21/09/17

La menace, de S.K. Tremayne

LA MENACELorsque Rachel rencontre David Kerthen, à Londres, la jeune femme croit immédiatement au conte de fées. David est bel homme, avocat brillant, veuf et père d'un adorable garçon, Jamie. Sous le charme, elle l'épouse et part vivre dans son manoir, Carnhallow, au cœur des Cornouailles. C'est là que tout va se compliquer. Entre les souvenirs de l'épouse tragiquement disparue, les murs figés dans le temps et les fantômes du passé familial, Rachel perd pied. Elle remarque aussi que Jamie se comporte de façon étrange et fuyante avec elle. Le garçon n'est plus que l'ombre de lui-même, il s'isole et chuchote dans son coin, il prétend que sa mère est vivante et déclare enfin que Rachel va mourir le soir de Noël. Glacée d'horreur, elle cherche à en toucher un mot à David, qui se ferme comme une huître et interdit formellement sa nouvelle épouse de céder à une curiosité malsaine. Son fils ne souffre nullement de troubles psychotiques, sa mère est bel et bien morte, aucun spécialiste de l'âme humaine n'est apte à comprendre leur deuil. Le sujet est clos. Sauf pour Rachel, décidée à en découdre. Alors qu'elle pense être enceinte, elle se demande qui est réellement l'homme qui partage sa vie. 

Ouh, cette histoire affiche clairement son ambiguïté et sa volonté de brouiller les cartes. Au départ, on pense fatalement à Daphné du Maurier, avant d'en chasser l'idée car le roman de SK Tremayne surprend, mais de façon obscure. On le sait, l'auteur est friand des mystères, des névroses et des embruns, cf. Le doute pour en juger. Cette fois encore, il joue avec les frontières qui séparent le réel du fantasme, il sème le trouble entre les personnages, il lance des pistes puis revient sur ses pas, en bref il entraîne le lecteur dans un long dédale infernal et l'égare exprès pour rendre “la menace” insaisissable jusqu'au bout. Par principe, le suspense psychologique est au taquet. La lecture se veut nerveuse et angoissante... même si le stress ressenti est pesant. Au final, j'ai décroché dans la dernière ligne droite car j'étais à la limite de la suffocation, et je trouvais que cela partait dans tous les sens, que cela devenait ridicule. 
Par contre, j'ai été à cran avec la lecture audio de Virginie Méry pour Audible Studios (également la narratrice de Rebecca pour Audiolib - tiens donc). Son interprétation est remarquable car elle multiplie les casquettes et les
 personnalités, en devient pernicieuse et borderline. En gros, sa composition est à double tranchant. C'est souvent effrayant, pour ne pas dire dérangeant, mais c'est à la hauteur des attentes car son jeu de rôles est bluffant. À tenter en écoute.

 

©2017 Place des Éditeurs. Traduit de l'allemand par Catherine Barret (P)2017 Audible Studios

>> Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

Texte lu paVirginie Méry (durée : 9 h 58) pour Audible Studios

La menace | Livre audio

 

 


