03/08/20

À cache-cache, de M.J. Arlidge

À cache-cacheSérie longtemps sous-estimée à cause de son univers trop glauque... j'avais carrément eu le bourdon après ma première lecture. Bref. Oxygène lui a finalement redonné une chance en montrant tout ce qui me botte : des personnages cabossés, des histoires sur le long cours, des enquêtes bien ficelées et un scénario implacable.

Dans ce sixième tome, la descente en enfer du commandant Helen Grace se poursuit. Ajoutez des crimes horribles en milieu carcéral, une équipe rendue orpheline qui ne sait plus le sens des priorités, une journaliste coriace et une amie fidèle qui se bat contre tous pour rétablir la vérité. Autant dire que ce roman propose un redoutable jeu de dupes qui viendra chatouiller vos convictions les plus profondes.

C'était drôlement bon : le roman est à la fois poignant et inexorable, en plus de vous inspirer une sensation suffocante. Le rythme est d'ailleurs foudroyant. On tourne les pages en toute fébrilité... les intrigues s'interposent, les personnages courent tous à perdre haleine et on aime ce sentiment d'urgence qui s'empare aussi habilement d'une telle lecture !

Pfiou... c'était sans pitié mais captivant. Une franche réussite.

Les Escales Noires, 2020 - Traduit par Séverine Quelet

 

 

 


31/07/20

L'Ombre de la baleine, de Camilla Grebe

L'Ombre de la baleineRoman lu peu de temps après Le Journal de ma disparition.

Cette fois encore, changement de casting : l'inspecteur Manfred occupe le devant de la scène. Confronté à un drame familial, il cherche à se concentrer sur ses dossiers mais peine à mobiliser son intérêt (sa fille est plongée dans le coma après une chute accidentelle). Des corps sans vie sont également repêchés en pleine mer. La police se charge de les identifier et de comprendre si un lien existe.

Nous suivons aussi l'histoire de Samuel, un garçon mis à la porte par sa mère lassée de ses trafics. Or les partenaires du garçon ne sont pas des enfants de chœur. Pour s'en protéger, il décide de répondre à une petite annonce pour être le garde-malade d'un handicapé et s'en va vivre loin de tout. Une mise au vert nécessaire pour renflouer son business ? Pas si sûr. Sa relation avec Rachel est troublante et lui fait perdre les boulons.

Grosso modo ce roman est tout de même assez long et plat, avec une intrigue criminelle vraiment faible. En fait cette série m'échappe totalement car je ne comprends pas son sens. Aucun héros récurrent, juste des personnages qui vont et viennent. Aucune attache. On recroise ainsi Malin (l'enquêtrice éreintée par sa dernière affaire) et Hanne (la profileuse retraitée)... sauf que les projecteurs sont braqués ailleurs.

Pour une promesse de lecture complexe - parsemée de fausses pistes et de retournements incroyables - j'ai un doute. J'ai bien aimé la réflexion sur l'influence des réseaux sociaux, la naissance du Like et le narcissisme galopant dans notre société... très, très vrai... le dénouement est somme toute remarquable et inattendu. Seulement, en y réfléchissant bien, le reste de la lecture est fade et trop mou. J'hésite à lire le prochain.

©2019 Calmann-Lévy (P)2019 Audiolib

Une triple narration endossée par trois comédiens doués et efficace pour nous plonger dans cette ambiance nordique hors du commun.

 

30/07/20

Oxygène, de M. J. Arlidge

Oygene MJ ArlidgeJamais je n'aurais parié là-dessus, surtout après mon sentiment mi-figue mi-raisin inspiré par ma lecture d'Am Stram Gram ! J'avais trouvé l'univers tellement glauque avec une enquêtrice borderline... disons que j'étais perplexe.

Et puis le hasard a fait que j'ai eu l'occasion d'écouter ce cinquième tome (oui c'est mal d'avoir zappé les précédents épisodes - tant de détails m'ont sans doute échappé !). Sauf que j'ai été littéralement happée par l'histoire : un meurtre dans le milieu BDSM et une victime qui n'est pas étrangère au commandant Helen Grace. Ça vous chatouille une héroïne, n'est-ce pas ?

Cependant, elle n'en touche pas un mot à son équipe. Ne dit rien de ses accointances, de ses penchants, de ses parties fines. Un mensonge qui la met extrêmement mal à l'aise et qui fait dire à ses collègues qu'elle est plus irritable que jamais. La tension aussi est palpable entre Charlie Brooks et Joanne Sanderson... deux jeunes femmes qui trépignent pour obtenir les faveurs du chef ou grappiller les lauriers de la gloire. Une journaliste n'en loupe pas une miette et n'hésite pas à exploiter leurs failles pour son compte personnel.

