15/02/21

Eugène et moi, de Katherine Pancol

Eugène et moiJ'ai une longue histoire avec Katherine Pancol, d'où ce plaisir égoïste d'avoir retrouvé le souvenir des histoires pétillantes et légères de ses premiers romans.

Âgée d'une vingtaine d'années, Katherine s'envole pour le Mexique afin d'échapper à un amant étouffant. Au moment de décoller, elle rencontre l'intrépide Eugène. Cette demoiselle la prévient : elle voyage avec juste du mercurochrome et un bouquin dans son sac. Elle tient à son indépendance, croque les hommes avec insouciance et déclare que la vie est trop triste sans risque. Katherine la regarde avec des yeux de merlan frit mais se gave de cette audace pour vivre également une folle aventure.

J'ignorais à quoi m'attendre en commençant ce roman : le format est court, quelque peu illustré et le propos est vraiment léger. Mais qu'est-ce que c'est sympa à lire ! Ça sent l'été, le soleil, la nostalgie de la vie d'avant, la gaieté et l'optimisme. De bons ingrédients qui font du bien en ce moment. Lecture superficielle ? oui, probablement. Toutefois, le positif qui s'en dégage est précieux et revigorant. Ça m'a drôlement plu.

©2020 Katherine Pancol, Anne Boudart / Albin Michel (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Olivia Nicosia
  • Durée : 2 h 28 
  • Elles n'ont rien en commun, si ce n'est une féroce envie d'indépendance. Elles vont pourtant se lancer ensemble dans une aventure qui les mènera de Paris au Mexique, puis à Saint-Tropez. De chaos en cahots, elles vont apprendre à devenir celles qu'elles ont envie d'être.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04/02/21

Driven, de K. Bromberg

DrivenJe découvre tardivement cette série (en raison d'une longue période de diète car je n'en pouvais plus de la romance ces dernières années et maintenant je rattrape mon retard mouahaha).
Par contre, j'ai bien cru jeter mon livre aux orties tellement j'ai été déçue par la première rencontre du couple.
Contexte : lors d'un gala de charité organisé par la boîte de Rylee, la jeune femme est bloquée dans une remise après que la porte se soit accidentellement refermée sur elle. Crise de panique. Un étranger vole à son secours. Terriblement sexy et attirant. Hop, il lui vole un baiser auquel elle ne dit pas non.
Hmmm.
Même pas 50 pages lues et déjà une affaire bouclée ? Noooon.

Finalement, la nana va se ressaisir et rembarrer l'individu trop entreprenant. Ce dernier est en fait Colton Donavan. Pilote de course et tombeur notoire. Il affiche très clairement ses intentions, la belle se rebiffe (ouf).
Enfin, elle succombe assez facilement tout en étant prévenue que le type est allergique aux relations sérieuses et aux engagements sur le long cours.

Voilà, voilà.

Serait-elle assez naïve pour croire qu'il changerait d'avis à force de passer du temps avec elle ? Oui. Mais ne lui jetons pas la pierre car Colton se montre très convaincant. Ses gestes, ses paroles, ses sourires. Tout est troublant. On sent également le lien se nouer entre eux et on a vraiment envie d'y croire, nous aussi.
Pauvre Rylee. Elle avait pourtant été mise en garde mais le coup est bas. Pff. Maintenant je m'interroge sur la suite. Deux tomes. Mmmm. C'est beaucoup, non ? Cela signifie que la valse des hésitations va durer et durer et durer. Un pas en avant, deux en arrière. Un jour je souffle le chaud, le lendemain je souffle le froid.
Ça me fait peur ! Dois-je me lancer dans la suite ??? Ça vaut le coup ou pas ?

Pour l'instant, j'ai bien aimé ce premier tome (la faute au fantasme du pilote inaccessible). Certains points sont agaçants mais c'est de la romance donc il faut s'y attendre. Globalement la lecture a été plutôt distrayante. Est-ce que j'ai honte ? Oui, un peu.

©2015 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Marie-Christine Tricottet (P)2016 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Série : Driven, Volume 1
  • Durée : 12 h 55
  • Lecture divertissante et bien interprétée par Ludmila Ruoso.