19/09/17

Pour l'amour d'une île, d'Armelle Guilcher & lu par Marie-Eve Dufresne

Pour l'amour d'une îleEn retournant vivre sur la petite île bretonne où elle est née et a grandi, Marine n'espérait guère un accueil en grandes pompes. Désormais seule médecin sur l'île, elle n'attend pas moins des habitants d'oublier les vieilles rancunes pour lui accorder sa confiance. Or, le temps passe et la résistance persiste. Serait-ce son passé familial qui lui colle à la peau ?
Car Marine a perdu ses parents dans la chaos de l'après-guerre et ne soupçonne en rien les drames et les enjeux autour. Confiée aux bons soins de son grand-père, avec son frère aîné Yves, la jeune fille a roulé sa bosse en toute innocence, mais a vite pris conscience du climat vindicatif sur l'île, avec ses rumeurs et ses jugements hâtifs. Son amie Marie-Anne a justement payé un lourd tribut pour avoir trop parlé lors d'une soirée arrosée, avant de regretter amèrement ses paroles qui vont mettre le feu aux poudres.
Les accusations murmurées deviennent vite un poids à supporter car elles ne dévoilent jamais le fond de leurs pensées. On prend ainsi vite la température qui règne sur l'île, que ce soit dans le passé ou le présent, les bonnes vieilles habitudes ont la dent dure ! Silences pesants, regards en coin, fantômes du passé, trahisons et dénonciations, désespoirs en pagaille, hontes indélébiles...
Ce roman va donc extraire tout le drame qui couvre l'île et forcer les non-dits à se dévoiler. Marine aussi va se confronter à des vérités pas toujours bonnes à entendre, lesquelles vont mettre son cœur à mal et ses émotions à fleur de peau.
Globalement, ce n'est pas une lecture déplaisante dès lors qu'on se tient à fouiller les vieilles histoires de famille et à divulguer leurs secrets. Toutefois, l'histoire a tendance à s'éparpiller et à se complaire dans le sentimental. D'où ma déconfiture. Par contre, si vous raffolez des ambiances isolées, des figures solitaires et des paysages préservés, vous ne serez pas déçus du voyage. Cette petite île bretonne, noyée dans ses brumes et ses courants d'air, procure une sensation de dépaysement vivifiant et donne envie de s'installer pour écouter davantage ce qu'elle renferme.

Très bonne lecture de Marie-Eve Dufresne, très classique et pleine d'élégance. J'aime beaucoup cette comédienne, que j'ai principalement découvert via la Trilogie Joséphine & les Muchachas de Katherine Pancol. On trouve beaucoup de sensibilité, de distinction et de noblesse dans son jeu. 

©2015 Nouvelles Plumes / POCKET 2016

>> Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

Texte lu par Marie-Eve Dufresne (durée : 9 h 48) pour (P)2017 Audible Studios

Pour l'amour d'une île audible

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07/09/17

Rester groupés (Anne Capestan 2), de Sophie Hénaff

Rester groupésOn se croirait presque dans un Agatha Christie, rappelez-vous Un meurtre sera commis le... En effet, dans le roman de Sophie Hénaff, des individus sont informés de leur date de décès et succombent le jour dit, incapables de conjurer le mauvais sort. Le criminel court toujours et la police, sans indice, fait grise mine. Aussi, c'est à la nouvelle brigade d'Anne Capestan qu'est confiée cette patate chaude, d'autant plus que l'une des victimes n'est autre que son ex beau-père ! Pour nos Poulets grillés, l'enquête requiert la même vigilance qu'un dossier lambda, même si elle est conduite avec ce grain de fantaisie caractéristique à nos joyeux trublions. Deux nouvelles recrues ont néanmoins rejoint leurs rangs - un jeune freluquet qui se prend pour D'Artagnan et un rat aux crocs acérés, qui viendra à leur rescousse lors d'une rixe contre des hooligans. L'ambiance promet encore d'être loufoque et mouvementée, ce qui régale la lectrice sensible au burlesque que je suis. Car ce roman s'inscrit dans la lignée du précédent et nous ressert la recette du succès. Pourquoi changer une équipe gagnante ? D'où nos détectives excentriques, leurs méthodes non-conformistes, leurs traits d'humour et d'esprit à démêler des nœuds improbables. Il ne faudrait, en effet, pas se leurrer sur notre brigade de laissés-pour-compte, qui déjouent les pronostics et dépatouillent des enquêtes complexes, mais qui s'attirent aussi les foudres de leurs détracteurs à force de sortir des clous. Entre cas de conscience, vie privée versus carrière professionnelle, soupçon de corruption... Anne Capestan et ses Poulets grillés vont enfourcher leur cheval de bataille ! Ceci pour dire que la lecture n'est pas seulement insolite ou superficielle, c'est certes un rendez-vous plein de fraîcheur, d'humour et de plaisir, mais l'histoire ne manque ni de cohérence ni de consistance. Cette série ne cesse de me réjouir, à quand la suite ?

