22/08/09

non, non, l'été n'est pas fini !

encore une semaine, bon sang ! on s'y accroche avant de rentrer tête basse dans l'automne et avec ça la terriiiible reprise de l'école, qui implique son rythme contraignant des horaires à respecter, des devoirs du soir, des réveils du matin, des impôts à payer (sic), et des copines qu'on retrouve, des blablas interminables autour d'un café, des nouveaux projets à réaliser, des travaux qui voient enfin le bout du tunnel, pfiou... c'est chaque année la même rengaine, après le 15 août, je suis dans un état d'esprit qui touche le fond pour aussitôt rebondir et atteindre le nirvana, je suis lasse et impatiente à la fois, je ne sais pas, je devrais être habituée à la longue...

un petit de musique pour me consoler ^-^

 

petit passage en revue des lectures de cet été 2009, *programme de la Miss, 9 ans*, avec pour commencer :

 

les_grandes_vacances

Les grandes vacances de Maja Celija est un album sans paroles, où l'histoire se passe dans une maison abandonnée le temps des vacances par ses habitants, elle est alors hantée par ceux et celles qui ornent les photographies, jour de délivrance oblige, ils vont profiter du foyer en toute liberté et vivre leurs vacances à fond avec juste les moyens du bord. Au programme : beaucoup d'imagination, jamais de soucis ! 
Un album qui n'appelle pas les grands discours, mais juste la force de l'imagination.
Très belles illustrations de l'italienne Maja Celija, où il flotte un petit air de nostalgie et une atmosphère onirique. A feuilleter longuement, et plusieurs fois. Ce ne sera jamais la même histoire !
(autrement, 2006 - 12,50€)

lete_ou_jai_grandi

L'été où j'ai grandi de Jo Hoestlandt est un parfait petit roman pour ma jeune Miss C. qui grandit. L'histoire se déroule en 1960, la narratrice a dix ans et elle passe toutes ses journées à la plage avec son petit frère, ou à bouquiner tranquille dans sa chambre. Le hic pour la demoiselle c'est ce slip de bain tricoté laine (hic), qui la cantonne au rang de petite fille, mais en entendant la remarque d'un adulte la fillette rougit et prend conscience de son corps, heureusement la maman intervient avec tact pour lui offrir ce maillot une pièce qui lui fera sentir la douceur de vivre et le bonheur de grandir !  (actes sud junior, 2006 - 6,00€)
illustré par Camille Jourdy

des_vacances_en_chocolat

Des vacances en chocolat de Jean-Philippe Arrou-Vignod est enfin disponible en folio junior puisqu'il était jusqu'à présent vendu avec l'édition spéciale, Une famille aux petits oignons, en texte inédit. L'histoire : Cet été, la famille des Jean-Quelque-Chose au grand complet part à l'Hôtel des Roches Rouges. Au programme, excursions à la mer avec le canoë et les chaussures en plastique qui donnent des ampoules, visite clandestine de l'hôtel à l'heure de la sieste, représentation exceptionnelle du grand cirque Pipolo, sans oublier te passage du tour de France... Et surtout, quelques cartes postales bien senties aux cousins Fougasse !
Plus besoin de clamer combien j'adore la famille des Jean Quelque-Chose et je trouve qu'il n'y a d'ailleurs pas d'âge pour apprécier leurs aventures !

Extrait : Chers cousins Fougasse,
On voulait vous remercier pour les vieux shorts déjà portés que vous nous avez envoyés. Ils nous boudinent juste un peu parce qu'on est plus costauds que vous, mais ça va. En échange, est-ce que vous voulez nos super tee-shirts rayés de La Famille Moderne ? On vous les donne avec plaisir, si maman est d'accord... A part ça, on est dans un hôtel trois étoiles avec frites à volonté. On fait du bateau, de la plongée, on va au cirque... Ah ! tiens, on a aussi rencontré Eddy Merckx et Poulidor. Dommage pour vous que le Tour de France passe trop loin de votre camping surchauffé. C'est vraiment pas de chance !
On vous embrasse très sincèrement.

