19/11/20

The Magpie Society, de Zoe Sugg & Amy McCulloch

The Magpie SocietyTout d'abord conquise par cette couverture, je n'ai pas hésité à accepter l'invitation à me rendre à Illumen Hall. L'ambiance du pensionnat anglais est un mélange de traditions archaïques, de jeunesse insouciante et de folklore intouchable. Les étudiants sont en effet tous beaux et brillants, seulement en apparence, car un drame a récemment eu lieu avec une jeune fille retrouvée morte sur la plage. L'enquête de police a conclu à un suicide malgré les protestations de la famille.

Audrey, une nouvelle élève américaine, découvre la tragédie en s'installant dans la chambre de la défunte. Sa colocataire ne lui montre aucun intérêt et ne pense qu'à sa réussite scolaire. Toutefois, nombreux sont les candidats à jouer un double rôle dans ce psychodrame et le podcast d'une Voix Mystérieuse vient rapidement semer la zizanie. L'émission prétend que la vérité a été étouffée alors que la menace court toujours. L'ombre d'une société secrète plane également sur cette tragédie et les murs de cette vieille bâtisse n'ont pas encore livré tous ses secrets.

Finalement l'histoire nous recadre dans une intrigue à suspense - assez conventionnelle car les révélations ne sont guère émoustillantes. Et pourtant ça se lit vite et bien car l'ambiance tendance gothique et mystérieuse / version Pretty Little Liars / offre un aspect plus actuel et moins pompeux. Le roman n'est pas innovant mais correspond sans sourciller à un thriller YA. Deux tomes sont à venir. La fin de celui-ci est d'ailleurs assez grinçante car on voudrait en connaître davantage !

La Martinière J. / 2020 

Traduit par Christophe Rosson

 

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17/11/20

L'Infini des possibles, de Lori Nelson Spielman

L'Infini des possiblesPour la troisième fois, je suis moyennement conquise par les personnages de Lori Nelson Spielman. Pourtant l'histoire offre un confort certain et douillet même si j'y ai trouvé une tendance trop mélodramatique et assommante aussi. Soupir.

Emilia et sa cousine Lucy sont invitées à rejoindre leur tante Paolina pour son escapade en Italie. Elles sont résolues de tordre le cou à une vieille légende familiale. Chez les Fontana, les deuxièmes filles sont effectivement vouées à ne jamais trouver l'amour ou à enchaîner les déceptions. Après le décès de sa maman, Emilia a été élevée par sa grand-mère Rosa qu'elle a toujours connue revêche et amère. Elle s'oppose au voyage (car elle est fâchée avec sa sœur) mais ne peut interdire les jeunes femmes de plier leurs bagages vers de nouveaux horizons.

Comme on peut s'y attendre, l'aventure doit permettre aux chrysalides de s'ouvrir. Poppy confie son histoire (sa rencontre avec un violoniste allemand contraint de retourner en RDA) et ses prochaines retrouvailles avec le grand amour de sa vie. Lucy est impatiente de se libérer de la malédiction et s'éparpille dans des liaisons sans lendemain, tandis que Emilia cherche un sens à sa vie en choisissant la facilité.

Si la lecture est passablement divertissante et s'écoute avec plaisir (elle permet notamment de voyager depuis son canapé et par temps de crise c'est plutôt sympa) elle révèle aussi ses limites avec son intrigue poussive et larmoyante. Les secrets de famille, les drames, les révélations et les miracles trop beaux pour être vrais... bof, bof ! C'était too much. J'ai fini par me lasser et les personnages n'ont pas su me toucher non plus. Un peu de dérision ne ferait pas de mal aux romans de cette auteure. 🙊

©2019 / 2020 Titre original : "The Star-Crossed sisters of Tuscany" / le cherche midi, pour la traduction française. Traduit par Elisa Guenon (P)2020 Lizzie, un département d'Univers Poche

.

Après les succès de Demain est un autre jour, d'Un doux pardon et de Tout ce qui nous répare, Lori Nelson Spielman revient avec cette histoire passionnante consacrée à la découverte de soi, au pardon et à l'amour. Mais surtout à ces liens familiaux qui peuvent tout autant être synonymes d'étreinte que d'emprisonnement.

