05/12/22

Déracinée, de Naomi Novik

Se lit comme un conte, un soir d'hiver, au coin du feu.

Déracinée

C'est l'histoire d'un magicien qui débarque tous les dix ans enlever une villageoise contre l'assurance de préserver la vallée des maléfices qui rongent les bois aux alentours. Cette fois-ci, c'est Agnieszka qui est choisie. Stupeur générale. Tous s'imaginaient que sa meilleure amie aurait été l'élue.

Arrachée à sa famille, sans prendre le temps de les saluer, elle va suivre un difficile apprentissage auprès d'un homme autoritaire et irritable. Mais l'héroïne s'accroche en se montrant à la fois maladroite et virtuose.

Quelle ambiance ! C'est étrange mais envoûtant. N'imaginez pas une quelconque romance se développer (même si la relation entre Agnieszka et le magicien va effectivement évoluer) puisque l'intrigue se concentre ailleurs.

Et plus particulièrement sur les mystères des Bois. Dans cette forêt plus redoutable qu'une vieille maîtresse aigrie et jalouse d'avoir été désaimée.

On plonge dans une histoire de sacrifice, d'amitié et d'amour. Une histoire de magie et de possession quasi démoniaque. Un fils déterminé à sauver sa mère. Une amie volant au secours d'une autre. Une affinité intuitive avec la nature. Des descriptions de lieux et d'émotions très fortes.

Ça reste une expérience troublante mais positive. J'ai un léger doute sur la longueur du livre et la fin qui s'enlise, mais sinon c'était tout bon ! Une lecture de fantasy très appréciable.

©2017 Pygmalion, département de Flammarion pour la traduction française (P)2022 Lizzie, un département d'Univers Poche

  • Lu par : Helena Coppejans
  • Durée : 16 h 38
  • Excellente lecture audio ! Très belle interprétation de la comédienne qui nous imprègne de cette atmosphère hors du temps.
  • ⭐⭐⭐⭐


02/12/22

Le Prince des Ténèbres (The Mortal Instruments, Renaissance #2) de Cassandra Clare

Mon cœur est en joie, car ce deuxième tome a été bien meilleur, après une impression en demi-teinte pour La Princesse de la Nuit, qui ouvrait ce nouveau cycle Renaissance.

Le Prince des Ténèbres

Dans ce deuxième tome, l'histoire ne se concentre plus uniquement sur le couple de Julian et Emma, les autres personnages vont également jouer un rôle crucial. C'est fini de lire les atermoiements sentimentaux de nos jeunes gens qui s'aiment, refusent de l'admettre, cèdent à leurs pulsions, puis se rétractent en prenant conscience de la malédiction qui plane sur leurs familles.

Si vous en aviez soupé de cette valse des hésitations, dites-vous que ce deuxième tome a dilué la dose de prise de tête. En fait, il se passe tellement de choses, ici et là, qu'il devient clair que la ritournelle passe au second plan.

Les enfants Blackthorn vont tous devoir s'impliquer dans l'intrigue. Les faes toquent aux portes de l'institut, ils n'ont pas digéré les accords de paix, ils subissent trop de pression et ils convoitent un fameux livre capable de renverser la situation.

Seulement, au sein des Shadowhunters, les tensions aussi persistent. Beaucoup d'ambitions enfouies refont surface. L'heure de vengeance a sonné. Duperies et trahisons en cascade vont chambouler le destin de cette famille déjà bien meurtrie. Les groupes vont donc se diviser pour mener plusieurs missions.

C'est aussi l'occasion de fonder d'autres trios, entre Kit et les jumeaux Ty et Livia d'un côté, Cristina, Mark et Kieran de l'autre. Et vous n'ignorez pas l'affection de Cassandra Clare pour ce schéma qui bouleverse sentiments et prétendants ! Un conseil : ne vous attachez pas, c'est risqué.

L'action est ainsi présente de bout en bout. De vieilles connaissances font leur apparition - Magnus ♥ Par contre, le ton est grave. Munissez-vous de quelques précautions contre la fin. Terrible ! Et ça s'arrête brutalement. Bim-bam-boum. Attendez le prochain round pour vous remettre de vos émotions.

