16/11/20

The Revolution of Ivy (The Book of Ivy #2), par Amy Engel

The Revolution of IvySuite et fin de la série & avis toujours ultra positif !
Je suis un peu coincée à présenter l'histoire sous peine de SPOILERS. Quoi qu'il en soit, ce que je retiens par-dessus tout, c'est la dévotion sans bornes de Bishop pour sa jeune épouse paumée. Mon cœur n'a eu de cesse de faire des loopings au fil des pages. Qu'est-ce que c'était bon. ♥

Finalement la série ne propose pas d'action à la Hunger Games (ou autres séries dystopiques) mais met le doigt sur l'émotion en traçant délicatement le parcours sensitif de l'héroïne. Ivy a grandi auprès d'un père et d'une sœur avides de vengeance et de pouvoir. Elle n'a jamais contesté son rôle dans leur projet d'assassiner le fils du président. Son mariage arrangé était une simple pièce du rouage. Ivy était donc formatée pour accomplir sa mission. Seulement la réalité va ruiner ses certitudes car Bishop est un être à part. Il est loin de l'image du fils héritier qui vivrait dans une douce utopie et attendrait son heure pour reprendre le flambeau. C'est une âme pure et noble. Il se montre patient, attentif et à l'écoute de ses besoins. Comment résister ? Ivy va peu à peu chavirer et sera submergée par ce trop-plein de sentiments dont elle ne sait que faire !

L'histoire est incroyable - même si elle se déroule dans un univers rude et peu enclin à la frivolité, elle nous embarque avec délicatesse dans une lecture captivante et profonde. On croise aussi des personnages attachants. Big up à Caleb et Ash qu'on quitte avec beaucoup de regret. En bref, la série mêle l'aventure, la survie, le sens du sacrifice et l'espoir d'une nouvelle vie avec beaucoup de brio. C'est excellent. Beau et très fort. Je n'oublierai pas de sitôt Bishop & Ivy. ​😎​✨​

Lumen éditions, 2016 - Traduit par Anaïs Goacolou

// Repris en format poche chez PKJ.

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


14/11/20

Toi & Moi, de Kristan Higgins

Toi et moi Kristan HigginsLire un bon Kristan Higgins et oublier son téléphone dans un coin pour ne pas crever la bulle de bonheur... ✓

Harper est une brillante avocate spécialisée dans les divorces. Elle entretient une liaison avec un séduisant pompier qui refuse clairement de la demander en mariage. Mais c'est à celui de sa sœur cadette qu'elle se rend, assez mécontente d'apprendre qu'elle lie son destin à un type qu'elle connaît à peine. Elle débarque dans le Montana avec l'intention de mettre un terme à cette mascarade et tombe nez à nez sur son ex.

Nick est aujourd'hui un architecte accompli. Sa seule présence suffit à enflammer la jeune femme. Or ils ont tous les deux la rancune tenace et s'accusent réciproquement d'avoir planté leur mariage. Trop jeunes ou trop ambitieux. Le temps a passé et les souvenirs amers ont fait leur nid. Est-ce que la tension sera explosive ? OUI ! Et est-ce que c'est drôle ? CARRÉMENT !!!

Ce roman est une reprise des éditions J'ai Lu (2012) avec une couverture plus festive... tout en sachant que l'histoire ne se déroule pas durant Noël. Ha ha. Ne vous méprenez pas ! En attendant, on ne boude pas son plaisir non plus car l'histoire est une friandise savoureuse qu'on déguste en gloussant de bonheur. Kristan Higgins est la Reine incontestée des comédies romantiques et délirantes // Sophie K. est la Crème de la Crème aussi // garantie assurée de passer un vrai bon moment durant quelques pages.

D'ailleurs Harper et Nick font trembler les murs avec leurs réparties incendiaires et leurs remarques sarcastiques.

- Que fais-tu ici, Nick ?
- À ton avis ?
- Tu vends la Bible en porte-à-porte ? suggérai-je.


