01/04/16

Camarades, de Shaïne Cassim

Camarades EdL

Quelque part en Normandie, Eulalie se languit du retour de sa mère, la fougueuse Clara, qui parcourt l'Europe en quête de nouvelles rencontres et autres sensations fortes. La jeune fille vit chez sa grand-mère, parmi les vergers, jusqu'au jour où la colère l'emporte et lui fait commettre le geste de trop. Gisèle, la parisienne, manque de mourir sous les coups de son père et trouve refuge auprès d'une femme médecin, Pernille, et son compagnon Søren. Au Pays de Galles, Eddie, un garçon rêveur, perché sur un arbre, aspire aussi à une autre vie, à d'autres horizons. Sa rencontre avec le journaliste Galbraith lui donne cette fabuleuse opportunité de quitter son petit coin paumé pour apprendre le métier qui le passionne. Leur chemin croisera aussi celui d'Evgueni, un garçon russe, efflanqué, fuyant, craintif et méfiant. Ses cauchemars ne disent pas sa fuite éperdue depuis le bagne, où il était retenu prisonnier, jusqu'à la ville de Varsovie, se dérobant aux traques intempestives de la police du Tsar. Ce petit monde se croisera dans la maison de Montrouge du vitupérant Garaï... ancien amant de Clara et père méconnu d'Eulalie. Et toutes ces destinées continueront de dessiner leurs contours avec autant d'emphase et de passion, que d'indécision et d'anxiété.

Je me suis naturellement sentie aspirée par cette jeunesse, cette fougue, cette soif d'apprendre et de découvrir autrement. C'était exaltant. J'aurais d'ailleurs voulu que ça ne s'arrête pas et que l'auteur se lance dans une trilogie, pour mieux développer cette belle fresque romanesque, sur fond historique (la guerre de 1870, la Commune, Napoléon III...) et éviter ainsi cette sensation de fin bâclée et d'une lecture riche en possibilités sabordées. Quelle frustration. Malgré tout, le roman s'est révélé enivrant ! J'ai beaucoup,  beaucoup aimé. 

L'École des Loisirs / Février 2016

Afficher l'image d'origine

Crédit illustration @ Communardes ! de Wilfrid Lupano & Lucy Mazel / Anthony Jean / Xavier Fourquemin

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19/03/16

L'Histoire perdue, de Meritxell Marti & Xavier Salomó

IMG_5992

Eva a rendez-vous avec son cousin Théo, qui lui réserve une surprise pour son anniversaire. Elle doit le rejoindre chez lui à quatre heures ! Mais en chemin, notre jeune héroïne va vivre une aventure qui va la détourner de son but, lui faire rencontrer des étonnants personnages, avant de se perdre, seule, dans la forêt. Et louper sa surprise d'anniversaire ?

Quelle histoire ! En vérité, elle va déraper visuellement, alors que l'auteur et l'illustrateur ne s'entendent pas du tout sur la marche à suivre, l'un raconte une épopée en ville, l'autre dessine un paysage de campagne, et ainsi de suite. Toute la première partie de l'histoire se passe en chamailleries entre ces deux-là. C'est très, très drôle ! Et cela donne du piment à la lecture.

Riche en imprévus, l'histoire est d'autant plus captivante à découvrir ! Ses illustrations aussi sont saisissantes, proches de la bande dessinée par son format, semblables à un animé par son visuel. C'est fabuleux. Une lecture aussi belle que fascinante.

La chute de l'histoire est également drôle et cocasse, en plus de nous éblouir par ses couleurs, ses dessins, son graphisme etc. J'en redemande ! Gros coup de cœur 

Seuil Jeunesse / Mars 2016

IMG_5993   IMG_5994

IMG_5995   IMG_5996

IMG_5997   IMG_5998

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12/03/16

Glouton, le croqueur de livres, par Emma Yarlett

IMG_5920

Prenez garde à vos albums et relisez vos histoires préférées, car peut-être un petit Glouton, croqueur de livres, s'y est faufilé pour revisiter l'intrigue à sa sauce ! Le résultat, lui, est hilarant !

