07/12/11

La star du spectacle

D'accord, si vous voulez, mettez-moi à bouillir dans un bain à  bulles ! Peut-être que je n'ai pas été très délicat en marchant sur le rebord de la baignoire et que quelques bouteilles de shampoing et autres lotions ont basculé sur le carrelage. Mais ce n'est pas moi qui avais mal rebouché les flacons. Donc expliquez-moi comment j'aurais pu imaginer que ces bouteilles allaient causer un tel désordre : une énorme flaque visqueuse, gluante et mousseuse. Moi, j'essayais juste de me trouver un endroit calme, où personne ne viendrait m'embêter.
Eh oui, peut-être que choisir de me cacher en dessous de la magnifique robe de soirée, argentée, de la mère d'Ellie, n'était pas une idée très intelligente.
Mais je n'ai pas arraché cette stupide chose de son cintre, elle est tombée toute seule quand je me suis précipité dans le placard. Oui, j'ai un peu bataillé pour bien m'installer. Mais je ne pensais pas que ça arracherait tous les sequins. Moi je voulais juste faire une petite sieste. Est-ce qu'un chat n'a pas le droit à une petite sieste dans sa propre maison ?
Eh bien, non ! La mère d'Ellie s'effondre sur le tapis, enlève un à un les poils de chat de sa robe en loques, et pleure à chaudes larmes.
Je vous le demande : ce bain de larmes est-il vraiment nécessaire ? 

lenoelduchat

Impossible Tuffy ! Il va faire vivre un Noël d' enfer aux parents d'Ellie, aux cousins Lucille et Lancelot, à la tante Anne et son mari Brian. (Par contre, le lecteur, lui, ne cesse de se bidonner.) Bien entendu, ce n'est jamais sa faute, ses circonstances sont nombreuses et excusables, il a juste une fâcheuse manie d'être au mauvais endroit au mauvais moment, sans compter qu'il est généralement victime de sa maladresse légendaire ... et pas du tout de mauvaise foi, oh non ! Jusqu'au bout, l'animal nous réserve une partie de rigolade qui culmine jusqu'à la cime du sapin de Noël. Ou comment faire du réveillon un véritable fiasco. 

Une belle partie de rigolade en perspective, avec des illustrations qui parfois boostent le comique de situation. C'est déjà le 5ème tome, mais on ne s'en lasse pas. 

Le Noël du chat assassin, par Anne Fine
Mouche de l'Ecole des Loisirs, 2011. Traduit de l'anglais par Véronique Haïtse.
Illustrations de Véronique Deiss. 

Existe aussi LE GRAND LIVRE DU CHAT ASSASSIN qui regroupe les trois premiers tomes : Journal d'un chat assassin ; Le chat assassin, le retour ;  La vengeance du chat assassin. 

legrandlivreduchat

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


14/12/10

Demain sera un beau jour. Je te remercie du fond du coeur, Emily...

IMG_1256

C'est le traditionnel rendez-vous de Noël, Anne Perry nous propose pour 2010 l'histoire d'Emily Radley, la belle-soeur de Thomas Pitt, expédiée en rase campagne au chevet d'une tante mourante, et ce à la veille des fêtes qu'elle envisageait de passer en famille. Contrainte et forcée, essentiellement par charité d'âme, Emily débarque donc dans le Connemara, dans un petit village paisible, où chacun semble sur la retenue, pour une raison qu'Emily peine à comprendre. Un soir de tempête, un navire fait naufrage et un jeune homme est retrouvé sur la plage. C'est la petite goutte qui fait déborder le vase. Simple observatrice, Emily constate que l'arrivée de Daniel, totalement amnésique, bouleverse les habitants. Quelques années auparavant, le même incident était déjà survenu. Le retour du naufragé semble réveiller les vieux démons, et en discutant avec sa tante, Emily comprend les rééls motifs de sa venue en Irlande.

Dans l'ensemble, l'action est classique et l'enquête purement factuelle. On sait que cette collection s'inscrit davantage dans un rituel, néanmoins j'ai toujours plaisir à y souscrire. Cette fois, le cadre irlandais est magnifique, de prime abord hostile et sauvage, les secrets ont fait leur nid chez les habitants de ce village traumatisé par un drame du passé. Et Emily va plutôt bien tirer son épingle du jeu, se rapprochant de sa tante qu'elle ne connaissait pas du tout, renouant ainsi avec ses propres histoires familiales, et découvrant aussi qu'elle manquait de confiance en elle et en son couple. Cette escapade irlandaise aura permis à tout un chacun de faire la paix avec ses fantômes. Ce n'est, certes, pas révolutionnaire mais ça se lit avec plaisir. Et puis la couverture est de toute beauté.

