21/01/20

Lune de Sang (Nightshade #1), par Andrea Cremer

A63380Trilogie lue en une bouchée : c'était sympa de retrouver une lecture qui me ramène à l'ère Twilight ! Grosse bouffée de nostalgie en feuilletant les pages. Non, aucun vampire dans cette histoire. Place aux loups avec leurs traditions et leurs légendes améliorées.

Calla appartient à la meute des Nightshade. Comme tous les siens, elle a le pouvoir de se transformer en louve. C'est aussi une Alpha forte et rebelle qui remet en question son héritage après avoir rencontré (Shay) un garçon banal auprès duquel elle ressent des émotions nouvelles. Par contre, son destin est lié à (Ren) un autre Alpha qui ne cache pas son attirance, ses intentions, ses désirs etc. Oui, mon cœur a fait boum pour ce vilain garçon... alors que le choix de l'héroïne penchait pour l'autre prétendant. Bonjour les actes irréfléchis et les dérèglements hormonaux de notre girouette en puissance. Ça aussi, j'avais oublié !

Le dénouement de la série (dans Le duel des Alphas) m'a laissée dubitative. Je ne dis pas le contraire, c'est excitant, intense et parfois sexy. Sauf que, non... Cette série a finalement le goût d'une madeleine de Proust. Mais une page se tourne...

Gallimard Jeunesse / Collection : Pôle Fiction (2013)

Traduit par Julie Lopez

Une héroïne complexe, un univers captivant et du suspense...

Andrea Cremer tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page de sa trilogie.

C'est sombre, sensuel et vénéneux : terriblement envoûtant.

A63382  A66047

#guiltypleasure

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Prédestinée, par Teri Terry

PrédestinéeEncore une lecture qui m'a replongée dans des souvenirs ! ... Flashback 2013 avec la série « Effacée » : Kyra vient d'acquérir une mémoire toute neuve, suite à son opération ayant éradiqué les émotions superficielles. La pratique est courante et désormais il n'est pas rare de croiser des jeunes gens apaisés et au sourire niais. Dans le cas de Kyra, pourtant, l'effacement n'a pas été concret car l'adolescente conserve des réminiscences qui deviennent inquiétantes. Kyra prend en effet conscience d'être manipulée et se force à raviver des souvenirs enfouis pour reprendre le contrôle.

Le temps passe, les souvenirs s'estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le cœur n'oublie jamais. Bref.

Le roman « Prédestinée » est donc le préquel de ladite série et nous explique les événements ayant entraîné cette politique autoritaire pour maîtriser la jeunesse britannique. Samantha est la fille du Vice-Premier Ministre. Elle connaît depuis toujours la surprotection, le danger extérieur et les coups de force pour déstabiliser le gouvernement. Sa vision va évoluer au fil de ses discussions avec sa nouvelle tutrice, Ava. Et aussi parce qu'elle tombe amoureuse d'un garçon, Lucas, rencontré dans une galerie d'art.

L'atmosphère du roman est électrique... et surprenante : le Brexit est acté, le Royaume-Uni est en plein chaos, frontières fermées, manifestations interdites, crise sociale et grogne populaire. Les Angliches sont sur les nerfs ! En réponse, les mesures annoncées sont radicales et visent essentiellement la jeunesse en opérant une mainmise sur leurs outils de communication.

Au milieu, Sam se prend pour une Pasionaria : elle a seize ans, elle est exaltée, elle refuse les inégalités et rêve d'une société plus juste. Mais le roman est sans concession (et fait froid dans le dos). Sinistrement visionnaire ? Brrr. On n'ose y croire. En tout cas, il débarque en pleine actualité brûlante et fait beaucoup réfléchir. D'ailleurs, si ce roman met le feu aux poudres, la suite vaut vraiment le coup d'œil. Et je vous invite à plonger sans attendre dans Effacée !

