21/02/14

Flamingo de Molly Idle

flamingo

Cette lecture est un régal pour les yeux ! L'histoire fait rencontrer une petite fille et un flamant rose. L'enfant s'amuse à imiter l'oiseau en se contorsionnant dans toutes les positions, mais le flamant n'apprécie pas d'être singé. Alors il roule la demoiselle, qui tombe à l'eau.

Grrr, la fillette n'est pas contente. Elle boude. L'oiseau se repentit et lui propose un ballet à deux. Et les voilà en train de danser, de voltiger, de redoubler de grâce et de complicité. C'est magnifique !

L'album aussi est tellement beau à lire, le design est épuré, quelques touches de rose, très peu de texte, deux silhouettes pimpantes et des petits rabats à soulever pour enrichir chaque scène, en bref c'est une lecture admirable, toute en délicatesse, qui traite d'amitié naissante, capable d'affronter toutes les épreuves. J'ai adoré.

Seuil jeunesse, septembre 2013 - adapté par Martine Laffon

IMG_0642

IMG_0643

IMG_0644

IMG_0646

Et en vidéo ! 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le poisson perroquet, d'Amanda Sthers et Magali Le Huche

IMG_0637

Comentutapel est un petit poisson hyper agaçant, comme c'est un poisson perroquet, il ne fait que jacasser et répéter d'une voix aigrelette (pardi !) tout ce que les autres poissons disent. Forcément, ça saoule, ça use, ça énerve... On l'envoie balader à maintes reprises, prendre l'air ailleurs, du côté du grand requin par exemple. Et rien ne lui fait peur à Comentutapel, il est effronté, bavard, insolent. Alors croc, le requin n'en fait qu'une bouchée. Comme ça, il aura la paix. Nanméo. 

Bah non. Comentutapel est increvable !!! Même dans l'estomac du requin, où il a trouvé son petit confort, il continue de babiller et de répéter bêtement tout ce que raconte le requin. Et lui, il n'en peut plus et va voir son docteur. Débrouillez-vous pour me rendre ma tranquillité, bon sang de bois ! Le médecin est d'accord, mais à une condition : maintenant il ne mangera plus que des algues, du plancton et de la purée d'anémones de mer. 

Et voilà comment notre Comentutapel est devenu la vedette des fonds marins ! Il n'a pas fini de se la péter et de radoter à tout va... poils au bras ! La formule n'est pas nouvelle, puisqu'elle a déjà été inventée par la Fée Coquillette !!! J'étais verte. Je pense que l'histoire fera glousser les enfants (pas moi), par contre j'ai aimé les illustrations de Magali Le Huche : c'est joliment coloré, toujours subtilement dessiné, avec des petits clins qui font sourire. Une lecture pas originale, mais un brin facétieuse et très jolie à regarder ! 

Nathan, février 2014

IMG_0638

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Edmond, la fête sous la lune, par Astrid Desbordes et Marc Boutavant

IMG_0651

“Edmond, la fête sous la lune” est un merveilleux album illustré par Marc Boutavant et écrit par Astrid Desbordes, à qui l'on doit aussi les fantastiques aventures des Polipoil ou les rêveries d'un hamster solitaire... Forcément ce nouveau rendez-vous ne pouvait que me plaire !

L'histoire est effectivement charmante : Edmond l'écureuil habite au milieu d'un grand châtaignier, mais il est si timide qu'il ne connaît aucun de ses voisins. Au rez-de-chaussée, l'ours Edouard a coutume d'organiser de grandes et belles fêtes auxquelles participent tous les habitants de la forêt... sauf Edmond.

Au dernier étage du châtaignier, vit Georges Hibou. Il adore se déguiser et aller au-devant de l'inconnu. Un soir, il s'invite chez Edmond, alléché par les bonnes odeurs de la confiture de noisettes, et l'invite à l'accompagner à la fête d'Edouard. Edmond va ainsi passer une soirée formidable, qui va lui donner envie de recommencer ! Car dans son lit, il se dit que « cette vie-là, c'est sûr, c'est la vie qu'il lui faut ».

Ce cocktail de couleurs et de tendresse, propre aux illustrations de Marc Boutavant, rend cet album indispensable ! La magie opère instantanément. Et puis c'est une lecture qui vous met en joie et vous donne un sourire banane jusqu'aux oreilles. Elle rappelle qu'il est important de s'ouvrir aux autres et d'accorder une place à l'amitié pour se sentir heureux et entouré dans la vie.

