10/07/22

Maintenant que tu le dis, de Kristan Higgins

« Depuis que j’avais quitté Scupper Island à l’âge de dix-huit ans, j’avais toujours essayé de devenir quelqu’un d’autre. Mais, ici, sur cette île qui n’oublie jamais rien, c’était plus difficile. »

Maintenant que tu le disTrès sympa, cette lecture ! Nora rentre sur son île, Scupper Island, après des années d'absence. Un accident de van. Une convalescence. Un déclic. Elle doit retourner aux sources pour interroger sa mère sur la disparition de son père, se rapprocher de sa nièce dont la mère est en prison et faire la paix avec ses fantômes du passé.

Quinze ans plus tôt, Nora a laissé le souvenir d'une fille solitaire et grosse, obsédée par la réussite de ses études. Depuis, elle a perdu du poids et est devenue médecin. Mais elle continue de faire face à beaucoup d'amertume.

Qu'est-ce que j'ai pu soupirer de lire ça, dès lors que les personnages semblent avoir vécu l'apothéose de leur existence au temps du lycée. SIC. Entre les frères Fletcher, les anciennes Cheetos, la frangine lunatique, rien ne sera épargné. Ses anciens camarades ont la dent dure.

Qu'importe. Nora ne veut plus fuir et s'acclimate à l'ambiance rigide et pas très chaleureuse sur Scupper. Mais attendez de voir - ça se révèle de plus en plus sympa au fil des chapitres. Il y a également une petite histoire d'amour, vraiment accessoire dans le décor, ce qui est étonnant quand on a coutume de lire tous les romans de Kristan Higgins, grande prêtresse de la comédie romantique.

Cette fois, la lecture creuse plus dans les émotions, la famille et les secrets. C'est aussi très agréable à parcourir et on s'imagine bien vivre à bord du boat-house de Nora !

HarperCollins, format poche, 2019 / 2018 pour la traduction. Genre : Feel good - Romance.

⭐⭐⭐⭐

— Je suis heureux que nous ne soyons pas qu’amis, me confia-t-il. — Maintenant que tu le dis, moi aussi.

Posté par clarabel76 à 19:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


4 jours de folie, par Emma Hart

Oh, purée ! Je colle volontiers mes cinq étoiles, sans chipoter, à ce roman qui m'a fait passer un moment extra. C'était pile la lecture qui convenait à mon début d'été : un rendez-vous polisson et déjanté, comprenant un couple pour de faux et surtout un potentiel masculin à se pâmer. Miam, double miam.

4 jours de folieAprès une nuit enfiévrée dans le lit d'un bel inconnu, rencontré la veille dans un bar, Poppy envisage de filer en douce au petit matin avant de se raviser pour lui proposer un étrange accord - qu'il l'accompagne au mariage de sa sœur en prétendant être son petit ami. Contre toute attente, Adam accepte et se lance dans cette aventure de quatre jours. Oui, de folie. Car Adam va débarquer en plein psychodrame familial : une mariée au bord de la crise de nerfs, une mère tyrannique, un grand-père alcoolique, un père fan de hockey et une Poppy qui doit veiller à l'équilibre de tous en évitant le naufrage. Au secours. Les situations loufoques s'enchaînent, l'hystérie est collective mais c'est aussi tellement drôle. Adam, loin de paniquer, va être comme un poisson dans l'eau. Et pas seulement parce qu'il est une star de hockey au cœur d'admirateurs acharnés. Devinez d'ailleurs qui ignorait tout de son pédigrée ? Hahaha. Poppy est unique dans son genre aussi. Sarcastique et allergique au romantisme, elle n'est pas hyper tendre avec son partenaire. Enfin, elle craque pour lui mais se défend d'éprouver le moindre sentiment qui pourrait la rendre fragile. Quant à Adam, dios, il est parfait. Charmant, attentif, beau joueur et caustique. Il tient la dragée haute à sa belle rouquine et tombe, lui aussi, dans le piège de cette aventure sans lendemain qui prend de plus en plus de place dans sa tête. Huhu.

