20/05/22

Ne me touche pas (Insaisissable #1) de Tahereh Mafi

Ne me touche pasJe n'avais pas relu la série depuis dix ans et je retombe en amour. Je retrouve un premier tome qui me frappe par sa fraîcheur et sa timidité de débutant. C'est charmant. L'histoire se déploie lentement mais se révèle fortement addictive. En une soirée, c'était bouclé. J'ai déjà enchaîné avec la suite. Oui, ça m'avait manqué !

Juliette est internée dans un asile, persuadée d'être un monstre. Ses parents ne veulent plus entendre parler d'elle, depuis le jour où elle a tué accidentellement un enfant. Car Juliette est capable de tuer par un simple toucher. Nulle explication à ce phénomène. La jeune fille vit un cauchemar et frôle la folie.

Seule, dans sa cellule, elle reçoit finalement la visite d'un garçon, Adam, qu'elle a connu dans son enfance. D'abord, elle doute de lui. Refuse de lui parler. Puis cède à la curiosité. Ensemble, ils rêvent de s'enfuir. C'est alors que des soldats débarquent pour la conduire auprès du Commandant en chef.

Warner a en effet décidé de faire d'elle son arme redoutable. Concrètement, le monde est en ruine. Catastrophes écologiques et effrondements économiques. La population a remis son destin entre les mains du Rétablissement. À travers les continents, des Commandants Suprêmes assurent le maintien de l'ordre et veillent à protéger les plus faibles.

Warner, le fils de l'un d'eux, a décroché le poste du Secteur 45. Il est obsédé par Juliette. Certes, il se montre brutal et empressé. Limite psychopathe. Il la couvre de belles toilettes, lui sert trois repas par jour. Il lui répète qu'elle est incroyable. Que son potentiel est énorme. Trop, c'est trop. Juliette étouffe, refuse ses discours et cherche à s'évader. Au fond, c'est une bombe à retardement. Et le détonateur est enclenché. 

Ce premier tome place ses pions, fait entrevoir un univers et des personnages, une tension psychologique et un mouvement dramatique qui vont prendre de l'ampleur. L'écriture de Tahereh Mafi est prodigieuse - poétique, scrupuleuse, obsédante. Elle pointe les failles et les errances du cerveau de l'héroïne. Sa détresse est profonde, mais sa résilience bien réelle. Un mélange de force et de faiblesse. Et tout ça, oui, est fascinant.

Michel Lafon, 2012 - Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Noël Chatain

Warner drops his hand. His glassy green eyes are so delighted I'm petrified.
"God, I've missed you," he says to me.
"You didn't actually think I'd let you go so easily?

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


29/04/22

Rêves de Liberté (Accords Corrompus #4), de Kelly St Clare

reves de liberté

L'heure est grave. Il s'agit du dernier tome de la série des Accords Corrompus. Et mon cœur s'affole. Comment vais-je surmonter le vide et la perte ? Ô tragédie. Tout ça pour dire que, vraiment, je suis conquise. Définitivement. Et je relirai sans hésitation les quatre tomes pour retomber en amour.

Yep. Ça ne rigole plus pour nos héros. Les derniers événements n'ont plus laissé de place aux doutes et ont entraîné la Tatuma Olina et le roi Jovan à soulever leurs armées pour affronter leur destin. L'épopée sera longue et dangereuse. Mais la tension sera également sensuelle. Au fil des chapitres, la relation du couple a fait battre mon petit cœur tout mou. Je sais ce qu'ils ont en tête, ce qu'ils veulent et désirent, mais ce qu'ils doivent endurer pour l'obtenir aussi. Argh. Voilà qui promet un festival d'émotions, au cœur du champ de batailles. Oui, on adore ça.

C'est tout bon, sans fausse note, sans faute de goût, sans raccourci, sans cliché. Tout bon, vraiment. Au cours des quatre tomes, l'histoire a beaucoup évolué et bouleversé les attentes. Les personnages ont appris, ont grandi, ont aimé. Et les mondes à explorer ont été multiples. Les deux royaumes opposés, Osolis et Glacium, mais aussi l'Oscala et sa traversée périlleuse, les cercles extérieurs où la misère s'entasse, les peuples cachés et les secrets de longue date.