La Martinière J. (2019) - Traduit par Maica Sanconie

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18/01/20

Et le désert disparaîtra, de Marie Pavlenko

Et le désert disparaîtraSamaa a toujours connu le désert mais désire ardemment suivre les chasseurs de sa tribu (une mission exclusivement réservée aux hommes). Elle décide donc de s'éclipser en douce pour suivre la partie de chasse. Malheureusement son escapade tourne court : Samaa se perd, tombe dans une crevasse et se blesse.
Terrorisée, elle n'en est pas moins surprise de découvrir un filet d'eau et surtout un arbre immense. Le Graal des chasseurs qui cherchent justement du bois pour le vendre.
Les jours passent dans une morosité ambiante. Samaa rumine ses idées noires, revient sur son éducation, sur la place des femmes dans leur société, sur la nature en souffrance, sur les solutions à trouver pour guérir un monde exsangue.
Avec ses barres chocolatées pour seules provisions, elle calcule très scrupuleusement ses rations pour survivre le plus longtemps possible. Forcément, elle s'affaiblit et commence à confondre la réalité et les rêves...
Alors, c'est tout sauf une lecture renversante, une lecture menée à un train d'enfer ou une lecture enflammée dressant son héroïne contre l'ordre établi... c'est simplement un appel à se poser un instant pour prendre le temps de réfléchir sur la vie, la nature, la planète, tout ça. Huis clos oblige, le roman s'enferme dans une atmosphère accablante et pleine d'amertume. Vision contemplative ou conte écologique... ce roman peut déjà rejoindre Céleste, ma planète sur vos étagères !

©2019 Éditions Flammarion (P)2019 Éditions Gallimard

Très, très jolie lecture faite par Delphine Cogniard : sa voix claire et limpide nous enveloppe et fait oublier la réalisation sonore inexistante (aucun fond musical). Pour d'autres, c'est apaisant car moins racoleur. Cette perspective se discute, mais dans le cas présent, cette absence de fioritures apporte sagesse, solennité, écoute et sérénité. J'ai bien aimé ! 

♪♫ Elle pleure, elle pleure, elle pleure ma planète !
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle !
Dites-leur, dites-leur, dites-leur qu'ils sont fous !
La Terre en a ras le bol un point c'est tout ! ♫♪

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16/01/20

Thornhill, par Pam Smy

THORNHILLDeux histoires et un seul mystère autour de Thornhill, une vieille bâtisse d'aspect gothique.
En 1982, Mary y séjourne en tant que pensionnaire, sans famille, attendant une éventuelle adoption. Mais la jeune fille est mutique. Solitaire, elle se cloître souvent dans sa chambre et vit entourée de ses livres et ses poupées.
Des années après, en 2017, Ella emménage dans la maison voisine de cet institut abandonné. Elle retrouve le journal de Mary et découvre son histoire bouleversante : harcelée par une camarade, incomprise et poussée à bout...
Ella est profondément chamboulée par sa lecture, qui a un écho tout particulier en elle car la jeune fille se sent délaissée depuis la mort de sa mère et les absences répétées de son père. Son seul passe-temps consiste à fouiller les ruines de Thornhill et récupérer des petits trésors, comme des poupées en miettes, auxquelles elle donne une seconde jeunesse.
J'ai été littéralement happée par ce gros roman qui offre mille possibilités d'évasion : son esthétisme austère, sa couverture cartonnée, ses nombreuses illustrations en noir et blanc, son parfum d'interdit, son intrigue entremêlant passé et présent, ses fantômes et ses secrets qui hantent le récit... C'est carrément flippant. La chute est d'ailleurs rude, abrupte mais remarquable.
Vraiment, cette lecture nous glace le sang dans les veines. Et on se surprend à la fin de relâcher la pression tant on a retenu son souffle tout du long (inconsciemment). Cette belle brique noire - telle qu'elle se présente - est un petit bijou. Un objet fascinant pour une plongée terrifiante dans un univers très énigmatique. Totale réussite !

Rouergue (2019) - Traduit par Julia Kerninon

Dans la lignée des romans de Brian Selznick, encensé par Philip Pullman, le premier roman graphique de Pam Smy est un petit bijou gothique.

En savoir + : 

Teaser

 

Présentation de l'auteure et de son travail

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25/11/19

#Murder, par Gretchen McNeil

gretchen mcneill murder

Condamnée pour le meurtre de sa demi-sœur, Dee clame son innocence et subit un procès expéditif avant d'être envoyée sur l'île d'Alcatraz 2.0 devenue le théâtre d'une nouvelle téléréalité grandeur nature. Le système judiciaire ayant été revu de fond à comble, un milliardaire anonyme a ainsi proposé de confiner les criminels en les livrant à la sentence populaire.
Leur sort est désormais lié aux clics frénétiques d'une application à succès menant à des exécutions toutes plus extravagantes les unes que les autres ! Oui, le monde est devenu dingue.
En débarquant sur cette île, Dee dispose de peu de temps pour sauver sa peau, accorder sa confiance à ses comparses, comprendre la dictature du Postman et s'attirer la haine du public... tout ça, tout ça.
Les assassinats sont filmés et retransmis en direct : franchement, ça dépote ! Mais la belle mécanique semble aussi un peu grippée car les éliminations masquent de plus en plus les dévoiements d'un programme qui ne se contente plus de divertir les américains... et qui relèverait presque d'une vengeance personnelle.
Bouh, ça va cavaler sur les plateaux d'Alcatraz ! Et ça vaut le coup d'y jeter un œil.
Ce roman se lit à toute vitesse parce qu'il est shooté au suspense, à l'action, aux scènes trash et aux dérives modernes des réseaux sociaux etc. On plonge les deux mains jointes et on file à toute vitesse pour échapper aux pièges - on mord aussi à l'appât mais c'est de bonne guerre.
C'est une lecture bien ficelée et entraînante qu'on ne regrette pas d'avoir tenté par curiosité. Une duologie est annoncée, même si ce livre se suffisait à lui-même. À voir !

