03/01/18

Les premières enquêtes de Miss Silver : Le Masque gris, de Patricia Wentworth

LES PREMIÈRES ENQUÊTES DE MISS SILVER collectorFuyant une déception sentimentale, Charles Moray a longuement voyagé loin de son Angleterre natale, qu'il retrouve avec une pointe de nostalgie. Mais le soir où il se rend dans la grande demeure familiale, il surprend une réunion secrète dans la chambre de sa mère. Des individus complotent le meurtre d'une jeune héritière. Or, Charles reconnaît parmi eux la silhouette de Margaret Langton, son ancienne fiancée. Impossible pour lui de prévenir la police. Il parvient alors à la recontacter et la découvre en compagnie d'une jolie blonde, qui n'est autre que Margot Standing, la riche héritière qu'on cherche à éliminer. Sur les conseils de son ami Archie Millar, Charles embauche les services discrets de Miss Silver, “une petite personne, à la mine chiffonnée, aux traits insignifiants, aux cheveux grisonnants, soigneusement réunis en une lourde torsade sur la nuque”. Cette détective affable passe son temps à tricoter, tout en prêtant une oreille attentive aux confidences des uns et des autres. D'abord méfiant, Charles Moray va rapidement s'étonner de la vivacité d'esprit de cette étrange personne.

Miss Silver n'occupe toutefois pas le rôle clef de cette histoire, et même si elle est la contemporaine d'une certaine Miss Marple, notre héroïne est loin de l'égaler. Ceci dit, la lecture n'en reste pas moins charmante et pleine d'élégance ! L'intrigue policière se révèle habile et distrayante, avec ce soupçon de désuétude absolument ravissant, où l'on plonge avec délice dans une ambiance fin des années 20 - début des années 30, riche en insouciance et légèreté. Les personnages sont des caricatures frivoles et soupe au lait, mais inspirent aussi beaucoup de sympathie. En somme, c'est chic et sophistiqué. Pétillant comme une bulle de champagne.

La couverture signée Emmanuel Romeuf pour cette édition spéciale réunissant les trois premières enquêtes de Miss Maud Silver (Le masque gris, L'affaire est close, Le chemin de la falaise) vaut à elle seule la raison d'acquérir cet ouvrage ! 

10-18 collector, 2017, trad. Sophie Vincent pour Le Masque Gris (Grey Mask)

 


20/12/17

Un Noël à New York, de Anne Perry

Un noel à new yorkEn ce mois de décembre 1904, Jemina Pitt traverse l'Atlantique pour se rendre à New York avec son amie Delphinia Cardew qui doit épouser le fils de l'associé de son père. Accueillie chaleureusement par la famille Albright, Jemina est également séduite par le nouveau continent et par son ambiance cosmopolite. Harley Albright, le frère du fiancé, s'est même offert d'être son guide personnel durant son séjour. Ainsi, au détour de leurs flâneries, celui-ci s'épanche sur la possible menace qui plane sur les prochaines noces. En effet, il a eu écho du retour en ville de la mère de Delphinia, qu'on croyait disparue depuis des années. Harley craint qu'elle ne s'approche de sa fille pour lui extorquer de l'argent. Afin d'empêcher tout scandale, Jemina accepte de faire équipe et de mener une enquête discrète. Mais les affaires de famille peuvent parfois se révéler périlleuses, entraînant dans leur sillage la réputation et l'innocence de notre héroïne.
L'ambiance hivernale et le paysage new-yorkais à l'approche des fêtes plantent le décor et sont les principaux atouts de cette lecture. L'histoire est délicieuse, nous présentant la fille de Thomas Pitt comme étant une demoiselle indépendante, au tempérament affirmé et doué de bon sens. Ce qui se trame en coulisses est également charmant et captivant (dîners dans la haute société, secrets et non-dits). J'étais pleinement intriguée, curieuse d'aller plus loin et désireuse de fouiller encore. Hélas, le format du conte traditionnel est court (moins de 200 pages), ce qui ne permet guère à l'histoire de se déployer. Or, j'avais envie d'ampleur et de ne pas m'arrêter en si bon chemin. Au lieu de ça, le livre se termine trop tôt, avec un dénouement précipité. Je suis franchement frustrée, car j'avais anticipé un rendez-vous à la hauteur des promesses vendues. Dommage. La lecture est loin d'être mauvaise, mais nous laisse une sensation de dispersion et de brusquerie en raison de son format imposé. Les contes de Noël façon Anne Perry demeurent, malgré tout, une rencontre incontournable en cette période ! ☺