Nathan, septembre 2013

IMG_0652

IMG_0653

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20/02/14

Big Nate est tombé sur la tête, par Lincoln Peirce

IMG_0667

Il s'agit déjà du 5ème titre de la série Big Nate ! Une lecture toujours aussi réjouissante pour les 8/11 ans (et plus) qui n'aiment pas trop lire et qui jugent opportun ce mélange de roman et BD assaisonné de situations comiques, et mettant en scène des collégiens auxquels ils pourront aisément se reconnaître.

Au centre, Nate est un personnage impayable : son sens de la répartie et son don pour s'attirer les ennuis font de lui un héros très attachant ! Cette nouvelle histoire met en avant son problème de rangement : le garçon est un grand, grand bordélique. Son casier ne ressemble à rien. Ses copies sont sales. Même les livres empruntés à la bibliothèque ont l'air de vieux chiffons usés après un passage entre ses mains.

Aussi, lorsqu'il a besoin de l'appareil photo de l'école, il supplie son meilleur pote Francis de se griller pour lui. Il a promis, juré, il y veillera comme à la prunelle de ses yeux. Et pourtant, l'appareil photo va disparaître du casier. Les deux amis se disputent, Nate se sent responsable et ne peut compter que sur cette chère Dee Dee pour trouver une solution.

Une séance d'hypnose plus tard, Nate est méconnaissable : appliqué, scrupuleux, consciencieux, il fait le bonheur de ses professeurs (rend des devoirs impeccables et devient un élève modèle), mais déconcerte son entourage (son père est encore sous le choc !). L'enquête suit en cours et Dee Dee s'improvise Super Espionne. C'est franchement très drôle. Quid de son amitié avec Francis ? Là aussi, tout va finalement rentré dans l'ordre. La morale est sauve.

Voilà une lecture simple et amusante, qui réussit toujours à gagner l'intérêt de ceux qui n'aiment pas trop lire... chaque rendez-vous avec Big Nate est la promesse d'une bonne partie de rigolade. Dans cet épisode, on trouve aussi des messages codés que les lecteurs devront déchiffrer s'ils veulent connaître les propos tenus par Nate et ses potes. (J'en connais qui adore ça !)

Gallimard jeunesse, novembre 2013 - traduit par Jean-François Ménard

****************

Actuellement, sur le marché, on trouve de plus en plus de livres dans le même goût, c'est-à-dire qui mélangent le roman et la bande dessinée (ou les illustrations en pagaille). Les livres se permettent ainsi d'afficher plus de 300 pages, en mettant l'accent sur les situations comiques et l'humour saugrenu, c'est plus facile pour les lecteurs réticents qui ne voient pas le temps passer et prennent aussi beaucoup de plaisir à suivre les péripéties de personnages ordinaires, dans lesquels ils peuvent se reconnaître.

LA référence absolue, c'est bien sûr Le Journal d'un dégonflé de Jeff Kinney. La série compte déjà 7 tomes. Nul besoin de les suivre dans l'ordre - l'humour est toujours de mise. Greg Heffley incarne l'anti-héros par excellence (mauvaise foi et maladresse sont son lot quotidien). À chaque fois, la lecture fait mouche, les lecteurs en redemandent  ! 

Journal d'un dégonflé, tome 7 : Un coeur à prendre par Jeff Kinney (Seuil jeunesse, février 2014)

IMG_0668

... mais les aventures de Tom Gates, le héros de la série écrite par Liz Pichon, sont excellentissimes dans le même style ! Lui aussi peut se targuer d'être un gentil clown sympathique, qui arrive toujours en retard à l'école et oublie souvent ses devoirs à rendre, il adore dessiner en classe et a pour meilleur pote Derek avec lequel il tente de lancer un groupe de rock (les clebs zombies)... Délires assurés. ☺

Tom Gates, Tome 3 : Tout est génial ! (... ou presque) par Liz Pichon (Seuil jeunesse, mai 2013)

IMG_0669

Sans oublier les incroyables aventures d'Origami Yoda et du Kraft Vador (pour les fans de Star Wars, les allusions sont impayables... pour les autres aussi, je vous rassure) ! Cela se présente telle une série de témoignages drôles et touchants qui démontre qu'au collège comme ailleurs, « une vertu la solidarité est ». On sourit tout le temps, le style est décomplexé, les personnages tous attachants... il existe d'autres livres à paraître dans cette série, j'espère que l'éditeur français continuera sur cette belle lancée !

