06/11/17

Pêle-Mêle : Buffalo Bill - Olivia joue les espionnes - La rentrée de Lison - Dis, pourquoi tu cries ? - Binek et Paupiette

Buffalo Bill

William Cody est un vieil homme sur le point de mourir, quand il reçoit la visite du Grand Esprit du Bison. Ce dernier souhaite l'interroger sur son parcours, et savoir s'il est fier de tout ce qu'il a pu accomplir dans sa vie. N'hésitant pas une seconde, William lui raconte en détails son existence riche en péripéties, son enfance à convoyer du bétail, son expérience au Pony Express, puis la guerre et son ralliement auprès du général Custer, l'essor du chemin de fer, la conquête des territoires, le massacre de troupeaux entiers de bisons, et enfin sa parade pour raconter l'Ouest sauvage selon Buffalo Bill... Au fil du dialogue, au-delà de toute condamnation, un mot vient finalement ponctuer cette vie incroyable - c'est le rêve. 

Cet album retrace avec brio le parcours d'une légende à travers une histoire palpitante et épique. On y trouve une certaine majesté dans ce grand format aux illustrations fascinantes, et bien évidemment une passion partagée pour le grand Ouest américain. Une magnifique lecture, qui fait voyager et bien évidemment rêver !

Buffalo Bill, de Taï-Marc Le Thanh & Lucile Piketty

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

Olivia joue les espionnes

Olivia est de nature coquine et turbulente. Un jour, elle surprend une conversation téléphonique de sa maman qui se plaint d'elle. C'est décidé, elle va prendre des mesures drastiques. Oh, oh, se dit Olivia, qui décide d'espionner plus loin sa maman pour éviter d'être prise au dépourvu. Cela se précise quand elle entend ses parents échanger quelques idées, comme l'expédier à un endroit qui serait “une véritable institution”. Après avoir pris des renseignements auprès de son maître, Olivia tire hâtivement des conclusions - elle va finir en prison ! Olivia se prépare donc, la mort dans l'âme, à quitter son cocon douillet pour subir sa terrible punition.

Quelle drôle d'aventure pour notre Olivia fétiche ! Où l'on découvre dans cette lecture combien est grande l'imagination des enfants et comme c'est vilain d'écouter aux portes. Le quiproquo est énorme et source de situations vraiment drôles. Une très chouette lecture. ☺

Olivia joue les espionnes, de Ian Falconer

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

La Rentrée de Lison

Place à une autre héroïne aussi espiègle et surprenante. Lison est une petite fille tellement impatiente d'aller à l'école, qu'à la veille de la rentrée, elle est excitée comme une puce et fait des bonds sur son lit jusqu'au bout de la nuit, si bien qu'au réveil c'est la soupe à la grimace. En classe, Lison apprend à vivre avec ses camarades, à partager, à faire des dessins et à ne pas déborder sur la feuille du voisin, à épater la galerie pendant la récré, à dire des gros mots en gloussant, à donner des baisers dégoûtants, à se fâcher avec sa meilleure copine, à ne pas salir sa blouse et à exprimer sa fibre artistique en jouant de la musique...

C'est simple, mais impayable. Ce sont 14 histoires courtes, mais qui font mouche, car elles épinglent toutes avec humour et tendresse des moments privilégiés dans la vie des jeunes écoliers. Il n'est pas une histoire qui leur évoquera quelques souvenirs ! C'est léger et d'une justesse remarquable. Existe aussi : Les nuits de Lison.

La rentrée de Lison, d'André Bouchard

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

Dis pourquoi tu cries

C'est l'histoire d'un coq qui se met à chanter tôt, beaucoup trop tôt. Ses camarades de la ferme sont paumés, mais rouspètent. Les uns après les autres, ils viennent donc s'époumonner auprès du coq pour former une chorale tonitruante et tapageuse. Quelle cacophonie ! Heureusement, la poule vient remettre de l'ordre dans cette monstrueuse pagaille.

Non seulement l'histoire est très, très drôle, mais elle se découvre aussi par la magie du pop-up et un graphisme percutant. Un album qui inspire de la joie et du rire. À découvrir dans le même registre : Dis, pourquoi tu boudes ?