10-18 Grands Détectives, 2016 - Trad. Pascale Haas

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19/12/17

Un Noël en Sicile, de Anne Perry

“En ce mois de décembre, la neige ne tarderait pas à tomber chez lui en Angleterre, mais là, tout près de la Sicile, la brise chargée d'embruns était d'une extrême douceur. (...) Passer trois semaines à Noël sur une île volcanique de la Méditerranée changerait-il quelque chose ? Ce séjour le guérirait-il de ce sentiment de désespoir, de petits échecs sans fin ?”

Un noel en sicileÂgé d'une quarantaine d'années, James Latterly se sent déjà vieux et rongé par l'amertume. L'homme vient de perdre son épouse, mais n'éprouve aucun réel chagrin. Outre un parcours professionnel gratifiant, James pose un regard vide sur le reste de son expérience. En s'isolant sur l'île de Stromboli, il espère au mieux oublier ses idées noires et retrouver l'élan qui lui fait défaut. Dans la petite pension qu'il occupe, notre homme croise d'autres vacanciers en déroute - un écrivain pompeux, un colonel guindé, des époux mal assortis et un vieillard malade. Seule une jeune adolescente, Candace Finbar, détonne en débordant de joie et de vie dans ce paysage sinistre. S'ajoutent, en toile de fond, les grondements sourds et insistants du volcan situé non loin de leur logis. Débonnaire, leur hôte assure que la situation est sous contrôle, mais James pressent un drame en puissance. Bingo. Quelques chapitres plus loin, c'est une avalanche de catastrophes qui s'abat sur l'histoire et les personnages. Quel revirement de situation ! La lecture, qui affichait pourtant un rythme de croisière pépère, devient soudainement plus intense et tragique. C'est aussi dans une atmosphère apocalyptique que l'on avance dans ce récit, où les corps tombent comme des mouches, mais où l'instinct de survie prévaut. Si James en doutait encore, cette réalité brutale va lui secouer les puces.
Au final, j'éprouve la sensation confuse d'avoir lu un roman décousu et échevelé, mais où le charme et l'élégance d'Anne Perry priment et travaillent en force pour vaincre les réticences. Je ne suis pas profondément déçue, les récents titres de cette collection ont déjà prouvé leurs limites, toutefois c'est enrichissant d'aller à la rencontre des personnages secondaires des sagas fétiches de l'auteur (James est le frère d'Hesther Monk). De plus, la promesse d'évasion est remplie, à défaut de baigner dans une ambiance de Noël digne de ce nom. ☺

10-18 Grands Détectives, 2017 - Trad. Pascale Haas

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

X-Files : Les nouvelles affaires non classées (Première partie) par Joe Harris, Chris Carter, Dirk Maggs

X Files audible

X-Files revient en format omnisonore exclusivement pour Audible grâce à Chris Carter, le créateur de la célèbre série, à Joe Harris, l'auteur de comic books, et à Dirk Maggs (Alien : La sortie des profondeurs) pour son adaptation audio. 