La lecture est redoutable : c'est court, on ne s'ennuie pas, le rythme est intense et la narration ouvre le champ des possibles car elle se focalise sur plusieurs personnages. C'est bien joué de la part de l'auteur qui nous mène par le bout du nez et qui le fait vraiment bien car le dénouement est terrible ! En plus de m'avoir réconciliée avec cette série, il m'a également donné envie de lire de suite À cache-cache.

N.B. aux éditeurs : ce serait sympa de produire la version audio dans l'ordre des titres parus. Après le tome 1, on passe direct au cinquième... genre : débrouille-toi lecteur et ne cherche pas à comprendre. Moi je dis que ce n'est pas cool !

©2019 / 2020 Éditions Les Escales. Titre original : Little Boy Blue. Traduit par Séverine Quelet (P)2020 Lizzie

Très bonne lecture de Valérie Muzzi ! Efficacité, rythme, suspense... on mord à l'hameçon et le temps passe vraiment très vite.

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Arrêtez-moi (D. D. Warren #6), de Lisa Gardner

Arrêtez-moiPersuadée d'être la prochaine victime d'un tueur en série, Charlie Grant prend contact avec l'inspecteur D.D. Warren de la police de Boston. En fait, elle désire connaître celle qui enquêtera sur sa mort. Warren est abasourdie par cette approche et la considère avec scepticisme.

En fait, sa première préoccupation est de trouver un équilibre entre sa vie personnelle et son boulot - la naissance de son fils a mis ses nerfs à rude épreuve. Ajoutez que ses parents s'invitent à l'improviste, ce qui place notre héroïne dans une situation encore plus inconfortable. Du coup, sa concentration professionnelle est mise à mal. Ses collègues, pourtant, ne chôment pas et traquent un justicier anonyme qui zigouille des pédophiles notoires.

De son côté, Charlie Grant reste sur le qui-vive : la mort de ses deux amies d'enfance a été une sonnette d'alarme. Son passé se rappelle à elle, avec force et fracas. Elle ignore pourquoi et tente d'éclaircir cet imbroglio, tout en aiguisant ses techniques de survie et de défense. 

Finalement, il y a du bon et du moins bon dans ce roman car j'ai le sentiment de l'avoir parcouru sur un rythme inégal. Toutefois l'ensemble est positif : j'ai tout lu d'une traite et été tenue en haleine. Malgré quelques longueurs (les obsessions de Charlie en particulier) et un dénouement assez casse-tête (réapparitions, rebondissements, coups de théâtre hollywoodiens), cette lecture se révèle un passe-temps appréciable et une série qui invite à la découverte. 

©2014 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Cécile Deniard (P)2017 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/07/20

Rendez-vous avec le Mystère (Les détectives du Yorkshire #3), par Julia Chapman

Rendez-vous avec le MystèreEncore une lecture réjouissante qui se lit sur un rythme peinard et pour le plaisir de renouer avec des personnages qu'on ne présente plus et une enquête de routine : Samson et Delilah doivent retrouver un certificat de décès pour une affaire d'héritage, sauf qu'il n'existe aucune trace du papier !

S'ajoutent les préoccupations usuelles pour l'un et l'autre - Delilah doit renflouer la trésorerie de son agence de rencontres au plus vite sous peine de banqueroute, tandis que Samson appréhende sa mise à pied (imminente) avec scandale à la clef car les habitants de Bruncliffe ignorent tout de ses déboires. Résultat, le duo piétine à force de cachotteries. Elle pressent qu'il n'est pas digne de confiance et lui veut la préserver pour ne plus qu'elle souffre comme avec son ex (qui la harcèle pour la garde du chien). Ça toupine, ça toupine... à tort ! Leur tandem est tellement plus efficace quand leur camaraderie est franche, spontanée et sans malentendu. Au diable les frissons amoureux... pas besoin !

Sinon c'est un troisième tome correct (on ne se fait pas de nœud au cerveau avec l'enquête en cours) et on passe un très bon moment dans le Yorkshire en attendant les prochains épisodes. L'épilogue est ouvert, la menace gronde pour Samson.

©2018 Titre original : "Date with mystery" / Traduit par Viviane Mikhalkov et Dominique Haas pour les éditions Robert Laffont (P)2020 Lizzie

EXCELLENTE VERSION AUDIO ! Odile Cohen est PARFAITE ! Bravo.