La révélation de Noël - Anne Perry
Editions 10-18, coll. Grands Détectives (2010) - 184 pages - 10€
traduit de l'anglais par Pascale Haas

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

09/12/10

Pêle-Mêle Clarabel (de Noël !)

Alors même si ma fille trouve que c'est  « rien que pour les tout-petits », je ne cache pas une certaine tendresse pour les livres de Bénédicte Guettier (surtout pour l'inspecteur Lapou, dont je suis une fan presque hystérique). Bref, l'âne Trotro c'est surtout mignon, un univers trèèès enfantin et naïf, c'est quelque part charmant mais aussi abêtissant, je ne suis pas aveugle non plus, mais j'aime bien...

IMG_1070

C'est Noël, Trotro et ses parents vont décorer le sapin. Le petit âne fait le guignol avec les guirlandes et les boules, puis accroche le tout dans l'arbre quand ses parents s'aperçoivent que seul le bas du sapin a été décoré (normal, Trotro n'est pas très grand non plus !).  Super, on croirait un jupon ! s'exclame la maman. (Qui n'a jamais lu pareille histoire à son loupiot haut comme trois pommes me jette la première pierre !?!!)  Et c'est chez Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2010.

Et pour occuper les enfants pendant les vacances (bientôt !), en attendant le soir de Noël (ça sera long), pourquoi ne pas les confier aux Drôles de petites bêtes avec ce livre de jeux, de découpages, de coloriages, avec des autocollants, des comptines, des idées pour créer un spectacle. (Une idée qui coûte 4,90€.)

IMG_1120

En attendant d'autres trouvailles, voici le Livre-surprise du Père Noël par Alan Snow (l'auteur d'Au bonheur des monstres et sa suite : La galère des monstres). La couverture est géniale, les petits commentaires fléchés valent le détour ! (Bah non, on ne pourra pas les voir sur ce cliché ; je n'ai pas activé l'option pour l'agrandissement ! gné.)

IMG_1121

Ce livre a pour petite ambition de répondre aux questions du genre : où vit le Père Noël ? comment sait-il ce qu'on veut ? d'où viennent tous les jouets ? quand passe-t-il et que fait-il après sa tournée ? Mais l'originalité de cet album, où est-elle ? En fait, dès qu'on l'ouvre, il s'épanouit comme une fleur, c'est un pop-up intéressant et rigolo (même si je pense que ça reste aussi incroyablement fragile à manipuler entre les mains maladroites et aux gestes brusques). Et puis, surtout, je vous conseille la lecture des Chroniques de Pont-aux-Rats, qui est un bouquin épais (540 pages, les enfants crient au secours) mais l'histoire se déguste et il y a beaucoup d'illustrations pour alléger le tout. Vous ne le regretterez pas ! ;o)

IMG_1122 IMG_1127

@ illustrations : Alan Snow - Le livre surprise du Père Noël (Nathan, 2010)

26/11/10

La dernière année

Ou pourquoi et comment le Père Noël décida d'arrêter - et pourquoi il ne recommença jamais.

IMG_0921 avec le poster !

 

 

 

Ça l’avait toujours énervé, ces gugusses qui se déguisaient en lui. Leurs baskets dépassaient de leur manteau mité. Souvent, ils n'avaient pas de gros ventre. Leurs barbes étaient en coton, parfois crasseuses. Ils invitaient les enfants à monter sur leurs genoux pour qu'ils soient photographiés tout contre eux. Ils faisaient peur aux petits, et les grands se moquaient d'eux. Dire que le Père Noël prenait tant de précautions pour ne pas être aperçu par les enfants la nuit du 24 décembre... Ces guignols, eux, s'exposaient sans gêne à tous les coins de rue ! Comment, en les croisant ainsi à répétition, les enfants pouvaient-ils continuer à croire en lui ?

