10/11/17

David Bowie n'est pas mort, de Sonia David

David Bowie n'est pas mortJe suis clairement dans une thématique à fendre l'âme, ces temps-ci, et j'enchaîne les lectures bouleversantes à un point... Je ne suis plus qu'une flaque de larmes, c'est dit. Ce roman de Sonia David a également fait big-bang dans mon cœur et ma tête. Il a pour lui de parler de famille dysfonctionnelle, de parents qui s'éteignent, de deuil à absorber, de souvenirs à redorer, de portraits sans fard à dessiner... C'est tout ça, mais c'est surtout terriblement personnel, ça résonne partout, ça vous touche et ça vous interpelle.
Hélène a 52 ans et deux sœurs, Anne et Émilie, qui ont respectivement 55 et 49 ans. Elles mènent chacune une existence autonome et se voient une fois par an pour conforter leur lien sororal. Fin mai 2015, Hélène apprend par téléphone la mort de sa mère. Un choc, plutôt qu'un chagrin, car Hélène avait pour sa mère, égoïste et fantasque, des sentiments contradictoires. Un an plus tard, c'est au tour de son père de tirer sa révérence - un père doux et mystérieux, qui aimait défendre ses idées avec ardeur.
Hélène et ses sœurs, Anne et Émilie, sont donc tiraillées entre la tristesse et la colère, jugeant, blâmant, condamnant. Leur mère était une “connasse” sans cœur, qui ne montrait jamais son affection, mais exerçait un chantage affectif à sa façon. A contrario, leur père brillait en société, se passionnait pour les débats et luttait contre les injustices, il avait abandonné le foyer familial, refait sa vie et s'était brouillé avec l'une de ses filles, il en souffrait mais avançait sans se retourner. Hélène et ses frangines ont ainsi grandi entre le marteau et l'enclume, se forgeant au mieux leur force de caractère et leur désir d'indépendance. Elles ont rapidement mis les voiles pour échapper au naufrage, mais se retrouvent pour gérer ensemble le deuil, pour évoquer leurs souvenirs, pour ranger, jeter, classer les papiers, pour organiser les funérailles, et disperser les cendres, pour se lancer dans des démarches administratives et renoncer à leur héritage.
Au milieu de ces deux disparitions, vient se glisser David Bowie. L'artiste est décédé début janvier 2016. Et avec lui, s'envole une autre part de l'enfance et déferlent les réminiscences d'un passé oublié. C'est toutefois à travers lui que la narratrice parvient à tisser les liens familiaux, à reconstruire son arbre bancal et à retrouver sa place sur l'échiquier. Elle nous raconte son histoire avec force et authenticité, c'est tout à la fois émouvant et bouleversant. D'une grande justesse, et d'une sincérité aussi magnifique que déconcertante.
En somme, j'ai beaucoup, beaucoup aimé. 

Fantastique Micky Sebastian qui est la lectrice pour Audible Studios de cette histoire renversante. 


>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Robert Laffont (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Micky Sebastian - Durée : 4 h 18 

 

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07/11/17

Agatha Raisin enquête #7: À la claire fontaine, de M. C. Beaton

À la claire fontaine

À Ancombe, village voisin de Carsely, les passions se déchaînent autour d'une source d'eau douce qu'une société chercherait à exploiter au grand dam des autochtones. Peu soucieuse des tensions, Agatha Raisin accepte le poste d'attachée commerciale de l'entreprise conspuée. Et tombe sous le charme de son président, le jeune et fringant Guy Freemont, malgré les ricanements désobligeants sur la différence d'âge. Inutile de préciser combien Agatha se sent seule et délaissée face à l'indifférence de James Lacey. Ce dernier est enfermé chez lui, n'a plus de temps à lui consacrer, se montre froid et distant, vraiment pas cool. Son attitude frise l'insulte et la goujaterie. Je soutiens fermement Agatha dans son désir d'oublier son désespoir dans les bras de son toy-boy ! Au diable, James... D'ailleurs, même leur tandem d'enquêteurs est rompu et c'est avec Roy Silver qu'elle choisit de jouer les fouineuses après qu'un nouveau drame est venu perturber la tranquillité de la campagne anglaise. Ceci dit, James n'a pas dit son dernier mot et trace sa route en parallèle, non sans manifester sa désapprobation et ses sautes d'humeur. Better luck next time, James. 