Pour ma part, je guette la suite en audio et je n'en peux plus d'attendre même si la délivrance est proche (début décembre) avec La Reine de l'air et des ombres

©2018 Cassandra Clare / Univers Poche. Traduit de l'anglais par Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

15/11/22

Le secret de l'éventail (Les enquêtes d'Enola Holmes #4) de Nancy Springer

Le secret de l'éventailToujours séduite par la relecture de cette série ! En audio, la performance de la comédienne est extra. Agréable, distrayante et élégante. Un vrai bonheur à écouter.

Dans cette histoire, nous retrouvons la jeune Cecily croisée dans le deuxième tome L'affaire Lady Alistair. Cette demoiselle est un peu le reflet de Miss Holmes, à savoir une jeune fille de bonne famille qu'on destine à une vie rangée et conventionnelle alors qu'elle brûle de briser ses chaînes et s'enfuir de sa cage dorée. Enola avait eu un coup de cœur pour elle et pris de grands risques pour la sauver.

Cette fois encore, Lady Cecily se trouve dans une situation inquiétante et réclame l'assistance de la détective. Et à nouveau, notre héroïne va prendre à cœur cette mission, quitte à impliquer son frère Sherlock. Ce dernier commence tout doucement à lui reconnaître des qualités même s'il se comporte aussi en grand frère protecteur et autoritaire.

J'aime beaucoup la relation qui se noue timidement entre eux. Et j'aime à penser que la suite va leur offrir d'autres occasions pour se comparer et se rapprocher. Une perspective ô combien réjouissante. Je ne manquerai pas de poursuivre ma relecture très bientôt. Si vous aimez les intrigues policières sur toile historique, n'hésitez pas.

©2009 Nathan (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12/11/22

La Sorcière captive (Les Faucons de Raverra #1) de Melissa Caruso

La Sorcière captiveJ'ai terminé le premier tome de la trilogie des Faucons de Raverra mais je ne pense pas que j'irai plus loin dans la découverte de cette série. Le début m'a semblé long, bavard, empêtré dans des discussions politiques et autres plans diplomatiques. C'est assez lent.

Les personnages ne se démarquent pas non plus du lot. Amalia est l'héritière d'une puissante famille destinée à régner. Elle est devenue malgré elle la Fauconnière d'une sorcière de feu opposée au système. Zaira est une voleuse, orpheline et arrogante. Elle n'entend pas se plier aux règles de la cour en battant des cils. Mais oubliez ce caractère rebelle, la jeune femme fait très peu de vagues ! Seuls quelques propos insolents sortent de sa bouche. Au final, elle se révèle conciliante et résignée sur son sort. Et puis il y a le lieutenant Verdi acteur maladroit de cette alliance. Si vous raffolez du gendre parfait, vous avez tiré le bon numéro.

M'enfin. L'ensemble est correct mais lisse. On trouve aussi peu de magie et de coups de théâtre (j'ai cherché les traîtres, je n'avais pas tout deviné). Ce n'est pas mauvais, toutefois je n'ai pas ressenti de folle passion à plonger dans cette histoire ni d'impatience au moment d'y retourner. Et comme j'ai une règle : trop de livres à lire, plus de temps pour l'acceptable. Je zappe la suite.
Voilà, c'est tout.

©2021 Hardigan (P)2021 Hardigan

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 07:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11/11/22

Harry Potter et les Reliques de la Mort (Harry Potter #7) de J.K. Rowling

Harry Potter et les Reliques de la MortAfter all this time ? - Always...

C'était la première fois en quinze ans que je relisais ce dernier tome de la saga Harry Potter ! Que d'émotions. J'ai absolument tout aimé. J'ai adoré me replonger dans cette ambiance, revivre la quête des Horcruxes, affronter les pertes et les deuils, fouiller le passé de Dumbledore, percer les secrets de Rogue, pleurer, pleurer encore.

