04/04/18

Claude et Morino, d'Adrien Albert

Claude et Morino

Morino est un jeune taureau qui vit seul dans sa caravane isolée. Chaque soir, avant de se coucher, il aime se préparer une grande tasse de tisane. Le problème, c'est qu'il a tout le temps envie de faire pipi. Ras-le-bol de sortir en pleine nuit, il a donc bidouillé une trappe spéciale et se soulage sans mettre un pouce dehors. Allez comprendre... Ce soir-là, son pipi réveille un squelette qui était enterré sous la terre. Coucou, je m'appelle Claude. Et je suis frappé de malédiction. Morino et lui ne peuvent plus se séparer, sous peine d'exploser ! Damned. Notre ami taureau se trouve fort désappointé mais accueille la nouvelle avec philosophie. Après tout, avoir un peu de compagnie, ça ne peut pas nuire à sa routine. Ensemble, ils décident donc de partir en vacances avec la caravane. Direction, la côte pour voir la mer et respirer le bon air frais. Claude est épaté. Et voilà qu'une rafale de vent balaie notre squelette, puis la caravane, plouf, dans l'eau !

Ceci n'est évidemment que le début d'aventures palpitantes, qui font aussi beaucoup sourire. Le tandem formé par Claude et Morino est inattendu et tellement drôle. Leur histoire de malédiction va tisser entre eux un lien très fort, d'abord par obligation, puis par réelle tendresse, car l'un et l'autre vont s'apprécier envers et contre tout. Oui, Claude est pot-de-colle et Morino un peu ronchon. Mais ils vont connaître à deux de folles épopées et braver les tempêtes en se serrant les coudes. Si jamais la malédiction est enfin levée, trop tard, ils ne peuvent plus se passer l'un de l'autre ! C'est surprenant. 100% cocasse, pétillant, merveilleusement illustré, avec du peps, des couleurs, de l'humour, de l'amitié et même de la poésie. Où l'on découvre, par exemple, des moules chanter du Charles Baudelaire ! ... Ha, ha. C'est TOP. ♥

L'école des Loisirs, 2018

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


31/05/17

Rébellion chez les poules, de Béatrice Fontanel & ill. par Adrien Albert

REBELLION CHEZ LES POULES« Trois poules plutôt délurées en avaient leur claque du poulailler dans lequel elles vivaient avec un coq prétentieux qui les réveillait trop tôt le matin. »

Ainsi commence cette incroyable histoire de basse-cour, avec dans le rôle des rebelles : Coquette, Suzie et Rébecca. Ces dernières ne supportent plus l'ambiance “cour de Versailles” de leur poulailler - comprenez, le coq royal, dressé sur ses ergots, se pavanant devant ses fidèles suivantes, qui picorent dans son sillage en frétillant du postérieur. Nos poulettes décident donc de se tailler en douce. Seulement, à peine échappées de leur enclos, elles essuient une pluie diluvienne, manquent un arrêt cardiaque en découvrant le chemin de fer, montent à bord du train et évitent de justesse de finir dans la casserole. Que d'émotions au programme ! Nos trois intrépides cocottes en viendraient-elles à regretter leur échappée belle ? Doivent-elles se résigner à rentrer au bercail et ranger leur orgueil dans leur poche ? Clopin-clopant, elles errent donc sur les routes de cette Amérique profonde des années 30, avec leurs nombreuses vélléités en bandoulière. 

Quelle folle aventure, aussi étonnante que drôle à lire ! Ce roman nous régale avec son casting de choc, ses illustrations vigoureuses et éloquentes, au service d'une fuite en avant délicieusement extravagante. Notez aussi un vocabulaire soigné, qui nécessite peut-être un accompagnement pour le jeune lecteur dès 7 ans, mais la lecture n'en est que plus savoureuse et distrayante. 

Mouche de l'École des Loisirs, 2017

 

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18/11/16

Henri est en retard, par Adrien Albert

Henri est en retard

Les parents de Henri sont malades et se sentent incapables de le conduire à l'école. L'enfant ne concevant pas de rester à la maison, il téléphone aussitôt à son grand-père qui débarque aussi vite sur sa mobylette. Promis, le garçon arrivera à l'heure en classe.

