29/06/20

Retour sur l'île (Meurtres à Sandhamn 6), de Viveca Sten

Retour sur l'îleUn rendez-vous plaisant mais alourdi par la voix atone du comédien (format audio). Tout sonne terriblement mollasson. C'est irritant !

Sinon l'enquête est basique mais dénonce la dérive identitaire qui sévit de plus en plus sur les pays européens avec une montée xénophobe qui s'affiche désormais sans honte.

Dans cet épisode, Nora est INEXISTANTE. Son personnage papier est très éloigné de celui aperçu dans la série TV. Elle ne fait que geindre et attendre un signe du destin (retourner avec son ex ou attendre le retour de son petit copain / dénoncer son harcèlement au boulot ou rester prostrée en boule sous la couette). Mouaip...

Ceci dit, j'apprécie cette série au charme nordique qui me fait voyager avec un goût de reviens-y. Gare à ne pas tomber dans la facilité non plus ! Car ça devient plan-plan... (Thomas n'est vraiment pas glamour.)

©2018 Albin Michel. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne (P)2018 Audible Studios

C'est l'hiver sur l'île de Sandhamn. La tempête de neige qui fait rage contraint les habitants à rester chez eux. Un matin, on découvre le cadavre d'une femme sur la plage : la célèbre correspondante de guerre Jeanette Thiels était connue pour son franc-parler avec certaines personnalités influentes, issues notamment du parti xénophobe Nouvelle Suède. Crime politique ou vengeance personnelle masquée ? 

On retrouve l'atmosphère singulière des suspenses de Viveca Sten dans cette nouvelle enquête de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, le couple qui a inspiré la série télévisée Meurtres à Sandhamn, diffusée sur Arte.

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


La mort leur va si bien (Roy Grace #2), de Peter James

La mort leur va si bienDeuxième titre de la série Roy Grace qui ne m'inspire pas grand-chose... ni plus ni moins.

C'est bien tourné, action et rythme, suspense et rebondissements, bons personnages, Brighton en toile de fond et un fil rouge pas piqué des gaufrettes, non vraiment c'est pas mal et ça se lit vite, ponctué de scènes riches en descriptions bien sanglantes, avec un supplément de sensualité, servez-vous, c'est gratuit !

Sympa, donc mais pas indispensable non plus.

Le truc, c'est que je voudrais savoir pourquoi Sandy a disparu et ce qu'elle est devenue ! Le soir de ses trente ans, la belle s'est volatilisée dans la nature. Son homme n'a rien vu venir (eh oui, il est policier). Il a également confié son désespoir à une kyrielle de voyants et autres extralucides prompts à éclairer sa lanterne. Tous ont fait chou blanc.

Le pauvre gars devient fou. Et on le comprend ! D'ailleurs, pour la première fois, l'époux éploré succombe au chant des sirènes - une légiste sexy en diable, qui cache bien son jeu. Imaginez le retour de Madame ? ... sacré micmac en perspective. En attendant, le mystère reste entier.

Lira... lira pas la suite ? Tel est mon dilemme. 

Sinon, pour ceux que ça intéresse, c'est l'histoire d'un type qui trouve un CD dans le train et qui aurait tout gagné à le laisser sur la banquette, car son petit monde va basculer en enfer ! ...

©2006 Pocket, pour la traduction française (P)2018 Lizzie

 

22/06/20

Faux amis (Promise Falls #2), de Linwood Barclay

Faux amis AudibleJ'ai adoré mon retour à Promise Falls alors qu'il se passe vraiment des choses horribles ! Mais vraiment, tout fout le camp. Entre l'écran de cinéma en plein air qui s'effondre sur le public, la librairie qui prend feu, des vidéos compromettantes qui peuvent ruiner des réputations, des crimes impunis ou même l'ancien maire qui lance sa campagne pour reprendre son poste en oubliant son passé scandaleux... l'inspecteur Duckworth a du pain sur la planche.

