03/01/17

La Carrière du Mal, de Robert Galbraith

Un livre audio lu par Lionel Bourguet (durée : 19h 06) pour Audiolib

la carriere du mal

Dans ce troisième tome des aventures de Cormoran Strike, détective privé à la carrière fluctuante, les affaires prennent du plomb dans l'aile quand sa secrétaire reçoit par colis une jambe de femme tranchée. La presse s'empare du sujet pour en faire les gros titres. Et leurs clients se débinent, préférant la discrétion à un professionnel sous les feux de la rampe. Strike est fou de rage. Voulant ménager la sensibilité de Robin, il préfère lui en dévoiler le moins possible mais ne peut lui cacher soupçonner un spectre de son passé désirant refaire surface pour lui nuire sciemment. Malgré les recommandations de son patron, Robin se lance également dans la traque du sadique... ne doutant pas une seconde être elle-même dans la ligne de mire d'un dangereux maniaque obsessionnel. 
Ce sont donc plusieurs intrigues éparses qui se mêlent à une idée de vengeance assez floue, plusieurs intrigues où les profils de suspects se superposent et où les fantômes d'hier viennent hanter le présent du détective. Strike est encore et toujours confronté à son histoire personnelle, impliquant sa mère et ses mauvais choix amoureux, tandis que sa jeune secrétaire est également chahutée et s'implique dans des enquêtes sordides pour piéger des prédateurs sexuels. Si l'intensité est bien flippante au début, elle faiblit sur la distance car les enquêtes sont trop dispersées et pêchent à tenir en haleine. Par contre, ce sont les personnages qui nous surprennent et nous font vivre des sensations fortes - Robin est face à son destin et ne sait plus ce qu'elle veut. Ce tumulte sentimental se répercute sur le lecteur. Du coup, on continue de détester Matthew, de souffler et de pester contre la fiancée indécise, de rabrouer Strike qui s'interdit de jouer son va-tout. Et que d'émotions dans les nouvelles révélations glissées un soir de déprime ! ... 
Si Robert Galbraith n'assure pas sur tous les plans et se perd dans des enquêtes plus ou moins croustillantes, l'auteur réussit parfaitement à installer son univers et faire évoluer ses personnages en les enrichissant livre après livre. C'est l'atout principal de la série. Strike et Robin forment un duo attachant et solide d'une complicité qui ne dit pas son nom. C'est très touchant, et assez palpitant dans le genre ! J'ai hâte de les retrouver dans de nouveaux épisodes ! 
Pour la note technique, on retrouve Lionel Bourguet qui avait laissé sa place à  pour Le ver à soie et qui sert avec brio cette lecture où l'on plonge “dans les ténèbres des perversions les plus troublantes” en s'attachant aussi à brosser avec tendresse le tandem de choc et de charme ! 

Texte intégral lu par Lionel Bourguet pour Audiolib, Juin 2016
Traduit par Florianne Vidal pour les éditions Grasset

En cours de tournage, BBC One prépare une série TV adaptée de la série de Robert Galbraith avec dans les rôles de Robin Ellacott : Holliday Grainger & Tom Burke pour un Cormoran Strike plus que séduisant ! 

 


02/01/17

Kamarades : La fin des Romanov & Tuez-les tous ! de Mayalen Goust, Benoit Abtey & Jean-Baptiste Dusseaux

Superbe découverte que cette série en bande dessinée dont j'ai dévoré les deux premiers tomes en me pourléchant les babines, puis de trépigner d'impatience pour le bouquet final à paraître ce mois-ci ! 

Kamarades1

L'histoire se déroule durant l'hiver 1917 en Russie, période des premières agitations révolutionnaires qui secouent la ville de Petrograd. Un jeune soldat cosaque réussit par son charisme et ses discours à enflammer le peuple, tout en ignorant que sa dulcinée n'est autre que la fille du Tsar. Entre Volodia et Ania, commence alors une passion amoureuse impossible et interdite. Car le destin est en marche, lui est manipulé par Staline qui a découvert le pot aux roses sans informer son camarade, elle est envoyée avec sa famille en Sibérie en attendant leur procès. Sans nouvelles de sa bien-aimée, Volodia voit également son sort lui échapper en recevant l'ordre de partir au front dans la guerre contre les allemands, aux côtés du général Kornilov. Entre amour, vengeance et trahison, l'histoire est riche en émotions dans ce premier tome qui installe, parfois de façon brouillonne, les grands enjeux politiques et se joue des atermoiements sentimentaux avec une rouerie bien huilée. La fin est tout simplement déchirante !

