29/06/20

Tracer, de Guillaume Nail

Tracer guillaume nailAprès la mort brutale de ses parents (fauchés dans un accident de voiture), Emjie n'a plus le goût de mener sa petite vie ordinaire. C'est après avoir vu un documentaire sur l'Aubrac qu'elle décide de partir sac à dos pour une randonnée à l'aveugle. Malgré un entourage formidable (sa meilleure amie, son oncle et son petit copain), elle sait qu'elle doit partir. Seule. Se lancer dans le vide et affronter ses peurs et ses doutes. Comprendre pourquoi ça ne tourne plus rond et attendre un espoir.

Bref. Ce petit roman raconte un sacré périple ! Tout d'abord drôle et enlevé, il nous fait voir la vie avec insouciance et chasse les nuages noirs avec un optimisme ravageur. Oui, vraiment, ça fait du bien car le sujet du deuil est traité sans pathos. Bien entendu, le personnage d'Emjie est loin d'être lisse - on la découvre écrasée par son chagrin et impuissante à évoquer ses tourments. Pourtant elle s'accroche et avance avec rage (parfois, c'est n'importe quoi) mais elle trace sa route.

Au bout du compte, j'ai beaucoup, beaucoup aimé la première moitié du roman. Moins la suite mais c'est parce que je suis une maman et qu'il m'est difficile de suivre cette demoiselle en roue libre, entre ses galères et sa désinvolture presque excessive... oui, j'avoue, ça m'a fait bondir. Ceci dit, j'ai été enchantée par cette lecture (pour moi, la découverte d'une nouvelle plume) !

Rouergue, coll. doAdo, 2020

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


24/06/20

Artemis Fowl : La Bande Dessinée, par Eoin Colfer & illust. par Stephen Gilpin

J02537

Cette version dessinée du roman éponyme a été une bonne pioche : une lecture correcte et divertissante pour les amateurs, plus ou moins fidèle pour les plus exigeants. Mais l'esprit Fowl est présent, tout en malice et facétie.

En vrai, j'ai lu le roman il y a une éternité et n'avais conservé que des souvenirs très flous de l'histoire - Artemis est un génie du mal qui tente de rétablir la fortune familiale en usant de méthodes crapuleuses, soit en kidnappant, en volant ou en exerçant du chantage... Sa dernière lubie ? Tenir tête au Peuple des Fées et enlever l'une de ses représentantes en échange d'une rançon. L'opération est risquée mais le garçon est rusé. Face à lui, le capitaine Holly Short se révèle pourtant une adversaire redoutable. Revancharde et frondeuse, ce sacré bout de femme va lui montrer qu'il a tiré le mauvais numéro !

L'histoire est donc un formidable concentré d'action et d'humour avec des personnages hauts en couleur. La palme du cocasse revient d'ailleurs au nain, Mulch Diggums... graphiquement très proche du spécimen vu dans Le Seigneur des Anneaux. Ceci dit, je n'ai pas spécialement d'avis sur l'aspect visuel en général, sauf que c'est moderne et ça se lit comme les comics (super-héros, technologies et scènes explosives). Un lectorat plus jeune s'y laissera prendre et c'est tant mieux.

C'est avant tout un chouette complément au roman (et un prolongement du film de Kenneth Branagh) car de nombreux détails manquent à l'appel. N'oubliez jamais, lisez le livre... Mais Butler est dans la place ! Ce garde du corps qui ne craint rien ni personne est un solide colosse au grand cœur - la bande dessinée fait de lui un personnage très attachant. Cœur sur lui. ♥ Cette version comporte donc des qualités et des défauts, comme c'est souvent le cas dès qu'une nouvelle adaptation sort. Par contre, elle met l'eau à la bouche et propose un rendez-vous sympathique avec un héros qui ne joue pas dans la cour des gentils. Ça change un peu et c'est pas mal du tout !

La couverture, en vrai, est plus jolie (cf. les lunettes aux reflets verts).

Gallimard jeunesse - 2020

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sombres citrouilles, de Malika Ferdjoukh & Nicolas Pitz

SOMBRES CITROUILLES BDJ'ignore pourquoi je n'avais jamais lu le roman de Malika Ferdjoukh - honte sur ma vie ! Du coup, cette adaptation en bande dessinée a été une TOTALE découverte.

Globalement j'ai adoré l'histoire - quelle ambiance ! - moins les illustrations (appréciation purement anecdotique) car il y a tout de même de pleines pages de toute beauté.

