19/12/15

#Challenge Il était trois fois Noël 2015 : Contes pour enfants

Mimi et le dragon des montagnes

Mimi et le dragon des montagnes, de Michael Morpurgo & illust. Helen Stephens

Qui d'autre que Michel Morpurgo peut nous proposer un fabuleux conte d'après une légende de Noël ? Cette histoire se passe dans un village de montagne, en 1314. Alors que les habitants entonnent comme à leur habitude leur Tambourinade du dragon pour chasser cette créature loin de leurs foyers, une petite fille, Mimi Arquint, découvre dans la réserve à bois un bébé dragon en train de dormir sur les bûches. La fillette est époustouflée, mais n'en touche mot à personne. Il faut néanmoins veiller à sa sécurité et penser à le nourrir, avant de le reconduire jusque chez lui, auprès de sa mère, qui doit cracher du feu de mécontentement face à la disparition de sa progéniture. Futée, Mimi comprend que le bébé dragon est sensible à la musique, plus particulièrement au son de la cloche de Martha la vache. Ainsi, munie de son courage, la fillette décide de gravir la montagne jusqu'aux murailles grises du château du dragon. 

Une belle histoire, racontée avec simplicité et élégance, complétée de douces et ravissantes illustrations, qui viennent renforcer le sentiment d'une belle harmonie. Un joli conte, poignant, sincère et porteur d'un vrai message, sur les traditions, l'espoir, la joie et la paix dans le monde. C'est toujours beau d'y croire ! 

Gallimard jeunesse, Octobre 2015 - Traduction de Karine Chaunac

 

❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆❅ ❄ ❆

Un Noël d'enfant au Pays de Galles, de Dylan Thomas & illust. Peter Bailey

Un Noël d'enfant au pays de Galles«C'était l'après-midi de la veille de Noël et j'étais dans le jardin de Madame Prothero, à guetter les chats avec son fils Jim. Il neigeait. Il neigeait toujours à Noël...»

Le poète Dylan Thomas se souvient des Noëls de son enfance dans ce très beau texte, qui respire la nostalgie et le charme de l'enfance émerveillée. Tout paraît enchanteur, un brin désuet, mais résolument enivrant. On plonge dans une ambiance et une époque oubliées, on respire le parfum des Noëls authentiques, on retrouve le goût du pudding flambé, du froid de la neige, des parties de boules endiablées, des légendes sur les cadeaux, les facteurs et les oncles...

Ce monde merveilleux est également restitué grâce aux illustrations de Peter Bailey, dont les aquarelles pleines de fraîcheur confortent l'idée d'une lecture d'antan et nous invitent à l'évasion ou à voyager dans le temps.

Une petite réussite, précieuse, anodine, bouleversante, joyeuse et délicate.

Gallimard jeunesse, octobre 2015 - Traduction de Lili Sztajn


28/10/15

Zarf le Troll, Tome 1 : Barouf chez les fouines, de Rob Harrell

Zarf le Troll

Zarf le troll est une nouvelle série pour les enfants qui adorent les histoires qui font rire et trembler pour de faux. On y croise des personnages pittoresques, plantés dans un univers original, qui se partage entre tradition médiévale, référence fantastique et clins d'œil aux contes traditionnels.

On découvre alors le royaume de Pagagne, où règne le roi Chèzenote, réputé pour être juste et bon, tandis que son fils le prince Roquefort a déjà gagné sa réputation de mielleux et sournois. De l'avis de notre ami Zarf, entendons-nous bien. Zarf, qui appartient à une longue lignée de trolls, se situe tout en bas de l'échelle sociale. Au collège, il passe pour maladroit, bêta et n'est pas du tout populaire. Ses seuls amis sont Kevin Petit-Cochon (qui a peur de tout) et Chester Pierre à Eau, le fils du bouffon officiel (sauf que lui n'est pas drôle). Autant dire que ce trio de choc est souvent la cible des quolibets mais s'en soucie comme d'une guigne. Or, tout bascule le jour où Zarf perd son sang-froid et insulte le prince Roquefort devant toute l'école. Défié en joute à dos de grenouille des marais, Zarf est humilié, trompé, raillé une bonne fois de trop. Et c'est le pétage de plomb, en version troll. Les conséquences sont désastreuses. Le royaume apprend en même temps la disparition du roi, lors d'une périlleuse mission contre les farfouines. Le prince Roquefort accède au trône et scelle le destin de Zarf - sa vie va devenir un véritable enfer, sauf s'il part sauver le bon vieux Chèzenote des griffes de leurs ennemis. 