Ce gars, c'est mon coup de ♥ ! Et je place illico ce roman dans le top de mes lectures favorites pour l'été ou pour glousser sans honte comme une dinde. Yep. C'était trop bon !

Hugo Roman, 2020 / repris en poche dans la collection New Romance (2021)

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

The Legacy (Off-campus Saison 5), de Elle Kennedy

The LegacyCe livre se destine aux plus nostalgiques de la série Off-Campus et surtout à ceux qui souhaitent prendre quelques nouvelles des hockeyeurs et de leurs compagnes. Miam.

Tous ont maintenant tourné le dos à l'université pour entrer dans la vie active. Et mener leur vie de couple en surfant sur la vague de l'amour fou (et parfait). Enfin, tout ne se passe pas comme prévu non plus. À commencer par la flippante poupée baptisée Alexander que les garçons se refilent comme une patate chaude. Eh oui, les blagues potaches ont la vie dure.

À part ça, tout commence par un mariage ! En grandes pompes ou en douce, qu'importe. Nos amoureux veulent officialiser leur relation, parfois au terme d'une nuit cauchemardesque, sur une route paumée, en plein blizzard. D'autres verront aussi leur vie défiler sous leurs yeux après un vol chaotique et une lune de miel marquée du sceau de la malédiction. Hahaha.

Même au plus fort des crises, nos couples nous font franchement mourir de rire. C'est d'ailleurs ce savoureux mélange que j'apprécie et que j'ai adoré retrouver - on a des séquences hyper sexy qui se mêlent à des scènes cocasses. J'ai gloussé plus d'une fois tellement les garçons ne sont pas avares en répliques délirantes. On a également droit à des rappels de scènes mythiques (le fameux bain et le canard rose).

JE. SUIS. FAN.

Si les histoires défilent et abordent des sujets actuels (la peur de l'engagement, l'ambition professionnelle, concilier la famille et le boulot, gérer une grossesse accidentelle, dénoncer les maltraitances etc.), la lecture restent cependant guillerette et coquine. Ce livre signe des retrouvailles enflammées et déjantées.

J'ai passé un moment extra avec mes meilleurs potes #nostalgia #feelgoodforever ❤️‍🔥

©2022 Hugo Roman (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02/07/22

Les tourments du coeur (Ennemis et amants #1) de Monica James

Les tourments du coeurQuand amour et haine donnent un cocktail aussi explosif, ça passe ou ça casse. Cette fois, la frontière est mince. D'un côté, oui j'ai bien aimé car j'ai lu le roman très vite et j'ai un faible pour ces relations tordues où les jeunes gens se déchirent et s'attirent en même temps. Check Pretty Reckless + La Princesse de Papier + My Cruel Prince + Mauvaise Habitude.

Dans le roman de Monica James, London et Holland sont destinés à se détester. Leurs familles ont tout faire pour. Les raisons de cette animosité ne valent pas autant d'acharnement (je trouve) mais le schéma de trahison et de transmission est inscrit dans leurs gènes. Sauf que les deux ennemis ont également tissé un lien de dépendance - ils ont besoin l'un de l'autre. Ils vibrent au rythme de leurs conflits et ont développé des sentiments scabreux. Or, le soir du bal de promo, tout bascule. C'est le point de non-retour. Dix ans vont passer. Holland vit désormais à New York. Elle est avocate et fiancée. En acceptant de rentrer à Los Angeles pour la cérémonie, elle perd soudain pied. Elle a de nouveau seize ans, les idées confuses, la peur au ventre, l'amertume en étendard. Ses retrouvailles avec London sont douloureuses. Et elle répugne l'attirance qu'il lui inspire encore et toujours. Par contre, c'est aussi la partie que j'ai trouvée moins cohérente. Comment une femme pleine d'assurance et fière de ses choix peut renier ses ambitions en deux jours ? se comporter comme une adolescente en colère et hurler à la face du monde son humiliation ? Et le manque de communication, on en parle ? Les conclusions hâtives, la confiance mal placée, les non-dits, tout ça, tout ça. Son attitude manque de classe. De panache. Résultat, j'ai lu la fin du roman comme si je me jetais du haut d'un toboggan sans filet de sécurité. Pfiou. Ça fait un drôle d'effet. On apprend ci, puis on découvre ça, et on réalise que ceci, et enfin que ça veut dire cela. Coup sur coup, bim, bam, boum. Ça fait beaucoup. Trop, peut-être. 😄