L'histoire se déroule dans une grande demeure familiale, un soir du 31 octobre. Les Coudrier ont tous rendez-vous pour célébrer l'anniversaire du grand-père. Les préparatifs vont bon train alors que secrets et mensonges se dessinent en coulisses. Et là, BIM les enfants de la maisonnée découvrent UN MORT dans le champ de citrouilles ! Qui, comment, pourquoi... En fait, l'étau se resserre autour des membres de la famille qui auraient tous des mobiles et donc une cible au dos.

L'intrigue est bien ficelée et m'a fait penser au roman Mais qui a tué Harry ? (repris au cinéma par Sir Alfred H.). Ici l'album plante son décor dans des teintes automnales, absolument divines. Ajoutez des secrets de famille et des bambins au cœur de l'action... vous en frissonnerez de bonheur ! (D'ailleurs, graphiquement, les oreilles des personnages me posent un souci.)

Sinon c'est une lecture franchement extra, aux ingrédients “ferdjoukhiens” qui ont toujours raison de moi parce que je suis absolument fan. ♥

Rue de Sèvres - 2019

Quelques pages à feuilleter : https://www.editions-ruedesevres.fr/sombres-citrouilles

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Collection Hanté : La Maison sans sommeil & L'Amie du sous-sol

Nouvelle collection au titre explicite chez Casterman, découvrez HANTÉ ou la nouvelle niche de lectures d'épouvante ! 

la maison sans sommeil    l'amie du sous som

Au programme : des histoires a priori banales au cours desquelles surviennent des événements hors du commun.

Dans La Maison sans sommeil : Paul vient d'emménager dans une maison qui l'empêche de dormir. Chaque nuit, c'est un concert de grincements et de bruits étranges qui lui font craindre le pire scénario. Obsédé par cette présence invisible, il perd toute concentration en classe et en vient à se confier à ses nouveaux amis qui lui font rencontrer une Pisteuse de fantômes, qui ne craint rien ni personne et lui promet des résultats probants.

Seulement, voilà : l'histoire va prendre un tour inimaginable, avec sensations fortes, scènes flippantes, spirale infernale, spectres menaçants et tutti quanti. Les maîtres du genre en rougiraient presque. Si ! si !

C'est comme dans L'Amie du sous-sol : le jeune Létho s'inquiète de n'avoir plus de nouvelles de sa meilleure amie et se rend chez elle pour comprendre ce qu'il se passe. Or, la mère de celle-ci l'accueille avec des yeux ronds comme des billes et l'envoie balader en priant qu'il ne remette jamais les pieds. Qu'est-il arrivé à Alma ? En fouillant bien, le garçon la trouve dans la miroiterie située à proximité du commerce de sa famille.

Pourquoi tant de secrets ? Là encore, l'escalade dans l'horreur réserve frissons et sueurs froides au lecteur. Mais si c'était le but recherché, bingo : c'est réussi.

L'Amie du sous-sol, de Rolland Auda / La Maison sans sommeil, de Benoît Malewicz

Casterman, 2020

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/06/20

Les héritières (Summerset Abbey #1), par T.J. Brown

Les héritières 1 TJ BrownUn début de série saupoudrée d'élégance et de tralala romanesque, se déroulant dans l'Angleterre du début du XXe siècle, avec une intrigue renversante où des demoiselles se débattent pour sauver leur héritage, respecter la mémoire de leur père, croire en leurs rêves et résister face aux intempéries. Miam, miam, miam.

Endeuillées, Rowena et Victoria doivent quitter leur maison londonienne pour vivre chez leur oncle à Summerset Abbey. Toutefois, la présence de leur amie Prudence est compromise. En tant que fille de leur préceptrice, celle-ci doit désormais travailler comme leur simple femme de chambre.

Cette humiliation met en colère les deux sœurs qui promettent de trouver une solution. Pour Prudence, la réalité est un rappel à l'ordre : le temps de l'insouciance est dépassé, elle doit accepter sa place parmi les domestiques qui n'ont aucune pitié pour elle.

Même l'entente entre les trois jeunes femmes va peu à peu s'altérer car elles multiplient les cachotteries (Rowena avec son pilote d'aéroplane ; Victoria avec son besoin de fouiller le passé ; Prudence avec son lord intrépide) si bien que le doute est planté et qu'elles se comprennent de moins en moins tout en voulant se préserver.

Au final, ce n'est ni trop mièvre ni trop mélodramatique. C'est délicieusement poudré comme la série glamour d'Anna Godbersen (rappelez-vous Rebelles). Du plaisir coupable sur toute la ligne. Pour une mise en bouche, ma foi, j'ai été très agréablement surprise et je compte lire rapidement la suite des aventures, cf. Le Printemps des Débutantes.

