31/01/22

Le diable sur les épaules (Martial de la Boissière #1), de Christian Carayon

Le diable sur les épaulesVoilà un bon roman à suspense se déroulant dans un village isolé des montagnes tarnaises (durant les années 20). L'enquêteur, Martial de la Boissière, ressemble à ce qui deviendra plus tard un criminologue. Il est membre du Cercle Cardan dont la vocation est de démontrer le pragmatisme derrière chaque légende urbaine, dénoncer les entourloupes et autres supercheries dites surnaturelles.

Lorsque son amie d'enfance le contacte pour résoudre la disparition inquiétante d'un garçon de ferme, alimentée par de folles rumeurs mystiques, il accepte de lui rendre service. Camille vient d'obtenir son poste d'institutrice, elle est fiancée à Grégoire et ils prévoient de partir en Argentine se bâtir une nouvelle vie. Mais depuis son arrivée dans cette bourgade, rien ne va plus. Camille est angoissée et souffreteuse.

L'ambiance est en effet préoccupante alors que des assassinats frappent les habitants à un rythme accablant. Martial doit garder la tête froide et se remettre vite de ses retrouvailles avec la jeune femme qui l'avait malheureusement éconduit des années plus tôt.

J'ai tout de suite accroché avec cette lecture : le cadre, les lieux, les personnages, le suspense, la tension galopante. C'était tout bon. La conduite de l'enquête est également classique. Et si j'ai deviné le dénouement, je n'ai pas perdu mon temps non plus. La version audio est d'ailleurs parfaite, avec les accents et les intonations variées. On s'y croirait !

En somme, voilà un roman dont l'atmosphère brumeuse et sinistre devient un atout élémentaire, l'histoire se révélant poignante par la suite. Cela m'a beaucoup plu.

©2012 Les Nouveaux Auteurs (P)2014 Audible Studios

  • Lu par : Mathieu Buscatto
  • Série : Martial de la Boissière, Volume 1
  • Durée : 14 h 35
  • Avec Le Diable sur les épaules, Christian Carayon vous offre un thriller psychologique original. Le narrateur, Mathieu Buscatto, donne un excellent rythme à l'histoire passionnante du début à la fin. En écoutant le livre audio, vous sentez monter le suspens. Laissez-vous envahir par une ambiance historique jusqu'au dénouement inattendu.

⭐⭐⭐⭐


Initiation (Gardienne de l'ombre#1), d'Alice Gabaud

Initiation

Encore une découverte parmi les nouveautés Audible.fr qui s'est soldée sur une bonne surprise. L'écoute a été agréable et distrayante.

Au départ, l'histoire m'a parfois fait penser à la série Divergent de Veronica Roth. L'héroïne doit intégrer une académie pour gérer ses dons hors du commun et se retrouve à la charge d'un instructeur peu commode mais tellement sexy. Yep.

L'univers se dévoile petit à peu (les humains cohabitent avec les surnaturels, lesquels doivent être recensés et suivre une formation selon leurs aptitudes). Lyana est tout sauf ordinaire. Elle a grandi dans l'ombre et a suivi le conseil de sa maman (décédée) qui craignait pour sa sécurité. Jusqu'alors, elle avait donc réussi à vivre loin des radars.

Un soir, elle croise un type qui la repère et ne lui laisse pas le choix. Hop, hop, hop. Notre demoiselle doit s'engager mais faire profil bas dans la foulée.

Nous voici donc... Un peu de romance. Un peu de suspense. Un peu d'action. Un peu de magie. Un peu de surnaturel. C'est plutôt pas mal pour un premier roman même s'il compte quelques maladresses. La lecture est cependant entraînante et pleine de clichés qu'on aime tant retrouver dans ce registre !

C'était plutôt cool. Les personnages sont attachants, avec une nana souvent empressée (réfléchit après avoir agi sur un coup de tête). Tsss ! Et l'histoire d'amour... oui, bon, sans surprise. C'est fringant comme il faut. 