(folio junior, 2009 - 4,00€)

cet_ete_la

Cet été-là d'Arnaud Alméras illustré par Robin est une petite merveille ! L'histoire est simple, on suit deux amis qui se rencontent sur la plage et vont se revoir au fil du temps. Suivant les âges, les centres d'intérêt et les occupations évoluent, ce qui ne change pas ce sont les bagarres et les réconciliations, sans compter que ces deux-là ne se quitteront plus ! Mais ça, ils ne le savent pas encore. L'histoire possède ce charme délicat de raconter combien un être est précieux dans votre vie, sans que ça vous saute aux yeux, il est là, et c'est ce qui compte, mais il suffit d'une pécadille pour que la terre tremble et que les oeillères tombent. Je me comprends ! ^-^
J'ai déjà aperçu ce livre présenté de nombreuses fois sur d'autres sites / blogs, ce n'est plus une nouveauté, toutefois n'attendez plus pour le découvrir, car c'est tendre, doux, drôle, charmant, ça vous parlera obligatoirement !
(éditions sarbacane, 2009 - 12,00€)

et pour conclure, mais c'est juste un avant-goût pour une prochaine bafouille :

lete_de_garmannla_rue_de_garmann

^L'été de Garmann & La rue de Garmann par Stian Hole ^

bel fin d'été à tous !

 

 

 


12/08/09

Mademoiselle Zazie a trop d'amoureux ~ Thierry Lenain

Illustrations de Delphine Durand
Nathan poche, coll. C'est la vie ! / 2009 - 30 pages - 4,70€

zazieRetour gagnant pour notre adorable Mademoiselle Zazie ! Elle a trop d'amoureux, mais comment se fait-ce ? C'est son esprit malicieux qui en est la cause. Un matin, la miss pose une question hautement philosophique à son ami Max, du genre : si tu n'avais pas déménagé pour venir vivre ici, tu ne serais pas mon amoureux... Malgré ses idées bizarroïdes, Zazie fait mouche et sème le doute dans l'esprit de Max. La journée pour lui s'annonce trèèès longue, à se remuer les méninges, à se méfier de la concurrence, à mettre en joue ses adversaires, à marchander un pacte qui consisterait à ne jamais tomber amoureux de Zazie. Aimer et être aimé en retour, ça se mérite... mais à quel prix !
Voilà une lecture absolument hilarante !
Comme d'habitude les aventures de Zazie et Max débordent d'espièglerie, avec des illustrations très rigolotes qui rendent cette lecture attachante... et tant pis si nous avons dépassé la date de consommation.
A conseiller à tous les lecteurs dès 5 ans.

NB : la photo de Zazie provient du site de la librarie Rêv'en Pages

La couverture du livre, la voici : Mademoiselle_Zazie_a_trop_damoureux

Dans la même série, on peut trouver : Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?Mademoiselle Zazie veut un bébé ; Les baisers de Mademoiselle Zazie.

le site : http://www.zazie-max.fr/

le site de delphine durand : http://www.delphinedurand.blogspot.com/

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/06/09

Mon carnet secret (rien qu'à moi !) ~ Natalie Zimmermann

Illustrations : Joëlle Passeron

mon_carnet_secret

C'est typiquement le genre d'ouvrage dont est actuellement friande ma fille de neuf ans. Et il faut dire que le marché est plutôt bien pourvu, pour exemple : Zoé tout court ; Journal d'un dégonflé ; Mon journal grave nul ; Stella etc. ; et j'en passe.

Derrière cette couverture aux couleurs tape-à-l'oeil, nous découvrons le journal d'une fouineuse prénommée Andromaque, surnommée Mimi car elle déteste son prénom. La curiosité est un vilain défaut, et Mimi est une pub vivante pour illustrer cet adage. Elle nous régale de ses plus jolies entourloupes, et réussit à ne pas nous agacer, parce qu'elle est franchement drôle et intelligente. Au fil des mois, on découvre un peu sa vie - à l'école, à la maison, pendant les vacances. Ses petites manies sont passées au crible - Mimi adore le chocolat et fouille les placards de la cuisine pour dévorer des plaquettes entières, mais le résultat ne se fait pas attendre lorsqu'une bonne crise de foie la cloue au lit ! Elle chipe également le journal de sa soeur Roxane et fait des commentaires dans la marge, ou elle farfouille dans les tiroirs de la chambre de ses parents et joue avec les bijoux de sa mère. Elle pourrait passer pour une petite peste,  à lire comme ça, heureusement c'est loin d'être le cas.

