13/12/16

French Ski, par Tom Ellen & Lucy Ivison

Pour avoir adoré Celui qui sera mon homard l'an dernier, j'ai sautillé de joie en découvrant le nouveau roman de Tom Ellen & Lucy Ivison (ou comment un amour de lycée a laissé place à une véritable complicité perceptible dans leur écriture). French Ski nous invite à vivre les émotions folles d'un voyage scolaire au cours duquel de jeunes anglais vont délirer sur les rencontres et les premiers baisers. Imaginez ce magma d'hormones en folie et vous obtenez une idée de votre lecture un poil bêtifiante mais idéale pour émoustiller les très jeunes lecteurs ! ☺

French ski

Mouse et Jack partent avec leurs collèges respectifs en classe de neige dans les Alpes. La jeune fille vient d'être virée de son école de danse et ne connaît quasiment personne, à part deux copines rigolotes, Connie et Keira, et son ancienne meilleure amie Lauren, devenue hypocrite et peste. Elle tente de faire bonne figure, mais se sent à côté de ses pompes. Jack aussi manque totalement de confiance en lui, pour jouer sur scène avec son groupe ou auprès des filles, tandis que ses deux potes, Max et Toddy, tirent des plans sur la comète à propos des nanas qu'ils vont rencontrer en faisant des paris débiles. Tout ce joli monde affiche crânement 14 ans, ce qui explique l'aspect immature et puéril du roman. On y parle “galoches” et conquêtes faciles, on fanfaronne, on fait des mystères, on crève de jalousie, rien de bien méchant. On s'amuse d'un rien (Monsieur Jambon le hamster) et l'histoire vole au ras des pâquerettes. Pour notre plus grand plaisir. Car la lecture est légère et touchante dans sa façon d'aborder la maladresse des adolescents, leur empressement et leur esprit bêta, leur obsession puérile pour le sexe opposé. Tom Ellen & Lucy Ivison ont saisi l'essence de l'âge ingrat qu'ils traitent avec humour et sans complexe. La narration alternée apporte aussi de la dérision aux situations rocambolesques - les filles et les garçons peuvent partager les mêmes aventures et ne pas les ressentir de la même façon. Par contre, ils ne trichent pas sur leurs angoisses, leurs doutes et leurs attentes. Ce savant mélange entre la comédie et l'apprentissage de vie donne finalement à la lecture de jolies couleurs de fraîcheur et de liberté. Le roman se lit avec quelques crispations, quand on a passé l'âge, mais inspire aussi une sensation de joie et d'insouciance qui reste très appréciable pour se changer les idées !  

Traduit par Julie Lopez pour Gallimard Jeunesse [Never Evers]

Coll. Scripto - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12/12/16

Ça a commencé comme ça, par Angéla Morelli

Véritable roman cocooning, bardé d'émotions douces et tendres, alternant aussi le sourire et le cœur gros ! C'est tout bon pour commencer cette nouvelle semaine (frisquette) de décembre. ♥♥♥♥

Ça a commencé comme ça

Flore, une jeune femme dynamique, se démène pour assurer un quotidien en dents de scie. Maman divorcée, pas forcément en très bons termes avec son ex, elle a trouvé refuge dans la maison de son père, un peu brinquebalante, mais nichée sous le soleil de la Dordogne. Le foyer est également marqué par l'absence de la mère de Flore, fauchée par la maladie une dizaine d'années plus tôt, et qui constitue un deuil encore douloureux pour la jeune femme et son père, lesquels n'ont d'ailleurs jamais osé aborder le sujet, préférant se voiler dans leur chagrin muet et pesant.

Bref. Flore doit gérer seule les soucis domestiques. Du matin au soir, elle s'active aux fourneaux, prépare ses pâtes pour les croissants et les chocolatines, pâtisse éclairs, religieuses ou muffins, mitonne ses confitures, bidouille ses décoctions à base de plantes médicinales. Flore a résolument mis sa vie entre parenthèses, au grand dam de sa meilleure amie Fanny qui lui rappelle de souffler un peu pour vivre d'audaces. Aussi, l'entrée en scène du beau ténébreux Corto fait frétiller les sens de notre héroïne de la racine des cheveux jusqu'aux ongles de ses orteils. ^-^

L'histoire s'écoule paisiblement, avec une note de légèreté, une pointe de fantaisie et une pincée de sensualité. C'est le moins qu'on attend d'une comédie romantique, bourrée de charme et de bonnes vibrations ! De fait, on s'y sent drôlement bien. On se sent comme chez soi, à écouter une copine nous raconter son histoire farfelue, avec ses hauts et ses bas, ses rêves et ses doutes. Pour avoir déjà eu l'occasion de lire les nouvelles d'Angéla Morelli, j'ai retrouvé ici cette formidable capacité à camper un univers attachant avec des personnages hauts en couleur et une frénésie ambiante qui donne envie de sourire.