Et pourtant, les ennuis s'enchaînent : une route barrée à cause de la pluie, le détour et la barque à emprunter pour traverser le lac, la rencontre avec une vieille copine... Ça se traîne, soupire l'enfant. Henri décide finalement de poursuivre le chemin à dos d'élan !

Eh oui. Les aiguilles de l'horloge, par contre, continuent de tourner et l'enfant risque sérieusement d'arriver en retard à l'école. Que de stress à la lecture de cet album ! Pour l'enfant, toujours pointilleux d'être à l'heure, louper l'école est absolument impensable. Et tout, dans cette histoire, sera pour lui source de tension et d'angoisse, même si tout est mis en œuvre pour conduire le jeune Henri jusqu'à son but.

Quelle aventure, quelle épopée ! Mais le voyage est également riche de paysages enchanteurs, avec une faune épatante que l'auteur prend le temps de dessiner et de présenter (des grèbes huppés, des foulques, des courlis corlieu, des marouettes, des panures à moustaches...). Avec le grand-père motard, finalement, on apprend aussi un tas de choses !

C'est magique, sensationnel & exaltant. Les albums d'Adrien Albert ont cette étincelle à part, avec ce trait de crayon précis et cette pureté aérienne qui rendent son graphisme identifiable. J'aime beaucoup, beaucoup. Ses histoires, ensuite, possèdent ce petit grain de folie douce qui donne à la lecture une part d'excentricité qu'on ne trouve nulle part ailleurs.

Une jolie échappée, à travers la campagne pluvieuse et parsemée de rencontres farfelues. Un album accompli.   

L'École des Loisirs - Novembre 2016

Afficher l'image d'origine

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09/12/15

Train Fantôme, d'Adrien Albert

IMG_5068

Cet album est juste SENSATIONNEL !

C'est l'histoire d'un petit garçon qui passe sa journée d'anniversaire à la fête foraine. Sa sœur l'invite dans son manège préféré... le train fantôme !

Notre petit bonhomme, pas impressionné par la bête, s'installe crânement dans son wagon à tête de monstre et a hâte que l'aventure commence. En une secousse, c'est parti. Place aux émotions fortes. Araignées géantes, cheveux de sorcière, rugissement, noir complet, ça monte, ça descend, ça file à toute vitesse... pour des sensations uniques et incomparables.

Alors, forcément, notre garçon en sort la mine réjouie, les yeux écarquillés, la tête ailleurs, le cœur prêt à bondir hors de la poitrine... il est RAVI. Totalement séduit par cette machine infernale, par ses couloirs secrets, son royaume où le cauchemar est roi. C'est juste grandiose.

Adrien Albert a, de plus, rendu cet imaginaire plus vrai que nature, avec ses couleurs pétantes et son graphisme psychédélique, on s'y croirait ! C'est un album stupéfiant, qui donne envie de hurler de joie et de peur, qui nous fait dire encore un tour ! Car le train fantôme est, à coup sûr, notre manège préféré ! ☺

L'Ecole des Loisirs / Novembre 2015

IMG_5069   IMG_5070

IMG_5071   IMG_5072

IMG_5073

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/07/15

Papa sur la lune, d'Adrien Albert

IMG_4391

Adrien Albert est un « Maîtr-Enchanteur ». Il n'y a qu'à lire cet album pour vous en convaincre (si vous doutiez encore) ! 

C'est l'histoire fabuleuse d'une petite fille qui part seule rejoindre son papa sur la Lune. Eh oui. Elle a l'habitude de faire le voyage à bord de la fusée, qui l'attend dans le jardin. Le temps presse et il ne faut pas traîner pour enfiler sa combinaison, son casque, garnir le sac d'un casse-croûte et du doudou. Puis, parée au décollage ! 3,2,1, feu !

La fusée s'envole à une vitesse supersonique. Elle traverse l'atmosphère jusque dans l'espace. Puis se décroche. Le vaisseau file droit vers la Lune. À bord, Mona flotte et s'amuse à prendre son goûter. Le lait fraise s'agglutine au bout de la paille sans couler. C'est rigolo. Voyant sa destination approcher, la fillette se prépare pour l'alunissage et s'engouffre dans sa capsule.

