17/03/21

The Revenge Plan, de Linda Kage

The Revenge PlanLe roman venant se faufiler entre deux lectures qui m'ont mis la tête à l'envers a bien failli passer à la trappe. Oups. Mais je dois avouer que je n'accrochais pas au début - les personnages, le contexte - tout me semblait poussif. À partir du moment où les familles mettent leur grain de sel, plouf, ça a complètement changé la donne car je me suis surprise à glousser comme une bécasse et j'ai dévoré la suite. Héhéhé.

Dans cette histoire, Haven découvre son petit copain en train de coucher avec sa coloc. En réaction, elle se sauve et se réfugie dans les bras de Wick Webster. C'est un sportif, lui aussi, et c'est l'ennemi juré de son ex. En fait, c'est seulement par pure coïncidence s'il vient à son secours et l'accueille dans son appart. Il était sur son passage alors qu'elle était en pleine crise catatonique. Puis elle a décrété qu'elle vivrait chez lui - même s'il avoue ne pas se sentir à l'aise à cause de ses *seins*. 😂

Enfin voilà, l'histoire paraît insensée au début et cumule les situations saugrenues. Il faut donc absorber tout ça - en prendre et en laisser - pour apprécier le reste. On a d'ailleurs le temps car le roman fait 550 pages ! Mais l'histoire finit par s'enchaîner plus spontanément et nous embarque pour une amitié amoureuse drôle et pimentée. Résultat : c'est très sympa. On ricane pas mal face aux lubies du couple, séduire ou ne pas séduire, un super casse-tête. Pour le coup, Wick est un garçon EXTRA-ordinaire. Ce n'est ni un bourrin ni un macho, au contraire. Il est bienveillant, attentionné et maladroit (timide ?). Bref, il est craquant. On prend donc plaisir à s'incruster dans sa vie et son quotidien avec Haven parce que les anecdotes cocasses ne manquent pas. Si l'issue ne laisse pas de place au doute, on s'interroge néanmoins sur l'origine de son conflit avec Topher. Lui, par contre, c'est un psychopathe patenté. AU SECOURS. Ses coups tordus viennent certes agrémenter l'intrigue en cassant la routine et les clichés. Sauf que c'est flippant. Mouahaha.

Au final, j'ai apprécié ma lecture alors que ce n'était pas gagné. C'était beaucoup plus risible et insolite que prévu. Ma foi, j'aime bien me tromper et réaliser que je suis un peu accro à ce que je lis. Les sourires niais, les gloussements etc. C'est peut-être un détail pour vous, Mais pour moi, ça veut dire beaucoup... 😊

HarperCollins France / Collection &H / 2020

Traduit par Sophie A. H. 

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


La Princesse de Papier (Les Héritiers #1), de Erin Watt

La Princesse de PapierSoyons claires : j'ai tout lu d'une traite, jusqu'au bout de la nuit : j'étais accro ! Je ne sais pas pourquoi mais ce roman semble déchaîner les passions : tu adores ou tu détestes. Pas de milieu.

L'histoire n'est certes pas exceptionnelle, c'est vrai, on rencontre une orpheline sans le sou qui voit son destin basculer en devenant la pupille d'un homme très riche. Elle débarque dans sa grande maison avec ses cinq garçons pas du tout ravis de son intrusion. Ils ne s'en cachent pas et lui font les pires crasses. Même au lycée, l'ambiance est hostile et méprisante. Super.

De son côté, Ella s'accroche car elle veut vraiment saisir sa chance pour ses études et son avenir. Les gens peuvent la traiter de fille légère et parvenue, elle s'en moque (enfin, elle ne veut pas pleurer en public malgré les coups durs). En vrai, je l'aime bien, cette petite nana volontaire et orgueilleuse - en plus, elle nage en eaux troubles mais ne le sait pas encore.

Au fond, l'ambiance fait presque penser à du L.J. Shen pour le côté bitchy et famille dysfonctionnelle. // Notez qu'elle a qualifié le roman de perfection à 5 étoiles sur Goodreads. // Car ça ne tourne pas rond chez les Royal (père et fils) : on sent les secrets et les pièges qui se referment sur eux. Et la fille qui s'y précipite malgré les mises en garde... ouaip. Ça craint.

