23/06/20

Les héritières (Summerset Abbey #1), par T.J. Brown

Les héritières 1 TJ BrownUn début de série saupoudrée d'élégance et de tralala romanesque, se déroulant dans l'Angleterre du début du XXe siècle, avec une intrigue renversante où des demoiselles se débattent pour sauver leur héritage, respecter la mémoire de leur père, croire en leurs rêves et résister face aux intempéries. Miam, miam, miam.

Endeuillées, Rowena et Victoria doivent quitter leur maison londonienne pour vivre chez leur oncle à Summerset Abbey. Toutefois, la présence de leur amie Prudence est compromise. En tant que fille de leur préceptrice, celle-ci doit désormais travailler comme leur simple femme de chambre.

Cette humiliation met en colère les deux sœurs qui promettent de trouver une solution. Pour Prudence, la réalité est un rappel à l'ordre : le temps de l'insouciance est dépassé, elle doit accepter sa place parmi les domestiques qui n'ont aucune pitié pour elle.

Même l'entente entre les trois jeunes femmes va peu à peu s'altérer car elles multiplient les cachotteries (Rowena avec son pilote d'aéroplane ; Victoria avec son besoin de fouiller le passé ; Prudence avec son lord intrépide) si bien que le doute est planté et qu'elles se comprennent de moins en moins tout en voulant se préserver.

Au final, ce n'est ni trop mièvre ni trop mélodramatique. C'est délicieusement poudré comme la série glamour d'Anna Godbersen (rappelez-vous Rebelles). Du plaisir coupable sur toute la ligne. Pour une mise en bouche, ma foi, j'ai été très agréablement surprise et je compte lire rapidement la suite des aventures, cf. Le Printemps des Débutantes.

Format Poche / Parution Juillet 2020

 Collection Les Favoris Harlequin - Série : Summerset Abbey

Traduit par Sophie Pertus

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08/06/20

Brexit romance, de Clémentine Beauvais

Brexit romanceUne jolie comédie, qui pétille et qui vous donne le sourire !
Ça fait du bien, oui.

Suite au vote des Britanniques contre l'Europe, une jeune étudiante francophile lance une nouvelle application permettant de conclure des mariages blancs et clamer ainsi son goût de la liberté (ni amour ni sexe, juste un peu de convivialité et un passeport à la clef !).
Pour la soutenir dans son projet farfelu, Justine compte sur une brochette d'amis mais peine à convaincre les plus réfractaires comme Pierre Kamenev - professeur de chant - en déplacement avec son élève Marguerite, prodige insouciante et orpheline, qui vient de tomber folle amoureuse d'un Lord anglais.

Toute l'aventure de Brexit Romance s'inscrit dans ce tourbillon de rencontres inopinées, de dialogues enflammés, de quiproquos savoureux et d'expéditions déjantées sur les terres Albionnes.
J'ai un peu flippé au début - tout me semblait surjoué - mais cette sensation s'est vite envolée car j'étais vraiment heureuse de retrouver les personnages et de suivre leurs péripéties.

*** Pierre Kamenev, please marry me 🤣***
L'ambiance est joyeuse et frappadingue. Pour qui recherche de la dérision derrière les sujets politiques, prenez place à bord !

En bref, j'avais beaucoup aimé Les Petites Reines.
Pas du tout Songe à la douceur.
Pour celui-ci, j'ai d'abord hésité puis succombé au format audio.
Les romans de Clémentine Beauvais possèdent un sens du feuilleton très virevoltant et qui passe encore mieux à l'écoute ! Je conseille.

©2020 Editions Gallimard Jeunesse (P)2020 Editions Gallimard Jeunesse
éditions Sarbacane, 2018

 

À moi la nuit, toi le jour, par Beth O'Leary

À moi la nuit, toi le jourBeaucoup, beaucoup aimé cette histoire débordante de tendresse et de dinguerie !!! ♥
Puisque tout commence sur une idée saugrenue...