Format Poche / Parution Juillet 2020

 Collection Les Favoris Harlequin - Série : Summerset Abbey

Traduit par Sophie Pertus

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Pressentiments, de Katherine Webb

PressentimentsSur un chantier près de Ypres, la découverte de la dépouille d'un soldat, avec deux lettres soigneusement préservées en poche, va conduire une journaliste à résoudre un drame survenu un siècle plus tôt, en pleine campagne du Berkshire, impliquant un révérend, son épouse et leur domestique suite à l'arrivée d'un pseudo théosophe au presbytère.

Printemps 1911. Cat Morley est embauchée chez le couple Canning peu après sa sortie de prison, mais la venue de Robin Durrant va chambouler un quotidien assez morne et néanmoins paisible. En effet, l'homme veut démontrer la présence de créatures célestes et parcourt de longues heures les plaines et les bois avec son matériel photographique. Le révérend est fasciné et ne pense plus qu'à ça, au point de s'éloigner du lit conjugal. Hester est désemparée et cherche à tenir leur convive à l'écart malgré une emprise grandissante sur l'harmonie du foyer.

Tensions, désirs, frustrations... l'atmosphère du roman est lourde et sulfureuse. Mais quelle lecture étonnante ! La construction est somme toute classique (passé et présent en alternance) ce qui nous donne à partager l'avancée de l'enquête, tout en s'attachant aux destins tragiques des personnages de 1911. C'est comme fouiller une malle abandonnée pour y piocher ses petits trésors ou réveiller ses souvenirs enfouis. Disons que ça a un charme désuet toujours plaisant ! Et même si l'intrigue est un peu longuette, l'ambiance générale est sincèrement captivante.

Pocket (2014) - Traduit par Isabelle Caron

à suive également sur instagram @lemoisanglais #lemoisanglais

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Confessions d'une sage-femme, de Diane Chamberlain

Confessions d'une sage femmeAprès le suicide de leur amie, Tara et Emerson prennent conscience qu'elles ignoraient tout d'elle.
Ses années à exercer son métier de sage-femme et sa réputation sans tache ont permis à Noelle de tracer une carrière exemplaire. Désormais retirée dans une petite maison qu'elle occupait seule, elle aimait bichonner son jardin et menait une existence discrète.
Raison de plus pour ne pas comprendre son geste. Mais en rangeant ses affaires, ses amies vont réaliser que Noelle avait des tonnes de secrets - des secrets devenus des mensonges au fil du temps.
Leurs révélations sont d'ailleurs émoustillantes pour commencer (un secret de famille en amenant un autre...). J'ai dévoré les premiers chapitres sans m'en apercevoir.
Puis, grosse lassitude à force de cumuler les découvertes improbables et lourdes. D'une intrigue habile à se jouer de la curiosité du lecteur, on glisse dangereusement sur une trame poussive et larmoyante.
N'attendez rien sur l'exercice de sage-femme non plus - Noelle accouchait les femmes à domicile mais se servait de ses prérogatives pour ses cachotteries.
Il y a donc tromperie sur toute la ligne : personnages, ambiance, rythme, promesse de lecture... ça sonne bon au début mais ça s'essouffle pour finir en soupe insipide.

Quelle déception. Sensation d'une lecture en demi-teinte : presque distrayante, presque bouleversante, presque palpitante. Dommage.

Pocket, 2014 - Traduction de Francine Siety pour Presses de la Cité

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22/06/20

Faux amis (Promise Falls #2), de Linwood Barclay

Faux amis AudibleJ'ai adoré mon retour à Promise Falls alors qu'il se passe vraiment des choses horribles ! Mais vraiment, tout fout le camp. Entre l'écran de cinéma en plein air qui s'effondre sur le public, la librairie qui prend feu, des vidéos compromettantes qui peuvent ruiner des réputations, des crimes impunis ou même l'ancien maire qui lance sa campagne pour reprendre son poste en oubliant son passé scandaleux... l'inspecteur Duckworth a du pain sur la planche.

On retrouve également dans ce roman des personnages croisés dans Fausses promesses donc on se sent en territoire conquis quand on lit Linwood Barclay. Ambiance petite ville américaine, secrets et non-dits en cascade, ça ne fait pas de quartier mais ça élimine avec classe ! Je m'y sens clairement à mon aise. C'est une lecture avec du rythme, un peu d'humour et sans cesse des rebondissements pour un suspense bien troussé... en bref, c'est un rendez-vous immanquable et qui sait renouveler son invitation car tout n'est pas résolu et on a envie de savoir encore et toujours !!!

Sacrément roublard et coquin, ce Linwood !

