24/05/16

Bogueugueu : Les copains, l'école et moi, de Béatrice Fontanel & illustré par Marc Boutavant

Bogueugueu

Attention, ceci n'est pas un nouveau titre de la collection Bogueugueu ! Cet ouvrage réunit en fait les quatre histoires racontant l'amitié entre Ferdinand Pompon et Basile Tambour, surnommé Bogueugueu parce qu'il est bègue et bute sur les Bbba, les Ttta, les Ccca dès qu'il ouvre la bouche. Le garçon le vit comme un supplice de chaque instant, car il n'en peut plus d'être la risée de toute la classe. Seulement Ferdinand est touché par son histoire, et va naturellement devenir son pote et l'aider à s'intégrer dans leur école, quitte à devenir leur mascotte. On continuera de suivre notre tandem de choc pour leur entrée en sixième (tiens donc, Bogueugueu a une soudaine extinction de voix...) au sein d'un établissement en chantier, où les élèves sont confinés dans un préfabriqué, dans un boucan pas possible. Même leur professeur de français, Mme Rosmorduc, va jeter l'éponge et emmener sa petite troupe se prélasser sur l'herbe, les doigts de pied à l'air. Une journée tout simplement surréaliste, mais parfaite ! Nos deux amis ont hâte d'y retourner. L'aventure ne s'arrête pas là, puisqu'elle les entraîne dans un voyage mémorable à Londres, où Bogueugueu est oublié dans le bus et découvre qu'il peut baragouiner en anglais sans bégayer. Puis nos amis découvrent l'amour et Cyrano, dont ils vont s'inspirer pour clamer leur flamme à l'élue de leur cœur. C'est chou. Imaginez aussi une mise en page extraordinaire avec les illustrations de Marc Boutavant, dont le style naïf aux couleurs acidulées apporte cette touche de charme supplémentaire (notez aussi l'évolution de son style... c'est grandiose ! la double-page sous la mer, lors de la traversée dans le tunnel, est magique !).

En bref, cette série revient en force pour séduire une nouvelle génération de lecteurs - Bogueugueu a déjà dix ans, mine de rien. Ce nouveau format aussi ne manquera pas de taper dans l'œil en librairie, même s'il faut rappeler que les 166 pages du livre se lisent sans peine, largement compensées par des séquences illustrées, une dynamique espiègle et un découpage en quatre histoires distinctes. Ce sont, de plus, des histoires qui s'adressent à tous et qui parlent de différence et de tolérance sur une note d'humour. Ici l'amitié aide à grandir et ce message est formidable. Souhaitons à nos chers amis une seconde jeunesse aussi fringante que la précédente ! 

Gallimard Jeunesse, mai 2016 pour la présente édition

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22/04/16

Elisabeth, princesse à Versailles, Tome 1 : Le Secret de l'automate, par Annie Jay

elisabethCe premier tome marque le début d'une très charmante série qui va ravir le cœur et les mirettes des lectrices (dès 8 ans) ! 

Elisabeth est donc la petite sœur de Louis XVI, âgée de 11 ans, elle grandit à Versailles en préférant chevaucher la campagne sur Framboise plutôt que de s'enfermer dans un salon à apprendre ses leçons. Elisabeth fait le désespoir de sa gouvernante, qui plaide sa cause auprès de son grand-père, lequel consent à embaucher une sous-gouvernante pour la soulager de ce poids. Car Elisabeth est têtue et effrontée, ce que Madame de Marsan ne peut plus supporter. La tâche de Madame de Mackau sera rude et difficile, seulement voilà, la fillette n'est pas idiote et va confier à sa nouvelle amie, Angélique, les raisons de ses lacunes (sa gouvernante revêche et indélicate). Finalement, avec ses méthodes douces et patientes, Madame de Mackau obtiendra rapidement de sa jeune élève une discipline irréprochable ! Son amitié avec Angélique se consolidera également autour d'une énigme qu'elles tentent de résoudre à l'abri des regards indiscrets. Où il est question d'un billet secret caché dans l'automate de la princesse, d'un tableau disparu et de bien d'autres troublantes révélations sur sa famille...    

