28/11/22

La Constance du prédateur (Série Ludivine Vancker), de Maxime Chattam

Nouveau titre du redoutable Maxime Chattam. Oh que c'était flippant !

La Constance du prédateur

Les descriptions sont extrêmement poussées et souvent perturbantes. On n'a d'ailleurs qu'à tendre l'oreille lorsque la lame du scalpel s'approche des dépouilles, au moment de l'autopsie. C'est impressionnant comme la sensation est palpable.

Qu'est-ce que j'ai pu frémir en écoutant ce passage ! Ce n'est pas le seul, dans le roman. Où tout est conçu pour nous ficeler sur place et ne pas en perdre une miette. Jamais l'auteur ne nous lâche. Et l'histoire n'a de cesse de rebondir, on suit aussi bien le calvaire des victimes, la perfidie du criminel et la traque des gendarmes.

J'en frissonne encore même si j'ai plongé dans ma lecture avec avidité. J'ai pas mal retenu mon souffle. Plongé dans le gouffre de l'horreur. Et c'est traumatisant.

On retrouve aussi Ludivine, l'héroïne de La Conjuration primitive, qui ne cesse d'évoluer dans sa carrière et sa vie de femme. Sitôt promue au Département des Sciences du Comportement, là voilà encore face aux pires ignominies.

Quelle enquête, pfiou ! On remonte loin dans le temps et dans le cheminement des esprits tordus. On piste un certain Charon, le Passeur des Enfers. On découvre des charniers. On dresse des arbres généalogiques cauchemardesques. On bascule pas loin entre folie et épouvante. 

Du pur thriller, signé Chattam. Les plus fidèles retrouveront la bonne vieille mécanique de l'auteur, sans aucune amertume. Moi, ça me réconforte. Je sais dans quoi je m'embarque et ça me convient très bien. Après quoi, prolongez l'écoute jusqu'aux remerciements dans lesquels l'auteur exprime la complexité de son travail. Là aussi, c'est passionnant !

Je dois également tirer mon chapeau à la performance du comédien, Sylvain Agaësse, remarquable pour donner le ton à cette ambiance singulière. Si vous n'avez aucun apriori sur les livres audio, foncez ! Ce titre (à l'instar des précédents) est très, très bon.

©2022 Éditions Albin Michel (P)2022 Audiolib

  • Lu par : Sylvain Agaësse
  • Durée : 13 h 23
  • Ils l'ont surnommé Charon, le passeur des morts.

    De son mode opératoire, on ignore tout, sauf sa signature, singulière : une tête d'oiseau.

    Il n'a jamais été arrêté, jamais identifié, malgré le nombre considérable de victimes qu'il a laissées derrière lui. Jusqu'à ce que ses crimes resurgissent du passé, dans les profondeurs d'une mine abandonnée...

    Plongez avec Ludivine Vancker dans le Département des Sciences du Comportement, les profilers, jusque dans l'âme d'un monstre.

⭐⭐⭐⭐


25/11/22

Haine (Madison Kate #1) de Tate James

Oh yeah. ♥ Quel que soit le message proposé par cette couverture, oubliez tout. Ce roman est incroyable !

Haine madison kate

Madison Kate est de retour dans sa ville de Shadow Grove après en avoir été chassée un an plus tôt. La riche héritière avait été accusée à tort et forcée de quitter le pays pour échapper au scandale. Aujourd'hui elle revient dans sa maison en jurant de se venger car elle est convaincue d'avoir été piégée. Ses relations avec son père ne sont hélas pas au beau fixe - l'homme préfère s'envoler loin de chez lui au moment où sa fille débarque de l'aéroport. Il privilégie son image politique et sa nouvelle liaison, passant sous silence que le fils de sa conquête a emménagé avec deux camarades. Détail plus choquant, Archer, Kody et Steele sont les fichus responsables de sa soirée cauchemardesque. Aussitôt, Madison Kate sort ses griffes. L'occasion est trop belle pour rendre la pareille.

La jeune femme affiche la couleur - pas seulement en se teignant les cheveux en rose. Elle déteste ses colocataires et va tout faire pour qu'ils dégagent de la propriété. Ils peuvent l'étourdir de sex-appeal, de regards lascifs, de mots doux ou de flirts poussés. Elle ne perd pas de vue son plan et entend les manipuler à sa guise. Toutefois, eux aussi ont leurs secrets et leurs parts obscures. Et plus l'histoire avance, plus elle va brouiller les pistes. En fin de compte, les souvenirs du passé ne sont pas fiables. Le meurtre de la mère n'a pas tout révélé. La guerre des gangs fait toujours rage. Et l'arrivée de Madison Kate dans cette partie d'échecs va secouer le plateau.