Il faut absolument lire et faire lire cet ouvrage ! C'est l'histoire du Père Noël qui est devenu amer, face aux enfants qui ne croient plus, aux commandes de jouets en masse, aux désirs formatés, aux rêves qui s'effacent, aux parents qui ne jouent plus le jeu et se contentent de faire des chèques, à la folie commerciale... bref Noël n'est plus ce qu'il était, et si l'on regarde plus loin que le bout de son nez, il n'y a pas de Noël pour tout le monde, des enfants reçoivent, des noms sont inscrits sur des listes, alors que d'autres non... Et pendant ce temps, on voit à la télé des reportages avec des enfants à l'orphelinat, le regard triste, qui attendent.

Le Père Noël est un vieil homme usé, mais il est fatigué par le système. Cette année, il se sent dégoûté, dépassé, plus capable de faire comme si. Il choisit donc d'arrêter. Et contrairement à ce qu'on pouvait imaginer, non cela ne le rend pas triste. Bien au contraire.

Parce que, quand quelque chose se termine (parfois à cause d'une simple petite pièce qui se brise), cela ne veut pas dire pour autant que tout est terminé. Quand quelque chose se termine, quelque chose peut commencer. Et parfois une vie qui change, ça se passe comme ça, du jour au lendemain.

Chacun lira ce qu'il a envie dans cette histoire, une dénonciation du trop et un laisser-aller général, une fête en perte de vitesse et une magie qui s'étiole, si on ne fait pas plus attention... Mais il y a aussi ce regard sur ce qui nous entoure, sur le monde bancal et le bilan d'une vie pleine et riche, jusqu'au point de non-retour. C'est assez triste, surtout la fin, mais je trouve aussi que ce texte fait réfléchir, qu'il est fort et revigorant, qu'il permet d'attendre Noël avec une autre impatience. Ce livre ne brise pas les rêves, au contraire. Il participe à les entretenir, il ne prend pas les enfants pour des imbéciles, il leur raconte une histoire intelligente, qui dit que chacun fait ce qu'il veut après tout, mais que ce serait dommage aussi de fermer les yeux.

Alors, je vous le répète, lisez ce livre ! Et donnez-le à lire à vos enfants !   

Gaëlle vient également de le lire et est encore sous le charme...

La dernière année, par Thierry Lenain
(l'année dernière, il avait signé un brillant et très culotté Père Noël, mes fesses !)
Illustrations : Benoît Morel
Oskar jeunesse (2010) - 12,95€

Collection Trimestre : chaquée année 4 titres, 4 auteurs, 4 illustrateurs.
4 coups de coeur pour réfléchir, s'émouvoir...

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/11/09

La promesse de Noël ~ Anne Perry

10-18, coll. grands détectives, 2009 - 185 pages - 10€
traduit de l'anglais par Pascale Haas

la_promesse_de_noelMine de rien, il s'agit du 5ème livre des Petits Crimes de Noël où se retrouvent pour la plupart des hors-série mettant en scène des personnages déjà croisés dans d'autres séries d'Anne Perry. Cette fois, il s'agit du commissaire Runcorn, le supérieur de William Monk. Les fêtes de fin d'année approchent et notre homme est en vacances sur l'île d'Anglesey lorsqu'un crime est commis. Le corps d'une jeune femme, Olivia Costain, est retrouvé sauvagement assassiné dans le cimetière. Elle était la soeur cadette du pasteur du village, c'était une demoiselle charmante et insouciante, qui refusait une par une toutes les demandes en mariage. Serait-ce la raison du crime ? Olivia connaissait son meurtrier, elle a été surprise par lui, ne s'est pas débattue et soudain l'enquête apparaît plus sombre et plus mortifiante pour tous les membres de cette communauté proprette, qui vit recluse sur elle-même. Selon Runcorn, ce n'est pas l'acte d'un fou mais bien la marque d'une haine farouche qu'aurait voué l'un ou l'autre des bons chrétiens d'Anglesey. Sir Alan Faraday est appelé pour résoudre l'affaire, hélas son manque d'expérience n'apaise pas la psychose ambiante. Runcorn, qu'on avait judicieusement mis de côté en le priant de ne pas se mêler des affaires privées de la communauté, est finalement sollicité pour apporter son aide. Et très vite, l'homme va flairer une piste, rencontrer les habitants et discuter tout de go avec eux. Ses questions dérangent et mettent à nu des secrets dont leurs auteurs auraient souhaité ne jamais déterrer. Runcorn n'appartient pas au même monde, celui de la gentry, une vieille connaissance le lui fait bien sentir, mais il a à coeur de boucler ce dossier épineux, surtout depuis qu'une jeune femme veuve, Melisande Ewart, lui a confié tous ses espoirs pour une issue heureuse et diligente.
En fait, je n'ai pas tellement aimé ce livre. A l'image du personnage central (Runcorn), l'ensemble m'est apparu fade, sans flamme et incroyablement mou. Je n'ai même pas frétillé de l'oeil pour suivre l'enquête criminelle, pas été étonnée non plus par l'identité du coupable. L'intrigue sentimentale entre Runcorn et Melisande est un vulgaire détail sans importance. Non, très franchement, je n'ai pas été renversée par cette lecture.
Le roman de l'an dernier, Le secret de Noël, était bien meilleur par exemple !
Néanmoins, c'est un rendez-vous agréable, incontournable pour les lecteurs qui, comme moi, apprécient cette jolie édition à la couverture cartonnée (même si je suis déçue par ce titre, car j'espérais mieux).

