22/04/09

Les histoires de la salade ~ Bénédicte Guettier

C'est la panique dans le potager, la salade en raconte des vertes et des pas mûres à un public - jeune - composé de petites carottes et de petits lapins. L'inspecteur Lapou intervient. Sévère, il explique à la salade que ses sornettes sèment la terreur chez les jeunes pousses. Il faut que ça cesse.

Mais la salade est râleuse. Têtue aussi, elle fait fi des avertissements de Lapou et enchaîne ses histoires ineptes comme des perles sur un collier. Et puis arrive un navet qui aime les histoires tirées par les cheveux, mais c'est un mauvais coucheur, qui n'en veut pas de toutes ses salades - l'adresse pour se faire poser des dents, comme la courgette, il la veut, et tout de suite !

histoires_de_la_salade

L'univers de Bénédicte Guettier, et particulièrement dans ses albums de l'inspecteur Lapou, offre un monde coloré, drôle et ludique. Cette fois-ci il n'y a pas de mystère et d'enquête à résoudre pour l'inspecteur Lapou, devenu simple spectateur d'un potager sens dessus dessous, et on se régale de tous ces jeux de mots, de tous ces bons mots qui illustrent les histoires de la salade !

Bénédicte Guettier ne s'adresse pas qu'aux petits enfants (ou restez-en à L'âne Trotro), je trouve dans les albums de l'inspecteur Lapou une certaine impudence, pas du tout choquante, au contraire l'ambiance est délicieusement malicieuse et folle, dans le bon sens du terme. L'inspecteur Lapou cultive un flegme et un humour pince-sans-rire qui nous le rendent irrésistible ! Adoptez le ton décalé et farfelu de cette série, une fois goûtée vous ne vous en lasserez plus ! ;o)

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2009 - 7,00€

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


La ferme de grand-père ~ Patricia MacLachlan

ferme_de_grandpere

Oubliez la famille Ingals et faites désormais connaissance avec les Witting, grâce à cette série commencée avec Sarah la pas belle (publié en 2004) et qui se boucle avec ce cinquième tome.

C'est donc l'histoire d'une famille de pionniers dans la grande prairie américaine, un père veuf vivait seul avec ses deux enfants, grâce à une petite annonce il a rencontré Sarah, la famille s'est agrandie, les petits ont quitté le nid, dans ce dernier tome, par exemple, Anna se marie. C'est l'occasion de faire une grande fête et de réunir tous les oisillons éparpillés.

J'ai trouvé dommage de ne pas avoir respecté le titre original, Grandfather's dance, parce que cela symbolise un passage très important dans l'histoire. Bonpa est réapparu dans la vie des Witting en cours de route (cf. Le Journal de Caleb, tome 3), depuis il occupe une place cruciale, surtout pour le petit Jack, le dernier né. Une vraie complicité s'est créée entre eux.
Quand l'enfant fait pour la première fois une crise de colère, seul Bonpa arrive à le calmer en le grondant sévèrement. L'enfant se tait. Il a compris. Mais grand-père se sent mal d'avoir haussé le ton, alors pour s'excuser, sous un rayon de lune, il danse une gigue exprès pour son petit-fils. Sa façon à lui de dire pardon.

Bref, afin d'éviter de vous raconter toute l'histoire, je vous invite à la découvrir car c'est un bijou de tendresse, c'est même très émouvant, drôle aussi. C'est une série attendrissante, qui mérite d'être davantage connue et conseillée aux enfants dès 8 ans.

Illustrations de Quentin Blake

Folio Cadet, 2009 - 105 pages - 7,90€
traduit de l'anglais (USA) par Anne Krief

La série comporte cinq titres :

  1. L'histoire de Sarah la pas belle
  2. Sarah la pas belle se marie
  3. Le journal de Caleb
  4. Un cadeau pour Cassie
  5. La ferme de grand-père

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/04/09

Bogueugueu goes to London !