 


18/07/20

La chaîne, par Adrian McKinty

la chaineAffreusement stressante !!! Cette lecture m'a tenue en laisse pour connaître l'après et le pourquoi et le comment car tout est ficelé pour tenir en alerte.
Une femme reçoit un sinistre message anonyme : « Primo, vous n'êtes pas la première et vous ne serez certainement pas la dernière. Secundo, rappelez-vous toujours que ce n'est pas l'argent qui compte - c'est La Chaîne. »
Et d'apprendre ensuite que sa fille a été kidnappée.
Pour qu'elle s'en sorte vivante, il faut qu'elle enlève à son tour un autre enfant.
Le principe de la Chaîne.
Véritable tension psychologique. Rythme cardiaque qui s'emballe. Personnages prêts à tout pour suivre les règles. Ah... ce fichu instinct maternel ! Les cerveaux de la Chaîne ont basé là-dessus et tiré le gros lot.
En tant que lectrice, j'ai tout lu quasiment en apnée. C'était franchement stressant. J'ai tourné, tourné les pages pour que ça aille plus vite et qu'on me donne enfin la solution. Le dénouement est d'ailleurs particulièrement acrobatique (genre cinématographique un peu lourd). Bof bof. Sinon ce roman est une réussite en terme de choc émotionnel avec trouillomètre dans le rouge écarlate. Oui, oui, la lecture est totalement flippante.
Accrochez-vous.

Mazarine, 2020 - traduit par Pierre Reignier

#Lachaîne #NetGalleyFrance

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

16/07/20

Victime 55, de James Delargy

Victime 55Le roman démarre sur les chapeaux de roue avec un individu aux abois que la police pense avoir secouru des griffes d'un serial killer. Gabriel est terrorisé par un certain Heath qui aurait déjà sévi à plusieurs reprises. Victime 55... disait-il.
Peu de temps après, le même scénario se reproduit : le sergent Chandler tombe sur un type qui raconte avoir été séquestré et cherche à fuir le malade à ses trousses. Devinez quoi ? Il s'agit du dénommé Heath, sauf qu'il accuse Gabriel d'être son bourreau.
Sans plus réfléchir, le chef les colle tous deux au trou. Le temps de déterminer qui dit la vérité et qui est le dangereux psychopathe. Pour l'heure, son jugement varie. C'est alors que débarque le FBI avec une vieille connaissance de notre ami - en l'occurrence Mitch Andrews de retour pour afficher sa supériorité. Le novice d'hier a en effet pris du galon et surtout choisi des méthodes peu conventionnelles pour briller devant les caméras !
Entre Chandler et lui, l'entente est donc électrique. Mais leurs chamailleries viennent polluer l'enquête en cours et ne font pas avancer le schmilblick. Résultat, le puzzle est insoluble et l'ambiance carrément paranoïaque.

Pendant longtemps, j'ai eu envie de démêler les nœuds de l'intrigue et de trancher définitivement pour désigner le coupable. J'avais certes deviné deux, trois trucs mais j'ai été aussi surprise par d'autres points. Malheureusement le roman perd de son originalité, le rythme s'essouffle et l'histoire devient trop longue, avec des personnages grossiers et caricaturaux, un dénouement très moyen. C'est contrariant. Sinon j'ai bien aimé les décors rudimentaires de la petite ville de Willbrook (campagne australienne complètement paumée). Temps sec et chaud, poussiéreux et étouffant. On ressent très vite le piège tendu et le contexte difficile. Pour ça, l'immersion est aisée et l'imagination très fertile...

HarperCollins Noir / 2020 / Traduit par Maxime Shelledy & Souad Degachi

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Un assassin parmi nous, de Shari Lapena

Un assassin parmi nous LizzieJ'ai vraisemblablement eu trop d'attentes envers ce nouveau roman de Shari Lapena puisqu'au final la lecture m'est apparue assez convenue.

On retrouve pourtant les ingrédients croustillants à la Agatha Christie avec une ambiance en huis clos dans un hôtel isolé au beau milieu d'une forêt et par une météo hivernale proche de la fin du monde (tempête de neige, coupure d'électricité, routes barrées...). Une brochette de personnages est bloquée dans ce cadre enchanteur qui devient hélas le théâtre de crimes en série.

Une partie de poker menteur s'engage alors entre le couple usé par vingt années de mariage, les deux amies de longue date, les fiancés comblés de bonheur, l'avocat saturé par le boulot ou l'écrivain en panne d'inspiration... L'hôtelier et son fils sont chargés de subvenir à leurs besoins et de tuer le temps avant de reprendre contact avec la civilisation.

Tout ce temps durant, l'assassin va également passer à l'acte et sévir en beauté !

