24/06/15

Deux soeurs, un destin tome 2 : Le guet-apens, de Maya Snow

Suite des aventures de Kimi et Hana, après un début de série mouvementé (cf. La Trahison).

Deux soeurs, un destin, Tome 2

Après avoir trouvé refuge dans une école de samouraïs, où elles se font passer pour des garçons, recrutés en tant que serviteurs, Kimi et Hana ont bénéficié en douce de l'enseignement de Maître Goku et acquis une confiance nouvelle. Las, la tragédie frappe encore à la porte et les pousse à poursuivre leur périple, en compagnie de leur ami Tatsuya, les forçant à traverser le Mont Fuji et ses dangers.

Action, aventure, amitié, famille, loyauté et courage sont au cœur du récit. La lecture n'en est que plus palpitante, tant le rythme ne faiblit pas et réserve son lot de surprises : de nouvelles alliances voient le jour, mais les ennemis ne manquent pas non plus. De plus, les filles ont appris que leur mère et leur jeune frère avaient survécu au massacre de leur famille et sont dans l'attente de connaître le lieu de leur cachette pour pouvoir les rejoindre.

Le suspense est parfaitement maîtrisé ! On a aussi beaucoup de plaisir à plonger dans cette ambiance nipponne dont le folklore et la culture féodale sont reproduits dans un souci d'authenticité toujours très appréciable. Déclinée en quatre tomes, cette série plaira aux pré-ados, en attendant de se lancer dans la fabuleuse saga de Lian Hearn (Le Clan des Otori). 

Flammarion jeunesse, coll. Castor Poche, avril 2015 ♦ traduit par Alice Marchand (Chasing the Secret)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17/06/15

Le Bloc-notes de louise: Fan de lui, de Charlotte Marin & Marion Michau

Le bloc-notes de Louise

Louise est une ado de 14 ans obsédée par le groupe The Connections et son chanteur sexy à la mèche rebelle. Le soir de leur concert, elle décroche le pompon en lui arrachant un autographe (et une poignée de cheveux). Mais plus incroyable encore, son Ricky adoré débarque chez son père, le seul véto du coin, pour soigner l'intoxication alimentaire de son furet. Branle-bas de combat, les amis, Louise vit un rêve éveillé... qui se poursuit en recevant l'invitation à les rejoindre sur leur yacht le lendemain. Whou-whou !

L'histoire est carrément démentielle, surréaliste mais franchement hilarante. Louise est une héroïne géniale, avec un sens de l'autodérision au taquet dès qu'il est question de sa fan attitude et des situations saugrenues qu'elle vit au contact de son groupe vénéré. Cela part dans tous les sens, les anecdotes sont toutes plus délirantes les unes que les autres, et on n'a pas le temps de dire ouf tant c'est truffé de rebondissements. C'est donc avec gourmandise et sans complexe qu'on déguste ce récit.

« Je vais m'asseoir... mais où ? Sur les genoux de Ricky ? Ah ah LOL... Je repère un gros pouf gonflable en plastique. Je pensais me poser à la cool. Erreur : je n'avais pas prévu que ce serait une sorte de marshmallow géant. Je m'enfonce jusqu'à avoir limite les pieds en l'air et les fesses qui touchent le sol, tout ça dans un bruit atroce de gastro. Je comprends mieux pourquoi la place était libre. »

Ah, ah. Je n'ai pas arrêté de sourire ou de glousser en lisant ce petit roman jubilatoire, et pourtant je suis loin d'être le public-cible. Mais il y a une telle bonne humeur et une fraîcheur de style qui font tout oublier. J'ai passé un très bon moment et je recommande !

Albin Michel / juin 2015 ♦ Avec les chouettes illustrations de Diglee  ☼☼☼  Du même duo, j'avais adoré Apocalipstick  ! 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Mentine, tome 1 : Privée de réseau ! de Jo Witek & Margaux Motin

Mentine

@ crédit photo : Les lectures de Val

Punie pour avoir volontairement saboté sa scolarité (afin de protéger sa réputation, dit-elle), Mentine est envoyée deux mois dans le Larzac chez le vieux Raoul. Pour cette jeune Parisienne, abonnée aux copines, au téléphone portable et au Wifi, la vie dans ce trou perdu, parmi les chèvres, s'annonce un cauchemar sans fin. De plus, son hôte a un caractère bourru et se montre intraitable sitôt qu'elle part en vrille (capricieuse, elle ? juste un peu !).

