14/11/17

Pêle-Mêle : Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin - La clé à molette - Un amour sur mesure - Samedi

le manchot qui en avait marre

Qu'on se le dise : un manchot n'est pas un pingouin ! Et que dire du lièvre qu'on prend pour un lapin, l'otarie qu'on confond avec le phoque, la chouette et le hibou, le bonobo pour le chimpanzé, l'alligator pour le crocodile, la guêpe et l'abeille... Ils sont légion à porter plainte et protestent d'être des animaux oubliés ! Quid de leur identité ? C'est comme s'ils étaient effacés. Alors, Pierrot Manchot, désormais leur porte-parole, a juré de s'époumonner pour être entendu et qu'on cesse ces abominables méprises. Convié à une célèbre émission tv, Monsieur Manchot se réjouit de la portée de cet entretien, et là... rions en chœur ! C'est franchement désopilant. Un album cocasse, intelligent et illustré de façon tout aussi humoristique. J'ai adoré ! ☺

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin, de Nicolas Digard & Christine Roussey

album Nathan, 2017

-----------------------------

 

La clé à molette

Bob a cassé son tricycle et souhaite le réparer, mais il ne trouve plus sa clé à molette. Il se rend donc au mégamarché où le vendeur l'embobine tant et si bien que notre jeune ami fait l'acquisition d'un chapeau-frigo, d'un pyjama musical et d'une machine à crier. Point de clé à molette dans tout ça ! Ses amis n'en reviennent pas de sa naïveté. Par contre, Bob se sent floué car il a entassé dans son placard des tonnes de gadgets inutiles et n'a plus un rond en poche. Mais en fouillant bien dans tout ce fratras, que ne voit-il pas là ? ... Une jolie fable pleine de drôlerie, qui dénonce tout de même notre tendance consumériste à outrance. C'est délicieusement illustré et raconté avec un zeste d'ironie. Génial à lire ! ☺

La clé à molette, d'Élise Gravel

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

un amour sur mesure

Garganton est un géant minuscule et Mimolette une naine très très grande. Ces deux-là sont malheureux dans leurs royaumes respectifs, car rejetés et moqués, du fait de leurs différences. Tous deux, en larmes, finissent par se rencontrer et se confient leurs déboires. Bingo, ils tombent l'un et l'autre sous le charme et choisissent de filer en douce pour vivre leur amour loin du regard des gens haineux. Voilà un conte symbolique d'une grande force et qui explique aux enfants la notion de tolérance dans un monde où l'on cherche parfois à tout formater. Les magnifiques illustrations d'Alexandra Huard trouvent ici leur pleine mesure dans cette édition en grand format d'un texte déjà paru en collection poche.

Un amour sur mesure, de Roland Fuentès & Alexandra Huard

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

samedi

Souvent, le samedi, les parents ne vont pas au travail et les enfants ne vont pas à l'école. C'est donc la journée idéale pour en profiter pleinement, dès potron-minet. Car une journée en famille, c'est sacré ! On partage tous les repas ensemble, mais aussi les jeux, les bêtises, les corvées. C'est une journée sensationnelle, qui hélas se termine trop tôt. Enfin, le lendemain, c'est dimanche. Et viva la fiesta ! Hanlala, cette lecture m'a carrément épuisée. Que d'énergie chez ce petit bonhomme - j'ai compati tout du long avec l'expression harassée des parents. Vivement lundi qu'on retourne au boulot, tiens. Cet album se destine idéalement aux familles dont le rythme de vie est coordonné de façon à ce que le weekend débute concrètement le vendredi soir, et ça... ce n'est pas gagné pour tous. Mais le message n'en demeure pas moins entendu - du temps libre en famille, quand on veut, dès qu'on peut ! ☺

Samedi, de Ian Lendler & Serge Bloch

album Nathan, 2016

 

 


24/04/15

Mes plus belles berceuses jazz (et autres musiques douces pour les petits)

IMG_3542 

Cette lecture vous enchantera de multiples façons, d'abord par les oreilles avec Dean Martin, Billie Holiday, Louis Armstrong, Django Reinhard, Ella Fitzgerald, Nina Simone, Frank Sinatra, Sarah Vaughan... reprenant les plus grands standards (Fly me to the moon, Summertime, Lullaby for Dreamers, Little Girl Blue, Hush-a-Bye...).

