13/01/07

Cette sacrée vertu - Winifred Watson

cette_sacr_e_vertuPrésentation de l'éditeur
A 9h15, Miss Guenièvre Pettigrew, vieille fille aussi vertueuse que résolument opposée à toute coquetterie, apprenait qu'une certaine Miss Lafosse cherchait une bonne d'enfants... A 9h45, elle sonnait chez Miss Lafosse et trouvait au lieu des enfants attendus, une ravissante jeune femme en déshabillé vaporeux et un monsieur à demi endormi ! A 10h15, elle se voit embarquée dans un imbroglio sentimental inextricable. A 15h13, elle console, avec un art et un doigté qui l'étonnent elle-même, une jeune fille en pleurs qui vient de se disputer avec son fiancé. A 17h02...

Je vais me tenir à la 4ème de couverture où "Mais chut ! Révéler ce qui attend Miss Pettigrew avant la fin de cette journée mémorable, c'est risquer de troubler le plaisir du lecteur qui, de surprise en surprise, sera entraîné dans un tourbillon d'éclats de rire jusqu'à la trouvaille finale"... Alors ok, n'en dévoilons pas davantage sur ce roman malicieux, tout en discours et qui rappelle la grande tradition du théâtre burlesque. Ici on savoure heure par heure les joies et déconfitures d'une Miss Guenièvre Pettigrew, romanesque et vieille fille guindée, qui clame une haute idée de la vertu à l'entourage frivole dans lequel elle vient de mettre les pieds. Alors, c'est très drôle, les situations cocasses ne manquent pas, Miss Pettigrew est absolument charmante, jamais ennuyante ou rasante avec ses préceptes "vertueux". C'est, au contraire, une comédie enlevée et rigolote qui fut publiée pour la première fois en 1938 - quel panache, vingt dieux !

10-18

** Je dois cette découverte à une délicieuse blogueuse dont les goûts (très sûrs) sont synonymes de tentations à la pelle, et je n'ouvre pas la malle aux favoris ! ... **

Posté par clarabel76 à 18:13:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,


05/01/07

La maison des célibataires - Jorn Riel

la_maison_des_celibatairesPrenez une maison quelque part au Groenland où vivent cinq types qui ne brillent pas d'intelligence et qui demeurent célibataires à se serrer les coudes (et boire de la bière), quand soudainement leur vient la réflexion qu'avec le temps passant, leurs vieux jours risquent de voir s'éclipser cette tranquillité chérie et qu'il faut parer au plus vite pour trouver une solution. Vite, un tour dans le baquet, un décrassage complet et l'un de ces compères décide d'aller quérir la main de la Veuve Bandita, une prétendante appétissante mais un peu rustre. Qu'importe.. Argh ! soupirent les compagnons devant la mine énamourée du fiancé, la quiétude semble véritablement en danger, il faut donc trouver une autre solution, en marge de l'emprise inquiétante de la Bandita...

Le plan mis en place par les célibataires ne va pas manquer de génie, contrairement à l'idée première que ces cinq-là n'avaient pas inventé l'eau chaude, l'issue finale va donc se revéler épatante. L'histoire en général est cocasse, elle se lit très rapidement (70 pages, c'est du pipi de chat !). C'est une "savoureuse histoire de Pieds Nickelés" comme le souligne la 4ème de couverture, c'est poilant, débile mais divertissant.

10-18

Posté par clarabel76 à 12:29:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

03/01/07

Trafic de haut vol - Kerry Greenwood

trafic_de_haut_vol

Honnêtement, c'est le 2ème tome de cette nouvelle série écrite par Kerry Greenwood et c'est toujours un régal ! Il faut absolument faire la rencontre de Phryne Fisher, l'héroïne de ces aventures qui se passent à Melbourne dans les années 20. Il y a une exubérance dans ce caractère, parfois qui pousse à quelques moues circonspectes, mais on pardonne l'abus d'excentricité, surtout quand Phryne joue à braver les lois d'apesanteur en défilant sur l'aile de son avion... Ok, l'histoire démarrait un peu en grandes pompes, mais j'ai vite oublié l'anecdote et savouré l'emménagement de Phryne au 221B L'Esplanade, St Kilda (adieu la suite du Windsor !) et les balades à toute berzingue au volant de l'Hispano-Suiza. Cette multitude de détails (aussi concernant les tenues vestimentaires de Phryne) permet aisément au lecteur de se faire son propre film, de mettre en images les affaires de la succulente Phryne Fisher. Qu'importe qu'on la juge légère, scandaleuse et touche-à-tout, le charme de l'anglaise émerveille et fait instinctivement mouche. Bien entendu, l'intrigue policière présente peu d'attrait face à ce poids de dentelles et fanfreluches (ici il est question d'un assassinat et d'un enlèvement d'enfant), mais on se laisse embarquer dans ce tourbillon. La séduction est immédiate, je suis éblouie ! Il existe 15 tomes parus en anglais à ce jour, vivement la suite en français !

10-18

Posté par clarabel76 à 20:40:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Cocaïne et tralala - Kerry Greenwood

cocaine_et_tralala

La lecture de cette nouvelle série policière doit avant tout son succès prometteur pour le personnage vedette de Phryne Fisher, jeune mondaine anglaise qui a hérité tardivement d'une grosse fortune, jouissant ainsi d'une liberté sans égale pour assouvir ses désirs, ses caprices et ses délires. Car pour combler son ennui grandissant, où butiner dans la bonne société bourgeoise lui tire les plus vifs bâillements, Phryne se lance dans l'aventure rocambolesque d'être détective en herbe. Elle part à Melbourne pour aider un couple aux abois, qui s'inquiète pour leur fille mariée à un malotru (qu'on soupçonne d'empoisonner sa moitié). Là, ses péripéties continuent de la mener cahin-caha dans des eaux troubles, où les effluves de cocaïne flottent, et où quelques rencontres pernicieuses viennent pimenter la sauce (communistes exaltés, faiseurs d'anges sanguinaires, un éphèbe russe, et une jeune femme de chambre timorée...). En bref, cette série n'est pas parée des plus beaux et séduisants atours dont s'entoure le terme "policier", ici c'est beaucoup plus chatoyant, plus centré sur la figure stellaire de Phryne Fisher, et cela se passe à Melbourne dans les années 20 : le dépaysement est garanti, le plaisir de lecture assuré ! Pour qui ne sourcille point aux intrigues gentillettes, où le charme ravageur du personnage central rayonne du début à la fin, cette série est une aubaine !

10-18

Posté par clarabel76 à 15:20:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,