©2021 Alice Gabaud (P)2021 Audible Studios

  • Série également disponible en format ebook & broché.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28/01/22

Le Syndrome du spaghetti, de Marie Vareille

Le Syndrome du spaghettiLéa est passionnée par le basket qu'elle pratique depuis toujours. Elle est entraînée par son père, lui aussi un ancien champion. Et son chemin semble tout tracé : la demoiselle vise l'excellence, pas moins. Elle se plie à une discipline stricte. Elle respire le basket. C'est son souffle de vie. Lorsque la sélection tombe, pour intégrer l'INSEP, elle est folle de joie. Pas à pas, elle touche au but ultime.

Et patatras, tout s'effondre. Tout ce qui était acquis n'est plus. Tout ce qui façonnait son univers et son monde rassurant est fissuré. Tout ce qui la motivait s'est envolé à jamais. Et comment une jeune fille de 16-17 ans encaisse tout ça ? En déconnant, bien sûr. Oh, pas méchamment. Léa se comporte juste différemment, elle va mentir ou édulcorer la réalité. Elle va se réfugier ailleurs pour ne plus affronter la tempête. Elle va choisir le déni. Elle fuit sa famille aussi. Même ses amis proches ignorent à quel point ça déraille... gare à la chute !

J'ai trouvé cette lecture extrêmement touchante et bien construite pour aborder les contrecoups du deuil et l'acceptation de tourner le dos à un rêve. On s'attache au parcours de Léa, même quand ça va mal et quand ses décisions sont erratiques. On suit son chemin en se demandant jusqu'où elle va pousser le bouchon. Car on lui pardonne tout. On a envie de lui tendre les bras et de la réconforter. J'avoue, j'avais le cœur lourd. Je me suis également sentie très proche de la maman ! Et j'ai aimé Amel, Nico, Tony, Oncle Ben... toutes ces âmes bienveillantes. 

Enfin voilà, j'ai aimé ce roman alors que j'avais hésité à le lire au départ (pas attirée par la couverture ni par l'histoire du basket). Finalement, j'ai été conquise. Je n'ai pas versé de larme, mais j'ai été profondément attendrie par les revers tragiques de l'histoire. Je crois avoir lu cette histoire au bon moment aussi. Ça m'a fait du bien, quelque part. Puisque c'est un roman positif et porteur, avant tout. Ne l'oublions pas !

©2020 éditions Pocket Jeunesse (P)2021 Lizzie

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Un été pour tout changer à Vert-Cottage, de Lucy Daniels

Un été pour tout changer à Vert-CottageQuelle douce surprise ! J'avais une petite appréhension avant de me lancer dans cette lecture, car je ne voulais pas retrouver un simili Jenny Colgan. C'est bon et chaleureux, oui... mais je ne voulais pas un truc trop mièvre non plus. Au final, ce roman a été une agréable découverte. C'est frais et charmant. Ça fait un bien fou. Avec une fin qui a un goût de revenez-y sans tarder. 

Mandy Hope est une jeune vétérinaire, qui est partie s'installer en ville avec son petit ami Simon. En apprenant que ses parents ont perdu un collaborateur, elle accepte de les dépanner pour un court laps de temps. Sauf que sur place, de retour dans son village natal, Mandy réalise qu'elle pourrait y mener une existence plus proche de ses ambitions. Elle va donc nourrir le projet d'ouvrir son refuge et inciter son fiancé à installer leur clinique au plus près. La vie à Welford n'est pas de tout repos non plus. On va ainsi accompagner Mandy dans ses tâches quotidiennes et aspirer, comme elle, à un changement d'orientation. Le retour aux sources. Les  bienfaits de la campagne. La quiétude, la sérénité. On dit OUI. Le cadre est idyllique. D'ailleurs, Mandy va se heurter à un nouveau venu, qui compte ouvrir une école de plein air et qui semble aller contre les principes de la jeune femme. Du moins, de prime abord. Cette rencontre va servir de fil rouge durant les 360 pages du roman... je dis ça, je ne dis rien.