Ne changez rien, ils sont parfaits ! Pour moi, ils représentent aussi les couples d'aujourd'hui qui veulent croire en l'amour et qui se cassent les dents face à l'engagement. Entre leurs propres doutes et leurs cicatrices du passé, ils sont pas mal cabossés dans leur genre. Toutefois ils avancent, se construisent et se rabibochent comme ils peuvent. Le personnage de BeverLee a également été une vraie révélation - bouffée d'amour pour le chapitre 26 ♥ - j'ai terminé le roman en m'étouffant presque de joie et d'émotion !!! C'était extra. Lire un roman de Kristan Higgins et tout oublier... vraiment. Merci, merci, merci.
😀😂👌❤️😍

HarperCollins / 2020 pour la présente édition / traduit par Sophie Dalle 

Titre VO : My One And Only

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/11/20

Quatre Sœurs / édition collector 2020 / de Malika Ferdjoukh

Quatre soeurs collector

J'ai déjà clamé haut et fort mon amour pour cette série !
Je tenais juste à signaler la parution d'une édition COLLECTOR - avec une couverture illustrée par Hello Marine - réunissant les quatre volumes dans un format poche.

On trouve tout dans cette série : de l'humour, de la tendresse, des frangines extras, des colères, des larmes, des gratins, des coups de cœur, des gamins turbulents, des vacances, des garçons, des copines, des premières amours, des ruptures, des fantômes, des lettres, des robes, des chansons et des danses, des coups de fil, des coups de déprime, des câlins, des cafards, des bisous, des poireaux, des cigarettes, des cerises et des nuits blanches...

Cette lecture est mon instant doudou par excellence.

Une belle villa au bord de la mer, pleine de recoins et de mystère.
Quatre soeurs qui sont cinq, orphelines de fraîche date.
Leurs amis, leurs amours, leurs humeurs, leurs humour.
Un festival de personnages, de péripéties et de dialogues piquants.
Ou l’équivalent moderne des grandes comédies américaines des années 40 et 50.

Cette lecture est incontournable ! Si vous ne connaissez pas encore, n'hésitez plus. ♥

QUATRE SOEURS ÉDITION COLLECTOR 

Une édition poche collector de la série phare de Malika Ferdjoukh

Illustration de couverture de Hello Marine

*********************

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/11/20

The Book of Ivy, par Amy Engel

The Book of Ivy

Mariée de force au fils du président, Ivy a en fait la mission de le tuer. Ce sont son père et sa sœur qui ont mis au point ce projet car ils estiment avoir été spoliés du pouvoir en place (deux vieilles familles ennemies). Pour Ivy, le bien-fondé de ce plan était indiscutable jusqu’à ce que d’autres révélations apparaissent. À commencer par sa nouvelle vie auprès de Bishop...

En effet, sa nouvelle vie n'est pas aussi insoutenable car le jeune homme se révèle attentif et patient malgré sa défiance. Leur couple s'épanouit doucement. Ça fait plaisir à voir car ils sont adorables ensemble. Mais la jeune fille est au pied du mur. Elle ne veut pas décevoir ses proches mais ne souhaite pas trahir son compagnon non plus. Attendez-vous à une issue fatale. Poignante. Et qui fait hurler dans les chaumières. OMG.

J’ai été totalement séduite par cette dystopie qui est plus dans l'émotion que dans l'action à proprement parler. Les personnages sont attachants. Derrière son mutisme, ses sourires discrets, Bishop dévoile un caractère fort et troublant auquel on résiste difficilement ! Et Ivy est une héroïne plus fragile qu'en apparence. Elle prend douloureusement conscience de son rôle avec pertes et fracas. C’est terrible. J'avais le cœur lourd pour elle. Soupir donc pour cette lecture, à la fois bouleversante mais passionnante.

Nota bene : histoire à suivre dans The Revolution of Ivy - série en deux tomes. 💛

Lumen, 2015 - Traduit par Anais Goacolou

... édition reprise en format poche chez PKJ.

À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. 

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04/11/20

Vicious (Sinners #1), de L.J. Shen

ViciousOdieux et autoritaire, Baron *Vicious* Spencer n'est pas le gentleman idéal. Mais on devine que cette âme torturée masque les souffrances d'une enfance difficile (sa mère handicapée après un accident, son père volage, sa nouvelle belle-mère manipulatrice et motivée par l'appât du gain). Le garçon a donc dissimulé ses cicatrices et s'est rendu détestable pour tenir le monde à distance. Seuls ses potes - les Four Hot Heroes - lui sont réellement proches.