Tiffy se sépare de son petit copain Justin et doit de toute urgence trouver une solution pour se loger. Leon est infirmier de nuit aux soins palliatifs et propose la colocation de son studio durant ses heures de boulot. Selon les termes du contrat, jamais Tiffy et Leon ne peuvent se croiser.
Sauf que notre jeune femme exubérante est curieuse de connaître son “partenaire de couette” ! Elle va donc laisser des petits messages auxquels il va répondre laconiquement... mais le processus est enclenché. Un début de relation épistolaire s'amorce et va peu à peu souder ce couple improbable.
Certes, ils n'ont a priori rien en commun : elle est vive et spontanée, collectionne les objets kitsch, s'éparpille et parle énormément ; lui veut sauver le monde et court après le temps, ne s'attarde jamais entre ces quatre murs et frôle l'infarctus en découvrant le pouf poire ou la lampe à lave qui sont ses trophées.

Deux univers opposés qui entrent en collision pour (évidemment) fusionner tôt ou tard... on connaît la chanson et on aime ça.
Entre Tiffy et Leon, par exemple, l'histoire est drôlement attachante et adorable ! Elle se réserve non seulement le droit de prendre son temps, de jouer l'entremetteuse ou de faire semblant d'être la trouble-fête pour ne surtout rien précipiter. Car priorité à la complicité qui fait son nid doucement mais sûrement - un vrai régal !

Résultat, j'ai picoré ce roman par petites bouchées gourmandes mais savoureuses. J'ai adoré la spontanéité de Tiffy, sa vulnérabilité derrière ses grands sourires. Je suis tombé sous le charme de Leon, avec son cœur gros et son sens du scoutisme chevillé au corps.
Très, très chouette lecture... qui fait du bien, qui donne le sourire et qui envoie de bonnes ondes !

Mazarine / librairie A. Fayard, 2020

Traduit par Valéry Lameignère

Titre VO : The Flat Share

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20/05/20

Quand les astres s'emmêlent, de Minnie Darke

Quand les astres s'emmêlentJustine et Nick étaient amis d'enfance, avant que leurs chemins se séparent. La jeune fille n'a jamais oublié son béguin pour ce garçon qui n'avait pas peur de se donner en spectacle. Des années après, ils se recroisent : lui est un comédien sans cachet, elle travaille pour un magazine dont il lit avec fanatisme l'horoscope car il dicte son existence selon les conseils du prophète. Le découvrant, Justine va un peu mettre sa touche personnelle pour influencer le destin en sa faveur. Seulement, le Nick est un gros nigaud (on me souffle que c'est fait exprès pour donner du ressort à la comédie). Ah bon ?

En vérité, l'histoire paraît brouillonne car une ribambelle d'intervenants secondaires sont également impactés par les ajustements de Justine. Sauf que toutes ces digressions m'ont également fait perdre le fil (je me demandais sincèrement où cela nous menait). Les personnages aussi sont décevants, pas très attachants, en particulier Nick que je trouve immature et grotesque. Justine est mignonne avec ses petites manies - c'est une monomaniaque de l'orthographe - et ses rêves romantiques. Dommage que ça manque de Wow ! Wow ! Wow ! (comprendre : l'ingrédient « qui fait que » c'est la danse de la joie dans mon salon). Comme ces temps-ci j'étais plutôt en veine avec mes lectures, j'ai vite senti que j'avais tiré le mauvais numéro. Ce n'est pas mauvais mais simplement quelconque. Ou disons que cela m'inspire une totale indifférence. Rendez-vous loupé, donc.

Et puis d'abord, les horoscopes... moi je n'y crois pas une seconde. #bélier #faroucheetimpatiente 😄

©2019 Le cherche midi. Traduit par Eva Montheilhet (P)2020 Lizzie

  • Lu par : Marcha Van Boven
  • Durée : 11 h env. 
  • Lecture audio pertinente et agréable qui démêle habilement les imbroglios des astres ! ;o)

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19/05/20

La Vie de A à Z, par Debbie Johnson

La Vie de A à ZFâchées depuis des années, Poppy et Rose acceptent de se retrouver dans le cottage de leur mère qui vient de décéder. Ancienne actrice, Andrea avait fini par mener une vie plus retirée dans les Midlands mais avait échoué à réconcilier ses filles. Gravement malade, elle a donc entrepris d'enregistrer une série de cassettes et rassembler un bric-à-brac de souvenirs selon un abécédaire très pointilleux. Son but : forcer le destin. Asseoir ses deux têtes de mule. Crever l'abcès. Ressouder cette union sacrée.