Esthétiquement ce carnet trouve grâce aux exigences les plus chichiteuses - illustré, coloré, on trouve même des traces de doigts barbouillés de chocolat, ou des caricatures avec des répliques comiques. Le but est d'imiter au plus près le vrai journal intime et l'impression est parfaite ! Disons que cela plaira vraiment aux jeunes lecteurs.

A noter que les aventures de Mimi la fouineuse ont déjà paru entre 2005 et 2007 dans la collection Nathan poche. Les textes ont été réadaptés et retravaillés pour cette publication plus dans l'air du temps.

Nathan, 2009 - 140 pages - 8€

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/06/09

Toujours Zoé Tout Court ~ C.M. Harper

Il existe un deuxième volume à Zoé tout court, ce n'est pas une suite, l'un et l'autre peuvent se lire indépendamment, mais c'est tout de même agréable d'avoir fait la connaissance de Zoé grâce au premier livre !

toujours_zoe_tout_court

C'est donc l'histoire d'une fillette, Zoé, qui doit partager le même prénom avec trois autres Zoé dans sa classe. La maîtresse a désigné notre Zoé pour un Tout Court en queue de poisson, ce qui déplaît fortement à la demoiselle. L'arrivée d'un maître stagiaire lui donne un éclair d'espoir, mais les habitudes sont ancrées et impossible de s'émanciper de ce surnom ridicule.

Dans son quartier, une famille vient d'emménager dans la maison voisine de sa meilleure amie Mimi. Toutes deux font connaissance avec un garçon pas banal, puisqu'il marche sur les mains. Il s'appelle Max et devient grand copain avec Sammy, le type qui agace Zoé parce qu'il met ses doigts dans le nez. Et Mimi semble également beaucoup apprécier leur compagnie. Bref, Zoé part quelques jours à Chicago visiter sa grand-mère et découvre à son retour une coalition suspecte entre Mimi, Max et Sammy. La pauvre Zoé se sent soudainement mise à l'écart. Et l'incroyable se passe, car notre héroïne va se lier d'amitié avec les autres Zoé de sa classe, notamment la Sale Peste qui n'est plus si peste, et former le Gang des Zoé grâce à un projet d'école.

Cette lecture s'apprécie pour son humour, pour ses personnages attachants, pour son esthétique car c'est un roman illustré qui est à mi-chemin entre le journal intime et le carnet de notes. (Je trouve d'ailleurs que cela devient de plus en plus à la mode !) CM Harper a l'habitude de s'adresser aux enfants et c'est sans surprise qu'elle se sert des valeurs comme l'amitié et l'entraide, associées au super pouvoir de notre Zoé qu'est l'empathie, pour raconter une histoire pas forcément extraordinaire, mais servie par une touche pétillante. Les jeunes lecteurs (dès 7-8 ans) sont sensibles à ce style de narration et à ce registre d'histoire où il n'y a aucune once de méchanceté, juste des pans de vie qui peuvent les concerner. C'est simple, c'est sympathique.

D'autres livres sont à paraître (un extrait est donné en fin de livre, avec l'annonce d'une sortie en 2010). On peut déjà trouver aux USA des titres comme Just Grace walks the dog ou Just Grace goes green (pour info, Zoé s'appelle Grace en version originale).

Nathan, 2009 - 185 pages - 8€
traduit de l'anglais (USA) par Anne Delcourt

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

05/06/09

Je ne sais pas dessiner ~ Colas Gutman

Les dessins de Léonard ont pour effet de faire pleurer sa grand-mère.... de désespoir ?
Léonard aimerait beaucoup épater la galerie grâce à ses croquis, et surtout la belle Eva qui n'a d'yeux que pour Dimitri, notamment parce que le garçon dessine très bien. A chaque récréation, il accapare l'attention de toute l'école, et en particulier celle d'Eva, grâce à ses dessins très expressifs. Au fond de lui, Léonard est jaloux et cela réveille son sens de la compétition. Grâce aux conseils de sa grand-mère, Léonard sait qu'il doit persévérer et y mettre du coeur. Mais comment ça se dessine un coeur ? se demande le garçon. Sa grand-mère lui suggère de penser à ce qu'il aime le plus... euh le fromage mou, le jeu vidéo, le karaté, la bd ? Avouer qu'il aime d'amour la jolie Eva est inenvisageable, c'est chasse gardée, alors il se tait. Ses dessins sont toujours bâclés mais l'espoir renaît, car la belle se lasse des dessins de Dimitri, de ses robots... pas rigolos. Lui, Léonard, sait donner le sourire à sa dulcinée ! Voilà peut-être la solution à son problème...