Attendez-vous à une lecture drôle, enlevée, intelligente et déjantée ! Car il est vrai qu'on passe un chouette moment avec Zarf et ses amis, à travers leurs aventures délirantes et cocasses, et aux rencontres insolites (une miss Boucles grises, défraîchie et railleuse, qui bosse à la cantine du collège). Les illustrations en noir & blanc sont tout aussi loufoques et se font une place au soleil dans cet écrin d'humour et de nonchalance. Un rendez-vous impayable ! ☺

Seuil jeunesse / Septembre 2015 ♦ Traduit par Yves Sarda (Life of Zarf: The Trouble with Weasels)

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23/10/15

Lucile Finemouche & le Balafré, tome 1 : La Dimension Chronogyre, de Juliette Valléry, Annabelle Fati & Yomgui Dumont

Lucile Finemouche & le balafré

Mystère au numéro 7 de l'impasse des Réverbères ! Lucile Finemouche a été convoquée chez la célèbre auteur Agatha Holmes pour une étrange affaire de cambriolage : malgré les précautions prises, son manuscrit a été dérobé dans sa maison ! Comble de tout, le malfaiteur aurait suivi à la lettre un plan qu'elle avait elle-même imaginé dans son roman. Cette coïncidence trouble notre jeune enquêtrice et son associé le Balafré, qui se lancent aussitôt sur la piste encore fumante et interrogent les principaux suspects, présents au moment des faits. Mais, il n'est vraiment pas facile de saisir un majordome fantôme ou de prendre à son propre piège Allison Holmes, la nièce chipie de la romancière !

Ce petit roman est franchement extra - pour son ambiance rétro, qui fait souvent penser à Conan Doyle, pour son intrigue rondement menée, qui mélange allégrement les genres, pour ses personnages tous bien campés et pour son ton décalé et humoristique. Les illustrations aussi sont savoureuses et nous plongent dans des décors en noir et blanc, qui correspondent parfaitement à cette histoire riche et dense. C'est, de plus, écrit avec un style exquis et raffiné, qui ne manque ni de verve ni de légèreté, et qui s'accompagne parfois d'une touche de poésie, très appréciable. « À pas pesants et mesurés. Voilà le temps qui convient au fil de pensée du Balafré. » En bref ce premier tome annonce une série de grande qualité, que petits et grands lecteurs auront plaisir à suivre ! 

Actes Sud junior / Juin 2015

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le Collège Lovecraft, Tome 1 : Professeur Gargouille, de Charles Gilman

IMG_5177

Chouette bouquin que voilà ! Sa couverture à effet d'optique est clairement un appel du pied pour les amateurs d'histoires qui font peur. Imaginez un collège ultramoderne qui vient à peine d'ouvrir ses portes en vantant ses équipements et ses services à la pointe des nouvelles technologies et où une nuée de rats blancs bondissant des casiers des élèves se met à galoper dans les couloirs, le jour même de la rentrée... Matteo Debb, notre jeune héros passionné de récits fantastiques, en reste comme deux ronds de flan, comme lorsqu'il retrouve son tortionnaire de toujours, Glenn Torkells, ou son professeur de sciences, l'étrange Garfield Gouille, dont le régime alimentaire donne quelques sueurs froides.

