26/03/18

Mentir aux étoiles, d'Alexandre Chardin

Mentir aux étoilesLéon a 11 ans et fait sa rentrée au collège, sous le regard ému de ses parents... du moins, sa maman ne masque pas son angoisse à l'idée de lâcher son petit dans la jungle hostile. Pour la première fois, le garçon va gérer seul son rapport aux autres et sa concentration en classe. Certes, Léon est un enfant intelligent, à l'esprit vif et éveillé, il est néanmoins facilement distrait. Un vol de papillon, une colonie de fourmis, un battement d'ailes, un python dans les WC, bref un rien l'entraîne dans la contemplation et la rêverie. Ce détail peut déconcerter, mais Léon se défend d'être un garçon comme les autres. Alors, quand les plus grands du collège lui prennent la tête et lui cherchent des noises, l'enfant encaisse puis se rebiffe... rassuré par Salomé, sa nouvelle amie qui porte du rouge à lèvres et des vêtements moulants. Elle n'a peur de rien, ni personne, elle se désigne volontaire pour le protéger, en digne fiancée de pirate ! Au final, c'est une histoire poignante qui nous fait rencontrer un jeune héros au cœur pur, dont l'innocence est bafouée et malmenée par des brutes sans cervelle. Son combat est évidemment empreint d'espoir et insuffle beaucoup de courage, ce qui permet à Léon de grandir, affûter ses armes et évoluer de façon spectaculaire au cours des quelques 200 pages du roman. Au-delà du titre évocateur et sa couverture doucereuse, la lecture nous plonge dans une profonde réflexion sur la différence, la famille et le désir d'émancipation. L'approche est poétique, sans toutefois nuancer le poids des mots et de la souffrance. Globalement, c'est un petit roman qui se découvre avec tendresse... même s'il ne suscite pas non plus un engouement débordant, du fait des émotions trop compactes dans un vaste champ d'action. Je n'ai donc guère ressenti d'implication personnelle et suis restée en retrait, attentive et bienveillante, mais sans élan particulier. Peut convenir dès 9-10 ans. 

Casterman, 2018 / création graphique @Romain Dumas

===========================================

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


14/03/18

Écoutez Lire : Sacrées sorcières, de Roald Dahl

A60159En vacances chez sa grand-mère, en Norvège, le jeune narrateur apprend de sa bouche l'existence inimaginable des sorcières ! Elle lui confie quelques astuces pour les reconnaître - elles sont chauves, portent des perruques et des gants, raffolent des myrtilles et ont souvent les dents noires. Par contre, il faut s'en méfier car elles détestent les enfants - elles trouvent qu'ils sentent la crotte de chien - et font tout pour leur nuire. 

Après le décès de ses parents, disparus dans un accident de voiture, l'enfant est confié à sa grand-mère, qui vient s'installer en Angleterre, un pays réputé pour être un abri à sorcières. Et malheureusement, l'une d'elles habite dans leur quartier. Le temps d'un été, tous deux s'éloignent dans un hôtel en bord de mer, où se tient un congrès sur la maltraitance enfantine. Mais le garçon découvre que toutes les participantes ne sont qu'une bande de sorcières diaboliques et qu'elles complotent un mauvais plan à base de sucreries ensorcelées. Notre jeune ami n'a pas le temps de dire ouf que son odeur est repérée par des congressistes déchaînées, qui lui tombent sur la pomme. 

Ce conte Roald-Dahlien est un grand cru ! Avec un humour exquis et jubilatoire, l'écrivain britannique nous livre une aventure féroce et piquante, que j'ai d'ailleurs pris plaisir à découvrir en format audio. Interprétée avec virtuosité par Jean-Claude Donda, Jeanne Cellard et Jackie Berger, l'histoire nous sert une mise en scène facétieuse, où chaque personnage est distingué, soit en forçant le trait, soit avec subtilité. Souvent décalé, parfois insolite, ce roman est génial. J'applaudis des deux mains la qualité de cette réalisation, et la perfidie de la fable, les deux ensemble se rendent service et produisent un très, très bon moment de lecture ! À recommander. ☺

Gallimard Jeunesse, coll. Écoutez Lire (réédition, 2018) Nouveau format

Texte intégral. L'écoute en classe de ce CD est autorisée par l'éditeur.