Et justement, la lecture nous réserve de belles émotions, parce qu'il est question d'amour, de confiance en soi, de résilience, de deuil en latence, mais aussi de gourmandises, de pop culture, de dérision, de non-dits et de lâcher prise. Il y a de la vigueur et du pep's dans cette lecture, tour à tour désinvolte, sensible et grisante, ça a l'effet pétillant du champagne, c'est étourdissant et euphorisant, sans pourtant provoquer l'ivresse. J'ai beaucoup aimé cette sensation, beaucoup aimé prendre mon temps à lire cette histoire et passer des moments agréables en compagnie de Flore. C'est un très joli roman, à déguster en toutes saisons ! ♥

Harlequin, coll. &H - Octobre 2016

 

Posté par clarabel76 à 12:12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/12/16

Délivre le Père Noël ! par Orianne Lallemand & Caroline Hüe

Délivre le Père Noël

À la fois inquiets et énervés par la disparition du Père Noël, les lutins interpellent le lecteur pour les aider à trouver des pistes, au lieu de rester comme des niais à les contempler. Vite, il n'y a pas de temps à perdre. L'atelier est dans un désordre sans nom, mais le doute n'est plus permis : le Père Noël a été kidnappé par le redoutable Gâche Noël.

Courage, il faut se rendre chez l'individu pour libérer l'idole des enfants. L'antre de Gâche Noël est horrible, on frissonne de peur, le Père Noël est ligoté comme un malheureux, il faut le sauver et s'enfuir sans traîner pour entamer la grosse tournée nocturne !

Ah, ah ! Incontournable Orianne Lallemand ! Chaque année, ses albums chez Nathan sont attendus avec impatience & excitation. La promesse d'une bonne partie de rigolade avec une lecture riche en suspense et en rebondisements.

La dynamique est réelle : flaps à soulever, pop-up final... On n'a pas le temps de s'ennuyer. Et l'histoire fait sincèrement glousser de joie par son ingéniosité et son originalité. Très, très chouette rendez-vous ! Une réussite.

Nathan - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/12/16

Vive Noël ! par Enid Blyton

Après une compilation réussie invitant à nous plonger dans l'esprit des vacances, voici une nouvelle collection de petites histoires inédites par la grande prêtresse de la littérature jeunesse. 

vive noel

Cette fois, Enid Blyton nous convie à partager l'esprit de Noël en une farandole de textes courts, désuets et bien-pensants. Tout le folklore des fêtes est ainsi convoqué pour se plonger dans cet esprit joyeux et traditionnel à raconter des histoires de Père Noël trempé qui vient se réchauffer au coin du feu, de petit sapin délaissé parmi les grands conifères présomptueux, du manque d'argent pour organiser un réveillon chic et du miracle de l'Avent, de la clochette du petit renne, des promesses pour être bien sage et travailler mieux à l'école, ou d'une chaussette trop remplie... et du monde secret dans le château du père Noël ! 

Le recueil se termine par une longue histoire d'une dizaine de pages, entrecoupée en onze parties, au cours desquelles on assiste aux préparatifs d'un Noël en famille. Susan et Benny rentrent de pension pour passer quatre semaines à la maison pendant les fêtes. Avec leurs parents et leurs jeunes frère et sœur, ils vont ainsi mettre la main à la pâte pour concocter un Noël dans les règles de l'art. Au fur et à mesure qu'ils complètent les décorations, ils questionnent leur père ou leur mère sur la tradition du houx, les mystères du gui, l'histoire du père Noël, mais aussi du sapin, de la grosse bûche à brûler, des chants traditionnels, etc. Si les légendes affluent et enrichissent l'imagerie des fêtes, l'ambiance n'en demeure pas moins nunuche et compassée. J'avoue que ce cliché d'une famille parfaite, en totale symbiose, a fini par me peser sur l'estomac. ^-^

Pour qui souhaite une lecture féerique, chaleureuse et pleine de bons sentiments, ce rendez-vous saura les sustenter ! C'est onctueux à parcourir, cela se picore à la légère, on peut aussi choisir de piocher au hasard la lecture du soir ou pour patienter avant LE grand soir. C'est délicieusement old-fashioned, Noël restant une magie intemporelle. 