Les premiers pas sont timides, la tension est palpable. L'une et l'autre s'épient, s'évitent, se jaugent. Les retrouvailles ont donc lieu dans un silence glacial et perturbant. Néanmoins, la complicité d'hier va peu à peu renaître car les deux sœurs ont un humour dévastateur. Au fil de leur épluchage testamentaire, elles rendent les armes et vont se confier leurs blessures. Elles sont sans concession et se montrent d'une franchise redoutable, mais enfin le dialogue est renoué.

L'histoire s'écoule ainsi dans un étrange climat de larmes et de rires, dans un cocon douillet au cœur de la campagne anglaise, et plus loin encore (les sœurs doivent partir en pèlerinage et suivre des directives farfelues sans jamais rechigner). À vrai dire, c'est déconcertant comme on se sent à son aise, finalement. Il y a du peps et une rage de vivre dans ce livre - ne vous trompez pas - ça déborde de sarcasmes et de tendresse aussi. J'ai vite plongé les deux mains jointes et j'ai barboté comme une grenouille dans sa mare... c'était franchement TOP !

Milady, 2018

Traducteur : Nathalie GUILLAUME

« J’ai dévoré ce roman profondément émouvant sur les mères, les filles, les sœurs et – en fin de compte – l’amour. » Jane Costello

« Drôle et poignant, une ode à la vie et à l’amour. » Carys Bray

« Tendre, authentique et bouleversant. » Carmel Harrington

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18/05/20

Surprends-moi ! de Sophie Kinsella

Surprends-moiDan et Sylvie forment un couple ordinaire mais très heureux de leurs habitudes. Ils se connaissent par cœur et n'ont pas de secret l'un pour l'autre. Un jour, un médecin leur prédit encore une soixantaine d'années de vie commune. Sauf que cette annonce va planter une petite graine d'incertitude et d'angoisse ! L'homme et la femme réalisent qu'ils doivent redonner du piquant à leur mariage et se lancent dans des entreprises de surprises (cadeaux, sorties etc.) qui vont hélas créer une vraie cacophonie. C'est le risque, ma pauvre Lucette. Du moins, c'est surtout Sylvie qui va perdre pied dans cette affaire : convaincue que son époux prend conscience des potentielles erreurs de leur vie à deux, elle s'imagine qu'il est nostalgique du passé et désireux de reconquérir son ex !

Quelle histoire ! D'un postulat classique, la lecture finalement nous entraîne dans un tourbillon de situations cocasses puis de faits plus bouleversants au vu des révélations qui vont apparaître dans le parcours de Sylvie. Ou Princesse Sylvie, la bien-nommée. Son père adoré lui avait donné ce surnom en clin d'œil à sa longue chevelure dorée. Disparu trop tôt dans un accident, il a laissé une famille choquée et incapable de faire son deuil. Sylvie lui voue toujours un culte sans fin, contrairement à Dan, dont les origines sociales sont plus modestes. La jeune femme a longtemps cru qu'il souffrait d'un complexe d'infériorité ou qu'il jalousait son éducation glamour. Encore un point sensible pour notre couple... décidément plus aussi idéal et beaucoup moins parfait !

Dans ce roman, Sophie K. s'aventure vers un domaine d'introspection qui peut sembler plus profond et aussi concerner nombre de couples actuels (lutter contre le temps qui passe et qui lasse, ne plus s'enfermer dans des illusions, affronter le présent et le passé et le futur... what else ?). En fin de compte, j'ai passé un très bon moment car j'ai également retrouvé l'humour, la tendresse, la pétulance qui sont la marque de fabrique de Queen S. Ça change des comédies romantiques habituelles... cette fois, le couple est à l'honneur. Autre invitée surprise : la famille (qui va occuper une place prépondérante). Bref. Contrairement aux retours en demi-teinte des autres lecteurs, moi j'ai été charmée par cette lecture !

