18/12/06

Nancy Drew, Tome 1 : Vol sans effraction - Carolyn Keene

nancy_drew_1J'ai l'impression d'avoir de nouveau 10 ans, me plongeant dans la collection de la Bibliothèque Rose, ah douce nostalgie, je retrouve ce sentiment en lisant ce 1er tome de la série Nancy Drew. C'est une jeune fille qui vit à River Heights, dans le Middle-West, et qui est détective amateur avec ses deux amies, les cousines Bess et George. Dans "Vol sans effraction", on assiste d'abord à un "massacre" de courgettes, l'emménagement d'une française d'origine russe à deux pas de chez Nancy, puis du vol d'un oeuf de Fabergé, un vol sans effraction.

L'histoire se lit très rapidement, elle convient aux jeunes lectrices dès 10 ans, oui plutôt lectrices car la forme baigne un tantinet dans le futile et le superflu (histoire de fringues, de badinages amoureux, etc.). L'enquête est gentille, j'ai trouvé que c'était un petit livre accessible et qui véhicule de bonnes idées, simples et bienfaisantes. Honnêtement une série "positive", déjà connue, reconnue et réexploitée de nos jours par un syndicat d'écrivains (etc, etc...). Offrez ces livres à vos enfants !

Ce qu'il se dit : Rédigée par un syndicat d'auteurs américains, cette série est née dans les années 30 aux Etats-Unis et a investi la France dans les années 60 sous le titre d'"Alice".

Bayard jeunesse

 

Posté par clarabel76 à 16:05:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Les Clefs du Temps, Tome 1 - Ulysse Moore

clefs_du_tempsA Kilmore Cove, en Cornouaille, la famille Covenant emménage dans une somptueuse demeure au bord de la falaise, une maison ancienne où l'ancien propriétaire, le vieil Ulysse Moore, vivait caché et dans le secret. Cette demeure porte un nom : la Villa Argo. Elle est captivante, elle est immense, ses couloirs zigzagants promettent mille et une découvertes aux jumeaux Jason et Julia, très vite rejoints par un nouveau camarade du village, Rick.

A trois, ils débusquent des grottes secrètes, des messages codés, une porte dissimulée derrière une armoire, fermée par quatre serrures. L'aventure commence, dans ce tome 1 "Les clefs du temps", les trois jeunes adolescents deviennent d'intrépides Sherlock Holmes, sous la surveillance grincheuse du jardinier Nestor, qui semble en savoir bien plus qu'il ne le suppose...

Ce roman est avant tout un objet astucieux qui s'ouvre sur un courriel aux éditions Bayard avec documents joints, photographies et avant-propos annonciateur de trouvailles "incroyables". Il se complète par des illustrations qui donnent véritablement l'impression d'avoir en main un vieux carnet maintes fois manipulé, griffonné, illustré, etc. Puis, l'idée de caractériser le personnage d'Ulysse Moore, également auteur (soit-disant) du roman, est la preuve d'un esprit ingénieux (l'expérience avait déjà été goûtée dans la série des Orphelins Baudelaire où le narrateur et auteur Lemony Snicket s'introduit en tant que personnage dans le récit !). C'est en fait l'italien Pierdomenico Baccalario qui a écrit cette aventure, qui se décompose en plusieurs tomes. Ce 1er livre convient aux plus jeunes lecteurs, dès 9-10 ans, et se lit très facilement. Les Clefs du Temps est une invitation à l'aventure passionnante servie par trois jeunes héros attachants et sympathiques. A suivre avec bonheur !

Couverture, illustrations et graphisme : Iacopo Bruno et Laura Zuccotti. Adapation des illustrations et des clefs : Alice Gilles.

