04/06/19

Pêle-mêle Junior : Miss Dashwood, nurse certifiée (1) De si charmants bambins - La revanche des princesses

Miss Dashwood Nurse certifiée De si charmants bambins

Miss Dashwood pensait tout connaître de son métier de gouvernante après sa formation dans la meilleure académie de Londres... jusqu'à ce qu'elle débarque en Normandie chez la famille de Grandville.
Charlotte et Geoffrey souffrent en effet d'une réputation abominable. Le frère et la sœur sont insupportables et ont déjà fait fuir toutes leurs nourrices, promettant à Daisy le même traitement de faveurs.
Face à leurs caprices et leur hyperactivité, Miss Dashwood - qui a pourtant bien appris ses leçons - se trouve totalement dépourvue. Mais notre 
nurse certifiée va résister car elle a compris que les marmots cherchaient surtout à attirer l'attention de leurs parents et souhaiteraient juste passer du temps ensemble.
Bon point pour cette petite lecture dont le charme enfantin est plaisant, sans faute de goût et distrayant. L'ambiance est délicieusement prout-proute et l'humour bien présent - ça dragouille gentiment entre Daisy Dashwood et le professeur de musique dont chaque rencontre est assez cocasse.
Ce début de série convient pour les plus jeunes dès 8-10 ans séduits par cette couverture adorable. Il n'y a toutefois aucune illustration dans l'histoire, à part l'ouverture des chapitres. La lecture n'est cependant pas difficile mais nous entraîne dans des décors raffinés à peine dérangés par de menus tourments domestiques. Miss Dashwood gagne en confiance et en sagesse... l'essayer, c'est l'adopter !

De si charmants bambins (Miss Dashwood, nurse certifiée #1), par Gwenaële Barussaud-Robert

Fleurus, 2016

=================================

La Revanche des princesses

J'ai été très agréablement surprise par ce recueil d'histoires sur les princesses pas nunuches ! C'est drôle, bien écrit et original. Prenez vite rendez-vous avec ces demoiselles râleuses, frondeuses, indépendantes et déterminées. Elles vous embarqueront dans des histoires farfelues, où des centres de protection ressemblent davantage à des prisons, où nos héroïnes réclament de prendre le pouvoir dans les contes, où la vanité fait perdre toute raison et où des secrets remontent à la surface, où l'on trempe aussi du saucisson dans son chocolat et où on chevauche sa licorne ailée pour de palpitantes aventures... avec du poil aux pattes !
C'est surtout une très chouette découverte et qui fait grand plaisir à lire ! Le ton est décalé, les illustrations sont savoureuses. On déguste en picorant ci et là ces fables féministes et affirmées, sans respecter l'ordre, juste par curiosité ou par goût des auteures. C'est riche en talent et ça s'applaudit... bravo !

La Revanche des Princesses, par :

Sandrine Beau : « Tapisserie, jarrets dodus & dragon rugissant »

Clémentine Beauvais : « La Belle et la Bête »

Charlotte Bousquet : « La Flamme de cristal »

Alice Brière-Haquet : « #Charming »

Anne-Fleur Multon : « La Princesse est en colère »

Et Carole Trébor : « La Princesse aux mille et un reflets »

Poulpe Fictions, 2019

=================================

 


15/05/19

En poche ! Cœur de loup, de Katherine Rundell

A59982C'est d'abord l'histoire d'une couverture aux couleurs chatoyantes autour d'une petite maison en bois. Là, vivent Féodora et sa mère Marina, qui ont pour vocation de rendre aux loups leur état sauvage.

Dans cette Russie de Pierre le Grand, il était coutume d'en posséder pour épater la galerie. Mais à trop lui donner l'illusion d'être un membre familier, capable d'être domestiqué, le loup a perdu tous ses repères. Et lorsque ses bas instincts se réveillent, le carnage s'ensuit. Les bêtes condamnées étaient alors expédiées chez des maîtres-loups chargés de leur réapprendre à être sauvages (à l'époque, tuer un loup porte malheur). Seulement, des détracteurs ont rapidement sonné le tocsin et commencé à pourchasser les possesseurs de loups accusés, par exemple, de massacrer le gibier du Tsar.