Les retrouvailles avec Papa sont tip-top ! La vie dans la station lunaire ressemble beaucoup à la vie sur terre : on joue, on cuisine, on se douche, on regarde des vidéos, on fait de la trottinette... et surtout on regarde dans la lunette astronomique et on zoome pour voir Maman qui a trouvé un petit chat.

Cette lecture est franchement magnifique, avec ses illustrations réalistes et soignées, qui nous plongent dans une aventure palpitante, où le vocabulaire est méticuleusement choisi pour décrire les étapes de cet incroyable périple. Pas très crédible, mais formidablement magique.

Adrien Albert nous offre ainsi un fantastique voyage dans les étoiles, qui invite au rêve et à l'évasion. C'est fascinant. Le lecteur passionné par le sujet pourra également découvrir Comment nous sommes allés sur la Lune de Pénélope Jossen, récemment paru chez le même éditeur. 

L'École des Loisirs / Avril 2015

IMG_4392   IMG_4393

IMG_4394   IMG_4395

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


15/06/14

Pêle-Mêle Clarabel #56

Mon chien, de Stephanie Blake / Loulou & Cie, mai 2014

Mon chien

Balthazar, le chien de Sally, n’en fait qu’à sa tête, comme prendre un bain, mettre un slip ou un pull-over, et faire aussi quelques pas de danse. Cette histoire est en fait librement adaptée de la comptine anglaise “Old Mother Hubbard” et le résultat est plutôt charmant. 
Le texte est écrit en rimes et ressemble à une ritournelle dans laquelle on suit une petite fille faire ses courses, de son côté son chien ne vit pas vraiment une vie de chien (il prend un bain, il porte un slip, une ceinture, un top, un short...). Un chien en slip, forcément ça fait rire les enfants ! 
Je n'ai pas été très convaincue par les illustrations de Stephanie Blake (encore une fois), surtout dans les expressions de la fillette. Mais l'album est coloré, chouette, gai, entraînant et rigolo ! Idéal pour les enfants en maternelle et crèche.

 

Au feu Petit Pierre ! par Adrien Albert / L'École des Loisirs, mars 2014

Au feu Petit Pierre

Grand format, 30 x 27, pour cet album d'Adrien Albert... pour qui je ne cache plus mon enthousiasme.

Une fois encore, je me suis régalée à parcourir les pleines pages de cet album formidable, qui nous raconte l'histoire de Petit Pierre et de ses amis : Jars et Orang-outan. Patientant dans leur caserne de pompiers qu'une alarme retentit, ils n'écoutent que leur courage sitôt leur feuille de route (confiée par Maman) en poche. Vite, la ville est la proie des flammes. Orang-outan s'arrête en chemin pour remplir la citerne en pompant l'eau de l'étang, Petit Pierre et Jars eux se rendent sur les lieux.

Et là, couic, un petit coup d'aspirateur superpuissant pour y voir plus clair, on sonne la trompette, on dégaine une lance à eau aussi intrépide qu'un lasso, on court à perdre haleine, on sauve grand-mère et son bocal de poisson rouge et on saute par la fenêtre pour atterrir sur un canapé éjectable, mais très confortable, sans oublier de lancer une fusée pour signifier au pompeur d'eau de cesser ses efforts...

Ah, quelle aventure ! L'imagination s'éclate à chaque coin de page, c'est un pur régal, on sourit tout le temps, parce que l'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs. C'est un album génial, inventif et rayonnant, à l'histoire merveilleusement virevoltante ! J'étais aux anges.

 

Sassou de Jean-Charles Sarrazin / l'École des Loisirs, avril 2014

Sassou

C'est la couverture qui m'a donné envie d'ouvrir cet album, et je n'ai pas été déçue. 
Sassou est un petit garçon, rusé et intrépide, qui est surpris par la pluie au moment de se rendre chez son grand-père pour lui porter un pot de miel. Ah, ah. Il se réfugie dans une grotte, mais flûte, elle est déjà occupée par un lion, un léopard et une hyène. Tous trois le dévisagent en se pourléchant les babines. Vite, il lui faut un plan d'action pour sauver sa peau. L'enfant ne se laisse pas déstabiliser, fait preuve de malice et alors, quelle rigolade !