je_ne_sais_pas_dessiner

Voici un petit roman qui ne s'embarrasse pas avec les détails et le fignolage, l'auteur en personne a glissé ses propres croquis, très proches du griffonnage, et ça colle parfaitement dans le texte, où l'on suit le souci d'un garçon qui ne sait pas dessiner même s'il voudrait bien améliorer ses gribouillages. Résultat, il y a peu de texte, beaucoup d'illustrations et l'ensemble est vraiment sympa. C'est loin d'être ce genre de livres où on remplace un mot par un dessin, ça ressemble plutôt à un journal illustré et, ma foi, c'est rondement plaisant à feuilleter.

Ce livre conviendrait plus facilement à des jeunes lecteurs, ou aux plus récalcitrants... (qui n'aiment pas lire, ou ne veulent pas que la lecture traîne). Ma fille l'a lu, a bien aimé et rigolé comme une baleine, avant d'avouer qu'elle était un peu grande pour cette fine galette (même si elle n'a pas boudé son plaisir !).
Une petite préciosité, à ranger dans les inclassables qui donnent le sourire.
Tout simplement.

Mouche de l'école des loisirs, 2009 - 30 pages - 7,50€

Aurélie a également aimé

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :


04/06/09

Oust ! ou L'insupportable monsieur Stan ~ Claudine Aubrun

illustré par Delphine Perret

IMGP6482

Il y a d'abord cette présentation en quatrième de couverture :

Comment fait Antoine, fils unique de la famille Dumourtier, pour vivre avec cet horripilant monsieur Stan, le chien de la maison, plus collant que le plus collant des chewing-gums de la collection de tante Olga ? L'insupportable animal est toujours planté là pour le critiquer, trouver tout nul et, surtout, faire son intéressant. Comme dit mamy Martine, qui adore les gâteaux : " C'est pas de la tarte ! "

(je trouve cette présentation irrésistiblement drôle !)

Puis la couverture, le format souple, la figure des protagonistes, le trait de Delphine Perret et l'humour de Claudine Aubrun... bref vous obtenez un livre très sympathique, à considérer comme un roman graphique, débordant d'humour, mettant en scène un tandem qui n'est pas sans rappeller le couple Rita et Machin.

A ma gauche, nous avons Stan... ou plutôt monsieur Stan, le grand seigneur de la maison, qui se distingue par son flegme, son culot et son insolence. A ma droite, on trouve Antoine, le pauvre garçon qui en a soupé de cette cohabitation avec un chien qui outrepasse son rôle et sa place. A dire vrai, ce n'est plus un chien ! C'est un individu à part entière, il parle, ou disons il commente tout sans vergogne, il fait le malin et les quatre cent coups, toujours en douce, ce qui exaspère Antoine.

Là où on sent une vraie distance avec Rita et Machin, c'est que Antoine et Stan ne sont pas du tout amis. Il n'y a guère de connivence entre eux, l'un existe simplement pour respirer l'air de l'autre, qui étouffe et supplie sa grand-mère de recueillir le chien à la campagne, en espérant ainsi redevenir le petit chouchou de la famille, seule préoccupation, seul centre d'intérêt de ses parents ! 

Voici un aperçu de cette lecture :

IMGP6485

A lire, c'est vraiment très drôle ! En neuf épisodes (ou tranches de vie), on suit les aventures d'Antoine et du chien Stan chez tante Olga, qui souhaite devenir écrivain pour les enfants, ou avec l'oncle Albert, qui veut remporter le concours du meilleur cri de cochon, chez papy Ramon et mamy Martine, un couple qui s'adore et a choisi de vivre l'un en face de l'autre, Antoine se sent enfin le roi de la famille tandis que Stan fait du boudin.

C'est délicieusement ironique, particulièrement cocasse et à contre-courant des amitiés lisses et entendues (mais ce n'est pas bien méchant). Une curiosité à découvrir pour se faire plaisir.