Dis, pourquoi tu cries ? de J.R. Catremin & Arnaud Roi

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

Binek et Paupiette dans le temple maya

On ne compte plus les albums qui deviennent de véritables jeux de piste, sous forme de labyrinthes à décortiquer, comme cette histoire de Binek et Paupiette dans le temps Maya. Le jeune garçon a perdu son chien, qui adore courir dans tous les sens et faire tourner en bourrique son jeune maître. À lui de le courser dans les couloirs du temple, et même à travers la jungle, croisant sans frémir des créatures féroces, et des éléments en furie.

Avis aux aventuriers : accrochez-vous ! Cela tourbillonne et ça bouillonne tous azimuts. Cela nous entraîne dans un univers foisonnant de détails et d'illustrations confondantes. Il faut garder l'œil ouvert et l'esprit en éveil. En bonus, chaque double page comprend un défi supplémentaire sous la forme de "cherche et trouve" un symbole maya, un masque rituel, un singe voleur ou un serpent. Une lecture qui vous calme un môme pendant un bon moment. ☺

Binek et Paupiette dans le temple Maya de Krzysztof Laniewski-Wollk

De la martinière J., 2017

  


19/10/17

Pêle-Mêle : Une si charmante verrue sur le nez - À pas de loup - La bête de mon jardin

Une si charmante verrue sur le nez

Léon déteste ce qui est joli, mignon, gentil et sympa. Il n'aime pas non plus les gens, surtout quand ils sont polis et affables. Aussi, lorsqu'il rencontre Gertrude Crocheblaze, c'est le coup de foudre. Elle a tout pour plaire à notre loustic - le cheveu filasse, le menton en galoche, les dents noires, les yeux globuleux et une charmante verrue sur le nez. Gertrude est aussi une sorcière, affreuse et mauvaise. C'est dit, Léon et elle forment le couple parfait.

Nos deux amoureux décident un jour de partir en voyage, en Afrique. Ils ne rêvent pas de paysages romantiques, mais se réjouissent de rencontrer des crocodiles hideux et des hippopotames obèses. Hélas, sur place, ils tombent sur les trois animaux les plus débonnaires de toute l'Afrique - Richard, le lion végétarien, Alfred, l'éléphant élevé par une duchesse anglaise et Émilie, la tortue timide.

Quelle calamité d'avoir des voisins dégoulinants de politesse ! Léon et Gertrude n'ont vraiment, vraiment pas de bol. Dans leur désir d'affronter le laid, le moche, l'horrible, ils n'ont que faire du lisse, du mielleux, du contrit. Et boum, au volant de leur voiture polluante, en vadrouille dans la savane, notre couple teigneux ne voit soudain plus qu'un écran noir à travers leur pare-brise.

Pourquoi, comment ? C'est toute la férocité de cette histoire, racontée non sans humour noir, et qui met en scène deux affreux jojos dans une aventure follement rocambolesque. André Bouchard met à l'honneur deux méchants pas charmants, en accentuant bien le sordide, et c'est très, très rigolo ! La chute finale est tout aussi désopilante. ☺

Une si charmante verrue sur le nez, d'André Bouchard

Seuil Jeunesse, 2017

 

------------------------------

 

A pas de loup

Claire et Louis passent la nuit chez leurs grands-parents, quand ils sont saisis d'une petite fringale nocturne. Ils se faufilent hors du lit, en toute discrétion. Du moins, c'était leur intention car les enfants ne vont cesser d'être maladroits, de buter dans les meubles, de briser des vases, de renverser le lait dans la cuisine ou de casser la branche du cerisier.

Quel ramdam ! Forcément, cela attire l'attention de Papi et de Mami... et là Coco le toucan, Grangrogris l'éléphant ou Minouchette la tigresse endossent toute la responsabilité et servent judicieusement d'alibis.

En voilà une lecture étonnante, qui fait appel à l'imagination et qui mélange avec subtilité le rêve et la réalité. Les illustrations baignent dans une ambiance claire-obscure de toute beauté. C'est apaisant, et le texte d'une grande poésie parachève l'impression d'ensemble d'une lecture pleine de douceur.