©2018 Belfond. Traduit de l'anglais par Renaud Morin (P)2018 Audible Studios

 

Phénomènes étranges autour de la grande roue, agressions sur le campus, meurtres inexplicables. Un vent de panique souffle sur Promise Falls et l'heure est venue pour Cal Weaver et Barry Duckworth d'unir leurs forces. Mais par où commencer dans cette ville où tous les psychopathes du coin semblent s'être donné rendez-vous ?

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Au-delà de l'horizon et autres nouvelles, de Franck Thilliez

Au-delà de l'horizon et autres nouvellesMerci Franck d'avoir bouclé cette lecture sur une histoire de virus qui se propage à bord d'un paquebot en ne comptant plus ses victimes... on n'aurait pu rêver mieux pour envisager un peu de sérénité au moment de vous quitter ! Trop sympa, vraiment.
Sinon, le reste du temps en votre compagnie a été agréable et coutumier. Vous savez, chaque histoire lue évoque des souvenirs, en appelle d'autres et passe la main vers d'autres aventures. On reconnaît vos thèmes fétiches, avec des énigmes, du double, de l'anticipation, de la science et un peu de machination. On passe ainsi d'un univers à l'autre, en douze variations. Et on regrette parfois de s'arrêter en si bon chemin.
Petite pointe de frustration d'abandonner les cinq scientifiques dans leur mission d'entraînement pour leur prochain voyage sur Mars, envie d'en savoir plus sur les doubles littéraires ou soupirs d'échapper à l'ambiance terrifiante face aux grizzlis... demandez le programme : frissons et sueurs froides garanties !
Ainsi donc, l'ambiance huis clos souvent pesante peut conduire à perdre ses repères (l'épisode dans la voiture après l'accident fait grimper les compteurs dans le rouge écarlate... non ?). De toute manière, ce recueil réussit à nous faire tourner la tête, tout en produisant quelques grammes d'insatisfaction passagère. Oui c'est le jeu ma pauvre Lucette.
Mais cette expérience confirme aussi que les nouvelles lues en format audio sont définitivement ma tasse de thé ! Sans prise de tête... un grignotage sans complexe.

©2020 Pocket (P)2020 Lizzie

  • Lu par : Pierre LognayFrançois MontagutJulie Basecqz
  • Durée : 9 h 42
  • Sommaire : Au-delà de l'horizon , Hostiles , Charybde et Scylla , Gabrielle , Sopor , Double je , Ouroboros , Lasthénie , La croisée des chemins , Un dernier tour , Origines , Le grand voyage

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21/06/20

Son espionne royale et le mystère bavarois, de Rhys Bowen

Son espionne royale et le mystère bavarois LizzieCe deuxième tome est toujours aussi pétillant et gracieux. C'est un régal de suivre Lady Georgiana dans son univers : entre étiquette royale et soirées huppées, elle ne laisse rien paraître de son impécuniosité (certes, elle passe moins de temps à faire le ménage sous couvert d'anonymat) car Georgie a une mission de la plus haute importance.

La Reine est préoccupée par la liaison de son fils avec la scandaleuse Wallis S. et souhaite détourner son attention vers de charmantes célibataires issues de son rang. Elle a donc invité une princesse bavaroise à séjourner chez Georgie pour que toutes deux croisent “fortuitement” le prince de Galles. Ladite Hannelore est toutefois un sacré numéro ! Tout juste sortie du couvent, la demoiselle a soif de découvrir le monde qu'elle imagine comme dans les films américains. Son langage est fleuri, son comportement sans-gêne et maladroit, cette princesse est en roue libre et fait tourner chèvre son entourage. Georgie doit désormais jongler entre ses soucis domestiques et son cœur brisé, en plus de cette jeune fille candide et imprévisible... il n'en faut pas davantage pour qu'elles se retrouvent toutes deux au cœur de situations compromettantes avec crimes à résoudre !

Quelle lecture délicieuse qui combine à merveille l'élégance, la frivolité, l'aventure et quelques rebondissements ! Ça m'a parfois rappelé l'exubérante Phryne Fisher ♥ ... L'ambiance est tout aussi légère et dégoulinante de charme - un régal ! J'avais lu le tome 1 en format papier, mais j'avoue que le format audio est très, très agréable. La comédienne joue son rôle à merveille, on prend plaisir à accompagner lady Georgiana dans cette lecture légère, tout simplement distrayante.

La série prend doucement son envol mais m'enchante de plus en plus. Tellement impatiente de découvrir la suite !

©2008 / 2019 Titre original : "A Royal Pain" / Editions Robert Laffont, pour la traduction française. Traduit par Blandine Longre (P)2020 Lizzie