Existe en Folio Junior N°613 - Traduit par Marie-Raymond Farré

Sacrées Sorcières : Dahl, Roald

Ce CD audio n'est pas un conte de fées, mais une histoire de vraies sorcières. Vous n'y trouverez ni stupides chapeaux noirs ni manches à balai: la vérité est beaucoup plus épouvantable. Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire, vivent dans des maisons ordinaires. En fait, elles ressemblent à n'importe qui. Si on ajoute à cela qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, vous comprenez pourquoi ce CD audio vous est indispensable.

06/03/18

La longue marche des dindes, de Kathleen Kaar

La longue marche des dindes« C'était un magnifique jour de juin. Les champs de maïs verdissant ondulaient de part et d'autre de la route de l'Ouest. Mes dindes qui se dandinaient au milieu devaient être superbes à voir, avec leur plumage étincelant au soleil. Parole, elles ont filé comme des bolides dès qu'elles ont senti sous leurs pattes un petit avant-goût de liberté. Nous avons bien dû parcourir cinquante kilomètres le premier jour. »

Été 1860. Simon Green, 15 ans, quitte l'école pour trouver du boulot. Le môme est gentil, plein de bonne volonté, mais un peu nigaud. Quand il apprend qu'il y a trop de dindes dans la région du Missouri et qu'une ville comme Denver, en plein essor, serait prête à marchander la volaille cinq fois son prix, il fait vite les comptes et flaire la bonne affaire. Il négocie avec son oncle pour s'acheter un chariot, des mules et mille dindes, reçoit une bourse de son institutrice, embauche un alcoolique repenti, Bidwell Peece. Et s'en va sifflant soufflant sur les pistes de l'Ouest sauvage. En route, l'équipage croise Jabeth Ballou, un esclave en fuite, mais aussi un cirque, où le garçon fera la rencontre de sa vie. Poursuivant toujours plus loin sa longue marche, Simon aura maille à partir avec des bandits de grand chemin, des indiens Potawatomis, des sauterelles, des tuniques bleues et une demoiselle en détresse.

En bref, c'est une épopée vivifiante, racontée sur le ton de l'humour cocasse, mais qui décrit très bien l'ambiance western avec ses espoirs et ses désillusions. L'histoire convoque tous les clichés du genre et plante le décor, sans virer à la mascarade. On partage ainsi avec cette équipe de bras cassés un élan de convivialité, d'optimisme et d'aventure qui fait un bien fou ! Simon et ses associés sont des héros au cœur tendre, tous hyper attachants, même avec leurs casseroles aux pieds. Les voir se découvrir et lier entre eux une réelle connivence donne le sourire et est extrêmement réconfortant. Il se dégage de leurs péripéties une énergie pétulante qu'on avale à grandes goulées.

Une lecture fière de ses 20 ans et au pep's débordant ! ☺ 

L'école des Loisirs, coll. médium poche - traduit par Hélène Misserly (1999)

2018 pour la présente édition - couv. illustrée par Jérémie Moreau

====================================================

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/03/18

Élisabeth Princesse à Versailles 1. Le Secret de l'automate - 2. Le Cadeau de la reine, d'Annie Jay

Elisabeth princesse à VersaillesCette charmante série, découverte depuis 2015, connaît un joli succès en librairie, avec ses 10 titres en rayon et ses emballages délicieusement poudrés. Audiolib s'empare à son tour du phénomène en éditant les deux premiers tomes réunis sous le même format, à écouter en moins de 3 heures, grâce à l'interprétation élégante et enjouée de Charline Paul.

Dans le courant des années 1770, l'éducation des princesses, Élisabeth et Clotilde, est confiée à Madame de Mackau, une sous-gouvernante chargée de canaliser le tempérament capricieux et indiscipliné de la cadette. Vexée de passer pour une idiote, Élisabeth accepte de rentrer dans le rang mais refuse de se séparer de sa nouvelle camarade, Angélique. En plus d'avoir tissé une amitié sincère, toutes deux se passionnent pour les énigmes. Elles viennent en effet de trouver un billet caché dans un automate, avec un message codé qu'elles doivent déchiffrer pour poursuivre leur enquête. De Versailles à Choisy, les copines parcourent les jardins, les salons et autres recoins secrets du château, sans jamais sacrifier leurs leçons et autres devoirs d'usage liés au rang de la princesse et sa demoiselle de compagnie. Au fil de leurs aventures, elles vont s'attacher l'aide non moins précieuse du jeune page, Théophile de Villebois, et du fringant apprenti valet, Colin.