X-Files : Les nouvelles affaires non classées nous permet de retrouver le célèbre duo d'agents du FBI, Scully et Mulder, dans cinq épisodes mijotés aux petits oignons. Retirés du service, les deux enquêteurs sont retournés à la vie civile sous de nouvelles identités. Mais un simple coup de fil de Skinner, les alertant que leurs dossiers ont été piratés, suffit pour convoquer tout ce beau monde dans leur petit bureau au sous-sol du J. Edgar Hoover Building pour y reprendre leurs anciennes fonctions. Poursuites infernales, kidnappings, réapparition de fantômes du passé, entités extraterrestres, complots et subterfuges tendancieux... On retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de la série, on recroise l'homme à la cigarette, Alex Krycek, Mr X ou les Lone Gunmen, on renoue avec l'humour potache de Fox et le pragmatisme de Dana, on est au cœur même du récit, au plus près de l'action, en train de perdre pied, de guetter le moindre bruit suspect, d'échapper à une fusillade, de tomber dans les pommes ou de vivre une expérience interdite. C'est tout simplement génial.

Outre l'intérêt trouvé dans chaque histoire, j'ai particulièrement savouré la mise en scène avec effets sonores, générique de la série etc. La réalisation est saisissante de réalisme, on se trouve aux premières loges des enquêtes, chaque action est détaillée avec tact (oui, là je cours ou je viens de sauter d'un étage avant d'atterrir sur des draps... youplaboum). De plus, ce sont les vraies voix françaises de Gillian Anderson et David Duchovny, ainsi Danièle Douet et Georges Caudron, qui accompagnent cette lecture pour une immersion parfaite. Cette création omnisonore a donc été réalisée dans les règles de l'art et a veillé à ne négliger aucun détail susceptible de fâcher les fans. ☺ Le résultat est époustouflant et distrayant ! Il me tarde déjà d'en découvrir davantage... après tout, X-Files, la vérité est ailleurs ! 

 

Figurent au programme les 5 épisodes suivants :

Ceux qui croient Alors que Mulder et Scully, retirés du service, se cachent sous de nouvelles identités, un piratage informatique dérobe l'ensemble des dossiers du bureau des affaires non classées. Le soir même, Scully est poursuivie par des inconnus dotés de pouvoirs psys. Un inconnu la sauve de leurs griffes. Mais est-ce pour son bien ? 

Les hôtes La luxueuse station balnéaire de Martha's Vineyard est le théâtre de cinq disparitions. Mulder et Scully, récemment ré-affectés au bureau des affaires non classées, prennent l'enquête en main et en découvrent un peu plus sur une des premières menaces qu'ils avaient dû affronter. 

Pour le bien de Monsieur X Mulder reçoit d'étranges appels téléphoniques et des signes laissent entendre que Mr X cherche à le contacter. Ce serait parfait si Mr X n'était pas mort depuis dix ans. Mulder en apprendra beaucoup plus sur l'huile noire. 

Nouvelles méditations de l'Homme à la cigarette Cherchant comment il peut bien être vivant, alors qu'il se souvient être mort une fois, l'Homme à la cigarette fouille les archives du syndicat et ouvre la porte à de nombreuses explications. Le premier doyen ne lui sera pas forcement d'une aide bienveillante. 

Pèlerins Suite à un attentat sur une station de forage américaine en Arabie Saoudite, Mulder et Scully découvrent sur place une série de phénomènes inquiétants qui leur rappellent plusieurs affaires passées. S'approcheraient-ils enfin de la source de l'huile noire, cette matière qui prend possession des personnes qu'elle touche ! 



Avec : Georges Caudron dans le rôle de Mulder, Danièle Douet dans le rôle de Scully, et Sylvain Agaësse, Véronique Augereau, Robin Barde, Jacques Brunet, Guy Chapellier, Julien Chatelet, Olivier Chauvel, Pascale Chemin, Marie Chevalot, François Creton, Gérard Darier, Juliette Degenne, Véronique Desmadryl, Thierry Desroses, Laurence Dourlens, Philippe Dumond, Hervé Furic, Pascal Germain, Brigitte Guedj, Jean-Bernard Guillard, François Hatt, Fily Keita, Régis Lang, Karim Lebdiri, Gabrie Ledoze, Jean-Pierre Leroux, Gilbert Levy, Cyril Monge, Jean Pavageau, Marc Perez, Laura Prejean, Emilio Rabat, Mathieu Rivolier, Ludmila Ruoso, François Tavares, Pierre Tessier, Slimane Yefsah. 