On va également s'intéresser aux proches de Mandy, à ses parents, à son ami d'enfance, à la communauté de Welford, pour la plupart des connaissances de longue date. On va peu à peu faire son trou et trouver son aise dans ce petit coin perdu. Et que dire du sort des animaux qu'on croise ! Eux aussi sont des personnages à part entière. J'adore. Cette ambiance proche de la nature et des plaisirs simples de la vie m'a enchantée. C'est une lecture réconfortante, dans le bon sens du terme. Et aspirer à un changement de vie colle pile avec les envies du moment. Hmm, je sens que je vais retourner dans le Yorkshire sans tarder... 

©2020 Prisma Media (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Eve Reinquin
  • Durée : 10h 46
  • Texte écouté à la vitesse supérieure x1.6 car je trouvais le rythme trop lent.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Les Secrets de Cloudesley, de Hannah Richell

Les Secrets de CloudesleySi vous avez l'habitude de suivre mes lectures, vous n'ignorez pas combien je suis attirée par les romans traitant des vieilles demeures anglaises et des secrets de famille. J'adore ça. Ce roman de Hannah Richell me promettait donc une belle part de cake. Je n'ai pas hésité à me servir. D'emblée, l'histoire m'a séduite. Je suis sensible aux ambiances et aux drames intimes qu'on chuchote et qui s'imprègnent dans les murs des maisons. Il n'y a qu'à tendre l'oreille...

Dans Les Secrets de Cloudesley, nous découvrons l'histoire de Lillian, une jeune fille candide, qui a accepté de se fiancer à Charles Oberon pour devenir une seconde mère pour son fils Albie. Tout de suite, elle a senti chez ce garçon craintif une vulnérabilité qu'elle a voulu combler. Après tout, elle n'était pas amoureuse de Charles mais il était riche et prévenant. Lillian a perdu ses parents pendant la guerre et doit subvenir aux soins de sa sœur handicapée. Charles ayant accepté de tout prendre sous son aile, Lillian n'a plus hésité et a dit oui.

Peu de temps après, au cours d'une soirée fastueuse, la jeune épouse va être troublée par un artiste peintre, Jack Fincher. C'est un invité de son mari qui souhaiterait lui confier une mission. Lillian ne réalise pas encore que cet homme va bouleverser sa vie à jamais. Des années plus tard, c'est une vieille dame malade qu'on retrouve. Seule sa petite-fille Maggie est à son chevet. La situation des Oberon a périclité. La maison tombe en ruines. Et pourtant, Lillian s'accroche et refuse de vendre. Maggie finit par s'y résigner mais va fouiller dans ses papiers pour percer les mystères du passé.

Construit en flashback, l'histoire montre donc la splendeur d'avant et la fin des illusions. Il y a beaucoup de non-dits derrière les sourires et la beauté des couples. On le comprend au fil des chapitres, sans grand suspense non plus, mais j'aime ça. J'ai aimé m'embarquer dans ce voyage dans le temps, admirer les vestiges d'un bonheur perdu, contempler les failles et chercher à retenir ce qui n'est plus. Et que d'élégance... Même si les révélations sont parfois poignantes, jamais l'histoire ne sonne triste ou déprimante. Loin de là. Elle souligne plutôt le caractère de la résilience et le poids des racines.

La Maggie du présent s'implique elle aussi à construire son propre chemin. Artiste bohème et instable, elle n'a pas eu de chance en amour ou n'a pas reçu les bons exemples pour construire une relation solide. Elle a d'ailleurs brisé l'union sacrée entre les frères Mortimer, ses amis d'enfance. Un baiser manqué, un autre échangé par erreur et la vanité de croire à une certaine félicité. Finalement, elle aussi va faire la paix avec ses démons en explorant l'ancien temps et en réparant ce qui est inachevé.

C'était une très belle lecture, délicate et chic. Un roman lu au bon moment, lui aussi.

©2019 Belfond. Traduit par Julia Taylor (P)2019 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Durée : 10 h 38
  • Admirable lecture de la comédienne ! Ludmila Ruoso figure parmi les plus belles voix dans ce registre. Merci !