Glouton est donc un petit monstre velu, au ventre dodu, qui s'est échappé de sa cage pour assouvir sa passion du grignotage. Parti à l'assaut de la bibliothèque, il se glisse ainsi dans l'histoire du petit chaperon rouge, de Boucle d'Or et de Jack et le haricot magique. Ohlàlà, quelle pagaille il sème au passage. Rien ne va plus, il faut cesser le carnage. ^-^

Cet album est plein de surprises, drôle, astucieux. Son graphisme m'a d'ailleurs fait penser à une autre lecture, Ouvre ce petit livre, de Jesse Klausmeier, qui propose la même idée de croiser des livres dans le livre, ou également L'extraordinaire garçon qui dévorait les livres, d'Oliver Jeffers, pour ses coupes et découpes dans l'album.

L'histoire s'amuse à détourner les contes et met en scène Glouton, un joyeux trublion, amoureux des mots et du papier, qui croque tout sur son passage. On ne peut que sourire en découvrant ses bêtises et on regrette presque quand sa fuite touche son terme. Et encore ? Méfiez-vous, Glouton n'est peut-être pas loin ! ;-)

Gründ / Mars 2016

IMG_5921   IMG_5922

IMG_5924   IMG_5925

IMG_5923

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07/03/16

Aujourd'hui, Amos par Anne Cortey & Janik Coat

IMG_5763

Attention, pépite ! Les retrouvailles avec Amos sonnent aussi merveilleuses pour les yeux que douces et enchanteresses aux oreilles. Place donc à quelques minutes de douceur, de poésie et de tendresse... ♥

Un voile de brume s'est abattu sur la maison d'Amos, qui écrit dans son carnet : « Le brouillard a réveillé l'ennui. Il faudrait un balai pour le chasser. » Une jolie prose teintée de mélancolie, qui annonce la tendance à venir. 

Car le soleil se lève enfin et incite Amos à sortir faire une petite promenade, au cours de laquelle il cueille des champignons. Il va ensuite convier son ami Hulo, lui aussi parti remplir un panier de cèpes, à savourer une bonne omelette, au coin du feu. 

Ah, qu'est-ce que c'est bon ! Racontée simplement et sans chichis, l'histoire crée tout de suite un sentiment de bien-être, de chaleur, de sympathie et de bonheur, tout ça concentré dans un album de petit format (17 x 16 cm) aux illustrations épurées et merveilleuses.

C'est une lecture magique, qui invite à voir le monde autrement, à dégoter ces petits riens qui peuvent tout bouleverser, à sentir aussi cette vie qui palpite et qui s'éveille autour de nous. Amos, lui, “tricote ses pensées dans son carnet”. Notre ami est un grand poète, qui rêve de vivre en pays de poésie (c'est si joliment dit !). Il aime aussi l'odeur de la terre mouillée. Et se perdre dans ses pensées. 

Aussi, suis-je naturellement tombée sous le charme de cet album, complètement séduite par son ambiance, par ses mots et par ses couleurs, en total amour pour cette incroyable harmonie. Ce livre évoque avec beaucoup de finesse et en toute sobriété les petits détails qui ont leur importance, et les mots, toujours les mots, qui tintent admirablement et peuvent parer de lumière un imaginaire en apparence terre-à-terre. 

Il est important, aussi de souligner que cet album a été “fait avec amour en pays de poésie” (une note glissée en toute discrétion, mais tellement vraie). Il met à l'honneur la contemplation, la poésie, l'envie de partager, l'amitié, les mots écrits dans un carnet, l’instant présent, et un tas de choses encore. Je ne peux que le recommander chaudement !

Grasset Jeunesse / Février 2016

IMG_5764   IMG_5765

IMG_5766

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18/02/16

Louison Mignon contre le Bandit aux feuilles mortes, par Alex Cousseau & Charles Dutertre

IMG_5848

On retrouve notre adorable Louison Mignon, après une première rencontre fort craquante, où la demoiselle cherchait son chiot, alors qu'elle était en vacances chez ses grands-parents à la campagne. Aujourd'hui, elle regarde avec son Papé un film de cowboy et d'indien, un genre qu'il affectionne tant et qui donne des envies de jouer à la fillette.

Mais le temps du farniente est terminé, selon mamie (dit, le Shérif) qui les expédie dans le jardin, pour ramasser les feuilles mortes. L'enfant et le grand-père ne se font pas prier et se lancent très vite dans une aventure directement inspirée de leur film préféré.

Tandis que Louison construit un tipi autour du vieux tracteur, et donne enfin un nom à son chiot (Petit Poney), Papé met son chapeau de cow-boy et dégaine son râteau pour tirer sur le campement indien. La guerre est déclarée. Pan, pan ! Haut les mains ! etc.