IMG_0670

Origami Yoda, tome 2 : Kraft Vador contre-attaque, par Tom Angleberger  (Seuil jeunesse, avril 2013)

Tous trois traduits par N. Zimmermann

Entrée, plat, dessert - Yann Coridian

IMG_0615

Voilà un texte très rigolo, qui se lit vite, avec un grand sourire ! C'est l'histoire de deux frères, qui autorisent leurs parents à sortir au restaurant d'en face pour un dîner en amoureux. (Ils font même l'amour dans la rue, s'écrit le plus jeune, outré de les apercevoir en train de s'embrasser et de se peloter les fesses... hihi !)

L'appartement est tout à eux, un vaste champ de bataille en puissance ? Croyez donc. Maintenant, ils ont tout loisir de se vautrer dans le canapé, de regarder des émissions débiles à la télé, de prendre l'apéro, de se goinfrer de bons petits plats achetés chez le traiteur japonais, de ne surtout pas oublier de se brosser les dents et de s'endormir sous le plaid qui gratte un peu, après avoir griffonné un petit mot pour les parents.

Il faut le découvrir dans toute sa délicatesse pour savourer les petits clins d'oeil, les réparties comiques, les situations qui suggèrent le vécu et craquer pour les deux bambins sages comme des images. La couverture laisse à penser à un zest de suspense et de frisson, mais c'est gentillet (ah sûr, soudain tout paraît trop grand, trop calme, trop silencieux... et le coup de sonnette à la porte, le téléphone qui s'époumonne, maman qui ne peut même pas répondre au sien, brrRRrrr !). C'est flippant vu d'en bas.

C'est surtout un petit roman débordant de tendresse et de complicité. Et Yann Coridian s'y entend pour partager tout ça et le retranscrire avec un style sans chichi et toujours facétieux. J'aime beaucoup ! 

Mouche de l'École des Loisirs, avril 2013 - ill. de couverture : Gabriel Gay

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19/02/14

Brochettes à gogo, d'Anne Fine

IMG_0657

Prié de débarrasser le plancher durant les travaux de rénovation de la cuisine, Harry supplie son oncle Tristram de l'inclure dans ses projets, à savoir passer une semaine de vacances sur une île, où habite sa petite copine prénommée Belle de Jour. Cette dernière est une baba-cool, qui loge dans une vieille maison près d'un ruisseau, et qui passe son temps à entrer en harmonisation avec l'Univers ou à communiquer avec les fées dans les champs.

Les garçons, eux, sont sceptiques. Ajoutez que le régime alimentaire constitué de thé à l'oseille, terrine d'orties ou pâte à tartiner à base de pissenlits ne les fait pas sauter au plafond ! Mais ils sont coincés là une semaine, plus de bateau avant le samedi suivant, les carottes sont cuites. Aussi, voient-ils en lot de consolation la perspective de la fête du village où ils pourront se gaver de frites et participer au concours de brochettes.

Pour tuer l'attente, Harry et son oncle nous font vivre des péripéties déjantées au coeur d'une campagne sauvage, hantée par des silhouettes fantomatiques, mais carrément excentriques sitôt qu'on s'accroche d'elles ! Les habitants baragouinent un langage incompréhensible et portent tous la barbe, à l'exception d'un jeune agent de police... Belle de Jour n'y serait pas étrangère. Méfiance !

Quelle lecture joyeuse et farfelue ! Anne Fine s'est fait plaisir à écrire cette histoire, tout comme Agnès Desarthe a pris autant de bonheur à la traduire, cela se ressent tout de suite. Le lecteur est ainsi embarqué dans une aventure débordante d'humour et de dérision. C'est un vrai régal, surtout que certaines scènes sont franchement cocasses et qu'on trouve une belle brochette de doux-dingues prêts à être internés ! Chouette couverture d'Adrien Albert, au passage...

Neuf de l'École des Loisirs, traduit par Agnès Desarthe - illustration de couverture : Adrien Albert

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bravo ! par Ole Könnecke

IMG_1347

Aujourd'hui, quel bonheur : nous allons au cirque ! Tout nous plaît et nous émerveille. La fanfare, le directeur dans son bel habit, les acrobaties, les exploits de l'homme le plus fort du monde, les chevaux dressés, le lion dompté, le canard-canon, les clowns : tout est réussi ! Nous sommes bon public. À chaque numéro, nous tapons dans nos mains, et nous crions : Bravo !