Bogueugueu va à Londres ~ Béatrice Fontanel
Illustrations Marc Boutavant

bogueugueuTroisième aventure avec Ferdinand Pompon et son copain bègue Basile Tambour, plus connu sous le nom de Bogueugueu ! (cf. Bogueugueu entre en sixième)

Toute la classe va passer une journée à Londres. C'est une grande nouvelle. Ferdinand et Bogueugueu s'y voient déjà, dans un bus rouge à deux étages, visitant le British Museum, Big Ben, le palais de Buckingham, Trafalgar Square, la Tour de Londres et la maison de Sherlock Holmes... A eux le plaisir du five o'clock tea, du plum pudding, du breakfast et des baked beans. On s'en pourlèche d'avance !

Manque de bol, au cours de la visite, Bogueugueu, distrait, oublie de descendre du bus. Ferdinand prévient la prof, Madame Rosmorduc, qui saute dans le premier taxi (noir) pour sauver la situation. C'est trop d'émotions pour elle, et elle s'évanouit. Les british policemen interviennent à temps et notre ami Bogueugueu est retrouvé sain et sauf, une bonne glace pleine de crème rose fluo entre les mains, et la bouche en coeur, pratiquant un very fluent english !

Chose curieuse, Bogueugueu s'exprime en anglais sans aucun bégaiement ! Cela lui donne une idée... plus tard, il viendra vivre en Angleterre. En attendant, retour en France via le tunnel sous la Manche (grosse rigolade à ce sujet, à imaginer des baleines ou des calamars géants autour du petit tunnel !!!). C'est encore mieux qu'un guide touristique, parce que ici c'est plus coloré, merveilleusement illustré et puis c'est drôle ! Cela reste une excellente façon de présenter Londres (dans toute sa superbe... image d'Epinal !), de donner envie aux enfants de traverser la Manche et de se fondre dans la masse, enfin moi je prendrais bien la poudre d'escampette !

Gallimard jeunesse, 2009 - 44 pages - 9€

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/04/09

Il n'y a pas de petits lecteurs ! #4

Zoé Tout Court, C.M. Harper
Ecrit et illustré par Charise Mericle Harper

zoe_tout_court

Elève de CE2, Zoé Stewart fulmine car, dans sa classe, il y a 4 autres Zoé ! La maîtresse a choisi de les distinguer en précisant l'initiale de leur nom de famille. Mais Zoé riposte et suggère d'être appelée Zoé tout court, sans se douter qu'elle allait être prise au pied de la lettre, et devant toute la classe, humiliée et désemparée, Zoé devient Zoé Tout Court. Fin de la discussion.

Dépitée, la fillette se rend chez sa voisine, Augustine Dupré, une hôtesse de l'air d'origine française, qui lui raconte une histoire encore plus triste pour la consoler. Dans le quartier, Mme Luther (une enseignante pour les plus grands) vient de se casser la jambe et porte un plâtre de couleur rouge. Or, son chat Chiffon ne veut plus rester cher lui car il a peur du rouge. Pour réconforter Mme Luther, Zoé imagine d'envoyer des cartes postales avec la photographie du chat Chiffon dans des situations originales... l'idée est brillante, mais les conséquences ne seront pas celles espérées. De quiproquos en situations loufoques, voire inattendues, l'histoire s'annonce pleine de délicieuses surprises !

Voilà un livre à mi-chemin entre le journal intime et le carnet de notes, truffé d'illustrations rigolotes et qui raconte, avec esprit et humour, la petite vie d'une américaine de 8 ans. 
Ce ravissant livre à la couverture rose va enthousiasmer vos enfants, on y trouve, pêle-mêle, des aventures pleines de rebondissements, des personnages auxquels nos enfants peuvent s'identifier aisément, des situations cocasses, de l'imagination et de l'intelligence, le tout saupoudré de charme, d'élégance, d'humour et ... que sais-je encore ?

