05/05/20

La Vie à portée de main, de Katherine Center

La Vie à portée de main

Le hasard dicte merveilleusement mes choix de lecture en ce moment ! Encore une très bonne pioche avec ce roman dont la couverture orange assure déjà notre dose de vitamines. Au sommaire : une histoire de reconstruction avec des personnages qui vacillent mais s'accrochent, tout en savourant les petits bonheurs de la vie. Simple et efficace.

Libby a perdu son mari dans un accident et se retrouve sans maison avec ses deux enfants. Contrainte de retourner chez sa mère, elle a le moral à zéro et accueille avec soulagement la lettre de sa tante Jean qui lui propose de travailler dans sa ferme. Sa mère ne décolère pas (vieille rancune entre les frangines) tandis que Libby fait son baluchon manu militari. Direction le trou paumé d'Atwater, une petite ville du Texas où la communauté entière voue une adoration pour cette tante qu'elle ne connaît pas. Chez elle, le confort est spartiate et son mode de vie entier est tourné vers la nature. Libby n'est plus sûre de son choix mais tante Jean lui met aussitôt le pied à l'étrier en lui confiant la traite des chèvres en compagnie du “gérant” au physique improbable.

Si vous aimez les ambiances cocooning et les personnages excentriques évoluant dans un petit coin oublié du globe terrestre, vous trouverez sûrement de quoi vous sustenter avec cette lecture ! C'est comme faire une pause dans un quotidien qui part en vrille, un refuge pour couper les ponts avec la réalité, un onguent aussi pour soulager les cœurs lourds. Mais c'est aussi un roman drôle et parfois décalé qui raconte une histoire de rencontres placées sous le signe de la providence. Moi, ça m'a beaucoup plu. C'est doux et miraculeux... très précieux !

Milady (2019) - Traduit par Nathalie Guillaume

Titre VO : The Lost Husband

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


Un Été dans le pré, de Lucy Diamond

Un été dans le préToujours en plein défrichage de mes rayonnages de livres, je mets la main sur ce roman de Lucy Diamond : frais, léger, délicieusement bucolique ! Et puis cette histoire de deux sœurs qui ne se comprenaient plus et qui se retrouvent le temps d'un été en parvenant à effacer les vieilles rancunes ne pouvait que me plaire ! #familyismycupoftea

Polly menait une brillante carrière à Londres et ne prenait plus le temps de voir sa famille, bien consciente du fossé qui se creusait entre elle et eux. Jusqu'au jour où Polly débarque avec ses valises chez ses parents pour “un congé sabbatique”. En vérité, elle a tout perdu : son job et son appartement. Elle a besoin de se mettre au vert pour rebondir. Seulement, elle est trop fière pour tout avouer. Sa sœur Clare est méfiante mais lui propose quand même de s'installer dans sa petite maison avec ses enfants. Elle est divorcée et ne s'entend plus avec son ex. Elle galère pour joindre les deux bouts. Par contre elle est extrêmement douée à concocter des produits de beauté bio qui vont séduire une grande chaîne d'hôtellerie. Entre les sœurs, la relation aussi va gagner en douceur et sérénité car un fantôme plane sur leur famille et nul n'a jamais eu le cœur d'avouer ce traumatisme.

Ce retour aux sources est non seulement bénéfique pour notre citadine un brin bêcheuse (qui va évoluer et s'adapter... merci Harry Potter !). Mais c'est aussi vivifiant à lire, en tant que confinée résignée sur son sort depuis deux mois : imaginez la campagne anglaise, les jardins verdoyants, le soleil qui cogne, le calme environnant, le bonheur de vivre en toute simplicité... Quel bien fou !
Voilà, merci le hasard d'avoir permis cette rencontre.

Presses de la Cité, 2013 - Traduit par Cécile Arnaud

 

Posté par clarabel76 à 11:40:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

23/04/20

Ciao Bella, de Serena Giuliano

ciao bellaAnna panique car elle est enceinte et voit de nombreuses (et vieilles) angoisses remonter à la surface. Sa rencontre avec sa nouvelle psy ouvre donc le roman, alternant les séances et les souvenirs personnels. Marquée par une enfance difficile, Anna a appris à construire son bonheur en tremblant constamment. Un jour elle crée son blog et commence à rédiger des billets d'humeur. Sa fraîcheur et son humour font des étincelles. Sa transparence aussi sur des lieux communs trouvent rapidement écho auprès d'un public féminin qui applaudit sa spontanéité, car elle ose dire tout haut ce que d'autres pensent tout bas.