Ce titre est une création omnisonore d'Audible : il s'agit d'une fiction jouée par plusieurs comédiens et enrichie par des effets sonores. Le son 3D permet une immersion sonore innovante et une expérience d'écoute exceptionnelle. 


>> Cet enregistrement original est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2016 The X-Files (TM) / Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved. Traduit de l'anglais par Novelcast (P)2017 Audible Originals, LLC / "The X-Files Theme": Written by Mark Snow, published by T C F MUSIC PUBLISHING, INC. (ASCAP), courtesy of Twentieth Century Fox Film Corporation

 

Lien direct : X-Files - Première partie (X-Files : Les nouvelles affaires non classées 1)

 

 

18/12/17

Agatha Raisin enquête #8: Coiffeur pour dames, de M. C. Beaton

Coiffeur pour dames Audible

Préoccupée par ses récents déboires sentimentaux, Agatha n'a plus le temps de se consacrer à sa petite personne. C'est donc avec horreur qu'elle découvre de fins cheveux blancs parsemés dans son noir de jais. Mrs Bloxby lui recommande donc l'adresse d'un coiffeur à Evesham - un certain Mr John - qui serait un vrai magicien. Agatha fait ainsi la rencontre d'un homme séduisant, pas avare en compliments, de quoi mettre un peu de baume à son cœur rabougri. Elle accepte ainsi de sortir avec lui, mais se retrouve bien vite en délicate posture, car notre séducteur impénitent va succomber sous ses yeux à un empoisonnement ! La malédiction plane sur notre chère Agatha. La voici de nouveau confrontée à une enquête rocambolesque en compagnie de l'indécrottable sir Charles Fraith - exit James Lacey ? C'est tout un programme, et quel plaisir de partir à l'aventure dans la verte campagne anglaise. Agatha est une héroïne casse-cou et casse-pied, pas très vernie en amour, mais je dois admettre que le couple formé avec Charles est franchement hilarant. Le type est odieux, opportuniste, pingre, etc. Il ne s'en cache pas, d'ailleurs Agatha en a parfaitement conscience et n'hésite pas à épingler ses nombreux défauts, mais le duo fait mouche. La présence de Charles vient, certes, soulager la défection honteuse du voisin - le sort en est jeté. Et au diable les miettes de languissement de notre Agatha ! Je prends un plaisir sadique à suivre l'ironie de la situation, car jusqu'au bout de la lecture, notre aristocrate n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat ! ☺

La série poursuit son bonhomme de chemin, sans surprise, sans déconvenue. N'espérez aucune esbroufe, l'affaire est entendue. Toujours la même intrigue, toujours les mêmes personnages, toujours les mêmes réactions. Le mode opératoire est récurrent. On passe néanmoins un très bon moment dans les Cotswolds, au rythme des enquêtes farfelues de miss Agatha Raisin. C'est léger et distrayant, à écouter en exclusivité sur Audible, avec une Françoise Carrière qui pimente de saveur aigre-douce ce thé noir parfumé aux épices. Délicieux.

>> Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

Texte lu par Françoise Carrière (durée : 5h 27)

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Marina Boraso (P)2017 Audible Studios

 


07/11/17

Agatha Raisin enquête #7: À la claire fontaine, de M. C. Beaton

À la claire fontaine

À Ancombe, village voisin de Carsely, les passions se déchaînent autour d'une source d'eau douce qu'une société chercherait à exploiter au grand dam des autochtones. Peu soucieuse des tensions, Agatha Raisin accepte le poste d'attachée commerciale de l'entreprise conspuée. Et tombe sous le charme de son président, le jeune et fringant Guy Freemont, malgré les ricanements désobligeants sur la différence d'âge. Inutile de préciser combien Agatha se sent seule et délaissée face à l'indifférence de James Lacey. Ce dernier est enfermé chez lui, n'a plus de temps à lui consacrer, se montre froid et distant, vraiment pas cool. Son attitude frise l'insulte et la goujaterie. Je soutiens fermement Agatha dans son désir d'oublier son désespoir dans les bras de son toy-boy ! Au diable, James... D'ailleurs, même leur tandem d'enquêteurs est rompu et c'est avec Roy Silver qu'elle choisit de jouer les fouineuses après qu'un nouveau drame est venu perturber la tranquillité de la campagne anglaise. Ceci dit, James n'a pas dit son dernier mot et trace sa route en parallèle, non sans manifester sa désapprobation et ses sautes d'humeur. Better luck next time, James. 