Zoé est une petite fille qui aime les émissions de divertissement, du style Héros d'un jour. Forcément celui lui donne des idées, et pas seulement pour dessiner des bandes dessinées, elle s'imagine accomplir des miracles grâce à des super pouvoirs (ici, l'empathie) pour devenir un superhéros du quotidien (en attendant, on se contentera d'une Amélie Poulain en culottes courtes...). Non, ce n'est pas gnan-gnan ! Pas complètement dingue non plus. C'est BIEN !
Ce livre a remporté un franc succès à la maison. Il est le premier tome d'une série qui s'annonce gaie, colorée et pétillante.
(Le tome 2 sort en mai 2009 !)

Nathan, 2009 - 160 pages - 8€
Couverture cartonnée
Traduit de l'anglais (USA) par Anne Delcourt
 

just_grace

Apprécié par notre petit comité de lecteurs ! ;o)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

30/03/09

FAN DE : Pomelo est éléphantastique !

nous avons plusieurs personnages coup de coeur dans les livres, je pense à Rita et Machin, à la fée Coquillette ou à l'inspecteur Lapou... il était temps de présenter le petit dernier de la bande :

IMGP6349

^ Pomelo ^

C'est un éléphanteau, ou un petit machin tout rose et avec une trompe très, très longue. Il dort sous un pissenlit, il vit dans un carré de jardin et il a beaucoup d'amis. C'est aussi un curieux, un rêveur et un grand explorateur. Il aime les balades et les voyages. C'est un amoureux de la nature, il aime le radis, la pluie, la lune, la patate... il aime la vie tout simplement ! Aventurier philosophe, Pomelo a parfois des humeurs bougonnes ou moroses, il a envie d'être triste, alors il part... il s'en va à l'autre bout du jardin et il explore un monde nouveau. Avec un air de déjà-vu. Comme quoi, il y a toujours dans la vie « quelque chose en moins, quelque chose en plus ».

  IMGP6347

Dans Pomelo voyage , le dernier titre qui vient de paraître, trois histoires permettent une nouvelle fois à Pomelo de découvrir le monde : lorsqu'on évoque l'inconnu, pour l'éléphanteau, cela a le goût d'une exploration pleine d'imprévus et d'imagination dans une maison (la plongée dans la théière, quel délice !) puis Pomelo va toujours plus loin, voyage dans une caisse de pommes avant d'atterrir dans un champ de pommes de terre... bienvenue en Patatie, où on parle une langue inconnue mais l'amitié n'a pas de frontière et encore moins des codes ! On trouve toujours le charabia adéquat pour s'entendre !  ;o)

IMGP6350

Ce n'est pas parce que cette série est classée parmi les albums pour les 3-6 ans qu'il est interdit aux autres de la découvrir et de l'apprécier !!!
Pomelo, c'est pour tous les âges !
Lorsqu'on a 30 ans passés, on se surprend même à rire de bon coeur, ou alors j'ai un esprit tordu, ou alors je ne suis pas très mature, mais j'ai souvent l'impression qu'il y a
plusieurs degrés de lecture .
Voilà pourquoi je l'associe à des séries fétiches comme Rita & Machin ou l'inspecteur Lapou - parce que ça peut se lire dans tous les sens, on a toujours le sentiment d'en avoir pour sa pomme !  :))

Cette série, sous la conspiration de Ramona Badescu et Benjamin Chaud, ne s'essoufle jamais ! Elle est pétillante, drôle, offre un regard enfantin sur le monde qui nous entoure, sait poser les bonnes questions avec pertinence, et cultive toujours un esprit truffé de fantaisie et de malice.   