Maintenant que je connais l'histoire et son dénouement, j'ai apprécié tout redécouvrir en scrutant les détails. Juste par comparaison, le film est plus sentimental et mélodramatique. Le roman, lui, vient fouiller là où on ne l'attend pas. En 2022, mon cœur vrille donc pour le professeur McGonagall ♥ pour Molly Weasley ♥ pour Tonks & Lupin ♥ Et bien sûr, Neville Londubat à jamais dans mon cœur ♥

J'ai tellement, tellement aimé revivre cette aventure, même si la version audio est discutable. Je me souviens avoir été désarçonné quand j'avais noté les exagérations, le ton et les accents de la narration. D'un enthousiasme surjoué. Aujourd'hui, en relecture, cela me choque moins même si ce n'est pas parfait non plus. 

Qu'importe. Poudlard m'avait tant manqué ! J'ai été absorbée dans cette magie, dans cette bulle de lecture. Promis, j'y retournerai. ♥

Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry. Pourquoi cela voudrait dire que ce n'est pas réel ?

©2007 J.K. Rowling (P)2017 Pottermore

⭐⭐⭐⭐⭐


09/11/22

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (Harry Potter #6), de J.K. Rowling

Harry Potter 6Qui se cache derrière le Prince de Sang-Mêlé ?

Dans ce sixième tome, on brasse les souvenirs et le passé des personnages comme Severus Rogue, Albus Dumbledore, Tom Jedusor ou Horace Slughorn. Des destins se jouent. Les Horcruxes pointent leur nez. Drago porte le poids du monde sur ses épaules. Mais surtout, Harry est amoureux. Et c'est pour de vrai, cette fois.

Bien sûr, la fin est déchirante. Si vous vous souvenez du film, sachez que la scène est incroyablement bouleversante dans le livre. Cette relecture a donc été productive. J'ai été embarquée par les 21 heures d'écoute - Dominique Collignon-Maurin calque son jeu sur celui de B. Giraudeau. Parfois, c'est usant mais l'intensité dramatique est si forte, si poignante, qu'on oublie tout le reste !

- Tu sais, par moment, j’oublie combien tu as grandi. Par moment, je vois encore le petit garçon dans le placard. Pardonne ma sensiblerie, je suis un vieil homme.
- À mes yeux, vous êtes resté le même.
- Tout comme ta mère, tu as beaucoup de cœur, une qualité que les gens sous-estiment trop souvent, je le crains.
L'univers magique créé par J.K. Rowling révèle sa fascinante complexité dans ce sixième tome. Dès les premières minutes d'écoute, ce livre audio va vous embarquer dans la plus grande aventure de tous les temps. 
Harry : C’est Malefoy qui a ensorcelé le collier.
McGonagall : Il s’agit d’une accusation très grave, Potter !
Rogue : En effet ! Votre preuve ?
Harry : Je le sais, c’est tout.
Rogue : Vous le savez, c’est tout ? Une fois encore, on est stupéfié par vos dons, Potter. Des dons que les simples mortels ne peuvent que rêver de posséder. Comme ça doit être fabuleux de savoir qu’on est l’élu.

©2005 J.K. Rowling (P)2017 Gallimard

⭐⭐⭐⭐⭐

17/10/22

Une infâme trahison (Une enquête de Beatrice Hyde-Clare #3) de Lynn Messina

Déjà le troisième tome d'une série découverte cette année et que j'aime énormément !

Une infâme trahisonBeatrice Hyde-Clare n'a jamais considéré son statut d'orpheline, célibataire de vingt-six ans au physique quelconque, comme un inconvénient. Seule sa tante Vera lui rappelle sans cesse qu'elle doit se résigner sur son triste sort. Longtemps elle a donc cru être insipide en société avant de révéler un caractère subtil et amusant. Cet esprit a d'ailleurs impressionné un certain duc qui n'a pas hésité à la poursuivre pour jouer les détectives en sa compagnie. Mais l'entente cordiale entre Beatrice et Kesgrave dérape tout doucement. L'héroïne se mortifie d'être tombée amoureuse, surtout lorsqu'elle le découvre au bras d'une débutante (une jeune et riche lady) qui pourrait prétendre ravir le titre de duchesse. Pour chasser ses idées noires, elle accepte de sortir d'affaire le fameux monsieur Skeffington (rencontré dans Une insolente curiosité) et d'enquêter sur un meurtre par empoisonnement.

