01/09/20

Pêle-mêle jeunesse : Sidonie Souris - Miranda Chocolat - Quand on était petits

SIDONIE SOURIS

Sidonie Souris adore écrire et ne manque pas d'inspiration pour rédiger de longues histoires riches en aventures. Jusqu'au jour où... panne sèche ! Sidonie n'a plus de jus et se trouve complètement désemparée. Sa mère lui suggère de se changer les idées en lui confiant une mission : cueillir quelques coquelicots qui bordent la rivière. Pour cela, il lui faut partir de bon matin, sacoche à l'épaule, et crapahuter des heures durant pour atteindre son objectif.

Après quoi, Sidonie aura gagné son Aventure ! Et de quoi noircir de pleines pages pour son plus grand bonheur. Le lecteur aussi aura le sourire aux lèvres face à cette héroïne aux yeux écarquillés sur le monde qui nourrit sa folle du logis ! De chouettes illustrations aux couleurs pimpantes pour une petite histoire débordante de fraîcheur - un régal pour les plus jeunes.

Sidonie Souris, de Clothilde Delacroix

Moucheron de l'école des loisirs, 2020

========================

 

Miranda chocolat

La vie de Miranda est rythmée selon un code très strict et établi par ses parents, ultrachics et très riches. Mais ils en oublient que la fillette a des désirs enfouis, comme sa passion secrète pour le chocolat. Depuis sa découverte de la fabuleuse pâtisserie du village, elle rêve d'embrasser cette carrière pour régaler les papilles ! Sa mère est outrée. De toute manière, seul son concours hippique ne trouve grâce à ses yeux. De son côté, son père est esclave de son important travail...

En apprenant que sa chère pâtisserie est menacée de fermeture, Miranda prend fait et cause pour la sauver. Elle découvrira ainsi les dessous cachés d'un géant industriel, la pollution gustative de la cantine et l'odieuse tromperie à servir des plats immondes sous des dehors mielleux. La supercherie ne peut plus durer. Dans le même temps, Miranda met à jour un secret de famille. Et là... patatras ! son monde s'effondre.

Étourdie par cette couverture, véritable promesse de gourmandises, je n'ai fait qu'une bouchée de cette lecture assez farfelue et qui cherche néanmoins à dénoncer les travers de notre monde saturé de malbouffe, de compétitivité et de faux-semblants. Au milieu de tout ça, ça reste une lecture extravagante avec des péripéties un peu folles. À noter que les frères Weasley n'auraient pas boudé les fameux Chocoboums !

Miranda Chocolat, d'Astrid Debordes & illustrations d'Anjuna Boutan

Neuf de l'école des loisirs, 2020

========================

 

Quand on était petits

Pour finir, clin d'œil à l'ouvrage de Soledad Bravi qui dorlote efficacement notre fibre nostalgique à travers ces chroniques autobiographiques (pastilles en bichromie) qui évoquent avec tendresse son enfance et les parties de rigolade avec ses frères.

C'est très court, ça fait sourire tout du long, je ne pense pas que je vais m'en souvenir très longtemps... mais j'aime toujours autant la touche d'humour et la note d'insolence dans le trait de Soledad. Elle termine d'ailleurs son récit en invoquant ses propres filles (le temps qui passe et la frustration de se dire qu'on n'en profite jamais assez). Bref.

On s'y retrouve quelque part... en tant que maman ou fille. C'est ça qui est bien aussi. 

Quand on était petits, de Soledad Bravi

Rue de Sèvres, 2020

========================