On retrouve également dans ce roman des personnages croisés dans Fausses promesses donc on se sent en territoire conquis quand on lit Linwood Barclay. Ambiance petite ville américaine, secrets et non-dits en cascade, ça ne fait pas de quartier mais ça élimine avec classe ! Je m'y sens clairement à mon aise. C'est une lecture avec du rythme, un peu d'humour et sans cesse des rebondissements pour un suspense bien troussé... en bref, c'est un rendez-vous immanquable et qui sait renouveler son invitation car tout n'est pas résolu et on a envie de savoir encore et toujours !!!

Sacrément roublard et coquin, ce Linwood !

©2018 Belfond. Traduit de l'anglais par Renaud Morin (P)2018 Audible Studios

 

Phénomènes étranges autour de la grande roue, agressions sur le campus, meurtres inexplicables. Un vent de panique souffle sur Promise Falls et l'heure est venue pour Cal Weaver et Barry Duckworth d'unir leurs forces. Mais par où commencer dans cette ville où tous les psychopathes du coin semblent s'être donné rendez-vous ?

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/06/20

Son espionne royale et le mystère bavarois, de Rhys Bowen

Son espionne royale et le mystère bavarois LizzieCe deuxième tome est toujours aussi pétillant et gracieux. C'est un régal de suivre Lady Georgiana dans son univers : entre étiquette royale et soirées huppées, elle ne laisse rien paraître de son impécuniosité (certes, elle passe moins de temps à faire le ménage sous couvert d'anonymat) car Georgie a une mission de la plus haute importance.

La Reine est préoccupée par la liaison de son fils avec la scandaleuse Wallis S. et souhaite détourner son attention vers de charmantes célibataires issues de son rang. Elle a donc invité une princesse bavaroise à séjourner chez Georgie pour que toutes deux croisent “fortuitement” le prince de Galles. Ladite Hannelore est toutefois un sacré numéro ! Tout juste sortie du couvent, la demoiselle a soif de découvrir le monde qu'elle imagine comme dans les films américains. Son langage est fleuri, son comportement sans-gêne et maladroit, cette princesse est en roue libre et fait tourner chèvre son entourage. Georgie doit désormais jongler entre ses soucis domestiques et son cœur brisé, en plus de cette jeune fille candide et imprévisible... il n'en faut pas davantage pour qu'elles se retrouvent toutes deux au cœur de situations compromettantes avec crimes à résoudre !

Quelle lecture délicieuse qui combine à merveille l'élégance, la frivolité, l'aventure et quelques rebondissements ! Ça m'a parfois rappelé l'exubérante Phryne Fisher ♥ ... L'ambiance est tout aussi légère et dégoulinante de charme - un régal ! J'avais lu le tome 1 en format papier, mais j'avoue que le format audio est très, très agréable. La comédienne joue son rôle à merveille, on prend plaisir à accompagner lady Georgiana dans cette lecture légère, tout simplement distrayante.

La série prend doucement son envol mais m'enchante de plus en plus. Tellement impatiente de découvrir la suite !

©2008 / 2019 Titre original : "A Royal Pain" / Editions Robert Laffont, pour la traduction française. Traduit par Blandine Longre (P)2020 Lizzie

 

05/06/20

Les Sept morts d'Evelyn Hardcastle, par Stuart Turton

Les sept morts d'Evelyn HardcastleCette lecture est un vrai labyrinthe démoniaque : une pure torture mentale !
Un crime va être commis au cours d'une soirée dans la demeure des Hardcastle. Celui-ci pourrait être empêché par le zèle du personnage central - un individu dont l'identité est encore floue et insaisissable. Il dispose toutefois de huit jours pour démasquer le coupable et sauver des vies. Le temps presse et le destin s'en mêle.
Car rien, absolument rien, n'est acquis. Chaque coin de page réserve son rebondissement et tout nouvel indice se révèle complexe et pernicieux. Au final, plus on avance dans l'histoire, plus on perd pied dans sa résolution.
Il faut dire aussi que la construction n'est pas simple et qu'elle nous force à demeurer attentif au moindre sursaut. Ce jeu de l'esprit a cependant ses limites car on frôle parfois la révélation de trop et ça devient un peu long.
Mais quelle prouesse ! Je n'avais rien deviné, rien vu venir et c'est très excitant... C'est comme plonger dans une partie de Cluedo en supposant que Mme Pervenche va être zigouillée dans la forêt de Blackheath House et voilà qu'un majordome vous assomme avec une boussole, ou bien... non ? C'est autre chose, une lutte acharnée pour déterrer le vrai du faux, dans un décor grandiose mais cerné de témoins peu recommandables.
En bref, c'est une lecture remarquable car innovante et inattendue. Pour stimuler les petites cellules grises, c'est tout bon !