Ai-je déjà précisé que j'étais amoureuse ? Parce qu'il y a tout de même des émotions fortes dans ce dernier tome. Des drames, des larmes, des départs. Et mon cœur, en miettes. Certaines déclarations font un peu perdre la tête. Bon sang, si ce n'était pas déjà fait, j'aurais été totalement fichue. “The answers will always be no," he says. I smile sadly over my shoulder. "Always is a very long time.” Les répliques de Jovan font mouche. Et ses ruses, inattendues. C'était adorable de l'entendre réciter son plan et relever tous les indices semés comme un petit poucet. C'était parfait ! J'ai gloussé comme une dinde.

Pour son univers, son imaginaire et ses personnages, foncez découvrir cette série. Ça a été mon coup de cœur du Mois d'Avril ! ♥

éditions Bookmark, coll. Infinity - 2019 pour la traduction

 ⭐⭐⭐⭐⭐

Admirez cette carte pour un aperçu des mondes à découvrir.

rêves de glace carte

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28/04/22

Rêves de Feu (Accords Corrompus #3), de Kelly St Clare

Reves de feu

Ayant lu les quatre tomes de la série d'une traite, sans prendre des notes, j'avoue que mes émotions forment un ensemble homogène. Détailler chaque tome me devient un peu plus compliqué, à ce stade ! Haha. Disons que c'est très, très bon. Tout s'enchaîne et s'enflamme pour nous faire vivre une expérience de lecture exaltante !

Franchement, je relirai cette série sans hésitation. J'ai démarré cette année 2022 sur les chapeaux de roue, après ACOTAR en janvier. Maintenant les Accords Corrompus. Que demande le peuple, n'est-ce pas ? Un peu d'amour, d'espoir et de rêve dans un univers incroyable, avec des combats et une guerre entre deux royaumes que tout oppose. Yipi. 

Dans ce troisième tome, la tension monte d'un cran. Olina prend de plus en plus conscience de la charge de son héritage, mais doit encore se résoudre à affronter ses vieux démons. La Tatum sème la terreur sur Osolis et envoie ses troupes sur Glacium. C'est une femme blessée, incontrôlable. Seule sa fille pourrait freiner sa folie. Ou pas. La Tatuma a du pain sur la planche, à commencer par cerner le traître dans ses rangs. Le roi Jovan reste aveugle et sourd à ses remarques - leurs échanges sont toujours incandescents. Et cette électricité entre eux, mamma mia. 

Depuis son arrivée chez les Brumas, Olina a beaucoup changé et taillé sa détermination dans la roche, plus combative et indépendante que jamais. Par contre, elle est encore vulnérable sur le plan des émotions. C'est comme un magma de chaud et froid qui bouillonne en elle. Olina est troublée. Entre désir et envie, son cœur balance. L'incertitude la guette, l'avenir pèse aussi sur sa conscience. Pour la soutenir, on trouve autour d'elle une brochette de fidèles tous attachants, drôles et incontournables. Des amis, une famille. C'est top, sans fausse note.

Cerise sur le gâteau pour Jovan. Ne l'oublions pas. Cet homme est parfait, même s'il est bougon, autoritaire et fougueux face à la Tatuma. Elle aussi est irritante à attirer les ennuis à la pelle. Mais cet instinct protecteur, qu'il cherche à contenir, awww... c'est adorable. De toute façon, ce tome nous réserve de grands moments de frustration et de glamour. Ja valide tout. Youhou. Beaucoup d’action au programme - surtout dans les derniers chapitres - et un drame en perspective. Non, je n'ai pas envie que ça se termine !

éditions Bookmark, coll. Infinity, 2018 pour la traduction ♥

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27/04/22

Rêves d'Envol (Accords Corrompus #2), de Kelly St Clare

reves d'envol

Ce deuxième tome a été, pour moi, la confirmation que j'étais définitivement accro. Cette série est excellente. Tout me plaît. Livre après livre, je ne cesse de m'enthousiasmer et d'apprécier ce que j'y lis. J'annonce d'ailleurs que ce deuxième tome est également mon préféré. Voilà.