Traduit par Luc Rigoureau pour les éditions Hachette - [Enid Blyton's Christmas Stories]

Novembre 2016 / illustrations de Mark Beech

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/12/16

Le Trône de Fer Tome 4 : L'Ombre maléfique, de George R.R. Martin lu par Bernard Métraux

Ce tome fait suite à La Bataille des Rois et se révèle globalement n'être qu'un épisode de transition, assez creux, et néanmoins essentiel à la bonne compréhension de la série. ☺

L'ombre maléfique

Le royaume des Sept Couronnes est désormais plongé dans le chaos, la mort de Robert Baratheon a logiquement installé son héritier Joffrey sur le trône, mais sa légitimité est contestée. Décrié comme étant le pantin à la solde des Lannister, sa mère Cersei et son oncle Tyrion, désormais la Main du Roi, Joffrey ne rallie aucun seigneur à sa cause. Les frères de Robert, Stannis et Renly, partent en guerre. Robb de Winterfell s'autoproclame roi du Nord et envoie ses troupes à la conquête de territoires ennemis. Disons que, dans l'ensemble, ça s'affronte dans tous les coins, le royaume est à feu et à sang. Même Theon Greyjoy se lance dans la mêlée pour affirmer crânement son autorité, frustré par une sœur à qui l'on confie des missions plus valorisantes. Il faut dire aussi que Asha Greyjoy a salué leurs retrouvailles, au bout de dix ans, par une humiliation publique, en se faisant passer pour une autre tandis qu'il la courtisait hardiment. Jalousie, ambition, pugnacité, trahison et mésalliance... Les ingrédients du bouillon croquent sous la dent, mais laissent un goût amer en bouche.

L'intrigue générale est donc assez stratégique. On survole les positions des personnages, on suit leurs motivations, on tente parfois de cerner leurs plans, sans quoi il y a peu d'action susceptible de surprendre le lecteur. Certes, un prétendant aux sept couronnes va décéder, dans des circonstances très nébuleuses et qui seront sans doute exploitées par la suite (je l'espère). Le personnage de Robb Stark est totalement zappé : l'héritier de Winterfell est parti en campagne, mais ses exploits sont relatés par ouï-dire. Sa mère Lady Catelyn erre comme une désespérée alors que sa famille se délite, Sansa est retenue prisonnière des Lannister pour épouser Joffrey (quelle cruche, celle-ci), Arya se cache sous les oripeaux d'une servante de cuisine à Harrenhal où se trouve Tywin Lannister (quelle ironie), Bran est seul à Winterfell et fait de plus en plus de rêves tristement prémonitoires... Jon Snow, toujours flanqué chez la Garde de la Nuit, vient de franchir le Mur pour parcourir des contrées étranges et dangereuses. 

Ainsi, toutes les araignées tissent leur toile avec fourberie et audace, des personnages secondaires surgissent, comme Osha la sauvageonne, Asha l'insolente et intrépide sœur de Theon Greyjoy, et aussi Ygritte la fille du Nord. De son côté, l'exotique Daenerys prépare son retour fracassant, suivie de trois jeunes dragons déchaînés. L'ambiance est assez sombre et pesante, elle n'égale sans doute pas la tension dramatique du premier volume mais se propose de nous divertir autrement. Pour le coup, je dois admettre que la lecture audio est grandement efficace pour s'absorber dans ce récit teinté de fureur et de folie. On y avance à petits pas chassés, hypnotisés par l'interprétation de Bernard Métraux. Ce dernier n'a de cesse de nous plonger au cœur des méandres, avec sa gouaille, sa force et son sens très pointu de la théâtralité. C'est assez impressionnant... (même si le choix des voix nasillardes pour les personnages, principalement féminins, me fait hérisser les poils sur les bras). Le format audio offre ainsi une sacrée immersion dans l'univers foisonnant du Trône de Fer ! Je poursuis l'aventure... 