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Pour l'amour d'un Highlander, par Eulalie Lombard

Envie de changer d'air avec une romance se passant dans les Highlands ! J'ai donc pioché dans le catalogue Audible.fr ce roman plein de fougue, de charme et d'amour. Et quelle lecture... dès le début, j'ai été immédiatement embarquée.

Pour l'amour d'un HighlanderLe père d'Adrastée de Nemours vient de conclure un mariage avec le Laird de l'île de North Uist. Ils ne se sont jamais vus mais éprouvent l'un et l'autre une grande appréhension avant leur première rencontre. Au lieu de s'en ouvrir en toute transparence, non, ils vont se lancer des noms d'oiseaux. Mais Adrastée et Darren doivent dompter leurs caractères forts et accepter les termes de leur mariage de convenance, malgré leur orgueil bafoué. Lui a désespérément besoin de sa dot et elle ... quel est son secret ? Aussitôt, notre ombrageux écossais va tirer des conclusions indignes de son rang. Que voulez-vous ? Ils sont aveuglés par un tas de choses, tsss.

Toute la première partie de l'histoire se passe donc ainsi et m'a littéralement conquise : la jeune française débarque en terre hostile et se familiarise lentement avec les us et coutumes de cette contrée rudimentaire. Rien ne lui sera épargné - indifférence générale, méfiance et outrage à sa vertu. Son époux est un rustre entêté et irascible. Hmm. La demoiselle non plus n'est pas en reste. Sa noblesse. Sa beauté. Son besoin d'être libre et farouche. Quel couple cabochard ! Leur relation deviendra plus sensuelle par la suite et perdra un peu de son intérêt (selon moi). De volcanique, elle vire peu à peu crémeuse puis plate. Dès qu'il y a consommation, souvent une romance perd pour moi de son piquant... *affaire de goût*

Qu'importe. Il reste cette ambiance si particulière qui fait son petit effet et à laquelle j'ai succombé. L'écosse n'est pas particulièrement fouillée, exploitée et vibrante. Toutefois, l'esprit communautaire et la solidarité entre les femmes donnent le ton et apportent une couleur folklorique à l'histoire. En tout cas, ça m'a beaucoup plu. Bon point aussi pour la très jolie plume d'Eulalie Lombard que je découvre avec plaisir.

©2018 Eulalie Lombard (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Mélina Sia
  • Série : Pour l'amour d'un Highlander, Volume 1
  • Durée : 9 h 53
  • L'audio est sympa, cependant j'aurais préféré une vraie voix masculine pour les rôles de Darren et consorts. Les hommes ont des caractères forts et vitupèrent très souvent au lieu de s'exprimer plus calmement. Ou c'est mon ressenti à l'écoute, ça sonne parfois disproportionné et creux. J'ai par ailleurs trouvé la fin de l'histoire un peu longue et rocambolesque. Sinon l'ensemble est correct. 

⭐⭐⭐.5

Marquer les ombres 2, de Veronica Roth

Après ma relecture du tome 1, en version audio accélérée, je n'avais pas changé mon avis sur cette série qui est correcte, ambitieuse mais plate. Je tenais cependant à découvrir la suite car j'aime bien Veronica Roth et je ne désespère pas de m'enthousiasmer pour cette série. Plaignez-moi d'aller au bout de mes convictions. 

Marquer les ombres 2Ce deuxième tome débute sans temps mort. Akos et Cyra sont à bord d'un vaisseau de pirates. La résistance est en place, mais les animosités des uns et des autres vont hélas prendre le pas. Les retrouvailles du garçon avec sa famille lui laissent un goût amer. Sa sœur Cisi a également choisi son camp dans la grande bataille contre le tyran. Et figurez-vous que ce dernier n'est finalement pas le plus à craindre ! Ruses, tromperies, trahisons. Accrochez-vous, il y a clairement plus d'action et de rebondissements dans cet épisode. Même Cyra va se retrouver dans le creux de la vague. Sa relation avec Akos prend du plomb dans l'aile... mais était-ce bien utile d'instrumentaliser un rapprochement dans ce chaos ? Non, évidemment. Depuis le début, je trouve cette romance inutile et vaine. En plus, elle ne me fait pas vibrer une seconde. Et entre nous, Akos a le charisme d'un mollusque.