 

16/11/20

The Revolution of Ivy (The Book of Ivy #2), par Amy Engel

The Revolution of IvySuite et fin de la série & avis toujours ultra positif !
Je suis un peu coincée à présenter l'histoire sous peine de SPOILERS. Quoi qu'il en soit, ce que je retiens par-dessus tout, c'est la dévotion sans bornes de Bishop pour sa jeune épouse paumée. Mon cœur n'a eu de cesse de faire des loopings au fil des pages. Qu'est-ce que c'était bon. ♥

Finalement la série ne propose pas d'action à la Hunger Games (ou autres séries dystopiques) mais met le doigt sur l'émotion en traçant délicatement le parcours sensitif de l'héroïne. Ivy a grandi auprès d'un père et d'une sœur avides de vengeance et de pouvoir. Elle n'a jamais contesté son rôle dans leur projet d'assassiner le fils du président. Son mariage arrangé était une simple pièce du rouage. Ivy était donc formatée à accomplir sa mission. Seulement la réalité va ruiner ses certitudes car Bishop est un être à part. Il est loin de l'image du fils héritier qui vivrait dans une douce utopie et attendrait son heure pour reprendre le flambeau. C'est une âme pure et noble. Il se montre patient, attentif et à l'écoute de ses besoins. Comment résister ? Ivy va peu à peu chavirer et sera submergée par ce trop-plein de sentiments dont elle ne sait que faire !

L'histoire est incroyable - même si elle se déroule dans un univers rude et peu enclin à la frivolité, elle nous embarque avec délicatesse dans une lecture captivante et profonde. On croise aussi des personnages attachants. Big up à Caleb et Ash qu'on quitte avec beaucoup de regret. En bref, la série mêle l'aventure, la survie, le sens du sacrifice et l'espoir d'une nouvelle vie avec beaucoup de brio. C'est excellent. Beau et très fort. Je n'oublierai pas de sitôt Bishop & Ivy. ​😎​✨​

Lumen éditions, 2016 - Traduit par Anaïs Goacolou

// Repris en format poche chez PKJ.

 

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15/11/20

1,2,3, tu tomberas amoureux de moi ! par Déborah J. Marrazzu

1,2,3, tu tomberas amoureux de moi

Convaincue d'avoir été maudite par une bohémienne, Ally s'imagine détenir un pouvoir invisible pour briser les couples. Et donc, elle ne peut plus croire en l'amour. Son horizon sentimental est perdu dans le néant. Pour tirer son amie de son désespoir, Isis l'entraîne à la montagne pour des vacances forcées. Ally est partagée entre l'enthousiasme et la morosité. À peine arrivée à l'hôtel, elle bouscule un individu qu'elle traite de goujat mais le retrouve en tant que moniteur de ski prêt à en découdre.

La lecture est assez surprenante car elle s'étale en seulement 150 pages (les sentiments se développent plutôt rapidement) et pourtant les quiproquos se multiplient avec des situations rocambolesques ! Le couple ne va pas conclure promptement sa petite affaire. Et tant mieux. L'héroïne fait d'ailleurs preuve d'une énergie débordante. Mais elle réfléchit trop et met souvent la charrue avant les bœufs. Elle est agaçante aussi à refuser l'évidence ou à fuir constamment. La malédiction n'est qu'un prétexte - et encore ? Le passage chamanique est tout de même dantesque ! Hahaha.

Ce roman court était très sympa à lire - ambiance hivernale enchanteresse - dans le registre de la comédie romantique c'est extra. J'aimerais maintenant retrouver la plume de Déborah J. Marrazzu dans un format plus consistant afin d'apprécier au mieux son habileté à concocter des rencontres magiques et des scènes croquignolesques. Malgré ses maladresses, ce premier essai est adorable à lire, surtout en cette saison !