[A Game of Thrones]

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Jean Sola

Lu par Bernard Métraux - Durée d'écoute : environ 14 h

Collection Écoutez lire, Gallimard  /  Mars 2016

 


08/12/16

Le Noël enchanté de Noisette, de Timothy Knapman & Rebecca Harry

Le Noël enchanté de Noisette

Noisette est un petit renard insouciant. Tandis que ses amis se préparent pour l'hiver, en stockant des provisions et en confortant leur nid douillet pour les tenir au chaud, Noisette préfère ignorer leurs bons conseils et batifole dans la forêt. Aussi, quand l'hiver arrive, la neige tombe drue, le vent glacé souffle fort, le petit renard grelotte dans son coin. Il a froid, il a faim, il se sent seul. Ses amis sont terrés au chaud avec leur garde-manger bien fourni. Et lui regrette de n'avoir pas su les écouter.

C'est la nuit de Noël. Noisette regarde le ciel étoilé et soupire fort en faisant un vœu. Peu après, il reçoit un paquet argenté sur la tête. Qu'est-ce donc ? Oh, des victuailles et des confiseries pour le sustenter. Mais Noisette a bon cœur et décide de partager ses cadeaux avec ses amis. La journée de Noël se déroule dans la joie et la bonne humeur. À la nuit tombée, ses amis lui prodiguent de nouveaux conseils pour se protéger de l'hiver. Et cette fois, Noisette les applique à la lettre.

Quel joli conte sur l'amitié et sur l'esprit de Noël ! C'est raconté avec simplicité et beaucoup de tendresse. Les illustrations argentées subliment l'histoire et apportent à l'album une sensation cocooning très appréciable. Une lecture qui ne manquera pas de plaire aux enfants !

Gründ - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Imagidoux : Mon imagier de Noël, de Fani Marceau & Claire Le Grand

Mon imagier de Noël

Je pensais avoir fait le tour des imagiers sur Noël, mais celui-ci est agréablement surprenant. Avec ses 200 images, son petit format bien dodu, il nous embarque dans une lecture rafraîchissante et joyeuse.

On parcourt ainsi tout le tralala de Noël, à commencer par l'hiver, le froid, les jeux dans la neige, puis la maison et ses décorations, la lettre, les boîtes aux lettres du monde entier (magnifique !), l'atelier du père Noël, la table du réveillon, les chansons... Un formidable tour d'horizon de cet esprit unique et fabuleux.

J'ai également beaucoup apprécié le chapitre sur les rennes, qui ne se contente pas de présenter Rodolphe, mais également ses camarades, Tornade le plus rapide, Comète qui apporte le bonheur, Fringante belle et puissante, Tonnerre le plus fort... Un équipage fort surprenant, dont on ne soupçonne pas le potentiel ! :)

Cet imagier réussit à mêler le quotidien à l'imaginaire. Et le résultat donne des étoiles dans les yeux. C'est, de plus, saupoudré d'humour et de tendresse. Un doux cocktail savoureux. Un livre à explorer seul ou en famille. 

Gründ - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Père Noël à la rescousse ! de Barry Timms & Ag Jatkowska

Père Noël à la rescousse

En cette veille de Noël, il a tant neigé que la famille Ours est bloquée chez elle ! Le Père Noël convoque aussitôt ses amis pour venir à leur secours. Ils ont très peu de temps pour leur organiser un Noël de rêve... Vite, vite, préparation des cadeaux, des sablés, des décorations ! Ouf, juste à temps avant de partir en tournée pour la nuit de Noël.

Une lecture dynamique, avec des volets à soulever et des enveloppes à déplier, et qui se conclut sur un pop-up géant pour souhaiter à tous les lecteurs un merveilleux Noël entouré de rires et de chansons. Encore un album qui respecte l'esprit des fêtes, avec un graphisme chaleureux, enrobé de tendresse et d'amitié. Adorable.

