14/03/17

Indésirable, de Sophie Jordan

indesirable

Davy Hamilton avait tout pour être heureuse - une famille aimante, des amis formidables, un petit copain merveilleux, des études brillantes et un avenir tout tracé. Mais cette vie de rêve a basculé le jour où son test ADN a révélé qu'elle était porteuse du STM (le gène du tueur). Son monde s'est alors effondré. Sa famille, héberluée, assiste avec impuissance à sa disgrâce et au conditionnement de la jeune fille dans un programme strict et rigoureux tenu par l'Agence Wainwright. Fichée, privée de ses libertés, Davy a beaucoup de mal à accepter son triste sort. Ses amis lui ont tous tourné le dos, son père la considère comme une pestiférée. Déboussolée, Davy prend conscience qu'elle doit apprendre à se débrouiller et à s'appuyer sur elle-même. Étre porteuse du STM, c'est aussi se résigner à une existence de solitude et de défiance.

Suite à de nouvelles mesures gouvernementales, Davy est envoyée dans un camp d'entraînement afin d'adapter son statut de proscrite à un avenir meilleur. Forte de cette promesse, la jeune fille débarque à Mount Haven où elle retrouve Gil et Sean, ses camarades de la Cage (une classe pour les asociaux supervisée par un prof pervers). La désillusion, de nouveau, est grande quand elle réalise la discipline militaire et les exercices brutaux auxquels elle est confrontée. Contre toute attente, Sean risque souvent sa peau pour la protéger - une attitude inattendue de la part de ce bad boy qui lui tenait jusqu'alors des discours de mise en garde et de distance émotionnelle. 

L'histoire ne va pourtant jamais s'attarder à romancer tout rapprochement entre les jeunes gens. Elle effleure juste l'idée d'un trouble sentimental, ce qui est d'ailleurs assez étonnant de la part de Sophie Jordan, coutumière des flambées sensuelles et autres séquences qui procurent quelques papillons dans le ventre (cf. sa série Lueur de Feu). Cela démontre aussi l'étendue de son talent, sa capacité à nous embarquer dans son monde et à raconter une histoire qui joue sur de nouvelles sensations. C'est tout aussi efficace ! Car je n'ai clairement pas vu le temps passer et j'ai enfilé les pages à une vitesse éclair. J'étais totalement imprégnée du mystère et du suspense qui entourent l'héroïne. Son parcours est tâtonnant, ponctué de déceptions, de mauvaises surprises et de doutes. On partage aisément ses malheurs, on ressent les mêmes confusions et on subit les mêmes déconvenues. 

La lecture est donc passionnante et riche en rebondissements. L'histoire nous abandonne d'ailleurs en pleine chute libre, l'héroïne est à la croisée des chemins, l'horizon aussi vaste et nébuleux qu'on l'imagine ! Heureusement, la suite (et fin) est déjà disponible : Déchaînée

AdA Éditions - Trad. Karine Gaudette-Prud'Homme [Uninvited] - 2016

“Depuis que tout cela m'est arrivé il est le seul à avoir été là pour moi. Celui qui me donne l'impression d'être une personne. Pas un paria. Pas un monstre dans le noir. Il ne m'a jamais dit ce que j'étais. Il m'a juste assurée que je ne suis pas la personne que je ne veux pas être.”

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,