Harlequin / HQN / 2020

Format ebook uniquement

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Love is in the snow, d'Alfreda Enwy

Love is in the snowJuliette est romancière mais en manque d'inspiration depuis une rupture sentimentale. Sa meilleure amie l'expédie trois semaines à la montagne pour un séjour cocooning loin de tout souci. Sur place, Juliette rencontre Sawyer, un papa célibataire et totalement dévoué à sa famille. De prime abord l'homme est bourru et indifférent, puis très vite succombe au charme de Boucles d'Or.

Et voilà tout ! La romance est assez ordinaire et plantée dans un cadre féerique. Vous est en quête de décors enneigés, de randonnées en pleine nature, de chalet en bois, de chocolat chaud et de cardigan en cachemire ? Vous fantasmez sur les ambiances hivernales hyper gourmandes et sucrées ? Vous avez tiré le gros lot. La lecture est mielleuse et très convenue du début à la fin. Les décors sont enchanteurs, les personnages tous charmants et les couples se forment en un battement de cils. C'est la Magie de Noël !

Par contre j'avoue m'être un peu ennuyée car tout est trop lisse et fabuleusement romantique. Ça a son charme pour ceux qui rêvent de douceur et de tendresse (on ne va pas s'en plaindre non plus) mais j'aurais voulu plus de mordant ou que ça se titille davantage entre Sawyer et Juliette. Et l'embrouille finale... pff, tellement inutile ! Ou juste un petit sursaut pour produire de belles retrouvailles émouvantes. ​😊​❤️️​

Harlequin / HarperCollins / Coll. & H / 2020

#Loveisinthesnow #NetGalleyFrance

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14/11/20

Toi & Moi, de Kristan Higgins

Toi et moi Kristan HigginsLire un bon Kristan Higgins et oublier son téléphone dans un coin pour ne pas crever la bulle de bonheur... ✓

Harper est une brillante avocate spécialisée dans les divorces. Elle entretient une liaison avec un séduisant pompier qui refuse clairement de la demander en mariage. Mais c'est à celui de sa sœur cadette qu'elle se rend, assez mécontente d'apprendre qu'elle lie son destin à un type qu'elle connaît à peine. Elle débarque dans le Montana avec l'intention de mettre un terme à cette mascarade et tombe nez à nez sur son ex.

Nick est aujourd'hui un architecte accompli. Sa seule présence suffit à enflammer la jeune femme. Or ils ont tous les deux la rancune tenace et s'accusent réciproquement d'avoir planté leur mariage. Trop jeunes ou trop ambitieux. Le temps a passé et les souvenirs amers ont fait leur nid. Est-ce que la tension sera explosive ? OUI ! Et est-ce que c'est drôle ? CARRÉMENT !!!

Ce roman est une reprise des éditions J'ai Lu (2012) avec une couverture plus festive... tout en sachant que l'histoire ne se déroule pas durant Noël. Ha ha. Ne vous méprenez pas ! En attendant, on ne boude pas son plaisir non plus car l'histoire est une friandise savoureuse qu'on déguste en gloussant de bonheur. Kristan Higgins est la Reine incontestée des comédies romantiques et délirantes // Sophie K. est la Crème de la Crème aussi // garantie assurée de passer un vrai bon moment durant quelques pages.

D'ailleurs Harper et Nick font trembler les murs avec leurs réparties incendiaires et leurs remarques sarcastiques.

- Que fais-tu ici, Nick ?
- À ton avis ?
- Tu vends la Bible en porte-à-porte ? suggérai-je.


Ne changez rien, ils sont parfaits ! Pour moi, ils représentent aussi les couples d'aujourd'hui qui veulent croire en l'amour et qui se cassent les dents face à l'engagement. Entre leurs propres doutes et leurs cicatrices du passé, ils sont pas mal cabossés dans leur genre. Toutefois ils avancent, se construisent et se rabibochent comme ils peuvent. Le personnage de BeverLee a également été une vraie révélation - bouffée d'amour pour le chapitre 26 ♥ - j'ai terminé le roman en m'étouffant presque de joie et d'émotion !!! C'était extra. Lire un roman de Kristan Higgins et tout oublier... vraiment. Merci, merci, merci.
😀😂👌❤️😍

HarperCollins / 2020 pour la présente édition / traduit par Sophie Dalle 

Titre VO : My One And Only

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi ; par Juliette Bonte

Nouvelle édition 2020 / couverture illustrée et tutti quanti 🥛🍪🎅

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moiChloé Martin travaille dans une agence de voyages alors qu'elle déteste ça. Quand son boss lui propose de se rendre en Savoie pour sa première mission en solo, elle saute de joie en imaginant un séjour cocooning à la montagne.