Puis débarque Emilia - la fille des domestiques - et sa barque chavire dangereusement. Avec son sourire, sa gentillesse et sa douceur, elle déstabilise notre ange déchu. Et devient son souffre-douleur. La logique de Vicious est implacable. D'ailleurs il va la pousser à quitter la ville et sa famille. Dix ans plus tard, tous les deux se retrouvent à New York. Mais Emilia n'est plus aussi naïve et impressionnable qu'auparavant. Aujourd'hui c'est lui qui a besoin d'elle. Les rôles sont donc inversés.

Ce que j'aime dans les romances de LJ Shen, c'est que ce n'est jamais nunuche ! C'est parfois grossier, parfois rude, parfois sexy et parfois licencieux. Et d'un seul coup ça peut devenir terriblement romantique et renversant. Les personnages sont des faux durs qui jouent les pourris jusqu'au trognon. Ils veulent et ils exigent. Ils ne promettent rien. Ils cueillent leur plaisir. Ils sont conquérants. Et ils réussissent. Ils ne bafouent pas les femmes car ils sont honnêtes dans l'échange d'une sexualité libre et consentie. Donc voilà, ce serait hypocrite de les mépriser.

La relation entre Vicious et Emilia joue sur cette tension de haine et d'amour qui rend leurs joutes jubilatoires et leur rapprochement chaud bouillant. J'ai plus d'une fois gloussé honteusement. On sent bien qu'il est dingue d'elle et qu'il lui en fait baver exprès parce que c'est un sentiment inacceptable pour lui (une faiblesse etc.). Bon, Emilia est pas mal revancharde aussi donc elle ne se laisse pas faire non plus ! En bref, on s'éclate tout du long et on bat des cils frénétiquement en tournant les pages - la bave aux lèvres, oups.

HarperCollins Poche / 2017 pour la traduction française

Traduit par Barbara Versini

💗💗💗💗💗

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


03/11/20

Dance of Thieves, de Mary E. Pearson

Dance of thievesCette lecture est parfaite ! L’histoire. Les personnages. L’ambiance. Tout. J’ai adoré. Et j’en veux encore. 

D'un côté, nous avons la farouche Kazi. Garde d'élite envoyée en mission sur le territoire des Ballenger, elle est kidnappée par un trafiquant de main d'œuvre et se retrouve ligotée avec le nouvel héritier, Jase le fougueux. Pour sortir de cette galère, ils vont devoir collaborer alors que leur relation est tendue et électrique. Je vous préviens, ils se détestent. Ils ne se font pas confiance. Et tous les coups sont permis.

En gros, l’aventure est palpitante, inattendue et excitante ! On a une idylle naissante, oui, qui prend son temps et ne tombe jamais dans la mièvrerie. Car il y a beaucoup de méfiance entre eux, des secrets, des mensonges, des complots... mais aussi du romantisme et des rires. Quel régal. On ne s’ennuie vraiment pas.

La vie auprès de la tribu Ballenger est de même très inspirante ! Les liens sont solides et soudés, leurs valeurs aussi. On sent pleinement le danger, les désirs et la légèreté qui bouillonnent. Hum. C’était génial. J’aurais pu rester avec eux des heures et des heures... et pester contre la fin qui se pointe déjà. Grrr.

Nota bene : La série se poursuit avec Vow of Thieves - série en deux tomes. 💛

La Martinière J. (2020) - Traduit par Isabelle Troin

🧡🧡🧡🧡🧡

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23/09/20

Ash Princess, de Laura Sebastian

9782226399472-jUn premier tome captivant, avec une héroïne captive et bafouée depuis dix ans par un monarque despote et sanguinaire. Mais un souffle de rébellion gronde dans les coulisses du château. La jeune femme n'est plus seule. Elle a des alliés prêts à soutenir sa fuite. Et surtout il y a le prince dont la bienveillance brouille ses repères et son plan de vengeance.

