15/02/21

Eugène et moi, de Katherine Pancol

Eugène et moiJ'ai une longue histoire avec Katherine Pancol, d'où ce plaisir égoïste d'avoir retrouvé le souvenir des histoires pétillantes et légères de ses premiers romans.

Âgée d'une vingtaine d'années, Katherine s'envole pour le Mexique afin d'échapper à un amant étouffant. Au moment de décoller, elle rencontre l'intrépide Eugène. Cette demoiselle la prévient : elle voyage avec juste du mercurochrome et un bouquin dans son sac. Elle tient à son indépendance, croque les hommes avec insouciance et déclare que la vie est trop triste sans risque. Katherine la regarde avec des yeux de merlan frit mais se gave de cette audace pour vivre également une folle aventure.

J'ignorais à quoi m'attendre en commençant ce roman : le format est court, quelque peu illustré et le propos est vraiment léger. Mais qu'est-ce que c'est sympa à lire ! Ça sent l'été, le soleil, la nostalgie de la vie d'avant, la gaieté et l'optimisme. De bons ingrédients qui font du bien en ce moment. Lecture superficielle ? oui, probablement. Toutefois, le positif qui s'en dégage est précieux et revigorant. Ça m'a drôlement plu.

©2020 Katherine Pancol, Anne Boudart / Albin Michel (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Olivia Nicosia
  • Durée : 2 h 28 
  • Elles n'ont rien en commun, si ce n'est une féroce envie d'indépendance. Elles vont pourtant se lancer ensemble dans une aventure qui les mènera de Paris au Mexique, puis à Saint-Tropez. De chaos en cahots, elles vont apprendre à devenir celles qu'elles ont envie d'être.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14/02/21

Et ne t'avise pas de m'embrasser ! par Mhairi McFarlane

Et ne t'avise pas de m'embrasserQuelle histoire ! Laurie se fait larguer après dix-huit ans de vie de couple sous prétexte que son copain ne s'estime plus heureux en ménage. Cependant, la jeune femme apprend deux-trois mois plus tard qu'il a déjà trouvé sa remplaçante (et qu'il n'est pas à une goujaterie supplémentaire). Oh non. Du coup, ça bout à gros bouillons car le chagrin a laissé place à la colère.

Comment Laurie va-t-elle se relever d'un tel affront ? En acceptant un pacte avec le Diable - aka Jamie Carter - cet avocat fraîchement débarqué au cabinet ne fait pas l'unanimité dans les couloirs car il est trop sexy et arrogant. Ses dents raient le parquet et sa suffisance dérange. Toutefois, le type a vite compris qu'il devait changer son image pour sa carrière. Il propose alors à Laurie de faire semblant de sortir ensemble, en s'exhibant principalement sur les réseaux sociaux. Ainsi, elle pourrait rendre son ex jaloux et lui parviendrait à obtenir sa promotion. Ce soir-là, Laurie est pompette et désabusée. Elle n'a plus rien à perdre et accepte avec grand plaisir. Mouahaha.

Certes, le plaisir sera grand aussi pour la lectrice qui tombe rapidement sous le charme de Jamie, d'autant plus qu'il révèle une autre personnalité sous sa carapace de tombeur. De son côté, Laurie est également une femme admirable. Elle est belle, drôle et intelligente. Elle a trente-six ans mais s'imagine trop vieille et inexpérimentée sur le marché de séduction. OMG.

Le roman va donc raconter son chemin vers la reconstruction, en remontant depuis l'enfance et ses liens avec ses parents, sa relation avec Dan et sa rupture douloureuse. Finalement, il offre aussi un contenu plus inattendu et touchant, puisque l'histoire s'intéresse davantage à son rôle de femme dans une société (brutale) tout en soulignant l'amitié naissante entre les personnages, la complicité grandissante et la confusion des sentiments.

C'était super bien dosé & adorable ! J'ai beaucoup, BEAUCOUP aimé ma lecture. De toute manière, les romans de Mhairi McFarlane sont pour moi une valeur sûre. On y trouve à la fois la touche légère de la comédie romantique, mais aussi des points sensibles qui imprègnent l'histoire d'une sincérité attachante. Et moi, je suis FAN. ♥

HarperCollins / coll. &H / 2020

Traduit par Gaëlle Brazon

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08/02/21

Angry God (All Saints High #3), par L.J. Shen

Angry GodIl me tardait de lire ce roman sur Vaughn (le fils de Vicious et Emilia) car dès son apparition dans Dirty Devil, son personnage m'avait tapée dans l'œil. Le type trop beau, trop parfait, terriblement hautain. Waouh, quoi.