On peut y voir une version - très détournée - du petit Chaperon rouge, version exotique et sauce aigre-douce. Le résultat, lui, est juste excellent : histoire classique, mais humour décalé. Les illustrations aussi en mettent plein les mirettes, avec toutes ces couleurs qui rappellent la savane, l'Afrique, les contrées lointaines... oui, on rêve, on s'évade. Cet album réserve de bien belles surprises !
À conseiller.

15/05/14

Le Principal problème du prince Prudent, de Christian Oster

« Le principal problème du prince Prudent, c'était bien évidemment sa prudence. Quand il partait à la guerre, il montait son cheval à l'envers, afin de voir si l'ennemi n'allait pas surgir dans son dos. Et alors il ne voyait rien devant lui, sauf de temps en temps, quand il se retournait, et que l'ennemi lui faisait face. Le prince Prudent perdait donc souvent ses guerres.
Cela dit, il préférait avoir la paix. Chez lui, au château, il se levait, mettait ses pantoufles, prenait son petit déjeuner et lisait son journal. Puis il allait regarder par la fenêtre pour voir si tout était normal. En général, tout était normal. Alors, le prince Prudent reprenait un croissant. Mais, avant, comme pour le premier croissant, il faisait goûter son deuxième croissant par un domestique, car il avait peur d'être empoisonné. »

Le principal problème du prince Prudent

Notre prince Prudent va faire la rencontre d'une princesse, prénommée Prudence. Une véritable aubaine. Sauf que la demoiselle est du genre intrépide, irréfléchi, frondeuse et casse-cou. Le prince tente alors de lui inculquer ses principes de précaution et la met au défi. Hélas, la princesse est enlevée sous ses yeux par un géant ! (Ouh, les vilaines illustrations... les enfants vont adorer le détester !) Plus de doute possible, le prince doit partir à sa rescousse. L'aventure est désopilante, ponctuée de rencontres cocasses et d'anecdotes complètement absurdes (sur les crevettes !), mais après tout on sourit, on a l'habitude. Christian Oster prend plaisir à tourner en dérision les clichés des contes classiques, la lecture n'en est que plus délectable. À savourer sans la moindre retenue. 

Mouche de l'école des loisirs, mars 2014

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19/02/14

Brochettes à gogo, d'Anne Fine

IMG_0657

Prié de débarrasser le plancher durant les travaux de rénovation de la cuisine, Harry supplie son oncle Tristram de l'inclure dans ses projets, à savoir passer une semaine de vacances sur une île, où habite sa petite copine prénommée Belle de Jour. Cette dernière est une baba-cool, qui loge dans une vieille maison près d'un ruisseau, et qui passe son temps à entrer en harmonisation avec l'Univers ou à communiquer avec les fées dans les champs.

Les garçons, eux, sont sceptiques. Ajoutez que le régime alimentaire constitué de thé à l'oseille, terrine d'orties ou pâte à tartiner à base de pissenlits ne les fait pas sauter au plafond ! Mais ils sont coincés là une semaine, plus de bateau avant le samedi suivant, les carottes sont cuites. Aussi, voient-ils en lot de consolation la perspective de la fête du village où ils pourront se gaver de frites et participer au concours de brochettes.

Pour tuer l'attente, Harry et son oncle nous font vivre des péripéties déjantées au coeur d'une campagne sauvage, hantée par des silhouettes fantomatiques, mais carrément excentriques sitôt qu'on s'accroche d'elles ! Les habitants baragouinent un langage incompréhensible et portent tous la barbe, à l'exception d'un jeune agent de police... Belle de Jour n'y serait pas étrangère. Méfiance !