OMG. Ne prenez aucun pari. Ne vous entichez de personne. Lisez, absorbez, retenez votre souffle. Vous n'avez pas tout lu ! La fin est TERRIBLE. J'ai rarement vu un auteur aussi sadique nous planter à un tel moment. Grrr. Et cependant, c'est terriblement bon. Ça se lit d'une traite. L'ambiance du roman est électrique, la tension entre l'héroïne et les garçons est chaud bouillante. C'est aussi un harem inversé qui se met doucement en place. Pour l'instant, on avance à tâtons et on craque mine de rien. Chacun des personnages possède ce charme en plus qui rend le choix impossible (d'ailleurs, la question ne se pose pas haha). Mais niveau action, suspense, sensation et sensualité, c'est tout bon. Miam.

Poussez jusqu'à lire les remerciements de Tate James, très émouvants. Le deuxième tome est déjà annoncé pour le 22 février 2023. Là. Maintenant. J'aimerais appuyer sur la touche avance rapide pour y être. Hashtag frustration.

éditions Bookmark, 2022 pour la traduction / collection romance passion

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16/11/22

Fièvre Noire, de Karen Marie Moning

Fièvre NoireDepuis le temps que je voulais replonger dans cette saga ! Suis vraiment excitée de retourner à Dublin pour suivre les aventures de MacKayla Lane. Et bingo, j'avais un peu oublié de nombreux détails donc je savoure.

Dans ce premier tome, on se base avant tout sur les présentations : une héroïne ordinaire, totalement ignorante du monde surnaturel, qui se lance dans une quête d'objets précieux pour le compte d'un libraire au charme ténébreux. En même temps elle cherche l'assassin de sa sœur mais découvre qu'elle est en réalité une sidhe-seer et qu'elle doit sauver le monde contre l'intrusion des faes.

Quelle ambiance, quelle ambiance. C'est pile ce qu'il me faut en ce moment : du gris, du froid, des rues sombres, des ombres qui fichent la frousse, des hommes dangereux, de l'ironie et du suspense. Bim-bam-boum. C'est un bon livre d'introduction, où l'on prend son temps pour cerner les personnages (j'aime beaucoup MacKayla et son côté « jolie blonde sudiste et frivole ») et où on se pose beaucoup de questions sur Barrons (un libraire drôlement intimidant par son attitude dominante et autoritaire). Pour l'heure il n'y a aucune ébauche romantique et aucun soupçon d'érotisme. C'est un inconnu séduisant mais beaucoup trop mystérieux pour inspirer à MacKayla de baisser sa garde.

Moi, c'est ce que j'appelle avoir un caractère fort et déterminé. Go Mac ♪♫ you're my number one ♫♪ Allez vous perdre dans les rues humides et sinistres dans un pays loin de vos repères, et on en reparle. Je ne me souvenais pas de la fin non plus, en particulier la scène où Barrons lui pose du vernis sur les ongles. Oh purée !

Suis limite en train de tomber amoureuse. 😁

Hop, je poursuis avec Fièvre rouge.

éditions J'ai Lu, 2009 pour la traduction. Traduit par Cécile Desthuillez

⭐⭐⭐⭐♥️

“You want to believe in black and white, good and evil, heroes that are truly heroic, villains that are just plain bad, but I've learned in the past year that things are rarely so simple. The good guys can do some truly awful things, and the bad guys can sometimes surprise the heck out of you.” ― Karen Marie Moning, Darkfever

 

“Stay to the lights.”
― Karen Marie Moning, Darkfever

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15/11/22

Le secret de l'éventail (Les enquêtes d'Enola Holmes #4) de Nancy Springer

Le secret de l'éventailToujours séduite par la relecture de cette série ! En audio, la performance de la comédienne est extra. Agréable, distrayante et élégante. Un vrai bonheur à écouter.