©2018 Stuart Turton/ Traduit de l'anglais par Fabrice Pointeau (P)2019 Lizzie

  • Lu par : Laurent Natrella
  • Durée : 17 h 15
  • EXCELLENTE LECTURE AUDIO ! Un jeu d'acteur tout en nuances et qui tient en haleine : suspense au taquet ! tension palpable ! on retient son souffle, l'oreille tournée vers ses exploits... et on aime ça ! Bravo. ☺

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


L'échange, de Rebecca Fleet

L'échangeCaroline et Francis échangent leur appartement de Leeds contre une maison dans la banlieue de Londres pour quelques jours de vacances. Mais la jeune femme ne s'y sent pas à l'aise et se met à douter de l'identité du propriétaire en imaginant qu'il pourrait s'agir de son amant.

Elle reçoit des messages cryptiques, rencontre une voisine trop curieuse et tombe sur des détails qui la renvoient vers son passé. Deux ans plus tôt, Caroline a connu une folle passion avec son collègue alors que son couple battait sérieusement de l'aile.

Toute la supercherie du roman consiste alors à insinuer que cet homme serait revanchard en ayant orchestré une terrible machination - dans le but de lui nuire ? C'est longtemps ce qu'on se dit, sauf que ce n'est pas toute la vérité. Et la vérité est plate, mais tellement plate ! Ce virage à 180 degrés est soudain et incompréhensible.

Tout ça pour ça, quoi. Le scénario n'est franchement guère élaboré et les personnages sont fades (pas aimé l'attitude égoïste de Caroline et rien compris à la maladie de Francis !!!). Un bouquin décevant... qui ne mène nulle part. Pff !

Pocket, 2019 - Traduit par Cécile Ardilly pour les éditions Robert Laffont

Titre VO : The House Swap

@lemoisanglais / #lemoisanglais

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Échange fatal, de Siobhan MacDonald

échange fatalDeux familles décident d'échanger leurs maisons pour les vacances d'automne. Pour Kate et Mannix, l'opportunité est trop belle pour embarquer leurs deux enfants à New York et oublier leurs petits soucis. Quant à Hazel et Oscar, c'est surtout l'occasion de visiter le comté de Limerick dans un charmant cottage proche des chutes de Curragower.
Mais dès leur arrivée, la mère de famille est saisie d'un doute malsain et conserve pour elle cette sensation pour ne pas inquiéter ses proches. Or, on sait que l'histoire va mal tourner. Le roman s'ouvre sur la découverte d'un corps... Oscar a les mains couvertes de sang. Les enfants réclament leur maman. Visage livide et sourire crispé sur le visage de l'homme.

Roman lu sans déplaisir : suspense correct, mise en place tardive avec des petits indices qui retiennent l'attention et personnages ordinaires qu'on voudrait rendre plus louches qu'ils ne sont réellement... Le dénouement n'est pas follement ingénieux mais se calque sur certaines tendances actuelles à vouloir pomper le genre cinématographique. Concrètement ça stimule l'adrénaline et ça fait tourner les pages compulsivement.
Une lecture que je cadre idéalement pour le #challengehalloween par exemple ! Peut-être pas mémorable mais petits frissons garantis avec ambiance automnale & tension dramatique.

Archipoche, 2018 - Traduit par Antoine Guillemain

Première édition : l'Archipel, 2017

 

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/06/20

Un talent pour le crime, par Andrew Wilson

Un talent pour le crimeTroublée par la tromperie de son mari et très fragile depuis le décès de sa maman, Agatha Christie n'est plus que l'ombre d'elle-même et ne parvient plus à rédiger une ligne pour son nouveau roman - pourtant fort attendu par son éditeur et ses lecteurs.