Il faut dire que Mentine, douze ans et sept mois, a été reconnue surdouée, mais possède un tempérament volcanique et instable. Ses parents ne la cadrent plus et ont pensé qu'un changement radical la remettrait sur le droit chemin. Dans un premier temps, c'est donc une gamine insupportable, manipulatrice et immature qu'on découvre (ça existe toujours de se croire branchée en étant cancre ?!). Malgré cela, ses réparties sont désopilantes.

Alors qu'elle se confronte à une vie rudimentaire, avec retour aux sources et redécouverte de vraies valeurs, moins superficielles, Mentine peu à peu revoit ses positions et range son effronterie dans le fond de son placard. C'est raconté avec une telle fraîcheur, un humour sans bornes et une mise en situation vaudevillesque qu'on ne peut que se régaler ! Jo Witek croque avec fantaisie et légèreté le portrait d'une jeune “drama queen” bien dans son époque. C'est franchement drôle, décalé et distrayant. Parfait pour les vacances ! 

Flammarion / février 2015  ♦  Illustrations de Margaux Motin 

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/06/15

Même pas peur, d'Ingrid Astier

Même pas peur

Stephan a seize ans et est fou amoureux de la jolie Mica, qu'il connaît depuis toujours. Or, Stephan est persuadé que Mica lui préfère Phil, son meilleur pote. Conflit interne, jalousie, méprise et grosse colère... Cet été sur l'île d'Yeu sera intense en émotions ! Et c'est au cours de la traditionnelle chasse au trésor que notre trio va se piquer de rivalité et se lancer dans une course effrénée qu'ils auront bien du mal à enrayer. À lire, c'est franchement palpitant et fabuleux à parcourir ! (Cela vous donne même envie de participer aux devinettes en cherchant dans votre coin.) Ingrid Astier s'ébaudit dans ce cadre enchanteur et estival à dessiner le drame sentimental d'un adolescent audacieux en apparence, mais carrément trouillard pour avouer ses tourments. Un thème classique, indémodable, servi par une allégresse de ton et d'esprit qui transcende la lecture. Nos jeunes gens sont des exaltés, ancrés dans leurs racines, passionnés par l'océan et ses mystères. Mais lorsque l'amour s'emmêle, l'amitié est secouée comme un radeau après un naufrage. J'ai lu ce roman d'un traite - il est vif, éclatant, romantique et étonnant. C'est une formidable plongée dans l'adolescence complexée par ses élans du cœur. L'île vendéenne y apparaît comme un personnage à part entière (on a envie de tout claquer pour se joindre à la bande). C'est un chouette bouquin sur l'été, les vacances, les copains et le premier amour. À coincer dans la glacière, entre les boissons, les sandwiches et les crêpes au sucre et beurre salé. Un petit plaisir régressif.

Syros / avril 2015

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11/06/15

Lucas et les Machines extraordinaires, de Lissa Evans

Lucas et les machines extraordinaires

@ crédit photo : Le lapin blanc

À seulement dix ans, Lucas Hutin en paraît beaucoup moins, du fait de sa petite taille. Pire, il vient d'emménager dans la ville natale de son père, à Beeton, en plein été, dans une maison minuscule, avec pour voisines trois chipies qui passent leur temps à l'épier et écrire des sornettes à son sujet dans leur journal à potins.

Pour se changer les idées, il se passionne pour l'histoire de son grand-oncle Tony, un magicien ayant mystérieusement disparu et laissé à l'abandon sa maison et son atelier de “machines extraordinaires”. Seule une tirelire offerte au père de Lucas aurait pu guider la famille vers la vérité, mais notre homme n'est pas versé pour l'aventure.

C'est donc son fiston qui se lance dans un jeu de pistes stupéfiant et riche en rebondissements, alternant le réalisme et l'imaginaire pour un savoureux duo. La lecture, pleine de charme et d'humour, est ainsi conduite avec intelligence, sur un air de ne pas y toucher. Les indices sont distillés au compte-gouttes, réunissant un panel de personnages hauts en couleur et une série de péripéties attachantes, malicieuses et passionnantes à suivre. C'est dire comme on se régale !

Bayard jeunesse ♦ mars 2015 ♦ traduit par David Camus & Patrice Lalande (Horten's Miraculous Mechanisms: Magic, Mystery, & a Very Strange Adventure)

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05/06/15

Chut ! je lis : Le Club de la Pluie au pensionnat des mystères, de Malika Ferdjoukh

Profiter du soleil pour replonger dans les aventures du Club de la Pluie (de Malika Ferdjoukh) ! 