Le suspense de l'intrigue n'est pas fou, ni sidérant. Mais il y a toujours cet ingrédient magique qui rend la lecture agréable, joyeuse et pimpante. Quel plaisir à parcourir les chapitres en compagnie de Beatrice ! C'est frais, c'est enlevé et divertissant. Un bonheur, tout simplement. Et l'alchimie entre les personnages est indéniable : si l'on connaît les sentiments de Beatrice, on devine que Kesgrave n'en pense pas moins et qu'il succombe à son charme. Seulement, c'est un duc qui possède prestance, richesse et beauté. Un semblant de Darcy au-dessus du commun des mortels. D'où l'ironie de la situation. Il craque pour la prétendante improbable ! Et ça se lit tout seul. En une goulée. Slurp. Ça badine gaiement, ça traîne dans les salons huppés ou les clubs privés, ça porte des déguisements, ça ruse, ça file, ça spécule et ça tombe à pic.

C'est l'un des rendez-vous les plus exquis et attendus dans ce créneau, à égalité avec Son Espionne Royale mène l'enquête ♥

©2022 Editions Les Escales. Traduit par Emmanuelle Aronson (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

13/10/22

La Princesse de la Nuit (The Mortal Instruments, Renaissance #1) de Cassandra Clare

De retour auprès de mes Shadowhunters ! L'histoire se déroule cinq ans après les événements survenus dans La Cité du Feu Sacré.

La princesse de la nuitNous sommes à Los Angeles chez la famille Blackthorn (ou ce qu'il en reste) puisque les enfants sont désormais orphelins et élevés par leur oncle Arthur. Enfin, c'est surtout Julian qui mène la barque et s'occupe de ses frères et sœurs. Il peut néanmoins compter sur son amie Emma Carstairs qui a rejoint l'institut depuis le meurtre de ses parents. Leur duo est tellement soudé qu'ils sont naturellement devenus des parabatai. Partenaires à vie et liés par un serment inaliénable. Les Blackthorn sont cependant les héritiers d'un lourd passif dramatique : une sœur en exil et un frère emmené au Royaume des Fées. Julian a endossé trop tôt des responsabilités qui le dépassaient. Et aujourd'hui il a la possibilité de retrouver Mark s'il vient en aide aux fées : ces derniers proposent de l'échanger contre un meurtrier en série. Tout le monde va donc s'impliquer dans cette enquête pour plusieurs raisons : Emma veut prouver que ses parents ont été assassinés par une tierce personne (view spoiler) ; Julian s'accroche au retour de son frère même si celui-ci peine à s'acclimater ; Cristina (une shadowhunter débarquée du Mexique) observe et place ses pions.

Ceci nous donne un GROS roman bourré de détails et de rappels qui pourraient potentiellement ralentir le rythme et plomber l'action. Et puis, non. La lecture est toujours aussi agréable et facile. Cassandra Clare maîtrise tellement bien son sujet et plante son univers à n'en plus finir. Cette fois, elle explore les liens sacrés des parabatai en rappelant qu'aucun sentiment amoureux ne doit exister entre eux. Mais voilà que Julian et Emma réalisent qu'ils sont plus que des amis et qu'ils aimeraient bien mais qu'ils n'ont pas le droit sauf s'ils s'aiment en cachette ou alors s'ils plaquent tout pour vivre cachés. Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Au secours. C'est pénible. C'est l'aspect le plus creux du roman sur lequel l'auteure va surfer pendant trois tomes. Pfff. Je m'accroche car je suis trop intriguée par le reste des intrigues tout en râlant contre certains choix. Après tout, j'ai trop envie d'explorer les failles de ces grandes familles de Shadowhunters ♥

Il referma la porte d'un geste délibéré. Quand il lui fit de nouveau face, une lueur d'amusement féroce brillait dans ses yeux et il émanait de lui une désinvolture héritée d'un monde où les lois humaines n'existaient pas. Il semblait avoir apporté la sauvagerie de ce monde avec lui, une magie froide, douce et néanmoins malfaisante dans ses origines. Il lui fit signe d'approcher. - Pourquoi mentir ?