>>  Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

©2016 Albin Michel (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Christine Braconnier (durée : 7h 24)

      Rester groupés (Anne Capestan 2) | Livre audio

 

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06/09/17

Leona #2 La fin justifie les moyens, de Jenny Rogneby

LEONA 2Six mois ont passé depuis l'affaire des braquages à la fillette (cf. Leona #1), l'inspectrice Leona Lindberg suit une thérapie qu'elle fausse sur toute la ligne car elle a encore beaucoup de secrets à préserver. Financièrement, elle est toujours dans la panade et doit de l'argent à un sombre individu, un dénommé Armand, qui ne rigole pas avec les délais. Leona doit donc organiser un nouveau braquage et s'entoure d'une fraîche équipe de jeunes délinquants, qu'elle forme au cours d'un séminaire dans un ancien abattoir. Ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'un indic de la police s'est faufilé entre les rangs... Professionnellement, Leona Lindberg a été expressément demandée pour rencontrer un kamikaze sur son lit d'hôpital, après son attentat loupé. Le type est renfermé, il faut du temps et du discernement pour comprendre ses intentions et avertir une prochaine attaque. Personnellement, sa vie a également éclaté. Son mari a demandé le divorce et tient leur fille Beatrice à distance, car Leona serait vraisemblablement sujette à des crises de délire paranoïaque. En fait, elle est seule au courant que sa fille court un grave danger, à cause de sa double vie, et qu'elle ne peut compter que sur elle-même pour la protéger. Cela commence à peser lourd dans la balance de notre inspectrice, au calme imperturbable, et qui affiche toujours un sang-froid déroutant. Leona n'a vraiment pas gagné en charisme, mais son histoire continue de m'accrocher. Par contre, ce roman fait moins la part belle à l'action mais s'attache à décortiquer les procédures policières pour justifier la lenteur des enquêtes avant d'opérer les arrestations. Une démonstration parfois trop longue, ou qui vise à rappeler le pédigrée de l'auteur (ancienne criminologue ayant travaillé sept ans dans la police) et qui devient un semblant de caution face à d'éventuels détracteurs. Techniquement, j'ai trouvé que la dynamique n'était peut-être pas aussi efficace que dans le premier roman, mais lorsque tous les éléments se mettent en place, les derniers chapitres réservent une lecture ô combien ébouriffante ! Suspense, émotion, frisson et rebond. On termine en beauté. J'ai encore mordu à l'hameçon. La personnalité troublante de Leona Lindberg est aussi effrayante que fascinante. Le roman s'amuse de son jeu de dupe et prend son pied à tourner le lecteur en bourrique. C'est noir, poignant et explosif. J'attends forcément le troisième tome avec impatience.

>> Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Presses de la Cité. Traduit du suédois par Lucas Messmer

(P)2017 Audible Studios. Texte lu par Annie Milon (durée : 11 h 39)

  • Série : Leona, Livre 2

La fin justifie les moyens (Leona 2) | Livre audio

 

 