Je ne connaissais pas Serena Giuliano, je n'avais donc aucune attente précise, juste de m'offrir une lecture légère et distrayante. Ce roman l'est, extrêmement. Mais il n'est pas sans défaut non plus car il m'est d'abord apparu insipide et creux. C'était comme lire une succession de jérémiades où je n'y trouvais pas ma place. Et tout va vite, très vite ! c'est un peu dommage. On sent l'enthousiasme débordant... trop. On devine la fébrilité de rebondir d'un exercice (blog) à un autre (roman)... En bref, il y a du bon et du flou, ce qui donne un roman futile, sincère, poignant et fantasque. Maladroit, oui. Mais ça reste un mélange sympathique !

Car cette lecture recèle du charme, de la tendresse, du soleil, de l'espérance et des pâtes. C'est pourquoi je vais davantage l'envisager comme un premier test avant d'autres rendez-vous plus fignolés - la plume est si jolie et souriante ! J'ai très envie de connaître Mamma Maria maintenant. 😙

©2019 Le Cherche Midi (P)2019 Lizzie

  • Lu par : Maïa Baran
  • Durée : 4 h 20
  • Version audio enjouée et éclatante : très agréable !

Du 20 avril au 3 mai 2020, l'éditeur Lizzie vous offre un livre audio. Il vous suffit de télécharger l'application Lizzie pour profiter de cette offre.

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/04/20

Qui m'aime me le dise ! de Sophia Peignot

Qui m'aime me le diseUne petite lecture qui nous fait voyager et réfléchir sur la vie qui passe trop vite... Ça tombe bien en période de confinement !

Après le décès de sa grand-tante, Céleste découvre un secret de famille qui l'incite à partir en vadrouille avec un modeste inconnu à l'autre bout du monde. Elle confie son atelier de pâtisserie à sa collègue et plie bagage pour s'envoler dans l'ouest américain. Son partenaire n'est autre qu'un vieux monsieur grincheux avec qui l'entente est assez houleuse.

Mais au fil de leurs péripéties, un autre lien va se créer... tendresse, complicité, tout ça. En fait ce roman nous embarque pour une tranche de vie rigolote et rien que ça. Les personnages font un semblant de bilan de parcours pour un résultat sans surprise mais mouvementé. C'est d'ailleurs une comédie pleine de pep's et de bonne humeur qui ne verse pas dans la romance. Le coup du charmant infirmier... je vous préviens, c'est un leurre ! Ne mordez pas à l'hameçon, sauf pour pousser un rire démoniaque.

Pour un premier roman, l'intention est sincère, la lecture attachante.

HarperCollins Poche (2020)

Avec petit prix attractif pour inciter à la découverte !

 

 

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13/04/20

Un petit grain de sable, de Petra Hülsmann

Un petit grain de sableDu haut de ses 27 ans, Isabelle n'apprécie guère qu'on perturbe sa routine. Un changement de propriétaire du restaurant dans lequel elle se rend chaque jour pour avaler une soupe vietnamienne ? catastrophe. Un bilan financier au bord de la faillite pour la boutique de fleurs où elle travaille ? misère. Des amis qui veulent déménager ou qui ne s'aiment plus ? malheur. Isabelle aime son petit monde sous cloche et ne veut rien y changer.

Mais forcément, ce roman va nous raconter une histoire sur laquelle va souffler un vent de fraîcheur qui fait un bien fou. Certes, Isabelle peut parfois se montrer puérile et agaçante (à bouder ou rejeter des plats qui changent de ses habitudes). À vouloir forcer le trait, Petra Hülsmann rend aussi son héroïne très critique ! Heureusement que la petite musique réussit à nous transporter au-delà car j'ai pu m'installer dans cette lecture et ai apprécié la rengaine.

C'est revigorant et très distrayant à lire ! Une vraie bonne surprise car j'ai vite adopté l'univers d'Isabelle et j'ai adoré retrouver Jens, Merle, Brigitte, Knut et Alex. Et que dire du chapitre qui se déroule à la mer ? Quelle grosse bouffée d'air frais que j'aspire à fond en ces temps troublés. Merci tout court. Ce roman fait vraiment beaucoup de bien ! La lecture est tout simple mais elle rayonne de bonheur. ♥

©2020 L'Archipel (P)2020 Audible Studios

Une lecture audio légère et lumineuse !

Avec ce deuxième roman, Petra Hülsman signe une comédie romantique piquante. Une explosion de saveurs.

 

Posté par clarabel76 à 18:15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Tout ce que tu vas vivre, de Lorraine Fouchet

Tout ce que tu vas vivreLe père de Dom meurt brutalement d'une crise cardiaque. Auprès de lui, une jolie blonde a pris la fuite après avoir alerté les secours. Assommé par un tel cataclysme, le garçon erre comme une âme en peine dans l'immeuble occupé par son oncle et ses tantes. Mais l'amoureuse veille non loin, attentive aux questions qui bouillonnent dans sa tête. L'adolescent de quinze ans a besoin de comprendre, pourquoi sa mère ne donne pas signe de vie, pourquoi la blonde mystérieuse s'est envolée, pourquoi son père a menti... Il part sur un coup de tête sur l'île de Groix, autre berceau familial, pour y déterrer de nouveaux secrets jalousement cachés.

