17/09/21

Meurtre mode d'emploi : Disparition inquiétante, par Holly Jackson

Meurtre mode d'emploi Disparition inquiétanteIl est absolument nécessaire d'avoir lu le tome précédent - Meurtre mode d’emploi - car l'héroïne revient longuement sur cette enquête et sur le procès qui vient de s'ouvrir. Cela occupe les cent premières pages du livre avant de basculer vers le nouveau dossier. Mais une justification s'impose.

Je m'étais fait une promesse. À moi et à tout le monde. J'avais dit que je ne ferais plus jamais ça, que je ne jouerais plus jamais les détectives. Je refusais de me perdre à nouveau dans le labyrinthe des secrets d'une petite ville tranquille. Je ne suis plus cette personne. Et j'avais tenu parole, je le sais. Hélas, il est arrivé quelque chose, et me voilà forcée de trahir ma promesse. Quelqu'un a disparu. Quelqu'un que je connais. Jamie Reynolds, un habitant de Little Kilton. C'est le grand frère d'un des mes meilleurs amis, Connor. Au moment où je vous parle, samedi 28 avril à 23h27, cela fait désormais vingt-sept heures que nous sommes sans nouvelles de Jamie. Et personne ne réagit.



Pippa pensait en avoir terminé avec sa vocation de détective (rappelons surtout que c'était d'abord un devoir de classe et qu'elle avait ridiculisé la police en démasquant le vrai meurtrier d'Andie Bell). Le succès de sa série en podcast a également eu un retentissement sur la ville. Tout n'a pas été positif. C'est pourquoi Pippa souhaitait prendre du recul. Mais face à la détresse de son ami Connor et de sa maman, la jeune fille vacille. OK : Jamie Reynolds a vingt-quatre ans et une réputation de glandouilleur. Il est aussi coutumier du fait de disparaître sans prévenir sa famille. Toutefois, ses proches sont convaincus que la situation est différente. Il s'est passé quelque chose d'inquiétant au cours de la cérémonie de commémoration car les témoignages montrent que Jamie était plus fébrile que jamais.

C'est donc reparti pour un tour ! Pippa se lance dans une nouvelle enquête et se substitue à la police qui ne donne pas suite. Armée de son matériel informatique et de ses questions, elle fouille la vie de Jamie et de ses proches. Certaines révélations vont encore éclabousser les convenances et les apparences. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. Schéma classique mais tellement accrocheur !

J'ai lu ce roman très vite, surtout après la centaine de pages survolées. J'avais un peu peur du réchauffé et finalement pas du tout (les secrets, les mensonges, les non-dits d'une petite ville... on adore !). L'intrigue est prenante, efficace et vient bousculer nos conclusions hâtives. En bref, c'était vraiment bien & surtout à la hauteur des attentes.

Casterman, 2021 - Traduit par Corinne Daniellot

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16/09/21

Amari et le Bureau des affaires surnaturelles, de B.B. Alston

Amari et le Bureau des affaires surnaturellesTout d'abord perplexe par le début de ma lecture, j'ai finalement eu la grande, très grande surprise de dévorer les 500 pages tellement j'étais captivée par cette histoire aux multiples rebondissements !

L'histoire s'ouvre sur la présentation de notre héroïne : Amari est élève boursière dans une académie prestigieuse mais elle est harcelée par ses camarades et impatiente de s'éloigner le temps des vacances d'été.
Malgré les interdictions de sa mère, Amari a prévu d'enquêter sur l'étrange disparition de son frère. Quinton avait décroché un job fabuleux, selon ses dires, mais potentiellement dangereux. Et de fait, un jour le garçon n'a plus donné de nouvelles. Sa mère et sa sœur n'ont eu personne vers qui se tourner avec leurs questions en pagaille.
Contre toute attente, Amari reçoit enfin un premier indice avec la livraison d'un colis et la convocation dans un bureau spécial. De fil en aiguille, la jeune fille va découvrir la vie cachée de son frère et l'existence d'un Bureau des affaires surnaturelles.

Han-han ! Je vous vois lever un sourcil d'excitation. Mais croyez-moi : vous n'avez pas tout vu. Ni tout lu. Et préférez comme moi la totale surprise en plongeant à l'aveugle dans ce roman jeunesse. Promis : il vous réservera un tourbillon d'aventures et vous étonnera plus d'une fois.
Même lorsque l'histoire semble emprunter des chemins faciles, l'instant d'après elle rejaillit de manière incroyable et s'insinue dans des couloirs de labyrinthe pour vous retourner le cerveau. Ce roman ne cesse de duper le lecteur du début à la fin.
Après un démarrage simpliste, l'action décolle et les révélations explosent. C'est époustouflant.
J'ai franchement pris plaisir à rencontrer Amari, une héroïne attachante et qui m'a parfois fait penser à Morrigane Crow ! Elle a su toucher mon cœur et gagner mon adhésion dans ses folles aventures.
Très bonne pioche. Je recommande.