Par une froide soirée d'hiver, l'armée impériale débarque chez Marina pour l'arrêter sans ménagement, avant de mettre le feu à la maison. Féo parvient à s'enfuir avec leurs trois loups, Nox, Blanche et Patte-Grise. Se sentant humilié par cette fillette trop fougueuse qui a réussi à l'éborgner, le général Rakov lance ses troupes à sa recherche. Féo tombe ainsi sur Ilya, un apprenti soldat terrorisé aussi bien par les loups que par les réprimandes à venir s'il faillit à sa mission. Toutefois, Féo parvient à le convaincre de se rendre avec elle jusqu'à Saint-Pétersbourg pour sauver sa mère.

Esthétiquement, le roman est une vraie réussite, pour le charme qu'il dégage, pour la promesse d'une épopée lointaine et folklorique, pour le cadre de la sublime Russie et ses hivers rigoureux. L'histoire, ensuite, raconte une aventure fascinante avec une héroïne audacieuse, toujours escortée de ses loups. Une pasionaria exaltée par sa soif de justice, qui mobilise les foules et se lance dans des défis qui surpassent la simple action de délivrer sa mère. En effet, la littérature vient à la rescousse des opérations - on gratte les enluminures en or avant de mettre ses chaussons de danse pour entamer une ballet trompeur et faire entendre la vox populi. Instant magique, inoubliable. Cette histoire d'un grand classicisme ne peut que subjuguer son lecteur, par son univers très élaboré et néanmoins fantaisiste, par ses légendes et ses messages de tolérance. On est pas loin du conte, entre rêve et réalité, fable et vérité. En tout cas, c'est envoûtant.

Folio Junior (2019) - Trad. par Emmanuelle Ghez [The Wolf Wilder]

Couverture & Illustrations de Gelrev Ongbico

Du même auteure, vient de paraître : L’explorateur

 

 

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07/05/19

Pêle-mêle Junior : Stage de survie - Des vacances bien pourries - Les Super Méchants (7) Opération Panique au jurassique

Stage de survie

Abel n'a pas tiré le gros lot en terme de stage d'immersion car le voilà au service comptabilité dans une moyenne entreprise. Sauf que cette semaine va lui réserver bien des surprises... à commencer par un complot déguisé en cambriolage, suivi par une mission de contre-espionnage et pour finir une enquête méthodique qui va renvoyer notre garçon loin de ses conclusions. Ses découvertes n'auront toutefois pas l'honneur d'être étalées au grand jour. Qu'importe. Cette lecture est drôle, inattendue et conduite de façon trépidante. Encore un très bon roman de Christine Avel ! Pour les 11-13 ans.

Stage de survie, par Christine Avel

Médium de l'école des loisirs (2018)

=================================

DES VACANCES BIEN POURRIES

Les plans de Nils tombent à l'eau pour cet été. À la place de la colo de surf, le garçon est expédié à la campagne chez sa tante écolo. Le bon air frais, les bols de soupe, les petits matins sous la bruine, les vaches qui paissent tranquillement dans les champs... Notre jeune ami est en souffrance. Mais vous connaissez la théorie sur les dominos ? Après tout, s'il n'avait pas été privé de colo, il n'aurait probablement jamais rencontré Marius. Oui, oui. Oubliez la jolie blonde à fossette, la fresque éphémère et le skate qui traîne... le train en retard, la vache folle ou la panne de frigo... la liste est longue. Bref. Tout ça c'est juste pour raconter une amitié unique et précieuse. Ainsi, ce petit bouquin se lit d'une traite - il est débordant de peps, de jeunesse, de rebonds et de révélations. C'est tout bon... écrit par Séverine Vidal. Donc c'est TOP.

Des vacances bien pourries (ou Ma théorie sur les dominos) par Séverine Vidal

& illustrations par Oriol Vidal - Milan, 2019

=================================

Et n'oubliez pas le 7ème épisode des aventures de nos SUPER MÉCHANTS...

les super méchants operation panique jurassique

... dans une aventure qui nous propulse quelques 60 millions d'années plus tôt ! Eh oui. C'est toujours aussi poilant. Un rendez-vous à ne pas louper si vous aimez le cocasse, le décalé et l'inattendu. On se marre toujours autant, et tout du long ... dans l'attente aussi du prochain numéro (déjà annoncé).