Bayard jeunesse

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

17/12/06

On ira voir la mer ~ Olivier Adam

Ce roman jeunesse d'Olivier Adam n'est pas à remettre entre toutes les mains : il relate la violence des adolescents en mal d'être. Un garçon solitaire, Olivier, rencontre une jeune fille désoeuvrée, Lorette. Cette dernière porte la meurtrissure d'un deuil jamais accompli depuis la mort de son frère jumeau quelques mois après leur naissance. Par un étrange hasard, ce frère s'appelait aussi Olivier, d'où l'étrange et ambigue relation entre les deux nouveaux amis qui se rencontrent au CM2, deviennent des frère et soeur et ne se quitteront plus. Au collège, Lorette devient de plus en plus révoltée, rebelle, violente et coupée du système. A quatorze ans, les cernes sous ses yeux se creusent de plus en plus, l'alcool commence à la détruire mais son amitié avec Olivier se teinte toujours de ce rapport de soumission / initiation. Lorette entreprend, Olivier suit. Tous deux dépassent les limites, de renvois d'école aux éclats de violence dans "la cité", ils mettent en péril leur histoire. D'emblée, on sent Olivier très fragilisé par ce passé très proche. Il est désormais au lycée, devient ami avec Romain qui lui parle de Lorette, qui n'est plus là. Disparue ou partie, bref la jeune fille continue de hanter Olivier qui se décharge du récit d'un ton très plombant pour le moral. Le style est fluide, sensible, touchant et délicat. Mais le contenu est lourd, poignant et à manipuler avec précaution. C'est un roman qui traite de la détresse des adolescents, de leurs dérives, de leurs traumastismes et des limites qu'on dépasse, qui finissent souvent mal. Et tout ça fait mal, très mal.

lu en décembre 2004

Posté par clarabel76 à 13:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/12/06

Les années cerise ~ Claudie Gallay

"Les années cerises" est le premier roman que Claudie Gallay écrit pour la jeunesse. C'est l'histoire de l'Anéanti, un gamin qui vit avec ses parents dans une maison au bord de la falaise. Poussée à partir car tout risque de s'effondrer, la famille rechigne et met à jour ses failles.

D'abord la mère pète les plombs, elle prend des médicaments, ne va plus travailler et s'enfonce dans une dépression nerveuse. Le garçon est en échec scolaire, il est sujet à des troubles du comportement et est secrètement amoureux de la soeur de son meilleur ami, Paulo. Le grand-père cherche à lui changer les idées en l'emmenant pêcher, mais l'homme aussi est usé.

Claudie Gallay adresse aux jeunes ados un roman assez en pagaille, où l'on pressent une catastrophe imminente, où le sentiment de désarroi enveloppe le récit au fil des pages et où on s'attend à une issue irrémédiable. Difficile de ne pas s'attacher au jeune narrateur, de compatir à son désoeuvrement, de chercher des solutions pour lui. On finit par aimer ce roman sensible, un peu rongé par le chagrin et la morosité.

lu en décembre 2004

Posté par clarabel76 à 13:28:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Voilà pourquoi les vieillards sourient ~ Marie Sophie Vermot

Décidément la collection Do A Do des Editions du Rouergue jeunesse ne cesse de me surprendre ! Le choix éditorial est assez ambigu, assez osé et percutant. "Voilà pourquoi les vieillards sourient" est un livre assez triste où un vieil homme de quatre-vingt ans, Gramp, vend sa ferme pour partir en résidence pour personnes âgées. Au même instant, son petit-fils Harold s'envole vers l'Amérique pour un stage d'un an. Cette dernière journée se ponctue par les derniers préparatifs avant le départ : les cartons, les meubles, les adieux aux paysages de la vigne. Gramp est assis sur son banc et affronte son petit-fils sur les secrets de la famille : la disparition de ses parents, la véritable identité de sa grand-mère, la discorde de Gramp avec son frère Jacob, chez qui Harold part séjourner. Gramp va tenter d'expliquer au garçon des secrets vieux de cinquante ans. Mais il s'aperçoit tristement que ce passé ne touche pas le garçon de vingt ans comme il aurait espéré. Des histoires du passé, dit-il ... Marie-Sophie Vermot aborde délicatement le sujet de la mémoire et du passé qui s'effrite et qui s'appréhende différemment selon les générations. Dans ce livre, elle laisse découler une peine et un chagrin refoulés et que les concernés ont du mal à exprimer. C'est un peu triste de voir cet homme quitter un endroit qui lui reste cher, de voir les choses s'en aller, de tourner la page. Jusqu'au bout on s'attend à un sursaut ou un revirement de situation. Mais jusqu'au bout la boule reste ancrée chez le lecteur, comme chez les personnages du roman. On a beau cracher, disent-ils, elle reste là... Ce qui rend la lecture assez poignante et tristounette.

lu en décembre 2004

Posté par clarabel76 à 13:19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Artemis Fowl - Eoin Colfer

artemis_fowlFaut-il aimer Artemis Fowl ?