Malgré les espoirs attendus, cette lecture, basée sur la famille et le deuil, n'a pas su me combler. En fait, c'est son schéma qui m'a semblé bancal. J'ai beaucoup aimé le début du roman, j'ai été touchée par la détresse du garçon, par sa relation exclusive avec son papa. J'ai bien aimé qu'on avance à tâtons pour comprendre ce qui a précipité le départ de sa mère et qui pourrait être l'amoureuse de l'ombre (mon flair a fait défaut). Malheureusement la suite de l'histoire est loupée : dès lors que les personnages s'envolent pour l'Amérique du Sud, ils vont au-devant de découvertes et de déclics... gros, gros, gros ! J'ai décroché.
Dommage d'avoir cette note finale en demi-teinte : j'attendais beaucoup de ce roman !

©2019 Editions Heloise d'Ormesson (P)2020 Lizzie, un département d’Univers Poche

Lecture audio sans défaut ! Confort et évasion garanties.

Porté par une écriture lumineuse et pleine de surprises, Tout ce que tu vas vivre est un condensé d'optimisme où l'espoir triomphe face aux aléas de la vie. Un roman d'une savoureuse tendresse.

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/01/20

L'expérience de la pluie, par Clélie Avit

L'expérience de la pluiePour les amateurs de jolie histoire, pleine de délicatesse et de pudeur, la lecture sera du petit lait à boire ! Pour les autres, passez votre chemin, c'est le calme plat, assez mou et longuet.

On pénètre en douceur dans le monde de Camille et Arthur, la mère et le fils vivent dans leur bulle et suivent tout un tas de rituels pensés avec intelligence et appliqués avec beaucoup de méticulosité. Découvrir leur quotidien est un réel bonheur, c'est sûr.

Aurélien croise le tandem dans un parc et enclenche sans le savoir tout un processus de grand bouleversement ! Par contre, ce jeune homme est une énigme. Autant on épluche avec précaution toutes les couches sur les émotions de Camille, sur son handicap et sur l'éducation de son fils, autant l'histoire d'Aurélien reste un mystère hanté de fantômes insaisissables. Bof.

J'ai finalement survolé ma lecture en me détachant progressivement des uns et des autres car je ne doutais plus de l'issue heureuse et réconfortante et j'étais bien contente ainsi ! Le roman est court et léger mais c'est aussi une petite déception, après son premier roman, très touchant, Je suis là, qui m'avait tellement plu.

Petit aparté : il faut ABSOLUMENT découvrir la très, très belle série de Robia Rashid, ATYPICAL ! ♥

description


Concernant le format audio, la performance des deux comédiens est sans faute. Et puis, un homme, une femme... l'initiative est toujours appréciable de distinguer les voix pour raconter cette histoire !

©2019 Plon (P)2019 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25/01/20

Un happy end pour moi aussi, par Mélanie Lacroix

Un happy end pour moi aussiLa vie d'Alice ne ressemblait à rien, banale et routinière, mais elle s'en satisfaisait ainsi. La débandade est alors passée par là et a tout ravagé sur son passage.
Il y a d'abord eu le petit copain qui la plaque sans ménagement, puis l'appart biscornu qu'elle doit quitter à contre-cœur et enfin la mutation à Lille qu'elle n'a pas vu venir.

La série noire continue avec le décès de sa tante Nanou (qu'elle ne fréquentait plus depuis une vieille brouille familiale). Et pourtant, Alice apprend qu'elle est son unique héritière.
Désormais en possession d'une maison rue de l'Espoir, Alice commence à croire en sa bonne étoile. Face à l'ampleur de la tâche (et des gros travaux), elle confie son destin entre les mains de Gabriel... un chef de chantier dont le charme sauvage ne la laisse guère indifférente.


Cette lecture raconte finalement le parcours d'une jeune femme de trente ans, célibataire et sans enfant, à un tournant de sa vie. Retour aux sources, secrets de famille, nouvelles rencontres, désirs confus et en pagaille... quel bazar ! Car prenez garde, rien se déroule comme prévu. On relègue tout doucement l'histoire d'amour - elle existe mais reste en second plan (attention aussi à la tournure des événements, ah ah ! c'est même perturbant).
L'essentiel est ancré dans le personnage d'Alice, qui se construit sa petite vie auprès d'une adorable mamie (accro aux jeux vidéo) et qui fait table rase du passé après des années de flou et de procrastination. C'était sympa (fierté nordiste chevillée au corps)... mais j'ai aussi trouvé ça un peu brouillon et bordélique. Mea culpa. Je n'ai pas accroché aux personnages non plus (trop stéréotypés).
En tout cas, bonne chance à Mélanie L. pour ce roman !