En somme, j'ai trouvé la lecture prenante et électrisante car la tension entre Holland et London met les nerfs en pelote. C'est fou. Mais j'ai également un petit souci d'empathie avec les personnages. Ils parlent d'amour et pourtant se font du mal. Ils n'évoquent jamais l'essentiel ou ce qui pourrait dissiper les malentendus. Ils préfèrent fuir ou se sauter à la gorge. Hmm. D'un autre côté, je suis curieuse de connaître la suite mais j'ai peur de tomber dans une surenchère de dramas en puissance. Et Holland me saoule, aussi. 🙄

éditions Bookmark, 2020 pour la traduction

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27/06/22

C’est arrivé un été (Les soeurs Bellinger #1) de Tessa Bailey

Après avoir découvert le roman d’Emily Henry (Comme dans un roman d'été), Goodreads m’avait vivement recommandé Tessa Bailey. Quand j’ai appris que le roman serait traduit et disponible chez L’Archipel, je n’ai pas hésité. Ô joie. J’ai adoré : les personnages, l’ambiance, Brendan, l’alchimie du couple, les déclarations dingues, l’émotion, la tendresse, le vent de folie, les étincelles, l’humour. Tout ça, tout ça. C’était si bon. 

C’est arrivé un été

L’histoire débute de façon ordinaire. L’héroïne est une princesse des réseaux sociaux et mène une existence frivole à Los Angeles jusqu’au scandale de trop. Son beau-père décide de lui couper les vivres et l’expédie dans un village de pêcheurs près de Seattle. Sur place, Piper pourra mieux gérer son héritage paternel et apprendre à devenir plus responsable. Mais l’arrivée de notre californienne ne passe pas inaperçue. Surtout aux yeux du capitaine Taggart. D’humeur taciturne, l’homme aux manières bourrues est intimement effrayé par cette tornade blonde qui ne cesse de lui tourner la tête.

Et ça fait mouche ! Entre eux, ça pétille. C’est électrique. C’est vif, spontané. Ça franchit toutes les limites. La relation se construit doucement. L’un et l’autre résistent aux doutes, aux peurs, aux fantômes du passé. Mais l’idylle est forte. Le couple discute beaucoup et chasse rapidement les malentendus. On est vraiment dans une comédie romantique, qui fait du bien, sans sensualité débordante, même si le sex-appeal est bien réel. Oooh, le charme ténébreux du capitaine grincheux. J’ai complètement craqué. Piper aussi est une jeune femme incroyable. Bien au-delà de ses apparences superficielles. J’ai aimé qu’elle dévoile d’autres facettes, plus vulnérables et profondes. Son lien avec sa sœur Hannah. Sa fraîcheur. Ses ambitions.

L’ambiance à Westport donne également envie de tout plaquer pour adopter un nouveau style de vie - l’océan à perte de vue, le bar miteux, les larmes versées sur le quai, la communauté qui se serre les coudes, l’esprit familial à bord du bateau, cette communion d’esprit qui fait tout. C’est à l’opposé de l’existence pleine de paillettes de Piper, mais elle aussi va imposer son style et c’est étourdissant. N'hésitez pas, pour les vacances pour pour un moment de détente, ce roman est génial !