Bilan de ma lecture : c'était affreusement addictif et limite obsessionnel (j'y pensais tout le temps). Sous le pseudonyme de Erin Watt, on trouve en fait Jen Frederick et Elle Kennedy dont la série Off-Campus est hyper tordante. Là aussi, les dialogues sont piquants et drôles. Et sinon, on a une ambiance électrique, une tension sensuelle, du magnétisme et de l'interdit. C'est pas du tout laborieux, au contraire. C'est très excitant.

Je ne cherche pas à me justifier mais, bon, j'ai tellement aimé que je songe fort, fort, fort à entamer le deuxième tome dans la foulée. Hmm.

©2018 Hugo Roman (P)2018 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Ennemis (et plus si affinités), de Mia Sosa

Ennemis et plus si affinitésEnvie de légèreté, de sourire et de plaisir... faites halte ici-bas.

Lina doit collaborer avec son pire cauchemar, à savoir le frère de son ex qui l'avait plantée le jour de leur mariage trois ans plus tôt. Autre raison pour avoir la haine : Max serait à l'origine de la rupture.

Lina va donc mûrir sa vengeance avec des petits coups bas (plats épicés et autres situations gênantes) qui donnent un aperçu réjouissant de leur relation.

Entre eux, c'est pétulant mais cocasse. Ça se dispute, ça se crispe mais ça n'atténue jamais l'attraction physique qui s'intensifie au fil des chapitres. 

Tout d'abord, le couple doit apprendre à dissiper tout malentendu lié à leur passé. Puis, accorder leurs violons pour mener leur projet à bien. Et enfin, contenir leurs pulsions (en vain).Youhou. Attendez-vous à un weekend à la campagne chaud, chaud, chaud.

En bref, le roman est très, très sympa à lire. L'intrigue est légère, l'alchimie du couple poilante. L'ambiance, folklorique et festive. Les émotions, douces et tendres. Aucun drama insensé - juste un rétropédalage de dernière minute et pour la forme.

C'est un schéma classique mais appréciable. Mais surtout : un verdict indiscutable pour cette lecture délicieusement récréative. 

HarperCollins France, 2020 / coll. &H - Traduit par Nolwenn Guilloud

Titre VO : The Worst Best Man

⭐⭐⭐⭐ 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/03/21

La première fois, c'était quand même plus marrant ; de Colleen Oakley

La première fois, c'était quand même plus marrantEn ouvrant ce roman, j'ai rapidement réalisé que j'allais souffrir.

L'héroïne s'appelle Daisy, elle n'a pas trente ans et a déjà eu un cancer du sein qu'elle a soigné courageusement. Même pas quatre ans après, elle apprend que le mal la ronge à nouveau et qu'aucune guérison n'est possible.

Son monde s'effondre. Choc. Déni. Colère. Dépression. Tout fout le camp.

Elle songe également à son mari Jack et ne supporte pas l'idée de l'abandonner. Ou de le savoir seul. Alors elle se dit qu'elle va lui trouver une remplaçante. Enfin tout ça, c'est pour tromper son désespoir ou pour se leurrer que tout ira mieux ; car comment imaginer une autre prendre votre place ?

Impossible. Pour Daisy, c'est la chute libre. Elle ne sait plus du tout ce qu'elle fait, ni ce qu'elle doit faire. En gros, elle déraille. Et c'est normal.

Pendant tout ce temps, moi, les doigts accrochés à mon bouquin, j'avais le cœur gros. Les oreilles qui bourdonnaient. Les larmes aux yeux. Et tant de chagrin qui remontait à la surface.

En fait, c'est un roman qu'il m'était interdit de lire et pourtant j'ai coulé entre ses lignes. Tout est douloureux, poignant mais tellement beau. Oh oui, j'ai souffert, j'avais des souvenirs à la pelle qui se bousculaient dans la tête mais ça m'a fait du bien aussi.

J'ai aimé Daisy Richmond et sa petite bulle de vie que j'ai trouvée si douce et confortable. J'ai craqué pour son histoire d'amour. Jack et Daisy sont formidables. Et ce qu'ils traversent n'a pas de mots.

Sur ce, je m'en vais recoller mes morceaux épars. Pfiou. Superbe roman ! Un peu dans la veine des Derniers jours de Rabbit Hayes : tendre, bouleversant mais vrai. ♥

Milady, 2019 pour la traduction - Titre VO : Before I Go

Traduit par Alix Paupy

 ⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09/03/21

Quand l'amour s'en mail, de Tamara Balliana

Quand l'amour s'en mailTout commence sur un quiproquo. Pensant contacter la sœur de sa meilleure amie (pour organiser un enterrement de vie de jeune fille), Solène se trompe de destinataire et fait la connaissance d'un certain Léo, architecte à Paris.