Dans cette histoire, nous retrouvons la jeune Cecily croisée dans le deuxième tome L'affaire Lady Alistair. Cette demoiselle est un peu le reflet de Miss Holmes, à savoir une jeune fille de bonne famille qu'on destine à une vie rangée et conventionnelle alors qu'elle brûle de briser ses chaînes et s'enfuir de sa cage dorée. Enola avait eu un coup de cœur pour elle et pris de grands risques pour la sauver.

Cette fois encore, Lady Cecily se trouve dans une situation inquiétante et réclame l'assistance de la détective. Et à nouveau, notre héroïne va prendre à cœur cette mission, quitte à impliquer son frère Sherlock. Ce dernier commence tout doucement à lui reconnaître des qualités même s'il se comporte aussi en grand frère protecteur et autoritaire.

J'aime beaucoup la relation qui se noue timidement entre eux. Et j'aime à penser que la suite va leur offrir d'autres occasions pour se comparer et se rapprocher. Une perspective ô combien réjouissante. Je ne manquerai pas de poursuivre ma relecture très bientôt. Si vous aimez les intrigues policières sur toile historique, n'hésitez pas.

©2009 Nathan (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/11/22

Le Baiser du Soleil (Chroniques d'Helrad #1) de H.P. Odhalis

Séduite par la couverture, j'ai plongé dans cette lecture en toute innocence et j'ai été très agréablement surprise par le premier tome des chroniques d'Helrad !

Le baiser du soleil

On y découvre un univers divisé entre le peuple de l’Ombre et le peuple du Soleil, des clans composés selon les signes astrologiques, des alliances, une guerre et une héroïne très mystérieuse.

Dessandra se présente comme une voyageuse sans attache et sans pouvoir. À l'approche d'une tempête de sable, elle trouve refuge auprès d'un puissant chef Lion et adopte une attitude effacée et délicate pour ne rien révéler de sa vraie nature ni de ses origines. On ignore encore pourquoi elle agit aussi secrètement, même si elle s'immisce dans les affaires courantes du clan, en soignant leurs plantations malades. Elle sent qu'un parasite ronge les tréfonds de leurs terres et décide de mener une enquête discrète tant que cela sert ses propres objectifs.

En effet, Dessandra est loin d'être la jeune femme faible qu'elle prétend. C'est une redoutable manipulatrice, qui suit un but précis. Elle est ainsi parvenue à troubler le Lion, par ailleurs méfiant et attentif au moindre faux pas, mais elle a mis son monde sens dessus dessous et le voilà déboussolé, complètement obnubilé. Les amateurs de Kate Daniels auront une pensée émue pour ce couple, même s'il n'y a pas de romance non plus. Juste une ébauche de rapprochement. Très fugace.

Au fond, l'intrigue est riche et captivante dans son ensemble. L'atmosphère est très singulière. Outre la vie politique, la division par signes et les complots, on peine à cerner les personnages. L'héroïne est particulièrement ambigüe, pas hyper attachante, parfois fourbe et insensible, d'autres fois prévenante et drôle. Elle ne laisse pas indifférente !

Pour l'instant, je suis séduite et j'ai apprécié le rythme soutenu et les faux-semblants de l'histoire. Le décor est bien planté. On sent que la situation peut déraper tellement la tension dramatique ne cesse d'enfler. Au bout du compte, on se lance dans l'aventure, qu'on ne lâche quasiment plus avant la fin. Et la suite est pleine de promesses ! Pour info, ça se passe dans La caresse de l'ombre.

Le baiser du soleil écrit par H.P Odhalis est un roman de 416 pages publié en septembre 2020 dans la collection Onirique.

⭐⭐⭐⭐


07/11/22

Esprits du Sud (Verity Long #1) par Angie Fox

Esprits du Sud Verity LongAprès avoir annulé son mariage, Verity Long est acculée par son ex et doit maintenant rembourser tous les frais de la cérémonie. La ville entière est en pétard contre elle mais Verity est trop fière pour répliquer et se ruine pour défendre sa maison menacée de saisie bancaire. Seule, chez elle, alors qu'elle nettoyait un vieux vase, elle fait face au fantôme de Frankie l'Allemand, un gangster des années 20, et comprend qu'elle possède le don de médiumnité.

Par un autre concours de circonstances, elle va être embauchée par l'adjoint du shérif pour chasser les esprits qui hantent son domaine. Or, le type n'est autre que le frère de son ex et lui aussi est persuadé qu'elle est une croqueuse de diamants. Après tout, Ellis Wydell a assisté à son esclandre lors de sa soirée des fiançailles. Si son approche est d'abord froide et méfiante envers la jeune femme, il finit peu à peu par découvrir une personnalité avenante, courageuse et dévouée.