Elle est ainsi accostée par un médecin qui lui avoue son admiration pour Le meurtre de Roger Ackroyd mais qui souhaite surtout se servir d'elle pour éliminer son épouse ! Prise au piège de son chantage, Agatha n'a plus d'autre choix que de suivre son plan. La fugue savamment étudiée, sous une fausse identité, c'est donc lui !

En parallèle, on suit également l'enquête du pauvre commissaire Kenward et la traque d'une jeune journaliste de vingt ans, Una Crowe, qui resserre son étau autour du fameux docteur Kurs.

Mais le résultat est bien bancal et peu convaincant. Le portrait dressé de la Duchesse du crime est caricatural - les références sont lourdes - et les solutions sont trop commodes pour être crédibles. En bref, c'est maladroit et peu flatteur pour Mrs Christie. Non, vraiment pas.

City éditions, 2019 - Traduit par Benoît Domis

⭐ journée #agatha pour @lemoisanglais

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/05/20

La Confession, par Jo Spain

La Confession city

Alors qu'elle passe une soirée paisible avec son mari dans leur maison, un individu débarque pour assassiner froidement celui-ci sous ses yeux. Le même individu se rend aussitôt à la police pour avouer son crime.

Entre une épouse traumatisée et un coupable trop idéal, les enquêteurs font finalement grise mine. Un détail cloche. Pour en avoir le cœur net, ils cherchent à soulever le voile et gratter la couche de vernis qui recouvre cette confession - probablement trop belle pour être honnête.

Et quelle histoire ! On comprend rapidement qu'on nous mène en bateau mais on ne devine pas tout de suite qui manipule qui et inversement. En tout cas, le roman se lit d'une traite : cela débute comme un conte de fée. Une étudiante issue de sa campagne arrive en ville et croise le chemin d'un riche et séduisant banquier. Elle l'épouse et vit une existence de rêve.

Mais Harry McNamara a plusieurs cordes à son arc et ne détient pas forcément celle du fiancé idéal. Pourtant Julie s'enferme dans son délire, quitte à accepter les pires affronts. Son attitude est incompréhensible... véritable amour ou dépendance amoureuse ? Sa relation avec Harry ne dit pas tout.

Alors oui ! c'est particulièrement tordu et toxique. Accrochez-vous. Toutefois, le plan est perfide et d'une ingéniosité diabolique. Au fil des chapitres et des révélations, on ne sait plus à quel saint se vouer !

Une vraie torture psychologique avec du bon suspense tendu au cordeau... pas mal du tout !

City éditions, 2018 

Traduit de l'anglais (Irlande) par Marion Boclet

REPRIS EN FORMAT POCHE

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27/05/20

Chez Nous, de Louise Candlish

Chez Nous

Fiona et son mari Bram ont décidé de se séparer en douceur et occupent en alternance leur belle demeure de Trinity Avenue pour assurer aux garçons confort et stabilité. Mais de retour de son weekend, Fiona découvre chez elle des déménageurs avec un couple qui prétend être le nouveau propriétaire. Face au silence de son ex qui ne répond pas au téléphone, Fiona comprend qu'elle vient d'être victime d'une grosse arnaque. Ou pire - car ses fils ont également disparu.

L'étrangeté de cette histoire tarabiscotée m'a vite interpellée - j'avais moi aussi envie de comprendre qui disait la vérité et pourquoi une telle magouille avait pu se mettre en place sous le nez de l'épouse... Et d'imaginer rapidement un tas de théories sans forcément toucher le but. Parce que le résultat est diablement machiavélique ! Par contre les personnages sont pathétiques - entre l'attachement matériel d'un côté et les duperies de l'autre... on a envie de les secouer. La lecture est cependant stressante sur toute la ligne, juste un peu longuette dans la dernière ligne droite, avant un dénouement bien mesquin (et qui m'a fait doucement ricaner).

Vraiment pas mal : roman lu d'une traite & écouté en format audio. Performance irréprochable des trois comédiens pour une lecture entraînante, dont on ne voit pas le temps passer !

©2020 Titre original : "Our House" / Sonatine Éditions / Traduit par Caroline Nicolas (P)2020 Lizzie