Gründ - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07/12/16

#Xmas is coming to town : Maël cherche le Père Noël ! & Cache-cache Père Noël

Humm, ça sent les livres de Noël avec cette jolie moisson chez Gründ : 

Maël cherche le Père Noël ! de Jannie Ho

Maël cherche le Père Noël

C'est la veille de Noël. Maël le petit ourson part à la recherche du Père Noël : dans le jardin, dans la maison, dans le salon... Mais la nuit tombe déjà et il est l'heure pour l'ourson d'aller se coucher. Dans son lit, Maël ronfle paisiblement et ne s'aperçoit même pas de la présence d'une légende derrière lui. Joyeux Noël, petit bonhomme ! 

Comme tout  bon livre à tirettes qui se respecte, cela dépasse de partout, ça déborde de figures de pingouin, de chien, de maman ours... C'est assez incongru en mains propres, mais l'enfant est fan et a de quoi occuper ses dix doigts à tripatouiller tout ça ! 

 

Cache-cache Père Noël, de Marie Paruit

cache cache

Rien ne va plus dans le chalet du Père Noël ! Notre papi gâteau a perdu son bonnet rouge et ne peut absolument faire sa tournée sans se couvrir les oreilles. Quelle catastrophe. Ses lutins sont tous mobilisés pour fouiller l'atelier, la grange et le foin, mais rien n'y fait. Le bonnet est introuvable.

Vite, vite, Père Noël, l'heure tourne, le traîneau est chargé à bloc... les enfants sont impatients de recevoir leurs cadeaux. Notre Père Noël est pourtant d'humeur chagrine avec sa tête nue. Heureusement, en soulevant quelques paquets, youplaboum, le bonnet est enfin retrouvé ! Soulagement général. La belle nuit de Noël peut commencer.

C'est qu'on s'amuse comme des fous avec le folklore des fêtes ! Les illustrations, adorables, plaisent beaucoup aux enfants. Ce sont ainsi deux petites lectures sans prétention, mais qui occupent les journées en attendant le jour J.

Gründ - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

#Xmas is coming to town : Mes premières chansons de Noël en anglais & Chante avec le Père Noël

La magie de Noël continue... en chansons ! 

Mes premières chansons de Noël en anglais, illust. par Yu-Hsuan Huang

Mes premières chansons de Noël en anglais

Ce titre de l'incontournable collection des Petits Livres Sonores propose une variété de chansons de Noël en anglais.

On trouve ainsi Jingle bells, Rudolph the red-nosed reindeer, Old toy trains, Have a holly, jolly Christmas, Santa Claus is coming to town & Frosty the snowman. À écouter avec les petites puces.

C'est toujours aussi grinçant à l'oreille, mais les illustrations sont adorables et l'esprit de Noël est respecté. C'est simple, pour une approche joyeuse de l'anglais ! 

 

Chante avec le Père Noël (Un livre et un CD pour attendre Noël),
illust. par Séverine Cordier, Mélanie Combes, Claire Frossard

Pour plonger les enfants dans cette ambiance festive, et pour mieux attendre le Père Noël, cet album avec CD est une idée pertinente & salvatrice.

Au programme, on retrouve 15 chansons, mais aussi 15 comptines, toutes accompagnées d'illustrations savoureuses, qui ne manqueront pas de bercer le lecteur d'une douce euphorie.

C'est donc l'occasion d'écouter ou de redécouvrir des chansons traditionnelles, comme Vive le vent, Douce nuit, Noël blanc, Grand Saint-Nicolas, Le petit renne au nez rouge, L'as-tu vu, Mon beau sapin & We wish you a Merry Christmas... Et ce n'est pas tout ! 

Patience, patience, le Grand Soir approche ! 

NB :  On trouve aussi un code pour télécharger les musiques. 

 

AudioMagique : Où est le Père Noël ? de Séverine Cordier


Cet album est bel et bien magique ! Il suffit de tourner les pages pour entendre l'histoire lue à voix haute. Remarquable. Les enfants en resteront coi. De plus, c'est agrémenté d'effets sonores et de chansons, pour raconter l'histoire de la disparition du Père Noël.

En cette nuit de Noël, cette nouvelle frise la catastrophe. Les lutins remuent ciel et terre pour retrouver notre bon barbu et le débusquent dans son fauteuil en train de roupiller en ronflant fort, fort, fort. C'est très drôle, avec des illustrations hyper mignonnes, comme souvent chez Gründ, c'est bon enfant et ça plaît auprès des bambins.  

Gründ - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,