D'ailleurs, leur enquête va s'avérer plus flippante que prévue. Les esprits sont déchaînés sur sa propriété - un poltergeist sème la terreur, les fantômes sont martyrisés et la mort rôde non loin. Pas de stress. Il s'agit bel et bien d'un petit cosy crime sympa et qu'on aurait saupoudré de courtes séquences frissonnantes. Pile pour coller à la saison automnale !

On a aussi un joli cadre, ville du Sud, tranquille et folklorique, qui fait presque penser à Hart of Dixie. Et puis les personnages sont vraiment attachants - fantômes compris. L'énigme est bien conduite, sans fanfaronnade. Ellis et Verity forment un bon duo. Je trouve peut-être le rapprochement trop hâtif. Trop soudain. La connexion entre le couple se produit inopinément. Ça me frustre. J'ai envie que la romance ne s'installe pas trop tôt !

En somme, je ressors de cette lecture sur une note ultra positive et bien évidemment je vais lire la suite après cette alléchante entrée en matière. Tendresse pour Angie Fox et les clins d'œil à ma chère Scarlett ♥

Éditions Alter Real, 2019 pour la traduction. Traduit par Delhia Alby

⭐⭐⭐⭐

— On est en sécurité pour le moment, déclarai-je. — Quand tu récupéreras mon urne, on devra trouver une solution pour que je ne sois pas bloqué ici. — Très bien, acquiesçai-je en essayant de ne pas me mordre la lèvre. Quant au reste, on ferait comme Scarlett O’Hara, on y penserait demain.

27/10/22

Nous irons mieux demain, de Tatiana de Rosnay

Nous irons mieux demainComme j'ai eu l'occasion de découvrir le roman en format audio, j'ai particulièrement trouvé la lecture hypnotique et admirablement interprétée par Tatiana de Rosnay. J'ai beaucoup aimé sa voix, grave et élégante. Cela donne notamment un parfum suranné, chic et vaporeux, à l'ensemble. En tout cas, j'étais subjuguée !

L'histoire est également empreinte de suspense psychologique à la Daphné du Maurier, avec une héroïne (Candice, vingt-huit ans) qui tombe sous l'emprise d'une amitié que ses proches jugent vénéneuse. La coupable s'appelle Dominique, la cinquantaine aristocratique et mystérieuse. Leur rencontre est survenue suite à un accident de la route. En tant que témoin, Candice a aussitôt apporté son secours et son soutien à cette belle femme solitaire. Mais les jours passant, Dominique va prendre beaucoup de place dans la vie de l'héroïne. Elle va s'installer dans son petit appartement, s'occuper de son garçon, préparer leurs repas et revoir l'organisation de la maison. Elle va aussi partager son amour pour Zola, évoquer les femmes de sa vie, faire des parallèles et réconforter la jeune femme émotionnellement fragile. Car Candice souffre beaucoup, de son corps et de son image. Elle ne s'est pas remise de son deuil tout neuf après la disparition de son père. Et se retrouve embarquée par sa sœur à traquer une existence cachée tout en refusant de réveiller les fantômes du passé. C'est là que le lien avec Zola se tisse. Évoquer l'écrivain dont la vie amoureuse ne manquait pas de piment met tacitement en lumière l'adultère, et ce de manière presque poétique. Ce chemin vers l'acceptation est plutôt bien dressé. J'admets que la distance prise par Candice est incroyable, alors que sa mère et sa sœur explosent de colère. C'est aussi l'œuvre de Dominique, dont la personnalité ne cesse de perturber et d'interroger. Est-ce qu'elle fascine ? oui. Est-ce qu'elle fait peur ? oui, aussi. J'ai beaucoup aimé cette sensation trouble et troublante qui se dégage de cette relation a priori amicale, ou pas. En tout cas, c'est subtilement soumis et libre de toute interprétation.

Si cette ambiance très poudrée vous inspire, n'hésitez pas ! Moi, j'ai très envie d'écouter du Zola maintenant.

©2022 Éditions Robert Laffont, S.A.S (P)2022 Lizzie, un département d'Univers Poche.

