18/11/19

Le Gardien des tempêtes, par Catherine Doyle

Le Gardien des tempêtesÀ l'approche de son douzième anniversaire, Fionn accompagne sa sœur Tara sur l'île d'Arranmore où vit son grand-père. Cet homme est un grand collectionneur de bougies qu'il bichonne avec tendresse mais c'est aussi un homme taiseux et assez énigmatique. Fionn ne se réjouit pas des vacances qui l'attendent. De plus, cette île est marquée par le souvenir de la mort de son père, disparu tragiquement dans une noyade. Leur mère a depuis renoncé à retourner sur l'île de leur enfance et tiré un trait sur ses légendes.
Car Arranmore n'est pas une île quelconque. Elle couve sur ses terres des contes de sorcellerie et de magie que Fionn va peu à peu découvrir. En fait, le garçon est également attiré par des voix invisibles et se sent connecté à l'aura mystérieuse qui l'entoure. Seulement, impossible d'en parler avec quiconque. Sa sœur part toute la journée avec son petit copain en quête d'une grotte et son grand-père livre avec parcimonie les secrets de leur famille.
Les Boyle ne sont effectivement pas une famille ordinaire... là non plus. En tout cas, dans ce roman, tout est mis en place pour séduire le lecteur : des paysages grandioses, des traditions et des héritages non négligeables, des dangers qui rôdent, des personnages difficiles à cerner... J'avoue que les ingrédients convoqués avaient tout lieu de me plaire - et je voulais être ensorcelée par cette lecture.
Toutefois, la magie n'a pas fait tilt. Je ne sais pas. Je ne me passionnais pas pour ce que je lisais. J'imprimais les mots sans les absorber. Je restais spectatrice sans parvenir à m'imprégner complètement de l'histoire. Elle ne m'obsédait pas et je n'étais pas impatiente de la retrouver. Par contre j'avais envie de l'aimer ! J'ai essayé de toutes mes forces de déclencher une émotion... hélas, sans succès.
Malgré tout, c'est un chouette petit roman, baignant dans une atmosphère fantastique et porté par une aventure incroyable (pleine de magie et de secrets).

Bayard jeunesse (2019) - Traduction de Sidonie van den Dries

À partir de 10 ans

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13/11/19

Les Fiancés de l'hiver (La Passe-Miroir 1), de Christelle Dabos

A65376

Ce n'est pas faute d'avoir été prévenue : ce roman, tu verras, exhale un charme hypnotique contre lequel tu ne pourras guère résister. Au-delà de la magnifique couverture, c'est tout un monde, tout un univers qui s'ouvre à toi. Et c'est grandiose.

L'histoire, en quelques mots... Rien ne prédestinait Ophélie à quitter le cocon douillet de son enfance... si ce n'est ses fiançailles avec un inconnu (Thorn) et l'obligation de vivre loin de chez elle, auprès de sinistres individus qui la méprisent ou veulent lui faire la misère. Ophélie est une demoiselle très discrète, qui parle peu ou juste en murmurant. On dirait une petite souris grise, planquée dans son écharpe et derrière sa paire de lunettes, toujours le nez dans des livres. Peu aguerrie aux enjeux politiques et aux ambitions dévorantes, la demoiselle se trouve soudainement propulsée au cœur d'une arène froide et dangereuse...

Mais l'histoire n'a pas tout dit... des dons cachés, des dons singuliers, des pouvoirs convoités, des clans alliés et des clans ennemis, des contacts rapprochés, des discussions franches et des aveux d'indifférence... tout ça, tu le sauras en te procurant ce roman.

Vrai de vrai, cette lecture est imprégnée d'une aura fabuleuse et envoûtante. À peine les premiers mots collés sur le papier, ils nous aspirent et nous emprisonnent. Comme un enchantement magique : on n'a plus envie d'aller voir ailleurs et on se surprend à y penser jour et nuit. J'ignorais totalement dans quoi j'embarquais - j'ignorais tout de l'histoire de La Passe-Miroir - une véritable prouesse depuis le temps que la série rôde autour de moi avec des yeux aguicheurs - et pourtant j'ai résisté vaillamment car je refusais de souffrir l'attente des parutions.

L'annonce du dernier tome approchant, j'ai donc profité de la découverte en livre audio pour plonger dans cet imaginaire extraordinaire. C'est indescriptible à raconter. Tous ceux qui avaient déjà succombé m'avaient averti que ce roman avait un pouvoir magnétique.