À pas de loup..., de Christine Schneider & Hervé Pinel

Seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------

 

 

La Bête de mon jardin

Dans sa chambre, un garçon scrute derrière sa fenêtre la pénombre du jardin. Caché dans les buis, se trouve une bête. Il le sait, il devine sa silhouette, il la redoute également, mais il décide de sortir pour s'en approcher. Inversement, la bête scrute l'enfant depuis sa cachette. Il sent son odeur et s'en pourlèche les babines. Il n'y a pas que le garçon à avoir été nourri de légendes et de contes du soir... La bête aussi connaît ses classiques et craint l'homme... le chasseur.

C'est donc un troublant jeu de miroirs qui s'orchestre sous les yeux du lecteur. L'enfant et la bête s'observent, mais tous les rôles ne sont pas définis et les mythes entretiennent le mystère. Et puis, il y a aussi le jeu des lumières, celui de l'imagination. En gros, c'est un jeu de dupes. Entre songe et illusion, cet album séduit, par ses jolies découpes, son univers graphique et ses couleurs crépusculaires. Un bel exercice de style, qui fait appel au pouvoir de l'imagination.

La bête de mon jardin, de Gauthier David & Samuel Ribeyron

Seuil jeunesse, 2017

 

 

29/04/17

Pêle-Mêle : Mort au loup ! - Les nuits de Lison - Petite sœur

mort au loup

L'heure de la vengeance a sonné. Les trois petits cochons ont rejoint un camp d'entraînement militaire pour se payer la tête du loup. Cela fait des siècles que les loups mangent les cochons, c’en est trop ! Sous la coupe d'un vieux chien de chasse combatif, nos jambonneaux sur pattes n'en mènent pas large : ils n'ont franchement pas de sous à dépenser en bombardiers ou en mercenaires. Leur mission s'annonce compromise, à moins d'opter pour la ruse ! C'est bien simple : il suffit aux petits cochons d'attirer le loup dans un piège - dans leur maison - et là, nos jeunes amis lui sauteront dessus pour lui faire la peau. Gnak gnak gnak. Cela va être sanglant, sans pitié, abominable.

Toutefois, le spécimen qu’ils rencontrent perturbe leurs combines. L'animal n'est pas féroce, au contraire il clame de grands discours sur l'amitié entre cochons et loups. Il fait fi de leur guerre ancestrale et accepte l'invitation à prendre le thé chez eux. En toute bonne foi. La porte se referme sur nos protagonistes... Un cri déchirant s'échappe de la page suivante. Serait-ce un remake de la maison des horreurs ? Pour le découvrir, courez chez votre libraire pour dévorer cet album de Philippe Jalbert à l'humour dévastateur. J'ai clairement adoré cette lecture. C'est désopilant, inattendu, fin et surprenant. Je recommande chaudement ! ♥

♥♥♥ Mort au loup ! de Philippe Jalbert ♥♥♥

Seuil Jeunesse, 2017

 

les nuits de lison

André Bouchard se lance dans une nouvelle série pour les plus jeunes, avec une héroïne attachante et intrépide, Lison, dont l'imagination redoutable va donner des nuits blanches aux parents ! L'album se décline en 14 séquences courtes au cours desquelles la fillette multiple énergie, roublardise et intelligence pour échapper au rituel du coucher. Son but : rejoindre le lit des parents. Pour décrocher la timbale, Lison ne recule devant rien : ses doudous ne cessent de la fixer de leurs yeux étranges, il y a un moustique qui veut sucer tout son sang, les étoiles éclairent la nuit du ciel mais pas celle de sa chambre, et si on lisait encore une histoire avant de dormir ? Bref. L'enchaînement des anecdotes interpelle le lecteur qui se reconnaîtra forcément dans l'une ou l'autre des situations. C'est d'une grande justesse, mais raconté avec humour et dans la bonne humeur ! Un chouette rendez-vous avant l'exinction des feux. ☺