Poulets grillés (Anne Capestan 1), de Sophie Hénaff

Poulets grillésNommée à la tête d'une équipe de bras cassés - autrement dit, les rebuts du 36 Quai des Orfèvres - la commissaire Anne Capestan entend démentir la réputation de son nouveau service. Étoile déchue de la Judiciaire, elle n'a toutefois pas grillé ses neurones et est déterminée à booster le moral des troupes pour redorer leur blason. Ensemble, ils vont compulser les vieux dossiers d'enquêtes non résolues, ils vont flairer les affaires et extirper les meilleures histoires sordides, les faits divers peu croustillants, et les macchabées qui n'en finissent plus de pulluler. C'est donc dans une singulière ambiance, pour le moins décalée, que le roman va s'installer. Et très vite, se détache du lot la personnalité des laissés-pour-compte qui est truculente à souhait. Entre le type qu'on qualifie de chat noir pour ses équipiers, la nana devenue un auteur à la mode, un ancien de l'IGS classé persona non grata et un alcoolique notoire qui ne sait pas tenir sa langue, la brigade affiche un effectif complet ! C'est limite si l'on ne se désintéresse pas de l'histoire pour simplement suivre leurs faits et gestes, goûter leurs bons mots et prendre une bière en terrasse d'un café. En gros, c'est un roman vraiment pas prétentieux, pas franchement conventionnel, mais extrêmement distrayant à parcourir. L'ensemble est cocasse et déjanté, avec une intrigue somme toute honorable et bien ficelée. Un vrai bon rendez-vous sans prise de tête. 

 

>>  Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

©2015 Albin Michel (P)2017 Audible Studios. Texte lu par Christine Braconnier (durée : 7 h 43)

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05/09/17

Leona #1 Les dés sont jetés, de Jenny Rogneby

LeonaStupeur chez les forces de l'ordre. Une fillette couverte de sang, avec son petit ours en peluche, vient de braquer une banque du centre-ville de Stockholm à l'aide d'un simple magnétophone. L'enfant a surgi sans crier gare et a disparu aussi mystérieusement. C'est Leona Lindberg, inspectrice de la brigade criminelle, qui va se saisir du dossier et revoir chaque point scrupuleusement. Cette acharnée du boulot, souvent prise en exemple par ses collègues, ne ménage pas ses efforts pour tirer au clair cet embrouillamini, quitte à négliger davantage son mari et leurs deux jeunes enfants. Se défendant d'être sentimentale, en raison d'un passé familial conflictuel, Leona cache en vérité une double existence - joueuse de poker invétérée la nuit, elle claque son argent en ligne, perd des sommes astronomiques et est endettée jusqu'au cou. Pour renflouer ses caisses, la jeune femme n'a pas trouvé mieux que d'organiser un hold-up ! C'est donc elle la tête pensante du casse du siècle, elle qui prétend tenir l'enquête pour mieux déjouer les soupçons, elle qui pensait avoir tout verrouillé jusqu'à ce qu'un journaliste trop zélé découvre ses incohérences et se lance dans le chantage... La spirale infernale ne fait hélas que commencer.

J'avais des craintes en commençant ce roman, en raison de la personnalité froide, calculatrice et malhonnête de Leona qui la rend affreuse et antipathique. Mais au final, l'ensemble se révèle une très bonne surprise ! L'enchaînement des événements, l'incongruité des révélations, le numéro de voltige de l'inspectrice-cambrioleuse, les fausses pistes et les rebondissements de l'enquête font de cette histoire une machination incroyable et stupéfiante. On gobe tout du début à la fin, pris par le rythme de cette lecture pleine d'effervescence. J'ai été la première étonnée par mon addiction, au point d'avoir téléchargé le deuxième livre dans la foulée (cf. Leona #2 La fin justifie les moyens). C'est étourdissant et gonflé. Pas mal du tout pour un premier roman !

>> Format audio en exclusivité sur Audible ; uniquement disponible en téléchargement.

©2016 Presses de la Cité. Traduit du suédois par Lucas Messmer

(P)2017 Audible Studios - Lu par Annie Milon (durée : 10 h 51) 

Série : Leona, Livre 1 également disponible en format poche chez POCKET.

  Les dés sont jetés (Leona 1) | Livre audio

30/08/17

#LaValiseAudible : Pas de pot pour la jardinière (Agatha Raisin enquête #3), de M.C Beaton

Pas de pot pour la jardiniere Agatha Raisin enquête 3

Pendant les vacances, j'ai retrouvé ma bonne vieille copine, Agatha Raisin, dans ce troisième tome mêlant aventures rocambolesques, humour et coups bas dans la verte campagne anglaise. Et quel plaisir !