À déguster sans réserve ! Cette lecture déborde de charme et de fraîcheur, les illustrations aussi sont adorables et donnent envie aux fillettes de se jeter sur le roman pour le parcourir et en redemander encore. D'autres livres suivent (4 tomes) et forment une série qui séduit pour son intrigue captivante et son joli emballage rose poudré. 

Albin Michel Jeunesse, septembre 2015

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

#Sur les traces de... Louis XIV & Roi Arthur

Une approche documentaire des grands mythes et personnages de l'histoire, sous forme de récits épiques illustés, avec des notes en marge et des pages documentaires pour permettre au lecteur de comprendre et d'en apprendre davantage.  

Sur les traces du roi Arthur Sur les traces du Roi Arthur, de Claudine Glot  & illustré par Philippe Munch 

«Arthur, acceptes-tu ce royaume divisé, ces chevaliers rebelles ? La charge de les unir, de les pacifier, l'acceptes-tu aussi ? Seras-tu le roi de tous les Bretons, celui que cette terre attend ?»

Je ne me lasse pas de lire et relire les légendes sur le Roi Arthur, son fidèle soutien Merlin, ses chevaliers loyaux et exemplaires, autour de la Table Ronde, leurs récits épiques narrant leurs prouesses héroïques, les conflits et les larmes, les émois amoureux, l'éblouissante Guenièvre, dont la beauté fera tourner la tête de Lancelot, l'épée Excalibur, la cité de Camaalot, sa prospérité, son pouvoir et son influence... 

Les légendes Arthuriennes prônent l'idéal chevaleresque et l'amour courtois, les valeurs de l'époque médiévale, mais font aussi état des passions dévastatrices, sur lesquelles soufflent un vent de sortilèges et de magie. Ce sont des récits fabuleux, qui appartiennent au folklore traditionnel et qui continuent d'alimenter l'imaginaire et la fascination des lecteurs.

Seule Guenièvre en prend ici pour son grade, l'auteur n'hésite pas à tirer à boulets rouges sur elle, la présentant comme une amante exigeante et insatiable, une soupirante perfide et indélicate. Bref. Morgane et Merlin avaient vu juste ! ^-^ 

Ce petit ouvrage, impeccable, proprement rédigé, rend ainsi compte des grandes lignes de ces histoires de légende (il a été écrit à partir du roman de Chrétien de Troyes et de sources plus anciennes que l'auteur présente à la fin du livre). Je crois d'ailleurs que c'est l'un des plus gros succès de la collection, au vu de ses nombreuses rééditions. Un succès amplement mérité. 

Gallimard jeunesse, rééd. septembre 2015

 

🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁🍁

 

Sur les traces de Louis XIV Sur les traces de Louis XIV, de Thierry Aprile & Illustré par Antoine Ronzon 

«Et le jeune roi se mit à aimer ce métier grand, noble et délicieux, et comprit qu'un travail acharné était la clé de sa gloire et donc du bien du royaume...»

Projet ambitieux que de résumer les grandes lignes du règne de Louis XIV dans un livre de 120 pages ! L'auteur va donc brosser le portrait de ce grand monarque, en se basant sur dix événements marquants (allant du sacre du roi, l'arrestation de Fouquet, la conquête des villes de Flandre, la révocation de l'édit de Nantes, la guerre de succession d'Espagne) et rendre compte de la volonté d'un homme aux ambitions démesurées.

Sa politique guerroyante, qui flatte sa vanité mais plonge le pays au bord de la ruine, sa folie des grandeurs, avec Versailles, son faste, ses jardins, sa cour et ses favorites, son besoin de briller, ses rituels de la journée, son choix d'une monarchie absolue... Toute la grandeur du Roi Soleil, qui reste aujourd'hui dans les annales.

Pourtant Louis XIV aura également fragilisé sa dynastie, en vidant les caisses du royaume et en affamant son peuple, si bien que lors du passage du cortège funèbre, celui-ci sera hué d'insultes ! Les héritiers vont bien se marrer. ^-^

Lecture passionnante et instructive. Une collection très pertinente, aux titres variés, à découvrir à tous les âges. 