L'histoire est d'entrée de jeu étonnante et assez saisissante d'effroi, mais n'a pas fini de nous surprendre. En explorant les couloirs de son collège, dont la magnifique et gigantesque bibliothèque, Matteo fait la connaissance d'une jeune fille de son âge, Karina Ortiz, qui l'encourage à dépasser ses peurs et ses doutes, alors même qu'une créature se faufile dans son sac. C'est seulement de retour chez lui, après bien des émotions, que la surprise sera au rendez-vous ! Et c'est tout aussi incroyable que ces événements étranges surviennent dans la vie du garçon, pourtant ordinaire et craintif, et le poussent à agir en première ligne. Lorsqu'une fille de sa classe est portée disparue, Matteo a déjà un pied dans l'engrenage et se lance dans une enquête improbable, en compagnie d'alliés tout aussi inattendus !

La lecture est entraînante, riche en aventure et en bizarreries qui ne manqueront pas de combler les aficionados de la collection Chair de Poule de R.L Stine par exemple. C'est aussi un roman court (175 pages), écrit dans un style alerte et agréable, où l'on bascule dans une dimension autrement plus fantastique qu'une intrigue basique pour collégiens solitaires et balbutiants, victimes de harcèlement scolaire. Et tant mieux. La lecture tient ses promesses et vous ouvre les portes d'un monde parallèle avec savant fou, esprits démoniaques et créatures étranges. La série compte 4 titres, avec autant de vilaines couvertures (avis personnel) qui tapent néanmoins à l'œil et attirent de façon efficace le public. Un truc de jeunes, quoi. ^-^

Bayard jeunesse / Septembre 2015 ♦ Traduit par Marie Leymarie (Professor Gargoyle - Tales from Lovecraft Middle School #1)

Lovecraft

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

05/10/15

Écoutez lire : Les Minuscules, de Roald Dahl

#Challenge Halloween - Étape 1 : Le 5 octobre 2015
Il est minuit : en route ! Un chemin sinistre et perdu dans la lande vous attend. A moins que vous ne décidiez de vous aventurer dans la Forêt des Damnés. A vous de choisir !

☠-☠-☠-☠

Les Minuscules

Malgré les nombreuses tentatives de sa mère, qui cherche à l'éloigner de la forêt en lui racontant les pires légendes, Petit Louis rêve d'échapper à sa surveillance pour explorer les lieux interdits. Imaginez donc une contrée hantée par des Griffomings, des Ecornouflons, des Tarloubards ou des Kpoux vermicieux... C'est trop tentant. Notre petit garçon intrépide cède à la tentation et franchit la limite. Et l'aventure l'attend au tournant - une créature, l’Engoulesang, le poursuit en formant « deux énormes nuages de fumée rouge orangée » suivis du « SHWAOUSH ! VRAOUSH ! » terrifiant. L'enfant se rue dans le premier arbre venu et fait alors la rencontre du peuple des Minuscules.

Ce conte est magique et fascinant. Il distille juste ce qu'il faut de suspense et de peur pour  impressionner un enfant en créant un véritable imaginaire autour de la forêt et ses occupants. La lecture s'écoute en seulement 40 minutes, dans une ambiance neutre (pas de réalisation sonore - quel dommage !). Mais Roald Dahl impressionne par sa maîtrise de tenir en haleine et de nous enchanter par sa fantaisie et son univers merveilleux. Une belle découverte pour une lecture à découvrir à tous les âges.