IMG_4123

Nostalgiques des séries à la Enid Blyton, cette lecture est pour vous ! Rose, Nadget et Ambroise sont élèves au pensionnat des Pierres-Noires, à Saint-Malo, et trompent leur ennui en résolvant des énigmes et autres enquêtes intrépides. Ils ont même créé le Club de la Pluie et sont à l'affût du moindre détail troublant pour y mettre leur grain de sel.

On frissonne de plaisir à les suivre dans leurs aventures, dans les couloirs hantés de leur école ou les allées d'une fête foraine, à traquer un redoutable voleur d'objets précieux ou démasquer un fantôme, tout ça dans une ambiance bon enfant et délicieusement affolante.

C'est du Malika Ferdjoukh pur jus ! Une écriture exquise, des références au cinéma rétro & la sensation d'une bulle réconfortante... on ne s'en lasse pas. Notez que la réalisation sonore du livre lu nous réserve une entrée en matière particulièrement tonitruante ! Je n'ai pas pu m'empêcher de sursauter. 

Texte lu par Alice Butaud (Rose), Vincent de Boüard (Ambroise) et Clémentine Niewdanski (Nadget) ♦ Musique composée et interprétée par Cécile Maisonhaute

♦ Livres précédemment lus ici

Chut ! les livres lus de l'école des loisirs / mai 2015

03/06/15

Les Incorrigibles enfants de la famille Ashton : Une étrange rencontre, de Maryrose Wood

Les incorrigibles enfants de la famille Ashton

Penelope Lumley vient de décrocher son tout premier poste de gouvernante chez la famille Ashton, sans se douter qu'une mission délicate l'attend : prendre en charge l'éducation de trois jeunes enfants, Alexandre, Beowulf et Cassiopée, que lord Ashton a récemment trouvés dans la forêt, au cours d'une partie de chasse. Surnommés les “Incorrigibles”, du fait de leur comportement sauvage et brusque, les enfants ne parlent pas, portent des fourrures sur le dos et hurlent comme des loups. À force de patience et de bonté, miss Lumley parvient à inculquer aux trois innocents les préceptes d'une vie civilisée et s'enthousiasme à leur enseigner la poésie en leur faisant la lecture d'ouvrages épiques. Les enfants obtiennent ainsi la permission d'assister à la traditionnelle fête de Noël pour y être exhibés et scrutés sous toutes les coutures. Une perspective qui n'enchante guère notre chère Penelope. Et effectivement, la soirée sera riche, et lourde, de révélations inattendues et fâcheuses.

Ce livre est un régal d'humour et d'ironie, planté dans une ambiance vintage et exquise, qui rappelle les romans de Mary Poppins ou Jane Eyre. On se prend très vite d'affection pour Penelope qui, par sa candeur et son optimisme, accomplit des prouesses dans son travail. C'est plein d'innocence et de fraîcheur, avec une intrigue originale et louvoyante, à travers laquelle se dessine la perspective d'un secret de famille. Ce début de série s'annonce prometteur et excitant !

Flammarion ♦ avril 2015 ♦ traduit par Noémie Grenier (The Incorrigible Children of Ashton Place - The Mysterious Howling)  ♦ illustrations John Klassen

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

La Boutique Vif-Argent: Une valise d'étoiles, de Pierdomenico Baccalario

La Boutique Vif-Argent

Puni pour avoir fait l'école buissonnière et récolté des notes catastrophiques, Finley McPhee doit bosser tout l'été et remplacer le facteur dans sa tournée. Une aubaine pour notre garçon vif comme l'éclair et qui aime gambader dans la campagne avec son chien Chiffon. Mais au hasard de sa distribution il découvre l'existence d'une maison rouge habitée par la famille Lily. Témoin malgré lui d'étranges événements (des enveloppes écrites à l'encre d'or, un pantalon qui marche tout seul, une araignée mécanique etc.), Finley se sent également épié et veut percer le mystère derrière la vitrine de la Boutique Vif-Argent, quitte à se faufiler en pleine nuit dans le cimetière et trembler d'effroi devant ce qu'il l'attend !

Esthétiquement, ce livre est franchement réussi, avec sa couverture cartonnée, la jaquette dessinée par Iacopo Bruno, les illustrations élégantes... L'histoire baigne dans un écrin particulièrement soigné ! De plus, Pierdomenico Baccalario, auteur des séries à succès comme Century & Ulysse Moore, a concocté un univers fabuleux, étrange et magique. On y adhère très vite, avec aisance, grâce au choix judicieux de l'assaisonnement : un rythme assez lent pour distiller le suspense, un jeune héros sympathique, une intrigue bien ficelée autour de vieilles légendes et des secrets enfouis...

