06/07/09

Artemis Fowl 6 / Le paradoxe du temps ~ Eoin Colfer

artemis_fowlPour sauver sa mère qui souffre d'une maladie magique, Artemis fait appel à Holly Short, son amie fée, pour l'aider à remonter le temps. Il doit en effet retrouver le lémurien de Madagascar, un animal en voie d'extinction, qui détient l'antidote, mais affronter son double âgé de dix ans qui, alors en possession de l'animal, va marchander le singe pour financer une expédition dans l'Arctique. Bienvenue dans le paradoxe du temps ! D'apparence sans queue ni tête, ce voyage dans le temps va offrir un face à face particulièrement excitant entre l'Artemis plus jeune, soit un gamin rusé et filou, et l'Artemis de maintenant, aguerri des missions crapuleuses. Cela permet aussi de constater la grande évolution dans la série. Que de chemin parcouru... (j'y reviendrai)

Dans ce sixième volume de la série, Artemis et Holly tentent donc de réécrire l'histoire passée pour sauver Angeline Fowl - petite pensée pour Hermione et Harry Potter qui ont utilisé un Retourneur de temps dans le Prisonnier d'Azkaban. Bien évidemment l'expédition va frôler le pire et connaître bien des mésaventures, notamment à cause du jeune Artemis de dix ans et du retour inopiné d'Opale Koboï (cf. le tome 4 pour faire sa connaissance).

Artemis Fowl est une série que je lis depuis plus de cinq ans maintenant, ce sont de bons romans d'aventures, dans la lignée de James Bond (cité en clin d'oeil, à ce propos). On y trouve beaucoup de technologie et de gadgets, mais aussi du fantastique (des fées lutines, un nain cleptomane ou même un centaure) qui se fond dans le décor à merveille. Ce sixième volume, à l'instar des précédents, est riche en action, en humour, en rebondissements, propose un voyage dans le temps et même une relation entre Artemis et Holly qui pourrait dépasser le simple cadre amical. Huuu. La série a bien grandi et chaque épisode reste un rendez-vous incontournable. Hélas je me sens un peu nostalgique des premiers tomes. Je ne suis pas allergique aux changements - Artemis est un personnage qui évolue vers le bien, alors qu'il était connu pour incarner la canaille - mais j'ai surtout peur de voir l'auteur s'élancer dans une série à rallonge et épuiser le filon jusqu'à définitivement dégoûter le lecteur. Parce que, mine de rien, ce tome 6 n'est pas le meilleur de la série non plus... malgré cela, il est très agréable à lire.

Gallimard jeunesse, Coll. Hors série Littérature, 2009 - 430 pages - 18€

traduit de l'anglais par Jean Esch

******

Oyez, Oyez, amis lecteurs, c'est l'heure du jeu qui permettra à 5 d'entre vous de gagner un roman Artemis Fowl !

Il vous suffit de répondre à 3 questions :

  1. Comment a eu lieu la première rencontre entre Artemis Fowl et Holly Short ?

  2. De quelle nationalité est l'auteur Eoin Colfer ?

  3. Quel est le titre du cinquième tome ?

(merci de donner vos réponses par email : clarabel76@yahoo.fr )

Un tirage au sort départagera les 5 gagnants. Bonne chance à tous !

edit du 9 juillet :  le tirage au sort a été effectué et les gagnants ont été avisés par email. Merci à tous les participants.
Les réponses aux questions étaient : 1) kidnapping  2) irlandaise  3) Colonie perdue.

A une prochaine fois ! 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


08/12/06

Artemis Fowl - Eoin Colfer

artemis_fowlFaut-il aimer Artemis Fowl ?

D'abord, qui est-il ? Un gamin de douze ans, héritier d'une fortune et fils d'un père aux activités louches (d'ailleurs porté disparu aux large des côtes russes depuis deux ans) et d'une mère déclarée folle qui s'enferme dans sa chambre. Artemis s'élève tout seul, aidé d'un homme à tout faire du nom de Butler, puissant colosse dévoué pour son jeune maître.  Artemis est aussi un génie, son récent exploit est d'avoir dérobé le Livre des Fées puis d'avoir kidnappé une certaine Holly Short (officier féminin du corps d'élite des fées) pour réclamer une rançon en tonnes d'or et arrondir ses fins de mois !...

Voilà pour le 1er tome. Dans le tome 2, Artemis Fowl devient l'allié des fées ! ... Hum, c'est louche ? Que signifie ce pacte d'alliance ? En fait, il réunit à nouveau Artemis et Holly pour une mission périlleuse et désespérante. Artemis veut sauver son père de la mafia russe, Holly doit enrailler l'insurrection des Gobelins qui veut prendre le pouvoir du pays des Fées. La série d'aventures ne laisse aucun repos à ces deux guerriers, la bataille est rude et le temps est compté !

mission_polaireQuoi retenir de ce début de série ? 1- c'est facétieux, malicieux, ingénieux... 2- Artemis Fowl est un anti-héros qui veut des sous et ne recule jamais devant l'interdit. 3- l'histoire est drôle, inattendue, riche en rebondissements 4-  on n'hésite pas à fantasmer sur un croisement entre James Bond et Indiana Jones habitant un pays imaginaire.  5- en plus de la féérie, des légendes et des contes, on découvre un univers opposé fait de technologies avancées et futuristes.  6- les dialogues sont percutants et incisifs. 7- Holly Short est un sacré bout de petite fée au caractère bien trempé 8- les personnages secondaires sont aussi attachants que les protaganistes "héros".  9- Artemis est drapé d'un flegme britannique absolument craquant.  10- finalement Artemis Fowl est un type bien, qui ne manque pas de jugeotte. Le tome 2 casse un peu son image de "génie du mal", il s'investit dans une mission d'équipe, ça le change. Toutefois il reste un gredin, un chenapan, un garnement, une canaille (etc...) mais on l'aime tout court !

Gallimard jeunesse / Folio jeunesse

  • A suivre :  Code Eternité (3) & Opération Opale (4) & parution récente en anglais The lost colony (5)

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,