Dans ce volume, Olina est une fois encore propulsée dans un autre monde, vers les cercles extérieurs, où elle va découvrir un aspect plus rude du royaume de Glacium. Les classes populaires. Les femmes traitées comme des catins. La violence. Les tournois de lutte dans des galeries souterraines. La haine. La vengeance. Les seigneurs qui viennent s'acoquiner avec la plèbe. Les intérêts politiques, les complots et les cris de souffrance. Le mécontentement gronde. Finalement, il n'y a pas qu'avec Osolis que l'équilibre est fragile.

Au milieu de tout ça, notre Tatuma brise sa coquille, se faisant appeler Givre, soit un petit bout de femme qui rugit et impose une nouvelle image de "badass". Un changement de ton et de style qui est stupéfiant mais qui fait un bien fou à l'histoire et au rythme de la série. Toute la partie se déroulant parmi la brigade d'Alzona est réjouissante. C'est un cadre de vie qui détonne de son confort familier. Givre n'est désormais plus traitée avec les honneurs de son rang, elle a même adopté un langage ordurier et roule des mécaniques en plaçant habilement ses pions.

On se doute que cette expérience lui sera profitable à long terme. En attendant, on s'attache énormément à son quotidien au sein de la caserne et aux nouveaux amis qu'elle croise. Ces hommes et ces femmes ont aussi leurs propres secrets et ferment les yeux sur ceux de Givre. C'est une nouvelle famille pour elle qui est en train de se former. Rien que pour ça, j'étais super heureuse. La vie dans les cercles extérieurs est pourtant loin d'être facile, et j'avais le cœur lourd face aux dangers.

Malgré tout, j'avais hâte d'assister aux retrouvailles avec la cour de Glacium. Elles vont surgir et se révéler épiques ! Waouh. On applaudit des deux mains. On a une deuxième partie totalement incontrôlable. C'est à la fois drôle, torride et savoureux. Miam. L'histoire prend toujours son temps. Elle déploie ses ailes, puis elle lâche ses bombes. Elle adopte une allure qui rend la lecture entraînante - ce qui m'a valu une bonne nuit blanche, mine de rien.

Mais cette série déchire. Elle ne cesse de se renouveler et l'évolution de l'héroïne est juste comme il faut. Avec sa dose de surprises et d'émotions. Oui, c'est grandiose. Évidemment, la suite a été avalée dans la foulée.

Éditions Bookmark, coll. Infinity - 2018 pour la traduction

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/04/22

Rêves de Glace (Accords Corrompus #1), de Kelly St Clare

Cette série a été MA révélation des dernières semaines. J'ai lu les quatre tomes à la suite. J'ai plongé dans chaque livre avec passion. J'ai savouré le moindre souffle de l'histoire, aussi intense et palpitante soit-elle. J'ai swooné comme une midinette, j'ai bu les déclarations, les promesses d'amour et j'ai adoré ce festival d'émotions. C'était fort, vibrant et passionnant. Une expérience vécue comme un marathon de lecture transcendant.

reves de glace

Dans ce premier tome, nous découvrons deux royaumes que tout oppose, par la culture, le climat et l'ambiance. À Osolis, règne la Tatum, une femme au caractère endurci et impitoyable, qui a notamment imposé à sa fille Olina de porter un voile depuis son enfance. Nul ne doit jamais voir son visage. Olina ignore pourquoi - elle a grandi dans sa tour, séquestrée et tabassée par son oncle. Mais suit secrètement les leçons du maître d'armes de son frère et a appris à se battre comme une redoutable guerrière.

Pour l'heure, les apparences doivent être préservées avec l'arrivée de la Délégation pour la Paix du royaume de Glacium, parmi laquelle se trouve le prince Kendrick. Celui-ci débarque, tout sourire. Il charme la demoiselle voilée, devient son plus proche ami et son confident. Ils tombent peu à peu amoureux. Et lorsqu'il lui demande de soulever son voile, la veille de son départ, elle accepte sans hésitation. 

Mais les événements vont se précipiter et basculer dans un chaos sans nom. Olina est entraînée de force vers les contrées hostiles et enneigées de Glacium. Face au roi Jovan, autoritaire et imposant, la Tatuma n'en mène pas large. La réputation de ce peuple brutal n'est plus à faire. Ce sont des rustres, aux coutumes exubérantes. Les Brumas rient et parlent fort, se dénudent sans complexe. Tout le contraire des mœurs guindées des Solatis. 