Bayard Jeunesse, 2021 - Traduit par Sidonie Van den Dries

EN LIBRAIRIE LE 22 SEPTEMBRE

⭐⭐⭐⭐

All Our Hidden Gifts, de Caroline O'Donoghue

All Our Hidden GiftsEh bien, ce roman est très, très différent de ce que j'avais imaginé ! Attirée par la couverture colorée, j'avais idée de plonger dans un monde imaginaire axé sur la magie (les cartes, la divination etc.) avant de réaliser que l'histoire est simplement ancrée dans le monde ordinaire (un petit village irlandais) avec seulement quelques incursions de magie. C'était très frustrant, oui !

Dans ce roman, on suit donc une jeune demoiselle en pleine crise existentielle. Maeve fréquente une école de filles, privée et catholique. Elle ne s'y sent pas particulièrement à sa place, même si elle fait tout pour être intégrée dans les sphères populaires.
Un jour, elle trouve un jeu de tarot ancien dans le cagibi de l'établissement et décide de s'en amuser pour épater la galerie. Sauf que le jeu finit par prendre un tour dramatique avec la disparition d'une camarade de classe. Et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit de Lily O'Callaghan, son amie d'enfance.
Précision utile : les filles ne se calculent plus depuis deux ans. C'est Maeve elle-même qui s'est éloignée sans explication mais n'en est pas fière. Elle regrette aussi sa dernière entrevue avec Lily qui a craché son amertume en public après avoir flippé en découvrant l'étrange carte de La Gouvernante.
C'est une carte maléfique que Maeve avait rangée au fond d'un tiroir. Elle ne s'explique pas son apparition ni sa signification. Par contre, elle est convaincue que Lily a disparu par sa faute et veut se lancer à sa recherche.
Son amie Fiona (l'amoureuse de théâtre) et Roe O'Callaghan (le grand frère réservé de Lily) vont également lui prêter assistance et explorer ensemble des ressources insoupçonnées de leur propre sensibilité. Tout un programme.

Malheureusement, j'ai eu au fil de ma lecture la sensation étrange d'un roman décousu. Il y a trop de tout. C'est confus.
On a un soupçon de fantastique, des personnages en plein apprentissage, des expériences subversives, un folklore gourmand, des familles généreuses, une société hermétique, des agissements d'une secte homophobe...
C'est un désordre sans nom ! Et ça m'a finalement semblé trop brouillon et artificiel. Hélas, non, je n'ai pas été convaincue.

La Martinière J. (2021) - Traduit par Christophe Rosson

⭐⭐.5

- Mon nom dit-il. c'est Roe.
Je rouvre les yeux.
- Quoi ?
- Je tenais à ce que tu le saches.
La magie et l'intimité que nous venons de vivre se sont envolées. Ou pire : je les ai imaginées.
- Pour que tu puissent m'appeler par mon nom, ajoute-t-il.
- Roe, Roe, je répète. Tu veux qu'on t'appelle Roe ?
Il acquiesce.
- C'est mon nom. Je l'ai choisi.
- Waouh. OK, Roe. J'aime bien. C'est mystérieux.
Roe va pour s'en aller mais m'adresse un dernier sourire espiègle.
- Dans les histoires, les sorcières connaissent toujours le vrai nom des choses, pas vrai ?
Sur ce, il me laisse bouche bée devant la rivière.

 

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10/09/21

Le Matin de Neverworld, de Marisha Pessl

Le Matin de NeverworldUn an après la mort de son petit copain, Béatrice retourne dans la demeure de ses anciens amis (Whitley, Kipling, Cannon et Martha) pour une soirée d'anniversaire riche en émotions.

Tous semblent avoir tiré un trait sur le passé et passent la nuit à faire la fête. Mais au réveil, ils réalisent qu'ils sont désormais bloqués dans le Neverworld, autrement dit un entre-deux entre la vie et la mort.

Un inconnu se présentant comme le Gardien leur explique qu'ils doivent voter. Voter quoi ? voter qui ? Le flou s'installe.