En somme, cette lecture déborde de grâce et de fraîcheur. Annie Jay excelle dans le registre des séries historiques, avec une écriture intelligente et soucieuse du détail, elle nous fait voyager dans le temps et entrouve avec discrétion des portes habituellement fermées. On croise ainsi la famille royale dans son quotidien, on découvre les us et coutumes de la Cour de Versailles, avec son étiquette corsetée mais enjolivée exprès pour un auditoire (dès 8 ans) fasciné par le faste et le tralala. Ici, les princesses sont exubérantes et bousculent les traditions, toujours partantes pour vivre des intrigues pleines de mystère et d'audace. C'est adorable et pimpant ! J'ai vraiment passé 3 heures d'écoute agréable, avec juste une pointe de naïveté qui compose savamment le récit. C'est à déguster sans réserve !

©2015 Albin Michel Jeunesse (P)2018 Audiolib

Texte lu par Charline Paul. Durée: 2h 50 env.

La série est illustrée par Ariane Delrieu.

 

14/02/18

AniMalcolm, de David Baddiel

AniMalcolmMalcolm n'aime pas les animaux et a pour malchance de vivre dans une famille qui adore les animaux. D'où un profond sentiment de solitude et d'incompréhension. Même le jour de son anniversaire, c'est la totale déconfiture face à son cadeau - un chinchilla lanigère andin.
Il faut croire que la poisse le poursuit, car une semaine plus tard, Malcolm part en classe découverte à la ferme d'Orwell. Oui, une ferme pleine d'animaux. Un cauchemar sans fin. Malcolm est tétanisé et confie ses déboires à un vieux bouc avec une longue barbichette.
Avec son air triste et ses yeux globuleux, l'animal semble sensible à la détresse du garçon... si bien que celui-ci finit par tomber de sommeil. Plouf. À son réveil, surprise, Malcolm est devenu une tortue !

Ne cherchez pas à comprendre, l'histoire est une farce, qui se lit sur le mode de la rigolade. Particulièrement efficace, car on sourit tout du long à partager les mésaventures de Malcolm.
Entre sortilège et malédiction, en fin de compte, cette expérience va surtout servir de thérapie au garçon, lequel ne comprend pas pourquoi il n'aime pas les animaux, d'où vient ce rejet et comment en guérir. Pour approfondir le sujet, Malcolm devient donc mouton, chat, cochon ou chimpanzé (dès qu'il s'endort, il change de peau). 
Un traitement de choc qui fait néanmoins sourire le jeune lecteur, séduit par les péripéties du héros et de ses compagnons à poils, à plumes et à carapace. Leur escapade jusqu'au zoo, par exemple, est invraisemblable mais tellement drôle.
Côté adultes, nous avions déjà du David Safier (Maudit Karma ; Toujours maudit) dans ce registre de la réincarnation façon burlesque. David Baddiel s'adresse aux plus jeunes et propose une aventure délirante, qui les introduit dans la vie secrète des animaux. C'est simple, cocasse et rocambolesque.
Une lecture au top. ☺

Seuil jeunesse, 2018 / Illustrations de Jim Field

Traduction de Rosalind Elland-Goldsmith

 

 

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13/02/18

Angelica Varinen, Enquête n°1: Le voleur de bijoux, de N.M. Zimmermann

Angelica Varinen

Angelica Varinen est en apparence une princesse comme les autres, avec ses robes encombrantes et ses peignes dans les cheveux. Or, Angelica aime l'aventure et ne cache pas ses ambitions à devenir (suivez l'affiche) “chasseuse de mystères, résolveuse d'énigmes, détective amateur et attrapeuse de voleurs”. Après tout, en l'absence de ses parents diplomates, il faut bien occuper son temps libre, outre les cours ennuyeux de son précepteur ou les leçons de piano avec Mlle Smilla. Cette curiosité dévorante est néanmoins fortement désapprouvée par son majordome Atticus, qui veille sur elle depuis l'enfance et qui attend de sa part bienséance et rigueur. Bref. Sollicitée par son amie Lisobel, notre demoiselle va mettre ses talents à profit pour aider la princesse Éloïse. Un coffret à bijoux a été dérobé, le modus operandi laisse la police perplexe et l'enquête piétine. Ni une ni deux, notre héroïne mène la danse, elle interroge, fouille et part sur le terrain avant la convocation générale pour livrer son verdict à la sauce Poirot !

Ce début de série, accessible pour les plus jeunes (dès 9-12 ans), mêle avec originalité steampunk et fantastique à un univers faussement girly (princesse, manoir, gouvernante, toilettes, bijoux, etc.). Suspense, audace et créatures magiques se donnent également rendez-vous dans cette savoureuse composition, jusque dans l'esthétisme du livre, où les illustrations s'épanouissent en toute élégance.  Le tout est charmant et enfantin, la lecture distrayante. Une deuxième enquête est déjà prévue en mai 2018 avec l'Affaire de la licorne !