Tome après tome, cette série me régale et ne me déçoit pas. Elle possède un charme tourbillonnant qui est aussi l'assurance de bonnes heures agréables à passer en compagnie de notre Miss Marple version rock. C'est délicieusement loufoque et déjanté. Sentimentalement, notre héroïne a encore du chemin à parcourir et demeure incurablement inconstante. Croisons les doigts pour que sa sage décision finale tienne la distance ! ☺

>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Françoise Carrière

 Go Agatha ! ♥

01/11/17

In Tenebris (La trilogie du mal #2), par Maxime Chattam

in tenebris audio

Deux ans après son enquête cauchemardesque subie dans L'âme du mal, Joshua Brolin a démissionné de la police et travaille en privé pour aider les familles à retrouver leurs proches disparus. Son expérience et son analyse de profiler ont rapidement fait son succès. Engagé sur une nouvelle disparition, Brolin est ainsi amené à se rendre à New York où il rencontre l'inspecteur Annabel O'Donnel, dont l'équipe travaille actuellement sur une série de kidnappings qui les fait flirter avec l'innommable - victimes scalpées, corps amoncelés dans un wagon, secte monstrueuse, gourou sanguinaire, et j'en passe. Pour Annabel, cette enquête dépasse l'entendement. Elle n'hésite donc pas à se servir des connaissances de Brolin pour avancer dans les limbes de l'Enfer.

Il y a un léger mieux dans ce deuxième épisode que j'ai trouvé moins ronflant et allégé en détails didactiques. Chattam s'inspire toujours des séries américaines pour conduire son intrigue - petite pensée pour Twin Peaks, avec le sinistre Bob et le dénommé Lynch, mais sans le café ou la cherry pie ! La mécanique est tout de même imparable, puisqu'il lâche facilement du suspense en fin de chapitre pour inciter à tourner les pages plus vite. Il affûte également sa prédilection pour la perversité de l'âme humaine en croisant des histoires hallucinantes et effroyables. Son histoire est franchement tordue et soulève des hauts-le-coeur. Cette fois, Brolin n'est plus le seul impacté et la nouvelle recrue, Annabel, aura beau jeu de se frotter aux arcanes maléfiques dans le dernier volume de ce triptyque. Une lecture traumatisante, mais pas encore aboutie car j'avais deviné le dénouement et déploré le style mielleux ou les expressions à deux balles, comme la tige de nicotine, tsss.

Prochain épisode : Maléfices !

>> Ce livre audio est proposé par Audible en téléchargement.

Texte lu par Véronique Groux de Miéri & Hervé Lavigne - Durée : 15 h 26

Série : La trilogie du mal, Livre 2

©2004 Éditions Michel Lafon (P)2008 Éditions VDB

21/10/17

L'Âme du Mal (La trilogie du Mal #1), de Maxime Chattam

L'âme du mal AudibleJuliette Lafayette, une étudiante en psychologie, est enlevée par le tortionnaire Leland Beaumont... et sauvée in extremis par Joshua Brolin, ancien agent du FBI, travaillant désormais à la police de Portland, en sa qualité de profiler. Un an plus tard, de nouvelles découvertes macabres viennent ressusciter le fantôme de Beaumont car des similitudes apparaissent dans le modus operandi et perturbent leur conviction d'avoir mis un terme aux actes criminels du tristement célèbre Bourreau de Portland. Brolin relance l'enquête, retrouve Juliette et s'inquiète du tournant de cette affaire.