Mon cœur a palpité fort fort fort jusqu'aux dernières pages du livre. Tout n'était qu'action lente jusqu'à présent (et ce n'est pas un reproche). En fait tout est question de faux-semblants, de séduction et de manipulation dans cette histoire. La jeune femme doit reprendre confiance en elle et retrouver son identité, résorber les cicatrices du passé et assumer son héritage.

Bref. Elle se pose beaucoup de questions tout au long de la lecture et parfois ça laisse supposer que c'est lent. Mais pas du tout. J'ai trouvé la construction du roman pertinente et très engageante car j'avais hâte de m'y replonger et surtout de connaître la suite !

Tellement hâte de prolonger l'aventure avec Lady Smoke. ♥

Albin Michel Jeunesse / coll. Wiz (2018)

Traduit par Anne-Sylvie Homassel

Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère a été assassinée sous ses yeux. Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres. Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose  : regagner son pouvoir. 

REPRISE EN FORMAT POCHE & PARUTION DÉBUT OCTOBRE

 ⭐⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21/09/20

Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko

Je suis ton soleilCe n'est sans doute pas le dernier roman à la mode ni le roman de la Rentrée qui sera oublié avant d'avoir eu le temps de dire ouf. C'est bien un roman datant de 2017 avec une couverture dorée comme un soleil.
Il est grand, il est beau et il est un peu gros.
Mais ce sont surtout 460 pages de rires et de bonne humeur.

Voici le meilleur remède au monde pour chasser le blues de la saison. L'antidote ultra-vitaminé qu'on devrait prescrire généreusement. Car ce roman, c'est du bonheur en barre. J'ai savouré chaque instant, j'ai souri, j'ai ri, j'ai soupiré. J'ai fait le plein d'émotions et c'était génial.

Déborah, Jamal et Victor, vraiment vous êtes mes héros. À jamais. 💘

Pour son année de Terminale, Déborah veut tout déchirer : son Bac, ses potes, ses amours, sa famille. Sauf que tout va à vau-l'eau : elle surprend son père avec une autre femme, sa mère file un mauvais coton, sa meilleure amie tombe amoureuse d'une tête d'ampoule, son réseau relationnel se résume à un passionné de mygales et un nouveau venu trop mignon... En bref, les mois à venir promettent monts et merveilleus.

Et c'est carrément exaltant à lire ! Les pages filent à toute vitesse, on s'esclaffe à maintes reprises, on adore cette ambiance joyeuse, mutine et détachée, on suit sans rouspéter cette belle et insouciante jeunesse qui croque la vie à pleines dents (et qui réalise qu'on ne cesse jamais de grandir et d'apprendre). On prend soin des autres, on s'oublie un peu, on bouquine, on collectionne des Cadavres exquis, on avale des pizzas, on marche dans la nuit, on vole des baisers et on chouine un peu.

Rien que pour porter avec classe des bottes-grenouilles, cultiver votre sens de la dérision ou juste pour rencontrer le chien de la honte, je ne peux que vous conseiller ce roman. Ses trésors cachés sont sans limite. Tentez, goûtez... vous ne regrettez pas. Moi j'ai adoré !

Flammarion jeunesse, 2017 ♥ CE ROMAN EST ÉTERNEL ♥

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:02:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02/09/20

Dirty Devil, de L. J. Shen

Dirty Devil

J'ai failli tomber à la renverse à la lecture des premières pages tant c'était grossier et incompréhensible !
Il faut dire que les personnages sont tous tarés et ont la haine inscrite dans leur ADN. C'est très perturbant. Jalousie, mesquinerie, agissements douteux dans le bureau du principal (on en parle ? j'étais choquée !!!) bref... on ne nous épargne rien.

Et pourtant, ça m'a diablement plu.
Malgré l'ingratitude de Daria ou l'attitude tyrannique de Penn.
Malgré les excès et les incohérences.

J'ai passé deux nuits blanches - cernes à l'appui - en maudissant la batterie de mon kindle pour m'avoir lâchée. Pour une première incursion dans l'univers de L.J. Shen, je découvre la progéniture des héros de la série Sinners of Saint. Ma foi, je n'ai pas regretté le voyage.