Après de longues semaines à crapahuter en Europe, Agatha rentre à Carsely où elle s'étonne de l'engouement collectif pour une nouvelle venue au village. Cette Mary Fortune lui a clairement volé la vedette et Agatha s'en trouve fort désappointée. Même James, son voisin frileux dès qu'une espèce féminine s'approche de lui, ne tarit pas d'éloges à son sujet ! En plus de son allure chic et ses bonnes manières, Mary Fortune est super calée en jardinage - d'ailleurs, le club de Carsely boit toutes ses paroles et applique à la lettre ses conseils. Ne voulant pas rester sur la touche, notre chère Agatha se joint aux festivités et constate, in petto, que cette Mrs Fortune est en réalité une vraie peste. La guerre est déclarée dans les jardinets des Costwolds. À l'occasion d'un prochain concours, Agatha Raisin entend démontrer qu'elle possède la main verte. Mais, on le sait, Agatha et les concours, c'est une longue histoire de duperie ! Elle ne va pas faillir à la tradition et nous réserve de bonnes séquences de gloussements sous le couvert de folles inventions et autres entreprises audacieuses.

Je m'amuse toujours autant à suivre cette série, pleine de charme et de pep's, loin des codes du policier moderne, adoptant au contraire une attitude flegmatique, tout en piochant dans les règles du “Golden Age” à la Dorothy L. Sayers et Agatha Christie. Et puis, Agatha Raisin est une héroïne attachante, malgré sa mauvaise foi, ses jurons et ses gros souliers prêts à écraser les plates-bandes de ses semblables. Véritable socle de la série, elle nous arrache des sourires à la lecture de ses nombreuses péripéties. Et même si cet épisode n'est pas loin de lui briser quelques illusions, en la confrontant à une vérité qui va chatouiller ses fantasmes, notre Agatha est une battante, fonceuse et déterminée. Nul doute qu'elle va renverser la vapeur, et fissa !

Initialement traduite et publiée aux éditions Albin Michel, la série se découvre également en version audio, en téléchargement sur Audible.fr. On retrouve Françoise Carrière dans le rôle d'Agatha Raisin, et on la devine de plus en plus à l'aise dans ses souliers, affichant une interprétation plus affirmée, déployant aussi un jeu plus naturel, et savourant la fantaisie et le culot de l'intrépide anglaise. Je la trouve, sincèrement, fort agréable à écouter !

Pour ne pas changer, il me tarde déjà de poursuivre les enquêtes de notre détective insatiable... 


>> Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©1994 / 2016 M. C. Beaton / Éditions Albin Michel. Traduit de l'anglais par Esther Ménévis (P)2017 Audible Studios

Pas de pot pour la jardiniere (Agatha Raisin enquête 3) durée : 4h 50

 

24/07/17

#LaValiseAudible : L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, de Karine Lambert

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Juliette vient de poser ses valises dans un immeuble cossu, habité uniquement par des femmes fantasques et fantastiques, puisqu'elle ont « renoncé » aux hommes. Pourquoi, comment ? Juliette a la trentaine d'années, célibataire, en quête d'amour. Elle ne comprend pas ce choix et interroge ses comparses, quitte à les bousculer et les contrarier. 

À la tête de cette ruche, se trouve la Reine - une ancienne danseuse, au corps perclus de rhumatismes, qui a imposé à ses suivantes ce régime drastique en matière de relations sentimentales. Giuseppina, Rosalie et Simone l'ont consenti de bonne grâce. À force de ressasser leur passé sans gloire, elles ont préféré se calfeutrer derrière la façade de la Casa Celestina pour panser leurs plaies.

Le roman livre ainsi des bribes de leurs histoires, bancales ou loupées, racontées sans réelle fantaisie, mais avec majesté et lyrisme. On n'y ressent aucune amertume, aucune détresse. C'est plutôt un ticket d'entrée pour intégrer cette attachante communauté, où l'on prend ses marques avant de s'y sentir vraiment bien.

