09/11/19

Oz (Autre-Monde 5), de Maxime Chattam

OZ AUTREMONDEEn route pour une nouvelle aventure ! Matt et ses camarades prennent le large pour découvrir comment le Vieux Continent a encaissé le choc de la Tempête.
Une traversée plus tard, la réalité va les mettre k-o.
On va notamment découvrir un Paris méconnaissable - une Cité Blanche à l'ambiance moyenâgeuse et administrée par un mystérieux Empereur. Ajoutez aussi qu'une entité malfaisante est toujours à leurs trousses (et pas seulement). Que leurs ennemis se bousculent de plus en plus au portillon. Que l'Alliance des Trois va recevoir des coups. Que les trahisons viennent encore pourrir les festivités.
La série se renouvelle un petit peu, en changeant de décor, en poussant les Pans dans des directions inattendues ou en brouillant les pistes pour ne plus reconnaître les bons des mauvais. Quel avenir pour la planète ? Tous foutus, vraiment ?
Bref.
On va fermer les yeux sur la platitude des personnages, des dialogues, des envolées lyriques... Oui, je sais. Mais on ferme les yeux car on se laisse transporter vers un ailleurs imaginaire et pénétrant. Autre-Monde a ce pouvoir : celui de m'envoûter et de m'envelopper dans un cocon hors du temps, loin du réel.
Go pour Neverland ! ...

©2012 Editions Albin Michel (P)2012 Livres Audio VDB

 

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05/11/19

Entropia (Autre-Monde 4), de Maxime Chattam

RELECTURE DU CYCLE 2 DE LA SAGA.

EntropiaUne trêve fragile a été conclue entre les Pans et les Cyniks car déjà des ambassadeurs repartent sur les pistes, enquêtent sur des disparitions... tandis qu'une nouvelle tempête se profile à l'horizon (rappelant à tous la fameuse nuit de Noël qui a fait basculer leur univers dans ce que l'on sait).

C'est ma lecture fétiche de la saison. 🍂🦉⚡
Autre-Monde est une aventure épique avec des héros adolescents qui ont appris à survivre et à recréer un équilibre pour ne plus réveiller la colère de Dame Nature. Les sens en alerte, ils ont aussi le souci de grandir en s'interrogeant sur leur avenir (tomber amoureux, quitter l'enfance et Eden).
Ce roman - dit de transition - est surtout un roman qui se lit avec gloutonnerie ! Le rythme est limpide, les nouveaux éléments prennent place, le suspense enfle et l'action déborde... Bref. C'est vraiment très bon.
Ce n'est sans doute guère objectif de la part de la fanatique que je suis... Mais j'adore cette ambiance ! L'univers est fascinant et complètement immersif. Dès les premières pages, j'ai la sensation de quitter le monde réel pour plonger dans un monde rudimentaire et franchement pas commode. Bah oui... J'aime bien quand l'auteur malmène ses personnages et se détourne du droit chemin. Des émotions, du drame, des larmes ! Yep.
Il est d'ailleurs temps pour moi d'y retourner... au revoir.

©2011 Editions Albin Michel (P)2011 Livres Audio VDB

 

04/11/19

Alice Crane : Les Anciens Dieux (Tome 2), par N. M. Zimmermann

Alice Crane Les Anciens DieuxDans Les Corbusards, Alice Crane faisait connaissance avec James Flynn - un Spécialiste œuvrant pour la mystérieuse Organisation - et plongeait par la même occasion dans un univers peuplé de créatures surnaturelles avec des tonnes de conflits à endiguer.
Cette fois, les enjeux sont toujours aussi énormes car les alliances se nouent et se dénouent à vitesse grand V. Alice vient d'accepter un nouveau poste, tout en sachant que le fruit de ses recherches sera exploité à mauvais escient, d'où son autre pacte secret pour sauver ses arrières.
Par conséquence, la présence de James est plus diffuse. Alice se retrouve souvent seule à cogiter dans son laboratoire ou faire face à des individus peu amènes. Pour notre scientifique pragmatique et solitaire, l'action bat son plein et l'entraîne au cœur de chaque rebondissement.
Trop curieuse ou simplement au mauvais endroit au mauvais moment, en tout cas, Alice Crane n'est pas une héroïne à remiser au placard. Et c'est tant mieux car c'est aussi une jeune femme volontaire, drôle et intelligente !
Bref. Cette lecture ne déçoit pas du tout. Moi qui avais adoré replonger dans l'univers sombre d'Edencity, j'ai beaucoup aimé retrouver ses nouveaux personnages mais aussi les vieilles connaissances (Saralyn Fara & Gaspard Flynn). Je regrette malheureusement que l'éditeur nous laisse encore en suspens (après Milan, c'est une malédiction !).
Si une partie de l'histoire trouve son issue, la série n'a cependant pas dit son dernier mot. Des zones d'ombre demeurent. Des explications couvent. Et des solutions bouillonnent... laissant furieusement le lecteur mijoter dans son jus. Grrr.
« Quoi qu'il arrive, la suite était hors de notre contrôle. Ne restait plus qu'à attendre. (...)
- Ne traîne pas trop, murmurai-je. »