En fait ils doivent éclaircir la nuit du drame ayant entraîné la mort de Jim, le sixième membre du groupe. Tant qu'ils n'auront pas affronté cette vérité, ils continueront de vivre cette journée jusqu'au décompte final et leur jugement dernier.

Et voilà... ambiance vaporeuse, contexte étrange et insolite... j'ai coulé comme une masse dans cette histoire.

Six étudiants d'une école privée prestigieuse, la plupart issus de familles riches et puissantes, vivent une amitié soudée mais la disparition de Jim va fragiliser cette union sacrée.

Tous doivent désormais faire amende honorable et revenir sur cette nuit tragique. Non-dits, malentendus, alliances et tromperies... la contrainte du Neverworld est sans appel.

Cela se lit comme une intrigue à suspense, hypnotique et curieuse. À ceci s'ajoute une écriture d'une grande noblesse, un style pur et poétique que Marisha Pessl brode tout naturellement. C'est poignant ET fascinant.

En tout cas, j'ai été scotchée.

Repris en format poche chez PÔLE FICTION (Gallimard Jeunesse) - 2021 pour la présente édition

Traduction de Laetitia Devaux

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une pincée de magie, de Michelle Harrison

Une pincée de magie Pour son treizième anniversaire, Betty a décidé de partir à l'aventure sans l'autorisation de sa grand-mère (qui les élève, ses sœurs et elle, depuis la disparition de leur mère et l'absence du père). C'est pourtant interdit de quitter l'île de Crowstone mais Betty s'en moque. Elle refuse de s'encroûter dans ce patelin noyé sous les brumes. Profitant du soir d'Halloween, elle embarque sa jeune sœur Charlie à bord d'une barque quand soudain - patatras !

La fin de soirée va tourner en eau de boudin et Betty va faire face à son pire cauchemar. C'est du moins avant d'apprendre pourquoi on la retient “prisonnière” sur cette île et pourquoi sa sœur Fliss a perdu tout éclat depuis son seizième anniversaire. Faisant fi des traditions, sa grand-mère déballe toute l'histoire de la famille Widdershins avec ses objets magiques et sa malédiction. La pilule est peut-être amère mais les filles ne peuvent plus reculer et vont ainsi apprivoiser cet héritage bien lourd.

Rien que par sa couverture riche en couleurs et ses illustrations fantaisistes, le roman convie à s'évader et explorer son imaginaire excitant. Premier constat : le début est longuet et les héroïnes ne sont pas attachantes. Toutefois, la suite de l'histoire est rondement menée. Et surtout, c'est nettement moins naïf à lire car les sœurs Widdershins partent affronter de gros défis (elles veulent libérer leur père de prison et casser la malédiction). Elles rêvaient d'aventures ? Elles vont être gâtées !

Au fond, j'aurais souhaité un roman beaucoup plus farfelu (plus de magie, plus de relation entre frangines, plus de suspense). C'était cependant très sympa mais sans mystère superflu. Ça manque d'un petit quelque chose pour me charmer complètement.

Seuil Jeunesse, 2021 - Traduit par Elsa Whyte

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'été où j'ai dit oui, de Lindsey Roth Culli

L'été où j'ai dit ouiAu lendemain de la cérémonie de remise des diplômes, Rachel prend amèrement conscience des quatre années de sacrifice effectuées. Quatre ans à bosser comme une dingue et à éviter toute interaction sociale pour ne pas perdre de temps (ou d'énergie) inutilement. C'est en louchant depuis sa fenêtre sur la soirée de sa voisine qu'elle réalise combien sa vie est pathétique !

Un bouquin de développement personnel va aussi lui mettre un coup de pied aux fesses - apprendre à dire oui. Saisir les opportunités. Faire de cet été un laboratoire aux nouvelles expériences. Rachel dit banco et se lance à fond. Et ainsi elle renoue avec une ancienne copine et craque pour le beau gosse du lycée (entre autres). Elle tente TOUT. Mais au risque de se perdre elle-même.

Ma foi, quelle chouette lecture ! J'ai été séduite par le ton frais, positif et plein de bon sens. Rachel est adorable dans son désir de changement. Elle veut être audacieuse mais commet quelques erreurs de parcours. L'histoire va néanmoins lui laisser le champ libre de mener une vie différente le temps d'un été puis de lui permettre de rétropédaler en douceur (en ayant bien appris de ses erreurs).

Au final, c'est un roman léger et sans prise de tête, au schéma classique mais appréciable. Par contre, l'apprentissage demeure trop basique et l'évolution de Rachel est un peu rapide. M'enfin, ça reste une lecture correcte et tout bonnement radieuse !