Milan (2019) - Traduit par Florence Chevalier

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


18/11/19

Genèse (Autre-Monde 7), de Maxime Chattam

Genèse Autre MondeCe dernier tome m'aura finalement paru bien long et bavard : l'explication apportée par l'auteur concernant « la tempête » est surprenante ! Nous étions franchement loin du compte. Par contre, cette solution me laisse perplexe. L'évolution des personnages est également fort déplaisante (un détail, surtout, me fait hérisser les poils sur les bras). Dommage.
En vrai, j'ai adoré le Cycle 1 de la série comprenant L'Alliance des Trois, Malronce et Le Cœur de la Terre. C'était une aventure épique et palpitante, dans laquelle je m'étais sentie comme un poisson dans l'eau.
Puis le Cycle 2 a joué les prolongations : Entropia et Oz ont su garder le rythme en proposant une alternative qui nous faisait voyager jusqu'en Europe. Mais Neverland et Genèse auraient pu être abrégés en un seul et même ouvrage. On aurait préservé le souffle romanesque des débuts et évité cette sensation de blabla futile et (parfois) mielleux.
Ceci dit, je conserve une grande, très grande affection pour les heures passées à écouter / lire cette série qui restera - pour moi - indissociable à cette période de fin d'année si particulière et mélancolique. Oui, je n'imagine pas lire Autre-Monde pendant l'été par exemple... ne cherchez pas à comprendre !

©2016 Albin Michel (P)2017 Audible Studios

La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires. L'ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s'achève et livre enfin tous ses secrets.

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14/11/19

Neverland (Autre-Monde 6), de Maxime Chattam

NeverlandL'aventure se poursuit en se calquant approximativement sur le même schéma depuis L'Alliance des Trois : les trois amis sont dans la panade, entraînés dans des histoires séparées, ils font de nouvelles rencontres et se résignent à avancer en croisant les doigts pour se retrouver. De toute façon, on sait instinctivement ce qui les attend : des trahisons, des combats, des pertes, des issues toujours plus floues et incertaines.
Les Pans grandissent aussi, mine de rien. Bientôt se posera la question de leur engagement : doivent-ils rejoindre les Cyniks ? Leurs corps changent, ils sont parfois submergés par leurs émotions ou leurs désirs... ça commence à chatouiller là-dedans. Mais je comprends qu'ils retardent ce moment car on devient moche et aigri en vieillissant... haro sur le Buveur d'innocence !!!
Un autre détail m'a interpellée dans cette lecture : l'influence subtile de Harry Potter. Lorsque Matt se confronte aux sinistres Tourmenteurs, cela fait notamment penser aux Détraqueurs de la prison d'Azkaban ! Après tout, c'est tout aussi glaçant et pétrifiant.
Avec cet avant-dernier tome de la série, on approche tout doucement du dénouement. L'auteur soutient que tous les liens sont tissés et vont se démêler dans l'ultime périple des trois camarades. Je sens hélas déjà le manque me ronger les entrailles... bouh. Car c'est l'univers d'Autre-Monde dans sa globalité que j'aime : c'est immersif, captivant et fantastique. Un vrai tourbillon récréatif. Bref. Go pour plonger dans Genèse maintenant.