« C’est sûrement l’ Engoulesang ! cria l’enfant. Maman m’a dit qu’il crache de la fumée quand il poursuit quelqu’un. C’est l’horrible Engoulesang Casse-Moloch Ecrase-Roc Il va m’attraper, me sucer le sang, me casser le Moloch, m’écraser le Roc et me tailler en petits morceaux ; et puis il me recrachera comme de la fumée et ce sera fini de moi ! »

Gallimard jeunesse / coll. Écoutez Lire ♦ Septembre 2015 ♦ Lu par Christian Gonon de la comédie-française ♦ Traduction de Marie Saint-Dizier


29/07/15

La Forêt des totems, de Muriel Zürcher

IMG_4515

« Je connais plein de films où les gens avancent en file indienne dans la jungle. La machette du guide s'abat sur les troncs, shlac, shlac, shlac. Derrière lui, les explorateurs restent attentifs. Il ne s'agit pas de passer à côté d'un temple chamanique, d'un crâne sculpté en cristal ou d'une flaque de lave fraîche sans les repérer. Quelle arnaque ! Dans la réalité, ça se passe tout autrement.
Déjà, c'est moi qui marche devant, et le shlac-shlac-shlac résonne dans mon dos : Tobias balise le chemin du retour.
Ensuite, j'ai les paupières à moitié fermées et une main sur ma bouche et mon nez. Mon visage déchire les toiles d'araignées à chaque pas. C'est immonde ! Pire qu'une pleine louche de courgettes cuites à l'eau. Je n'ai pas du tout envie d'avaler une de ces sales bêtes ! Surtout qu'ici, les araignées picolent sûrement de l'engrais : elles sont énormes.
Enfin, les vestiges des temps anciens ne courent pas la jungle. Ou alors, les ancêtres du coin les ont mieux planqués qu'un trophée de Koh-Lanta. Par contre, que de trésors ! Des plantes incroyables, des feuilles même pas imaginables en rêve. Je m'arrête toutes les trois secondes pour les récolter. Avec tout ça, mon herbier déborde, de quoi rendre jaloux n'importe quel botaniste ! »

Quelle partie de rigolade ! Cette lecture vous fera voyager, en plus de vous apprendre quelques rudiments de survie dans la jungle hostile et sauvage. Mais franchement, c'est très, très drôle. Max vient de rejoindre sa mère anthropologue, actuellement en Amazonie, à la recherche d'une nouvelle tribu à étudier. Pour le garçon, ces vacances s'annoncent douloureuses et accablantes... car il aurait préféré rester chez lui à bouquiner ses bandes dessinées ou potasser son herbier. Ses parents, trop accaparés par leurs activités professionnelles, ignorent tout de leur fiston. Ils l'imaginent aventurier casse-cou, alors qu'il est simple poète. Jusqu'à présent le garçon n'a jamais osé les détromper.

Il débarque donc en forêt amazonienne et fait connaissance avec le cuistot du camp, Tobias, avec qui il part explorer les alentours en attendant le retour de sa mère. Et c'est la catastrophe... ils boivent une eau droguée et sont kidnappés par des indigènes. Ignorant tout de leurs intentions, le garçon n'en mène pas large et tente une approche craintive et passablement amicale. Un gamin de la tribu bondit devant lui et roule dans la poussière pour un concours de force. Peine perdue. Max n'oppose aucune résistance, tandis que le prénommé Enal possède « une force dingue, un Hulk sans la couleur épinard »

Ce roman d'aventure s'amuse à nous servir toute la série de clichés habituels sur les natifs des régions reculées et épingle aussi notre fâcheuse manie à vouloir imposer aux autres notre manière de penser, parler et vivre. C'est raconté sur un ton vif, joyeux et hilarant. Tout jeune lecteur sera, de plus, forcément touché par la détresse du héros, noyée sous de bonnes rasades de dérision, et vivra à ses côtés un récit palpitant et riche en surprises ! Cette collection (En voiture Simone !) réserve de bien belles trouvailles et ne cesse de m'enchanter. On lui doit aussi la série des Cousins Karlsson de Katarina Mazetti. ;-)

éditions Thierry Magnier, coll. En voiture Simone ! / septembre 2014 ♦ illustration de couverture : Aurélie Henquin

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Capitaine Triplefesse : À l'abordage ! de Fred Paronuzzi

IMG_4513

Rien que la première phrase du livre m'a donné furieusement envie de poursuivre la lecture ! Imaginez... « Lorsque le professeur remplaçant d'arts plastiques, M. Garneray, fut présenté à la classe de Lila et Hugo par Mme Zinc, la principale du collège, ils furent nombreux à sentir des chauves-souris affolées se cogner aux parois de leurs estomacs. » J'avais un sourire jusqu'aux oreilles ! 