Flammarion jeunesse, 2018 / Illustrations de Noëmie Chevalier

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/02/18

Billy Blaireau : Son enlèvement (presque) réussi mais finalement raté, de A.L. Kennedy

Billy blaireauÀ la base, c'est le titre à rallonge et la couverture pleine de détails saugrenus qui m'ont incitée à découvrir cette lecture un peu barge ! Et en effet, le contenu a vite révélé une histoire complètement déjantée. 
Direction la verte campagne écossaise, où se trouve la ferme des affreux McGloone. Chez eux, les lamas et les blaireaux finissent en chaussettes ou en tourtes. Piégée, déprimée et malheureuse, la famille Lama (Brian, Guenièvre, Carlos et Ginalolobrigida) prennent tardivement connaissance de ce triste destin. Quant au jeune Billy Blaireau, kidnappé et jeté dans une cage, il est contraint de porter un short pour s'entraîner durement avant un combat de titans et des paris perdus d'avance. Mais pas d'inquiétude à avoir, car Oncle Shawn est là! Cet amoureux de la nature, en quête d'aventure et d'amis, ne tolère ni la souffrance ni la cruauté. En découvrant ce trafic honteux, notre homme comprend que son heure est venue et lance un grand plan d'action. Chez les McGloone, le temps aussi est compté, les lames sont affûtées et les vilains trépignent d'impatience, tandis que nos bêtes à poils se roulent en boule en se résignant sur leur sort.
Absurde et néanmoins rigolote, la lecture raconte une aventure pleine d'anecdotes burlesques, avec des personnages aux traits grossis et des animaux franchement nigauds. On sent la volonté de partir loin dans un délire à prendre à la légère, même si j'ai parfois trouvé le ton lourd et pesant. Bon point pour les illustrations qui complètent joyeusement cette fable farfelue... laquelle se conclut en dévoilant, mine de rien, les secrets du bonheur  (de la limonade, des hamacs, des flocons d'avoine avec bananes et fraises, du soleil et des gens qui parlent en espagnol) ! Pourquoi pas ? ☺ 

Casterman, 2018 - Traduction de Valérie Le Plouhinec

Illustrations de Gemma Correll / Dès 8 ans.

Résultat de recherche d'images pour "gemma correll uncle shawn" Résultat de recherche d'images pour "gemma correll uncle shawn"

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les Super Méchants (4) : Opération chatons zombies, d'Aaron Blabey

Les super méchants Operation chatons zombiesImaginez une invasion de petits chatons adorables devenus des zombies déchaînés et un cochon d'inde complètement barré aux manettes de ce projet insensé ! Si, si. Les Super Méchants sont appelés à la rescousse pour opposer une farouche résistance au Professeur Marmelade, même si la partie s'annonce difficile.

Nos fringants compagnons ne manquent pourtant pas de ressource - M. Loup, Bill le Reptile, Señor Piranha, Bob l'Enclume et Pixel la mygale ont été engagés pour une double mission spéciale, sous la houlette de la divine Agent Foxy. En premier lieu, notre fine équipe doit approcher la redoutable Mamie Gumbo avec un spécimen de chaton zombie pour tester un précieux antidote. Seulement, la fameuse Mamie Gumbo est également une agitée du bocal. Mieux vaut pénétrer son repaire avec une extrême prudence ! De l'autre côté, nos experts vont espionner leur ennemi en se fondant dans le décor (une île paumée au large de l'océan Pacifique). Tout le succès de leur entreprise repose évidemment sur leur discrétion, la pertinence de leur déguisement et leurs rencontres de passage ! Ah, ah. 

Grande partie de fous rires à l'horizon. Cette série est la définition même de la récréation parfaite. C'est simple, on se marre tout du long - les personnages sont déjantés, les situations complètement absurdes. Les dialogues fusent, les dessins appuient chaque détail sordide. Et la traduction est excellente en assurant ce grain de folie douce. Je suis une FAN indécrottable ! Il est bon de souligner que chaque tome se suit et qu'il est préférable de respecter l'ordre de publication pour apprécier le déroulement de chaque histoire. Merci, merci pour ce rendez-vous incontournable. ☺

Casterman, 2018 - Trad. Emmanuel Gros

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16/01/18

La boutique Vif-Argent : Une valise d'étoiles, de Pierdomenico Baccalario

La boutique Vif Argent Une valise étoilesREPRISE EN FOLIO JUNIOR D'UNE SÉRIE DÉBORDANTE DE CHARME, DE MAGIE ET DE MYSTÈRE !