Au lieu d'en rester là, tous deux poursuivent leurs échanges et deviennent de plus en plus proches. Ils ont beau nous convaincre que c'est seulement de l'amitié entre eux, ils ressentent aussi les frissons d'un petit quelque chose. 

Aucun contact physique, juste une complicité virtuelle - ça m'a un peu fait penser au film Nuits Blanches à Seattle. Puis on comprend ce qui freine le couple à se rencontrer - et là j'ai eu une pensée pour le film Elle & Lui (An Affair to Remember). Oui, j'ai souvent des flashs dans ma tête quand je lis un livre. 

Bref. C'est charmant. Doux et attachant. L'histoire se déroule dans le petit village de Cadenel, dans le Sud de la France, comme pour L'amour est dans le chaiJe veux un homme qui... & Un soupçon d'imprévu

Et c'est le bon point du roman car l'ambiance est extraordinaire. Les personnages sont comme des proches. On a l'impression de les connaître en vrai. Seul bémol dans tout ça : j'aurais voulu que la romance s'étoffe davantage même si j'ai trouvé certaines scènes adorables.

Amazon Publishing / Montlake Romance (2019)

- Respire, Solène, personne ne nous regarde.
Pour une fois, je me moque bien du regard des gens. Si je retiens ma respiration, ce n'est pas leur faute mais bien celle de mon cavalier aux yeux verts. À cet instant, j'oublie tout : le mariage, les danseurs, la musique, mais aussi les efforts que je dois fournir pour m'accrocher à lui. (...) Alors, dans un élan de bravoure, je pose ma joue contre son épaule et je me laisse aller. J'ai envie d'être, l'espace d'une minute, la fille insouciante qui danse avec un inconnu. Léo raffermit sa prise dans mon dos, mais décale légèrement sa main. Le bout de ses doigts frôle ma nuque et joue avec une mèche échappée de mon chignon. Je soupire et ferme les yeux. Je me sens comme dans un rêve.

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08/03/21

Si tu m'oublies, de Tonie Behar

Si tu m'oublies

Violette mène une vie de mère célibataire tristement routinière, entre son boulot et son verre de vin pour tromper l'ennui devant une série tv. Mais au cours du mois d'août, alors que ses enfants sont partis en vacances chez leur père, elle reçoit la visite surprise d'un fantôme de son passé.

Joachim C. (son premier grand amour) toque à sa porte et lui confie des colis encombrants avant de disparaître dans un vent de panique. Violette a juste le temps de retenir son souffle et de cligner des paupières. Serait-ce un mirage ? 

Dès lors, elle n'a plus qu'une obsession : retrouver Joachim. Mais il semblerait qu'un mystère flotte autour de lui. Aucune adresse à son nom. Aucune trace sur les réseaux sociaux. Aucun moyen pour le contacter. C'est décidé, elle mène son enquête car elle doit en finir avec ses souvenirs.

Parce qu'il faut savoir que Joachim & Violette, c'est une histoire d'amour fou et impossible.
Et quelle histoire palpitante ! Votre petit cœur tout mou va battre à tout rompre en découvrant les ressorts de cette aventure.

J'ai adoré le rythme de l'intrigue, entraînant et étourdissant, nous faisant cavaler des rues de Paris aux plages catalognes, entre aujourd'hui et puis hier (le temps qui passe et qui retrace les débuts d'une idylle incroyable).

C'est vif, c'est poignant et ça tient en haleine aussi. On tourne les pages à toute vitesse pour connaître la suite ; quel délice. On retrouve également l'ambiance pleine de peps d'un précédent roman, Grands boulevards, et on fait des petits clins d'œil à quelques personnages. Que j'aime cette complicité...

Je regrette juste d'avoir tardé pour plonger dans cette lecture car j'ai tellement aimé !! ♥
J'ai souri jusqu'aux oreilles, j'étais attachée aux personnages, j'ai tout oublié pour me transporter dans une autre vie. Je ne voulais plus refermer le livre. 
Et ça tombe bien, puisqu'il me semble que son roman La Chanson du rayon de lune revient sur la sœur de Violette. Chic.