éditions L'Archipel, 2022 pour la traduction. Traduit par Séverine Quelet

Disponible le 7 juillet #CESTARRIVÉUNÉTÉ #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐⭐ ❤️

Posté par clarabel76 à 17:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Les chagrins d'amour font de belles chansons, de Tamara Balliana

Les chagrins d'amour font de belles chansonsLe point fort des romans de Tamara Balliana ? Leur tendresse. Le confort entre chaque page. Les personnages. L'ambiance. Et cette fois, le cadre de l'Italie à travers la belle ville de Vérone et les îles Éoliennes. De quoi rêver et voyager en savourant du Prosecco sur son transat. J'adore.

L'histoire se déroule dans les coulisses d'un opéra pendant les répétitions de La Traviata. L'annonce a fait sensation : c'est un ancien membre de boys band qui tient le rôle du ténor. Cillian McKee avait disparu des radars depuis dix ans. Son retour dans un registre à contre-courant de son image sexy et populaire est un moyen de booster les ventes. Or, Cillian n'est guère coopératif. D'humeur renfrognée, portant la barbe et ne décrochant jamais un mot, il n'attire guère la sympathie. Seule Ilaria Milazzo, la répétitrice, semble trouver grâce à ses yeux. C'est probablement parce qu'elle est belle et inaccessible. Ilaria a en effet décidé de tirer un trait sur les hommes (elle sort d'une nouvelle rupture). Elle en a marre de tomber amoureuse tous les quatre matins. Marre d'être déçue. Elle a besoin de faire peau neuve et de trouver le bonheur en solo. Cillian approuve totalement ce détachement. Même s'il ne cache pas son attirance, il choisit d'adopter un rythme tranquille pour la séduire.

N'espérez pas une folle passion mais une relation complice qui gagne en émotion. C'est adorable ! Il y a une vraie magie dans les livres de Tamara B. Une pudeur et une sensibilité qui font passer un doux moment. C'est aussi drôle et croustillant à petites doses. Enfin, moi je trouve ça hyper craquant. Sans drama superflu, la romance est jolie. Tout simplement, poétique et très touchante.

Hugo, coll. New Romance, 2021

#Leschagrinsdamourfontdebelleschansons #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐

Quoi qu'ils en disent, de Noémie Dani

Quoi qu'ils en disentBingo ! Encore une fois, cette lecture a transmis en toute simplicité de bonnes ondes positives et bienfaisantes. Miam, c'était bon. Et pourtant, ce n'était pas gagné au départ.

Quand je découvre l'héroïne de vingt ans, Louna, expédiée seule dans la maison de famille en Ardèche, avec ses manuels scolaires pour lui tenir compagnie, j'ai tiré la langue tellement ses bouderies étaient insupportables. Puis, bizarrement, ça passe. Ça fait même partie de son charme car Louna se montre obstinée et donc éclatante dans sa façon d'être. Sa voisine, une vieille tante d'humeur revêche, lui en fait baver en la traitant de citadine etc. Elle s'en moque et lui fait ses courses sans discuter. Le fermier, Gabriel, lui aussi la fait tourner en bourrique. Mais elle s'accroche. La nana est tenace - elle sait ce qu'elle veut. Et ce qu'elle donne est un tout : c'est spontané, sincère, généreux et sans filtre. Parfois c'est un peu immature mais c'est foncièrement bien intentionné. J'ai fini par le comprendre au bout de plusieurs chapitres. J'avais un peu de mal à digérer ce caractère trop vif de l'étudiante qui cherche sa place. A contrario Gabriel n'a plus ce luxe de musarder. Entre son job et son rôle de papa (divorcé), il a le poids des responsabilités sur ses épaules et n'a pas un caractère facile non plus. Lui a conscience de la différence d'âge - il a trente-trois ans - et du regard des gens. Il s'impose donc beaucoup de freins dans sa vie, d'où une relation assez tumultueuse avant de s'épanouir franchement. Mais quand ça lâche prise, ouf, qu'est-ce que ça fait du bien ! C'est doux, c'est coquin et super drôle (la cuite à la liqueur de verveine, purée, j'en ris encore 😂).