C'est une lecture qui fait planer le doute jusqu'au bout... elle est poignante, implacable et d'une intensité dramatique remarquable. Au départ, on se demande quelles sont les motivations des personnages... Daria ou sa mère sont des énigmes ambulantes.  Penn est sombre, taciturne et affolant de sexytude.
Et puis l'enchaînement des événements tragiques finit par nous couper le sifflet. Je n'avais plus envie d'être interrompue (fichue batterie) et j'étais obnubilée par leur histoire dont le dénouement me semblait si vague.

Que d'émotions, que d'émotions... Ce roman est lui aussi un pêché inavouable mais qui s'assume pleinement d'après l'excitation ressentie. La suite, vite.

HarperCollins - Collection &H New Adult (2020) - Traduit par Mathilde Joy / Titre VO : Pretty Reckless

Et pour la petite histoire :

Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…
Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.

«  Ajouter des griffes, des canines et des ongles vifs à votre vision de la romance étudiante, et vous avez All Saints High. Dans ce premier tome, Shen a construit une intrigue si originale qu’on croirait un genre entièrement nouveau.  »
Kennedy Ryan (Let You Love Me)

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06/08/20

L'Ogre et le Chardon (Les MacCoy #1), de Alexiane Thill

L'ogre et le chardon Les MacCoy 1Pour respecter les dernières volontés de son père, Phèdre se rend en Écosse où elle est accueillie par une charmante famille. Elle décroche également un boulot de femme de ménage dans un pub tenu par un irlandais qui lui fait signer un contrat de confidentialité assez étrange (oubliez tout déja vu dans une autre série).

En fait, The Unicorn est aussi le repaire pour des “personnalités” aimant se réunir au sous-sol sans se mélanger au grand public. En tout bien tout honneur. Car Phèdre va rapidement découvrir ce qu'il s'y trame. Un soir, en oubliant son seau et sa serpillère, notre Cendrillon débarque en plein psychodrame. Après quoi, elle est emmenée manu militari sur l'île du clan MacCoy.

Leur chef s'appelle Caleb - surnommé l'Ogre - du fait de son caractère irascible et impétueux. Il déclare haut et fort qu'elle sera désormais sa Pupille. Mais notre demoiselle n'est pas une oie blanche en détresse et va lui tenir la dragée haute. Elle refuse de se soumettre aux règles archaïques de ces écossais repliés dans leurs traditions féodales. Elle a déja souffert dans son enfance d'avoir été maltraitée (ce vieux traumatisme ne cesse de la hanter) et entend aujourd'hui se venger.

Si le début est lancé à vive allure, essaimant des tonnes d'informations difficiles à juguler, la suite trouve peu à peu son rythme de croisière et ne cesse de nous régaler. Eh oui, cette lecture est envers et contre tout convaincante. Car des petits détails me chiffonnent : les rapports entre hommes et femmes sont d'une extrême violence (certaines scènes m'ont choquée). Cette mise en scène du mâle alpha qui prend son plaisir, qui décide qui, comment, où... et surtout qui garde pour lui ses honteux petits secrets - bref, comment dire - ça m'a souvent fait lever les yeux au ciel.

Ceci ne gâche nullement mon plaisir de lecture, car j'ai dévoré ce livre en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ! L'auteure mêle habilement contemporain et folklore ancestral, en plus de proposer une intrigue qui tient en haleine. La romance est discutable (ne pas confondre relation passionnelle et abusive), toutefois il y a des échanges très sympas. Suis encore perplexe concernant l'Ogre (ses humeurs lunatiques et ses actes manqués... ça va cinq minutes). Ceci dit, l'Écosse et ses écossais sont irrésistibles.

J'ai donc succomblé pleinement. Évasion, voyage, excitation, soupir, panique et envie que ça ne se termine jamais... c'est à ça qu'on reconnaît une série addictive. Non ? 

©2008 Hugo Roman (P)2020 Audible Studios

Plus que quelques jours pour me plonger dans la suite... en format audio- tome 2 le 13 août. Argh.

⭐⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,