A réserver aux amateurs d'humour caustique. Petits et grands.

IMGP6496

Syros, 2009 - 95 pages - 12,90€

 

le site de l'auteur http://claudine-aubrun.fr/

NB : Photos personnelles - illustrations à ne pas reproduire. Merci. 

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

29/05/09

Grignotin et Mentalo présentent... ~ Delphine Bournay

voici déjà le quatrième volume d'une série très, très agréable à découvrir. il n'est pas utile de les lire dans l'ordre, toutefois une fois qu'on a goûté on ne peut pas s'empêcher de tout croquer ! 

grignotin_mentalo_presentent

les personnages principaux sont donc grignotin, le lièvre (ou lapin ?) jaune, et mentalo, la grenouille verte. ce sont de très grands amis, ils sont inséparables, ils s'amusent beaucoup, notamment à jouer la comédie, parfois ils se fâchent mais ça ne dure jamais longtemps. dans ce numéro, mentalo est exaspéré par l'insouciance de grignotin. alors qu'il aimerait de l'aide pour planter les légumes du jardin, il remarque que grignotin préfère se prélasser au soleil. mentalo crie son ras le bol et tourne les talons, il a déjà sa petite idée derrière la tête.

après trois jours à bouder chacun dans son coin, grignotin et mentalo se retrouvent et s'enthousiasment à l'idée d'interpréter la cigale et la fourmi de jean de la fontaine. en deux, trois mots mentalo raconte l'histoire et la morale, mais grignotin est choqué. comment est-ce possible ? et l'entraide ? et l'amitié qu'on se jure croix de bois croix de fer ? car un ami c'est sacré et ça ne vous abandonne jamais... mentalo n'est pas d'accord, c'est pêché de trahir la pièce d'un auteur, sans compter qu'il cherche à exploiter la fable de la fontaine pour manifester son propre mécontentement, alors grignotin jette l'éponge et se retire de la distribution. heureusement l'esprit de la fontaine (comprenez, un grand masque d'imitation africaine qui surgit derrière un arbre !) intervient pour réconcilier nos deux petits amis, et suggère d'arrondir les angles.

la préparation du spectacle leur donne une belle idée : inviter en guest star jean de la fontaine ! c'est tout à fait possible, il suffit de jeter un coup d'oeil dans les pages vertes, d'y trouver un jean-claude fontaine, car oui ça y ressemble donc c'est forcément lui ! ;o)  je ne vous raconte pas la tête de leur ami cerf quand il apprend la nouvelle ! ! ! c'est désopilant !

mais tout le livre s'inscrit dans cette tendance, une succession de situations inattendues, rigolotes et facétieuses, l'amitié est à la fête, on ressent toute la connivence entre chaque personnage, et attendez-vous à une brochette de personnages secondaires qui valent le coup d'oeil ! l'originalité aussi dans cette série réside dans sa présentation : bien entendu il y a beaucoup d'illustrations, dans des tons essentiellement pastel, c'est très coloré, salué par un trait fin, simple et frais, on pourrait ensuite beaucoup penser à une bd (ou à un roman graphique) grâce à l'écriture cursive, il n'y a pas de bulles comme dans une bd, par contre il y a une couleur distincte pour chaque parole selon le personnage... tout ceci n'est pas facile à décrire, voilà pourquoi c'est mille fois mieux de le découvrir soi-même !!!

Mouche de l'école des loisirs, 2009 - 108 pages - 9,50€

existe aussi : grignotin et mentalo / grignotin des bois et mentalo de la vega / le correspondant de grignotin et mentalo

*****

bienvenue parmi les personnages fétiches de la maison, au même titre que Pomelo, Rita et Machin, l'inspecteur Lapou, Apolline et M. Munroe, Bogueugueu, Oscar et Arabella, la fée Coquillette et Zoé tout court ...