seuil jeunesse, 2015

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17/10/19

Alice Crane : Les Corbusards (Tome 1), par N.M. Zimmermann

Alice Crane Les CorbusardsCette série est en fait le prolongement d'une autre : EdenCity (Milan, 2007) qui présentait l'Organisation et ses Spécialistes en chasse contre les Corbusards (toutes sortes de créatures inhumaines) pour un avenir incertain.
Les enjeux sont toujours aussi flous dans cette histoire : une légiste fraîchement diplômée, Alice Crane, n'en revient pas d'avoir perdu son cadavre pour son premier jour à la morgue. Pire, elle recroise son macchabée en pleine rue et en bonne santé. Pour en avoir le cœur net, elle se lance à sa poursuite et entre dans un bar en ignorant qu'il s'agit d'un repaire à vampires.
Dès lors, sa petite vie tranquille est fichue. Alice va être victime d'attaques à répétition, ne pourra plus rentrer dans son appartement, devra envisager une nouvelle carrière (et pourquoi pas rejoindre l'Organisation ?). En fait c'est un choix qui n'en est plus un. Pour sauver sa peau, Alice Crane doit renoncer à sa liberté.
Car si l'univers des Corbusards est obscur et dangereux, la menace au sein de l'Organisation est également réelle. Entre les ambitions des dirigeants, les non-dits et les pactes confidentiels, les motivations de l'agent James Flynn (graou), au final nul n'est vraiment ce qu'il semble être.
Et c'est ça qui est bon ! On ne devine rien, on suppose tout. On flippe et on s'interroge tout du long. En gros, c'est CAPTIVANT ! J'ai dévoré ce roman en quelques heures et enchaîné avec la suite (Les Anciens Dieux) tellement j'étais happée par l'histoire. J'ai beaucoup aimé l'ambiance, les personnages, les dialogues, les rebondissements, les doutes et l'attente qui précède l'excitation de savoir. Tout est excellent.
Faites comme moi, foncez. Il n'est jamais trop tard pour se mettre à la page !

seuil, 2014

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30/09/19

Dix, de Marine Carteron

DIXUn avant-goût de lecture...
« Quand l'eau bouillante se déversa sur elle, la douleur la traversa comme une vague.
Carie hurla si fort qu'un des miroirs se fendit.
L'eau atteint le haut de ses cuisses en moins d'une minute. Les parois, brûlantes, ne lui fournissaient aucun abri. Elle ne pouvait rien faire, alors elle cessa de hurler, de supplier, priant pour que la mort arrive, vite.
Un espoir vain.
Le cœur de Carie, solide comme une pierre, battit jusqu'à la dernière seconde ; jusqu'à ce que l'eau remplisse ses poumons.
Immédiatement après, la bonde de fond se débloqua, et la cabine se vida. Ne laissant sur le sol que le corps bouilli de ce qui, un jour, avait été Carie. »

Sept adolescents vont participer à une émission de téléréalité dans un manoir retiré sur une île bretonne. Deux adultes les accompagnent, et une gouvernante les attend sur place. Le reste semble extrêmement verrouillé et secret. Mais tous sont impatients que débute l'expérience... un peu effrayés aussi par l'ambiance austère et frileuse des lieux. Certes nos jeunes gens sont tous coupables de mensonges ou de vérités non avouées et cherchent à travers ce programme une forme de rédemption ou d'échappatoire à leur emprisonnement. Ils ont donc à peine posé un pied sur l'île que déjà leur cœur s'emballe et que l'instinct de survie est en alerte rouge. Des ritournelles viennent hanter les murs de leur chambre, une voix sépulcrale s'élève pour clamer une sentence... ça ne vous rappele rien ?

Forcément, ce roman est un bel hommage au classique d'Agatha Christie - d'ailleurs cité dans l'histoire et passé à la loupe pour comprendre le piège sanglant qui s'est refermé sur tous. Mais n'imaginez pas avoir déjà résolu le mystère de l'île de Sareck car quelques surprises sont de taille et viendront vous chatouiller alors que vous tentez de vous planquer derrière votre bouquin. La lecture est franchement féroce, avec des scènes saisissantes et bien sanglantes (on adore). La tension dramatique est explosive. On retient à peine son souffle tant on tourne les pages avec avidité. Suspense, angoisse, charade fatale et personnages abominables... que de rouerie au menu ! Sous vos applaudissements, naturellement.