Malgré quelques artifices prodigués dans l'écriture, la lecture nous absorbe dans sa bulle de douceur, au son de la voix de Véronique Groux de Miéri, qui mêle autant l'élégance et la clarté à cette histoire sans prétention et très jolie à écouter. Encore un très bon choix éditorial !

>> Lu par : Véronique Groux de Miéri (durée : 4 h 50) - Date de publication : 13/07/2017 pour Audible Studios

Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2014 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

23/07/17

Les jours meilleurs, de Cecelia Ahern

les jours meilleurs hardigan

Kitty est une journaliste ambitieuse, qui vient cependant de connaître la pire humiliation de sa vie en colportant de fausses rumeurs calomnieuses. Lynchée sur la place publique, elle est à deux doigts de perdre son boulot et court se réfugier au chevet de son ancien mentor pour se lamenter en bonne et due forme. Malgré la maladie et la fatigue, Constance l'écoute avec patience et lui suggère de partir sur de nouvelles bases en lui demandant d'écrire l'histoire dont elle a toujours rêvé. Peu après sa mort, elle lègue à Kitty une mystérieuse liste comprenant pas moins de 100 noms. Perplexe, la jeune femme tente de décortiquer les fils invisibles reliant les uns aux autres, puis se lance dans une aventure totalement inattendue en allant à la rencontre de ces inconnus. 

Plonger dans un roman de Cecelia Ahern, c'est la promesse d'une lecture douce et réconfortante, au service d'une histoire simple et néanmoins tendre et attachante. Cette fois, l'auteur a pris le pari de nous présenter une jeune femme vulnérable et paumée, étourdie par son ascension fulgurante avant la chute vertigineuse. Elle se retrouve plus ou moins à la croisée des chemins, lâchée par ses amis et sa famille, seule en possession d'une liste dont elle ne sait que faire. Elle va ainsi avancer en tâtonnant et croiser une galerie de personnages incroyables, aux parcours de vie fascinants, lesquels vont lui inculquer une nouvelle philosophie qui ne manquera pas de la remettre à flot. 

Chaque bonne combinaison peut sembler providentielle, et quelque peu édulcorée, improbable & en mode “bisounours” ! Mais c'est justement tout le charme des livres de Cecelia Ahern - se rappeler les petits bonheurs de la vie et profiter de chaque instant en croyant aux lendemains meilleurs. Cette lecture a finalement le même potentiel fédérateur qu'un roman de Jojo Moyes et nous réserve le droit de croire que tout est possible, que chaque individu est foncièrement bon et digne d'un héroïsme insoupçonné. J'ai beaucoup aimé m'échapper du quotidien pour suivre les frasques romanesques de Kitty, sur les routes irlandaises, en quête du sens caché de son existence.

La lecture est soutenue par l'interprétation exemplaire de Véra Pastrélie, dont la fraîcheur de ton est toujours appréciable à entendre, en apportant aussi la bonne dose de légèreté nécessaire à l'ensemble. Un rendez-vous opportun pour la détente et l'évasion.

>> Lu par : Véra Pastrélie (durée : 10 h 19) - Date de publication : 30/06/2017 pour Hardigan

©2017 Milady (P)2017 e-Dantès / En téléchargement sur Audible.fr

Trad. Fabienne Vidallet [One Hundred Names]

Les yeux couleur de pluie & Entre mes doigts coule le sable, de Sophie Tal Men

Voici deux rendez-vous parfaitement adaptés à la saison estivale et à la période des vacances !

les yeux couleur de pluie

Sophie Tal Men nous raconte l'histoire de Marie-Lou, jeune savoyarde confrontée à un choix cornélien au moment de valider son internat : quitter ses montagnes pour s'installer à Brest, autrement dit l'autre bout du monde, et s'arracher à sa famille et ses racines. Craintive et timorée, elle part donc vivre en colocation chez Anna, autre étudiante en médecine, rue du Bois d'Amour. Cette toute nouvelle aventure force cependant Marie-Lou à grandir et multiplier les expériences. Elle découvre également les charmes de l'océan, du port, des embruns, du brouillard et des locaux... Au beau milieu de la nuit, la jeune interne rencontre en effet Matthieu, au look de marin d'eau douce, qui se révèle également interne en ORL. Le coup de foudre n'est pas loin, mais leur histoire n'est pour l'heure qu'une balbutiante ébauche.