IMGP6357

monsieur benjamin chaud, papa de la fée coquillette, tu l'ignores encore, mais tu comptes une demoiselle parmi tes fans inconditionnels... prends garde à toi, elle VEUT tout lire qui paraîtra sous ta signature ! et dire qu'il a suffi d'une banale rencontre, et un album a aussitôt pris une importance mirifique ! ... ouaip ! ://

Pomelo voyage, de Ramona Badescu et Benjamin Chaud
Albin Michel jeunesse, 2009 - 11,90€

l'avis de Gaëlle

Existe aussi : Pomelo est bien sous son pissenlit ; Pomelo est amoureux ; Pomelo rêve ; Pomelo se demande ; Pomelo s'en va de l'autre côté du jardin.

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


11/02/09

Tu pars en voyage, Je pars très longtemps...

Coup de coeur d'une grande fille de 8 ans 1/2, et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit de la mienne... ;o)

Tulane_290x344Le Miraculeux Voyage d'Edouard Tulane  nous raconte une histoire bouleversante, un conte initiatique sur la recherche de l'amour. Edouard Tulane est un lapin de porcelaine, vêtu d'habits précieux et élégants. C'est le jouet d'une petite fille de neuf ans, Abilène, qui habite une grande demeure bourgeoise. L'histoire nous permet de comprendre les pensées du lapin, qui est une petite créature égoïste et sans coeur. D'ailleurs, la grand-mère Pellegrina voit clair en lui car elle lui sussure un soir, dans son lit, qu'elle est très déçue par lui.

Peu après, la famille Tulane s'embarque sur le Queen Mary pour une croisière vers l'Europe. A bord du navire, Edouard est traité comme un prince, quand un drame arrive et le lapin tombe par-dessus bord. Il coule au fond de l'océan, il est plongé dans le noir, il ne voit plus les étoiles et il est seul. Le temps passe et le lapin est miraculeusement secouru par un filet de pêche. Commence alors une formidable épopée pour Edouard, qui va durer dans le temps, lui faire voir du pays mais surtout, lui donner de rencontrer des personnes étonnantes et aimantes.

Ce chemin de croix va permettre à Edouard Tulane d'ouvrir son coeur, et le nôtre aussi ! Impossible de rester de marbre en lisant cette histoire, incroyablement touchante, généreuse et poignante. Il y a des passages bouleversants, des rencontres fortes et inoubliables... Cette lecture a été notre fil rouge durant trois soirées, ma fille en réclamait encore. La dernière page tournée a même accueilli un grand cri de protestation, c'était tellement bon, pas envie de quitter tout ce petit monde... bref ce livre fait maintenant office des prochaines relectures !
Verdit : Un vrai petit bijou littéraire.

Le miraculeux voyage d'Edouard Tulane

hearn2_190de Kate DiCamillo
traduit par Sidonie Van Den Dries

Illustré par Bagram Ibatoulline

Tourbillon, coll. Histoires Universelles, 2007
204 pages /
12,95€

Un coup de coeur, aussi, pour Lili Oregane

... Tu vas m'oublier, c'est sûr, c'est certain

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15/01/09

Marre du rose ! ^__^

Et pourquoi dans la vie faudrait-il forcément faire ou ne pas faire ceci sous prétexte que c'est un truc de filles ou un truc de garçons ? Et qu'est-ce qui détermine les codes ou les règles à suivre ? Et pourquoi le rose est pour les filles, le bleu pour les garçons ? N'aurait-on pas le droit de tout bouleverser, de faire ce qu'il nous plaît ?

A bas les diktats, qui sont d'ailleurs écrits par qui ? On ne le sait plus, à force de nous les rabâcher, on oublie qui a commencé, et pourquoi, et comment... Voilà pourquoi l'héroïne de Nathalie Hense a choisi de crier :

Marre du rose !

marre_du_rose

Marre du rose, c'est l'histoire d'une petite fille qui est un peu garçon manqué. Elle aime le noir, grimper dans les arbres, elle n'a pas peur des araignées, elle aime les dinosaures et les grues. Par contre, elle n'aime pas les tralalas de princesses, les rubans et les poupées. Et elle n'aime pas le rose.