Puni pour avoir fait l'école buissonnière et récolté des notes catastrophiques, Finley McPhee doit bosser tout l'été et remplacer le facteur dans sa tournée. Une aubaine pour notre garçon vif comme l'éclair et qui aime gambader dans la campagne avec son chien Chiffon. Mais au hasard de sa distribution, Finley découvre l'existence d'une maison rouge habitée par la famille Lily.
Témoin malgré lui d'étranges événements (des enveloppes écrites à l'encre d'or, un pantalon qui marche tout seul, une araignée mécanique etc.), le garçon a le sentiment d'être continuellement épié et veut percer le mystère derrière la vitrine de la Boutique Vif-Argent, quitte à se faufiler en pleine nuit dans le cimetière et trembler d'effroi devant ce qu'il l'attend !


Fidèle à sa réputation, Pierdomenico Baccalario, auteur des séries à succès comme Century & Ulysse Moore, a concocté un univers fabuleux, étrange et magique. On y adhère très vite et avec aisance, grâce au choix judicieux de l'assaisonnement : un rythme assez lent pour distiller le suspense, un jeune héros sympathique, une intrigue bien ficelée autour de vieilles légendes et des secrets enfouis...
La suite est inutile à raconter. Poussez la porte de la boutique Vif-Argent et plongez dans une aventure étourdissante ! Ce petit village d'Applecross, en Écosse, vous réserve encore de bien belles surprises !

Les illustrations élégantes de Iacopo Bruno viennent compléter le tableau et apporter une touche de raffinement à cette lecture agréable et distrayante. N'attendez plus d'y faire halte. ☺

Collection: Folio Junior - N°1806

Traduit (italien) par Diane Ménard

Parution : 2018 /  Dès 9-12 ans.

Le garçon qui nageait avec les piranhas, de David Almond

Le garçon qui nageait avec les piranhasPARUTION CHEZ FOLIO JUNIOR D'UN ROMAN FORMIDABLE !

C'est l'histoire d'un jeune garçon, Stanley Potts, qui vit heureux chez son oncle et sa tante. Suite à la fermeture du chantier naval, Oncle Ernie perd son boulot mais entreprend de transformer leur maison en une conserverie de sardines, maquereaux et pilchards. La manufacture prend toute la place, le travail est colossal, heureusement le succès est au rendez-vous.
Oncle Ernie est néanmoins obsédé par le rendement et en oublie de célébrer l'anniversaire de son neveu ! Pour se consoler, Stanley se rend à la fête foraine installée en ville et découvre le stand de la pêche miraculeuse avec ses misérables petits poissons rouges. Touché par leur détresse, le garçon négocie avec le forain pour lui acheter son stock, en échange il accepte quelques corvées pour payer la note.
Malheureusement, au cours de la nuit, Oncle Ernie est frappé d'un nouveau coup de folie. Le réveil est cauchemardesque pour Stanley, qui quitte aussitôt la maison pour rejoindre la caravane Dostoïevski et poursuivre la tournée en leur compagnie. 

S'ensuit le début d'une chouette aventure qui va entraîner notre jeune héros à la découverte du monde et de ses possibilités. Stanley Potts est un grand sensible, avec un cœur d'or, si bien qu'il attendrit quiconque le croise sur son chemin. Même Nitasha, la fille du forain, grincheuse et renfrognée depuis le départ de sa mère, va retrouver le sourire à son contact ! Appelé à accomplir de grands exploits, Stanley Potts va notamment rencontrer la légende vivante, Pancho Pirelli, l'homme qui nage avec les piranhas. Le destin de l'enfant va de nouveau être bouleversé, sous nos yeux ébahis et rêveurs.

J'ai tout bonnement adoré ce petit roman. Il est à la fois étonnant, gai, joyeux, fou et adorable. L'histoire aussi est lumineuse, drôle et attachante, surtout grâce à son personnage central, Stanley Potts, un garçon remarquable pour sa simplicité, sa générosité et son courage. La lecture peut sembler naïve mais elle est surtout éblouissante et nous émerveille de page en page en nous tirant des sourires ! À découvrir. ♥

Couverture illustrée par Oliver Jeffers, qui invite à elle seule de plonger dans un univers fabuleux et savourer une lecture hors du commun. Promesse tenue. 

Collection Folio Junior - N°1807
Traduit (anglais) par
 Diane Ménard
Parution 2018

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,