La suite est inutile à raconter. À peine découvre-t-on les premières pages du livre qu'on est immédiatement transporté dans une aventure étourdissante... Le roman offre un plaisir de lecture agréable et divertissant. Et ce petit village d'Applecross, en Écosse, nous réserve encore de bien belles surprises !

Gallimard jeunesse ♦ mai 2015 ♦ traduit de l'italien par Diane Ménard

29/05/15

Girl Online, de Zoe Sugg

Girl Online

Le phénomène « Zoella » débarque en France ! Vous ne connaissez pas du tout cette YouTubeuse anglaise, propulsée sur le devant de la scène, grâce au succès de ses vidéos sur le net ? C'est normal, vous n'avez plus 15 ans. Mais les ados sont friandes de ses conseils et les éditeurs ont flairé le bon filon en lui suggérant d'écrire son 1er roman (avec polémique à la clef). Poussée par la curiosité, j'ai donc ouvert l'objet du délit pour y picorer une histoire gentillette, qui ne révolutionnera pas le genre, mais qui inspirera sans doute les plus jeunes, déjà adeptes des mêmes outils de communication et des intrigues romantiques mais invraisemblables.

Penny, la narratrice, manque cruellement de confiance en elle et a choisi d'exposer ses états d'âme sur un blog, sous le pseudonyme de Girl Online. Elle parle de sa vie au lycée, de sa “meilleure copine” qui vient de l'humilier en publiant sur un réseau social une vidéo d'elle, s'étalant sur scène, sa petite culotte au grand jour. De fil en aiguille, ses confidences touchent un large public et créent le buzz. En s'envolant pour New York, où ses parents viennent de décrocher un contrat en or à l'hôtel Waldorf Astoria, Penny rencontre un charmant musicien qui va lui faire vivre un conte de fées... en oubliant que, souvent, les princes redeviennent crapauds après minuit.

Le roman est dans l'air du temps, frais et instantané, il propose une histoire mignonne et assez superficielle, qui vend du rêve sur 300 pages en donnant l'illusion aux jeunes lectrices qu'elles aussi peuvent se retrouver dans cette bluette pétrie de candeur. En gros, il faut parler de ses peurs, les affronter, puis toucher les étoiles et faire preuve de modestie. Voilà, voilà. À vous d'en tirer les conclusions en conséquence... ;-)

La Martinière J. ♦ mai 2015 ♦ traduit par Rosalind Elland-Goldsmith

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28/05/15

L'Ultramonde, 1. Les trois pierres du Fâark, de Stéphane Tamaillon

L'Ultramonde

Cette magnifique couverture de Raphaël Gauthey promettait monts et merveilles et a effectivement tenu toutes ses promesses à la lecture de cette aventure passionnante et endiablée !

Mathilde et son frère Louis sont impatients d'assister au décollage de la première machine volante, élaborée par Gaspard-Félix Tournachon, autrement dit Nadar. Nous sommes à Paris, en 1863. La foule se presse sur les Champs de Mars quand Mathilde surprend une étrange silhouette monter à bord de la montgolfière. Cette vision lui donne des sueurs froides car cette entité n'est pas humaine ! Le soir même, elle se rend avec son frère jusqu'au laboratoire du savant, où une autre surprise les attend pour les entraîner dans une fuite précipitée - avec les Dérailleurs à leurs trousses. 

Et de découvrir ainsi l'existence de l'Ultramonde, des trois pierres du Fâark, de créatures monstrueuses et sans pitié, mais aussi de figures mythiques de l'Histoire, comme Alexandre et Bucéphale ! Les enfants vont vivre une folle épopée, en s'échappant par les airs, avant d'atterrir sur une île fantastique, plongée à l'ère préhistorique. Cette lecture a le goût, le parfum, d'un livre de Jules Verne, où aventure, imagination et évasion constituent un tout indissociable. C'est captivant, bien écrit et planté dans un décor fabuleux. On attend avec impatience la suite des événements !

Seuil jeunesse ♦ mai 2015 ♦ illustration  : Raphaël Gauthey

♦♦ CONCOURS  ♦♦ 

Les éditions Le Seuil et French Steampunk s'associent pour vous proposer de participer à un concours et gagner l'un des 4 exemplaires mis en jeu. Fin du concours : 10 juin 2015

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,