Charleston, 2019

⭐⭐⭐⭐⭐ 5 étoiles de bonheur ! ⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/03/21

Josh et Hazel. Ou comment ne pas tomber amoureux, de Christina Lauren

Josh et Hazel

C'est l'histoire de deux amis (ou presque) qui se rencontrent à l'université puis qui se retrouvent dix ans après en réalisant qu'ils sont prédestinés (ou un truc du genre).

Quand ils se croisent la première fois, Josh est un maître assistant rigoureux et Hazel une étudiante proche du tourbillon chaotique. Quelques années plus tard, ils sont toujours aussi dissemblables - lui est méticuleux et sexy, elle exubérante et incontrôlable.

Mais ils deviennent meilleurs amis

Au départ, Josh n'est pas disponible. Mais sa copine le trompe et lui brise le cœur. Hazel vole à son secours en décidant de sortir ensemble pour des rendez-vous à quatre. Rien de cochon dans ce schéma. Ces fameux dates sont d'ailleurs assez cocasses et accentuent le sentiment que ces deux-là sont faits pour s'entendre.

Ils mettront quasiment tout le roman pour faire tomber les barrières. Hourra. L'histoire prend son temps et montre un couple harmonieux. Même en étant de simples potes, il n'y a aucune ambivalence dans leur relation. Et c'est tant mieux. Josh est un mec génial. Hazel est cinglée. Résultat, ça pétille entre eux et ça dégage de bonnes ondes positives.

Quel bien fou. J'avais un sourire aux oreilles durant toute la lecture, enfin une histoire légère et sans prise de tête ! Yes. Très bon roman, très divertissant.

©2019 Hugo Roman (P)2019 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Hello, Sunshine ! de Laura Dave

hello sunshine laura daveTrès, très sympa comme roman !
Enfin moi, j'ai beaucoup aimé.

C'est l'histoire de Sunshine Mackenzie connue pour être une célèbre Youtubeuse culinaire. Sauf que son succès est faux car des tweets vont venir tout déballer à son sujet : son passé, son expérience, son mariage. Bref. Tout est bidon. Lynchée en place publique, la nana court se réfugier dans la ville de son enfance (dans les Hamptons).

Ses déboires ne s'arrêtent pas là puisque ses retrouvailles avec sa sœur sont hélas crispées (l'une et l'autre s'étaient quittées fâchées depuis de longues années). Sunshine se sent minable, plus seule que jamais. Non seulement elle a vraiment la haine, mais elle cherche à démasquer son détracteur tout en ayant en tête un plan de reconquête. Et elle se donne les moyens pour y parvenir.

Vu comme ça, on se dit qu'il s'agit d'une histoire de seconde chance assez basique : Sunshine va réaliser ses erreurs, faire des rencontres et partir sur des bases plus saines. Youpi tralala. Eh bien, pas vraiment. Le roman montre un chemin plus chaotique vers la rédemption, des solutions à moitié résolues et des perspectives toujours plus floues (mais encourageantes). Le choix est risqué et néanmoins cohérent.

Sunshine ne donne pas non plus une super image d'elle au début (et n'inspire pas énormément de compassion). Elle est centrée sur sa petite personne. Elle veut sauver sa carrière. Elle pleure son existence de pacotilles. Elle a joué, elle a perdu. Okay. La roue tourne.

Au final son passage à Montauk lui remet les pieds sur terre (un peu de tri dans les souvenirs, la famille, le boulot, l'amour etc.). Ça a du bon, oui ! Et ça fait réfléchir sur le poids des réseaux sociaux (polluants), les faux-semblants et la réussite à quel prix. Un vaste débat. Soupir. « Nous désirons tellement faire partie de quelque chose que nous sommes prêts à feindre d'être quelqu'un d'autre pour nous intégrer. Et à feindre d'être toujours quelqu'un d'autre pour pouvoir rester. »

Voilà, voilà. Le roman se veut également caustique et drôle. C'est très plaisant à lire. L'histoire propose des pistes qui changent des clichés habituels même si ça peut paraître hésitant ou artificiel. En tout cas, moi ça m'a plu tel que c'est. Et ça me fait penser que j'avais déjà lu Dernières vendanges de Laura Dave (beaucoup aimé aussi).

Belfond, 2019 - Traduction d'Ambre Samba

⭐⭐⭐.5

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/02/21

Le Petit Café des grands romantiques, de Tash Skilton

Le petit café des grands romantiquesArf ! Je m'attendais à tellement mieux. Et puis, plouf. Légère, légère déconvenue.