On s'y croirait.

Le Shérif a beau rouspéter depuis sa fenêtre, nos illuminés du Far West s'éclatent au jardin et se planquent sous le tipi aux premières gouttes de pluie. Tant pis s'il y a des pommes à éplucher, mieux vaut se faire oublier dans son coin... sous le sourire goguenard du Shérif, ah ah ah ! ;-)

Ce deuxième rendez-vous réunit de nouveau l'humour, la tendresse, la complicité, le goût des bonnes choses et des bonheurs simples. Louison Mignon est une héroïne adorable, à l'imagination débordante, et toujours partante pour s'amuser avec trois fois rien. 

Rien que pour ça, cette série est TOP, racontée par Alex Cousseau (finesse, humour, exaltation) et dessinée par Charles Dutertre (gros traits noirs, charmants et cocasses), bref un duo efficace et qui fait mouche. Pas étonnant qu'ils développent le concept, en publiant deux autres aventures cette année : Louison Mignon et le cochon caché & Louison Mignon fait des confitures avec le shérif (avril 2016). 

Et il me tarde de retrouver ce joli petit monde, fait de douceur et de tendresse, avec ce grain de folie que j'apprécie tant ! 

Rouergue / Septembre 2015

IMG_5849   IMG_5850

IMG_5851   IMG_5852

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16/02/16

Le Grand roman de ma Petite vie, par Susie Morgenstern & ill. par Albertine

Le grand roman de ma petite vie

Bonnie est une adolescente de 13 ans, qui vit à Paris dans un petit appartement exclusivement féminin. Sous le même toit, cohabitent donc la grand-mère Omama, la mère surbookée par son boulot et notre héroïne dont la tête grouille de questions existentielles, du genre : se réveiller ou rester au lit, routine ou aventure, sociable ou sauvage, jeans ou jupe, se marier ou rester célibataire, divorce ou famille unie, accepter ou se battre, mon histoire ou la tienne... Enfin bref, après un début assez hésitant, très ancré dans les préoccupations adolescentes, le roman finit par proposer une perspective de lecture tout à fait délirante ! Car notre jeune narratrice est drôle et talentueuse, à cultiver un humour mordant et voir la vie autrement. Son approche est féministe, résolument. Car elle doit aux femmes de sa vie le choix de conduire son destin de manière décomplexée, du moins c'était avant de se trouver empruntée, figée dans un corps dont on ne contrôle plus les odeurs, affublée d'une chevelure improbable, avec le sentiment de paraître perpétuellement dégingandée. Treize ans, ça use. Aussi Bonnie affronte ses propres tempêtes avec un sens de l'autodérision absolument jouissif. Il faut la suivre dans ses aventures, quand par exemple elle décroche sa participation à un concours d'écriture et qu'elle doit se rendre à Deauville, avec Carl, l'autre candidat qualifié, dont elle est secrètement amoureuse, et quand la grève des trains menace leur voyage, ils décident tous deux de louer un tandem et de pédaler jusqu'en Normandie ! Et ça continue de tourbillonner dans tous les sens, entre une vie familiale turbulente, un papa absent qui réapparaît par magie, une meilleure amie qui voit son monde s'écrouler, une grand-mère secrète qui dévoile peu à peu une vieille histoire de famille, une montre Patek Philippe qu'on dote de tous les honneurs, une mamie richissime qui s'ennuie au Bristol, un job décroché en douce pour s'offrir une chambre à soi, et un appartement de plus en plus riquiqui pour accueillir une joyeuse smala ! Le roman est ainsi riche d'une ambiance colorée, pétulante et chaleureuse et peut s'enorgueillir d'offrir un moment de lecture à la fois tendre et désopilant, où viennent s'y faufiler les illustrations facétieuses d'Albertine qui apportent un charme supplémentaire à cette délicieuse surprise de début d'année ! À découvrir.  

La Martinière J. / Janvier 2016

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15/02/16

Jonas Le Requin mécanique, de Bertrand Santini & ill. de Paul Mager

Jonas le requin mécanique

Ancienne vedette d'une série de films à succès (Les Dents de la mort), Jonas, le requin blanc, coule une retraite paisible à MonsterLand, un parc d'animations réunissant les monstres du cinéma. Il tente ainsi de distraire un public désabusé en singeant ses anciennes prouesses, mais notre mangeur d'hommes accuse les années et une mécanique rouillée. Résultat, le spectacle est constamment annulé, à force de pannes répétées. Le directeur est à bout de patience et décide d'envoyer Jonas à la casse.

