08/03/19

Ne dites jamais jamais, de Nathalie Stragier

Fait suite à Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous et Ne retournez jamais chez une fille du passé.

Ne dites jamais jamaisNe dites jamais jamais :

... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. 

... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. 

... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes ! 

C'est désormais au tour d'Andrea de se rendre dans le futur pour retrouver son frère. Ce dernier voyage est une juste réplique aux précédentes expériences vécues par Pénélope. Ou quand une fille du Moyen Âge doit s'adapter aux Temps Modernes... encore un choc culturel.

Pour nos deux héroïnes, c'est aussi la prise de conscience d'une société à réinventer et de frontières à dépasser. Leur odyssée est toujours rocambolesque : amour, action, suspense et humour se donnent la main. C'est super distrayant à lire - la vision de notre monde victime de ses excès est politique mais interpelle les jeunes têtes pensantes. 

Cette série révélée courant 2016 offre une issue pertinente et tire sa révérence sur une belle pirouette.

Syros, 2017

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


07/03/19

Cochon vole, par Erwan Seznec

COCHON VOLENos jeunes fondus de l'arctique sont de retour dans une nouvelle aventure qui va les conduire en terre bretonne : Antoine, Marie, Julien et Joris ont été embauchés pour s'occuper de Galahad, huit ans. Pensant qu'il s'agissait d'un simple garçonnet, les amis vont finalement découvrir un gros porc laineux à chouchouter pour son prochain concours. Soit. Les enfants estiment qu'ils ont énormément de chance et profitent au mieux de leurs vacances. Julien a également un secret à leur révéler : il est devenu très, très riche. Mais en y parvenant, il vient aussi de s'attirer les foudres des frères Bruno, les caïds de son quartier. Sa mise au vert a donc pour but de se faire oublier, sauf que notre ami va faire la une des journaux et voir son passé le rattraper.

Ha, ha ! Qu'est-ce que j'ai pu sourire à la lecture de ce petit roman désopilant ! D'abord, je n'avais pas imaginé que l'auteur proposerait une autre histoire avec notre bande de potes - la surprise a été grande et inégalable. J'ai retrouvé cette tendre camaraderie faite de blagues, de boutades et de soutien sans failles dans toutes les épreuves. Antoine et ses compagnons sont étonnants de flegme, montrant autant d'audace que de rouerie ou de malice, pour mieux contrer l'adversité. Préparez-vous à une série de péripéties abracadabrantes, beaucoup d'humour et de dérision, un grand vent de folie douce et aucune moralité sous-jacente. C'est super distrayant ! Une réussite, bis.

« Julien et Joris échafaudaient des plans.
- On les laisse entrer, on les assomme, on les tue. Ensuite, on balance les corps à Galahad, qui les mangera.
- Pure folie ! a hurlé Joris. On ne peut pas changer l'alimentation de Galahad sur un claquement de doigts ! Ce cochon est un sportif de haut niveau, une machine de précision !
- Alors on les enterre !
Marie a refusé catégoriquement. Pas question de faire des trous dans le beau jardin de Tonton Archibald. C'est vrai qu'enterrer ses ennemis chez quelqu'un qui vous prête sa maison, ce n'est pas très joli. »

l'école des loisirs, 2018 - illustrations de Vincent Bourgeau


Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pêle-mêle : Croc croque - Va chercher ! - Le cachaloup - Le premier jour de Minusculette

CROC CROQUE

Croc est un adorable petit crocodile qui adore poser des questions : comment tu t'appelles, c'est quoi ton jouet préféré, et ton doudou, et ton livre, qu'est-ce que tu aimes manger... Le lecteur est bombardé mais répond à son nouvel ami en toute confiance. Après tout, un dialogue s'est engagé. Croc aussi apporte des réponses qui fusent aussi vite que ses questions.

On sourit pas mal... jusqu'à la dernière page. Surprise ! Effet pop-up pour bousculer l'enfant désigné plat préféré de Croc ! Attention, un crocodile ça croque énormément. Enfin, rassurez-vous, la bestiole blague. Et avoue en aparté ne croquer que des carottes. Ouf, le lecteur peut retourner se coucher l'esprit tranquille. 

Bon point pour cet album interactif et rigolo qui plaît beaucoup aux enfants : une lecture extra.

Croc croque, de Lucie Phan

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Va chercher

Pedro est un chien trop sympa. Quand sa jeune maîtresse s'amuse à lui lancer le bâton, notre animal lui rapporte avec zèle. Que ne ferait-on pas pour obtenir une croquette en récompense ? Mais Pedro est aussi un ami très dévoué et loyal. Et n'hésite pas à échanger son tour avec un lion, un éléphant, un crocodile... La fillette en perd son latin, ignorant que son toutou lui joue un tour.