Tome après tome, cette série me régale et ne me déçoit pas. Elle possède un charme tourbillonnant qui est aussi l'assurance de bonnes heures agréables à passer en compagnie de notre Miss Marple version rock. C'est délicieusement loufoque et déjanté. Sentimentalement, notre héroïne a encore du chemin à parcourir et demeure incurablement inconstante. Croisons les doigts pour que sa sage décision finale tienne la distance ! ☺

>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Françoise Carrière

 Go Agatha ! ♥

01/11/17

Sharko, de Franck Thilliez

SharkoLe roman s'ouvre sur une scène classique de terreur : dans un bassin de requins, un type se saigne les bras et donne aux spectateurs un instant de carnage mémorable. Puis, les flics du 36 sont convoqués sur une scène de crime de nouveau sordide : un corps torturé, des sangsues et des cadavres de chats noirs. Sharko et ses collègues sont atterrés.
Or, le lecteur n'est pas dupe car, un chapitre plus tôt, il a été témoin de l'excès de zèle de Lucie Henebelle. Notre inspecteur chevronnée s'est en effet rendue seule chez un suspect, est tombée sur un os et a sorti son arme pour se sortir d'un mauvais pas. Seulement, la voilà coupable d'un meurtre et c'est son compagnon, Franck Sharko, qui accourt pour masquer le crime. Nomdédiou.
Le couple est dans l'impasse mais saisit les rênes de l'enquête pour la mener avec force et subtilité. Toutefois, cela se corse au fur et à mesure des révélations, car leur individu était loin d'être un enfant de chœur et semblait être un maillon d'une effroyable chaîne de barbarie.
Dans leur entourage, Nicolas Bellanger est au taquet. Déterminé à fouiller le passé du tortionnaire, à comprendre son exécution, à aller jusqu'au bout de l'énigme, le policier flirte avec la zone rouge, portant encore les stigmates de l'affaire Pandemia.

Au final, j'ai été aspirée par l'engrenage impitoyable que va déployer F. Thilliez. C'est du lourd, de l'innommable, dans le genre thriller intransigeant. L'intrigue bascule dans des sentiers perdus, on y trouve du sang, des vampyres, des sectes et des trafics. Toujours et encore. C'est un pur cauchemar, une vision de notre société et de l'humanité bien laide et déprimante. Au milieu de tout ça, le couple Sharko tient bon la barre en dépit de la menace rampante. Lucie est plus fébrile que jamais, tandis que Franck se veut un roc solide et intouchable, mais voilà... que du faux-semblant tout ça ! Cela m'a évidemment bien plu, il y a du rythme, de l'émotion et du crapuleux, j'ai aimé plonger dans les méandres de cette histoire effroyable et sordide. 

Par contre, côté technique, j'ai eu comme un souci avec la voix de Michel Raimbault, pourtant fidèle lieutenant de la garde, coutumier d'être le performeur en chef de la série Sharko & Lucie. Or, cette fois, grosse déception - une voix vieillissante pour notre flic roué et aguerri - ¿ qué pasa ? Malgré une interprétation de fine mouche, j'ai trouvé le trait forcé et déplaisant, en plus de donner un coup de vieux aux personnages. On réajuste la mesure, et c'est ok pour moi. ;-)