Mais c'est aussi un régal pour les yeux, avec des illustrations colorées, douces, apaisantes, emblématiques des univers d'Elsa Fouquier, Charlotte Roederer, Clotilde Perrin & Alexandra Huard. Cet album est une pure réussite, issue d'une collection dédiée à l'éveil musical, qui ne se destine pas seulement aux enfants. Les pages cartonnées leur permettent cependant d'y plonger tout de go, sans crainte d'abîmer l'objet-livre.

Petits et grands y trouveront leur bonheur, au chant, au piano ou à la guitare, à l'écoute de ces berceuses jazz qui vous invitent à « voyager au-delà de la lune et des étoiles vers le pays des songes », à « swinger au rythme de la ville » ou à « s'endormir au rythme du vent, au rythme de la main de maman ou au rythme des ailes des papillons ».

Après tout, « il est des musiques magiques qui nous transportent là-haut, tout là-haut au pays des oiseaux, au pays des rêves »...  Je vous souhaite à tous une très belle écoute ! 

Gallimard jeunesse, coll. Éveil musical, avril 2015 ♦ En partenariat avec TSF JAZZ

IMG_3543   IMG_3544

IMG_3545   IMG_3546

14/06/14

La drôle d'idée de mon papa, de Rémi Chaurand et Alexandra Huard

IMG_1299

Ce matin, Thelonius n'a pas envie d'aller à l'école. Son papa dit d'accord, en route pour l'école buissonière !

Il l'entraîne alors dans une folle journée, programmée à l'instinct, sans contrainte, avec un copieux petit-déjeuner au bistro, la balade top chrono dans un musée, le shopping, le zoo, les bêtises aussi... bref la totale liberté. Quel rêve !

Les enfants vont avoir des yeux comme des soucoupes en découvrant ce papa fantasque, prêt à combler les moindres désirs de son bambin, quitte à lui faire louper l'école (mazette) et vont réclamer la même chose à leurs parents. Mais rassurez-vous, parents récalcitrants, la circonstance est exceptionnelle et donne son excuse en fin de parcours.

Sinon, cette lecture aura le dessein de faire rêver et vagabonder l'imagination. Les illustrations chatoyantes comblent aussi cette sensation d'évasion, de ravissement. La combinaison est réussie, pour une lecture gentillette et apaisante.  

Nathan, juin 2014

IMG_1300

IMG_1301

IMG_1302

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26/10/13

Le vieux Cric Crac, de Muriel Bloch et Alexandra Huard

IMG_9744

Il était une fois un roi qui refusait de marier sa fille unique et avait mis au défi ses prétendants en créant dans la nuit une montagne de sel. Quiconque serait capable de grimper jusqu'au sommet sans tomber obtiendrait la main de la princesse.

IMG_9745

Hélas, tous les garçons tombent comme des mouches, se brûlent les mains et rentrent éclopés. Le roi se félicite de sa trouvaille et crie déjà victoire.

IMG_9746

Or, la fille vient de rencontrer un jeune cavalier qu'elle apprécie énormément. Elle souhaite faire de lui son promis, aussi propose-t-elle à son père d'accompagner le prétendant jusqu'à la montagne de sel pour l'aider dans son ascension.

IMG_9747

Mais c'est le drame ! La fille du roi va glisser et tomber au creux de la montagne, qui se referme aussitôt sur elle. Le cavalier rentre seul au château, le roi est éploré. Ses soldats tenteront de secourir la princesse, sans succès, et les années vont passer.

IMG_9748

La jeune fille est donc tombée au fin fin fond de la montagne et a trouvé refuge dans une maison couverte de feuillage, qui appartient au vieux Cric Crac. Celui-ci est tellement vieux que lorsqu'il marche, ses os font cric crac, cric crac, cric crac. Sa barbe grise est si longue qu'il marche dessus. Bref, il découvre la princesse et la garde prisonnière chez lui.