Cela brise les idées reçues, aborde certains tabous (les garçons qui jouent aux poupées, par exemple). Et d'ailleurs, l'expression « garçon manqué » est injustement réductrice. Pourquoi « manqué » ? C'est un peu comme « raté ». La petite fille proteste, « moi, je trouve que je suis une fille réussie, même si je n'aime pas le rose. Ça m'est égal... On n'est pas obligé. ».

Tout simplement.

*** Un album qui remet les pendules à l'heure, qui raconte qu'être fille ou garçon ne veut pas dire forcément que c'est « comme ça ». On a le droit de faire comme il nous plaît ! D'ailleurs, cela signifie quoi, « comme ça » ? Des modes et des recettes, s'il vous plaît. ***

Très belles illustrations d'Ilya Green, que nous avions déja remarquées dans les aventures de Strongboy (le tee-shirt de pouvoir).

Marre du rose, texte de Nathalie Hense - illustrations de Ilya Green
Albin Michel jeunesse, 2009  /  10,90€

**********

Après cette lecture, j'ai aussitôt pensé à un autre texte écrit par Susie Morgenstern, en collaboration avec Jacqueline Duhême (par ses gravures en noir et blanc). Son titre : Comme il faut.

618_2BmAlpIvL__SS500_

Pour satisfaire le souhait de sa petite-fille de trois ans, une grand-mère s'est investie d'une mission qui se révèlera casse-tête : trouver « une poupée comme il faut. Une poupée garçon grand et costaud ». Parce que ce n'est pas si facile, les magasins de jouets rengorgent de poupons à la pelle, mais ils n'ont pas l'objet du désir, soit « un vrai garçon », qui cache son petit trésor sous la couche.

Il ne faut pas prendre les enfants pour des idiots ! Dès leur plus jeune âge, ils ont très bien compris les mystères de leur corps, ce qui les distingue du sexe opposé. Que dire de l'hypocrisie de notre société qui tente de camoufler, et de proposer des objets asexués ? L'histoire montre aussi une certaine critique de la consommation à outrance, notre société croit qu'elle peut répondre à tous les désirs, alors qu'elle ne propose qu'une représentation standardisée et édulcorée de la réalité. Une réalité « comme il faut ».

Ces deux histoires prouvent qu'il faut que ça change !

Comme il faut, texte de Susie Morgenstern / illustrations de Jacqueline Duhême
Le rouergue, coll. Varia /  13€

10/12/08

Il y a du divorce dans l'air...

((c'est une chanson que ma fille aime, grr, et elle voulait aller au spectacle !))

Je n'ai pas la prétention d'être le mentor de ma fille, mais j'ai toujours cherché à influencer ses choix et ses goûts. Je sais, c'est mal. Je dois lui lâcher la grappe, et résultat je deviens spectatrice d'une véritable débauche. La Miss a toujours cultivé un penchant pour le rose, le pailleté, le clinquant et le cruche. Elle est par exemple une très grande fan de Charlotte aux fraises, oui même à 8 ans, il n'y a pas d'âge... après tout ?

51RvwuGlYgL__SS500_Aussi n'a-t-elle pas sauté de joie lorsqu'elle a reçu ce livre qui ressemble à une bande dessinée, mettant en scène son héroïne préférée et tous ses meilleurs amis. Chaque double page raconte une aventure particulière, de Clafoutis et Pralinette, Crêpe Suzette qui aide à fabriquer une robe, ou préparer les citrouilles d'Halloween avec Coco-Berry, et se balader avec Margot Abricot, ou visiter le Pays des Neiges... Entre nous, c'est la Miss qui en parle le mieux, elle connaît tout sur le bout de doigts et elle veut m'initier à cet univers, mais naaan. Je lui raconte qu'en mon jeune temps moi aussi je connaissais Charlotte aux Fraises, ou Fraisinette (sic), et à l'époque elle était drôlement jolie avec sa petite robe (contre l'actuelle paire de blue-jeans, quelle honte !). Il y a un petit billet ici, pour vous rappeller cette anecdote... Pour les mamans d'aujourd'hui qui ont également grandi avec notre petite Charlotte, j'ai enfin trouvé un livre qui a su respecter le bon code esthétique. Nan mais !