Roman auréolé de sa réputation implacable, L'âme du mal se présente d'emblée comme un rendez-vous de noirceur et d'extrême violence. On a en effet une débauche de scènes morbides, scrupuleusement déballées avec des détails sordides, au fil d'une enquête pointilleuse et ahurissante en révélations. Mieux vaut être averti du programme, sous peine d'être mis k-o. En bon élève, Chattam s'applique à reproduire dans son scénario tous les effets de style d'une série américaine (écriture cinématographique, mise en scène convenue et personnages clichés). Mais parfois, il en fait trop, en nous arrosant de techniques de criminologie et de profiling, par exemple, on se croirait limite dans un manuel. On sent son souci de faire ses preuves et d'apporter une légitimité à son roman. Mine de rien, celui-ci commence pourtant à dater (2002) ce qui ne rend plus le spectaculaire d'hier aussi impressionnant aujourd'hui. Aussi, je pense qu'il ne s'agissait là que d'une ébauche à un univers en devenir, cf. le remarquable La conjuration primitive. Cela reste un thriller efficace sur toute la ligne, mais je m'attendais à recevoir une grande claque, or j'avoue être un peu frustrée à l'arrivée. Ce que je n'ai pas apprécié, par contre, ce sont les envolées lyriques et les interludes mielleux entre Brodin et Juliette. C'était largement dispensable, à mon avis. 

Côté technique, Audible Studios reprend peu à peu dans son catalogue les titres édités par VDB depuis leur fermeture, parmi lesquels la trilogie de Maxime Chattam qu'on trouvait en occasion à des prix exorbitifs. En toute honnêteté, j'avais une grande affection pour les éditions VDB dont la réalisation sonore était facilement identifiable (bruitages, bandes-son, musiques, etc.) en plus des deux fidèles comédiens, Véronique Groux de Miéri et Hervé Lavigne. À écouter, la lecture est étonnante, à la fois vivante, réaliste et palpitante. Une performance très réussie. 

>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2002 Éditions Michel Lafon (P)2007 Éditions VDB

Texte lu par : Véronique Groux de Miéri & Hervé Lavigne pour Audible Studios (2017)  Durée : 16 h 48 

Série : La trilogie du mal, Livre 1

18/10/17

Agatha Raisin enquête #6 : Vacances tous risques, par M. C. Beaton

Vacances tous risques Agatha RaisinEn pleine tourmente émotionnelle, Agatha Raisin décide de plier boutique pour se rendre à Chypre, où James Lacey est en villégiature sans plus donner de nouvelles. Sur place, notre anglaise égarée se lie d'amitié avec un groupe de touristes désireux de la divertir, au lieu de quoi notre Agatha est le témoin privilégié d'un nouveau meurtre ! Bien entendu, la police chypriote dédaigne pompeusement son expérience d'enquêtrice dans les Costwolds et inscrit son nom sur la liste des suspects. C'en est trop pour notre Agatha, chamboulée par ses retrouvailles avec James, tellement mais tellement distant. Que faire ? Se tourner vers Sir Charles Fraith, figure ô combien mémorable aperçue dans Randonnée mortelle. Et on applaudit des deux mains. Cela suffit d'accabler Agatha d'interminables atermoiements - James ou pas James - l'individu ne brille ni en compassion ni en clairvoyance. Cela suffit. Pourtant, notre héroïne n'est jamais loin de tirer les bonnes conclusions et procède à un examen de conscience qui frise la lucidité, mais son obsession est viscérale. Rhalala. À côté de ça, l'intrigue ne déçoit pas - des cadavres, des mensonges, de la tartuferie. C'est distrayant et vaudevillesque en diable. On sourit, on soupire, on ricane. On passe un vrai bon moment. Seule ombre au tableau : Carsely, Bill Wong et Mrs Bloxby manquent hélas à l'appel dans cet épisode. Deux prochains tomes sont en approche, début novembre : À la claire fontaine & Coiffeur pour dames. Je suis dans les starting-blocks. ☺

Texte lu par Françoise Carrière pour Audible Studios. Une lecture à la hauteur des attentes - légère et enjouée, qui ne tombe pas dans le piège des simagrées pour incarner un personnage au comportement souvent burlesque et excentrique. 


>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Albin Michel. Traduit de l'anglais par Jacques Bosser (P)2017 Audible Studios


11/10/17

Entre deux mondes, d'Olivier Norek

Ce polar est monstrueusement humain, “forcément” humain : il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre, il y a juste des peurs réciproques qui ne demandent qu'à être apaisées. 