> Les autres livres des Petits Crimes de Noël.

 

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,


21/10/09

Père Noël, mes fesses ! ~ Thierry Lenain

illustré par Bruce Roberts
Carré Blanc, une collection des 400 Coups, 2009 - 32 pages - 10€

Ce livre est l'anti-conte de noël, la cible rêvée des rebelles du mythe du père noël (ou le gros patapouf rouge).
Alex a dix ans, il a un meilleur copain qui s'appelle Marco. Nous sommes à quelques jours de la veillée de noël et les garçons bouclent leur lettre quand la bombe leur tombe sur la tête. C'est la grande soeur d'Alex qui lui fait cette révélation, soudain tout s'écroule car le garçon ne comprend pas qu'un adulte puisse passer autant de temps et prendre du plaisir à ... MENTIR.
Le Père noël, c'est du flan. A dix ans, c'est l'information la plus terrible qui puisse vous tomber dessus. Pourquoi un tel cinéma ?  La soeur d'Alex reste vague, mais elle insiste pour qu'il continue de jouer le jeu.
Faire semblant, donc.
Alex et Marco vont vivre LE Noël de toute leur vie, celui qui signifie qu'il faut grandir et glisser un pied dans le monde des grands, où soudain la réalité prend des allures plus folles, plus floues aussi. Le mensonge par convenance devient leur toute première leçon pour leur rentrée dans la cour des grands !

pere_noel_mes_fesses« Ce qui est sûr, c'est qu'à dix ans on peut prendre des décisions pour plus tard, quand on sera parent. Moi par exemple : quand j'aurai des enfants – et j'en aurai plein – je ne leur ferai pas croire au Père Noël. Les autres parents raconteront ce qu'ils voudront, moi je leur dirai la vérité. Tout de suite. Il ne faut pas mentir aux enfants. Jamais. Même pas une seconde. On m'a menti à moi. Je n'ai pas aimé ça. Peut-être que les autres enfants à qui l'on a aussi menti s'en fichent, mais moi je n'ai pas aimé ça. Je vais vous raconter. »

Thierry Lenain aborde ce grand mensonge avec toute la finesse qu'on lui connaît mais aussi, avec toute la franchise voulue. Un album qui dit la vérité, et qui ne laisse pas indifférent.

(Pas encore eu le courage de confier ce livre à ma fille, neuf ans. Il y a des gros barbus en habit rouge qui comptent dans la vie, mais nous sommes en période de flottement, faut-il y croire encore ou faut-il donner le sentiment que tout est possible. Je n'ose rien dire, même si j'ai de plus en plus la certitude que ce sont les questions que se pose ma demoiselle. Donc, ce livre de Thierry Lenain - le papa de mademoiselle Zazie ! - est une bonne idée. Je mets néanmoins une réserve sur les illustrations, elles ne toucheront pas les plus jeunes... mais le propos interpelle, donc ne négligez pas cet ouvrage !)

Un sujet de réflexion est donné en fin de lecture, Feras-tu croire au père-noël à tes enfants ? Y as-tu cru et as-tu été en colère quand tu as appris la vérité ? N'y as-tu jamais cru et aurais-tu voulu y croire, au moins un petit peu ? Un site existe : www.apresleperenoel.com (application en cours, le site sera en fonction dès le 4 novembre).