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

06/05/09

La fée coquillette et le croco-baigneur

Par Didier Lévy et Benjamin Chaud

fee_coquillette

J'ai dans le coeur et la tête une comptine, qui dit ceci :

Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini

(pour vous la rappeler, cliquez ici)

Je n'aime pas les crocodiles, j'ai été traumatisée quand j'étais petite en regardant les films de Tarzan avec Johnny Weissmuller, il y avait toujours ces vilaines bestioles qui filaient vers un radeau en détresse et croquaient un petit africain, ou s'il survivait celui-ci finissait victime d'un gorille ou d'un lion, c'était récurrent dans Tarzan !

tarzan_l_homme_singe

*****

Bon heureusement dans la Fée Coquillette, nous sommes loin des images sanglantes et tortionnaires ! ;o)

Notre croco a l'oeil sympathique, la gueule fermée et la queue basse ! Son dilemme : il ne sait pas nager, il a peur de l'eau et il ne veut pas que ses camarades l'apprennent. Serviable et attentionnée, la fée coquillette compatit et lui offre un super pédalo rutilant et technique, mais le croco se fâche. Il VEUT apprendre à nager, comment faire ? La fée coquillette non plus ne sait pas. Serait-ce sa première colle dans sa jeune carrière ?

Solution immédiate : se rendre dans la Grande Bibliothèque de la Jungle. Emprunter un manuel de natation. S'exercer sur un tabouret. (Au diable le ridicule !) Suivre à la lettre les consignes. Mais peu à peu toutes sortes de bestioles viennent profiter du spectacle, pouffent et ricanent sans se retenir. Bien entendu le crocodile s'agace. Il peste et il menace. Vous croyez que ça fait peur un croco avec un bonnet de bain sur la tête ? Non.

IMGP6429

Imperturbable fée Coquillette...

L'entraînement va se poursuivre, on rigole toujours autant. Le crocodile, cette immonde créature qui d'habitude sème la terreur, devient le point de mire des petites animaux de la jungle qui s'en donnent à coeur joie. Vengeance, vengeance. Moi aussi, j'ai bien ri. (Je me venge de mes longues années de terreur !) ;o)  Le croco patauge dans une bassine, il a sorti tout l'attirail (bouée, frite, brassards) et la semaine passe, toujours aucun résultat. C'est un gros nul, nous sommes d'accord. La fée coquillette est prête à jeter l'éponge, puis pense qu'un meilleur professeur pourrait aider le croco qui a peur de l'eau. La rencontre est explosive : le crapaud a peur du croco ! La fée coquillette commet une bourde du tonnerre, et là ...

IMGP6424

Il faut découvrir les albums de la fée Coquillette, c'est bourré de couleurs, les couvertures ont des petites paillettes et des étoiles (attraction fatale pour certaines demoiselles !) et les aventures ne manquent ni d'humour ni de rencontres étonnantes. Il faut regarder les détails, surtout la trombine de la fée coquillette, ça vaut le détour !

* Albin Michel jeunesse, 2009 / 12€ *

l'avis de gaëlle

IMGP6432

La fée coquillette figure parmi les personnages fétiches de la maison, au même titre que Pomelo, Rita et Machin, l'inspecteur Lapou, Apolline et M. Munroe, Bogueugueu, Oscar et Arabella, et Zoé tout court ... C'est un cercle très prisé. Pour s'y inscrire, merci de déposer les demandes et de prendre patience.

**********

30/04/09

Apolline et le fantôme de l'école ~ Chris Riddell

Voici un livre 5 5.0 étoiles sur 5décrété par mademoiselle ma fille (et elle a bon goût !) :

appoline_fantome_ecole

Les plus fidèles lecteurs reconnaissent le deuxième livre de Chris Riddell, seul aux commandes, après une rouge introduction portant le titre d' Apolline et le chat masqué (publié en mai l'an dernier).

Quoi de neuf chez cette jolie blondinette qui vit seule dans l'appartement 243 de la tour P.W. Huffledinck, que tout le monde surnomme le Poivrier ? La routine, bien sûr. Des parents en déplacement, emportés par leur passion de la collection d'objets insolites. Une batterie de services en tous genres pour subvenir aux besoins de l'enfant, du repas à domicile aux changeurs d'ampoules, en passant par les techniciens rapetasseurs d'oreillers et tireurs de rideaux. Et heureusement, le plus fidèle compagnon et ami  : M. Munroe (de Norvège).