©2019 Belfond pour la traduction française. Traduit par Daphné Bernard (P)2020 Lizzie

Reconnue mondialement pour la série culte L'accro du shopping mettant en scène l'inoubliable Becky Bloomwood, Sophie Kinsella est également l'auteure, entre autres, de Poppy Wyatt est un sacré numéro, Nuit de noces à Ikonos et Ma vie (pas si) parfaiteTous ses livres sont publiés chez Belfond et repris chez Pocket.

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Juste quelqu'un de bien, par Angéla Morelli

Juste quelqu'un de bien pocheUn vrai petit bonbon ! Je ne m'attendais pas à lire un roman aussi doux et prévenant... mais quel bien fou ! Cela a été une très agréable surprise.
Au cœur de l'histoire, il y a Bérénice, la trentaine, éternelle butineuse du samedi soir et qui commence à se poser des questions : pourquoi elle n'arrive plus à écrire une ligne ? pourquoi elle ne s'attache pas ? pourquoi sa mère ne lui a jamais parlé de son père ? Cassandre, sa mère exubérante, qui lit les tarots et vit seule dans un appartement entièrement rose, comprend mieux que jamais les silences de sa fille. Mais elle aussi attend son heure. Après tout, « parfois les choses se font lentement ».
Un jour, un journaliste toque à sa porte pour discuter de son art. Il s'agit d'Aurélien, lequel a déjà croisé le chemin de Bérénice par trois fois, sans jamais se souvenir d'elle. Cette apparition n'est pas anodine non plus. Encore un signe pour la jeune femme qui se sent curieusement à un tournant de son existence.
Cette lecture a ainsi le goût des retrouvailles (parfois douloureuses) et des non-dits (plus pour longtemps) mais elle peaufine son trait grâce à des dialogues savoureux et une galerie de personnages attachants ! Car il faut compter aussi sur la grand-mère Moune, fantasque et indépendante, la meilleure copine Juliette, jeune maman au bord de la dépression, les habitués du bar de quartier ou le perroquet impétueux qui se fondent dans ce décor charmant et convivial.
On se retrouve comme ça avec une lecture qui ♪♫ fait VLAM qui fait SPLATCH qui fait CHTUCK ou bien BOMP ou HUMPF parfois même PFFF ♫♪ ! C'était drôlement bien, dites donc. En tout cas, moi, j'ai BEAUCOUP aimé ! 😍
Effet cocooning assuré.

HarperCollins / Collection &H - format poche : 2019 - broché : 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16/05/20

Qui veut la peau d'Anna C. ? par Sophie Henrionnet

qui veut la peau dannacC'était tellement drôle ! J'ai savouré chaque page de cette lecture... déjantée et rocambolesque. Les personnages sont au top : Marie est une héroïne formidable, tantôt gaffeuse, tantôt frondeuse. Elle se retrouve, vraiment par hasard, au cœur de l'action et embarque avec elle un individu croisé en chemin. Leur tandem de choc fait énormément sourire, les réparties fusent, il n'y a aucune séduction balourde ni aucune vulgarité. C'est assez frivole et néanmoins rafraîchissant.
En bref, j'ai beaucoup aimé. ♥

À la mort de sa supérieure, Marie s'imaginait récupérer son poste de bibliothécaire en chef. Au lieu de ça, c'est la maîtresse du maire qui décroche le pompon. Notre célibataire malchanceuse préfère noyer son chagrin dans l'alcool. Ce soir-là, au bar, elle se désespère après un rendez-vous qui ne vient pas. Or, en quittant les lieux, elle est agressée sur le trottoir avant d'être secourue par un cycliste qu'elle recueille également, par pure philanthropie, dans son appartement. Sans rien comprendre, ils vont devenir les acteurs d'une aventure incroyable (mais sacrément périlleuse). Et dire qu'il a suffi d'un simple malentendu pour faire naître un tel chaos ! (Marie a décliné une fausse identité et lâché Anna Costello sur un coup de tête, sauf que c'était le dernier nom à donner pour vivre en paix). Hahaha.