En bonus, en fin de volume, on prend des nouvelles de Kdjfloer (machintruc). Comprenez : l'impossible Professeur Julius Marmelade. Ouiiiii, il est de retour !

À découvrir dans Opération Panique au jurassique (7) par Aaron Blabey

Casterman, 2019

=================================

06/05/19

Ma vie en listes, de Kristin Mahoney

Ma vie en listesAnna est accro aux listes. Elle en rédige tout le temps pour évoquer sa vie, ses envies, ses drames ou ses déboires. Comme de quitter Brooklyn pour vivre dans une petite ville paumée. Clover Gap, 8432 habitants. Capitale du trèfle. Carte postale idéale de la vie en communauté où apprendre à se faire de nouveaux amis ne devrait poser aucun problème. À condition de ne plus commettre d'impairs. Pour Anna, cela implique de ne pas raconter qu'elle possède une mémoire phénoménale. Pour chasser le souvenir d'avoir trahi ses parents en avouant au directeur de son école qu'ils ont menti pour la carte scolaire. Et vogue la galère.

C'est donc l'histoire d'un nouveau départ auquel se confronte une fillette de 11 ans avec des questions de son âge. Il ne faut pas s'attendre à un grain de folie car le contenu est assez sage et sans surprise. Le seul point original, c'est que le roman est entièrement façonné de listes. Ce que papa préfère dans la nouvelle maison, ce que maman préfère, six choses qu'ils aimeraient changer, dix choses que peut faire un enfant qui vient d'emménager... Vous voyez le topo.

Au départ c'est sympa mais sur 300 pages ça devient enquiquinant. En plus, ça n'aide pas à se fondre dans le décor, ni à suivre le fil ou à apprécier les personnages. C'est assez plat et simpliste. En bref, ce n'est pas un style auquel j'ai accroché. Ni un roman qui me laissera un souvenir impérissable. Je n'ai pas été embarquée dans cette aventure - tristesse - mais les plus jeunes n'y verront que du feu. Dès 10-11 ans. 

Casterman (2019) - Traduit par Alice Marchand

Titre VO : Annie's Life in Lists

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23/04/19

Club Audible : L'omelette au sucre, de Jean-Philippe Arrou-Vignod & lu par Laurent Stocker

l'omelette au sucre club audible

RDV du mercredi 24 avril à 19h45 sur FB

1 - Avez-vous apprécié la lecture/écoute de ce titre ? Que pensez-vous de l’histoire ? En aviez-vous déjà entendu parler ? Quel est votre avis sur l’interprétation de Laurent Stocker et les nombreuses ambiances sonores ?

J'ai adoré ! Je connaissais déjà mais c'est toujours un plaisir de relire chaque épisode. L'interprétation de Laurent Stocker est aussi un vrai cadeau car elle apporte cette touche malicieuse et tellement drôle aux histoires des Jean. Idem pour l'ambiance sonore. On a ainsi une ambiance guillerette où on s'y sent merveilleusement bien.

2 - Connaissiez-vous déjà Jean-Philippe Arrou-Vignod en tant qu’auteur ? Aviez-vous déjà lu des titres jeunesse ou des romans adultes de cet auteur ? Parmi ses séries les plus connues, vous retrouverez les « Enquêtes au collège », les « Histoires des Jean-Quelque-Chose » ou les albums de « Rita et Machin »… les connaissiez-vous ?

Tout lu ! Rita et Machin ♥ P.-P. Cul-Vert (Pierre-Paul Louis de Culbert) ♥ Magnus Million & Mimsy Pocket ♥  Les Jean-Quelque-Chose ♥

Tout est excellent ! Pour petits et grands.

3 - Lisez-vous régulièrement des titres jeunesse ? Ou avez-vous fait une exception dans le cadre du #ChallengeAudible ? Ce titre vous rappelle-t-il des souvenirs d’enfance ?