Or, la réalité est moins glamour. Point de chalet de grand standing, à la place elle débarque dans une pension quelconque et se prépare à subir un programme d'activités barbantes. Comble de l'horreur, elle tombe nez-à-nez sur son ex au bras de sa nouvelle fiancée.

Et là, c'est le drame. Notre Chloé perd un boulon. Elle comprend qu'elle doit le reconquérir ! Qu'importe si le type est odieux et ne se gêne pas pour l'humilier publiquement. Chloé encaisse les coups bas sans moufter et décrète que c'est l'homme de sa vie.

Pas logique ? Alerte greluche en puissance ? Va-t-on supporter longtemps pareille flagellation ? Non, parce que Nick entre dans la place. C'est l'intervention divine. Pas moins. Après tout, c'est Noël. Les miracles existent.

Croyez-le ou non, ce roman vous réserve de douces et délicieuses surprises. Au départ, j'avoue, moi aussi je faisais grise mine. L'héroïne est tarte et stupide. Elle promettait d'être insupportable. Et puis, pas du tout. Au fil des pages, l'histoire prend ses marques et réserve de bonnes séquences rigolotes, parfois maladroites mais globalement hyper distrayantes !

Et bim la lecture est clairement devenue un plaisir coupable tellement je me sentais bien dans cette ambiance hivernale. Tout est idyllique. En bonus, la bluette romantique est adorable. C'est pas crédible une seconde et c'est justement ce qui me fait glousser. Là encore, nous avons une parenthèse idéale en cette saison chaotique. Je dis YES please. 

HarperCollins, 2020 pour la présente édition

🎄🎁🧦 [Psst : il y a un bonus inédit en fin d'ouvrage]

 

Something About You, de Mily Black

Something About YouJoséphine a tout plaqué en France pour recommencer une nouvelle vie en Amérique. Elle vient d'être embauchée par une femme d'affaires comme chauffeur & assistante personnelle malgré son look de punkette (tatouages et longs cheveux noirs aux mèches bleues). Jo n'a, de plus, pas l'habitude de jouer les serviles employées au service de riches citoyens mais sa situation précaire ne lui permet plus de faire la fine bouche. Et il est bien évidemment inenvisageable de rentrer à Paris.

Pourquoi ? On découvre un sombre passé de délinquance et de relation toxique. Aujourd'hui son ex remue ciel et terre pour la retrouver et met la pression sur ses proches. Joséphine a le cœur lourd mais ne laisse rien montrer. À Boston où elle vient de s'installer chez Mme Nichols, elle tente de redonner sens à sa vie. Sauf qu'une nana habituée aux coups de griffe ne baisse pas facilement ses défenses. Un certain Anderson va d'ailleurs en faire les frais.

OK. Le bras droit de sa patronne est particulièrement séduisant, mais surtout arrogant et dédaigneux. Joséphine en perdrait pied si elle ne se sermonnait pas d'être prudente ! Elle recherche avant tout une planque, non une romance. Mouahaha. On connaît la suite. Ceci dit, dès que l'affaire est conclue, j'étais un poil déçue. J'aimais tellement la tension qui couvait au sein du couple que la passion consommée m'a semblé moins croustillante. Oui, oui. Un comble.

En marge de ce batifolage, on découvre aussi une petite enquête car la vie de Mme Nichols est menacée (lettres anonymes et menaces de mort). La pression au boulot se fait sentir car les contrats font défaut et la rumeur d'une entreprise fragile gonfle. Ce détail sera d'ailleurs encore à éclaircir dans Something About Her qui est une suite ou presque. 😁 En tout cas, pour une première fois, j'ai beaucoup aimé le style de Mily Black.