Seulement, cette discussion n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd et le vieux Krokzilla veut avertir son pote de prendre la poudre d'escampette. Pourquoi ne pas saisir la chance de vivre son rêve en goûtant à la vie sauvage et aux courants de l'océan ? Mais Jonas en frissonne d'effroi. Il refuse de quitter son nid douillet, persuadé de la bonté des humains, auxquels il a dédié sa vie en tentant de les divertir du mieux possible. Ha, ha. Quel utopiste. 

C'est donc contraint et forcé que le cauchemar des stations balnéaires de Californie s'aventure vers le grand large, croisant en chemin un manchot rigolo, pris au piège d'un filet de pêche. Lui, Jonas, est enchanté de se faire un nouveau copain, sans toutefois oser lui avouer qu'il est fait de boulons et d'huile, de peur d'être ridicule. Loopy tombe dans le panneau et pactise avec le diable pour assurer ses arrières. 

Leur équipée folle et incongrue donne lieu à une lecture absolument désopilante ! 😉 On rit, on frémit, on sourit, on soupire, on râle, on beugle et on pousse des cris... de joie et de bonheur. Franchement, ce sont 110 pages de plaisir, pigmentées d'illustrations semblant tout droit tirées d'un film d'animation -quelle coïncidence - et forte d'une histoire délirante, racontée avec verve et humour, pour un festival de sensations.  

Après le succès du Yark, Bertrand Santini propose un autre héros littéraire à la fois touchant et délicieusement naïf (datant de 2014, depuis l'auteur a aussi raconté les aventures du chien Gurty). Jonas est une créature précédée de sa réputation monstrueuse, alors qu'il est finalement tout sucre tout miel au fond de lui, confronté à un apprentissage de la vraie vie, tantôt brutal, tantôt cocasse.

On croise aussi une belle brochette d'énergumènes dans cette épopée, dont le coriace capitaine Grisby ou le très avide Gavin Payet, plus tous les habitants de Wampanig Island qui lancent une pêche au trésor contre le squale. Les humains sont des idiots. Et Jonas, un doux rêveur. Lui avait pour désir profond de rencontrer sa maman et d'être vivant “pour renifler le froid, le chaud, la faim, sentir la flamme brûler, le vent caresser et renifler les odeurs, même les mauvaises” ! 

Quelle tristesse. On pense aussi à Pinocchio en lisant la fin émouvante, quelque peu précipitée, tout en refermant ce petit bouquin et en soupirant fort, fort, fort... de bonheur. Voilà une lecture exquise, merveilleusement drôle et légèrement attendrissante, conduite avec panache et tendresse. On passe un fabuleux moment en compagnie de Jonas, à terrifier les foules et à braver les tempêtes ! Je recommande.

Grasset Jeunesse / Octobre 2014

J'avoue que j'ai beaucoup aimé la représentation du pirate et de son singe...

SOURCE : Paul Mager

 

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13/02/16

Mon chat Boudin, de Christine Roussey

IMG_5725

Ah, quel album ! Il réunit le talent, l'humour, l'élégance, le délire et le cocasse. C'est drôle, tout le temps. C'est écrit avec une vivacité éclatante, et qui fait un bien fou. C'est illustré avec tendresse et simplicité... miam, ça me plaît.

C'est donc l'histoire d'une fillette hyperactive, au planning chargé du matin au soir, pas le temps de souffler, c'est la course tous les jours, pas une minute à perdre, sous peine d'être en retard. Son chat Boudin, c'est tout le contraire. C'est le roi des flemmards. Il excelle dans l'art de la paresse et cultive avec génie le droit de glander, de se prélasser, de paresser.