Entre deux mondesSans la signature d'Olivier Norek, jamais je n'aurais lu ce roman traitant de Calais et des migrants. Pour moi, ce n'est pas qu'un simple reportage aperçu à la télé, c'est une réalité que côtoie quotidiennement ma famille. J'ai donc bravé mes réticences et là, quel vertige de plonger dans une histoire où il n'y a qu'à fermer les yeux pour visualiser les rues, les quartiers, la plage, le centre commercial... L'auteur a su me harponner. J'ai été prise en otage, de mon plein gré. Certes, le scénario est passablement enjolivé et miraculeux pour y adhérer totalement, mais c'est tellement bien fichu que cela vous agrippe tout de go. Vous vous surprenez à tout dévorer en quelques heures, en remerciant au final Olivier Norek pour ce regard humain et humaniste sur l'impossible imbroglio que vit la ville de Calais - par contre, non ce n'est pas une ville fantôme.

Cette fois, pas de Victor Coste, mais le lieutenant Bastien Miller, qui a demandé sa mutation à Calais pour raison familiale. Et il tombe rapidement des nues face aux méthodes de travail du commissariat, qui ne relèvent plus des procédures classiques, et ce depuis l'existence de la Jungle aux abords de la ville. Dans ce camp improvisé où sont parqués tous les exilés des pays les plus dangereux du globe, se trouve Adam Sarkis, un ancien policier syrien, qui est à la recherche de sa femme et sa fille parties quelques semaines plus tôt. Là, pas de suspense, toutes les deux ont péri lors de leur traversée en Méditerranée. Mais le gars remue ciel et terre et attire fatalement l'attention sur lui en tirant un môme des griffes de ses tortionnaires. Adam va continuer de bousculer l'omerta, contre l'indifférence et contre l'injustice. Son chemin va ainsi croiser celui de Bastien, assez pour que les deux hommes se reconnaissent et trouvent ensemble une cause commune.

Cette lecture a su me toucher, m'interpeller, m'attendrir et me révolter. On y rencontre des personnalités attachantes, des histoires hors du commun, des parcours de vie inimaginables, de la haine, de la bêtise et de l'horreur. C'est prenant, sans jugement, d'une sincérité absolue. Toutes les ficelles du suspense sont tissées avec adresse, on est tenu en haleine de bout en bout, et on a même droit à quelques improbabilités providentielles qui font hausser les sourcils d'étonnement. Mais ça n'a pas d'importance. Très clairement, le roman se lit en une goulée ou s'écoute avec passion - les deux options se valent car la déception est loin du compte ! François Montagut adopte une réserve appréciable, modérant quelque peu ses intonations hystériques pour incarner les voix féminines, un problème récurrent mais qui se soigne. Cela reste un très bon choix éditorial, néanmoins.

Subtil et très juste, Olivier Norek impose son style, simple et efficace, et a promis de revenir avec Victor Coste. ☺

Un monde “entre deux mondes” pour damnés de la Terre entre deux vies. 


>> Ce livre audio vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

Texte lu par François Montagut  /  Durée : 8 h 58  /  Éditeur : Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Fidèle au poste, d'Amélie Antoine

Fidèle au posteMariés depuis cinq ans, Chloé et Gabriel mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale. Gabriel est sonné, abruti de chagrin. Il trouve néanmoins du réconfort en adoptant un chien, puis en participant à des réunions d'un groupe de parole pour personnes endeuillées. Il fait ainsi la rencontre d'Emma, une photographe fraîchement débarquée en ville, avec laquelle il noue rapidement une connivence très forte. Toutefois, la présence de Chloé semble toujours palpable et obsédante. La lecture est d'autant plus troublante qu'elle donne la parole à l'épouse disparue, qui veille sur Gabriel. Elle est là, invisible mais attentive, jalouse du rapprochement entre son mari et Emma, mordante et belliqueuse, d'où les détails déconcertants qui se glissent dans le quotidien de Gabriel, qui n'y comprend plus rien. Mais le roman a plus d'un tour dans son sac et n'aura de cesse de le prouver, car la suite n'a pas fini de vous surprendre. J'ai été la première interloquée par les nombreux subterfuges de l'intrigue - franchement, c'est rondement ficelé ! Rien que pour ça, je salue le tour de force de ce roman, découvert par un heureux hasard (j'ai discuté avec une copine de l'auteur lors d'un EVJF cet été). J'ai été complètement bluffée, totalement convaincue. Je recommande sans détour. ☺

Interprété par trois voix - Elsa RomanoJean-François Carias et Delphine Fouquou - ce livre audio offre une écoute captivante, car riche en rebondissements. Chaque pièce du puzzle est glissée avec dextérité et distille avec brio un insoupçonnable climat de duperie. Le lecteur est vite pris dans les filets, l'engrenage est infernal et cela vous tient en haleine jusqu'à la dernière minute. Franchement, prodigieux.