Hugo New Way / 2021 - Traduit par Pauline Vidal

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16/08/21

La vie suspendue (Tobie Lolness #1), de Timothée de Fombelle

La vie suspendue Tobie Lolness 1Quinze ans plus tard, je replonge dans l'histoire de Tobie Lolness en version audio (excellente). Un vrai bonheur.

Tobie Lolness vit dans un grand chêne avec ses parents. Son père est un savant. Un érudit, philosophe et ingénieur. Hélas, ses récentes découvertes vont mettre le feu aux poudres alors que les intérêts d'un industriel sont menacés. La famille Lolness est alors pointée du doigt, accusée à tort. Ils sont ensuite expulsés, traqués et emprisonnés. Seul Tobie parvient à s'échapper mais comprend qu'il ne peut plus compter sur l'aide de personne.

Une fois encore, j'ai été transportée dans cette aventure qui jongle entre intrigue traditionnelle et écriture poétique. Sans compter que ce livre figurait aussi parmi les premières œuvres de jeunesse à glisser un message écologique dans son histoire.

En bref, Tobie Lolness se destine à devenir un Classique. Le roman concentre la beauté, la justesse, le ton, l'action et l'émotion. C'est un enchantement !

©2006 Editions Gallimard Jeunesse (P)2021 Editions Gallimard Jeunesse

⭐⭐⭐⭐⭐

 

Les yeux d'elishaJ'ai donc enchaîné avec le deuxième tome, qui reprend l'histoire là où nous l'avions quittée précédemment.

Le grand chêne est malade. Les mousses et les lichens ont envahi ses branches. Léo Blue règne en tyran sur les Cimes et retient Elisha prisonnière. Les habitants se terrent. Les Pelés sont chassés sans pitié. Dans la clandestinité, Tobie se bat. Au plus dur de l'hiver, la résistance prend corps. 

Cette relecture, en format audio, a confirmé mon souvenir d’une belle série entraînante ! Cette suite et fin était subtile, charmante et pleine de poésie. Action et émotion sont au rendez-vous : c'était vraiment très bon. Je ne m'en lasse pas.

Bravo Noam Morgensztern pour votre interprétation.

©2007 Editions Gallimard Jeunesse (P)2021 Editions Gallimard Jeunesse

13/08/21

Anne d'Avonlea, de Lucy Maud Montgomery

Anne d'Avonlea

Tout d'abord, la couverture de cette édition est exceptionnelle. Une beauté. Pour le contenu, l'histoire est douce pour un tome qui est, pour moi, celui de transition.

Anne s'apprête à quitter doucement l'enfance et fait encore durer le plaisir de l'insouciance. Autour d'elle, pourtant, le monde continue de tourner : un nouveau voisin fait parler de lui, Marilla adopte deux nouveaux enfants et doit soigner sa vue. Anne est désormais maîtresse d'école et lance la Société d'amélioration pour leur village.

Bien entendu, le quotidien à Avonlea est parsemé de petits événements qui sont semblables à la vie des petits villages (cours de récré, œuvres de charité, cancans, histoires d'amour naissantes, retrouvailles amicales et départs). Mine de rien, Anne doit donc bientôt quitter ce cocon douillet pour franchir la prochaine étape de sa vie d'adulte. En attendant, notre héroïne s'accroche à ses rêves de petite fille fantasque et romantique.

Toutefois, elle rêve aussi de parcourir du pays et d'aller à l'université. Elle a soif de connaissance et de découverte. Et surtout, Gilbert Blythe n'est jamais loin. Mais elle n'a pas encore creusé la question.

Ce deuxième tome est bon, très bon, mais n'a plus l'étincelle du début - Anne devient une jeune femme moins spontanée. L'innocence de la jeunesse a disparu. Ceci dit, sa propension à tomber amoureuse de la nature et à nourrir autant d'imagination à partir de rien est étonnante !

Quoi qu'il en soit, cette série est vouée à bichonner le plus aigri ou le plus cynique des lecteurs. Elle a un effet doudou garanti. Ou je ne comprends pas. Tant de tendresse et de poésie concentrées sur 300 pages... c'est précieux dans ce monde de brutes.