À sa façon, il va envoyer voltiger l'empressement hystérique de sa jeune maîtresse pour la conduire au jardin, près de l'étang ou sous le grand sapin, et ainsi la surprendre. Tous deux vont ronronner de plaisir, juste regarder les coccinelles, écouter le vent ou le bloup des carpes dans l'eau. On oublie trop souvent que l'eau qui claquette et clapotte, c'est si chouette ! ;-)

Cette lecture facétieuse est quelque part une ode au farniente ou rappelle simplement l'importance de profiter du moment présent, de savoir ne rien faire, juste prendre le temps de s'asseoir, de regarder la vie autour et et de sourire juste pour le plaisir. Une lecture FORMIDABLE et craquante sous toutes les formes. Je recommande, chaleurement. ♥

De la Martinière Jeunesse ♦ Janvier 2016

IMG_5726   IMG_5727

IMG_5728   IMG_5729

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

12/02/16

City Atlas : Faites le tour du monde en 30 plans de villes, de Georgia Cheerey & ill. par Martin Haake

IMG_5601

Après lecture, pour les plus jeunes, de l'imagier autour du monde, il me fallait replonger dans ce grand atlas illustré. Sa lecture invite à partir à la découverte des 30 villes les plus mythiques, à travers le monde (Berlin, Athènes, Paris, Londres, Moscou, San Francisco, Tokyo, New York, Buenos Aires...). Si, rien qu'avec la couverture (toilée), vous ne craquez pas déjà, je renonce tout de suite à vous convaincre d'aller plus loin.

Au fil des pages, pourtant, vous découvrirez des plans de ville ordonnés de façon très artistique, en glissant quelques conseils à voir, faire, entendre, comme par exemple emprunter le funiculaire de Gloria à Lisbonne, gravir les flèches de la cathédrale de la Sagrada Familia à Barcelone, faire un tour de roue au London Eye, goûter les fromages hollandais ou une tarte aux pêches renversées, acheter une baguette à Paris, revivre les années disco au Musée Abba de Stockholm (mon rêve !!), dévorer des yeux l'époustouflante cathédrale Basile le Bienheureux à Moscou, craquer pour la délicieuse tartelette au beurre de Montréal, écouter du jazz de Chicago, trouver la perfection en matière de pizza à Little Italy ou goûter l'une des meilleures inventions de New York dans un stad à hot-dog... ☺

Une fois le ventre bien rempli, les yeux écarquillés de bonheur et les idées pleins la tête pour planifier votre prochaine destination de globe-trotter, vous saluerez l'excellente initiative de cet album aux indications prévisibles, facétieuses et espiègles, qui mettront tout le monde d'accord, sur ce qu'il est nécessaire d'entreprendre lors de vos futures escapades. Un vrai coup de cœur pour ce magnifique ouvrage ! ♥

Gallimard Jeunesse / Octobre 2015

IMG_5603

IMG_5604

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11/02/16

Atma, gardien des esprits, par Shuky & Gorobei

Tome 1 : À la recherche de Sara

Atma T1 Gardien des esprits

Attention, les amis, si la grisaille ambiante vous ronge le moral, tentez cette lecture absolument désopilante, et qui ne se prend pas au sérieux, vous êtes assurés d'une bonne séance de rires et gloussements qui font un bien fou.

Après avoir passé la journée à pêcher sur le rivage de son île paradisiaque, Atma rentre au village et découvre que tous les habitants ont disparu. Sa grand-mère est dans un piteux état et lui confie que sa sœur Sara a également été enlevée. Atma a à peine le temps de se remettre de ses émotions qu'il fonce dans sa barque pour courser les individus malfaisants. Aidée de deux amis, il décide de prendre d'assaut la prison des envahisseurs, des pirates connus sous le nom de zizigouilleurs, à la mine patibulaire, mais décidément trop stupides pour être dangereux. La suite de l'histoire le prouvera. Atma et ses potes se faufilent partout où ils veulent, à force de ruses et de faux-fuyants, ça ne fait pas du tout frissonner, juste glousser de bonheur. Car c'est franchement drôle et on se marre du début à la fin. L'histoire est entraînante, plongée dans un univers proche du jeu vidéo, aux couleurs acidulées et au graphisme tout en rondeurs, elle distille aussi un peu de tension (kidnapping, disparition, mort) sans être trop solennelle et introduit une donnée fantastique sur le don supposé d'Atma, qui voit des lumières, lesquelles seraient des âmes bienfaisantes censées le guider dans sa fonction de gardien. J'espère en apprendre davantage par la suite. Forcément, cette série à l'univers déjanté ne pouvait que se multiplier, et j'en suis fort aise. Pour l'heure, on ne s'ennuie pas un instant et on savoure les répliques des personnages, leurs mimiques et leurs expressions. Bon public, j'ai adoré et ricané plus d'une fois. Cette bande dessinée, destinée évidemment à un jeune public, a su largement me conquérir. ;-)

Makaka Editions / Janvier 2016

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,