©2017 Fleuve Éditions / Audiolib lu par Michel Raimbault

Durée : 17 h 11 min

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

In Tenebris (La trilogie du mal #2), par Maxime Chattam

in tenebris audio

Deux ans après son enquête cauchemardesque subie dans L'âme du mal, Joshua Brolin a démissionné de la police et travaille en privé pour aider les familles à retrouver leurs proches disparus. Son expérience et son analyse de profiler ont rapidement fait son succès. Engagé sur une nouvelle disparition, Brolin est ainsi amené à se rendre à New York où il rencontre l'inspecteur Annabel O'Donnel, dont l'équipe travaille actuellement sur une série de kidnappings qui les fait flirter avec l'innommable - victimes scalpées, corps amoncelés dans un wagon, secte monstrueuse, gourou sanguinaire, et j'en passe. Pour Annabel, cette enquête dépasse l'entendement. Elle n'hésite donc pas à se servir des connaissances de Brolin pour avancer dans les limbes de l'Enfer.

Il y a un léger mieux dans ce deuxième épisode que j'ai trouvé moins ronflant et allégé en détails didactiques. Chattam s'inspire toujours des séries américaines pour conduire son intrigue - petite pensée pour Twin Peaks, avec le sinistre Bob et le dénommé Lynch, mais sans le café ou la cherry pie ! La mécanique est tout de même imparable, puisqu'il lâche facilement du suspense en fin de chapitre pour inciter à tourner les pages plus vite. Il affûte également sa prédilection pour la perversité de l'âme humaine en croisant des histoires hallucinantes et effroyables. Son histoire est franchement tordue et soulève des hauts-le-coeur. Cette fois, Brolin n'est plus le seul impacté et la nouvelle recrue, Annabel, aura beau jeu de se frotter aux arcanes maléfiques dans le dernier volume de ce triptyque. Une lecture traumatisante, mais pas encore aboutie car j'avais deviné le dénouement et déploré le style mielleux ou les expressions à deux balles, comme la tige de nicotine, tsss.

Prochain épisode : Maléfices !

>> Ce livre audio est proposé par Audible en téléchargement.

Texte lu par Véronique Groux de Miéri & Hervé Lavigne - Durée : 15 h 26

Série : La trilogie du mal, Livre 2

©2004 Éditions Michel Lafon (P)2008 Éditions VDB

23/10/17

Double piège, de Harlan Coben

double piegeAprès le meurtre de son mari, assassiné en pleine rue, Maya ne fait plus confiance à personne et installe dans sa maison une caméra-espion pour surveiller la nounou de sa fille. Mais en visualisant le film, Maya découvre la silhouette de son époux en train de cajoler la petite Lily. En voulant mettre la nourrice au pied du mur, celle-ci brouille les pistes et disparaît de la circulation. Commence alors pour Maya une longue traque doublée d'une enquête infernale pour comprendre le fin mot de cette sinistre mise en scène. Ce faisant, Maya va fouiller le passé et raviver des plaies ouvertes, comme la mort de sa sœur Caroline ou celle de son beau-frère Andrew, elle va insidieusement empiéter sur les activités de sa belle-famille, les Burkett, et se heurter à un mur de faux-semblants, ou tout simplement craindre pour sa propre vie, à moins d'être victime de délires paranoïaques, bref la frontière est mince.

Au final, j'ai trouvé le roman assez plat et peu élaboré. Action lente, héroïne sur la retenue, creusant après un embrouillamini de mensonges et de vérités. Ouhlàlà. Mon cœur n'a pas battu la chamade à la lecture du nouveau roman de Harlan Coben... On y retrouve les mêmes crimes retors, les trafics honteux, l'utilisation décomplexée des armes, avec cette fois un coup d'œil sur le stress post traumatique des militaires, la manipulation mentale et le déni. Ce qui a néanmoins pêché, dans l'ensemble, c'est le manque de pep's. J'étais surprise d'écouter un Harlan Coben sans le tintamarre habituel - courses à perdre haleine, suspense intenable, révélations fracassantes. Là, seul le dénouement vous secoue sérieusement les puces. Et j'ai d'ailleurs apprécié l'issue de cette intrigue, qui m'a bien baladée de gauche à droite, sans aiguiser fortement ma curiosité. Pour le coup, Harlan Coben est opérationnel, mais sans se fouler.