Heureusement, j'avais la suite sous la main... car j'aurais crié mon désespoir de ne pas en lire davantage. Le destin a parlé et réuni Volodia et Ania dans des circonstances tragiques. Maintenant, oubliez la grande histoire car les scénaristes se sont écartés du sujet et tirent profit de la légende des Romanov pour réécrire leur destinée. Place à l'action ! De nouveaux tourments attendent la famille royale, désormais en fuite. Mais les alliés manquent à l'appel dans une Europe exsangue et ruinée par la guerre. La violence fait rage, les rebondissements sont nombreux et l'injustice se ligue à des chantages ignobles. Volodia et Ania ne sont pas à l'abri d'autres coups du sort et tracent leur amour au gré des rencontres qui façonnent leur pays (Lénine, Trotski, l'armée rouge...). Je me frotte les mains d'excitation et de joie ! 

Pour qui se passionne pour la Russie, ses décors, son histoire, ses personnages, son climat rude et son folklore exotique, ses beautés farouches, son passé et son mythe, bref, vous apprécierez sans aucun doute l'ambiance de cette série qui nous plonge dans une fresque romanesque passionnante ! Le scénario assume pleinement son côté fleur bleue tout en peignant un contexte tragique et poignant. Les illustrations sont séduisantes. Le trait est féminin, et pourtant les couleurs sont sombres, avec une tendance pourpre très prononcée et un clair-obscur propice aux décors slaves. L'ensemble opère un attrait instantané et affirme son influence en bichonnant son lecteur grâce à la combinaison gagnante : emballage + produit + force + utilité. Tout est bon ! La lecture est palpitante, les personnages sont attachants, la toile de fond excitante. Et le suspense est grand. Miam. ☺

SÉRIE EN TROIS TOMES - RUE DE SEVRES - PARUTION MAI 2015 (TOME 1) JANVIER 2016 (TOME 2)

kamarades2

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

La délicatesse, de Cyril Bonin - d'après le roman de David Foenkinos

Je n'avais jamais lu le roman de David Foenkinos, mais j'avais vu le film avec Audrey Tautou et François Damiens. J'y avais découvert une histoire attendrissante, malgré son entrée en matière assez agaçante car trop artificielle à mon goût. En vérité, je suis peu sensible à la prose de l'auteur, en dépit des nombreuses tentatives à vouloir lire ses romans (le dernier en date m'attend en livre audio) mais l'alchimie ne s'opère pas. 

la delicatesseJ'étais néanmoins curieuse de découvrir la bande dessinée de Cyril Bonin qui choisit d'adapter le roman à succès en y apportant sa sensibilité personnelle. Le résultat est très convaincant ! On y rencontre Nathalie, une jeune femme qui trouve le grand amour avant de le perdre brutalement. Désemparée par son veuvage, elle va se glisser dans une existence routinière sans plus éprouver la moindre étincelle d'envie. Jusqu'au jour où elle croise au bureau un collègue quelconque, au physique peu avantageux et aux manières rustres... Markus est cependant une belle personne, une âme pure. Un simple baiser volé va lui retourner la tête et chambouler sa vie... mais pas de façon confortable non plus. Car Markus souffre de cette passion subite, qu'il préfère contenir pour ne pas souffrir. 
Et ainsi va le monde, l'amour, la quête, le désespoir, l'envie, le manque... La délicatesse est une histoire d'amour et de perte, de seconde chance et de renouveau, de doute et d'espoir. C'est assez joliment exprimé, mis en scène sans chichis, juste avec pudeur, mais aussi avec humour et tendresse. Il est vrai que je trouve, parfois, que les légendes ou les dialogues retombent souvent dans leurs petits travers (trop gourmés ou affectés) mais cela reste une appréciation personnelle.
Cette nouvelle approche de l'œuvre ne manque ni de charme ni d'élégance. Le style de Cyril Bonin est empreint de fraîcheur, de poésie et de délicatesse, aussi bien dans son graphisme, ses couleurs et son scénario. L'effet d'ensemble est séduisant et permet à la lecture de s'offrir un nouveau souffle. 