Ils avaient raison.

Donc je n'en dévoile pas davantage : juste cédez à la tentation !

****************************

 

Les Fiancés de l'hiver

©2013 Éditions Gallimard Jeunesse. Couverture illustrée par Laurent Gapaillard (P)2019 Éditions Gallimard Jeunesse

Alors, cette version audio ?

Il y a du bon et du moins bon :  l'interprétation est élégante mais peu enjouée... Le ton est grave, assez pesant. Et parfois cela plombe l'ambiance. Par contre cela n'a pas été rédhibitoire non plus. Certes, je n'aurais probablement pas imaginé la voix des personnages de cette façon... mais cette impression (mitigée) se dissipe au fil du temps.

En tout cas, c'est un livre audio parfaitement exécuté pour une série qui était fortement attendue !!! Merci.


Pour info : le livre 2 sort en format audio courant JANVIER 2020. ♥

 

La Passe-miroir est le lauréat du concours du premier roman jeunesse

organisé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama.

 

12/11/19

Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles), de Holly Jackson

Meurtre mode d'emploi à l'usage des jeunes fillesCinq ans ont passé depuis l'affaire Andie Bell (une jeune fille mystérieusement disparue, son petit copain suspect, un suicide qui signe son acte d'accusation, une ville en émois et des familles brisées). Pour sa dernière année au lycée, Pippa revient sur l'enquête au nom d'un projet scolaire mais souffle un vent de panique en furetant ci et là pour mettre à jour des secrets inavouables.

Et quelle histoire ! On a la jolie fille populaire dont on ne soupçonne pas le versant diabolique, les soirées de débauche, les copains soudain perclus de remords, les mensonges qui éclaboussent les parcours irréprochables, les adultes guère exemplaires... Cela m'a fait penser à Veronica Mars (ou plus récemment, 13 Reasons Why) : intrigue criminelle bien ficelée, tension dramatique, personnages flous et troublants, rebondissements et dénouement inattendu.

La lecture est donc déroutante mais tellement addictive. Tout du long, j'ai été tenue en haleine... curieuse de connaître la suite. J'ai aussi été perplexe quant à la probabilité de voir une jeune fille de 16-17 ans réussir là où la police a fait chou blanc ! Je ferme néanmoins la parenthèse car le roman est prenant, plein de suspense et saisissant. On ne voit rien venir. On suppose tout et on se fait balader. C'est vraiment très habile et bluffant.
En tout cas, je ne regrette nullement la découverte. Et je valide ! 

Casterman (2019) - Traduit par Julie Sibony


Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/10/19

La disparition des enfants Greystone, par Margaret Peterson Haddix

La disparition des enfants GreystoneEn rentrant de l'école, les enfants Greystone découvrent leur mère tétanisée devant les gros titres des journaux : trois enfants ont été kidnappés dans l'Arizona. Trois enfants du même âge et portant exactement les mêmes prénoms que Chess, Emma et Finn.
Ce sont plus que de simples coïncidences, non ? Mais face à leurs interrogations, leur mère se montre fébrile et évasive. Pire, elle annonce qu'elle doit s'absenter pour un voyage d'affaires et qu'elle risque d'être difficilement joignable par téléphone. C'est une vague connaissance qui se chargera d'eux en attendant.
Les trois enfants sentent que ce n'est pas normal. Ils font néanmoins semblant d'obéir aux consignes et vont retourner en douce dans leur maison pour la fouiller de fond en comble. Les indices glanés ne vont guère apaiser leurs angoisses car ils se présentent sous la forme de messages codés. Si les Greystone parviennent à les déchiffrer, c'est aussi leur monde ordinaire qui va chavirer.
Et quelle vérité ! C'est totalement imprévisible. Je ne m'attendais clairement pas à une explication aussi complexe, mais pourquoi pas ?
En fait, ce qui m'a plu dans ce roman, c'est non seulement son ambiance pleine de mystères, mais aussi la fratrie soudée dans les épreuves, travaillant en équipe, se comportant comme des mômes maladroits et agissant de manière impulsive. Ça nous attache à eux et à leur histoire dans laquelle on plonge les deux mains jointes.
La suite nous entraîne subrepticement vers des contrées insondables. Bien ou pas bien ? En tout cas, c'est captivant. Ça se lit aussi comme un thriller - suspense et tension palpable tout du long. On reste curieux et avide de comprendre. On participe ainsi à ce jeu de pistes avec plaisir... mais en trébuchant en cours de route au fil des étonnantes découvertes. J'espérais autre chose, je pense.

