18/05/20

Juste quelqu'un de bien, par Angéla Morelli

Juste quelqu'un de bien pocheUn vrai petit bonbon ! Je ne m'attendais pas à lire un roman aussi doux et prévenant... mais quel bien fou ! Cela a été une très agréable surprise.
Au cœur de l'histoire, il y a Bérénice, la trentaine, éternelle butineuse du samedi soir et qui commence à se poser des questions : pourquoi elle n'arrive plus à écrire une ligne ? pourquoi elle ne s'attache pas ? pourquoi sa mère ne lui a jamais parlé de son père ? Cassandre, sa mère exubérante, qui lit les tarots et vit seule dans un appartement entièrement rose, comprend mieux que jamais les silences de sa fille. Mais elle aussi attend son heure. Après tout, « parfois les choses se font lentement ».
Un jour, un journaliste toque à sa porte pour discuter de son art. Il s'agit d'Aurélien, lequel a déjà croisé le chemin de Bérénice par trois fois, sans jamais se souvenir d'elle. Cette apparition n'est pas anodine non plus. Encore un signe pour la jeune femme qui se sent curieusement à un tournant de son existence.
Cette lecture a ainsi le goût des retrouvailles (parfois douloureuses) et des non-dits (plus pour longtemps) mais elle peaufine son trait grâce à des dialogues savoureux et une galerie de personnages attachants ! Car il faut compter aussi sur la grand-mère Moune, fantasque et indépendante, la meilleure copine Juliette, jeune maman au bord de la dépression, les habitués du bar de quartier ou le perroquet impétueux qui se fondent dans ce décor charmant et convivial.
On se retrouve comme ça avec une lecture qui ♪♫ fait VLAM qui fait SPLATCH qui fait CHTUCK ou bien BOMP ou HUMPF parfois même PFFF ♫♪ ! C'était drôlement bien, dites donc. En tout cas, moi, j'ai BEAUCOUP aimé ! 😍
Effet cocooning assuré.

HarperCollins / Collection &H - format poche : 2019 - broché : 2017

⭐⭐⭐⭐

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


12/12/16

Ça a commencé comme ça, par Angéla Morelli

Véritable roman cocooning, bardé d'émotions douces et tendres, alternant aussi le sourire et le cœur gros ! C'est tout bon pour commencer cette nouvelle semaine (frisquette) de décembre. ♥♥♥♥

Ça a commencé comme ça

Flore, une jeune femme dynamique, se démène pour assurer un quotidien en dents de scie. Maman divorcée, pas forcément en très bons termes avec son ex, elle a trouvé refuge dans la maison de son père, un peu brinquebalante, mais nichée sous le soleil de la Dordogne. Le foyer est également marqué par l'absence de la mère de Flore, fauchée par la maladie une dizaine d'années plus tôt, et qui constitue un deuil encore douloureux pour la jeune femme et son père, lesquels n'ont d'ailleurs jamais osé aborder le sujet, préférant se voiler dans leur chagrin muet et pesant.

Bref. Flore doit gérer seule les soucis domestiques. Du matin au soir, elle s'active aux fourneaux, prépare ses pâtes pour les croissants et les chocolatines, pâtisse éclairs, religieuses ou muffins, mitonne ses confitures, bidouille ses décoctions à base de plantes médicinales. Flore a résolument mis sa vie entre parenthèses, au grand dam de sa meilleure amie Fanny qui lui rappelle de souffler un peu pour vivre d'audaces. Aussi, l'entrée en scène du beau ténébreux Corto fait frétiller les sens de notre héroïne de la racine des cheveux jusqu'aux ongles de ses orteils. ^-^

L'histoire s'écoule paisiblement, avec une note de légèreté, une pointe de fantaisie et une pincée de sensualité. C'est le moins qu'on attend d'une comédie romantique, bourrée de charme et de bonnes vibrations ! De fait, on s'y sent drôlement bien. On se sent comme chez soi, à écouter une copine nous raconter son histoire farfelue, avec ses hauts et ses bas, ses rêves et ses doutes. Pour avoir déjà eu l'occasion de lire les nouvelles d'Angéla Morelli, j'ai retrouvé ici cette formidable capacité à camper un univers attachant avec des personnages hauts en couleur et une frénésie ambiante qui donne envie de sourire.

Et justement, la lecture nous réserve de belles émotions, parce qu'il est question d'amour, de confiance en soi, de résilience, de deuil en latence, mais aussi de gourmandises, de pop culture, de dérision, de non-dits et de lâcher prise. Il y a de la vigueur et du pep's dans cette lecture, tour à tour désinvolte, sensible et grisante, ça a l'effet pétillant du champagne, c'est étourdissant et euphorisant, sans pourtant provoquer l'ivresse. J'ai beaucoup aimé cette sensation, beaucoup aimé prendre mon temps à lire cette histoire et passer des moments agréables en compagnie de Flore. C'est un très joli roman, à déguster en toutes saisons ! ♥

Harlequin, coll. &H - Octobre 2016

 

Posté par clarabel76 à 12:12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,