Cette lecture offre un avant-goût de la saison : été, campagne et vie à la ferme. Totale déconnexion. C'est franchement positif et très sympa. La romance est passionnelle mais attendrissante, une fois qu'elle se libère des banalités qui lestent le décollage. Petite bulle de bonheur droit devant. Let's go.

Hugo Poche, coll. New Romance, 2021

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Private Lesson, de Samanthe Beck

Private LessonQuelle bonne surprise ! Pourtant, l'histoire est a priori classique. Mais j'ai craqué ! Pour l'ambiance, qui m'a fait penser à Hart of Dixie. Pour le personnage de Tyler. Pour l'humour. Pour l'intrigue légère et coquine. Zéro prise de tête. Un roman de 300 pages qui offre du bon temps et donne le sourire tout du long. Je dis banco.

Au départ, certes, ça peut sembler bizarre. Ellie Swann est de retour dans sa petite ville de Bluelick, dans le Kentucky, pour ouvrir son cabinet de médecin. Après dix ans d'absence, elle entend enfin conquérir le cœur de Roger Reynolds - nouvellement célibataire. Les rumeurs vont bon train à son sujet. Ce gendre idéal serait en quête d'une partenaire audacieuse et gourmande. Afin de gagner ce titre, Ellie propose à Tyler Longfoot de lui donner quelques leçons privées. Haha. Ce dernier traîne une réputation de séducteur nonchalant et sans attache. C'est le meilleur deal de sa vie. D'ailleurs, il ne dit pas non. Mais leurs séances vont se révéler plus croustillantes et inattendues que prévues. En fait, ils ne vont pas se sauter dessus dès le premier soir en appliquant religieusement les conseils avisés du Guide sexuel pratique de la tigresse. Non, non. L'approche est plus lente, les techniques de séduction se faisant plus subtiles et tellement drôles. Et puis Ellie fait preuve d'une telle naïveté. Attention, ce n'est pas une vierge effarouchée non plus. Seulement, à force de se concentrer sur son objectif, elle ne s'attarde pas sur le feeling incroyable qui se noue entre Tyler et elle. Lui aussi est étourdi par ce qui lui tombe dessus, car on comprend vite qu'il a des sentiments pour Ellie et qu'il veut tirer profit de la situation pour qu'elle succombe à son tour. Tyler est un personnage irrésistible : il est sexy, il est charmant, il est attentionné, il est dominant. Il bouscule la routine de la jeune femme. Et le couple fonctionne très bien ainsi. Leurs cours particuliers ne sont finalement pas du tout vulgaires mais extrêmement sensuels. En plus, c'est vachement drôle.

C'est dommage que l'éditeur n'ait pas donné suite en traduisant les autres tomes de cette série. J'aurais adoré retrouver les personnages, comme Melody et le capitaine des pompiers, dans cette petite ville d'Amérique fidèle à ses clichés. Suis tentée par la VO, en attendant. Bonne pioche !

JC Lattès, coll. &moi, 2017 pour la traduction française. Traduit par Lucie Delplanque

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24/06/22

Les douze folies d’Emma, de Cécile Chomin

Les douze folies d’EmmaJe poursuis ma cure de vitamines en refermant ce roman le cœur en joie. Qu'est-ce que c'était rigolo ! Simple. Spontané. Rafraichissant. Un tourbillon de folie douce.