Ce qu'il ressort de cette lecture, c'est ô combien la vendetta gagne ses lettres de noblesse. Ça fuse de toutes parts, ça surprend et ça tient la route, oui ! C'est dommage qu'il manque ce supplément d'âme au reste car la série me fait l’effet d’une bonne copie (l’univers est riche et l’intrigue captivante) mais elle est tellement creuse. Aucune âme. Aucune personnalité forte. Un rythme lisse mais pas fou. On passe à côté de quelque chose, moi je vous le dis. C'est un peu dommage si l'on part du principe qu'il s'agissait du virage post-Divergent et que c'est un peu loupé. “I am not Tobias Eaton, not anymore, never again. I am Dauntless.” ARGH !

©2018 Nathan. Traduit de l'américain par Anne Delcourt (P)2018 Audible Studios

⭐⭐⭐

Grâce à moi, nous avons peut-être échappé à l’une des guerres les plus meurtrières de l’histoire de l’Assemblée. Personne ne vantera mes qualités de diplomate, ni mon calme, ni la pertinence de mes conseils.
Et c’est bien ainsi. Lorsque tout se déroule comme prévu, je m’efface en repassant au second plan. Mais je serai toujours là, derrière. Je serai celle à qui elle demandera conseil, auprès de qui elle cherchera du réconfort chaque fois qu’elle sera rattrapée par la peine et la colère. Je serai le bras qui guidera sa main. Personne ne le saura.
Sauf moi. Moi, je le saurai.

Posté par clarabel76 à 16:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/01/22

Sang Noir, de Cara Solak

Hey ! Vous connaissez ? #sangnoir #carasolak #avislecture 🎶👀 

Sang Noir

Rain menait une existence ordinaire jusqu'à ce qu’un vampire lui saute à la gorge, un soir, en pleine rue.

Un séduisant policier prend sa plainte en déposition. Sans sourciller. Et là, brutalement, la jeune femme apprend …

Qu'elle serait une sorcière. Du genre hors du commun et très convoité. 😵‍💫

On lui assigne donc un gardien pour assurer sa protection et guider ses premiers pas dans ce monde inconnu.

Devinez quoi ? Il s'agit de l'inspecteur de police au charme ténébreux.

Ce dernier, Silas, n'est pas non plus ravi de se coltiner un boulet. Lui aussi a ses propres combats à mener, Madame… et il n'a pas l'étoffe d'un héros.

Oh non. Ce type est odieux. 😅

Bizarrement un lien s'est déjà créé entre Rain et lui. Pour comprendre les raisons, ils doivent donc collaborer. Et que c’est compliqué !

Notre tandem n’est certes pas avare en joutes verbales et en répliques qui piquent. Adeptes des montagnes russes émotionnelles.

À côté, on trouve une intrigue bien ficelée et un univers qu’on a envie de fouiller. Et puis l’action prime, non stop, sur un rythme entraînant, jusqu'à la dernière note.

Pour qui recherche une lecture sympa dans le genre urban fantasy, avec des personnages intenables et sans une romance qui écrase tout, vous êtes servis.

C’est drôle aussi, et bien écrit. L’histoire vous retourne le cerveau à plusieurs reprises. Bref. Moi, ça m’a beaucoup plu. ❤️ Encore une bonne surprise dénichée parmi les nouveautés audio du site Audible.fr !

©2021 Plumes du Web (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

03/01/22

La Sœur à la perle (Les sept sœurs #4), de Lucinda Riley

La sœur à la perleJe ne figure pas parmi les fans inconditionnels de Lucinda Riley car je trouve souvent ses romans trop gnangnans. Concernant sa série des Sept Sœurs, c'est aussi très fluctuant. Premier tome, bon. Deuxième, pas du tout. Beaucoup aimé le troisième tome, et là... bingo, ce quatrième tome a su me ravir !