Rouergue jeunesse / coll. doAdo noir / 2019

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


31/07/19

Ces liens qui nous séparent, par Ann Brashares

J00249Quelle bulle de tendresse, d'amour, de chaleur, d'émotion, et tout et tout... J'ai totalement succombé ! Ann Brashares a réussi à m'embarquer dans son histoire et c'était tellement bon.

Au centre, nous avons une maison près d'un étang que deux familles se partagent. Le couple a divorcé mais refusé de céder sur ce point d'où une répartition millimétrée de son occupation. La tension entre les ex est donc explosive mais leurs filles se sont parfaitement adaptées aux bisbilles. Lila et Robert ont d'ailleurs refait leur vie et ont eu une fille et un fils. Sasha et Ray ont 17 ans, ils se connaissent à travers leurs sœurs et la chambre de Wainscott dans laquelle ils s'imprègnent des odeurs, des lectures, des plantes de l'un et l'autre. Au fil du temps, un lien secret s'est noué entre eux... nourri de fantasmes car jamais Ray et Sasha n'ont eu l'occasion de se rencontrer en vrai.

Mais le roman annonce des semaines et des mois de tourmente pour nos deux familles. En effet, Emma annonce ses fiançailles, Mattie ne sait plus qui elle est, Quinn rêve d'une unité familiale inaltérable, Sasha et Ray veulent enfin franchir la frontière invisible qui les sépare, Lila et Robert se livrent une guerre des nerfs. Bref. Les tensions de longue date ont la vie dure mais vont probablement être mises à plat... du moins, au terme d'un tsunami émotionnel qu'on ne voit pas venir ! Et ça vous renvoie comme une grosse larve échouée sur la plage. Complètement en vrac et en mode léthargique.

Il ressort toutefois de cette lecture une belle sérénité et une immense sensation de bonheur & de bien-être. On vit des tonnes d'émotions mais elles font toutes un bien fou ! Superbe, ce roman.

Gallimard Jeunesse (2017) - Traduit par Vanessa Rubio-Barreau

Titre VO : The Whole Thing Together

Coup de foudre, secrets de famille, drame familial et lieux de rêve... Un roman sentimental étourdissant qui irradie d'émotion, à dévorer au soleil ou à l'ombre.

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26/06/19

Out of control, par David Lubar

Out of ControlCliff est en dernière année au lycée mais a déjà compris qu'il n'irait pas à l'université car son père au chômage n'a pas l'intention de dépenser un sou de plus pour son rejeton. Le gosse a pourtant de bonnes notes et un job à temps partiel. Malheureusement toute discussion est impossible. L'attitude du père est tyrannique, l'ambiance à la maison est désormais irrespirable.
Pour chasser ses idées noires, Cliff fantasme sur la nouvelle fille de sa classe d'arts plastiques. La belle et inaccessible Jillian. Lui si discret préfère rêver son idylle plutôt que de prendre des risques... échaudé par une première expérience encore traumatisante. Il a depuis renoncé à sortir avec des filles et libère sa frustration en rédigeant rageusement son cahier.
Car Cliff est en colère et va péter un câble. Contre son père, contre les sportifs de l'école, contre la vie en général. Ce défouloir sur 400 pages est aussi le reflet du quotidien pas toujours drôle et loin d'être tendre des jeunes d'aujourd'hui. Ça cogne dans tous les sens du terme et ça laisse son empreinte - notamment auprès des plus concernés. On y parle des problèmes d'autorité, de sexe et aussi d'avenir. C'est sans filtre. Un style cash et sans complexe qui interpelle.
Si je n'ai pas aimé le narrateur (je suis trop vieille), j'ai néanmoins trouvé son discours pertinent. Il y a un brin de cynisme dans ce portrait et jamais d'auto-apitoiement qui élimine toute idée de taxer cette lecture de porte-drapeau.

Bayard (2019) - Traduit par Dominique Kugler

Titre VO : Character, Driven

 

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La Voix des Ombres, de Frances Hardinge

J00220

Une atmosphère à part, une écriture envoûtante, un rythme assez lent, une intrigue complexe... Beaucoup de points positifs, et pourtant cette lecture aura également suscité doute et interrogation. 