©2016 / 2017 Cassandra Clare / Univers Poche / Pocket Jeunesse. Traduit de l'anglais par Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

17/09/22

L'épique saga de la famille Caskey - Blackwater : La Maison (3) & La Guerre (4), de Michael McDowell

La maison

Voici donc le Tome 3 de la saga Blackwater !

©2021 Monsieur Toussaint Louverture (P)2022 Audible Studios

La saga continue d'explorer ses zones d'ombres et ne cesse de distiller un parfum inquiétant.

Les enfants grandissent, la vie de famille est chahutée. On perd aussi un élément important dans le paysage.

Et le mystère sur Elinor ne désépaissit pas. Je suis captivée !

Je soupçonne également le format audio d'être partie intégrante à mon envoûtement - la comédienne est excellente. L'ambiance et la tension dramatique sont palpables. C'est franchement parfait pour encadrer ce feuilleton.
 

⭐⭐⭐⭐

 

Petite description du Tome 4 de la saga Blackwater !

©2021 Monsieur Toussaint Louverture (P)2022 Audible Studios

La guerreLes années passent pour la famille Caskey. C'est au tour de la nouvelle génération de prendre son envol, même si tous les chemins reconduisent à Perdido.

Myriam part à l'université, Frances se fiance. Les enfants de Queenie n'ont rien retenu des erreurs de leurs parents. Grace est de retour - ne lui parlez jamais de mariage. Sister n'ose avouer sa déconvenue. En Europe, la guerre bouleverse le destin des jeunes gens.

Bref. C'est le cycle de la vie. Et au milieu de tout ça, survient un passage bien répugnant. Un rappel qu'il plane toujours un parfum inquiétant sur cette chronique familiale du début du XXe siècle.

Mais on commence à percer les secrets d'Elinor ! Confessions à demi-mot, tendez l'oreille.

Je valide cette lecture en format audio ! Définitivement.

Posté par clarabel76 à 07:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15/09/22

Y a-t-il pénurie de chamallows à San Francisco ? (Archibald Skye #1) de Jupiter Phaeton

Et voici une nouvelle série de Jupiter Phaeton que je viens de découvrir en audio ! Pour rappel, j'avais découvert l'auteure avec September Jones et j'avais beaucoup aimé. Pourquoi pas tenter ma chance avec Archie, de son vrai prénom Archibald. Bon point déjà : la performance audio est extra. Rythme, humour, secrets de famille et révélations. On valide. Avec sourire.

Y a-t-il pénurie de chamallows à San FranciscoCette histoire se présente comme un concentré de dialogues cocasses (les échanges entre l'héroïne et son meilleur ami sont longs, parfois redondants) avec une mission à hauts risques dans un univers de magie. Lorsque vous rencontrez Archibald Skye la première fois, vous comprenez que vous n'allez pas lui chercher des noises. Archie a du tempérament et adapte ses humeurs selon ses interlocuteurs ou ses envies. Elle se défend d'être schizophrène. En fait, elle compartimente ses personnalités et peut afficher plusieurs visages selon les circonstances. Mais ne lui dites pas qu'elle cherche à masquer sa vulnérabilité en avalant des kilos de chamallows ou ça va barder !

Dans ce premier tome, Archie est chargée de veiller à la sécurité d'un chanteur à la mode (Shawn Claw) menacé de mort après ses déclarations fracassantes sur la religion. Or, d'entrée de jeu, la mission part en sucette. Archie et sa rock star échappent à des attentats. Se planquent. Enquêtent. Font des rencontres étonnantes. Déjouent des plans et tombent aussi dans le panneau.

Bref. Ça va vite. C'est distrayant. L'alchimie du groupe est également très bonne. Shawn est adorable. Archie résiste à la tentation. D'autres pions entrent sur l'échiquier. On ne risque pas de s'ennuyer. Si je ne regrette pas d'avoir découvert cette aventure, je préviens néanmoins que le ton farfelu peut parfois être indigeste sur le long terme. Car Esteban, t'es sympa mais tu parles trop !

Ceci dit, oui je vais poursuivre la série, peut-être pas tout de suite.

©2021 Jupiter Phaeton (P)2022 Audible Studios

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,