Lors d'une promenade dans le jardin ornemental, Apolline fait la rencontre de Cécilie Forbes-Laurence, troisième du nom, et Bredouille, son poney de Patagonie. Cette fille est étonnante, elle a sans cesse des histoires extraordinaires à raconter, Apolline s'attache et décide de devenir son amie. Mais les festivités touchent à leur fin, car Cécilie doit retourner à l'école. L'endroit a tout pour plaire et fasciner Apolline : l'Ecole Alice B. Dupont a été créée pour aider chacun à découvrir son don spécial. Notre héroïne écrit aussitôt à ses parents pour en faire partie !

L'ambiance dans cette école est épatante, totalement hors du commun, le décor est celui d'un manoir sur le sommet d'une colline, on y vient en bus et un majordome vous accueille. L'emploi du temps privilégie des activités réjouissantes, comme l'étude de rires, la rêverie appliquée ou les compétences inutiles. Cerise sur le gâteau, Cécilie est fière de rapporter les vieilles histoires qui hantent la maison, les légendes avec des fantômes ou le conte à dormir debout du cheval des Hammerstein qui revient la nuit pour se venger... Ses camarades sont transis de peur, mais Apolline n'est pas dupe. Même M. Munroe, isolé dans l'aile est, a pris l'initiative de mener sa petite enquête.

ottoline_english

Cette série est une vraie réussite, par son humour et son intelligence d'une part, par le talent de l'auteur et illustrateur Chris Riddell bien entendu, et d'autre part par l'imagination, par la création et par l'originalité dans le produit. Couverture cartonnée, reliure dorée, à l'intérieur les teintes utilisées sont exclusivement en noir et bleu. Les personnages sont amoureusement peignés, on ressent même un élan d'amitié pour M. Munroe, injustement délaissé par Apolline, mais ce n'est pas méchant, juste tout nouveau pour elle (avoir une amie de son âge, aller pour la première fois à l'école). Il y a des scènes hilarantes, comme l'invitation au pique-nique des ours, et un décalage sans cesse renouvellé dans l'atmosphère, entre le rire, les frissons, le suspense, le rétro. Je reconnais, je n'ai absolument pas honte de chiper ces livres à ma fille !!!

Peut être lu dès 7-8 ans. La lecture peut paraître ambitieuse avec ses 175 pages, mais il y a très peu de texte et beaucoup d'illustrations (où il faut retrouver tous les fantômes de l'école !). Ludique, en plus, c'est génial ! J'avais beaucoup aimé le premier livre, mais j'ai adoré celui-ci. Encore mieux, est-ce possible !?!

Milan jeunesse, 2009 - 175 pages - 11€
traduit de l'anglais par Amélie Sarn

l'avis de Mélanie (en anglais)

24/04/09

La Mammouth Académie ~ Neal Layton

mammouth_academie

Voici un premier tome d'une série mammouth-ement géniale !
Tout y est : l'humour, la caricature, les dessins brouillons, les héros peu ordinaires, la légèreté, l'aventure et l'action.
Oscar et Arabella sont des mammouths laineux. C'est la rentrée des classes, ils se rendent à la Mammouth Académie pour apprendre à compter, lire et craindre leurs ennemis jurés - les humains. Contrairement à Arabella, Oscar n'est pas un élève zélé, il aime se perdre dans les dédales de l'académie, surtout lorsqu'il découvre des empreintes qui conduisent en cuisine, mais les choses se corsent. Le stock d'oranges a été volé ! Aussitôt les soupçons se portent sur Oscar, qui jure son innocence. Il a d'ailleurs réalisé avec horreur que la menace humaine se rapprochait de l'académie, un camp se cache quelque part, il faut le trouver, propager l'information, mais comment alerter ses camarades, tous alités à cause d'une grippe, et surtout lorsqu'ils vous suspectent tous - à tort - de raconter des fariboles !?
C'est une lecture plus que sympathique pour lecteurs débutants, dès 6-7 ans. L'ouvrage peut paraître épais (145 pages) mais il faut relativiser , car il y a beaucoup d'illustrations, avec parfois très peu de texte sur une page, donc ça se dévore facilement. Et puis l'histoire est entraînante, Oscar est un mammouth pataud dont les pitreries amuseront beaucoup vos enfants (et même les parents) !

Casterman benjamin, 2007 - 145 pages - 8,50€
traduit de l'anglais par Rémi Stefani 

Egalement lu et apprécié par Mélanie