Milan (2019) - Traduit par Leslie Damant-Jeandel

#ChallengeHalloween #CosyHalloween

 

 

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/10/19

La Carte des jours (Miss Peregrine et les enfants particuliers 4), de Ransom Riggs

La Carte des joursQuatrième tome inattendu dans la série Miss Peregrine et les Enfants Particuliers ! Certes, on savait Jacob dans une impasse depuis son retour à la normalité. Mais ses amis lui réservent une grande surprise en débarquant en Floride. Leur objectif : s'adapter au monde moderne au cours d'un apprentissage haut en couleur.
Malgré tout, le souvenir d'Abe Portman demeure toujours vivace chez nos Particuliers. Tous ont envie de visiter sa maison et de connaître sa vie loin de leur boucle temporelle. D'où les découvertes qui vont lancer Jacob, Emma et leurs camarades sur les traces d'un ancien complice, aux abords d'un restaurant asiatique et au sujet d'une jeune fille isolée dans un monde inadapté à ses compétences. Une mission qu'ils vont relever sans l'aval de leur directrice.
Et notre Miss Peregrine va être remontée comme un coucou !
Étonnamment, cette lecture a été pour moi une vraie récréation... alors que je pensais avoir fait le tour de cette série dont l'univers insolite est aussi la très grande force. J'ai probablement lu ce roman au bon moment - période automnale propice aux ambiances surannées - tout en goûtant au plaisir de la version audio (texte lu par l'excellent Benjamin Jungers).
Au démarrage l'excitation des retrouvailles laisse vite place à un doux ronronnement car il ne se passe pas grand-chose. J'ai néanmoins apprécié cette quiétude et me dire que je reprenais contact avec de vieux amis. Bref : ça fait du bien. Ceci dit, l'intrigue se peaufine et vient grattouiller certaines zones qui méritaient de l'être (l'idylle entre Jacob et Emma par exemple...). Ce nouveau cycle est comme un prolongement à un monde déjà très riche et fascinant... c'est donc tout bon pour continuer l'aventure !

©2018 / 2019 A Map of Days, The fourth novel of Miss Peregrine's Home for Peculiar Children / Bayard Éditions pour la traduction française (par Sidonie Van den Dries) (P)2019 Audiolib

La suite tant attendue de la série culte Miss Peregrine est un jeu de piste trépidant où se côtoient humour, surprise et suspense.

#ChallengeHalloween #CosyHalloween

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07/10/19

Ceux qui ne peuvent pas mourir : La Bête de Porte-Vent, par Karine Martins

J01868Pour son premier roman, Karine Martins promet une ambiance fabuleuse (énigmatique et inquiétante), des personnages drôles, attachants et également mystérieux. On a aussi une enquête un peu spéciale - un village breton déplore une série de meurtres sauvages - qui deviendra la nouvelle mission de notre spécialiste en créatures hérétiques, expédié séance tenante sur les lieux pour mettre un terme au massacre.

Mais Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Enrôlé par une confrérie secrète, aux méthodes parfois radicales, l'homme ne cache pas son amertume et sa méfiance car il vient de recueillir une jeune orpheline, après être intervenu dans l'auberge de ses parents, et il n'ignore pas que la présence de Rose à ses côtés est interdite. Son employeur n'est pas dupe et se montre de plus en plus menaçant. Cabochard et ombrageux, lui aussi, Voltz refuse de céder et se sauve en Bretagne avec sa nouvelle assistante (pas très exemplaire car fouineuse et têtue).

Dans ce village près de Morlaix, Gabriel est mis au parfum par le prêtre local et comprend alors que la traque s'annonce ardue. Les crimes sont atroces, les villageois sont aux abois, les esprits s'échauffent, les soupçons pointent une guérisseuse (herboriste) débarquée de nulle part et le maire s'enferme dans son manoir, replié dans son malheur et renonçant à apaiser la haine et la colère de ses administrés. Le séjour de Gabriel et Rose ne leur laissera aucun repos : la tension est explosive, les attaques se répètent et la peur fait perdre toute raison. En plus, de nombreuses révélations viennent chambouler le tableau mais rendent la lecture palpitante tant l'intrigue devient sombre et haletante. Impossible à décrocher.