Le plus cruel, pour moi, c'est d'avoir choisi de laisser le premier corps en vrac au pied de l'escalier jusqu'à l'arrivée des secours quarante-huit heures plus tard. Eh oui... c'est assez immonde. De quoi rendre les convives zinzins et vulnérables.

Sinon, grosso modo, le roman n'est pas foncièrement haletant à parcourir. Je suis arrivée au dénouement sans hausser un sourcil. Il me semble surtout que le roman dresse un autre plan, comme une volonté de fignoler les portraits des uns et des autres, de créer une tension psychologique et de planter un décor de rêve qui vire au cauchemar.

Point fort sur l'emballage mais le contenu est somme toute plus classique. L'intrigue se dénoue au terme de turpitudes gentillettes. La lecture est bien distrayante mais n'a pas été pour moi implacable ou bluffante. 

©2020 Presses de la Cité, traduit par Céline Cruickshanks. Titre original : "An Unwanted Guest". Cet ouvrage a paru en 2019 aux éditions France Loisirs  (P)2020 Lizzie

Excellente lecture de Marie-Eve Dufresne - une habituée des livres audio - dont j'apprécie le travail et la justesse de ton en applaudissant des deux mains ! Quel véritable plaisir de plonger dans un univers en suivant son tempo... c'était parfait à écouter.

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Champ de tir, de Linwood Barclay

Champ de tirDe retour à Promise Falls mais sans l'ambiance croquignolesque des derniers Fausses Promesses - Faux amis & Vraie folie ! Et j'avoue que cela m'a terriblement manqué.

On retrouve cependant les personnages de l'inspecteur Barry Duckworth et du détective Cal Weaver mais disons que les compteurs ont été remis à zéro. Cette fois l'histoire s'intéresse au cas d'un jeune homme détesté par toute une population (accusé d'avoir tué une jeune fille, il a bénéficié d'une remise de peine mais sa sortie déchaîne toutes les passions).

Sa mère a embauché Cal Weaver pour veiller sur lui car elle craint pour sa peau. Véridique. Un site lui consacre d'ailleurs une ferveur pétrifiante à décortiquer ses moindres faits et gestes ou à le pister avec acharnement pour le zigouiller en récoltant l'aval du public. C'est vraiment flippant.

Bon. C'est vrai qu'au départ le Jérémy Pilford fait lever les yeux au ciel et qu'on ne l'apprécie pas beaucoup. Ce n'est pas une raison pour le jeter en pâture. Aussi, on fait l'effort de s'attacher un peu et on s'attendrit devant sa complicité avec Cal. Le privé a bien cerné un truc chez lui et va creuser dans ce sens. Good job !

Si ce n'était ma lubie récente pour Linwood B. (dont l'humour avait fait chavirer mon cœur dans sa précédente trilogie) j'aurais trouvé cette nouvelle lecture frustrante (parce que trop de blabla et une impression de perdre le fil). Mais ce cher Linwood a plus d'un tour dans son sac ! Car malgré ces défauts anecdotiques, je ressors encore une fois conquise et pleinement divertie donc je suis heureuse ! Vivement le prochain.

©2020 Belfond (P)2020 Audible Studios

La voix du comédien est également différente de la précédente trilogie, car plus mature et plus rauque... impression déstabilisante au début, surtout par effet de comparaison. Sinon, très bonne interprétation même si pas celle espérée. 

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29/06/20

Vraie folie (Promise Falls #3), de Linwood Barclay

Vraie folie audibleLes événements à Promise Fall prennent un vilain tour avec l'empoisonnement de toute une population et des centaines de victimes qui se bousculent aux urgences ! Ambiance apocalyptique proche de notre actualité... hum.
Ajoutez un nouveau meurtre sauvage d'une étudiante et des disparitions inquiétantes pour rendre notre cher Barry Duckworth ou même Cal Weaver particulièrement à cran. Vous voilà donc en place pour une lecture fort, fort sympathique car écrite avec humour et ponctuée de scènes ne lésinant pas sur les détails parfois bien sanglants.
Et je dis amen à Linwood Barclay qui réussit petit à petit l'exploit de m'embarquer dans son univers ! Après Fausses promesses et Faux amis c'est clair qu'il ne fait vraiment pas bon vivre dans cette petite ville complètement barrée. Mais il me tarde déjà d'y retourner... surtout depuis que je sais que le rendez-vous a lieu au Champ de tir ! 😄

©2019 Belfond (P)2019 Audible Studios

À priori, c'est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d'ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées...

Qui sait combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls ?

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,