03/11/20

Petite farandole de lectures : Gaspard dans la nuit - Mon père est un superhéros - Hippocampus, tome 2

Gaspard dans la nuit

Au cours d'une nuit extraordinaire, Gaspard, un petit garçon qui n'arrive pas à trouver le sommeil, va découvrir qu'il est entouré d'une multitude d'amis invisibles (ou peut-être pas aussi invisibles) !

Aglaé la souris, Alexandrie la taupe, Octave le lapin pianiste, Gédéon le pingouin qui a peur de l'eau... tous l'entraînent dans des histoires incroyables. Gaspard réalise également qu'il n'est pas le seul à ruminer ses angoisses au moment du coucher.

Et donc, les pages défilent et sont merveilleusement mises en valeur par les illustrations de Seng Soun Ratanavanh. Elles offrent une vision poétique et enchanteresse de cette balade nocturne !

Imagination foisonnante, rencontres et amitiés naissantes, cet album évoque les peurs enfantines et glisse des solutions facétieuses tout en délicatesse. C'est une lecture emplie de rêves et qui force l'imagination à lâcher prise... la plongée est ensorcelante. C'est admirable. 

Gaspard dans la nuit, de Seng Soun Ratanavanh

La Martinière Jeunesse, 2020

***************

Mon père est un superhéros

Le jeune narrateur affirme haut et fort que son père est un super-héros car c'est un chirurgien. Il passe son temps à sauver les gens !

Son métier est toutefois difficile et éprouvant. Son père doit souvent s'absenter - laissant leur foyer accessible aux potentielles attaques de monstres - mais pour rien au monde le garçon ne voudrait changer quelque chose.

Lui aussi rêve de devenir un super-héros du quotidien ! Comme un écrivain. Avoir le pouvoir de raconter des histoires et d'enchanter les lecteurs. Car il n'envisage pas d'être juste supernormal.

Cet album est une déclaration d'admiration sans borne pour les professions qui se dévouent aux autres et a une résonnance toute particulière en cette période mouvementée. Un message fort mais traité avec humour, bravo !

Mon père est un super-héros, par Arnaud Cathrine & Charles Berberian

La Martinière Jeunesse, 2020

***************

Hippocampus tome 2

Le premier tome nous introduisait dans le monde complexe de l'Hippocampus, ce laboratoire hors du commun qui explore le cerveau, et nous présentait son créateur, Jules Varole, et sa fille Ada.

Dans cette suite, le laboratoire est menacé de fermeture. En colère contre son associé, Jules rue dans les brancards. Mais lors de l'affrontement, c'est le drame.

Ada et son ami Sigmund doivent reprendre le flambeau pour sauver les meubles. Ils vont risquer une expérience inédite - 17 secondes pour comprendre - et plonger dans l'inconscient des deux hommes.

Si vous recherchez une lecture avec du suspense, des complots scientifiques et des secrets de famille, optez pour cette série riche en rebondissements ! Par contre, petite frustration, un troisième tome est en cours (je supposais qu'il n'y en aurait que deux). Patience encore pour le dénouement... 

Hippocampus Tome 2 : 17 Secondes pour comprendre, de Bertrand Puard

Seuil jeunesse, 2020

***************


21/12/12

Plutôt manger mes godasses que d'avoir ta carapace, avaler du Canigou et me faire appeler Chouchou.

IMG_8426

IMG_8427

IMG_8428

IMG_8429

IMG_8431

L'histoire de Malo avait pourtant bien commencé. C'était un bébé très mignon, blond aux yeux bleus. Ses parents étaient si fiers qu'ils en avaient un sourire un peu idiot. Et puis, Malo a changé : ses yeux sont devenus marrons, comme son père, et ses cheveux sont devenus bruns, comme sa mère. Ce n'était pas grave. Il était toujours aussi joli.

Mais au bout de quelques semaines, une forme étrange a poussé dans le dos de Malo. C'était une coquille d'escargot ! Un phénomène inexplicable. Même les 213 médecins consultés demeurèrent perplexes devant son cas. Ses parents n'en firent pas un drame, ils couvèrent leur petit garçon d'amour et de cadeaux. Son grand frère était moqueur, comme tous les grands frères.

Les ennuis ont pourtant commencé dès lors que Malo a mis les pieds à l'école. Il est soudain devenu la risée des enfants, tous plus méchants les uns que les autres, avec en tête les frères William qui le baptisèrent Coquillette la mauviette. Car Malo n'était pas fortiche en sport, toujours le dernier à la course, au foot ou au basket.

Heureusement Malo avait une meilleure amie, Nina, qui le défendait toujours. C'est d'ailleurs avec elle qu'il va participer à la compétition annuelle de luge. Et là, le miracle se produit. Leur luge va se soulever du sol, prendre son envol et disparaître dans les airs. Malo et Nina vont boucler leur course ... sur la coquille et finirent les premiers !

Tout me plaît dans cet album : l'histoire est racontée par Julie Depardieu, écrite par Arnaud Cathrine et Florent Marchet, la musique est entraînante, on retrouve des artistes comme Matthieu Boogaerts, Jeanne Cherhal (la psy !) et Valérie Leulliot, les illustrations sont d'Aurélie Guillerey, que j'adore. Par contre, c'est très court, à peine 18 minutes d'écoute ... pour une promenade musicale et littéraire fort plaisante !

Coquillette la mauviette, concocté par Florent Marchet et Arnaud Cathrine (Actes Sud, 2012)
Avec la participation de Julie Depardieu, Mathieu Boogaerts, Valérie Leulliot, Jeanne Cherhal, Artus de Penguern, Raphaële Moussafir et Antoine Dezelli.