Or, son histoire est lourde. On se retrouve avec un gars torturé et déterminé à démolir une nana qui pourrait le fragiliser, d'où une relation malsaine, faite de jeux pervers et dérangeants. Vaughn et Lenora se font effectivement beaucoup de mal et y prennent plaisir. Hum.

De plus, la relation fait son nid dans un contexte vindicatif. Rivalités au lycée, coups bas et harcèlements, mensonges et faux-semblants. Pfiou. La réalité est amère et c'est terrible. On sent clairement que le fond n'est pas guilleret et qu'il imprègne la romance comme une marée noire. Même si le couple est évidemment attiré l'un par l'autre, lié par une réelle connexion, leur histoire suinte avant tout la détresse et le désespoir.

Mais j'aime tellement cette série que j'encaisse tout. C'est rude, mais ça n'en demeure pas moins obsédant. En fin de compte, et ce sera ma conclusion, mon chouchou aura été mon point faible. Ma rencontre fatale. Sinon, j'ai aimé retrouver le couple Spencer ♥ / Baron & Emilia / ♥ et les rares apparitions de Jamie Followhill ♥.

Seule L.J. Shen peut me faire adhérer à un univers 100% bitch comme le sien. J'aime les sensations que ses livres procurent, alors que ce n'est pas tout rose et léger. C'est d'un romantisme désœuvré qui titille ma fibre rock-n-roll. Oui, j'aime ça ! Pourquoi pas vous ?

Découvrez sans hésiter Dirty Devil pour comprendre et vibrer jusqu'au bout des orteils ! Bonne chance.

HarperCollins / Collection &H / 2021

Traduit par Lauriane Crettenand

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04/02/21

La Saison du célibat, de Laura Ziepe

La saison du célibatTrois copines se retrouvent célibataires quelques semaines avant Noël - la première a découvert que son mec la trompait, la deuxième a réalisé que son couple était à bout de souffle et la troisième comprend qu'elle est amoureuse de son meilleur ami lorsque celui-ci lui annonce ses fiançailles avec une autre.

S'annonce donc un gros tumulte sentimental dans lequel ces trois femmes vont passer de la colère à la désillusion, des remords à une probable seconde chance. Après tout ? Elles rebondissent rapidement sur leurs pieds et saisissent aussi vite de nouvelles opportunités.

Toutefois, leurs histoires filent à un train d'enfer (les rencontres s'enchaînent vite après les ruptures). C'était sans doute un peu juste de tabler sur 400 pages avec autant de perspectives à raconter. Était-il nécessaire également de conclure sur une vision idéale qu'être en couple reste le but ultime d'une vie ? Vaste débat.

En bref, c'était plutôt sympa à lire même si je n'ai pas eu d'atomes crochus avec les personnages (ils ne me dérangent pas mais sont trop convenus et ordinaires). Même les intrigues sont sans surprise et donc prévisibles. Reste une lecture qui donne la sensation d'avoir été survolée, tout en se voulant distrayante et légère. Sympa, oui. Avec des manques aussi.

Milady, 2019 - Traduit par Claire Allouch / Titre VO : Tis The Season To Be Single

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Driven, de K. Bromberg

DrivenJe découvre tardivement cette série (en raison d'une longue période de diète car je n'en pouvais plus de la romance ces dernières années et maintenant je rattrape mon retard mouahaha).
Par contre, j'ai bien cru jeter mon livre aux orties tellement j'ai été déçue par la première rencontre du couple.
Contexte : lors d'un gala de charité organisé par la boîte de Rylee, la jeune femme est bloquée dans une remise après que la porte se soit accidentellement refermée sur elle. Crise de panique. Un étranger vole à son secours. Terriblement sexy et attirant. Hop, il lui vole un baiser auquel elle ne dit pas non.
Hmmm.
Même pas 50 pages lues et déjà une affaire bouclée ? Noooon.

Finalement, la nana va se ressaisir et rembarrer l'individu trop entreprenant. Ce dernier est en fait Colton Donavan. Pilote de course et tombeur notoire. Il affiche très clairement ses intentions, la belle se rebiffe (ouf).
Enfin, elle succombe assez facilement tout en étant prévenue que le type est allergique aux relations sérieuses et aux engagements sur le long cours.

Voilà, voilà.

Serait-elle assez naïve pour croire qu'il changerait d'avis à force de passer du temps avec elle ? Oui. Mais ne lui jetons pas la pierre car Colton se montre très convaincant. Ses gestes, ses paroles, ses sourires. Tout est troublant. On sent également le lien se nouer entre eux et on a vraiment envie d'y croire, nous aussi.
Pauvre Rylee. Elle avait pourtant été mise en garde mais le coup est bas. Pff. Maintenant je m'interroge sur la suite. Deux tomes. Mmmm. C'est beaucoup, non ? Cela signifie que la valse des hésitations va durer et durer et durer. Un pas en avant, deux en arrière. Un jour je souffle le chaud, le lendemain je souffle le froid.
Ça me fait peur ! Dois-je me lancer dans la suite ??? Ça vaut le coup ou pas ?