Quelle charmante lecture ! L'histoire débute en toute innocence, puis glisse un peu de suspense, de rebondissements et finalement se dénoue sur un grand sourire. Que c'est bon... Cet album est délicieux et ravissant, parfait pour stimuler l'imagination et pour consolider le lien précieux entre l'animal et l'enfant. On aime beaucoup.

Va chercher ! de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Le cachaloup

Place encore à l'imagination dans ce petit album - merveilleusement illustré - qui vous invite à inventer des espèces animales. Prenez un cachalot et un loup, vous obtenez un cachaloup (il fait peur tout en nageant). Une abeille et un chat donnent un chabeille (qui vole en faisant miaou), ou le ouistiti et le tigre font un roi gentil appelé ouistitigre.

L'auteur continue de s'amuser avec un anaconda, un âne, une souris, un rhino... et prête ses crayons pour dessiner un chienpanzé, un éléfouine, un kangouloup et j'en passe. Il y a de la couleur, des idées folles, de la création et de l'humour dans ce livre. Et on applaudit bien fort. La lecture inspire beaucoup de fraîcheur et de curiosité. Forcément, on plonge les deux mains devant... plouf.

Le cachaloup, de Julien Baer & Léa Maupetit

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Le premier jour de Minusculette

On connaît déjà Minusculette à travers une série de quatre albums enchanteurs. Mais l'histoire ne dit pas comment tout a commencé : comment est née cette petite fée et pourquoi est-elle venue vivre dans le grand chêne de la forêt ?

Cet album vous confiera tout. Les origines de Minusculette, sa naissance par une pluie de paillettes, ses sœurs les fées qui ont dansé une dernière fois ensemble avant de voler vers leur royaume... C'est magique. Un vrai tourbillon de charme, de tendresse et de nuances. L'histoire est un chant de poésie, qui donne des étoiles dans les yeux et une sensation de chaleur au creux du ventre. J'ai beaucoup aimé : cette série est douce et attendrissante.

Le premier jour de Minusculette, de Kimiko & Christine Davenier

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Pêle-mêle séries en BD : Yin et le dragon - Spill Zone - Aliénor Mandragore

yin_et_le_dragon_couv

Époustouflant final de cette série se déroulant dans la Chine des années 30, sur fond de guerre sino-japonaise et de légendes sur les dragons, autour d'une épopée bouleversante.

Au-delà de la couverture magnifique, l'histoire nous embarque dans un face-à-face glaçant entre la petite Yin et le terrifiant dragon noir, déterminé à exterminer l'espèce humaine. Beaucoup d'intensité et de drame dans ce dernier rendez-vous et une parenthèse mystique dans son dénouement : quelle surprise !

Heureusement, la connivence entre la fillette et ses amis est vraiment touchante et distille une pointe de tendresse dans ce grand champ de désolation. Une série étonnante et riche en émotions.

Yin et le Dragon (T3) : Nos Dragons Éphémères, par Marazano & Xu Yao

Rue de Sèvres (2019) - SÉRIE EN 3 TOMES (T1 / T2)

 

spill_zone_couv

Suite et fin de cette série écrite par Scott Westerfeld, auteur connu pour la série Midnighters, Leviathan ou Uglies. Spill Zone est son premier album BD. 

Le premier tome avait présenté les personnages et le contexte, puis s'était bouclé sur une étrange révélation concernant la petite sœur d'Addison et sa relation avec sa poupée (démoniaque). Cette fois, l'histoire passe à la vitesse supérieure : les forces malveillantes sont plus coriaces que jamais. Addison cherche à quitter la zone mais Vespertine va l'en empêcher en prenant possession du corps de Lexa. L'intervention de Don Zae pourrait être sa porte de secours... mais peut-on faire confiance à ce mystérieux garçon surgi de nulle part ?

Les secrets de la Spill Zone seront également révélés, en attendant la lecture est sombre et très nébuleuse. Difficile de succomber à une telle atmosphère, même si son suspense est tenace. Le dénouement est aussi vague et étonnant que promis. À lire pour les aficionados de l'auteur.