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

29/12/08

Le secret de Noël - Anne Perry

 

34105318_p

Tradition oblige, Anne Perry nous offre pour les fêtes de noël son conte qui plante à merveille le décor : le village anglais, son ambiance tranquille et perdue de la surface du globe, une pause dans la vie trépidante, une palette intéressante de personnages ordinaires, coincés dans les carcans de l'époque victorienne, et ajoutez à tout ceci un cadavre au dessert ! Vous êtes servis.

Nous suivons ici le couple Corde - Dominic et son épouse Clarice - qui quittent avec plaisir Londres pour Cottisham, afin de remplacer le pasteur Wynter parti en vacances pour quelques semaines. C'est une aubaine pour ce jeune couple rompu à l'autorité de l'évêque et du rythme harassant de la capitale. Dominic et Clarice découvrent le calme de la campagne, font connaissance avec les villageois, hésitent, se questionnent... car des détails chiffonnent de plus en plus la vive épouse. Clarice est intriguée. Le pasteur Wynter était selon tous un homme bon, loyal, confiant. Il connaissait aussi les secrets de tout le monde, et peut-être ceci aurait pu exacerber quelques frustrations ou bouffées colériques. Car l'homme est retrouvé mort. Son départ a été mis en scène. Qui aurait pu commettre un tel crime ? Malgré les recommandations du médecin du village, Clarice va mener l'enquête, épaulée par son mari plus méfiant et circonspect. Le couple risque gros. Et le lecteur s'accroche au paletot de la jeune femme, qui est perspicace, pleine d'esprit et sujette à l'emportement. Nous la suivons dans les rues sans vie de ce village étouffé par la neige, nous sursautons au moindre crissement de pas, ou lorsqu'une silhouette surgit sans prévenir. Pas facile de deviner qui est le coupable, le mystère est tendu. Et les secrets des villageois se dévoilent un par un... de quoi frissonner de plaisir !

10-18 / Grands détectives - 2008, 188 pages. 10€
traduit de l'anglais par Pascale Haas

 

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14/12/07

La détective de Noël - Anne Perry

la_detective_de_noelPrésentation de l'éditeur
Pour Mariah Ellison, la grand-mère acariâtre et austère de Charlotte Pitt, ces fêtes de Noël s'annoncent comme un véritable cauchemar ! Être exilée contre son gré chez son ancienne belle-fille, au bord de la Manche, avait déjà mis ses nerfs à rude épreuve, la voilà maintenant obligée de supporter l'arrivée d'une invitée de dernière minute, Maude Barrington. Cette aventurière a passé sa vie à parcourir le monde et, selon Mariah, l'existence même de cette personne est une insulte aux convenances victoriennes. Mais elle ne pourra s'empêcher d'être touchée par sa joie de vivre. Lorsqu'elle découvre un matin son corps sans vie, son sang ne fait qu'un tour. Le médecin conclut à une mort naturelle, mais, pour Mariah Ellison, cela ne fait aucun doute, Maude a été empoisonnée. Dans le plus grand secret, elle décide d'enquêter sur-le-champ et se rend dans la famille de la victime...

C'est devenu le traditionnel conte de Noël, écrit par Anne Perry. Il s'agit du troisième opus, ne mettant plus en scène lady Vespasia en son jeune temps, mais Mariah Ellison, la grand-mère de Charlotte Pitt. Les plus avertis connaissent la recette, un souffle d'Angleterre victorienne, des personnages corsetés dans leurs principes d'éducation, des dialogues ampoulés et une mort mystérieuse, trop belle pour être honnête...
Les ingrédients du succès se trouvent dans la pochette (emballage, époque, affinités envers les protaganistes), mais le propos de ce Grand Détective réside davantage dans les considérations que dans l'action. L'enquête est lente, la grand-mère Ellison fait sa Miss Marple en cette veillée de Noël. Sans quoi, rien de neuf sous le sapin !
Très lisse, plutôt classique, ce genre du whodunit est savoureux et pète-sec. C'est le rendez-vous de fin d'année, et à nouveau j'y retournerai l'an prochain !
Pour expliquer le prix coûteux de cette édition (de 4 € supplémentaires), c'est parce que la couverture est cartonnée, en format poche cependant.