Toucan jeunesse / 9,50€

**********

Le clash entre la Miss et moi n'est pas nouveau, et j'ai pu le constater au récent Salon du livre pou41wW697Jx_L__SS500_r la jeunesse à Montreuil. Nos pas ne nous guidaient jamais dans la même direction, alors que personnellement j'étais attirée par les belles couvertures et les illustrations magiques, la Miss flânait et hésitait. Elle a failli dévaliser le stand de la Princesse Zélina. J'ai vu aussi ses prunelles briller de mille feux devant le stand (tout au fond, dans un coin du salon) de nintendo ! Elle ne l'a pas loupé, celui-là... Elle s'est finalement payée un super défi de filles : A toi de devenir baby-sitter (une collection chez Lito qui coûte une broutille). Le principe est simple : c'est un livre dont vous êtes le héros, et le challenge ici consiste à devenir une excellente baby-sitter en sachant prendre toujours les bonnes décisions. Je peux vous dire que sur le chemin de retour je n'ai pas entendu un mot de la bouche de la demoiselle, tant elle était plongée dans son livre ! Il y a eu quelques gloussements de rire, mais c'est tout. Elle s'est vraiment régalée.
Par contre, l'aventure est rapide et la Miss a bouclé sa lecture dans la soirée. Elle a tenté l'expérience une deuxième fois, pour le fun. Je crains que cela s'arrête là... Argh, c'est frustrant (pour elle) !

Lito - 3,50€

**********

514G5KRADTL__SS400_Toujours dans ce même salon, la Miss a pourtant fait une très belle rencontre... avec Benjamin Chaud, le papa de la fée coquillette. C'était sa toute première dédicace, elle était rondement fière. Depuis son livre occupe une place très importante près de son lit !

L'adorable fée coquillette rencontre le roi Mike, un lion qui désespère d'être aimé en retour par Norma, la girafe vendeuse de bonbons. Mais l'amour ne se commande pas, aussi la fée Coquillette va trouver un autre moyen pour calmer le chagrin et la rage de Mike, un lion qui croyait avoir tout pour être heureux. En chantant le blues tout en traversant le pays sans un sou, il va se libérer de son matérialisme et de ses caprices. Et qui ne nous dit pas que l'amour est peut-être au bout du chemin ??? Ce serait une juste récompense !

C'est vraiment mignon, tout doux et réconfortant. Il existe d'autres titres dans cette collection. C'est un peu jeune pour ma fille, mais c'est tellement adorable...

Albin Michel jeunesse / 12€

**********

Et cerise sur le gâteau...   Après Disney, c'est au tour de Mattel de s'inspirer du Conte de Noël de Dickens en mettant en scène sa blonde héroïne dans une fable sur la générosité et le partage. Barbie tient donc le rôle d'Eden Starling, la diva d'une grande beauté d'un théâtre de Londres à l'époque victorienne. Elle ne pense qu'à elle et oblige tous les artistes du théâtre à répéter le jour de Noël. Trois esprits de Noël devront entraîner Eden dans un périple enchanteur (le passé, le présent et le futur) pour ouvrir son coeur et lui faire découvrir l'esprit du temps des fêtes et la joie engendrée par la générosité.