En résumé, ce roman nous plonge dans un univers remarquable qui brouille tous nos repères. Cette sensation de vertige est toutefois jubilatoire et j'ai adoré chaque parcelle de cette histoire. Vivement la suite.

Gallimard Jeunesse (2019) - couverture illustrée par : Riff Reb's

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Dans un XIXe siècle fantastique, la traque sombre et haletante d'un irrésistible duo d'enquêteurs.

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/10/19

Louis Pasteur contre les Loups-garous , de Flore Vesco

Louis Pasteur contre les Loups-garousOn ne badine pas avec Louis Pasteur : brillant étudiant débarqué de sa province (seul boursier de sa promotion) et passionné de sciences au point de menacer le doyen de l'institution royale Saint-Louis d'obtenir son propre laboratoire sous les combles de l'école.
Louis vit donc en marge de ses camarades et des basses considérations existentielles. Les bacilles sont toute sa vie mais ses observations ont déjà apporté un sérieux coup de pouce à la médecine (encore balbutiante en matière d'hygiène).

Ceci dit, la véritable révélation de cette lecture s'appelle Constance de Villeneuve Letang : une demoiselle consciencieuse et déterminée à tenir son rang. En apparence, elle n'est que grâce et sourire... sauf qu'elle est inexplicablement attirée par l'aventure, l'escrime, l'enquête interdite, la traque du loup-garou.
Rien que pour ça, ce roman est un incroyable tourbillon de vivacité et de gaieté.

En un mot, c'est chatoyant !

didier jeunesse, 2016

Prix du roman de Reuil Malmaison 2018 (Gavroche)
Prix des Dévoreurs de livres 2018
Prix A l'Ombre du Grand Arbre 2017
PEEP Grand Prix des jeunes Lecteurs 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/09/19

River, de Claire Castillon

J02042J'aime beaucoup la plume de Claire Castillon et je n'ai de cesse de découvrir son univers roman après roman. Un univers à la fois poétique, étrange, fascinant et déconcertant. Son dernier né en est la preuve.

L'histoire de River est celle d'une adolescente harcelée et qui subit ses sévices sans réaliser leur gravité car River n'est pas une fille ordinaire... C'est sa sœur, sa version parfaite, qui nous livre ses secrets et qui rapporte ce qui ne tourne pas rond, qui sont ses assaillants, comment ses parents sont dépassés par la situation et dans quelle détresse River est en train de plonger.

Il y a de l'amour dans ce roman. De la tendresse, de l'espoir, de la cruauté et de l'impuissance.

En vrai, j'avais deviné la révélation censée tout bouleverser. Je n'ai donc pas été totalement surprise... Reste, cependant, un roman pudique, sensible, éprouvant. Un roman qui porte un message et qui se lit entre les lignes. S'il peut dérouter au moment de tourner la dernière page, il a aussi déjà planté sa graine et va s'inscrire sur la durée. Enfin c'est souvent comme ça que fonctionnent les romans de Claire Castillon sur ma pomme...

Gallimard Jeunesse, coll. Scripto (2019)

Couverture illustrée par Emmanuel Polanco

« Boulet, sangsue, poids mort, pot de colle, River est tout cela à la fois. Les parents lui répètent qu’elle est exceptionnelle, que tous ensemble – tous, ça veut dire eux, les six thérapeutes, elle et moi –, on va trouver le chemin idéal vers son épanouissement. Mais moi, je sais que personne n’y croit. On l’améliore, c’est tout. On voudrait obtenir l’enfant parfait, mais la vérité, on la connaît : River ne sera jamais comme moi. »

 

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Pathétique Histoire de Birdie Bloom, par Temre Beltz

La Pathétique Histoire de Birdie BloomBirdie Bloom mène une triste vie de Pathétique orpheline dans une sinistre bâtisse frappée par les courants d'air et plongée constamment dans le noir. Cet endroit est également dirigée par l'horrible Maîtresse Octavie qui ne supporte pas les enfants, les livres, les rires, la désobéissance. Elle inflige les pires sévices et fait régner une ambiance délétère au sein des pensionnaires, tous repliés sur eux-mêmes et n'osant guère s'adresser la parole. Seule Birdie Bloom envisage un soupçon de changement. Depuis qu'elle a découvert un vrai livre, elle entrevoit les mille possibilités d'évasion et d'ouverture vers l'extérieur. En attendant, elle croupit dans un donjon et échappe à l'attaque d'un frelon mortel... lequel est venu lui délivrer la lettre lapidaire d'une étrange sorcière.