L'histoire se déroule dans l'Angleterre du XVIIe siècle, sous Charles Ier. Makepeace est une petite fille qui fait chaque nuit des cauchemars. Elle voit des fantômes, des monstres... bref. Sa mère la pousse à lutter contre ses crises et à tirer un trait sur leur passé. En effet, elle doit tout ignorer de son père et ne jamais envisager de le retrouver. Au décès de sa mère, Makepeace est malgré tout expédiée dans sa famille paternelle. Nouveau monde, nouvelle vie. Ce qui l'attend risque fort d'exacerber ses angoisses et ses terreurs... mais ne nous hâtons pas.

Car vraiment l'histoire s'inscrit lentement pour décrire son univers - tout semble si étrange et glaçant. Pourtant, le charme opère difficilement et le début est laborieux. J'aime bien, j'aime pas. Nous sommes loin de la petite promenade insouciante dans la forêt enchantée... bien loin de là. J'avais toutefois envie de connaître la suite car une aura incroyable se dégage du livre. Invisible mais palpable. Avec tout plein de mystères, de zones d'ombre, de complots, de guerres, de trahisons, de personnages malveillants, avec des histoires de possession, de malédiction et des secrets. C'est indescriptible mais grandiose.

Cela ne me déplaisait d'ailleurs pas de m'installer dans un coin pour replonger dans mon gros bouquin de 500 pages. J'y trouvais même une forme d'excitation et d'impatience. C'est là aussi le pouvoir ensorcelant du roman ! Un drôle de phénomène qui inspire des sentiments confus et contradictoires... mais jamais, non jamais négatifs.

Gallimard Jeunesse (2019) - Traduit (anglais) par Philippe Giraudon

Illustrateur de couverture : Aitch

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/06/19

Crazy London, de Sarra Manning

Crazy LondonCette lecture est complètement dingue.
C'est l'histoire d'une nuit interminable au cours de laquelle Sunny cherche son petit copain qui a été surpris en train d'embrasser une autre fille. En compagnie de deux pâtissiers français (très sexy), elle arpente les rues de Londres pour sermonner le goujat.

Ce qui déroute, au début, c'est la totale désinhibition du récit et du personnage. Car Sunny va passer de la nana en pleine crise existentielle à la badass qui s'ignore et défonce tout. 
Mais c'est vachement drôle car on vit des expériences incroyables, on fait des rencontres insolites, on tente l'impossible, on rit, on pleure, on aime, on quitte, on trahit et on reprend tout à zéro. On trimballe aussi un balai avec le plus grand naturel. Bref. On voudrait suivre la cadence, toutefois ça part vite dans tous les sens.

En bonus, nous parcourons la ville de Londres qu'on explore de long en large et en travers. Ça vaut tous les guides touristiques du monde et c'est simplement extra (même si le dénouement fait pâle figure). On aimerait que ça ne se termine jamais... que l'aube ne pointe jamais son nez. Enfin, quelle sacrée aventure ! De toute façon, j'aime beaucoup le ton désinvolte et sans filtre de Sarra Manning. Je partais donc conquise d'avance !

(NB : C'est l'occasion également d'y recroiser l'inénarrable héroïne d'Attachiante... TOP !)

Castelmore (2018) - traduit par Nicolas Jaillet

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/05/19

Des filles comme nous, de Dana Mele

Des filles comme nousAu cours d'une soirée bien arrosée, des élèves d'un lycée privé découvrent un corps dans le lac. Suicide ou meurtre ? Les soupçons se posent rapidement sur Kay Donovan, la brillante capitaine de l'équipe de foot. Mais les apparences sont trompeuses car Kay doit aussi se défendre pour se protéger d'un blog anonyme qui lui fait du chantage et l'oblige à dénoncer ses copines.
Cette lecture m'a fait penser à du Pretty Little Liars sauce 13 reasons why avec un zeste de Riverdale. Et j'avoue que ça fonctionne plutôt bien au départ. On est pris dans l'action et le suspense, on est lancé dans l'intrigue et on sursaute à chaque rebondissement. C'est haché menu. Hyper efficace.
Malheureusement j'ai fini par décrocher car cela devenait trop torturé : la nana est attirée par sa meilleure amie mais flirte avec un autre gars, puis traîne avec une excentrique au look improbable pour pirater le site de la morte. Elle passe son temps à mentir et à agir bizarrement. Au bout de 300 pages, ça gonfle.
J'ai donc terminé ma lecture en chipotant et en haussant à peine les sourcils quand la vérité éclate. C'était sacrément tordu ! Et assez décevant. Comme toutes ces séries tv (précédemment citées) qui servent des clichés et véhiculent une image déformée de la jeunesse.
On s'en lasse.

La Martinière J. (2019) - Traduit par Frédérique Fraisse

Titre VO : People Like Us

Couverture illustrée par Carine Brancowitz

 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,