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire.

Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Beautiful Stranger (Beautiful #2), de Christina Lauren

Beautiful StrangerParce que j'avais bien aimé Beautiful Player, j'ai voulu donner une chance à ce roman qui figurait également parmi le lot trouvé en bouquinerie l'été dernier. Et ma foi, c'était pas si mal.

D'accord, c'est toujours aussi chaud chaud chaud (les chapitres s'enchainent et ne font guère l'impasse sur une petite scène explicite). En plus le couple se lance des défis avec des jeux coquins et affiche un penchant exhibitionniste. 🤨🤨🤨

Mais finalement, Sara et Max sont très attachants et ont réussi à m'embarquer dans leur histoire. C'est léger, sexy, drôle et divertissant. Pour changer, c'est la nana qui mène la danse et se sert de son apollon pour assouvir ses fantasmes.

Entre nous, Max Stella est hyper craquant. British do it better. ♥

©2013 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Margaux Guyon (P)2014 Audible Studios

  • Lu par : Ingrid Donnadieu
  • Série : Beautiful, Volume 2
  • Durée : 6 h 57 
  • Ingrid Donnadieu, la narratrice, fait le job. S'écoute sans souci.

Après avoir suivi les aventures de Bennett et Chloé dans Beautiful Bastard, voilà maintenant l'histoire de Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et du séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York.

En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s'installer à Manhattan, Sara a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c'est fini, au moins pour une relation durable. À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d'origine britannique, Max Stella, connu du tout New York pour son amour des femmes.

Jamais une seule n'a su le retenir. Jusqu'à Sara, et les photos coquines qu'elle le laisse prendre d'elle, il ne s'était jamais posé la question de construire un couple. Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir...

 

Maybe someday, de Colleen Hoover

Maybe somedayQuelle déception.

L'histoire n'en finit pas de s'enliser dans une bouillie de remords et de regrets larmoyants. Je n'en pouvais plus de supporter leurs jérémiades et souhaitais au plus vite mettre un terme à ce supplice.

Au départ cela s'annonçait plutôt bien - découvrant qu'elle a été trompée par son copain, Sydney est hébergée par son voisin Ridge qui lui propose également de composer avec lui les textes de ses chansons.

De fil en aiguille, cette proximité fait naître des émois amoureux qui leur sont pourtant interdits. En effet, Ridge a déjà une copine (Maggie) qui vit loin pour ses études. Leur histoire dure depuis cinq ans.

Voilà le tableau.

Et moi de hausser les sourcils jusqu'au plafond car cette romance sentait de plus en plus mauvais. Et les personnages n'ont cessé de me consterner dans leurs attitudes et leurs choix.

Bref. Une mauvaise pioche pour moi.

©2016 Hugo Roman (P)2017 Audible Studios

  • Lu par : Christèle Billault
  • Série : Maybe, Volume 1
  • Durée : 9 h  42
  • La voix de la comédienne est lassante, elle rend aussi les personnages très agaçants. Déception pour moi.

Comment rester insensible aux magnifiques mélodies qu'il lui joue à la guitare ? Et si le cœur de Ridge est pris depuis bien longtemps, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse lui aussi vers Sydney. Sauront-ils guérir de leurs blessures et écouter leur cœur ?

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20/01/21

Secret défense d'aimer (1), d'Axelle Auclair

Secret défense d'aimer 1Qu'est-ce que c'est tordant de suivre les balbutiements amoureux du fameux Condor pour son Archiviste délurée !

Sabine travaille au Ministère de la Défense où elle est amenée à côtoyer trois agents spéciaux (Lynx, Cobra & Condor) dont la réputation n'est plus à faire. Ce sont des ombres, anonymes et toujours vêtues de noir, qui font trembler les murs rien qu'en murmurant leur nom. Mieux vaut ne jamais croiser leur chemin. La jeune militaire est prévenue et ne ménage pas ses efforts pour ne pas les décevoir. Elle se montre méticuleuse et appliquée, face à leurs demandes exigeantes et malgré des premiers échanges qui la tétanisent sur place.