AmazonStill4

Bien sûr, ma fille est fan ! Elle a même inscrit sur sa lettre au père noël deux albums de chez Jungle kids (connais pas, mais c'est nouveau... et cela édite en format bd les gros succès tv, comme les Simpsons, Totally Spies, Jamie et Fred, Koh Lanta... !). Donc deux albums de Barbie : Enquête au château et Aventures aux Caraïbes. Je ne dis rien, je ne dis rien... J'étais moi-même inscrite au Club Barbie, j'ai aussi dévoré des albums avec miss Mattel et j'avais une graaaande collection de poupées. Je comprends maintenant de qui elle a hérité ses affinités ! :))

**********

Et vos enfants à vous ont-ils aussi des goûts qui ne sont pas les vôtres ? Ou avez-vous également des secrets honteux à avouer ... (mais qui forgent notre parcours de lecteur, voyons!) ?

01/12/08

Il était une fois un chat assassin

J'ai le syndrome d'Ally McBeal, car en même temps que je lisais les aventures de Tuffy le chat, j'entendais Barry White chanter dans ma tête ! Mais cela colle plutôt bien, surtout quand on a une petite idée de la personnalité de Tuffy.

journalchatassassincouvertureC'est un chat assassin, oui. Son journal raconte sa semaine mortifère. Lundi, c'est l'oiseau qui tombe dans sa gorge. Mercredi, c'est une souris morte qu'il ramène sur le tapis du salon. Et jeudi, c'est Thump. Il s'agit du lapin des voisins, et là Ellie et sa famille n'en peuvent plus. Tuffy est jugé de lapincide par préméditation, et ça va barder pour lui. Pourtant le chat plaide non-coupable et nous l'explique avec flegme et humour dans son journal qui remporte un gros succès auprès du jeune lectorat (et du grand, aussi !!!). C'est raconté avec un tel mauvais esprit, une mauvaise foi évidente, et pourtant ce n'est jamais abominable ou répréhensible. On savoure, on déguste et on plaindrait presque ce pauvre Tuffy, victime malgré lui d'un concours de circonstances qui se dévoile au fil des pages.

Il faut lire les apartés du chat et de ses compagnons, lesquels rapportent les péripéties des humains avec un regard porté sur notre espèce tout à fait grotesque et pathétique. C'est du vrai humour en fine bouche, ça fait friser les poils des moustaches !

Et le succès aidant, il existe une suite : Le chat assassin, le retour. Cette fois-ci, Tuffy est aux prises avec le Pasteur Barnham qui ne l'aime pas du tout et le lui rend bien. La famille d'Ellie est partie en vacances, le chat reste à demeure, pensant se payer une bonne tranche de plaisir (farnienter, commettre des menus délits, être libre). Or, son 'chat-sitter' est un monsieur redoutable et pas très sympa. Il préférerait la délicieuse Mélanie qui aime sa jolie fourure toute douce... mais les choses se compliquent aussi.

41lKdXeCv1L__SS500_Et cerise sur le gâteau, un troisième livre vient de paraître : La vengeance du chat assassin. On n'arrête pas la machine en marche et ce serait bêta de bouder son plaisir à replonger dans les aventures de Tuffy. Quel chat ! Cette fois, l'animal s'en prend à la mère d'Ellie et la flagellerait bien sur place avec son regard noir et son air renfrogné. Mais la dame trouve son minois adorable et prend un cliché qui finira en portrait accroché au mur. Horreur et damnation. Toutes griffes dehors, la tronçonneuse de la rebellion passe à l'action et sabote le portrait. Le massacre ne fait que commencer et la guerre des nerfs est déclarée. A ce petit jeu, on devine Tuffy expert et gagnant. C'est un redoutable adversaire, la mère d'Ellie a la malchance de vouloir exprimer son Art (peinture, poterie, etc.). Cela n'est pas du goût de notre chat assassin ... jusqu'à l'arrivée inopinée d'un autre allié, dans cette bagarre. Les pions sont maintenant chamboulés. Et Tuffy n'apprécie pas du tout, mais alors pas du tout, d'être manipulé par ce grossier personnage. Sa vengeance promet d'être vicieuse, espiègle et hilarante !