  • Lu par : Tatiana de Rosnay
  • Durée : 9 h 50
  • Nous irons mieux demain retrace le chemin d’une femme fragile vers l’acceptation de soi, vers sa liberté. Il fait aussi écho aux derniers mots d’Émile Zola, le passager clandestin de cette histoire.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/10/22

La diseuse d'ombres (Sidhe #1) de Sandy Williams

La Diseuse d'OmbresMcKenzie n'est pas une humaine ordinaire : elle est capable de voir les faes et surtout de retracer leurs déplacements, ce qui est une aubaine pour le roi Atroth en guerre contre les rebelles.

Lorsque ces derniers font irruption sur son campus et l'enlèvent sous le nez de la garde royale, McKenzie refuse de se ranger à leur cause et de livrer les secrets de la cour. Pourtant, leur charismatique leader use de son charme pour l'étourdir et la convaincre d'entendre sa version des faits. McKenzie s'échine à refuser de coopérer et multiplie les tentatives d'évasion malgré les menaces de mort des rebelles. Sa loyauté envers le maître d'armes du roi est indéfectible.

Et qu'importe si l'amour qu'elle lui porte n'a jamais été payé en retour ! On ne renie pas un engagement de dix ans en un battement de cils.

Mince, je ne suis pas comme ces filles qui se font courtiser par deux hommes mais ne savent pas lequel choisir. Quand on est incapable de savoir qui on aime le plus, c’est qu’on n’en aime aucun assez.


Si vous êtes allergiques aux relations toxiques, passez votre chemin ! L'héroïne a le don d'être aveugle et bornée à des fins inutiles. Par contre, cela donne à lire une histoire empreinte d'une forte tension qui rend la lecture très émoustillante.

Entre McKenzie et Aren, le feu brûle - haine et désir se mêlent savoureusement. C'est fougueux et vibrant. Le couple se chamaille beaucoup, enfin lui est séducteur et provocant tandis qu'elle reste obsédée par Kyol qui ne manque pas d'atouts non plus (il est juste plus long à la détente). Oui, on déteste quand l'héroïne est tiraillée entre deux soupirants et se montre particulièrement volage quand on ne s'y attend pas.

Ceci dit, le flirt reste aussi en arrière-plan. On a avant tout une histoire pleine d'action, avec une guerre et des attaques répétées, il y a des morts, des trahisons et des non-dits qui viennent changer la donne. Votre cœur risque de se briser à plusieurs reprises, mais vous n'allez pas décrocher de votre bouquin non plus. En effet, c'est pas mal du tout : urban fantasy, conflits et survie chez les faes, une héroïne ordinaire et émotionnellement instable, des personnages attachants, de la romance et plus encore.

Je lis le deuxième tome (Eclats de chaos) dans la foulée !

— Si j’étais un type bien, dit-il, je reconnaîtrais que Taltrayn est un fae honorable, qu’il t’aime et qu’il prendrait soin de toi. Je m’éclipserais et te laisserais avoir l’homme que tu as toujours voulu. Mais je ne suis pas quelqu’un d’aussi bien que Taltrayn, McKenzie. Je ne le serai jamais, et je refuse de renoncer. Je me battrai pour avoir la chance d’être avec toi. ♥

Milady, un label des éditions Bragelonne, 2013 pour la présente traduction. Traduit par Clémentine Curie.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21/10/22

Inheritance Games (Inheritance Games #1) de Jennifer Lynn Barnes

J'ai découvert ce roman en audio et je dois dire que le format colle parfaitement à l'ambiance baroque et inquiétante (l'écoute est entraînante) !

Inheritance GamesNous embarquons à bord dès les premières pages, quand l'héroïne de dix-sept ans, Avery Grambs, une lycéenne ordinaire qui a perdu sa maman et qui trime pour joindre les deux bouts, est curieusement conviée à la lecture d'un testament d'un riche inconnu lequel lui lègue sa fortune. Seule contrepartie : vivre un an dans le manoir des Hawthorne. Et ainsi cohabiter avec une famille dédaigneuse et rancunière.

Pause.

Dans votre tête, comme dans celle de la jeune fille, vous vous dites : comment et pourquoi. Toute la lecture se base donc sur cette intrigue : riche en suspense, en non-dits, en secrets et en énigmes. Que de faux-semblants et de mensonges. Cette famille incroyable planque en effet plusieurs fantômes dans les placards. Des disparitions. Des drames. Des trahisons. Et on découvre tout ça petit à petit. Splendeur et décadence chez les nantis.