Ce premier roman s'inscrit dans la douceur, la tendresse, la candeur, la délicatesse. Il évoque la vie dans les couloirs des hôpitaux, les patients qui vont et viennent, leurs dossiers qui s'empilent, les cas insolites ou les situations émouvantes... C'est introduit sans pathos, mais avec une profonde humanité. À côté, l'auteur s'attache à nous dépeindre le quotidien de Marie-Lou, interne débutante en neurologie, ses relations avec ses collègues, mais surtout son adaptation en Bretagne, dans sa nouvelle vie aux antipodes de son univers familier. On s'y sent vite merveilleusement bien, pris de curiosité et d'amitié pour ce petit monde. 

Cette lecture a donc occupé plaisamment quelques heures de mon temps. L'ensemble est gentillet mais ne manque pas de charme. Seule ombre au tableau, l'interprétation laconique de Aurélie Le Roc'h pour Audible Studios. J'ai trouvé son ton mou et attristant. Il m'a bien fallu plusieurs minutes avant de m'y adapter, regrettant implicitement l'absence de fraîcheur pour plus de légèreté.

>> Lu par : Aurélie Le Roc'h (durée : 6 h 07) 

Série : Marie-Lou & Matthieu, Livre 1 - Date de publication : 17/07/2017 pour Audible Studios

Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2016 Albin Michel (P)2017 Audible Studios

 

entre mes doigts coule le sable

Audible ayant préalablement édité ce titre en mai, alors qu'il faisait suite au roman « Les yeux couleur de pluie », j'ai donc pris mon mal en patience jusqu'à ce mois de juillet où j'ai pu enchaîner les deux lectures !

On retrouve ainsi Marie-Lou, qui poursuit son internat à Brest, pour un stage en psychiatrie de six mois, tandis que Matthieu rejoint l'équipe de neurochirurgie. Le couple continue de conjuguer les vagues de passion amoureuse à des périodes de creux et de non-dits. En cause, notre beau marin cultive des secrets de famille qui alourdissent ses élans spontanés à se livrer sans crainte et sans complexe. Marie-Lou accepte difficilement ses compromis, mais se ronge les sangs. Pour compenser, elle choisit de s'investir dans son boulot et s'implique au-delà du raisonnable, ce qui lui fait parfois prendre des risques ou la placer dans des situations compliquées.

C'est toute une ambiance qu'on retrouve avec bonheur, des personnages auxquels on s'attache, mais contre lesquels on peste aussi, car la valse des sentiments est insupportable, avec une surdose de séquences mélodramatiques qui me rendent amère. La composition mi-figue mi-raisin de Aurélie Le Roc'h est cette fois équilibrée par la lecture en alternance avec Mathias Casartelli, qui interprète les chapitres de Matthieu. L'ensemble se marie bien et donne à écouter une histoire agréable et sympathique. Quelques points noirs dans le scénario viennent sans doute ternir la très bonne appréciation du début, je reste néanmoins curieuse de connaître la suite des aventures amoureuses de ce jeune couple dans l'air du temps. 

>> Lu par : Mathias Casartelli Aurélie Le Roc'h (durée : 6 h 15) 

Série : Marie-Lou & Matthieu, Livre 2 - Date de publication : 03/05/2017 pour Audible Studios

En exclusivité sur Audible et uniquement disponible en téléchargement. ©2017 Albin Michel (P)2017 Audible Studios

 

 DISPONIBLE AU LIVRE DE POCHE

les yeux couleur de pluie

256 pages - Mai 2017