Spill Zone (T2) : Le vœur brisé, de Scott Westerfeld & Alex Puvilland

Rue de Sèvres (2019) - SÉRIE EN 2 TOMES

 

couv_mandragore_t4

L'aventure entraîne notre sémillante héroïne - Aliénor Mandragore - sur le territoire des Korrigans. La fée Morgane voudrait récupérer un objet confié autrefois à leur roi, mais pour y parvenir, la fille de Merlin et son camarade Lancelot vont devoir se heurter à un vrai casse-tête. Car les Korrigans ne sont pas aimables, pas conciliants, pas accueillants, bref pas du tout inoffensifs. Nos deux amis vont en faire l'amère expérience.

L'aventure est une fois encore pleine de verve, d'humour et d'enchantement dans cette relecture des légendes de Brocéliande ! Pour accompagner cette joyeuse frénésie, attendez-vous également à toujours plus de nostalgie et d'émotion. Aliénor s'interroge sur son propre destin et hésite à affirmer son désir secret d'emprunter une autre voie, sans décevoir les attentes de son père... Merlin, farouchement allergique à son triste sort. Lancelot ne faillit jamais, même si son dévouement va se retourner contre lui. Ce sont ainsi des séquences tantôt délicates tantôt cocasses (la chorégraphie improbable dans le labyrinthe... trop drôle !) qui laissent apparaître une grande profondeur à cette série très attachante. Laissons-lui poursuivre son chemin clopin-clopant. C'est un pur bonheur et un plaisir sans cesse renouvelé de replonger dans cet univers fascinant.

Aliénor Mandragore (T4) : Le chant des Korrigans, de Séverine Gauthier & Thomas Labourot

rue de Sèvres (2018)

 

05/03/19

L'appel du néant, de Maxime Chattam

L'APPEL DU NÉANT POCKET

Après La conjuration primitive (excellent) et La patience du Diable (sombrement efficace), on retrouve notre WonderWoman - alias Ludivine Vanker - dans une affaire suintant la menace terroriste (l'auteur précise avoir écrit deux fois ce roman avant les événements de 2015).

Dans cette copie totalement revue et corrigée, on ne peut s'empêcher d'imaginer la version autrement plus torturée que cette mouture assez fade et fastidieuse. On est loin des nuits blanches promises et des cauchemars plus vrais que nature. L'enquête s'ouvre sur la découverte d'un corps amoché sur la voie ferrée puis par l'intrusion de la sécurité intérieure dans les locaux de la section de recherches. Très vite, Ludivine va adhérer aux théories amenées par ce Marc Tallec et le suivre dans sa traque des fanatiques avec ses excès en tout genre. Mais quelle frustration.

En effet, le tout est parsemé de discours philosophiques et d'analyses politiques qui exposent la complexité de la tâche en évitant également les raccourcis faciles. L'auteur est attentif aux détails et aux clichés, on sent le souci de bien faire et le travail de recherches... sauf que cela alourdit l'enquête initiale. À force d'avancer à pas prudents, le rythme fait défaut : quid de l'intensité dramatique ? C'est faible, avec quelques invraisemblances dans le déroulement de l'histoire. Le rôle attribué à l'héroïne est surjoué (le chapitre 31 a bien failli me perdre). En somme, c'est assez inégal et donne la sensation d'un roman long et un peu mou. Notre Chattam habituel, adepte de la part sombre et de la racine du mal, semble anormalement sage et raisonnable dans cet ultime épisode. #tristesse

Par contre, le format audio est très, très bon. Le lecteur pour Audiolib - Sylvain Agaësse - maintient la gravité et le désespoir avec une constance salutaire. Son interprétation vous tient en éveil et donne envie d'aller jusqu'au bout. 

©2017 Éditions Albin Michel (P)2018 Audiolib

L'appel du néant audiolib

également disponible en format poche chez POCKET (2019)

 

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Bal fatal (Agatha Raisin enquête 15), de M. C. Beaton