Je lis souvent des titres jeunesse - ça m'oxygène entre 2, 3 thrillers ou romans noirs. Et il n'y a pas d'âge pour lire de la littérature jeunesse ! :)

4 - Qu’est-ce qui vous a le plus plu dans « L’omelette au sucre » ? Quel aspect de l’histoire globale et quel passage en particulier ?

L'ensemble est un délice à lire et à écouter : l'insouciance, la bonne humeur, les personnages, le revival des 60s. On ne peut que succomber à cette chronique familiale au charme vintage. Cela me fait penser aux albums de famille qu'on découvre en s'extasiant. J'adore cette tribu des Jean qui se chamaillent ou deviennent complices quand ça les arrange. Moi aussi j'appartiens à une famille nombreuse donc forcément ça me parle ! Chaque anecdote est croquignolette, et pas besoin d'avoir vécu à la même époque pour s'y sentir proche.

5 - Que pensez-vous de Jean B. (aka Jean Bon/ Jambon) notre narrateur d’une dizaine d’années ? Quel est votre personnage préféré ?

Jean B. rêve d'aventure. C'est le futur James Bond. Voilà. Ça veut tout dire.

6 - L’un ou l’une d’entre vous a-t-il lu la suite des aventures de la famille des Jean ? (L’auteur a publié le septième tome de la série l’année dernière)

Oui, tout lu, tout lu. Tout écouté aussi. Série incontournable. Possède des vertus thérapeutiques insoupçonnées ! ;p

 

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27/03/19

L'Internat de l'Île aux Cigales, de Julie Bonnie

L'Internat de l'Ile aux Cigales

Sur une île près de Cherbourg, une riche mécène ouvre les portes de son manoir à de jeunes élèves surdoués. Cultivant savamment son mystère, celle qu'on surnomme la Cigale, reconnaissable à la broche en or qu'elle ne quitte jamais, accueille chacun des enfants en leur rappelant les règles strictes et le travail acharné de l'école. Nos cinq novices viennent à peine de débarquer qu'ils mesurent déjà les enjeux. Face à leur détresse, un certain Eli les prend sous son aile. Le garçon, plus âgé et volubile, va également leur confier son secret : un dortoir abandonné où il aime se planquer pour écouter de la musique tout son saoul et loin des regards indiscrets.

En vrai, ce lieu servait aussi à cacher des réfugiés durant la guerre, comme la petite Alma, juive de onze ans en 1942. En découvrant son destin tragique, les enfants envisagent de retrouver sa famille mais réalisent qu'ils risquent de trahir la confiance de leur ami. Le piège se referme quand une peste manipulatrice leur met aussi des bâtons dans les roues. Face à ce nouveau dilemme, nos cinq agneaux apeurés vont infliger à leur pote une blessure profonde. La solidité du groupe est remise en question : Agostino, Caleb, Cerise, Marguerite et Nordine mettent sur pause leurs projets et ne se parlent quasiment plus.

Au programme, donc : des rivalités des cours d'école, de la jalousie et du harcèlement, des enfants laissés-pour-compte, des familles absentes, des rêves brisés et des élans d'espoir. L'histoire est assez banale et baigne dans une ambiance feutrée où on aurait pu espérer un grain de folie. Au lieu de ça, la lecture coule sans vague. Phrases courtes, style direct et simple, présent de l'indicatif tout du long. Les fantômes des souvenirs enfouis se font aussi désirer. Bon point pour l'emballage charmant, le reste est un peu lisse et moins convaincant. Conviendrait davantage aux plus jeunes, dès 8-10 ans. 

Albin Michel jeunesse, 2019 - couverture illustrée par Xavier Collette

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

21/03/19

Mes voisins les Goolz : Le monstre du marais des Mauves, de Gary Ghislain

Mes voisins les Goolz tome 2Beth et Ruth Farrell, deux sœurs jumelles, sont très inquiètes à propos de leur mère, étrangement disparue, et se demandent si cela n'aurait pas un lien avec une boîte à chaussures contenant un pied amputé en décomposition. Leur père cherche à les rassurer mais s'enferme dans son laboratoire en refusant toute intrusion. En se confiant aux Goolz, les filles espèrent que l'écrivain célèbre leur viendra en aide. Frank est en effet déjà excité par tous ces indices et fait appel à son vieil ami, l'irascible Tonton Jerry, pour se lancer dans une nouvelle chasse au monstre !