Les Nuits de Lison, d'André Bouchard

Seuil Jeunesse, 2017

 

petite soeur

Plus qu'une histoire, c'est d'abord une lettre adressée à une petite sœur, dont on ne sait pas bien d'où elle vient, mais il y a fort à parier qu'elle a été abandonnée par les extraterrestres qui la trouvaient trop pénible. Son arrivée sur Terre n'a pas été de tout repos - pas de bol, c'est tombé sur sa famille ! La petite sœur est en effet une pipelette invétérée, elle aime gribouiller les livres, coller des gommettes sur le chat, arracher la tête des princesses, mordre, souffler les bougies des gâteaux d'anniversaire qui ne sont pas les siennes... Plus qu'une adversaire, ou une intruse, la petite sœur s'avère avant tout une alliée formidable, un reflet du miroir et même un alter ego, dont on ne pourrait plus se passer ! Finalement, être sœurs n'est pas la même chose qu'être amies. “Ce n'est ni mieux, ni moins bien. C'est différent.” Les sœurs sont tour à tour partenaires de bagarres et de jeux, mais elles tissent à leur façon une relation de tendresse en entremêlant les hauts et les bas d'une complicité inaliénable. Dès lors, j'ai succombé à la lecture de cet album, qui parle de la famille, en des termes simples, doux et cocasses, à travers un univers graphique tout aussi surprenant et remarquable. Une très belle découverte, pleine d'humour et d'authenticité. ☺

Petite sœur, de Joana Estrela

Seuil Jeunesse, 2017

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30/04/16

Le Pacha qui s'ennuyait, par André Bouchard

IMG_6580

Le Pacha dans son palais fastueux avait tout pour être heureux. Du moins, pensait-il que le bonheur se résumait à une multitude de serviteurs pour combler tous ses désirs, des soieries, des bagues, des mets savoureux... Las, notre Pacha n'y trouve plus son compte.

Il convoque un Génie pour le sortir de sa léthargie et lui ordonne de transformer sa vie au goût de navet amer et de lui donner une saveur de compote de mangues. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le génie lui ôte tous ses artifices et l'expédie en pleine rue du village, dépenaillé, méconnaissable.

Il croise sur son passage un obscur individu qui menace de le fouetter, mais notre Pacha joue le fier-à-bras et tient tête. Épaté par son courage, toute la foule va finalement lui porter secours en se liguant contre le malotru. Et de porter en héros notre Pacha qui ne se reconnaît plus.

En route pour le Palais, déclare-t-il sans oser révéler son identité. Tout son staff a déserté les lieux. Qu'importe... Pacha et ses nouveaux amis prennent leur quartier et font ripaille dans la joie et la bonne humeur. Notre Pacha est comblé de bonheur. Fi de l'ennui ! Il remercie chaleureusement le Génie venu aux nouvelles.

Et de conclure cette aventure salutaire sur une note d'humour en rappelant aux lecteurs le sens à donner à son existence. Simple, efficace, une lecture au taquet. ^-^

Seuil Jeunesse / Avril 2016

IMG_6581   IMG_6582

IMG_6583

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23/11/15

L'Après-midi d'une fée, d'André Bouchard

IMG_5203

Margot est fière de monter à son amie Hortense son nouveau costume de fée qui brille de partout. Ni une ni deux elle lui fait aussi quelques tours de baguette magique : une chaise transformée en citrouille, qui devient à son tour un carrosse, avec des pigeons en guise d'attelage... Mais flûte et crotte de bique à ressort ! Rien ne se passe comme prévu. Margot s'agace et ne supporte plus les ricanements de son amie. Elle s'emporte et agit sur un coup de tête en la transformant en crapaud. Mais comprend trop tard qu'elle vient de commettre une terrible erreur... Que va dire la maman d'Hortense ?