Oui, parce qu'à bien y regarder, le spectacle fait doucement sourire ! Le lion fait la grève, l'hippo fait le grand plongeon dans un seau rikiki, le canard se livre à un saut de l'ange époustouflant, le dresseur de chevaux finit son numéro avec sa monture sur le dos ! ... Ah, ah, vraiment très rigolo!!

C'est ironique, mais avec un grand sourire sur les lèvres. Franchement, pas une once de malice au programme ! D'autant plus que l'histoire se termine sur une note de stress : il y a le feu au cirque ! C'est au public de jouer et d'obtenir les applaudissements des artistes.

Quel univers joyeux et décalé ! Encore une franche et belle réussite d'Ole Könnecke.

l'École des Loisirs, février 2014 ♦ traduit par Florence Seyvos

IMG_1348

IMG_1349

IMG_1350

IMG_1351

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Carton tout plein #12 : Le chapeau de maman de Isabelle Gil

IMG_0592

La famille Escargot est de sortie, l'occasion pour Maman d'étrenner son nouveau chapeau, qui est extraordinaire, original, bucolique, volatile ! Maman Escargot ne passe pas inaperçue. Son chapeau fait l'admiration de tous ceux qu'elle croise jusqu'au moment où, ooOOoh, il prend vie !

J'avais été séduite par Le déjeuner sur l'herbe, qui s'appuie sur des personnages en pâte à modeler mis en scène dans des décors authentiques, in real life, avec des tonnes de petits accessoires autour (des jouets, des trucs à poils et à plumes, de la verdure, etc.).

Certes, cela n'égale pas l'excellente série avec les Ours en guimauve, mais là c'est la gourmande qui brise sa coquille, car il ne faudrait pas bouder non plus cette série champêtre, pleine de charme et de fraîcheur.

Loulou & Compagnie (Ecole des Loisirs), janvier 2014

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Carton tout plein #11 : Pourquoi si pressés ? de Thomas Müller

IMG_0593

Mais où vont-ils ? Le tracteur, la petite voiture, la moto, l'ambulance, la taxi.

Mais aussi le scooter, le camion de pompiers, le side-car, le minibus, la dépanneuse.

Sans oublier la fourgonnette, la voiture à pédales, la décapotable, le vélo de course, la pelleteuse, la voiture de police.

Et ce n'est pas fini, il y a aussi l'autocar, le monocycle, le chasse-neige, la voiture solaire, la draisienne, le triporteur, le camion-citerne, la trottinette.

C'est quoi ? Un rassemblement de tous les engins mobiles qu'il est possible de recenser ? Des conducteurs pressés ? Mais que se passe-t-il donc ? (La réponse est livrée sous une page à rabat et ne manquera pas de faire sourire les plus gourmands.)

J'ai beaucoup, beaucoup aimé ces illustrations au charme vintage, et qui proposent un large choix des deux, trois, quatre roues existant (ou ayant existé) sur le marché, dans le but non avouable d'enrichir le vocabulaire automobile (certains engins vont surprendre les enfants !) et ainsi d'ouvrir les horizons.

Ecole des Loisirs, janvier 2014 (traduit de l'allemand)

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18/02/14

Des moutons à la mer par Einar Turkowski

IMG_1372

Quelque part en Irlande, un berger élève des moutons peu ordinaires: un mouton petit déjeuner, un mouton des Mille et une Nuits, un mouton sac de couchage… Mais la peur de perdre l’un de ses protégés l’accable de jour en jour. La tempête notamment est à ses yeux source d’angoisse. Il décide donc de devenir pêcheur, car il a toujours aimé les bateaux… et parce qu’en mer au moins, il aime bien les tempêtes.

Un livre qui explique que ce que l’on a été formé à accomplir n’est pas forcément ce qui nous rend heureux, et qu’il vaut mieux suivre son coeur sans avoir peur de l’aventure et du changement !

Le monde d'Einar Turkowski fait du noir profond l'ingrédient récurrent de son univers singulier. Son travail, foisonnant, énigmatique, voire surréaliste, offre ici un conte philosophique et poétique qui laisse une large place à l'humour et à la réflexion.

Une découverte qui reste, pour moi, trop subtile et assez froide... pas sûre d'y avoir totalement adhéré. Je l'ai lu avec des jeunes enfants, qui n'ont pas été convaincus eux non plus.

Grasset jeunesse, février 2014 ♦ traduit par Miléna Rambeau-Bysath

IMG_1373

IMG_1374

IMG_1375

IMG_1376

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,