Le concept n'est pas nouveau. Mais ça fonctionne très bien car la lecture est étonnamment rapide, les chapitres sont courts et dégainent les révélations à un rythme effréné. J'avais du mal à stopper la lecture tellement j'étais prise dans le feu de l'action.

Seul bémol : les personnages sont plutôt quelconques. Ou trop stéréotypés. On retrouve la nana solitaire, née sous une mauvaise étoile, intelligente et curieuse, mais propulsée au cœur de vieux tourments, avec quatre frangins qui ont appris à jouer des coudes pour ne pas perdre leurs intérêts. Ils sont beaux, séducteurs et joueurs. Portent aussi un lourd bagage émotionnel.

Les Hawthorne font pourtant front commun - contre la jeune Avery. Elle est avertie dès le départ. Surtout ne pas craquer pour eux. Pour Jameson ou pour Grayson. Verboten. Forbidden. À mon goût, ces sursauts romantiques sonnent faux. Et j'ai donc du mal à gober leur pathos, pour l'instant.

Pour conclure, ce premier tome ouvre le bal d'une saga familiale pleine de mystères ! Le roman se termine sur un nouvel aveu avec un énième défi pour l'héroïne. Bravo, l'invitation est lancée et acceptée. C'était une lecture très divertissante et captivante à écouter.

©2020 / 2022 Jennifer Lynn Barnes / éditions Pocket Jeunesse, département d'Univers Poche, pour la traduction française. Traduit par Guillaume Fournier (P)2022 Lizzie, un département d'Univers Poche

  • Lu par : Audrey d'Hulstère
  • Durée : 10 h 26
  • Bravo à Audrey d'Hulstère pour son interprétation soignée et sensible. On se glisse dans la peau de l'héroïne avec confusion, on vit ses émotions, on ressent ses doutes et ses craintes. C'était très bien. Dosé comme il faut, ni trop ni peu.

 #InheritanceGames #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17/10/22

Une infâme trahison (Une enquête de Beatrice Hyde-Clare #3) de Lynn Messina

Déjà le troisième tome d'une série découverte cette année et que j'aime énormément !

Une infâme trahisonBeatrice Hyde-Clare n'a jamais considéré son statut d'orpheline, célibataire de vingt-six ans au physique quelconque, comme un inconvénient. Seule sa tante Vera lui rappelle sans cesse qu'elle doit se résigner sur son triste sort. Longtemps elle a donc cru être insipide en société avant de révéler un caractère subtil et amusant. Cet esprit a d'ailleurs impressionné un certain duc qui n'a pas hésité à la poursuivre pour jouer les détectives en sa compagnie. Mais l'entente cordiale entre Beatrice et Kesgrave dérape tout doucement. L'héroïne se mortifie d'être tombée amoureuse, surtout lorsqu'elle le découvre au bras d'une débutante (une jeune et riche lady) qui pourrait prétendre ravir le titre de duchesse. Pour chasser ses idées noires, elle accepte de sortir d'affaire le fameux monsieur Skeffington (rencontré dans Une insolente curiosité) et d'enquêter sur un meurtre par empoisonnement.

Le suspense de l'intrigue n'est pas fou, ni sidérant. Mais il y a toujours cet ingrédient magique qui rend la lecture agréable, joyeuse et pimpante. Quel plaisir à parcourir les chapitres en compagnie de Beatrice ! C'est frais, c'est enlevé et divertissant. Un bonheur, tout simplement. Et l'alchimie entre les personnages est indéniable : si l'on connaît les sentiments de Beatrice, on devine que Kesgrave n'en pense pas moins et qu'il succombe à son charme. Seulement, c'est un duc qui possède prestance, richesse et beauté. Un semblant de Darcy au-dessus du commun des mortels. D'où l'ironie de la situation. Il craque pour la prétendante improbable ! Et ça se lit tout seul. En une goulée. Slurp. Ça badine gaiement, ça traîne dans les salons huppés ou les clubs privés, ça porte des déguisements, ça ruse, ça file, ça spécule et ça tombe à pic.

C'est l'un des rendez-vous les plus exquis et attendus dans ce créneau, à égalité avec Son Espionne Royale mène l'enquête ♥

©2022 Editions Les Escales. Traduit par Emmanuelle Aronson (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