Finalement sa pugnacité va jouer en sa faveur et les mettre en confiance car ils vont peu à peu se dérider en sa compagnie. L'un d'eux va d'ailleurs tomber de son socle en réalisant qu'il en pince pour elle. Un choc pour cet homme habitué au self-control. Du coup, il n'y va pas par quatre chemins pour présenter son plan d'action. Il fonce dans le tas avec ses rangers. C'est là que ça devient croustillant car le gars est franchement à côté de la plaque. Nulle émotion. Aucune finesse. Ne doute de rien et surtout pas de lui-même. Le gars a juste oublié qu'il devait conquérir une femme, et non une terre promise. Car la Sabine n'a rien d'une jouvencelle qui se languit de son héros. C'est une femme forte et indépendante, adepte du sarcasme mais qui comprend aussi que ses pointes d'humour vont souvent tomber à plat auprès d'un tel spécimen. D'où les réparties désopilantes et les situations cocasses.

Enfin voilà, la lecture est drôle et entraînante. L'alchimie du couple est éclatante. On se marre beaucoup, même dans les moments les plus gênants (la prise d'assaut digne d'un empoté ou le coup de la cagoule un peu flippant). C'était franchement très sympa. Pour le coup, le bouche-à-oreille n'est pas trompeur et la découverte vaut le détour. C'est cool.

©2020 Hugo Roman (P)2021 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11/01/21

Gare aux empoisonneuses (Agatha Raisin enquête #24), de M. C. Beaton

Gare aux empoisonneuses Agatha Raisin enquête 24Agatha est appelée pour résoudre le meurtre d'une mégère dans un village voisin. Celle-ci était tellement détestée qu'on ne compte plus le nombre de potentiels suspects. Mais le pasteur voudrait mettre un terme à ce climat délétère qui rend les uns et les autres méfiants et grincheux. Malheureusement Agatha ne se sent pas du tout à l'aise dans cette affaire et risque sa peau en fourrant son nez dans leur intimité. Elle ne se fait donc pas prier pour se tailler vite fait après une énième tentative d'intimidation.

Le rythme est plutôt soutenu pendant une grande partie de l'enquête. Sauf dans le dernier quart d'heure qui voit l'apparition d'une sorcière avec sa soif de vengeance. Euh ? MC Beaton a fumé la moquette, dirai-je. J'ai également la sensation de retrouver des passages déjà lus ou qui me rappelaient d'autres romans. OK, c'est encore et toujours la même rengaine. Une histoire banale et entendue. Le dénouement revient de loin ou emprunte un chemin tortueux pour nous enfumer. Je ne suis pas sûre que l'option prise soit la bonne non plus.

Sinon on retrouve le petite monde d'Agatha Raisin et on soupire à juste titre après James, on vénère Charles et on peste contre Roy, on regrette Bill et on râle après Toni. MC Beaton est charmante mais ne se foule plus du tout pour nous surprendre. Au bout d'une vingtaine de tomes, c'est lassant.

C'est finalement le format audio qui me tire de l'ennui car j'aime suivre la série par ce biais très distrayant et franchement cocasse. La comédienne est géniale.

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

Personne ne peut rester indifférent au charme de Gloria French, une veuve londonienne au rire sonore et aux joues bien roses ! Les habitants des Cotswold ont accueilli avec joie cette dame toujours prête à rendre service et à lever des fonds pour l'église. Même si sa fâcheuse manie d'emprunter des choses à ses voisins, sans jamais les rendre, en irrite plus d'un...

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16/12/20

L'Ickabog, de J.K. Rowling

L'IckabogAgréablement surprise par ce nouveau roman de JK Rowling, j'avais imaginé qu'il s'agissait simplement d'un conte pour enfants alors que l'histoire se révèle beaucoup plus féroce et effroyable. On n'a pas les cheveux qui se dressent sur la tête non plus, mais disons qu'il faut s'attendre à une aventure hors du commun.