Harlequin / HQN / 2020

PRIX MINI pour le lancement du livre : 4.99€ hyper attactifs ! 

#Unhappyendpourmoiaussi #NetGalleyFrance

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/01/20

La Guerre des papilles, par Lucie Castel

La guerre des papilles lucie castelM'attendant au départ à retrouver une lecture proche de Just Juliette, autre roman traitant de rivalités familiales et de passion interdite sur fond de gourmandise, j'ai donc ouvert avec intérêt ce nouveau roman de Lucie Castel (sans me tromper, c'est le troisième que je lis).

Suite à une déception amoureuse et un échec professionnel, Catalina Palazzo retourne dans son village corse et utilise l'héritage de son grand-père pour ouvrir une pâtisserie. Or elle installe sa boutique juste en face de la chocolaterie de Lucca Castelli. Une provocation, pense-t-il. Car les deux familles se détestent depuis la nuit des temps, les nouvelles générations ignorent pourquoi mais croient entretenir la flamme par loyauté filiale. Cette guerre d'usure doit toutefois trouver un compromis si les deux partis veulent enfin lâcher prise.

Catalina et Lucca sont loin d'être deux âmes tendres et ont des caractères bien affirmés (trop volcaniques). Or, leurs échanges explosifs sonnent agressifs et véhéments... j'ai ressenti trop de tension et d'inconfort dans leur histoire. Impossible de marcher dans leurs combines. Le déclic aussi survient brutalement, sans raison apparente, juste comme ça. C'est un peu léger et de plus en plus décousu, à vrai dire. Certes, il y a beaucoup d'émotion et une vraie intention à vouloir évoquer le mal d'enfant chez une femme qui apprend qu'elle ne pourra jamais être enceinte. On sent que c'est un sujet personnel et qui tient à cœur à son auteure... donc oui, c'est très touchant.

Je ressors néanmoins un peu déconfite de ma lecture puisque je n'ai pas eu ma dose de comédie romantique, comme promis. C'est loin d'être une histoire drôle et légère (mais j'ai souri avec Ursula et Marc-Antoine dans la scène du cambriolage loupé). En revanche, c'est super gourmand ! On salive tout du long avec les recettes proposées et décrites savoureusement. J'en avais le tournis... miam.

Harlequin - Genre : Comédie romantique - Collection &H - 6 mars 2019 - &H N°118 - 306 pages

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'année où je t'ai rencontré, par Cecelia Ahern

l'année où je t'ai rencontréCette lecture exige patience et confiance car elle n'inspire pas beaucoup d'encouragement au tout début. Les deux personnages sont d'abord deux personnalités peu attachantes : tous deux à un tournant de leur vie (ils ont chacun perdu leur boulot), ils sont grincheux et détestables mais doivent se ressaisir !

Pour Jasmine, cela se traduit par une mise à sac de son jardin (replanter pelouse, plantes et fleurs en rageant contre son triste sort) tandis que son voisin Matt s'enivre nuit après nuit depuis le départ de son épouse. Il a installé une table face à sa maison et face aux travaux de Jasmine - elle sait d'ailleurs qui il est car il animait un talk-show racoleur à la radio. Elle lui voue une haine farouche depuis une certaine émission où le type avait une fois de plus joué la provoc facile et ridicule. Elle ne se cache pas pour lui dire ses quatre vérités et lui encaisse avec un sourire sarcastique.

Pourtant, ces deux âmes torturées vont tisser une étrange relation qui va leur permettre de garder la tête hors de l'eau. Leur carrière respective ayant été mise brutalement sur pause, Jasmine et Matt se retrouvent avec du temps libre à ne plus savoir qu'en faire ! Et donc ils réfléchissent trop, ils s'emportent, ils s'embrouillent avec leurs proches, ils réalisent qu'ils vivent dans un leurre depuis des lustres, ils cherchent des solutions, ils ne supportent plus ce qu'ils sont devenus.

Cela s'étale sur une année - lente, laborieuse et douloureuse. Souvent on peste contre eux, mais on finit par s'habituer à leurs sautes d'humeur et on avance au gré de leurs lubies. Finalement c'est un roman qui fouille au fond de nous et qui nous interpelle car on se pose aussi des questions sur le chemin qu'on emprunte, sur le temps qui court trop vite, sur la nécessité de souffler et de revenir à l'essentiel. Et puis Cecelia Ahern a le chic pour nous concocter une petite recette miraculeuse à sa façon... et ça fait du bien donc ça se prend !

Milady (2018) - Traduit par Fabienne Vidallet

“If you want to do something, you have to do it now. If you want to say something, you have to say it now. And more importantly, you have to do it yourself. It’s your life, you’re the one who dies, you’re the one who loses it.”

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,