Et là, amis lecteurs, accrochez-vous... l'histoire n'a pas fini de vous surprendre. Car notre Tatuma a une enquête à mener, en toute discrétion. Ses jours sont en danger, donc elle doit se méfier de tous. Son séjour au château sera, de loin, une épreuve de chacun instant. Est-ce que c'est bon ? Oh oui. Rien que d'y repenser, j'ai envie d'y replonger ou de relire des passages.

Pourtant, c'est une lecture qui affiche un rythme tranquille, qui prend son temps et qui donne du champ libre pour se déployer. À aucun moment, on ne s'ennuie. L'action frémit légèrement, avec un air de ne pas y toucher, mais laisse entendre que les apparences sont trompeuses. Des révélations vont retentir.

Autre richesse de cette lecture : l'univers est fascinant. Ce n'est pas un monde, pas deux mondes, mais plein d'autres qu'on découvre. Bravo pour les tours de passe-passe. Les personnages sont également extraordinaires. Même si la série se focalise sur l'héroïne - la Tatuma Olina - toutes ses rencontres sont belles, fortes, attachantes.

Gros, gros potentiel droit devant ! Foncez.

Éditions Bookmark, coll. Infinity - 2017 pour la traduction

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26/02/22

Un Palais de Cendres et de Ruines (A Court of Thorns and Roses #3), de Sarah J. Maas

Un Palais de Cendres et de RuinesQue d'émotions dans ce troisième tome ! Comme l'histoire se déroule très lentement, on sent gonfler la pression et l'angoisse des personnages. J'étais imprégnée tout du long ! Résultat : j'avais envie d'avancer et de prendre mon temps (j'ai mis plus d'un mois pour lire ce roman). J'ai tout, tout, tout aimé. Tout savouré.

J'étais néanmoins une vraie boule de nerfs durant ma lecture. J'avais la boule au ventre rien que de penser à Hybern. Vous n'imaginez pas à quel point j'étais affolée car j'étais à fond dedans. Mais carrément. Soulignons également que je n'avais lu AUCUN spoiler sur la série (un vrai challenge) et c'était donc pure découverte pour moi. Youhou. Eh oui, c'était formidable.

Que dire ? ... Hmm. De nouveaux personnages font leur entrée. De sacrées surprises nous tombent sur le bec. Parfois, je ne savais plus s'il fallait en rire ou en pleurer. Les promesses. Les trahisons. Mais purée ! C'était chaud.

Le plus dingue, au fond, c'est cette sensation indescriptible qui vous saisit dès que vous explorez cet univers. Cette sensation d'appartenir à un monde soi-disant imaginaire et de rencontrer des personnages plus vrais que nature. Sans savoir pourquoi, tout paraît si évident. C'est ça qui est bon.

Ça et tomber amoureuse de Cassian. Voilà, voilà.🙈

La Martinière J. fiction, 2019 - Traduit par Anne-Judith Descombey

Titre VO : A Court of Wings and Ruin

⭐⭐⭐⭐⭐ 😍

21/02/22

Compromise, de Judith McNaught

CompromiseEntre mes envies d'Écosse et mes humeurs nostalgiques, en ce moment, je me régale avec les vieilles romances historiques, dont Almost Heaven de Judith McNaught qu'il me semble avoir déjà lu et que j'ai de nouveau énormément apprécié. Cette chère Judy figure parmi mon temple des grandes prêtresses aussi. C'était couru que j'allais adorer.😜

Elizabeth Cameron est une jeune beauté promise à tourner les têtes des meilleurs partis lorsqu'elle débarque à Londres pour sa première saison. Mais la situation va déraper lors d'un weekend à la campagne alors qu'elle rencontre l'impénitent Charles Thornton. L'homme est séduisant mais traîne une piètre réputation. Un scandale va d'ailleurs éclater et bouleverser le destin d'Elizabeth. On la retrouve deux ans plus tard, dans sa demeure familiale, seule et sans ressource. Son oncle a pourtant décidé de la marier et a contacté ses anciens soupirants pour l'occasion. Seules trois réponses leur sont parvenues, dont une invitation de Thornton lui-même !