Concernant le livre audio, Marie-Eve Dufresne est toujours aussi juste et agréable à écouter. Son interprétation ne déborde jamais et suit une ligne de conduite impeccable. Je ne suis jamais déçue par son jeu, ce qui peut parfois donner un coup de pouce à des romans a priori basiques et peu satisfaisants. Un bon lecteur peut clairement atténuer les défauts d'un livre et le rendre enthousiasmant à suivre !

©2016 / 2017 Titre original : "Fool Me Once" / Belfond pour la traduction française par Roxane Azimi 

(P)2017 Audiolib - Texte lu par Marie-Ève Dufresne  (durée : 9 h 55) 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/10/17

La fille d'avant, de J.P. Delaney

LA FILLE D AVANTTraumatisée suite à un cambriolage d'une rare violence, Emma cherche une nouvelle location et trouve en la maison du One Folgate Street la réponse à tous ses problèmes. Jane, meurtrie par la perte de son bébé, repart également à zéro et s'installe dans une nouvelle vie, dans la même maison. Quelques années séparent les deux femmes, mais leurs histoires sont racontées en parallèle tant leurs parcours sont similaires. En effet, ce bijou d'architecture, élaboré par Edouard Monkford, est aussi une contrainte de chaque instant. Pour décrocher le Graal, il faut notamment répondre à un niveau d'exigence difficilement supportable et se plier à des règles de vie draconiennes. Malgré tout, Emma, puis Jane, acceptent toutes les concessions et tombent fatalement sous le charme du propriétaire. Edouard Monkford ? Le mâle alpha dans toute sa puissance. Un spécimen arrogant, froid et calculateur. Mais le type aurait plusieurs cadavres dans son placard - son épouse décédée, mais aussi sa jeune et jolie locataire... Emma. Prise d'un doute, Jane choisit de mener son enquête.

J'avoue avoir cédé aux chants des sirènes en me plongeant dans cette lecture - elles ont pour nom Olivia de Lamberterie, Alix Girod de l'Ain et Tatiana de Rosnay - même si j'ai également appris à me méfier des concerts de louanges. Et cela n'a pas loupé, non, je ne ferai pas chorus. D'accord, j'ai trouvé ce roman correct, agréable à suivre, avec du suspense et des rebondissements qui incitent à aller toujours plus loin. Les chapitres sont courts, les voix entremêlées, c'est imparable pour saucissonner le lecteur dans la combine. Par contre, j'ai eu une vague sensation de fourre-tout en avançant dans ce livre. On a de la bonne tension psychologique, une enquête minutieuse, des portraits flous, toujours plus flous, pour mieux brouiller les pistes et fragiliser les repères. Et là, au milieu de ça, je n'ai pas compris cette vague inspiration de Christian Grey - le contrat, l'amant tyrannique, le sex-appeal rabougri (bah oui, Monkford est tout sauf séduisant). Cela m'est apparu grotesque. Et mon enthousiasme en a été douché. Sans quoi, c'est un roman ordinaire, une lecture facile et distrayante, mais un buzz littéraire surestimé

Techniquement, j'ai apprécié la lecture faite par Ingrid Donnadieu et Floriane Muller - le choix d'une interprétation à double voix s'ajuste pertinemment aux deux voix des héroïnes du roman, l'une pour Jane, l'autre pour Emma. C'est tout à fait concordant. Les récits se croisent ou se complètent. Les deux comédiennes se donnent la réplique et brouillent volontairement les pistes. En bref, cette orchestration sied admirablement au livre. Car, malgré mes réserves, le dénouement bancal et l'impression d'une intrigue qui s'essouffle, j'ai maintenu le cap jusqu'au bout pour assouvir ma trop grande curiosité.

©2017 Titre original : "The Girl Before"  / Mazarine et Librairie Arthème Fayard pour la traduction française

(P)2017 Audiolib - Texte lu par Ingrid Donnadieu et Floriane Muller /  Durée : 9 h 21