La lecture est hyper enjouée et distrayante - on ne voit pas le temps passer et le suspense est bien entretenu. Beaucoup d'ingéniosité dans le scénario et quelques jolis moments d'émotion, sans compter les traits d'humour qu'on avale à grandes rasades... vous devinez la saveur du cocktail et vous réclamez déjà quelques verres, si je ne m'abuse ? 😁

City éditions, 2017 - format poche : 2018

 

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Thérapie du crime, de Sophie Jomain & Maxime Gillio

Thérapie du crimePour les besoins de son enquête, le commandant Xavier Capelle fait appel aux services d'une psychologue pour cerner le principal suspect dans une affaire de meurtres en série. Malheureusement Alice Rivière est également son ex et elle lui voue depuis toujours une haine farouche ! Bien décidée à lui casser les pieds, elle se fait un malin plaisir à lui réserver un accueil glacial. Sauf que son attitude le laisse complètement indifférent ! ... Ce qui va exacerber la rancune de la jeune femme qui en rajoute une couche. ♪♫ Won't you please, please help me ? ♫♪

En fait, d'entrée de jeu, j'ai bien senti que ces deux-là allaient me gonfler car ils forcent la caricature de la nana hargneuse et du gars qui se comporte en vrai butor. J'ai trouvé ça tellement lourd... Cocktail trop explosif, petite erreur de casting, suis pas très fan. Si l'histoire n'est pas renversante non plus - question suspense, on repassera - elle propose un mélange comédie et crime policier... pas franchement audacieux et néanmoins distrayant. En bref, le roman se lit vite mais ne laissera aucune trace indélébile. Trop d'indices m'ont fait lever les yeux au ciel tout au long du roman. L'éclosion amoureuse et tout ça... pouah. On frôle parfois le mauvais goût. 😩
Non vraiment je n'ai pas accroché.

©2018 Flammarion (P)2018 Audible Studios

La performance audio est également en demi-teinte : habituellement, j'apprécie des deux comédiens sauf dans le cas présent, la technique est bancale. Je n'ai pas adhéré au mix des deux voix et le personnage masculin ne sort pas “grandi” du jeu. Même si l'écoute est addictive - je n'ai pas abandonné en cours de route non plus - j'en sors principalement avec une impression mitigée. 

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/05/20

Des papillons dans le cœur, de Petra Hülsmann

Des papillons dans le cœurComme pour Un petit grain de sable, le début de roman est agaçant en raison des enfantillages de l'héroïne et de ses sempiternelles prises de bec avec son colocataire. Trop, trop, trop. Mais heureusement l'histoire trouve son rythme et nous entraîne dans une fabuleuse comédie, pleine de bonne humeur et de félicité.

La veille de son anniversaire, Lena perd à la fois son fiancé et son boulot. Elle trouve refuge chez un copain de son frère et noie son chagrin en se roulant sous la couette. Nul n'ose la brusquer, à part son colocataire qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Tant et si bien que Lena va finalement reprendre du poil de la bête. Elle atterrit dans une petite librairie abandonnée par son propriétaire grincheux. Sa nature volubile la pousse également à dépasser ses angoisses, rencontrer du monde, séduire des inconnus et oser une nouvelle relation amoureuse ! Tout ceci sonne assez classique mais est surtout servi avec beaucoup d'humour... cf. le cocktail wasabi-thé vert ou la déclaration finale, vraiment trop drôle !

En bref, ce roman fait un bien fou et divertit sans nulle autre prétention. Super ! 🤩

©2018 L'Archipel. Traduit de l'allemand par Anne-Judith Descombey (P)2018 Audible Studios

  • Lu par : Camille Lamache
  • Durée : 11 h 30
  • Seul point faible, il est vrai, la voix de la lectrice est loupée pour incarner les personnages masculins par exemple... c'était un peu ridicule.

 

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,