La suite n'a su que confirmer la très bonne appréciation du début. Une classe d'arts plastiques doit préparer un exposé sur une série de tableaux et se rendre au Louvre pour se familiariser avec les œuvres en question. Hugo, en binôme avec la jolie Lila, doit étudier Le Radeau de la Méduse. Or, sur place, la foule pressante les bouscule et les empêche de s'imprégner de la peinture. Ils décident alors de se planquer, après la fermeture du musée, mais vont assister alors à un étrange phénomène.

Car le tableau va s'animer, comme par magie ! Et trois individus aux mines patibulaires vont en surgir, un géant au nez écrasé, une jeune femme aux longs cheveux noirs et leur chef portant tricorne, boucles d'oreille, barbe noire et jambe de bois, avec un iguane sur l'épaule. Les enfants en restent abasourdis mais décident de suivre en catimini ce trio de pirates égarés, qui  courent se prosterner devant le portrait de la Joconde ! 

Quelle aventure, quel spectacle ! Franchement, l'histoire n'a pas fini de surprendre en dévoilant une aventure pleine de verve, d'exubérance et de fantastique. Le lecteur ne peut que se régaler en lisant ce récit inventif, au rythme entraînant et saupoudré d'un style alerte et fleuri. J'ai beaucoup aimé. Fred Paronuzzi nous réserve déjà un tome 2 pour novembre 2015. ;-)

éditions Thierry Magnier, coll. En voiture Simone ! / mai 2015 ♦ illustration de couverture : Till Hafenbrak

Sus aux lâches et aux menteurs !

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Drôle de fille, d'Iris de Moüy

IMG_4516

Lune et Victoire sont deux amies inséparables, même si tout les oppose : l'une est fille unique, élevée comme une princesse, dans un royaume de rêve éveillé, avec toilettes à foison, peluches, jouets et parents omniprésents. L'autre grandit auprès de frangines qui jouent les rebelles en fumant, en fricotant avec des garçons et en écoutant de la musique à plein volume, tandis que leur maman bosse toute la journée.

Malgré tout, Lune est une fillette optimiste et heureuse, même si elle récolte souvent des mauvaises notes en dictée. Elle ne manque pas de ressources et voit ses journées sur un tapis volant. Plus les heures passent, et plus les nouvelles sont excellentes ! Ainsi, la demoiselle est excitée comme une puce en recevant son carton d'invitation pour l'anniversaire déguisé de son amie Victoire. Toutes ses copines afficheront des tenues roses de princesse, de reine ou de fée.

Or, Lune a choisi de sortir du lot en privilégiant l'originalité. Avec la robe noire de sa mère, une vieille cape de Zorro, un chapeau en carton et le balai de la voisine, elle se bricole un costume de sorcière. Au moment de débarquer à la fête, Lune fait aussitôt son petit effet et papillonne de plaisir, espérant avoir également séduit Alexandre, ce garçon du CM1, qui la taquine gentiment. 

Voilà un petit bouquin génial, qui parle d'amitié, de différence et d'exubérance avec simplicité et tendresse ! Lune est une héroïne fantasque et rêveuse, qui a du mal avec les études et préfère de loin les travaux manuels ou faisant appel à son imagination. Pas facile de grandir dans un monde aussi formaté... surtout quand les chipies s'en mêlent et la traitent de pauvre. « C'est toi qui es pauvre dans ta tête ! » réplique notre sorcière, hélas, cabossée.