Coincé dans son fauteuil roulant, Harold fait le dos rond pour échapper à l'œil inquisiteur de sa maman. Depuis les évènements précédents, cf. Sale nuit pour les terreurs, elle cherche à tenir ses voisins à distance. Ilona et Suzie sont deux chouettes copines, mais toujours promptes à se mêler d'affaires sordides. Harold a déjà connu la peur de sa vie en affrontant des créatures immondes. Une fois encore, le dossier des Farrell risque bien de les entraîner vers l'impensable... et c'est bien pour ça que c'est extraordinaire à suivre.

Ah, que de réjouissantes retrouvailles ! C'était bon de replonger dans cette ambiance hors normes. Cela ressemble à une folle aventure, entre extravagance et émotions fortes. Car d'un côté, c'est drôle et loufoque, mais aussi carrément flippant et glauque. L'histoire est capable de virer dans le grand n'importe quoi, option souffle coupé et palpitations qui s'emballent. Mais c'est ce mélange des genres qui fait le truc en plus. On ne s'y attend pas, on se dit que c'est une petite lecture jeunesse rigolote et bim on se retrouve à lutter contre un monstre du marais avec une torche magique.

En bref, c'est fin, très intelligent et super distrayant à lire. On adore les Goolz. ☺

seuil jeunesse (2019) - illustrations : Juliette Barbanègre

traduit par Isabelle Perrin

 

 

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12/03/19

L'Académie : Livre 1, d'Amelia Drake

l'academie amelia drakeTwelve a grandi dans un orphelinat jusqu'à l'âge de douze ans et doit se préparer à quitter l'institut de Miss Kindheart pour suivre une formation selon les résultats de son test. Suite à sa rencontre avec son examinateur, Twelve se sent plus que perplexe et intriguée quant à son avenir, mais déjà l'heure du départ approche et la sépare de Stephen, son ami de toujours. Twelve lui arrache un adieu et doit rejoindre son carrosse. Mais lors de son transfert, un autre imprévu va détourner son convoi et expédier les jeunes recrues à l'académie, secrète et méconnue, des Voleurs. Twelve est mise en Quarantaine pour y découvrir l'impensable. Elle prend sous son aile la petite Ninon de cinq ans, brave les interdits et prévoit de s'échapper car l'adolescente est convaincue de ne pas être à sa place.

Le début de l'histoire est assez prometteur : peu d'action mais une mise en place très soignée. On prend le temps de se familiariser avec les lieux, les enjeux, les académies, les mystères... Oui, c'est attrayant car rapide à lire. On a aussi un univers fascinant et énigmatique, des personnages en plein apprentissange, des dons ou des talents cachés, de nouvelles amitiés et des désillusions. Toutes les cases ont été cochées pour assurer du divertissement digne de ce nom. Là où ça coince, c'est que l'ensemble paraît trop simpliste et gentillet. L'histoire se contente d'être linéaire et ne s'aventure pas vers l'extraordinaire. J'ai trouvé ça plat et enfantin, en fait. Du moins, sous cette forme, la lecture convient idéalement à un public junior (8-12 ans). D'autres tomes sont annoncés (série d'au moins quatre tomes). Pour l'heure, donc, le début est engageant mais trop sur la retenue. #frustration

PKJ (2019) - Traduit de l'italien par Nathalie Nédélec-Courtès

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07/03/19

Cochon vole, par Erwan Seznec

COCHON VOLENos jeunes fondus de l'arctique sont de retour dans une nouvelle aventure qui va les conduire en terre bretonne : Antoine, Marie, Julien et Joris ont été embauchés pour s'occuper de Galahad, huit ans. Pensant qu'il s'agissait d'un simple garçonnet, les amis vont finalement découvrir un gros porc laineux à chouchouter pour son prochain concours. Soit. Les enfants estiment qu'ils ont énormément de chance et profitent au mieux de leurs vacances. Julien a également un secret à leur révéler : il est devenu très, très riche. Mais en y parvenant, il vient aussi de s'attirer les foudres des frères Bruno, les caïds de son quartier. Sa mise au vert a donc pour but de se faire oublier, sauf que notre ami va faire la une des journaux et voir son passé le rattraper.