Gallimard jeunesse, septembre 2015

06/04/16

Poppy Pym et la malédiction du pharaon, de Laura Wood

Poppy Pym et la malédiction du pharaon

Abandonnée dans un cirque, Poppy Pym a grandi pendant douze ans au sein d'une troupe de joyeux lurons, désormais sa nouvelle famille, composée d'acrobates, de clowns et de dresseurs de lion. Mais Poppy doit les quitter pour suivre sa scolarité à Saint Smithen, un pensionnat privé, avec uniforme et règlement assez strict, où la fillette fait rapidement sensation avec ses numéros de voltige et son enfance bohème. Cela atténue un tant soit peu sa mélancolie d'être loin des siens, même si son amitié avec Ingrid et Kip lui donne aussi du baume au cœur. Et puis la vie à l'école est riche de promesses excitantes, quand débarque une exposition d'antiquités égyptiennes, dont le rubis scarabée du pharaon et une vieille histoire de malédiction. Sitôt après, survient une série de faits étranges qui mettent les sens de Poppy en alerte. La jeune fille étant une lectrice assidue de romans policiers, elle s'improvise immédiatement détective et se lance dans l'enquête avec beaucoup de vigueur, non sans maladresse. La suite se déroule dans un esprit bon enfant, assez rafraîchissant à parcourir, d'autant plus que Poppy Pym est une héroïne adorable et attachante. La lecture manque probablement d'un soupçon d'espièglerie pour la distinguer de la masse, si ce n'est qu'elle baigne dans un univers sensationnel (le cirque) qui constitue une toile de fond originale, avec des personnages déjantés et atypiques. Les dialogues avec Suzy l'élastique, Fanella, Luigi ou Marvin distillent ce grain de folie qui fait défaut au reste de l'histoire trop enfermée dans le cercle de Saint Smithen et sa routine ronronnante (ou trop enfantine). Ceci dit, les plus jeunes y trouveront sans problème la matière nécessaire pour extrapoler, rêver et imaginer vivre des vies différentes, en supposant aussi être de bons lecteurs pour se lancer dans une aventure de 340 pages ! 

Seuil jeunesse / Mars 2016 ♦ Traduction de Cécile Nelson (Poppy Pym and the Pharaoh's Curse)

Beatrice Bencivenni pour les illustrations

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/03/16

Sale temps pour les Pattes noires ! de Claudine Aubrun & Anne-Lise Combeaud

Sale temps pour les pattes noires

On retrouve dans ce livre les héroïnes de Pas de pitié pour les Pattes Noires ! qui ont pris leur envol avec leur groupe de musique et sillonné les basses-cours en donnant une série de concert à succès. L'hiver venant, la troupe doit se mettre au chaud et trouver de la nourriture mais se sent complètement désarmée face à cette situation imposée par leur nouvelle indépendance. C'est trop, trop dur... Nina Grouve, Betty Boom et Étienne Delaho font grise mine et sont prêts à renoncer à leurs rêves, lorsqu'ils font la rencontre providentielle de Gwladys la musaraigne. Celle-ci les accueille dans sa cabane en bois, les nourrit, les bichonne et leur sert son show en imitant des voix humaines. Les semaines passent et nos musiciens n'en peuvent plus. Ils sont épuisés et ne supportent plus leur nouvelle amie qui n'a aucun talent, mais n'osent pas le lui avouer. Et puis, ils ont la trouille du loup qui rôde dans les bois. Gwladys leur a raconté un tas de misère à son sujet. Aussi, quand l'ennemi pointe le bout de son museau, c'est l'enfer qui sonne à la porte... Ce thriller pour les mômes est franchement efficace, drôle, cocasse et farfelu. Le livre a su tirer parti des codes du genre (suspense, angoisse qui monte, qui monte, mais aussi fourberie et trahison). Il distille à l'envi des détails effrayants pour susciter juste ce qu'il faut de peur et d'inquiétude chez l'enfant, et dans le même temps, l'histoire est pleine de surprises er riche en rebondissements (Séraphin Lascar, fan numéro un des Pattes Noires). C'est une petite série originale et sympathique, qui aime jouer avec le lecteur et ses émotions. Pas mal du tout ! ;-)

