12/03/22

Crépuscule (Lune Ardente #1), de Morgane Rugraff

Crépuscule Lune Ardente 1

٩(^‿^)۶
Mon avis : Avant de me jeter la pierre, je suis moi-même surprise de mon appréciation. Car le roman n'est ni mauvais, ni excellent. Il doit simplement éviter que ça dérape.

1/ j'ai aimé les univers qui s'opposent, découvrir leurs traditions et leurs légendes.
2/ j'ai aimé l'ambiance délétère, l'histoire pourrie jusqu'au trognon, la tension qui court et annonce le pire.
3/ je n'ai pas aimé les personnages, trop sadiques, ni les émotions délirantes de ce sinistre psychodrame.

En résumé : deux clans (les Sombre-Lune contre les Sang-de-Soleil) se haïssent et veulent se détruire. Pensant qu'une alliance pourrait apaiser les tensions, la princesse Tsagaanienne propose d'épouser l'héritier du roi Huxley. Or, le contrat est corrompu sans qu'elle se doute du piège. Et le jour de ses noces, Sioban Calypsa est bafouée devant tous. Commence pour elle une nouvelle vie qui aura un goût amer. La jeune femme est isolée - son mari conspire avec son père, le cadet est une brute qui crache sa haine. Ne cherchez pas la battante qui mettait le feu sur le champ de bataille. Accommodez-vous avec une nana passive qui va s'amouracher de son tortionnaire. Et j'en passe.

Vrai de vrai. J'ai été déçue par les personnages. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

description

C'était désolant, franchement. Toute ébauche sentimentale ou amoureuse est d'ailleurs incongrue. Ça sonne faux. C'est gênant. Ça n'a pas sa place dans pareil contexte. N'oublions pas qu'il s'agit de mariages arrangés avec des scènes de viol en toute impunité. Comment valider la moindre idylle après ça ? Euh, moi je ne vois pas. Par contre, okay pour l'action. La baston. La trahison. La vengeance. La colère. Les cicatrices. Le sang. Et penser que les Lannister seraient des anges. Sans rancune, hein. M'en vais écouter la suite en toute sérénité.

description

 

©2020 Plume Blanche Editions (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Adeline Chetail
  • Série : Lune Ardente, Volume 1
  • Durée : 13 h 33
  • Excellente interprétation d'Adeline Chetail. Jolie voix, plaisante à écouter.

Description de l'éditeur : Depuis la nuit des temps, les Sombre-Lune et les Sang-de-Soleil sont des peuples ennemis. Les premiers, adulateurs de la Lune, vivent en Tsagaan, pays de glace et de neiges éternelles. Les seconds, adorateurs du soleil, règnent en Ulaan, royaume de sable et de luxure.

Sur le point de perdre la guerre, la princesse Tsagaanienne pactise avec le roi Callaghan Huxley. Elle épousera son fils, renoncera à son héritage de la Lune et embrassera la nation du Soleil pour protéger les siens. Si la haine des princes héritiers ne souffre d’aucune limite, le Soleil semble pourtant perdre son influence sur ses enfants.

⭐⭐⭐.5 🙁


02/08/20

La fille de l'eau (L'île des disparus #1), de Camilla Sten & Viveca Sten

La fille de l'eauViveca Sten a probablement voulu chaperonner sa fille dans l'écriture de cette série (juste en apposant son nom) car celle-ci nous entraîne dans un univers différent des Meurtres à Sandhamn. Cette fois, on pénètre dans le monde d'une adolescente solitaire (Tuva, douze ans) qui vit avec ses parents sur une île mais qui va également se découvrir des origines hors du commun.

Ce roman ne nous sert pas une histoire très originale : tout commence par la disparition d'un camarade lors d'une sortie scolaire puis survient la révélation concernant Tuva. Et là, on entre dans une sphère fantastique. La grand-mère lui fait quelques confidences et la rassure sur son état mental (Tuva fait souvent des cauchemars, entend des voix ou aperçoit des ombres). Elle comprendra pourquoi.

La suite est encore plus surprenante mais on en oublierait presque l'énigme initiale car on baigne en plein contes et légendes nordiques. Moi qui avais été séduite par la première partie du roman - cadre insulaire fabuleux - j'ai trouvé le retournement de situation inattendu. Pour l'heure, ce premier tome est davantage confus et vise surtout à planter le décor (fascinant avec son ambiance brumeuse) et à présenter les personnages (la famille de Tuva entretient jalousement un secret devenu trop lourd à porter). Par contre, le rythme est plat et le dénouement assez insolite. Manque encore un peu de matière pour soulever une foule en délire... selon moi.

©2018 Michel Lafon. Traduit par Marina Heide (P)2019 Audible Studios

Bonne lecture exécutée par Adeline Chetail.
Titre acheté en promo pour la découverte.

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:40:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,