Quelle lecture joyeuse et farfelue ! Anne Fine s'est fait plaisir à écrire cette histoire, tout comme Agnès Desarthe a pris autant de bonheur à la traduire, cela se ressent tout de suite. Le lecteur est ainsi embarqué dans une aventure débordante d'humour et de dérision. C'est un vrai régal, surtout que certaines scènes sont franchement cocasses et qu'on trouve une belle brochette de doux-dingues prêts à être internés ! Chouette couverture d'Adrien Albert, au passage...

Neuf de l'École des Loisirs, traduit par Agnès Desarthe - illustration de couverture : Adrien Albert

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/10/13

❁☆La bande à Grimme et les magiciens du monde❁☆

IMG_9627

Cette suite de La bande à Grimme n'est que réjouissance sur toute la ligne ! Nos enfants des rues ont trouvé leur bienfaiteur en la personne de Nicholas Gazame, un magicien, un vrai, qui reçoit quelques copains à l'occasion du prochain grand concours mondial de magie. Ce soir-là, les enfants sont éblouis par tous les numéros de prestidigitation, de la poudre aux yeux pour ces gamins affamés de splendeur et éberlués face à ce spectacle hors du commun. Bon, le président du concours n'est autre que cet escroc de Henry Harrings (souvenez-vous, les soldats de plomb...). Les enfants ont la dent dure et seraient presque contents d'apprendre que l'individu a été kidnappé par une bande rivale. Or, la petite Griotte s'est aussi volatilisée, ce qui contraint Grimme de mobiliser les troupes pour sauver leur mascotte. Toute cette partie est admirablement mise en scène, avec des petites répliques rigolotes de la part d'un maître d'œuvre affable, brandissant un humour pince-sans-rire.

Mais ce roman me plaît infiniment pour son écriture, gourmande et légère, poétique et envoûtante, ses personnages aussi me donnent le sourire, et puis le texte est truffé d'images qui donnent des étoiles dans les yeux, c'est franchement fabuleux ! Les enfants sont toujours aussi cash et directs dans leurs propos, tenez pour exemple cette remarque sur Harrings :

“ Quoi ? C'est ça, Harrings ! s'exclama Sibotie avec dégoût, une moitié de croustillant au fromage dans la bouche.
Oui ! Un bonhomme court sur pattes, enflé comme un melon, avec trois cheveux sur le caillou et des yeux de merlan.
- Je le voyais autrement, avoua Grimme, déçu.
- Comment le voyais-tu ?
- Grand, carré, avec des bras capables de tordre des barres de fer. Pas un gnome.”

D'après la fin de l'histoire, il faut s'attendre à un prochain roman riche en révélations et autres aventures fort palpitantes ! Tant mieux, j'aime beaucoup.

La bande à Grimme et les magiciens du monde, par Aurélien Loncke (Neuf de l'Ecole des Loisirs, octobre 2013 - ill. de couv. : Adrien Albert)

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/10/13

Des amis à chaque étage de Chantal Wibaux et Adrien Albert

IMG_9592

Gaston l'éléphant vient juste d'emménager au cinquième étage d'un immeuble dans lequel il ne connaît encore personne. Il a décidé d'inviter tout le monde à dîner, pour se présenter.

IMG_9593

Mais, alors qu'il descend coller son invitation dans le hall, il trouve sur chaque palier un objet perdu... Son imagination galope : cette cuillère doit être celle d'une sorcière, et cette dent, celle d'un champion de boxe ! Et ce parfum qui flotte dans l'air ?

IMG_9594

 Gaston a beaucoup d'imagination, et pourtant il va avoir une sacrée surprise...

IMG_9595

Adrien Albert aux illustrations ? Je dis banco. Cet album m'a d'ailleurs enchantée : les couleurs, les dessins, la générosité, la simplicité, l'élan, l'amitié, la convivialité ... et l'imagination à tous les étages. Je trouve cette petite histoire charmante, avec une envolée de possibilités toutes plus folles les unes que les autres. La réalité, elle, se révèlera tout aussi plaisante. On devrait d'ailleurs offrir ce livre aux habitants du quartier, pour rappeler qu'on est mieux ensemble, et pas les uns contre les autres.

Des amis à chaque étage de Chantal Wibaux et Adrien Albert (Ecole des Loisirs, avril 2013)

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,