éditions du Rouergue / collection ZigZag (mars 2016)

bannerfans_17181035 (1)bannerfans_17181035 (1)bannerfans_17181035 (1)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26/02/16

Super Louis et l'île aux 40 crânes, de Florence Hinckel

Super Louis

Le jeune Louis Fortis a un secret : toutes les nuits, il se transforme en super-héros et écrabouille les méchants. Son palmarès est d'ailleurs impressionnant, mais le garçon ne doit surtout rien divulguer et faire comme si de rien n'était dans la journée. Et donc, quand Gustave la Brutasse lui tombe dessus pour chercher la bagarre, Louis doit prendre sur lui et dessiner dans sa tête tous les plans diaboliques qu'il appliquerait pour faire souffrir son ennemi. Mais chut, c'est ultra condidentiel.

Toute cette fantaisie masque forcément une plus grande détresse, si l'on creuse un peu, on découvre que le garçon a perdu son papa dans un incendie (un pompier... un vrai super héros !) et prend conscience des soucis financiers de sa maman pour payer son loyer. L'imagination de Louis turbine à toute berzingue, sauf que ça ne suffit pas pour égayer leur quotidien. 

En attendant, notre petit bonhomme va rapidement se retrouver au cœur d'une incroyable aventure, comportant à la fois un kidnapping par un truand, une évasion sur l'île aux 40 crânes et la rencontre avec la terrible Balafre-à-Dents-d'Or. Ouhlàlà. C'est chaud, les marrons ! Au fond de lui, Super Louis bout d'impatience pour régler leurs comptes à ces énergumènes, mais il doit se contenir car il n'est pas tout seul - son meilleur ennemi, la Brutasse, et la ravissante Vanessa, qui n'a peur de rien, font aussi partie de cette folle péripétie. Et promis, c'est très, très drôle ! 

On se marre du début à la fin à lire cette histoire passionnante, dont le rythme entraînant et le suspense soutenu sont un pur régal. La lecture est également riche en émotions (on rit, on tremble, on frissonne). Une réussite sur toute la ligne. On s'attache aux personnages, dont le jeune Louis, héros de l'aventure, qui s'exprime sans chichis, avec ses maladresses, ses approximations ou ses mots inventés. Les enfants qui liront ce livre se sentiront encore plus proches de lui et se reconnaîtront dans ses expressions et ses lubies. 

Enfin, j'ai trouvé le concept amusant, très touchant et fondamentalement déjanté. La fin de l'histoire laisse présager une suite ... j'espère qu'elle ne tardera plus ! ;-) Et Anne Montel aux illustrations, c'est tout simplement un bonheur pour les mirettes. N'hésitez plus à goûter à ce fabuleux grain de folie. 

Collection Pépix, des éditions Sarbacane ♦ Août 2014

SOURCE : éditions Sarbacane

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19/02/16

Les Nouvelles Aventures extraordinaires de Monsieur Cochon, par Emer Stamp

Les nouvelles aventures de monsieur cochon

Après un premier tome fabuleusement cocasse et à l'humour désopilant, Cochon est de retour pour de nouvelles aventures encore plus dérisoires et hilarantes !

On se rappelle, non sans émotion, la trahison ressentie au moment où Cochon avait compris que le fermier le dorlotait dans un but bien précis, et malgré les mises en garde de son copain Canard, notre gros cochon ne voyait pas le danger venir... avant de tilter qu'il lui fallait décoller pour Pluton le plus vite possible. Bref. C'était chaud, mais rigolo. Cette fois, Cochon pense avoir trouvé le calme auprès d'un couple de végétariens, qui ne cultive que des légumes bio et goinfre les animaux pour récolter leurs déjections à recycler en fumier. La vie est belle. Cochon roucoule de bonheur dans son cabanon tout neuf, entouré de ses amis (Canard, Vache et tous les moutons) et tombe sous le charme de Kitty, l'adorable minette des nouveaux fermiers. 