Pour l'instant, j'ai bien aimé ce premier tome (la faute au fantasme du pilote inaccessible). Certains points sont agaçants mais c'est de la romance donc il faut s'y attendre. Globalement la lecture a été plutôt distrayante. Est-ce que j'ai honte ? Oui, un peu.

©2015 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Marie-Christine Tricottet (P)2016 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Série : Driven, Volume 1
  • Durée : 12 h 55
  • Lecture divertissante et bien interprétée par Ludmila Ruoso.

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire.

Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Beautiful Stranger (Beautiful #2), de Christina Lauren

Beautiful StrangerParce que j'avais bien aimé Beautiful Player, j'ai voulu donner une chance à ce roman qui figurait également parmi le lot trouvé en bouquinerie l'été dernier. Et ma foi, c'était pas si mal.

D'accord, c'est toujours aussi chaud chaud chaud (les chapitres s'enchainent et ne font guère l'impasse sur une petite scène explicite). En plus le couple se lance des défis avec des jeux coquins et affiche un penchant exhibitionniste. 🤨🤨🤨

Mais finalement, Sara et Max sont très attachants et ont réussi à m'embarquer dans leur histoire. C'est léger, sexy, drôle et divertissant. Pour changer, c'est la nana qui mène la danse et se sert de son apollon pour assouvir ses fantasmes.

Entre nous, Max Stella est hyper craquant. British do it better. ♥

©2013 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Margaux Guyon (P)2014 Audible Studios

  • Lu par : Ingrid Donnadieu
  • Série : Beautiful, Volume 2
  • Durée : 6 h 57 
  • Ingrid Donnadieu, la narratrice, fait le job. S'écoute sans souci.

Après avoir suivi les aventures de Bennett et Chloé dans Beautiful Bastard, voilà maintenant l'histoire de Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et du séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York.

En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s'installer à Manhattan, Sara a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c'est fini, au moins pour une relation durable. À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d'origine britannique, Max Stella, connu du tout New York pour son amour des femmes.

Jamais une seule n'a su le retenir. Jusqu'à Sara, et les photos coquines qu'elle le laisse prendre d'elle, il ne s'était jamais posé la question de construire un couple. Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir...

 

Maybe someday, de Colleen Hoover

Maybe somedayQuelle déception.

L'histoire n'en finit pas de s'enliser dans une bouillie de remords et de regrets larmoyants. Je n'en pouvais plus de supporter leurs jérémiades et souhaitais au plus vite mettre un terme à ce supplice.

Au départ cela s'annonçait plutôt bien - découvrant qu'elle a été trompée par son copain, Sydney est hébergée par son voisin Ridge qui lui propose également de composer avec lui les textes de ses chansons.

De fil en aiguille, cette proximité fait naître des émois amoureux qui leur sont pourtant interdits. En effet, Ridge a déjà une copine (Maggie) qui vit loin pour ses études. Leur histoire dure depuis cinq ans.

Voilà le tableau.

Et moi de hausser les sourcils jusqu'au plafond car cette romance sentait de plus en plus mauvais. Et les personnages n'ont cessé de me consterner dans leurs attitudes et leurs choix.

Bref. Une mauvaise pioche pour moi.

©2016 Hugo Roman (P)2017 Audible Studios

  • Lu par : Christèle Billault
  • Série : Maybe, Volume 1
  • Durée : 9 h  42
  • La voix de la comédienne est lassante, elle rend aussi les personnages très agaçants. Déception pour moi.

Comment rester insensible aux magnifiques mélodies qu'il lui joue à la guitare ? Et si le cœur de Ridge est pris depuis bien longtemps, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse lui aussi vers Sydney. Sauront-ils guérir de leurs blessures et écouter leur cœur ?

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bilan du mois : Janvier 2021 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

aesthetic vintage books

Mes lectures (préférées) du Mois / Janvier 2021

 

♣ Miss Peregrine et les enfants particuliers #5 : La Conférences des Oiseaux ; de Ransom Riggs

♣ Enquête au collège (L'intégrale 2) ; de Jean-Philippe Arrou-Vignod (format audio)

 

Et beaucoup de lectures légères... 

