05/09/18

La femme secrète, d'Anna Ekberg

La femme secrèteLouise mène une vie tranquille sur une petite île danoise, auprès de son amant, Joachim, un écrivain de dix ans son aîné, quand débarque un bel homme, dans un costume élégant, qui prétend être son mari. Serait-elle Helene Söderberg, cette épouse disparue sans crier gare, laissant derrière elle deux enfants et une entreprise familiale prospère ? Petit à petit, Louise se raisonne et consulte des médecins pour recouvrer la mémoire. Parallèlement, Joachim refuse d'être quitté par la femme qu'il aime et mène sa propre enquête pour découvrir la vérité sur l'énigmatique Louise Andersen.
Les premiers pas de l'histoire sont simples mais efficaces. Sont convoqués suspense, non-dits, rebondissements, meurtre... On a donc du lourd, du bon, du poignant. J'étais tout de suite intriguée et curieuse d'avancer plus loin. Et puis, patratas...
Les révélations deviennent sordides - limite nébuleuses et choquantes. L'histoire part dans tous les sens et vire au glauque. L'auteur emprunte des chemins biscornus et brandit de sa sacoche des éléments nouveaux qui ne ressemblent plus à rien. Les personnages sont... bizarres. C'était comme être spectatrice d'un drame en plusieurs actes, sans la moindre émotion. Juste du détachement. C'est froid, distant. Je m'attendais à mieux, d'où ma déception.
Lecture correcte de Juliette Croizat pour Lizzie.

10/18 - Traduit par Hélène Guillemard

©2018 Lizzie - Lu par Juliette Croizat (durée : 14 h 30 env.)