>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2016 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

Texte lu par Elsa RomanoJean-François Carias & Delphine Fouquou /  Durée : 4 h 21  /  Éditeur : Audible Studios

DISPONIBLE AU LIVRE DE POCHE (2017)

Fidele au poste

10/10/17

Ça, Tome 1 de Stephen King

Ça 1« C'était le clown. Il essayait de se faire passer pour George.
- Exact. Tout comme il essayait de se faire passer pour la momie dans l'histoire de Ben. Et pour le clochard malade dans celle d'Eddie.
- Le lépreux ?
- Oui.
- Mais est-ce que c'est vraiment un clown ?
- C'est un monstre, répondit carrément Richie. Une sorte de monstre. Qui se trouve quelque part  ici, en plein Derry. Et qui tue les gosses. »

Au mois d'octobre 1957, dans la ville de Derry, un garçon de six ans, George Denbrough, est tué par un clown qui se cachait dans les égouts. Son frère, Bill, profondément marqué par la tragédie, a rapidement conscience qu'une entité maléfique se terre dans les rues de la ville. Avec ses nouveaux camarades, Ben Hanscom, Eddie Kaspbrak, Stan Uris, Richie Tozier, Mike Hanlon et Beverly Marsh, ils forment le Club des Ratés et vont ensemble partager leurs sinistres expériences, car tous ont été témoins de phénomènes surnaturels inquiétants. Comprenant qu'ils sont les seuls capables d'affronter « ça », ils vont unir leurs forces pour le traquer et l'éliminer. Mais une vingtaine d'années plus tard, leur cauchemar est de retour et le Club des Ratés doit retourner dans le Maine pour achever leur mission.

Grand classique de l'horreur, Ça est aussi un roman effroyablement long et lent, peut-être trop ambitieux, avec ses 1500 pages de lecture (en deux tomes). J'avoue avoir été mise k-o. En optant pour le format audio, téléchargé sur Audible, soit 26 heures d'écoute pour une plongée en enfer, je n'ai pas choisi la facilité non plus. Le jeu d'acteur d'Arnaud Romain est pourtant impeccable, dosant l'intensité dramatique ou émotionnelle aux moments propices. Cela devient vite palpable de réalisme, comme une séance de cinéma, avec l'imagination galopante pour se projeter les images dans la tête. Fichtrement glaçant, c'est sûr. Mais voilà... c'est long, terriblement long. Et je trouve dommage que Stephen King privilégie autant la densité, le cheminement tortueux, la mise en place pointilleuse, etc. pour coller le lecteur à son fauteuil. Résultat, c'est éreintant à suivre, ça casse le rythme, on alterne les séquences au rythme soutenu à des phases de creux, il y a une multitude de détails rébarbatifs, de longs palabres inutiles, des passages graveleux... En bref, c'est passablement poussif et lassant. Un brin déçue, je ne me lance donc pas dans la deuxième partie.



>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©1988 Albin Michel & © 2017 ™ Warner Bros. Entertainment Inc. (P)2016 Audible FR