♣ Laisse tomer la neige ; de Cécile Chomin

♣ Bossman ; de Vi Keeland

♣ Driven #1 ; de K. Bromberg

♣ Secret défense d'aimer #1 ; d'Axelle Auclair

♣ Oui ou non ; de Vi Keeland

♣ Beautiful Stranger ; de Christina Lauren

 

💡 #chezclarabel 💡 @clarabel_lablogueuse/

💡 Goodreads-clarabel

 

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20/01/21

L'Inconnu de la forêt, de Harlan Coben

L'Inconnu de la forêtUne adolescente n'a plus donné signe de vie après une mauvaise blague au lycée. Un garçon pris de remords se confie à sa grand-mère qui est également avocate et animatrice à la télévision. Sans le prévenir, elle lance un appel à l'aide au moment de passer à l'antenne. Le buzz est désormais acté mais les conséquences s'annoncent moins réjouissantes.

Certains acteurs du drame vont en effet manifester leur mécontentement ou se montrer plus fébriles. D'autres incidents vont survenir, qui vont mettre à mal les victimes et leurs bourreaux. Entre nous, les révélations vont dépasser les attentes et le cadre de l'enquête - ce n'est plus une disparition anodine d'une adolescente maltraitée ni une improbable fugue amoureuse. Ça ressemble fort à un kidnapping qui aurait été orchestré pour masquer une sombre magouille politique, avec chantage, rançon et vieille rancœur. Gloups.

Mais comme souvent chez Coben, les pistes sont tracées pour être déviées et nous écarter du but envisagé. Quid de l'inconnu de la forêt ? Un certain Wilde, devenu détective occasionnel, dont le passé a fait grand bruit car il aurait vécu dans les bois et n'aurait aucun souvenir de son histoire personnelle. Donc cet individu va et vient entre les lignes de cette histoire, sans jamais imposer franchement sa présence. J'ai même cru avoir loupé un épisode car son passif est éludé et n'apporte pas vraiment de poids à l'enquête.

Bref. Côté suspense, ce roman est bien pourvu. Il se lit vite et bien. Il nous fait passer un bon moment. Toutefois, le dénouement est moins abouti et n'est pas à la hauteur de l'imbroglio promis. Coben nous balade, c'est vrai. Seulement il ne faut pas s'attacher aux détails qui révèlent que le maître se fiche un peu de nous aussi. Hahaha. Le type a de l'humour, j'aime bien ça.

Dernière chose, concernant le format audio, c'est très agréable de suivre la voix posée et mélodieuse d'Audrey Fleurot. Son nom a suffi pour dicter mon choix - il me fallait découvrir ce titre via ce biais. Bravo Lizzie pour ce choix. J'adore cette comédienne !

©2020 Titre original : "The Boy from the Woods" / Belfond, un département de Place des éditeurs, pour la traduction française. Traduit par Roxane Azimi (P)2020 Lizzie, un département d'Univers Poche, Paris

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Dans les bois, de Harlan Coben

Dans les boisLizzie vient d'enregistrer une nouvelle version du roman de Harlan Coben / qui figure également au catalogue Netflix puisqu'elle a été adaptée en mini-série par une production polonaise. Le résultat est cependant moyen. J'ai préféré Safe ou The Stranger par exemple.

N.B. : La plateforme de streaming a signé un contrat avec l'auteur pour adapter quatorze titres. Pour l'heure, la série avec Myron Bolitar ne figure pas dans le deal.

Bref. Revenons au roman.

Paul Copeland est un homme brisé par la mort de sa femme. Il a depuis consacré sa vie à sa petite fille et à sa carrière (il vient d'être promu procureur du comté de l'Essex) mais masque ses nombreuses fêlures sous un aspect affable et charismatique.

Un jour, il est appelé pour identifier un corps qui serait celui du petit copain de sa sœur Camille. Celle-ci aurait disparu avec trois autres camarades, lors d'une colonie de vacances, vingt ans plus tôt. Convaincu que l'enquête n'est pas close, il se lance dans une traque acharnée et ne laisse rien au hasard. Quitte à retrouver un premier amour et déterrer de vieux secrets de famille. 

Le verdict de cette lecture est sans appel : un rythme prenant et angoissant, une intrigue farfelue et néanmoins accrocheuse, du suspense, des personnages carrés et un passé troublant. C'est OK pour moi. OK pour un rendez-vous distrayant. Le roman est d'une efficacité attendue et s'écoute avec plaisir. Seule la fin peut prêter à confusion, à moins de lire Sans un mot pour dissiper tout malentendu. 

©2008 Titre original : "The Woods". Traduit par Roxane Azimi / Belfond, un département de Place des Editeurs (P)2020 Lizzie, un département d'Univers Poche, Paris

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,