Dans ce roman, on part à New York et on accompagne Miles et Zoey dans leur quête du bonheur. Tous deux bossent pour des sites de rencontres en ligne et jouent les Cyrano des temps modernes en guidant les couples à se décoincer dans leurs premières approches.

Leur dernière mission les met justement en contact pour des clients. Mais ils ignorent encore qu'ils se connaissent déjà en vrai et qu'ils ne se supportent pas car ils se chamaillent souvent à cause d'une table dans un petit café.

L'ambiance est donc plutôt sympa - bon point pour les fameux rendez-vous au café et les séquences avec Bree & Scott qui deviennent les marionnettes de Miles et Zoey. C'est très drôle. En revanche, ça piétine et ça souffle pas mal. Beaucoup de dialogues pompeux et tout ça. Bref. C'est un peu long et l'alchimie n'est pas éclatante.

Ça reste cependant un moment de lecture agréable. Pas toujours à la hauteur des espérances. Mais c'était bon d'errer dans les rues de New York. Le chapitre à Brooklyn était incroyable ! Le jeu de piste pour trouver l'hôtel - hahaha. Et le guide touristique - avec accent écossais - fait friser les moustaches. ​#backtothefuture 😄​😞​

HarperCollins France, 2021 - Traduit par Mathilde Joy

Titre VO : Ghosting : A Love Story

>> Tu veux de la comédie ? Pour la subtilité d'un Mhairi McFarlane ou la pétillance d'une Anna Premoli. See the tag how-do-you-write-good-comedy

#Lepetitcafédesgrandsromantiques #NetGalleyFrance

14/02/21

Et ne t'avise pas de m'embrasser ! par Mhairi McFarlane

Et ne t'avise pas de m'embrasserQuelle histoire ! Laurie se fait larguer après dix-huit ans de vie de couple sous prétexte que son copain ne s'estime plus heureux en ménage. Cependant, la jeune femme apprend deux-trois mois plus tard qu'il a déjà trouvé sa remplaçante (et qu'il n'est pas à une goujaterie supplémentaire). Oh non. Du coup, ça bout à gros bouillons car le chagrin a laissé place à la colère.

Comment Laurie va-t-elle se relever d'un tel affront ? En acceptant un pacte avec le Diable - aka Jamie Carter - cet avocat fraîchement débarqué au cabinet ne fait pas l'unanimité dans les couloirs car il est trop sexy et arrogant. Ses dents raient le parquet et sa suffisance dérange. Toutefois, le type a vite compris qu'il devait changer son image pour sa carrière. Il propose alors à Laurie de faire semblant de sortir ensemble, en s'exhibant principalement sur les réseaux sociaux. Ainsi, elle pourrait rendre son ex jaloux et lui parviendrait à obtenir sa promotion. Ce soir-là, Laurie est pompette et désabusée. Elle n'a plus rien à perdre et accepte avec grand plaisir. Mouahaha.

Certes, le plaisir sera grand aussi pour la lectrice qui tombe rapidement sous le charme de Jamie, d'autant plus qu'il révèle une autre personnalité sous sa carapace de tombeur. De son côté, Laurie est également une femme admirable. Elle est belle, drôle et intelligente. Elle a trente-six ans mais s'imagine trop vieille et inexpérimentée sur le marché de séduction. OMG.

Le roman va donc raconter son chemin vers la reconstruction, en remontant depuis l'enfance et ses liens avec ses parents, sa relation avec Dan et sa rupture douloureuse. Finalement, il offre aussi un contenu plus inattendu et touchant, puisque l'histoire s'intéresse davantage à son rôle de femme dans une société (brutale) tout en soulignant l'amitié naissante entre les personnages, la complicité grandissante et la confusion des sentiments.

C'était super bien dosé & adorable ! J'ai beaucoup, BEAUCOUP aimé ma lecture. De toute manière, les romans de Mhairi McFarlane sont pour moi une valeur sûre. On y trouve à la fois la touche légère de la comédie romantique, mais aussi des points sensibles qui imprègnent l'histoire d'une sincérité attachante. Et moi, je suis FAN. ♥

HarperCollins / coll. &H / 2020 - Traduit par Gaëlle Brazon

⭐⭐⭐⭐.5 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,