Naturellement c'est tellement drôle et décalé, on sourit de bout et bout, on ne gobe pas une miette des propos de Tuffy. Ce chat veut donner l'impression d'être un saint avec l'auréole qui brille au-dessus de la tête. Ce n'est qu'une image polie et arrangée. En vérité, Tuffy est rusé, roublard et menteur. Il agit pour son seul profit, d'où sa belle pirouette en fin de roman. Il en sort comme un grand seigneur, surtout aux yeux d'Elie la nouille (comme il la décrit), mais en fait ça le chiffonne d'avoir accompli ce qu'on attendait de lui. Car ce n'est pas dans ses principes... On s'en doute ! Un autre round serait-il en écriture ?

N'attendez plus de faire la connaissance avec le caustique chat assassin ! Tuffy va vous en conter de toutes les couleurs, c'est désopilant. On apprécie le second degré de son journal, et les illustrations de Véronique Deiss entrent littéralement en communion avec le style mordant d'Anne Fine. Il n'y a pas d'âge pour savourer !

Journal du chat assassin - 1997
Le chat assassin, le retour - 2006
La vengeance du chat assassin - 2008

Ecole des Loisirs - 75 pages - de 7 à 8,50€

 

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21/11/08

Ce soir, Miss C vous propose...

Le Magicien d'Oz des Muppets - sur Gulli à 20h45

21279

Téléfilm pour la jeunesse
Date de diffusion : vendredi 21 novembre
Horaire : 20:45 - Durée : 1h35
Acteur : Ashanti, David Alan Grier, Jeffrey Tambor
Réalisateur : Kirk R Thatcher
Histoire : Dorothy Gale rêve de devenir chanteuse. Lorsqu'elle atterrit par hasard au royaume d'Oz, elle cherche le magicien qui pourra accomplir son souhait le plus cher.
Résumé : Vivant au fin fond du Kansas avec son oncle Henry et sa tante Em, la jeune Dorothy Gale n'a qu'une seule idée en tête : devenir une grande vedette de la chanson. Ce désir lui fait miroiter les délices d'un monde de paillettes et de strass. Elle ignore tout du show-business mais est prête à tout sacrifier pour entrer dans ce milieu si particulier. C'est alors qu'elle se retrouve miraculeusement embarquée au pays magique d'Oz. Aidée de tous ceux qui sont de bonne volonté, elle part à la recherche d'un fameux sorcier. Lui seul pourrait être en mesure de la faire accéder au statut de star. Mais la route jusqu'à la ville d'Emeraude est bien longue...

Critique : Le retour des Muppets avec le pastiche d'un classique hollywoodien, «Le Magicien d'Oz», avec Tarantino. A noter que ce téléfilm a été nommé aux Emmy Awards pour ses chansons.

Et pour la lecture, une suggestion :

61UXQnmflFL__SS500_La célèbre histoire du Magicien d'Oz est adaptée en album et revisitée pour être racontée aux plus jeunes. Découvrez sans attendre ce grand classique de la littérature enfantine anglo-saxonne !

C'est l'histoire de Dorothy et de son fabuleux voyage au pays du Magicien d'Oz, accompagnée de son chien Toto. Elle se liera d'amitié avec l'épouvantail, le bûcheron de fer-blanc et le lion peureux.

En suivant la route de briques jaunes, chaussée de ses souliers d'argent (!), Dorothy doit se rendre à Emeraudeville et trouver le magicien d'Oz qui pourra l'aider à retourner au Texas.

En chemin, les aventures et les rencontres ne manqueront pas. Avec à la clef, une très belle leçon de courage, d'amitié et de tolérance.  La valeur ne se cache pas forcément où on attend. Non, certainement pas. 

Raconté par Marie-Ange Guillaume
Avec les illustrations de Sébastien Mourrain

Nathan jeunesse, novembre 2008 - 14,50€

Le blog de S. Mourrain :   http://mourrain.canalblog.com/

Et pour les oreilles, une version nouvelle de la célébrissime chanson "Somewhere over the rainbow" :