L'histoire promet donc de partir dans tous les sens, pour des péripéties complètement loufoques et narrées de cette façon unique et maladroite, dont seul Cochon a le secret. Notre éminent chroniqueur baragouine sa vie de tous les jours en inventant des mots (trompeljour, babilijour etc.) ou en comblant le vide par du vide. Cela donne parfois un gloubi-boulga aberrant, qui sent bon l'innocence et la naïveté, mais annonce aussi la supercherie, la désillusion, la tromperie, la trahison. Tout ça est copieusement agrémenté de petites illustrations rigolotes, qui soulagent considérablement le récit (190 pages à gloutonner en deux temps trois mouvements). On s'y moque un peu des prouts, des tourtes, des vieux gâteux, des sandales et des navets. On y trouve des inventions géniales, comme une pétocyclette, un escadron de coquelets volants ou un matou turbo-dynamique qui plane comme une chauve-souris. On hallucine tout le temps, car c'est débile et insensé. Et puis zut, ça fait tellement du bien de rire pour des bêtises !

Cette délicieuse série se croque donc comme une friandise interdite mais au parfum trop alléchant. Et je me réjouis de savoir qu'un troisième tome vient déjà de paraître ! Pour découvrir cet univers, clic : http://www.diaryofpig.com/

Seuil Jeunesse ♦  Février 2016

Traduit par Cécile Nelson (The Super Amazing Adventures of Me, Pig)

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17/02/16

L'Accélérateur d'Amour, d'Arnaud Tiercelin

Avec un titre pareil, la curiosité est titillée à fond ! 💚

L'accélérateur d'amour

Clément est tombé raide dingue amoureux de Kenza, le 2 septembre au matin, dès qu'elle a franchi la porte de sa classe de CM2. Depuis, il plane sur son petit nuage... mais souffre aussi le martyr car il se sent transparent aux yeux de sa douce. Invisible. Inexistant. La fille ne le calcule pas, ignore même son prénom ! Clément est effondré. Il se confie alors à sa “nouvelle sœur” Solenn qui déclare détenir LA solution. Une formule magique, Amoradabra, quelques infusions à avaler, des poèmes à déclamer, un chat à sauver, du gingembre à ingurgiter... Nul doute qu'après tout ça, la femme de sa vie lui tombera dans les bras ! ;-)

Mais alors que tout semble se goupiller au mieux pour notre Roméo de dix ans, ses certitudes s'effritent et le plongent de nouveau dans un profond désarroi. Clément est fou amoureux de Kenza, mais pense de plus en plus à Solenn. Il ferme les yeux, et ce sont ses yeux, ses dents, son sourire qui s'impriment dans son esprit. Quelle confusion. Est-ce seulement envisageable de penser si fort à la fille de la nouvelle amoureuse de son papa ? Et peut-on tomber amoureux de deux filles à la fois ? Notre pauvre Clément est carrément paumé. 

En voilà un chouette roman qui traite d'amour et des émotions avec légèreté, tendresse et humour ! Nos jeunes héros tourmentés ont à peine dix ans, mais connaissent déjà les cœurs qui palpitent, les affres de l'incertitude et la confusion des sentiments. L'histoire est naturellement racontée en toute simplicité, sans chichis, mais avec justesse et bienveillance. Les tergiversations romantiques de Clément se frottent aussi à des situations cocasses, dont le fameux accélérateur d'amour, et plantent un portrait de famille recomposée attachant, et celui d'un papa écrivain, doux-rêveur, résolument craquant ! 

Rouergue Jeunesse / Novembre 2015 ♦ Illustration de couverture : Thomas Rouzière / Olivier Douzou pour le graphisme

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06/02/16

264 Papattes sur la banquise, par Philip Reeve & Sarah McIntyre

264 papattes sur la banquise

Cette troisième aventure du fantastique duo - Philip Reeve & Sarah McIntyre - nous emporte vers les paysages glacés et opalescents du Grand Nord pour une lecture dynamique et enjouée !