Cette histoire peut compléter La Sœur de l'ombre car CeCe et Star ont grandi comme des jumelles et ont toujours partagé leur quotidien jusqu'aux événements récents (la mort du père et l'enquête pour connaître leurs origines). Le chemin des frangines prenait des directions opposées et tendait à miner le moral de CeCe.

Le passé de notre héroïne a cette fois un lien avec l'Australie aborigène et une certaine Kitty McBride, fille d'un pasteur écossais. Comment et pourquoi cette demoiselle a tout quitté pour saisir sa chance à l'autre bout du monde ? Ça sent la romance et le drame romantique pas très loin !

Rassurez-vous, c'était parfaitement dosé. L'histoire de Kitty est palpitante, le parcours de CeCe tout aussi fascinant. Ce roman figure donc parmi les positifs de la bande. Et me voilà motivée pour lire les suivants très prochainement !

©2018 Leduc.s (P)2018 Audible Studios

  • Lu par : Ana Piévic
  • Série : Les sept sœurs, Volume 4
  • Durée : 16 h 41
  • CeCe d'Aplièse ne s'est jamais vraiment sentie à sa place. À la suite du décès de son père adoptif, l'excentrique milliardaire Pa Salt, elle se retrouve complètement perdue. Désespérée, CeCe part à la recherche de ses origines... jusque dans la chaleur et la poussière du centre rouge de l'Australie.
  • Alors que CeCe découvre des secrets enfouis depuis bien longtemps, elle commence à penser que ce vaste et sauvage continent pourrait lui offrir quelque chose qu'elle a toujours cru impossible : un sentiment d'appartenance et un foyer.

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'amour ne tient qu'à un fil (de tweed), par Lucy Score

L'amour ne tient qu'à un fil (de tweed)Le titre et la couverture sont un peu à côté de la plaque. Toutefois, j'ai été agréablement surprise par cette trouvaille. Il s'agit d'une romance sexy mais une romance drôle aussi !

C'est l'histoire d'un couple qui se déteste et qui se tourne autour en entretenant le chaud et le froid pendant longtemps. Dès leur première rencontre, l'hostilité entre Ally Morales et Dominic Russo est consommée. Pourtant, ces deux-là vont devoir se maîtriser car la jeune femme vient de décrocher un contrat dans le journal où il est directeur artistique. Fidèle à lui-même, Dominic va se montrer intraitable pour la pousser vers la sortie. Malgré tout, Ally résiste. En plus d'être combative et fière, elle a terriblement besoin d'argent (pour les soins de son papa). Imaginez donc le tableau : lui, grincheux et ignoble. Elle, d'une fraîcheur rayonnante. Le tableau prend feu. Leurs corps s'attirent, leurs pensées dérivent et les mots fusent.

Qu'est-ce qu'ils m'ont bien plu ! Leur histoire va s'installer doucement, tout en étant volcanique et passionnée. Haha. C'était plutôt cool à suivre. Monsieur est décrit comme un Darcy (fou de désir qu'il juge indigne). Ses déclarations, ou ses intentions, sont toutes inqualifiables. D'ailleurs, je m'interroge encore s'il est juste canon et irrésistible, ou si son attitude est trop abusive et impardonnable. Mmm. Fichu bagage émotionnel. Il est également question d'éthique et de séduction dans notre société post #MeToo. Et Dominic a du pain sur la planche...

La lecture a donc été un chouette rendez-vous : c'était épicé, cocasse et très cliché. J'ai tantôt gloussé et soupiré. Plaisir coupable assumé. Et un très bon moment passé !

©2021 Prisma Media (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Eva MeninAbel Goehrs
  • Durée : 15 h 
  • L'audio est sympa, les voix se conjuguent bien même si je ne suis pas fan du féminin qui se fait passer pour du masculin, et inversement...

⭐⭐⭐⭐