D'abord, qui est-il ? Un gamin de douze ans, héritier d'une fortune et fils d'un père aux activités louches (d'ailleurs porté disparu aux large des côtes russes depuis deux ans) et d'une mère déclarée folle qui s'enferme dans sa chambre. Artemis s'élève tout seul, aidé d'un homme à tout faire du nom de Butler, puissant colosse dévoué pour son jeune maître.  Artemis est aussi un génie, son récent exploit est d'avoir dérobé le Livre des Fées puis d'avoir kidnappé une certaine Holly Short (officier féminin du corps d'élite des fées) pour réclamer une rançon en tonnes d'or et arrondir ses fins de mois !...

Voilà pour le 1er tome. Dans le tome 2, Artemis Fowl devient l'allié des fées ! ... Hum, c'est louche ? Que signifie ce pacte d'alliance ? En fait, il réunit à nouveau Artemis et Holly pour une mission périlleuse et désespérante. Artemis veut sauver son père de la mafia russe, Holly doit enrailler l'insurrection des Gobelins qui veut prendre le pouvoir du pays des Fées. La série d'aventures ne laisse aucun repos à ces deux guerriers, la bataille est rude et le temps est compté !

mission_polaireQuoi retenir de ce début de série ? 1- c'est facétieux, malicieux, ingénieux... 2- Artemis Fowl est un anti-héros qui veut des sous et ne recule jamais devant l'interdit. 3- l'histoire est drôle, inattendue, riche en rebondissements 4-  on n'hésite pas à fantasmer sur un croisement entre James Bond et Indiana Jones habitant un pays imaginaire.  5- en plus de la féérie, des légendes et des contes, on découvre un univers opposé fait de technologies avancées et futuristes.  6- les dialogues sont percutants et incisifs. 7- Holly Short est un sacré bout de petite fée au caractère bien trempé 8- les personnages secondaires sont aussi attachants que les protaganistes "héros".  9- Artemis est drapé d'un flegme britannique absolument craquant.  10- finalement Artemis Fowl est un type bien, qui ne manque pas de jugeotte. Le tome 2 casse un peu son image de "génie du mal", il s'investit dans une mission d'équipe, ça le change. Toutefois il reste un gredin, un chenapan, un garnement, une canaille (etc...) mais on l'aime tout court !

Gallimard jeunesse / Folio jeunesse

  • A suivre :  Code Eternité (3) & Opération Opale (4) & parution récente en anglais The lost colony (5)

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/12/06

L'apprenti épouvanteur - Joseph Delaney

apprenti_epouvanteurThomas Ward a 13 ans, il est le septième fils d'un septième fils. Pour déjouer la vilaine loi de l'héritage qui forcerait le père à mettre en parcelles son exploitation agricole (qu'il destine au fils aîné), Thomas est proposé à M. Gregory, l'épouvanteur de la région, pour devenir son apprenti. Pendant cinq ans, le garçon va recevoir l'enseignement de cet ancien prêtre pour "protéger les villages de créatures qui surgissent à la faveur de la nuit, affronter goules, démons et autres monstruosités". La tâche s'annonce guère rassurante mais Thomas, avisé du soutien de sa mère, se lance dans cette nouvelle aventure.

Dans ce tome 1, le garçon, maladroit et naturellement inculte, va commettre une grosse erreur en libérant la plus terrible des sorcières du Comté - la Mère Malkin. L'affrontement, laissé à sa charge suite à de redoutables circonstances, ne manque pas de piquant ni de retournements de situations. En gros, le suspense va grossir au fur et à mesure de la deuxième moitié du roman. Quand on commence cette lecture, on se pose la question si le ton n'est pas un tantinet "mineur", malgré l'ambiance opaque et funèbre qui se libère. L'enseignement de l'épouvanteur prend une large place dans les premiers chapitres, toutefois l'intérêt demeure. C'est progressivement que le ton captivant surgit pour séduire le lecteur partagé entre l'enchantement et la terreur. Car oui, quelques extraits peuvent donner le frisson, dans la mesure du "politiquement correct", je précise. Conclusion en fin de lecture, ma foi, c'était très divertissant, pas mal pour un commencement (un tome 2 est paru, prochainement le 3ème...). L'angoisse est palpable, le jeune héros se pose les bonnes questions qui soulèveront d'autres rebondissements à l'avenir, du moins je le pressens. A suivre, donc, avec une très honnête impatience...