Agnès Edmée Crabouille appartient à une longue lignée de sorcières revêches, vivant recluse dans une partie du royaume de Fabulia et nourrissant de profondes amertumes sur son destin. Par contre, elle est agacée par son manuel de maléfices qu'elle avait pris le temps de bouquiner religieusement en anticipant une fin en apothéose. Patatras... on lui vante les mérites des cheveux vert moisi et elle explose de colère. Elle rédige une lettre incendiaire et la confie au Zéphyr (un vent assez capricieux) d'où la rencontre avec cette Pathétique orpheline et néanmoins attachante fillette qui réclame à devenir MAPLV. Un pur scandale.

Débute donc une correspondante étonnante et pleine de malentendus, au cœur de laquelle vont se tisser des liens inqualifiables mais assez proches de l'amitié. Oui... ce gros mot qui donnait de l'urticaire à Sorcière Crabouille ! En fait, cette histoire est avant tout une fable cocasse et burlesque, où se mêlent des détails qu'on cherche à nous rendre effrayants et qui se révèlent autrement inventifs et délirants. Cela procure à cette lecture un délicieux parfum de dérision et une fabuleuse sensation de légèreté malgré un contexte sombre et inquiétant. Un super cocktail pour enchanter petits et grands lecteurs (et amateurs de lectures décalées) pour le challenge halloween par exemple. Yep.

seuil jeunesse (2019) - traduit par Isabelle Perrin

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27/09/19

Mila Hunt, par Eli Anderson

9782226255082-jMila Hunt, c'est d'abord :
Une héroïne avec un don qui peut faire tout basculer.
Une ambiance captivante dans laquelle on pénètre à pas feutrés.
Un monde au bord du chaos et divisé entre les plus puissants et les rejetés du système.
On comprend que la rébellion est certes pertinente car plus démocratique... Ce qui est à proscrire est finalement plus tentant, moins tendancieux.
Résultat, la mission qui incombe à notre héroïne comprend de multiples enjeux et des alliances compromettantes. Mila Hunt ne doit pas simplement obéir à des ordres pour sauver sa peau (et celle de ses proches) - elle doit choisir de quel côté de la barrière elle veut se situer, quel avenir elle entend mener etc.
Ses réflexions sur le pouvoir et le libre-arbitre sont passionnantes... enveloppées dans un cadre qui fait froid dans le dos, qui se découvre, qui surprend et qui n'est jamais tout blanc tout noir. En plus, on ne s'ennuie pas du tout au cours de la lecture ! Les intrigues & rebondissements sont nombreux. Parfois étourdissants.
On se retrouve à avaler les pages du bouquin en une bouchée tant le rythme est vif & mené tambour battant. On flirte avec les codes de la dystopie mais aussi du thriller. C'est happant. Une certaine aura entoure l'atmosphère de cette histoire - son véritable point fort - et place le public dans une posture inconfortable. Mais on aime ça !!!

Albin Michel Jeunesse (2019)

Mila, 17 ans, vit dans le confort du Centre, loin de la misère et des dangers de la Périphérie. Pourtant, elle porte un lourd secret : elle possède un pouvoir qui lui permet d’imposer sa volonté à ceux qui l’entourent. Ce terrible don lui vaut d’être enlevée par les services secrets du Centre qui veulent exploiter ses capacités hors du commun. Le prix qu’ils exigent en échange de sa libération est colossal : elle doit infiltrer la Périphérie et en éliminer les chefs. Mila, contrainte, accepte, mais rapidement les doutes l’assaillent. Loin du sinistre ghetto qu’on lui a décrit, la Périphérie dissimule un monde fantastique et surprenant, où les adolescents ont pris le pouvoir. Qui sont ces chefs qui font si peur au gouvernement du Centre ? Pourquoi lui a-t-on menti ? Mila se lance dans une quête éperdue où elle va découvrir que sa réalité en renferme bien d’autres.

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,