Harlequin coll. &H / 2018

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11/11/20

Comment j'ai boycotté Noël (et survécu à l'Alaska), de Julia Nole

Comment j'ai boycotté Noël et survécu à l'AlaskaCourtney avait misé gros sur sa liaison avec son boss mais réalise trop tard son erreur. Elle part donc sur un coup de tête en Alaska pour remplacer une collègue le temps des fêtes. Sur place, elle réalise avec effarement la mission délirante qui l'attend : des routes impraticables, trop de neige et de verglas, des ours planqués derrière les bosquets, un beau gosse bourru et mystérieux, sans oublier la tempête du siècle avec coupure de courant et repli stratégique au chalet !

C'est clairement aussi bon et efficace qu'un téléfilm de Noël : ambiance hivernale, petite ville charmante, communauté attachante, péripéties farfelues et rigolotes. Ça se boit comme du petit lait. On a même une petite romance sympathique ! Certes, j'ai quelques réserves à son sujet car (pour moi) le déclic amoureux ne fait pas rêver. Un peu de farine pour des ébats assez chastes. Haha. Carré blanc sur le reste. Pourquoi pas ? Je ne suis pas forcément fan des scènes détaillées en long en large et en travers non plus. Mais pour le coup, j'aurais préféré qu'on s'en tienne à des bisous et des câlins au lieu de ce truc flou et approximatif. Huhuhu. J'ai d'ailleurs moins accroché au reste de l'histoire - le clash, la pénitence et les révélations - no big surprise ! Petit constat de trop vite, trop soudain, trop cliché. Bref.

Ceci étant dit, je ne regrette absolument pas d'avoir lu ce roman. C'est non seulement idéal pour mon petit cœur tout mou, idéal pour la saison et idéal pour se détendre. J'ai également découvert la jolie plume, débutante et talentueuse, de Julia Nole. C'est donc une opération séduction pleinement réussie.

HarperCollins Poche / édition papier 2020

 

L'amour est un dessert... qui se mange à deux, de Cécilia City

L'amour est un dessert qui se mange à deuxPetite hésitation avant de découvrir ce roman. Je n'étais pas emballée par la présentation mais j'ai craqué pour la couverture ! ♡(.◜ω◝.)♡

Lila a le béguin pour Loris qui est marié mais malheureux en ménage sauf qu'il veut préserver son petit garçon et ne souhaite pas divorcer. Loris et Lila travaillent ensemble dans la pâtisserie familiale (la Maison Dorée). Leur complicité ne fait aucun doute pour leurs proches qui guettent avec hâte le moindre rapprochement. Lila aussi se sent prête de lui sauter au cou alors que Loris ne cesse de souffler le chaud et le froid sous des prétextes bidon. Soupirs et longs soupirs.

D'entrée de jeu, j'ai eu du mal à me situer. Faut-il aimer ou pas Loris ? Le type est marié (wesh). Son comportement avec Lila est louche. Encore une amitié amoureuse qui me laisse dubitative - cf. Viens, on s'aime de M. Moncomble. Quid d'Arthur ? Le rouquin flamboyant, trop charmant pour être honnête ? Avouez qu'on s'y perd ! C'est d'ailleurs rare de douter autant dans une romance !

J'ai donc choisi de tricher (amen) en lisant les deux derniers chapitres du roman. Je voulais en avoir le cœur net car je n'aimais pas cette sensation de flou. En plus, je n'étais pas attirée par Loris. Au final, je suis toujours dans le doute car j'ai adoré certains passages, j'ai ri aux éclats et j'ai bien aimé l'ambiance générale (légère, insouciante et sucrée). Mais quel bazar aussi !

J'ai vraiment eu le sentiment d'avoir été prise pour une girouette. Ça tourne dans tous les sens, ça t'envoie des paillettes et ça t'embrouille les idées. Oui, oui. Le dénouement est assez inattendu car les indices sont éparpillés. Et surtout, ce n'est pas un triangle amoureux. Tous ne jouent pas franc jeu et on ne sait jamais sur quel pied danser. Enfin, voilà un charmant micmac ! Gourmand, croquant et confondant.

Harlequin / HQN / 2020

#Lamourestundessertquisemangeàdeux #NetGalleyFrance

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,