VISUELS DISPONIBLES EN CLIQUANT SUR  Planches

FUTUROPOLIS Novembre 2016

« Il passait par là, elle l’avait embrassé sans réfléchir. Maintenant elle se demande si elle a bien fait. C’est l’histoire d’une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise. » 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

31/12/16

Bilan tout court : Année 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

princess

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪ Mon meilleur de 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

♪  

Mes préférés en Jeunesse !

  1. Je suis Adele Wolfe, de Ryan Graudin
  2. Sacha Yolka : Le Labyrinthe d'Ormonde, de Régine Joséphine
  3. Agatha, de Françoise Dargent
  4. Cité 19, de Stéphane Michaka
  5. La sorcière de la cité, de Karine Bride

Mes lectures « feel good » ☺

  1. Quelqu'un pour qui trembler, de Gilles Legardinier
  2. Aimer trois fois par jour, de Fausto Brizzi
  3. Agatha Raisin enquête, de M.C. Beaton
  4. Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille
  5. Tout est sous contrôle, de Sophie Henrionnet

Mes autres découvertes inclassables

  1. En attendant Bojangles, d'Olivier Bourdeaut
  2. Sous la terre, de Courtney Mills
  3. Berezina, de Sylvain Tesson
  4. Agatha Christie, le chapitre disparu, de Brigitte Kernel 
  5. Marie Curie prend un amant, d'Irène Frain

Black is the new color

  1. La Méthode du crocodile & La Collectionneuse de boules à neige, de Maurizio de Giovanni
  2. Dernier meurtre avant la fin du monde, de Ben H. Winters
  3. Austerlitz 10.5, de F-X Dillard & A-L Béatrix
  4. Le Camp, de Christophe Nicolas
  5. Liaisons secrètes, de Patricia Wentworth

The one & only

  1. Le Comte du Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas (lu par Eric Herson-Macarel)

 

Auraient pu figurer dans le Top 10 : 

Chaque soir à 11 heures, de Malika Ferdjoukh (relecture) - Le Journal d'Aurore (BD), de Marie Desplechin & Agnès Maupré - Camarades, de Shaïne Cassim - Wild Girl, d'Audren - Que du bonheur ! de Rachel Corenblit - Le grand roman de ma petite vie, de Susie Morgenstern - Hugo de la Nuit, de Bertrand Santini - Nil, de Lynne Matson - Le Pays qui te ressemble, de Fabrice Colin - Une belle brochette de bananes, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Ce que je peux te dire d'elles, d'Anne Icart - Roland est mort, de Nicolas Robin - Les Perles noires de Jackie O, de Stéphane Carlier - Je l'ai fait pour toi, de Laurent Scalese - L'Inconnu du Pont Notre-Dame, de JF Parot - Parce que c'était nous, de Mhairi McFarlane - Londres avec toi, d'Erin Lawless - Veux-tu m'épouser 100 fois ? de Holly Martin - Les Aventures improbables de Julie Dumont, de Cassandra O'Donnell - Le jour où Anita envoya tout balader, de Katarina Bivald  

Des listes nullement exhaustives... Se reporter aux , mois après mois ; les  en tags etc. pour toujours plus de choix de lectures ! 

Et aussi sur mon tableau Pinterest ! ;-)

 

✨✨✨ Que 2017 retrouve sa folie douce et sa fureur de vivre ! ✨✨✨

Afficher l'image d'origine

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Le petit Lord Fauntleroy, de Frances H. Burnett : lu par Valérie Lesort

J'avais vu durant mon enfance le téléfilm réalisé par Jack Gold, avec Ricky Schroder et Alec Guinness dans les rôles de Cédric et son grand-père, ainsi que le dessin animé japonais, une version adorable du petit Lord Fauntleroy, mais je n'avais jamais lu le roman de Frances H. Burnett jusqu'à présent. Cet oubli est enfin réparé ! Et quel délice.  