Bal fatalAgatha Raisin vient enfin de sauter le pas en ouvrant son agence de détectives privés. Elle a embauché sa voisine, Mrs Comfrey, comme assistante. Et déjà les premières affaires viennent remplir leurs journées, même si ce sont des demandes pour retrouver un animal perdu ou une voiture volée.
La roue tourne quand une riche divorcée évoque les menaces de mort dont sa fille est la cible. Celle-ci doit prochainement se fiancer et il ne faudrait pas que la cérémonie vire au cauchemar. Agatha accourt avec ses gros sabots et déclenche une véritable émeute !
Mais le pire est écarté... du moins, il semblerait que notre détective concentre désormais toute la haine et la rancœur d'un assassin en puissance. Tentative d'empoisonnement, agression ou intimidation deviennent son lot quotidien. Ses amis vont et viennent, bougonnant contre Agatha, sans cesse par monts et par vaux pour résoudre ses enquêtes. Un grand repas de Noël ne sera pas de trop pour réconcilier tout ce petit monde.
Eh bien, i
l y a du rythme et de la folie dans cette histoire ! Agatha Raisin continue de mener sa barque en employant sa matière grise et son bagou au service d'une clientèle en détresse. Certes, les habitants de Carsely lui reprochent d'attirer le crime et le chaos dans leur village. De plus, il ne fait pas bon vivre dans Lilac Lane. L'ancien cottage de James Lacey voit désormais défiler les locataires et les affinités ne sont pas toujours de mise avec notre chère Agatha.
Mais que cette lecture est drôle et avenante ! Mention spéciale pour le personnage d'Emma Comfrey et le majordome Gustav. Sinon, avec son héroïne aussi extravagante, la série assure le show et nous régale de péripéties mouvementées et néanmoins loufoques. C'est absolument irrésistible, lu avec entrain et volubilité par Françoise Carrière - un autre bonus à ce rendez-vous incontournable.

©2019 Albin Michel (P)2019 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

En poche ! Sang famille, de Michel Bussi

sang famille michel bussi

Colin Rémy est de retour sur l'île de son enfance, à Mornesey, qu'il a quittée suite à la tragédie familiale survenue dix ans plus tôt. Le garçon souhaite aujourd'hui percer le secret de ses racines. Son oncle et sa tante ayant fait planer le doute quant à la vraie disparition de son père, Colin est persuadé qu'il est toujours en vie, planqué quelque part sur l'île.
Il s'inscrit donc à un camp de vacances, peu avant son seizième anniversaire, et fait la rencontre de Madi et Armand, deux nouveaux camarades qu'il met rapidement dans la confidence. Ils ne le savent pas encore, mais un étudiant en emploi saisonnier à Mornesey, Simon Casanova, vient aussi de se plonger dans l'histoire de la famille Rémy, en fouillant dans les archives des ruines des Sanguinaires et de la folie Mazarin, en même temps que deux détenus en cavale.

Préalablement publié en 2009, Sang famille surprend le lecteur d'aujourd'hui parce qu'il rassemble déjà toutes les obsessions de l'auteur : secrets de famille et quête d'identité, mensonges et faux-semblants. Tout est là. Le roman manque encore de maturation, mais a un petit air frais et printanier, pas désagréable à découvrir.
Riche en rebondissements, l'intrigue est également portée par un souffle d'aventures - avec une chasse au trésor épique - en plus des personnages un peu niais et un zeste de légèreté qui font penser au Club des Cinq. Le bon point revient surtout à l'île (fictive) de Mornesey qu'on croirait réelle tant elle est décrite avec exactitude. Qui n'a pas vérifié sur Google Earth ? Levez le doigt.
Bref. On se laisse finalement prendre au jeu. L'action est présente, l'intrigue fignolée à la truelle, mais ça passe. L'ambiance est vaporeuse et distrayante à souhait. On passe un agréable moment entre le phare des Enchaînés et les ruines de l’abbaye Saint-Antoine... une sensation hors du temps.

Pocket (2019)

[ JEU ] 20 exemplaires de "Sang famille" de @michelbussi à remporter!

Quels secrets entourent le passé du jeune Colin ? Menez l'enquête en totale immersion et récoltez des indices via l'appli web  https://sang-famille.com

 

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Tout un été sans Facebook, de Romain Puértolas

EN POCHE !

TOUT UN ÉTÉ SANS FACEBOOK

Après cinq étés à croupir dans la petite ville de New York (Colorado), le lieutenant Agatha Crispies jubile à la découverte d'un macchabée : cette enquête pourrait relancer sa carrière et son retour au bercail (NY City). Assistée du taciturne lieutenant MacDonald, elle procède à sa façon et sans formalité. Elle empiète chaque scène de crimes, donuts à la main, pose des questions inutiles, suit des déductions tarabiscotées et sent peu à peu l'influence de son illustre père rejaillir sur elle.

Mais attendez-vous à une comédie policière parfaitement burlesque, avec une héroïne sémillante et rusée. Agatha raffole des acides gras saturés, assume ses grosses fesses, elle est noire et vit dans une ville raciste (New York, Colorado, étant aussi la seule localité du pays à n'avoir aucun réseau internet, un seul feu tricolore et pas moins de 198 ronds-points). Férue de littérature, elle dévore les romans policiers et est actuellement la présidente du plus grand club de lecture des environs (3 membres) !