Mais la force de l'amitié indéfectible consolera vite notre drôle de fille ! ;-) Ajoutez les illustrations d'Iris de Moüy qui apportent une touche de fraîcheur à cette lecture aux idées pimpantes et au ton décalé. Ce roman fera le bonheur des enfants (dès 6 ans).

Mouche de l'École des Loisirs / mai 2015

IMG_4517   IMG_4518

IMG_4519   IMG_4520

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/07/15

Chut ! je lis : Mandela et Nelson, de Hermann Schulz

IMG_4283

Quelle formidable histoire ! Pour la première fois de leur vie, la jeune équipe de Bagamoyo, en Tanzanie, va jouer contre une équipe européenne. Nelson, le capitaine, n'a plus que trois jours pour organiser la rencontre, ce qui veut dire, avoir un terrain potable, tracer des lignes, coudre des filets de but, trouver des chaussures et des maillots, mobiliser les joueurs, croiser les doigts pour que leur meilleur élément ne fasse pas faux bond à cause de ses soucis d'argent et annoncer aux adversaires que leur équipe comprend trois filles, dont Mandela, sa sœur jumelle, redoutable en défense.

La lecture déborde de charme et de fraîcheur, à suivre l'enthousiasme et la motivation des joueurs africains, qui n'ont rien dans leur vie, à part cette joie de vivre et de s'éclater avec un ballon. On devine que leur quotidien n'est pas toujours rose, et pourtant jamais on ne sombre dans la sinistrose. La peinture faite de cette petite communauté tanzanienne est dynamique et attachante. Et leur engouement est franchement communicatif ! Je regrette juste un peu que la lecture faite par Bertrand Suarez-Pazos manque de peps et d'un brin de fantaisie pour coller à la frénésie ambiante, même si cela reste agréable à l'écoute.

Musique composée et interprétée par Loy Ehrlich (kora, senza, n'goni, tanbur)

Chut ! les livres lus de l'école des loisirs / juin 2015  ♦ Illustration de couverture : Adrien Albert  ♦ Traduit de l’allemand par Domnique Kugler

Ce livre a reçu le prix Sorcières 2012 et le prix Kilalu 2013 des collégiens d'Ivry-sur-Seine.

IMG_4284

04/07/15

Écoutez lire : Le Camembert volant, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Se languir des vacances & patienter en retrouvant la fabuleuse famille des Jean Quelque-Chose... ♥

IMG_4280

Je ne me lasserai jamais des aventures de cette famille comptant six garçons, tous baptisés Jean, classés par ordre alphabétique, et dont l'entente ressemble à celle des grandes fratries : chamaillerie incessante, mais complicité à toutes épreuves.

Cette fois, la famille doit déménager de Cherbourg pour Toulon. En attendant, les enfants sont envoyés à la campagne, chez Papy Jean, où les attendent de belles parties de pêche ou de Monopoly. Cela transpire l'insouciance, l'inventivité et la rigolade, avec au programme : les jeux de plein air, les batailles de polochon, les douches froides dans le cabanon, les lampes de poche sous la couverture pour lire le soir, le front commun contre les cousins vantards... Et rire de plaisir, parce que Jean-A « s'écrase comme un yaourt nature sur la descente de lit » ou parce que Jean-C est pelotonné dans l'armoire embarquée par les déménageurs et ne s'arrête plus de compter.

Quelle péripétie ! Toutes ces anecdotes sont galvanisantes, sources de bonne humeur et rallument instinctivement de bons vieux souvenirs. C'est autant pour l'humour, la tendresse et la nostalgie qu'elle inspire que j'apprécie cette série. Et l'énergie prodiguée par Laurent Stocker, notre lecteur, sert avec bonheur et émotion cette chronique familiale, également le keepsake de l'auteur, où forcément on retrouve un peu de notre propre vécu ! ;-)

Gallimard jeunesse, coll. Écoutez Lire / mai 2015  ♦ Illustrations de Dominique Corbasson  ♦ Texte lu par Laurent Stocker de la Comédie Française (env. 2h 30)