Ha, ha ! Qu'est-ce que j'ai pu sourire à la lecture de ce petit roman désopilant ! D'abord, je n'avais pas imaginé que l'auteur proposerait une autre histoire avec notre bande de potes - la surprise a été grande et inégalable. J'ai retrouvé cette tendre camaraderie faite de blagues, de boutades et de soutien sans failles dans toutes les épreuves. Antoine et ses compagnons sont étonnants de flegme, montrant autant d'audace que de rouerie ou de malice, pour mieux contrer l'adversité. Préparez-vous à une série de péripéties abracadabrantes, beaucoup d'humour et de dérision, un grand vent de folie douce et aucune moralité sous-jacente. C'est super distrayant ! Une réussite, bis.

« Julien et Joris échafaudaient des plans.
- On les laisse entrer, on les assomme, on les tue. Ensuite, on balance les corps à Galahad, qui les mangera.
- Pure folie ! a hurlé Joris. On ne peut pas changer l'alimentation de Galahad sur un claquement de doigts ! Ce cochon est un sportif de haut niveau, une machine de précision !
- Alors on les enterre !
Marie a refusé catégoriquement. Pas question de faire des trous dans le beau jardin de Tonton Archibald. C'est vrai qu'enterrer ses ennemis chez quelqu'un qui vous prête sa maison, ce n'est pas très joli. »

l'école des loisirs, 2018 - illustrations de Vincent Bourgeau


Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/02/19

Le Dragon au Cœur de chocolat, de Stephanie Burgis

Le dragon au coeur de chocolatAventurine appartient à une longue lignée de dragons vivant dans les montagnes, loin des humains, qu'ils détestent farouchement. Mais notre jeune dragonne a soif d'aventures et soupire d'ennui quand sa mère lui ordonne d'attendre son tour sagement. Voulant prouver ses valeurs, Aventurine n'hésite pas à outrepasser l'interdiction et s'échappe de ses montagnes. Elle croise la route d'un campeur, en train de cuisiner une substance dont elle ignore tout mais qui sent terriblement bon. L'inconnu lui propose de goûter - bim ! la révélation pour Aventurine. Notre dragonne vient de succomber au pouvoir doux et capiteux du chocolat. La seconde d'après, c'est le double effet Kiss Cool : Aventurine est métamorphosée en fillette.

La suite de la lecture est un enchaînement de péripéties fabuleuses et inattendues. Aventurine est une héroïne volontaire, qui se fixe des objectifs et se donne à fond pour les atteindre. Bien souvent, elle bouillonne au fond d'elle-même pour ne pas cracher sa colère ou son impatience. On imagine très bien la scène ! Toutefois, son expérience en tant qu'humaine va également la confronter à des sentiments méconnus : l'amitié, la confiance, l'espoir, la trahison... C'est plus largement l'apprentissage de la vie qu'elle va donc expérimenter. Ceci dit, c'est aussi incroyablement gourmand à lire ! Les recettes secrètes dans l'atelier du chocolat font tourner les sens et titiller les papilles. Hmmm... L'ambiance médiévale fait d'ailleurs penser à un conte, avec du panache et de l'humour à foison. C'est charmant. Mais je n'en attendais pas moins de l'auteure : la série Kat, apprentie magicienne de Stephanie Burgis était un réel enchantement (dommage de n'avoir jamais édité la suite en VF). Cette fois, chaud devant, dragons en approche, marmites sur les fourneaux... êtes-vous prêts pour une lecture enivrante et riche en saveurs ? N'hésitez pas.

Gallimard jeunesse (2018) - traduit par Julie Lopez

couverture illustrée par Freya Hartas

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,