IMG_9749

Tous les matins, le vieux bonhomme cherche sous son lit une échelle minuscule et ferme la porte à clé avant de partir. Il rentre le soir, passé minuit, les poches pleines d'or et d'argent. Il mange de bon appétit, puis se couche et s'endort avec sa longue barbe grise en guise de couverture.

Sept longues années vont ainsi passer. Un matin, le vieux oublie la clé sur la table. Vite, la princesse s'enferme et ignore les supplications du vieux Cric Crac. Elle veut s'enfuir, retrouver son château, son père, son cavalier, sa vie, sa liberté...

Ce conte des frères Grimm raconté par Muriel Bloch est absolument remarquable ! L'auteur explique en fin d'ouvrage que c'est un des tout premiers contes qu'elle a racontés et sur lequel elle a choisi de travailler à nouveau, en y apportant quelques modifications. Car ce conte est effectivement saisissant : son ton, son mystère, son impact, sa ritournelle, sa forêt sombre et angoissante, son vieux bonhomme qui geint encore toutes les nuits... Mazette, quelle rencontre !

Et Muriel Bloch est une conteuse hors pair. Ecoutez, écoutez son Cric Crac, Cric Crac, Cric Crac... Vous vous surprendrez à fureter sous le lit avant de vous coucher, juste comme ça.

Un album entêtant, aux illustrations poignantes, qui ne manquera pas de hanter vos nuits !

Le vieux Cric Crac (1CD audio) de Muriel Bloch et Alexandra Huard (Syros, septembre 2013)

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18/09/13

“Sans magie, la vie a un goût d'épouvante.”

IMG_9230

L'héroïne, Miss Katherine Stephenson, n'a que douze ans et pourtant elle est rusée, finaude, intrépide et épatante. Tout ça, tout ça. Elle va même tenter de sauver sa famille, en empêchant le mariage prévu entre sa sœur aînée et un vieux monsieur bourré de sous. Cela ne se peut pas, Kat décide alors de mettre un peu de magie dans sa vie, sans baguette, ni poudre de perlimpinpin. En fait, elle a juste besoin des livres de sa maman, qui était une sorcière, eh oui. Hélas, c'est sa sœur Angéline qui les garde jalousement, bien planqués dans sa chambre.

Angéline est une chipie, elle a un caractère trempé, elle est mesquine, a la langue fourchue, ne se laisse pas conter des sornettes, elle a l'esprit aiguisé et détecte les mensonges à des kilomètres à la ronde. Elle prétend protéger sa petite sœur, elle aussi une chipie, parce qu'elle n'est encore qu'une enfant, voyons. C'est sans se douter que la petite Kat a été honorée d'un héritage qui va peser lourd, lourd sur ses épaules. Car le sens de la famille est essentiel chez les Stephenson, certes les filles supportent une belle-mère acariâtre avec diplomatie et bienséance. Pourtant, elles rêvent de bichonner les souvenirs de leur maman, d'alimenter la flamme.

La famille est au bord du déshonneur ? C'est une question de point de vue. Avec son innocence, sa fraîcheur et sa vivacité, Katherine va plonger dans une folle aventure, avec des histoires de bal à la campagne, d'un bandit de grand chemin, d'amour véritable qui surgit de l'autre bout du pays, de sorciers fourbes et d'un ordre secret qui veille au bon grain de la magie... C'est un roman qui mélange les genres, pour notre plus grand plaisir. L'auteur a puisé son inspiration dans ses lectures de prédilection (Jane Austen ou Georgette Heyer) en y intégrant une touche de fantaisie fort appréciable. Vous obtenez une lecture papillonnante, avec de l'esprit, de l'humour, des aventures insensées et des personnages tous très attachants. Souhaitons que la suite soit traduite prochainement.

Kat apprentie magicienne, par Stephanie Burgis (Seuil jeunesse, mai 2013 - traduit par Rosalind Elland-Goldsmith)
ill. de couverture : Alexandra Huard

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21/01/13

Un amour sur mesure ☺

IMG_8559

Dans le pays de Micromagne, deux habitants sont si malheureux que même le soleil a honte de briller. Garganton, le géant minuscule et Mimolette, la naine immense, sont rejetés par les habitants de leur royaume à cause de leur problème de taille. Mais ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Parfois les différences rapprochent...