Le petit Lord Fauntleroy CD

Cédric Errol a grandi heureux et insouciant à New York, sans se douter de l'existence de son grand-père anglais, le riche comte de Dorincourt, qui s'est fâché avec son fils. Peu après la mort de celui-ci, le vieil homme invite le garçon à le rejoindre pour hériter de son titre. Ce changement de vie ne va nullement perturber l'enfant ni altérer sa nature placide et généreuse. Car Cédric est aussi charmant que foncièrement bon. Il ne voit que le bien et est persuadé d'avoir un grand-père extraordinaire. Il est certes un peu contrarié de ne pas vivre sous le même toit que sa mère mais se console en lui rendant visite chaque jour à dos de cheval. Cédric ignore toute la vérité sur son grand-père : ce dernier n'a jamais accepté le mariage de son fils avec une américaine et la traite sans complaisance. C'est un homme froid et redouté dans toute la campagne environnante. Pourtant, au fil des jours, la vie auprès de Cédric va transformer cet homme acariâtre en un être sensible et bienveillant ! Ce classique de la littérature anglaise est une lecture onctueuse et sans aucune mièvrerie. Je le dis haut et fort. En cette saison doucereuse, qui me pousse à me gaver de sucreries, je ne pouvais que succomber à cette histoire improbable d'une amitié naissante entre un jeune garçon au cœur pur et son terrible grand-père constamment renfrogné. Tout n'est que bonté, amour et attendrissement, dans cette complicité sincère et touchante. Le cynisme est exclu. Et quel bonheur. Je termine mon année de lectrice sur une note de légèreté, de tendresse & de paix dans le monde ! 

Texte intégral lu par Valérie Lesort pour les Éditions Thélème (Durée : 4 h 29)

Téléchargement disponible sur Audible ** Promotions de Noël sur les titres enfants ** 

 

Collection : Folio Junior N°116 

Le petit Lord Fauntleroy

Illustrations : Charlotte Voake

Traduction : Charlotte et Marie-Louise Pressoir

 


Les Carnets de Cerise T.3 : Le Dernier des cinq trésors, de Joris Chamblain & Aurélie Neyret

Une jolie lecture de saison, pour boucler l'année et les vacances sur une note pleine de sérénité, de douceur et de tendresse ! 

Les Carnets de Cerise T3Âgée de onze ans, Cerise vit seule avec sa maman depuis le décès de son père. Elle ne cache pas son rêve de devenir romancière et a obtenu de sa voisine écrivain de précieux conseils : observer les gens qui l'entourent, imaginer leur vie et écrire tout ce qui lui passe par la tête dans des carnets. La jeune fille a néanmoins commis quelques maladresses en se laissant dévorer par sa trop grande curiosité. Et à force de se mêler de la vie des autres, elle a aussi négligé ses copines et sa mère.
Mais Cerise a fait amende honorable et se comporte désormais comme une demoiselle exemplaire : elle ne triche plus, ne dissimule plus la vérité, ne laisse plus tomber ses amies au détriment d'une enquête à mener. Tout va désormais pour le mieux dans l'existence de Cerise, Line et Erica. Leur rentrée au collège leur octroie un peu moins de temps qu'auparavant pour se voir mais elles vont profiter à fond des vacances pour rattraper tout ça. 
Cerise vient de faire la connaissance d'une relieuse de livres, Sandra, qui a proposé aux filles de visiter son atelier. En fouillant dans sa réserve, elles vont découvrir de vieilles partitions... et surtout le début d'un jeu de pistes qui va entraîner Cerise et ses camarades dans une étonnante chasse aux trésors. Émotions au rendez-vous ! Ce voyage dans le passé va secouer Sandra, mais également Cerise, dont le manque du papa n'est jamais totalement comblé. 
C'est franchement doux, très joliment illustré, dans une ambiance hivernale qui inspire un sentiment de cocon. L'histoire est à la fois mélancolique et touchante, elle se lit comme un conte de Noël riche en sensibilité et poésie. Une série débordante de charme et qui sait aller droit au cœur. 