Le tableau est planté : cocasse, un peu lourd, parsemé d'anecdotes littéraires et de références à la culture pop. La promenade est fantasque, l'action donne le tournis. Mais on passe un délicieux moment, sans prise de tête, avec un dénouement tout aussi farfelu. C'est frais et très distrayant. Je me réjouis déjà de lire la suite annoncée récemment par l'auteur lui-même. 

Le Livre de Poche (2019)

Editeur d'origine : Le Dilettante

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/03/19

En poche ! Quand on s'y attend le moins, de Chiara Moscardelli

QUAND ON S'Y ATTEND LE MOINS POCKET

Chargée de communication dans une multinationale de la serviette hygiénique, Penelope Stregatti est loin de mener l'épanouissante carrière de journaliste dont elle rêvait ! Célibataire, sans enfant, accusant la bonne trentaine d'années, Penelope se plaint auprès de ses amis de sa quête impossible du grand amour. Elle a d'ailleurs créé un personnage imaginaire de toutes pièces, le comte Alberto Ristori, qui comblerait ses plus folles attentes et pallierait ainsi son désert affectif.

Un soir, en rentrant d'un cocktail arrosé, Penelope renverse à vélo un piéton qui semble incarner son mythe fantasmé. Conduit à l'hôpital, le type la rembarre et la laisse mijoter dans ses délires. La stupéfaction est alors grande pour Penelope qui apprend qu'un consultant, chargé de restructurer leur entreprise, débarque avec perte et fracas et qu'il ressemble trait pour trait à son inconnu rencontré dans la rue. Ce Riccardo Galanti nie la connaître et douche rapidement ses palpitations. Il l'embauche toutefois comme son assistante personnelle - un rôle peu enviable pour notre petite fourmi désormais complice du prochain plan de licenciement. Mais Penelope ne se laisse pas abattre, au contraire c'est une fonceuse, voire même une gaffeuse. Elle fonce bille en tête en suivant ses instincts et s'embarque dans d'incroyables péripéties, de Milan à Paris, qui nous la rendent ô combien sympathique.

J'ai pris un plaisir fou à suivre son histoire rocambolesque, conduite dans la joie et la bonne humeur, dans un esprit décomplexé et totalement déjanté. La lecture est 100% distrayante. Penelope Stregatti est, sans mentir, la cousine italienne de Bridget Jones ! Résultat, le roman est frais, drôle, excitant. Une vraie comédie pleine de suspense, d'émotion et d'humour qui va régaler les amateurs du genre. J'ai adoré. ♥

Pocket, 2019 - Trad. de l'italien par Renaud Temperini [Quando meno te lo aspetti]

 

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Follement (Lucy Valentine 1), de Heather Webber

Follement Lucy ValentineVoulant échapper au scandale, le père de Lucy Valentine lui confie les clefs de son agence matrimoniale et part se ressourcer quinze jours au soleil. Affolée, Lucy est désormais seule face à son destin : contrairement aux membres de sa famille, elle ne possède pas le fameux don qui permet de cerner les auras et d'associer les couples. À la place, elle peut deviner où se trouve un objet perdu rien qu'en touchant la personne en détresse. Et ainsi, en rencontrant un nouveau client, elle réalise que la bague confiée à sa fiancée disparue serait actuellement au doigt d'un squelette. Coincée avec son secret, Lucy mène donc sa petite enquête mais demande l'assistance de son voisin, Sean Donahue, un détective privé particulièrement séduisant.

Qu'espérais-je dans cette lecture ? Du divertissement. De la surprise. De l'humour. Des étincelles. Bingo. Ce petit roman tout à fait charmant et sans prétention en est plus que pourvu. On y trouve en effet une belle dynamique, des personnages attachants et moult relations en devenir. Étonnamment, l'auteure ne précipite pas les histoires d'amour et donne rendez-vous dans les prochains épisodes pour suivre leur évolution. Bien sûr, on sait d'avance qui craque pour qui - Sean a ouvertement avoué son attirance et Lucy a eu un flash insinuant qu'ils finiraient ensemble dans un lit. Si j'ai d'abord craint que cela nuirait aux jeux de séduction, j'ai vite été rassurée par la complicité de notre tandem. Et puis Lucy est sur ses gardes, convaincue d'être frappée de la malédiction de Cupidon depuis toujours.

Cette série, traduite en 2014 par les éditions J'ai Lu, a su combiner plusieurs genres : la comédie, la romance, l'enquête policière et la touche fantastique. La lecture est agréable et donne envie de poursuivre plus loin l'aventure. Pour un premier tome, le pari est donc réussi.

J'ai Lu (2014) - traduit par Élisabeth Luc

titre VO : Truly, Madly

 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,