Les histoires d'André Bouchard sont toujours pleines d'humour et de surprises, ce qui ne manque pas d'inspirer un méli-mélo de sentiments (excitation, doute, angoisse, peur & soulagement). La suite de la mésaventure de Margot et sa petite copine Hortense est en effet absolument jubilatoire et source de grands éclats de rires. Et j'aime naturellement ce gros bouledogue à la mine patibulaire qui se promène dans le parc et s'affiche en gros plan sur plusieurs pages... ;-)

Seuil Jeunesse / Octobre 2015

IMG_5204   IMG_5205

IMG_5207   IMG_5208

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Ernest Maître du Monde, d'André Bouchard

IMG_5198

Ce livre contient une terrifiante histoire de microbe, avec risque d'une grave contagion ! Méfiez-vous, amis lecteurs.

Tout commence lorsque l'éminent professeur Plöck découvre un nouveau microbe - Ernest - un affreux parasite, très dangereux. Celui-ci refuse d'être le sujet de son étude et décide de prendre les rênes de son destin. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Il se glisse dans le corps du scientifique, s'installe dans son cerveau et prend possession du bonhomme, lui faisant accomplir toutes sortes d'inepties les plus farfelues (se déguiser en Petit chaperon rouge dans une corrida, provoquer les supporters d'une équipe de foot, affronter les Parigosenautos, décrocher la lune ou repeindre en rouge les Martiens). 

Plus c'est horrible, plus c'est cruel, plus c'est affreux, plus c'est moche, et plus Ernest jubile. Il a depuis abandonné sa victime sur Mars et est revenu sur Terre. Alors, gare à vous ! Si jamais vous voyez un chat bleu en train de prendre son bain dans une baignoire qui marche sur le dos d'un banquier volant... consultez le plus vite possible ! ;-)

Un livre complètement dingue, où il vaut mieux faut être sensible à l'humour dévastateur d'André Bouchard, pour s'assurer une bonne partie de rigolade. 

Seuil jeunesse / Avril 2015

IMG_5199   IMG_5200

IMG_5201   IMG_5202

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22/10/14

Y a un louuuuhouu ! par André Bouchard

IMG_2108

Sacré André Bouchard ! Le voici de retour avec cette terrifiante, mais non moins hilarante, histoire de loup venu effrayer une petite fille en train de dormir, mais l'animal va en perdre son latin, car l'enfant dort profondément (il a beau hurler à la mort, la fillette roupille de bon cœur). Le loup est agacé. Tant d'efforts... en pure perte. De plus, la chambre ressemble à un hall de gare où se croisent tous les monstres de la nuit.

Le loup, dépité mais belliqueux, n'est pas sorti de l'auberge. Il en a assez des plus prétentieux qui veulent la première place, mais s'en trouve fort aise de recevoir une aide providentielle. Il ne bouderait pas, non plus, contre un petit croquage de mère-grand en guise de digestif. C'est bien connu que la frustration met en appétit. Hélas pour lui, RIEN ne se passera comme prévu !

Et d'ailleurs, cette histoire est pas mal tourbillante dans ses diverses propositions et les chemins empruntés pour mieux égarer son lecteur. Un vrai album avec une intrigue à tiroirs ! Il faudra attendre la toute dernière page pour tirer au clair ce qu'il adviendra du loup, de la fillette et des autres créatures abominaffreuses. Vous n'avez qu'à bien vous accrocher à votre couette ! C'est vilain, tordu mais complètement désopilant. Cela dédramatise les peurs nocturnes, avec un formidable sens de la dérision. Mordant, mais génial  ! 

Seuil jeunesse, octobre 2014

IMG_2109

IMG_2110

IMG_2112

IMG_2113

Posté par clarabel76 à 12:15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12/11/13

Le Chat botté de Charles Perrault et André Bouchard

IMG_9763

À sa mort, un vieux meunier lègue la totalité de ses biens à ses trois fils. L'aîné hérite du moulin, le cadet de l'âne et le benjamin... du chat ! Seulement ce chat se révèle bien plus malin qu il n'y paraît...

IMG_9764

Plusieurs écoles s'affrontent autour de l'adaptation du Chat botté, le conte classique de Ch. Perrault. Voyons ici le cas André Bouchard.

IMG_9765

Une vraie partie de rigolade !