Encore un terrible quiproquo qui va provoquer des étincelles, puisque Charles et Elizabeth ont coupé tout contact et se détestent cordialement. Charles n'attend pas la visite d'Elizabeth, ce qu'elle ignore lorsqu'elle débarque dans sa maison au fin fond de l'Écosse. Même si l'attirance entre eux est toujours forte, les vieilles rancœurs et les nombreux non-dits vont peser dans leur relation. Lui est impitoyable mais elle tient tête et dégaine sans hésiter une arme contre lui ! Gageons que cette cohabitation forcée va permettre de délier les langues ou réchauffer leurs cœurs trop longtemps muselés. Huhuhu.

Donnez-moi un héros endurci par la vie et déterminé à ne plus accorder sa confiance à quiconque. Un homme franc et farouche, qui livre ses combats avec détermination. Un gentleman mâtiné d'une âme d'aventurier, qui trace sa fortune par sa seule volonté et son audace. Je craque ! Thornton est le candidat parfait. Il sait pourtant se montrer intraitable et tellement froid. Mais je suis une Scarlett en quête de Rhett😄Et cette relation pour le moins tourmentée a finalement beaucoup de charme. Et m'a conquise.

Ce roman aurait pu être sans faute s'il n'y avait eu ce petit passage avec le frangin et l'attitude incompréhensible d'Elizabeth qui livre (une fois encore) sa réputation à la vindicte populaire. Grrr ! De ce gâchis, du moins, on retiendra les retrouvailles épiques et enflammées.🔥

J'ai Lu Pour Elle, Aventures & Passions, Réédition 2020 - Traduit par Catherine Plasait

Collection La Bibliothèque Idéale ⭐⭐⭐⭐⭐

description

12/02/22

Le Talisman (Outlander #2), de Diana Gabaldon

Le TalismanS'il y a bien une chose qu'on ne peut enlever à cette lecture, c'est de donner l'illusion de vivre hors du temps pendant 985 pages. Après avoir terminé mon livre, j'ai ressenti comme un tournis au moment de reprendre pied dans ma réalité. Une sensation étrange proche du regret. Ceci reste évidemment très positif aussi.

Dans cet épisode, Jamie et Claire doivent se rendre en France pour déjouer les plans de Bonnie Prince Charlie et doivent ainsi prétendre être des sympathisants en papillonnant des cils. Hélas, le couple n'est pas armé contre les roueries politiques et va affronter bien des soucis encore une fois. Leur retour en Écosse est donc accueilli avec soulagement - j'avoue, je préfère leurs intrigues dans les Highlands - même si la quiétude est de courte durée. Les vieux ennemis se rappellent à leurs bons souvenirs et l'enchaînement des drames est insupportable. Les promesses. Les adieux. Les embuscades. Les trahisons. Les pertes. Que c'est douloureux.

Point notable : j'ai beaucoup aimé la partie contemporaine, alors que Claire se rend dans le presbytère et rencontre Roger. Dieu sait que je déteste ce personnage dans la version TV. Mais là, c'était différent. J'étais conquise par l'ambiance, le cadre feutré, les recherches dans les archives, les discussions au coin du feu. Ça a beaucoup de charme ! Enfin, j'étais conquise.

Ceci donc, pour conclure, que j'ai adoré ma lecture quand bien même j'avais déjà vu la série (et versé des larmes et des larmes). J'ai vécu cette expérience audio en totale immersion. C'était captivant et poignant. Follement romanesque et tout ce qui s'ensuit. Si vous aimez les grandes sagas historiques, n'hésitez pas.

©1996 Presses de la Cité. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Safavi (P)2017 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31/01/22

Anne de Redmond, de Lucy Maud Montgomery

Après Anne de Green Gables et Anne d’Avonlea, voici le troisième volume des aventures d’Anne Shirley ! Nouvelle traduction du livre précédemment publié sous le titre Anne quitte son île.

Anne de Redmond

J'ai retrouvé dans ce troisième tome tout le charme et toute la tendresse qui m'avaient éclaboussée en repartant sur les terres de Green Gables. J'ai aimé le deuxième, mais je préfère celui-ci et le premier qui reste inégalé. Dans Anne de Redmond, l'empreinte de la série est présente, à savoir cette ambiance si douce et chaleureuse que j'affectionne tant !