10 - 18 / coll. Grands Détectives - 168 pages. Traduit de l'anglais par Pascale Haas (titre vo : A Christmas guest). 10,00 €

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

29/12/06

Le voyageur de Noël - Anne Perry

voyageur_de_noelEn ce Noël 1850, les frères Dreghorn se réunissent chez le plus âgé d'entre eux, Judah, dans son grand domaine de la région des lacs, en Angleterre. Mais l'heure n'est pas à la joie des retrouvailles. Judah vient de mourir dans des circonstances troubles, et sa veuve, Antonia, doit faire face à de terribles accusations portées contre son mari, un juge pourtant respecté. Pour l'épauler dans ces moments difficiles, elle fait appel à un vieil ami de la famille, Henry Rathbone. Avec l'aide de ses frères, Henry va tenter de faire la lumière sur cette affaire. Judah a-t-il été assassiné ? Et ces malheureuses insinuations, qui blessent l'honneur de toute une famille, pourraient-elles être fondées ? Dans ce nouveau conte de Noël inédit signé Anne Perry, Henry aura besoin de tout son sang-froid pour découvrir la vérité..!  (quatrième de couverture)

Il faut honnêtement savourer ces petites histoires des Crimes de Noël, écrites en quelques pages (120 à 150), où Anne Perry nous sert en apéritif son savoir-faire à tracer un décor cossu, une famille bourgeoise, une mort douteuse, une enquête fouillée, une traversée du tunnel avec élégance et tact. Car Anne Perry se régale des convenances, de l'honneur des familles, des faux-semblants, des coups de théâtre et nous le rend admirablement dans cette "nouvelle". Ce n'est certes pas de la qualité étonnante de la série de Charlotte et Thomas Pitt, mais c'est une mise en bouche appréciable, à ne pas bouder.

10-18

Posté par clarabel76 à 21:10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

28/12/06

Rita et Machin - J.P. Arrou-Vignod & O. Tallec

Ne loupez pas les épisodes de Rita et machin, une série désopilante pour les enfants à partir de 4 ans, créée par deux artistes très inspirés : l’auteur/éditeur Jean-Philippe Arrou-Vignod et l’illustrateur Olivier Tallec. Rita est une fillette de son époque : à 5 ans, elle a déjà un caractère bien trempé. Pour son anniversaire, elle a décidé de casser les pieds — trop de cadeaux à ouvrir ! — mais un des paquets se met à faire des bonds… À l’intérieur se cache un petit chien blanc avec une tache sur l’œil. Rita décide de lui trouver un nom : pourquoi pas chaussette, serpillière ou… Machin?!

Voici donc l’entrée en fanfare d’un duo irrésistible croqué façon BD en bicolore (rouge et blanc).

IMGP2869

Pour Noël, il y a l'incontournable / l'indispensable / le très, très, très nécessaire : Le Noël de Rita et Machin où on suit les préparations de Rita et son chien pour la nuit de Noël durant laquelle on découvre un Super Machin qui veille au grain et ... fait fuir le visiteur nocturne ! Argh, se dit Rita, Catastrophe de catastrophe ! Machin a fait peur au Père Noël ! Bon allez, vite la suite ... Lisez, lisez donc !!! C'est franchement désopilant, drôle, pétillant et ça plaît aux petits comme aux grands. Oui, je l'avoue : j'y trouve dans ces petits albums la copie conforme du duo de la maison, Miss C. et le chien noir aux grandes oreilles. Et je rigole... noel_rita_machin

 

Questions à Jean-Philippe Arrou-Vignod

Comment est né ce duo, Rita la "commandante" et Machin le flegmatique? La proposition de série vient-elle de Gallimard?

Non, c'est une envie commune d'Olivier et moi de travailler ensemble. Olivier avait inventé ces deux petits personnages qui m'ont fait craquer. Il a fallu trouver des noms, un esprit, des histoires que l'on souhaitait inspirées de situations quotidiennes.
J'ai proposé à Olivier celle de la rencontre de nos deux copains. Le reste est venu de soi, et Gallimard a accepté notre projet avec enthousiasme.

 

On sent que vous vous amusez beaucoup, l'humour est-il prépondérant pour
vous dans les aventures de Rita et Machin?

Oui. On avait envie tous les deux d'une histoire d'amitié un peu acide et décalée, toujours vue à hauteur des personnages et de leur monde imaginatif et drôle.

Gallimard jeunesse