IMG_9766

André Bouchard s'éclate à fond, il trace un trait délicat et élégant sur la page, rend son chat plus fringant que jamais avec sa petite moustache et son oeil pétillant. Il glisse aussi des anachronismes truculents et de nombreux détails pleins d'humour. En somme, A. Bouchard impose sa marque de fabrique : une délicieuse impertinence et son amie la divine hardiesse.

IMG_9767

J'ai pris un grand plaisir à redécouvrir ce conte sous cet aspect ! On notera aussi un passage éclair du fameux lion qui ne mange pas de croquettes, nan, nan... 

Le Chat botté de Charles Perrault et André Bouchard (Belin jeunesse, coll. Contes des mille et un lieux, octobre 2012) 

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

22/10/13

L'abominable sac à main d'André Bouchard

IMG_9789

Vous l'ignorez peut-être, mais les sacs des mamans sont des créatures voraces et dangereuses !

IMG_9790

La bête passe son temps à tout avaler : portefeuille, peigne, bâtons de rouge à lèvres, chéquier, liste de courses, stylos, paquet de mouchoirs, agenda, parapluie pliant, maquillage, bonnet de laine, brosse à dents, dentifrice, foulard, cure-dents, etc. C'est un puits sans fond ! L'animal absorbe, absorde... Un jour, le sac a même avalé les clés de la maison !  

IMG_9791  IMG_9792

Mais maman est courageuse, maman est téméraire, elle plonge la main dans la gueule de la bête, inconsciente du danger. Seule la fillette reste sur ses gardes, elle se méfie du monstre qui sommeille, un jour il arrivera un malheur ! C'est un sac gobetout, impossible à dompter, mais maman refuse de s'en séparer. C'est pire qu'un animal de compagnie, c'est une partie d'elle-même.

IMG_9793

La fillette persiste et signe : il faut se méfier de l'animal, un jour il en aura assez des vieux jouets et des chaussettes qui traînent, il aura besoin de chair fraîche !

Humour grinçant ? Check. Histoire criblée de stéréotypes ? Check. Tout ça dans un but pour se moquer gentiment ? Check. Décidément, André Bouchard  ne cesse de délirer dans son coin avec ses albums qui font glousser dans les chaumières. Ce nouveau livre ne déroge pas à la règle, il est sympa et rigolo à parcourir, même si je l'ai trouvé un peu  moins pertinent que d'habitude.

L'abominable sac à main d'André Bouchard (Seuil jeunesse, octobre 2013)

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

25/10/12

L'histoire du soir #3 : Les lions ne mangent pas de croquettes, par André Bouchard

IMG_8058

Peut-être cet album sera-t-il davantage apprécié par les parents, car son humour parfaitement irrévérencieux saura leur arracher un sourire espiègle et un gloussement de rire incontrôlable.
Si, si, je vous jure.
Une fillette rêvait d'avoir un animal de compagnie, mais ses parents ne voulaient pas de chien ni de chat. Alors elle a amené un lion à la maison. Eh oui. Le roi de la jungle en chair et en os. Attention, ça va déménager dans le quartier.
Le lion, en effet, s'apprivoise comme un chaton, un peu d'exercice dans le parc, on s'écarte sur son passage, et puis il se nourrit tout seul, franchement quel est le problème ? Même les copains de Clémence ont adopté ce lion et jouent avec lui à cache-cache. Dommage qu'on finisse toujours par perdre un pote, à chaque fin de partie.
Alors, vous l'ignorez peut-être, mais le lion est fin psychologue, grand mélomane, il a aussi de lourdes responsabilités et fait souvent preuve de grande clémence face aux turpitudes des humains. Il est comme ça, le lion, c'est un grand seigneur !
Il faut à tout prix découvrir les illustrations d'André Bouchard pour appuyer son histoire : c'est à mourir de rire ! Que de finesse dans cet album qui fait preuve d'un humour mordant. C'est à souhaiter que les enfants en apprécient tout autant la cocasserie. En tout cas, moi j'adore ! 

Les lions ne mangent pas de croquettes, par André Bouchard (Seuil jeunesse, 2012)

IMG_8059    IMG_8060

IMG_8061

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,