Editions Soleil - Collection MétaMorPhose - Novembre 2014

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/12/16

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, de J. K. Rowling & Lu par Bernard Giraudeau

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban CD

Harry Potter a hâte de retourner à Poudlard pour sa troisième année. Seulement, il règne à l'école de magie un climat étrange depuis l'annonce de l'évasion de Sirius Black. Ce dangereux criminel s'est échappé d'Azkaban et est suspecté d'avoir trahi les Potter en les condamnant à une mort certaine. Il n'y a aucun doute possible qu'il cherche désormais à terminer sa mission en éliminant Harry ! Le garçon prend de plus en plus conscience de son héritage familial et du gouffre béant laissé par la disparition de ses parents. Malgré tout, ses meilleurs amis, Ron et Hermione, comblent sa solitude et n'hésitent pas à courir tous les risques pour le protéger. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : les cours de divination de l'exubérante Mrs Trelawney, le dressage des hippogriffes façon Hagrid ou les leçons de défense contre les Détraqueurs par leur nouveau professeur, Remus Lupin. Sans oublier la compétition de Quidditch et les commentaires de match qui valent le détour !

C'est incontestablement une lecture drôle, palpitante et poignante. Ce troisième tome de la série marque le début d'un nouveau tournant et annonce des émotions encore plus fortes et incompressibles. Des révélations voient le jour et l'ombre de Voldemort se fait menaçante. Au cœur de l'action, Harry et ses amis évoluent comme des adolescents brouillons, patauds et néanmoins fougueux. Ils commettent des erreurs, ont des jugements à l'emporte-pièce, se laissent déborder par leurs pulsions. Bref, ils se comportent comme des adolescents de leur âge alors qu'ils sont confrontés à des événements d'une ampleur qui les dépasse. Pour l'heure, l'Histoire est en cours. Des détails fâcheux passent entre les mailles du filet, trop tard pour les gommer - après tout, l'impact romanesque n'aurait plus le même sens sans eux ! En attendant, rangeons nos frustrations dans notre poche et  poursuivons la Magie... 

Format audio : Avec talent et humour, Bernard Giraudeau prête à chaque personnage une voix propre. Seules les interprétations de Malfoy ou de Hagrid me laissent perplexe... Sans quoi, l'acteur réserve un magnifique jeu de trublion au reste de l'histoire et nous sert une lecture enlevée, vivante et chaleureuse qui fait bougrement plaisir à écouter ! 

Traduit par Jean-François Ménard pour Gallimard Jeunesse / Collection: Écoutez lire  (Durée d'écoute: 8 h)
Octobre 2016 pour la présente édition
 

Octobre 2016. La saga de J.K. Rowling s'offre de nouvelles couvertures, en grand format, signées Olly Moss

Harry Potter Azkaban

Cover Illustrations by Olly Moss © Copyright Pottermore Limited 2015

 

Ces sept nouvelles couvertures dissimulent un élément secret pour un voyage magique vers la huitième histoire de Harry Potter.

 

  

29/12/16

Weepers Circus chante n'importe nawak !

Weepers Circus

16 chansons, 16 ambiances plus rythmées et colorées les unes que les autres !

Après le succès de leur premier livre-CD, Le grand bazar du Weepers Circus, le groupe strasbourgeois revient sur le devant de la scène avec une nouvelle série de rythmes endiablés pour honorer des chansons tendres et extravagantes. Cette énergie débordante comble aisément le lecteur qui n'aura que l'embarras du choix parmi les seize titres du disque. Rock-n-roll, hip-hop, rap, berceuse ou comptines folkloriques... L'harmonie générale est bariolée, enjouée, pétillante et pétaradante. De plus, chaque chanson nous emmène dans un univers original mais proche des enfants (Billy Cow-boy, Les Apaches, Le vieux MacDonald, Le Vampire des tropiques, ou Albert le monstre qui pue du bec...). Le ton ne manque donc pas d'humour, pour preuve Adolescent tu es un rebelle (mais tu aimes bien ta maman) ou Pipistrelle et Cacatoès, qui s'amuse avec ses allitérations pour un texte cocasse et du goût des bambins !

J'ai aimé piocher au hasard pour découvrir des mélodies malicieuses et des airs entraînants, sur lesquels viennent parfois prêter main forte des artistes comme Richard Gotainer, Anne Sylvestre, Debout sur le Zinc, Matskat et Gabriel Yacoub. Il règne une belle synergie au sein de cette composition talentueuse et créative, qui propose chansons  inédites mais aussi reprises de grands classiques, comme Ah les crocodiles ou Il court, il court, le furet... C'est un disque à l'ambiance conviviale et déjantée, auquel s'ajoute un album illustré par Clotilde Perrin qui apporte une touche espiègle et loufoque à la lecture. Encore une fringante réussite ! 