Cette lecture met en scène un roi vaniteux et idiot (Fred Sans Effroi), des héros malmenés par un destin impitoyable (Daisy & Bert) mais aussi une légende qui sert d'alibi pour masquer la lâcheté et la cupidité (le Mystère Ickabog). C'est peu après la mort d'une couturière que l'avenir de Cornucopia va basculer. Et dans la plus incroyable passivité ! En fait, un événement en entraînant un autre, l'histoire prend petit à petit un virage plus dramatique mais palpitant. Saluons au passage la rouerie de certains car ils forcent l'admiration. Hahaha. Ceci dit, Rowling s'y entend parfaitement pour créer des êtres perfides et sans scrupule. Des personnages grossiers et obséquieux qui placent leurs billes en toute impunité (la liste est longue). Cela permet aussi un bon déroulement de l'intrigue avec du rythme, de l'humour, des émotions et de la fantaisie. Je suis complètement fan.

Une fois encore, la machine Rowling a tout broyé sur son passage. Son talent de conteuse d'histoires n'est plus à démontrer. Même quand on se retrouve avec une invitation peu alléchante, on succombe à la tentation et on s'étonne d'avoir douté ! Mea culpa. Ce roman m'a totalement embarquée dans son univers pour une expérience de lecture exceptionnelle. Cela s'adresse à tout public curieux de rêver, de voyager, de penser aux ressorts de la vie (ses déceptions, ses peurs, ses tristesses mais surtout ses joies et ses rires). Un pur bonheur. Love ❤️️️ that

Gallimard Jeunesse, 2020 / Traduit par Clémentine Beauvais

Également disponible en format audio

  • Lu par : Aïssa Maïga
  • Durée : 7 h 50
  • Un monstre mythique, un royaume en danger, des aventures qui repousseront les limites du courage de deux enfants. Découvrez un conte formidablement original, où l'espoir et l'amitié ont le pouvoir de renverser des montagnes. 

AUTOUR DU LIVRE : Article à lire

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13/12/20

La Belle Sauvage (Le Livre de la Poussière #1), par Philip Pullman

La belle sauvageEncore une exploration très excitante du monde de P. Pullman ! J'avais envie d'une lecture qui me transporte ailleurs. Une lecture qui me donne l'illusion de parcourir un univers à la fois familier et qui rompt totalement avec le quotidien. Cela a plutôt bien fonctionné car j'ai eu le sentiment de me déconnecter en me distrayant.

Dans cette série qui se déroule avant Les Royaumes du Nord, Lyra n'est encore qu'un bébé recueilli discrètement dans un prieuré de bonnes sœurs. Car elle fait déjà l'objet d'une grande convoitise - ses parents, les érudits et d'autres individus complotent pour retrouver sa trace. Seul le jeune Malcolm est dans la confidence. Ce fils d'aubergistes a compris qu'il y avait anguille sous roche et mène son enquête furtivement. Et le danger approche. Lorsqu'une crue exceptionnelle vient engloutir la contrée, Malcolm prend son destin en main en embarquant la jeune Lyra à bord.

Toute la première partie du roman est captivante ! Entre le plaisir de replonger dans l'imaginaire de Pullman, de recroiser ses personnages et leurs daemons, je me frottais les mains de satisfaction. Après l'épisode de la crue, ça devient plus long et décousu. Mais le dénouement est très bon et rattrape le coup donc ça valait bien l'attente, le suspense, les frissons et les émotions. C'était une expérience remarquable et j'ai beaucoup aimé !

©2017 Editions Gallimard Jeunesse (P)2020 Editions Gallimard Jeunesse

Illustré par Chris Wormell - Traduit par Jean Esch

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/11/20

Rira bien qui rira le dernier (Hamish Macbeth #7), de M. C. Beaton

Rira bien qui rira le dernier Hamish Macbeth 7Une réunion familiale qui vire à la soupe à la grimace ? Rendez-vous chez les Trent qui s'attendaient à se recueillir auprès d'un vieil homme mourant et qui réalisent trop tard avoir été les dindons de la farce. Encore une fois. Andrew Trent est en effet connu pour ses vilaines blagues, sauf qu'elles ne font rire personne. Ses proches n'en peuvent plus. Surtout qu'ils s'imaginaient assister à son trépas puis à la lecture du testament. Bref. Cette déconfiture vient plomber tous les projets.