MONSIEUR TOUSSAINT LAVENTURE / 2021

Deuxième volume de la série de livres consacrée à Anne Shirley. Nouvelle traduction de l’anglais (Canada) par Isabelle Gadoin. Illustration de couverture par Midori Kusano. Le troisième volume, Anne de Redmond, à paraître en août 2021.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06/08/21

Alma, Livre 1 : Le vent se lève, de Timothée de Fombelle

La puissance romanesque de Timothée de Fombelle alliée à une histoire captivante ! ❤️‍🔥

Alma

Quelle lecture incroyable ! C'était grandiose.

L'objet-livre est en lui-même un petit bijou et les élégantes illustrations de François Place donnent des indices quant au reste. Ce sera historique, poignant et exceptionnel. De quoi se frotter les mains. Puis, vient le format audio. Encore un bijou. Le texte est lu par Gaël Kamilindi avec beaucoup de talent. On plonge littéralement au cœur du récit : la musique, la mise en scène, le rythme et le suspense. Tout concourt à rendre cette épopée remarquable.

Sincèrement, j'ai adoré. Timothée de Fombelle nous entraîne dans une histoire qui débute dans une vallée en Afrique. Alma vit heureuse auprès de sa famille et aime raconter des contes à son petit frère curieux et intrépide. Un jour, celui-ci disparaît avec leur cheval. La fillette comprend qu'elle doit le retrouver au plus vite car l'enfant est vraisemblablement parti explorer le reste du monde en suivant ses fables. Mais en Europe, des navires prennent la mer pour s'enrichir ou grossir les marchés de l'esclavage. Là, un garçon se glisse à bord de La Douce Amélie en quête d'un trésor. Ici, une jeune héritière réalise que sa seule fortune se trouve en train de voguer vers les Caraïbes.

Chaque page du roman nous emmène loin, en voyage ou en imagination. Chaque chapitre nous transporte. Et c'est captivant. Cette histoire est un véritable festival de sons et de couleurs qui nous fait parcourir de nouvelles contrées, croiser des personnalités romanesques et partager à fond cette odyssée. Pour moi, ce roman s'inscrit dans la pure tradition des romans d'aventures, avec sa touche de poésie et son filet d'émotion. C'est juste extraordinaire.

Si vous hésitiez encore, ne doutez plus. La suite va paraître courant Novembre. Tellement hâte !

Gallimard Jeunesse, 2020 - illustrations de François Place

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Prix France Télévision Roman Jeunesse 2020

Prix Gulli du roman 2020

Meilleur livre de l'année 2020 catégorie jeunesse dans le classement Lire Magazine Littéraire

Prix Sorcières 2021

 

🔊 La maison d'édition Twinkl, spécialisée dans l'éducation, recommande mes idées de lecture au sein de leur article La Littérature Jeunesse et ses trésors de rentrée ! 

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/06/21

Instant Karma, de Marissa Meyer

Instant KarmaNouveau roman de Marissa Meyer. Changement de registre : on bascule dans du contemporain 100% jeunesse. Verdict : histoire sympa mais héroïne infernale (trop puérile).

En fait, Prudence est une obsédée du travail bien fait, sauf qu'elle vient de louper son dernier exposé en biologie car elle n'a pas réussi à s'entendre avec son binôme. Leur prof les a donc sanctionnés. De son côté, Quint est un mec plutôt cool qui traite les lubies de sa camarade avec désinvolture. Il a cherché à partager ses idées, seulement Prudence est restée sourde et aveugle. Ne digérant pas sa mauvaise note, elle cherche à tout prix à rattraper le coup et se rend dans le refuge pour animaux qu'il a à cœur de soutenir. Contre toute attente, Prudence accepte de s'y investir et déborde très vite d'idées pour sauver le centre au bord du gouffre - campagne de communication et collecte de fonds. Elle va même perdre de vue ses petits calculs hypocrites en se passionnant sincèrement pour son projet. Enfin, ça reste un travail de longue haleine. Soupire.

Au final, on sent le roman soucieux de toucher un point sensible auprès du jeune public (thèmes d'actualité, question écologique, écosystème en souffrance, tourisme vert etc.). Par contre, ça reste ciblé jeunesse et de façon tangible avec une intrigue sans surprise et ordinaire. Globalement, c'est pas mal du tout. J'ai aimé l'ambiance (petite ville proche de l'océan), le parfum de vacances et d'insouciance. Et la petite idylle est trop mignonne. Par contre, le concept du karma est assez bizarroïde, si ce n'est d'apporter sa touche fantastique à cette jolie comédie d'été. Pour moi, c'était bien mais ça n'égale pas l'excellence des Chroniques lunaires non plus.

PKJ (2021) - Traduit par Aurore Alcayde

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,