On suit les chroniques d'une trentenaire, parisienne et célibataire, qui doit tester pour son boulot les lieux branchés, les expériences farfelues et mêmes les relations amoureuses avec le plus de transparence possible. Son but : décomplexer la lectrice qui ne se retrouve plus dans la presse féminine. Et tout de suite, Emma donne le ton avec son caractère fantasque. Ses copines seront aux premières loges pour l'encourager dans ses délires, car Emma a envie de tomber amoureuse mais se méfie des hommes. C'est sans doute lié à son histoire familiale, le divorce de ses parents, la dépression de sa maman, la nouvelle épouse de son père, le sentiment de n'avoir plus sa place dans sa vie. Ça mériterait d'en discuter entre quatre yeux mais la déception a creusé une distance. Depuis, Emma préfère prétendre qu'elle est plus heureuse sans eux. Juste deux, trois rendez-vous par an. Des remarques acerbes sur son allure et son style de vie. Merci, au revoir. C'est donc sur ce constat (navrant) qu'un Admirateur Secret entre dans le jeu des prétendants. Chaque mois, Emma reçoit des colis qui viennent toucher sa corde sensible. Ce sont de petites attentions pour l'inciter à reprendre confiance. Du moins, elle s'en rendra compte au fil du temps tout en s'amusant à deviner son identité parmi son entourage. En attendant, Emma butine copieusement : des soirées à boire des cocktails en gloussant, des rendez-vous galants à lui faire tourner la tête. Finalement, ce job est source d'épanouissement et de sursaut. Car des erreurs, oui elle va en faire. Après tout, Emma est romantique, elle croque la vie avec gourmandise et rêve d'avoir sa part de bonheur.

On craque aussi pour son entourage, Fred le restaurateur, Pablo le photographe, Alexandre l'avocat, Anthony le meilleur ami, Yann le confident, Evan le pansement, Coco, Jessica, Maëlys et Stéphanie, les terreurs. La tension avec l'oncle (par alliance) est torride. Le gars est arrogant, têtu et imperturbable - je dis banco. Tout ça pour dire que c'est très sympa à lire. Vraiment. On rigole, on mise sur son candidat, on voit venir le truc mais on fait semblant. Je vis l'été pour me gaver de telles lectures. Donc, merci.

J'ai Lu (2020)

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/06/22

La liste qui a changé ma vie, par Olivia Beirne

La liste qui a changé ma vieJe déclare ouverte la saison des lectures rigolotes et bienfaisantes ! En cette période des beaux jours, des vacances et de ♪♫ l'été sera chaud, l'été sera chaud, dans les tee-shirts dans les maillots ♪♫ j'avais donc envie de replonger dans mes petites comédies chéries. Ça commence bien, avec ce roman d'Olivia Beirne. Une lecture qui donne le sourire, tout en traitant de la maladie et des liens entre frangines. Je valide. C'était TOP.

En apprenant qu'elle est atteinte de sclérose en plaques, Amy s'effondre et convainc sa sœur Georgia de reprendre sa liste de choses à accomplir avant ses trente ans. En tout, ce sont dix activités qui vont bousculer son quotidien et l'obliger à sortir de sa zone de confort. Car les deux sœurs sont très opposées. L'une est sportive et dynamique, l'autre plus frileuse et discrète. Mais touchée par la souffrance de sa sœur, Georgia accepte de relever le défi. Pendant six mois, elle s'engage à cocher le plus de cases possibles et prouvera ainsi que rien n'est impossible.

Dans le fond, l'histoire n'est pas sensationnelle mais elle se révèle foncièrement attachante. C'est aussi grâce au personnage de Georgia, une éternelle optimiste et une travailleuse acharnée. Elle se dévoue pour sa sœur, devient plus audacieuse pour la distraire et n'hésite pas à se surpasser. J'avoue, j'avais la gorge nouée au moment de la course des dix kilomètres. Ça m'a fait un bien fou de lire cette histoire ! Car il y a beaucoup de moments délirants, de passages drôles, d'expériences cocasses et de rencontres désopilantes. Un cocktail british comme j'aime. ♥

City éditions, 2019 pour la traduction. Traduit par Karine Xaragai

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,