Heureusement un meurtre va mettre un peu de piment au séjour et Hamish Macbeth va débarquer avec ses gros sabots. Celui-ci va vite se rendre compte que les membres de cette famille sont tous cinglés et détestables. Nul n'est affligé par le drame qui se joue. Lui aussi est désarçonné par ce qu'il découvre - a priori l'enquête ressemble à un huis-clos rempli d'amertume et de rancœur - mais sa présence va aussi mettre un peu d'ordre au chaos.

Tiens donc, cette chère Priscilla est dans la place et prête une oreille attentive aux spéculations de son ami. Ouf ! Le malentendu sentimental entre eux semble dissiper. Hamish a admis qu'il n'était plus amoureux d'elle. Elle a digéré la pilule mais se montre un tantinet jalouse dès qu'une péronnelle s'approche trop près. Ça va, c'est de bonne guerre - l'ensemble de la lecture ayant été salutaire et très apprécié. J'aime bien cette série écossaise, son ambiance cosy et ses intrigues criminelles habilement troussées (je n'avais rien deviné). Hamish Macbeth est un bon bougre débonnaire et très sympa comme rencart.

©2020 Albin Michel (P)2020 Audible Studios

EXCELLENTE LECTURE AUDIO ! J'aime beaucoup le travail proposé par François Delaive - sans fausse note. Il ne ridiculise pas Hamish donc c'est bien. 🤭

 

24/11/20

La Louve et le Glaive (Les MacCoy 3), de Alexiane Thill

La louve et le glaiveLa série élargit son horizon en se tournant vers la jeune sœur de Caleb qui rentre sur son île après avoir été poussée à s'exiler quelques années plus tôt. Elisabeth en a ainsi profité pour voyager à travers le monde. Toutefois son cœur appartient résolument à Inchkeith et à son clan. Or, on sait que la guerre est imminente et les MacCoy doivent ressouder leurs liens pour faire front.

Son retour sur l'île de son enfance signifie également de retrouver Duncan. Le bras droit de son frère. Et son premier amour. Mais Elisabeth a juré que c'en était fini ! Qu'elle a depuis verrouillé ses sentiments sous un cadenas après la trahison subie. Elle se moque complètement de lui. Se dit totalement indifférente à sa présence. Rouspète d'être traitée comme la cadette fragile et vulnérable.

La Louve tape clairement du poing sur la table et affiche son tempérament volcanique. À côté, le Glaive fait pâle figure. Car Duncan est plus calme mais taciturne. C'est bien dommage parce que leur histoire ne m'a pas fait vibrer. Entre eux, c'est silence et amertume tout du long. Ce n'est pas tip top. Après, notez que la romance est peu présente. Le passé prend beaucoup de place aussi, ce qui enrichit l'histoire du clan et des familles. Et ça, c'est vraiment bien !!!

Donc, je suis toujours FAN de la série : l'ambiance et l'intrigue sont irréprochables. Malheureusement le couple Elisabeth / Duncan ne va pas figurer dans mon palmarès des couples fétiches. Encore une fois, la fin est hyper émouvante. Le dernier chapitre ouvre la porte à de nouvelles spéculations et autres folles attentes. Arf je soupire, je soupire. Vivement la suite, quoi.

©2020 Hugo Roman (P)2020 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Série : Les MacCoy, Volume 3
  • Durée : 14 h 45
  • Coaching sur la prononciation des mots en gaélique écossais : Niamh Rafferty

Définitivement conquise par cette série, dont j'apprécie l'ambiance et l'intrigue, tout est fignolé précieusement, les caractères des personnages se peaufinent, l'alternance passé et présent permet de découvrir plus longuement les clans et leurs familles. Bref. Je ne suis pas déçue. Ce troisième tome consacré à la jeune sœur de Caleb met en avant son couple avec Duncan. Je ne suis pas très fan de leurs amours interdites mais ça reste en second plan. La performance audio est également intéressante, même si je suis moins convaincue que pour les premières prestations car je n'étais pas emballée par certaines voix... Vivement la suite, en tout cas ! Découvrez cette série riche en émotions & folles passions (amoureuses, charnelles et sanguinaires aussi).

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,