Shen, un jeune orphelin ayant grandi sur les mers, à bord de La Belle Étoile, va changer radicalement de vie après le naufrage de son navire, prisonnier du gel, et la fuite de son équipage, qui a emporté une partie de la cargaison et abandonné le garçon avec les soixante-six carlins laissés sur le carreau. Or, ces adorables petites créatures vont finalement se révéler d'un courage exemplaire et emmener Shen jusqu'au village de Sika, une fillette déterminée à sauver la vie de son grand-père malade, en participant à une course folle, censée les conduire au Palais des Neiges et voir tous leurs vœux s'exaucer.

La compétition est un brin féroce, du fait du parcours semé d'embûches, des adversaires tous plus redoutables les uns que les autres, de leurs attelages dernier cri, rivalisant de technologie ou de vitesse, sans oublier les pièges et les coups bas pour pimenter l'épreuve. Mais c'est également pimenté d'humour, de fun et de dérision qui rendent cette aventure exaltante de bout en bout. Les personnages sont des clichés ambulants, croqués avec facétie, les petits carlins sont craquants, imbattables sur la piste, malgré leur gabarit, ils tiennent la distance et ne craignent pas le froid grâce à leurs pulls en laine.

On croise aussi en chemin des monstres marins ou des yétis malicieux, qui gavent leurs convives de platées de pâtes, en espérant ne plus se séparer d'eux. Shen et Sika se démarquent par leur jeunesse et leur fraîcheur, deux héros au cœur tendre, prêts à rendre service, à secourir les candidats en détresse, sans faillir, sans frémir. C'est là aussi une belle leçon de bravoure. En bref, l'histoire est truculente, forte de détails palpitants, emballée dans un écrin fascinant (on retrouve la touche bichromie dans les illustrations et les décors). Les enfants, en manque d'aventure à l'esprit loufoque, mais également ponctuée d'émotion, y trouveront leur bonheur à coup sûr ! ;-)

Seuil jeunesse / Septembre 2015

Traduit de l'anglais par Raphaële Eschenbrenner (Pugs of the Frozen North)

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

source : Sarah McIntyre

Et cet adorable carlin, pour répondre au concours lancé par les auteurs ;-)

Afficher l'image d'origine

source : Suki and the City

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/01/16

La Boîte magique d'Houdini, de Brian Selznick

La Boîte magique d'Houdini, de Brian Selznick

Ce très court roman de Brian Selznick raconte l'histoire d'un enfant de dix ans, Victor, fasciné par le magicien Houdini, dont il rêve de percer les mystères. Lui aussi tente de s'extirper d'une malle en vingt secondes, de retenir sa respiration sous l'eau jusque cinq mille secondes, ou de passer à travers les murs... en pure perte. Et puis un jour, il part en weekend à la campagne, avec sa mère, et là, il rencontre sur le quai de la gare son idole. Houdini en personne. L'homme est touché par la curiosité de l'enfant et lui promet de lui écrire une lettre. Quelques jours plus tard, le miracle s'accomplit et Victor décroche un rendez-vous.

Comme je le soulignais, c'est un très court roman de 100 pages - l'histoire elle-même n'en fait que 70, avec un texte très aéré, amplement illustré, suivi par la genèse du roman et des notes explicatives de l'auteur. À première vue, le contenu est maigre et frustrant (cela se lit en moins de 30 minutes) et donne davantage l'impression d'avoir raclé les fonds de tiroir pour publier un livre du génial auteur de Black-Out ou Hugo Cabret. Cette déconfiture oubliée, la magie finit par opérer : celle des superbes illustrations, celle de l'émotion et de la nostalgie, celle de l'enfance et des rêves sans nuances, celle d'une rencontre bouleversante et des espoirs jamais éteints.

C'est au final une chouette lecture, surtout pour les plus jeunes (dès 8-9 ans), et pour qui s'extase face à son héros ou nourrit une passion insatiable pour les mystères de la prestidigitation, pour qui aime les légendes et les mythes absolus. Un petit bouquin qui plaira aussi aux fans de l'auteur. ;-)

Bayard jeunesse / Janvier 2016 ♦ Traduit par Agnès Piganiol (The Houdini Box, 2001)

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Copyright: simonandschuster

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,