Un joli petit roman, qui raconte que les contraires s'attirent (et se complètent !) c'est mignon comme tout, magnifiquement mis en valeur par les illustrations d'Alexandra Huard.

Ce roman a déjà été édité en 2008 avec les illustrations de Marjorie Pourchet.

Un amour sur mesure, par Roland Fuentès - illustrations d'Alexandra Huard (Nathan, 2012)

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/01/12

Pêle-mêle Clarabel #50

Trois rendez-vous qui m'ont donné le sourire ! 

IMG_6556

Parce que j'aimé la tronche des deux chiens, Scipion et Hannibal. Ils aiment leur confort et qu'on s'occupe d'eux, ils veulent des repas à des heures régulières, ils aiment les balades dans le parc en toute tranquillité, ils savourent le calme de la maison et les odeurs délicieuses de la cuisine. Alors pourquoi LA CHOSE viendrait-elle tout bouleverser ? Et le pire, c'est qu'ils n'ont rien vu venir. Pourtant, tous les indices étaient là, sous leur museau :  soudain leur maîtresse est devenue plus gourmande et plus ronde, son amoureux ne cessait d'être prévenant, ensemble ils faisaient des achats à l'utilité douteuse ou se mettaient à repeindre les murs de la chambre en une couleur rosâtre qui soulevait le coeur et donnait mal à la tête. La vie avec LA CHOSE risque d'être bien perturbée, se disent-ils... 

La Chose, par Béatrice Fontanel & Alexandra Huard (Sarbacane, 2011)

IMG_6558

C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé la petite bande de l'Hôtel Etrange dans cette nouvelle aventure. Alors que Marietta et ses amis se préparent à célébrer le printemps, avec des chansons et une pièce de théâtre, trois brigands sèment la zizanie en kidnappant la jeune héroïne. En fait ils aimeraient qu'elle leur vienne en aide pour retrouver leur saphir qui a été dérobé. J'avais déjà beaucoup apprécié le premier volume, mais il me semble que j'ai préféré celui-ci. Il est léger et en même temps un peu dramatique dans le suspense, oh ce n'est pas méchant non plus, il me fait aussi penser à la fameuse histoire de Tomi Ungerer, Les trois brigands, et puis c'est drôle, le petit monstre Kaki est fainéant et a toujours le mot pour rire. Voilà qui confirme tout le charme et l'intelligence de cette série. 

Hôtel Etrange, tome 2 : La mélodie du Grogouille par Katherine & Florian Ferrier (Sarbacane, 2011)

IMG_6560

J'aime beaucoup Anouk Ricard, qui, sous un trait naïf et d'apparence enfantine, n'écrit pas que pour les enfants, la preuve avec son commissaire Toumi. C'est à glousser de bonheur. Nous avons là quatre histoires d'enquêtes criminelles menées avec flegme par notre commissaire et son assistant Stucky (plus débile, tu meurs !). Les deux font la paire, ils se rendent sur les lieux du crime, ils notent les indices et ils interrogent les suspects, ils passent généralement une bonne nuit de sommeil au cours de laquelle Toumi fait souvent des rêves bizarres, on ne sait pas trop avec quelle logique le commissaire parvient à ses fins mais toujours est-il qu'il convoque tous les protagonistes de l'affaire et désigne le coupable sans se tromper. C'est basique, mais tourné avec un sens de la dérision qui est absolument hilarant. Fondamentalement absurde, complètement déjanté, avec des références de seconde zone, comme le tueur en série qui est fan du chanteur Carlos, c'est un album sous forme de BD qu'il ne faut pas hésiter à découvrir.
A signaler que Coucous Bouzon figure dans la sélection 2012 du festival d'Angoulême dans la catégorie livre d'humour. 

Commissaire Toumi : Le crime était presque pas fait - Anouk Ricard (Sarbacane, 2008)