Bayard jeunesse

Posté par clarabel76 à 10:56:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/11/06

Le Royaume d'Outrebrume II. Le prisonnier de Grisemine - M.I. McAllister

prisonnier_de_grisemineIl y a du nouveau sur l'île d'Outrebrume depuis les récentes péripéties rencontrées par le jeune Oursin des Etoiles dans le tome 1. Aujourd'hui une ombre plane : un navire accoste et le royaume s'inquiète... Les côtes d'Outrebrume sont réputées inabordables grâce aux brumes enchantées qui les enveloppent.. alors, étrange ? Les ambassadeurs de ce bateau viennent solliciter l'aide d'Oursin. Ils arrivent de Grisemine, une île régentée par Bois d'Argent et menacée par des indigents expulsés d'Outrebrume. Est-ce un piège ?
Oursin fait également face à ses origines : lui, l'orphelin abandonné sur les flancs de l'île, par une nuit d'étoiles filantes... Une prophétie le poursuit : il est l'Ecureuil Marqué, il provoquera la chute d'un puissant souverain. Qu'est-ce que cela cache ?

Ce tome 2 explore donc quelques nouvelles sources sur la personnalité de l'écureuil Oursin des Etoiles. C'est un jeune héros qui ne manque pas d'intelligence ni de sensibilité. Il va vivre une aventure particulièrement angoissante dans cet épisode, exilé quelque part hors de son paradis insulaire. Des rebondissements sont au sommaire. Le royaume d'Outrebrume n'est pas à l'abri de menaces terribles et de complots dans l'ombre. La duperie est un élément capital dans cette suite, où fourmillent encore plus d'esprit chevaleresque, plus de piquant (merci la petite hérissonne Finaiguille) et toujours plus de charisme inspiré par ces petits animaux qui sont les héros de cette trilogie inventée par M.I. McAllister. L'histoire enchantera petits et grands.

Gallimard jeunesse

Posté par clarabel76 à 11:12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22/11/06

Le royaume d'Outrebrume I. Oursin des Etoiles - M.I. McAllister

oursin_des_etoilesL'île d'Outrebrume est un royaume secret, protégé par des brumes enchantées qui s'enroulent autour d'elle comme une cape. Elle est gouvernée par un roi d'une grande bonté qui vit dans une tour où des écureuils, des hérissons, des taupes et des loutres habitent et travaillent ensemble. Par une nuit d'étoiles filantes, un petit être vient au monde, recueilli par le Capitaine Crispin et le prêtre Frère Sapin. C'est un petit écureuil orphelin, au poil blanc, prénommé Oursin.

Oursin grandit dans l'espoir de servir dans la Tour d'Outrebrume, auprès du roi Coeurdepique et des Chevaliers Crispin l'écureuil, Pastor la loutre et Bogue l'autre écureuil. Mais hélas, le roi et la reine sont frappés d'un grand drame : leur fils, le prince héritier, Culbute a été assassiné. Le chevalier Crispin est reconnu coupable et condamné à l'exil. Oursin voit partir son grand ami et refuse de croire à sa culpabilité. Il devient le page de Pastor et va vivre auprès de ce dernier et d'autres fidèles de palpitantes aventures. Ils sont quelques-uns à comprendre qu'un complot se trame dans le dos du couple royal, que le meurtrier du petit Culbute vit toujours au coeur d'Outrebrume, qu'il faut donc être prudent et vigilant auprès des suivants du Cercle du royaume.

Si vous pensiez qu'il fallait nécessairement ressembler à l'espèce humaine qui se tient sur ses deux pattes pour être un héros prodigieux et doué d'intelligence, vous allez complètement changer d'opinion en ouvrant ce premier tome des Chroniques d'Outrebrume. Ce sont des écureuils, des hérissons, des loutres et des taupes qui sont les rois de ce royaume imaginaire, ce sont eux les principaux acteurs de cette aventure passionnante. Leurs histoires sont excitantes, préconisées pour des jeunes lecteurs de 9-10 ans, mais la vieille de 30 ans (que je suis) s'avoue avec fierté totalement charmée et enthousiaste à ce début de trilogie. L'auteur M.I. McAllister a prêté à ses petits animaux les traits de caractère des humains : loyal comme un hérisson, déterminé comme une taupe, brillant comme un écureuil, courageux comme une loutre... Ou peut-être que c'est l'inverse, après tout ?! Une lecture divertissante, où se mêlent l'esprit des Mousquetaires et des légendes de la Table Ronde. Une aventure palpitante au suspense haletant.

Folio junior

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,