Anne Shirley franchit une nouvelle étape dans son parcours de vie et se rend à Kingsport pour ses études universitaires. Elle y fera notamment la rencontre de Philippa Gordon, belle, franche et aussi expansive que notre chère héroïne. Elles partageront également une colocation dans une charmante pension et vivront ensemble de belles années d'amitié.

Mais cette série prime aussi pour ses magnifiques déclarations, pleines de lyrisme et de romantisme débridé. Anne est toujours très sensible à la vie qui passe, au temps qui coule, aux paysages qui laissent des traces et aux racines qui durent. Elle a pleinement conscience de quitter l'enfance et d'entrer dans sa vie d'adulte. Ses amies de Green Gables sont par ailleurs fiancées ou prêtes à convoler. Même Rachel Lynne le lui souligne sournoisement. De son côté, Anne attend son prince charmant et reçoit des demandes pour le moins étonnantes. Ses choix aussi peuvent surprendre. N'a-t-on pas assez souffert du traumatisme « Jo March dit non à Laurie » ? Pitié. Lucy Maud, épargne mon petit cœur tout mou...

La fin de l'histoire est pourtant magnifique, très belle. J'en oublierai les détails survolés et le traitement à la légère des drames survenant ci et là. Sssshh. Savourons le plaisir simple de cette chronique débordante de vivacité, de magie et de rêve. C'est tout pour moi et c'est beaucoup aussi. Merci Anne de combler cette part de folie douce qui fait un bien fou ! 

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Troisième volume de la série de livres consacrée à Anne Shirley, accompagné d’un journal inédit. Nouvelle traduction de l’anglais (Canada) par Laure-Lyn Boisseau-Axmann. Illustration de couverture par Midori Kusano.

Le quatrième volume, Anne de Windy Willows, à paraître en 2022 chez Monsieur Toussaint Louverture.

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28/01/22

Sur ordre du Highlander, de Johanna Lindsey

Sur ordre du HighlanderAaaah ! Johanna Lindsey. Toute ma jeunesse. Ou quand je piquais les bouquins de ma sœur pour les lire en douce. 😊 L'un de mes premiers chocs romanesques : La viking insoumise. Et comme cela faisait un moment que je n'avais pas lu de RH, celle-ci est tombée à point nommé. J'ai adoré.

L'histoire oppose donc deux clans écossais qui se livrent une lutte haineuse depuis des décennies. Un jour, les Fergusson font un prisonnier qui se révèle être le laird des MacKinnion ! Panique à bord. Âpres négociations. Un mariage est suggéré. Et bim bam boum. Tous les projets tombent à l'eau. En fait, il faut savourer le début du roman comme une vaste comédie vaudevillesque. Dieu que c'est drôle de découvrir les quiproquos et autres enchaînements cocasses. C'est impayable. La situation va se renverser quand l'aînée des Fergusson est à son tour enlevée. Gloups. Il s'agit encore d'un malentendu. Et lorsque Sheena comprend dans quel guêpier elle se trouve, elle est épouvantée. Après tout, Jamie MacKinnion traîne une réputation de barbare sanguinaire. Elle doit absolument préserver son identité secrète et tout faire pour s'échapper. Ça et refuser farouchement les propositions coquines de son ennemi.

Que j'ai aimé cette lecture ! Relation explosive. Personnages impétueux. Scènes mémorables. Tension qui ne faiblit jamais. Et de l'entêtement à foison ! Diantre, le couple ne lâche rien. Question orgueil, ils se posent là. Mais ça donne matière à glousser. En digne amatrice de romances "à l'ancienne", j'ai franchement pris mon pied. Et l'Écosse - on adore ! 

Harlequin, coll. Victoria - 2021 pour la traduction française. Traduit par Elsa Ganem

Titre VO : A Gentle Feuding

⭐⭐⭐⭐⭐😍

bookshelves: highland-feverguilty-pleasureenemies-to-lovers

« Sur ordre du Highlander » de Johanna Lindsey. #SurordreduHighlander #NetGalleyFrance

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,