Gallimard Jeunesse - Collection : Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Clotilde Perrin

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/12/16

Simple comme bonjour : Domitille et Amaury chantent Jacques Prévert

Simple comme bonjour

Pour rendre hommage aux 40 ans de la mort du poète Jacques Prévert, Domitille et Amaury ont répondu à l'invitation de sa petite-fille, Eugénie Bachelot-Prévert, qui souhaitait consacrer un album familial célébrant l'œuvre de celui-ci.

Au programme, ce sont ainsi 14 chansons (dont 9 reprises et 5 compositions originales) qui dévoilent l'univers à la fois sensible et engagé de l'auteur. On retrouve des titres aussi bien connus que Le Cancre, Les Feuilles mortes, Page d'écriture... que d'autres qui évoquent l'enfance, l'imaginaire, l'amour, l'amitié, la nature (Tournesol, La Fleur, Chanson Song...). Ce sont autant de poèmes qui appartiennent à la mémoire collective ou qui sont remis au goût du jour de manière un peu plus ludique et plus agréable (car apprendre par cœur la poésie dans un manuel scolaire est, ma foi, assez rébarbatif). 

Le disque, entre pop et jazz, est donc empreint de swing et nous invite à rêver les yeux ouverts en feuilletant les pages de l'album illustré par Séverin Millet. Son univers coloré et lyrique est idéal pour prolonger la féerie tout en finesse ! Ainsi, la lecture s'apprécie de plusieurs façons, par son joli emballage, par son contenu au graphisme éclatant et par son disque entraînant qui invite à un voyage poétique étonnant. ☺ 

Menu : Tant bien que mal ; Chanson bim-bam ; Les animaux ont des ennuis ; Inventaire ; Le Cancre ; Soyez polis ; Les Feuilles mortes ; Tournesol ; Chant song ; La Fleur ; Chanson pour chanter à tue-tête et à cloche-pied ; Page d'écriture ; Pour faire le portrait d'un oiseau ; Simple comme bonjour. 
Et un extrait du scénario original des «Enfants du paradis».

Gallimard Jeunesse - Collection: Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Séverin Millet

 

Afficher l'image d'origine

 

Un amour de tortue, par Roald Dahl & Lu par François Morel

Un amour de tortue

Ce fabuleux conte de Roald Dahl se voit ici gratifié d'une excellente réalisation par Isabelle Aboulker et l'Orchestre de chambre de Paris. Texte lu par François Morel. 

Monsieur Hoppy est secrètement amoureux de sa voisine Madame Silver, qui n'a d'yeux que pour sa tortue Alfred. Au détour d'une discussion, elle lui confie être inquiète car Alfred ne grossit pas. Monsieur Hoppy lui répond alors qu'elle a besoin d'une bonne vieille recette magique et lui fait réciter un chant incantatoire. Madame Silver trouve que cela ressemble à du charabia, mais constate assez vite son efficacité. Seulement, ce qu'elle ignore, c'est que Monsieur Hoppy a fait l'acquisition en cachette de plusieurs tortues, toutes ressemblant à Alfred. Chaque jour, il les nourrit en cachette dans son appartement, puis se faufile chez sa voisine pour les intervertir et faire croire à Madame Silver que son cher Alfred prend du poids. Quelle farce !

L'idée de mettre en musique le texte de Roald Dahl est excellente car l'écoute a été agréablement surprenante. L'histoire prend la tournure d'un opéra flamboyant, avec des instruments qui jouent et s'emballent en répondant aux voix d'Anne Baquet (Mme Silver, soprano), de Yann Toussaint (M. Hoppy, baryton) et d'Yves Coudray (ténor). Sous la direction de Pierre Dumoussaud. La composition est remarquable et impressionnante, elle transcende le plaisir de la lecture et nous fait passer un très bon moment. Un petit roman tendre et loufoque qui se révèle alléchant par sa mise en scène originale.
Une réussite.

Traduit par Henri Robillot - Gallimard Jeunesse, coll. Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Quentin Blake

Réunis dans ce coffret:
• Le livre de 72 pages avec ses illustrations en couleurs
• Un CD de 40 minutes avec le texte intégral mis en musique

10% de tous les droits d'auteur de Roald Dahl sont versés à nos partenaires de bienfaisance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.roalddahl.com.

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,