©2013 Albin Michel (P)2016 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09/11/19

Oz (Autre-Monde 5), de Maxime Chattam

OZ AUTREMONDEEn route pour une nouvelle aventure ! Matt et ses camarades prennent le large pour découvrir comment le Vieux Continent a encaissé le choc de la Tempête.
Une traversée plus tard, la réalité va les mettre k-o.
On va notamment découvrir un Paris méconnaissable - une Cité Blanche à l'ambiance moyenâgeuse et administrée par un mystérieux Empereur. Ajoutez aussi qu'une entité malfaisante est toujours à leurs trousses (et pas seulement). Que leurs ennemis se bousculent de plus en plus au portillon. Que l'Alliance des Trois va recevoir des coups. Que les trahisons viennent encore pourrir les festivités.
La série se renouvelle un petit peu, en changeant de décor, en poussant les Pans dans des directions inattendues ou en brouillant les pistes pour ne plus reconnaître les bons des mauvais. Quel avenir pour la planète ? Tous foutus, vraiment ?
Bref.
On va fermer les yeux sur la platitude des personnages, des dialogues, des envolées lyriques... Oui, je sais. Mais on ferme les yeux car on se laisse transporter vers un ailleurs imaginaire et pénétrant. Autre-Monde a ce pouvoir : celui de m'envoûter et de m'envelopper dans un cocon hors du temps, loin du réel.
Go pour Neverland ! ...

©2012 Editions Albin Michel (P)2012 Livres Audio VDB

 

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/11/19

Entropia (Autre-Monde 4), de Maxime Chattam

RELECTURE DU CYCLE 2 DE LA SAGA.

EntropiaUne trêve fragile a été conclue entre les Pans et les Cyniks car déjà des ambassadeurs repartent sur les pistes, enquêtent sur des disparitions... tandis qu'une nouvelle tempête se profile à l'horizon (rappelant à tous la fameuse nuit de Noël qui a fait basculer leur univers dans ce que l'on sait).

C'est ma lecture fétiche de la saison. 🍂🦉⚡
Autre-Monde est une aventure épique avec des héros adolescents qui ont appris à survivre et à recréer un équilibre pour ne plus réveiller la colère de Dame Nature. Les sens en alerte, ils ont aussi le souci de grandir en s'interrogeant sur leur avenir (tomber amoureux, quitter l'enfance et Eden).
Ce roman - dit de transition - est surtout un roman qui se lit avec gloutonnerie ! Le rythme est limpide, les nouveaux éléments prennent place, le suspense enfle et l'action déborde... Bref. C'est vraiment très bon.
Ce n'est sans doute guère objectif de la part de la fanatique que je suis... Mais j'adore cette ambiance ! L'univers est fascinant et complètement immersif. Dès les premières pages, j'ai la sensation de quitter le monde réel pour plonger dans un monde rudimentaire et franchement pas commode. Bah oui... J'aime bien quand l'auteur malmène ses personnages et se détourne du droit chemin. Des émotions, du drame, des larmes ! Yep.
Il est d'ailleurs temps pour moi d'y retourner... au revoir.

©2011 Editions Albin Michel (P)2011 Livres Audio VDB

 

04/11/19

Alice Crane : Les Anciens Dieux (Tome 2), par N. M. Zimmermann

Alice Crane Les Anciens DieuxDans Les Corbusards, Alice Crane faisait connaissance avec James Flynn - un Spécialiste œuvrant pour la mystérieuse Organisation - et plongeait par la même occasion dans un univers peuplé de créatures surnaturelles avec des tonnes de conflits à endiguer.
Cette fois, les enjeux sont toujours aussi énormes car les alliances se nouent et se dénouent à vitesse grand V. Alice vient d'accepter un nouveau poste, tout en sachant que le fruit de ses recherches sera exploité à mauvais escient, d'où son autre pacte secret pour sauver ses arrières.
Par conséquence, la présence de James est plus diffuse. Alice se retrouve souvent seule à cogiter dans son laboratoire ou faire face à des individus peu amènes. Pour notre scientifique pragmatique et solitaire, l'action bat son plein et l'entraîne au cœur de chaque rebondissement.
Trop curieuse ou simplement au mauvais endroit au mauvais moment, en tout cas, Alice Crane n'est pas une héroïne à remiser au placard. Et c'est tant mieux car c'est aussi une jeune femme volontaire, drôle et intelligente !
Bref. Cette lecture ne déçoit pas du tout. Moi qui avais adoré replonger dans l'univers sombre d'Edencity, j'ai beaucoup aimé retrouver ses nouveaux personnages mais aussi les vieilles connaissances (Saralyn Fara & Gaspard Flynn). Je regrette malheureusement que l'éditeur nous laisse encore en suspens (après Milan, c'est une malédiction !).
Si une partie de l'histoire trouve son issue, la série n'a cependant pas dit son dernier mot. Des zones d'ombre demeurent. Des explications couvent. Et des solutions bouillonnent... laissant furieusement le lecteur mijoter dans son jus. Grrr.
« Quoi qu'il arrive, la suite était hors de notre contrôle. Ne restait plus qu'à attendre. (...)
- Ne traîne pas trop, murmurai-je. »

seuil jeunesse, 2015

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,