Lu par : Arnaud Romain / Durée : 26 h 26 min /  Éditeur : Audible Studios

Série : Ça, Livre 1

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27/09/17

Les lettres de Rose, de Clarisse Sabard

Les lettres de RoseCe roman a été mon compagnon de voyage durant la première partie de cet été 2017. C'est sa lecture qui me régalait alors que j'étais empêtrée dans un tourbillon émotionnel, son histoire m'a alors transportée dans les méandres de son imagination pour décrocher du réel... C'était inespéré, et fabuleux. Pile ce dont j'avais besoin.
À la mort de sa grand-mère, Lola apprend qu'elle est l'héritière de sa grande maison dans le petit village d'Aubéry. Surprise, la jeune femme se rend sur place, ne concevant pas de changer de vie, mais à bien y réfléchir, son petit boulot de serveuse à Paris, ses rêves de librairie, son désert affectif... Ce ne serait finalement pas une mauvaise idée de prendre le temps de songer à l'avenir. De plus, la découverte des lettres écrites par Rose, sa grand-mère, la fait plonger dans un passé et des secrets de famille qui vont la captiver, puis l'émouvoir. C'est toute son histoire que Lola va redécouvrir, avec des révélations sur ses origines - la jeune femme a été adoptée - visant probablement à envisager son destin autrement.
Ce roman est donc enchanteur. Il nous raconte une captivante histoire de famille, par le biais d'un canevas habilement exécuté, avec des allées et venues entre passé et présent, un arbre généalogique se déployant petit à petit, et dont les souches vont se recouper en toute transparence. On gobe avec plaisir les rapprochements faciles et la vision fleur bleue de cette saga familiale. De toute manière, j'étais complètement sous le charme, amoureuse de l'ambiance, passionnée par le thème. Je me sentais parfaitement à l'aise, car cette lecture a eu sur moi un effet bulle fort opportun. J'ai beaucoup aimé.

Très jolie interprétation, pleine de fraîcheur, de Perrine Megret pour Audible Studios. Une écoute très appréciable, idéale pour la détente.


>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Leduc.s (P)2017 Audible Studios

Texte lu par Perrine Megret - Durée : 12 h 07  / Audible Studios

 

Format poche CHARLESTON EDITIONS (2017)

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

L'armoire des robes oubliées, Par Riikka Pulkkinen

L'armoire des robes oubliées

Apprenant que sa grand-mère Elsa est atteinte d'un cancer foudroyant, Anna court à son chevet pour y recueillir ses derniers souvenirs. C'est en trouvant une robe oubliée dans une armoire qu'elle va ainsi mettre à jour une vieille histoire de famille. En effet, des années plus tôt, son grand-père aurait entretenu une liaison avec la gouvernante de leur fille ! Outre le poids des révélations, il y a le choc d'apprendre que l'image idyllique de ses proches n'est qu'une leurre. Il y a aussi l'impact émotionnel face à ce passé qui n'en finit plus d'affleurer et qui continue d'éclabousser chaque membre de la famille. Trois femmes, trois générations, convoquent ainsi les fantômes d'hier pour composer ce récit d'une rare puissance passionnelle. Et pourtant, tout s'inscrit avec pudeur et délicatesse. Secrets et non-dits viennent révéler les failles du couple qu'on croyait immortel, ou tentent de colmater les plaies d'une relation mère-fille qui ne fonctionne plus. Finalement, dans ce roman, on assiste à une opération de survie qui touche toute une famille. On partage les douleurs, les frustrations, les blessures. Et en même temps, on ressent un débordement d'amour et de vie. C'est entier, c'est vibrant. Cela rejaillit sur nous, sans même s'y attendre. C'est bouleversant de sincérité, de tendresse et de fougue. Le style aussi est efficace, dans le genre poétique et évocateur. J'ignore pourquoi je m'attendais, au début, à une ambiance proche du roman de Katharina HagenaLe Goût des pépins de pomme, alors que cela n'a strictement rien à voir. Mais la rencontre a également été riche en promesses et belle à partager ! 

La lectrice, Nathalie Spitzer, est tout simplement extraordinaire. Sa douceur et son élégance rendent son interprétation poignante et authentique. C'est un mélange subtil de mesure et de grâce, un ton posé et néanmoins captivant. Voilà qui participe aussi au plaisir d'écoute ! 

 

>> Ce livre audio est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2010 / 2012 Riikka Pulkkinen and Otava Publishing Company Ltd / Éditions Albin Michel. Traduit du finnois par Claire Saint-Germain

Texte lu par Nathalie Spitzer. Durée : 10h36 (P)2017 Audible Studios

Également disponible en Livre de Poche (2013)

L'Armoire des robes oubliées Ldp

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,