18/12/06

Nancy Drew, Tome 1 : Vol sans effraction - Carolyn Keene

nancy_drew_1J'ai l'impression d'avoir de nouveau 10 ans, me plongeant dans la collection de la Bibliothèque Rose, ah douce nostalgie, je retrouve ce sentiment en lisant ce 1er tome de la série Nancy Drew. C'est une jeune fille qui vit à River Heights, dans le Middle-West, et qui est détective amateur avec ses deux amies, les cousines Bess et George. Dans "Vol sans effraction", on assiste d'abord à un "massacre" de courgettes, l'emménagement d'une française d'origine russe à deux pas de chez Nancy, puis du vol d'un oeuf de Fabergé, un vol sans effraction.

L'histoire se lit très rapidement, elle convient aux jeunes lectrices dès 10 ans, oui plutôt lectrices car la forme baigne un tantinet dans le futile et le superflu (histoire de fringues, de badinages amoureux, etc.). L'enquête est gentille, j'ai trouvé que c'était un petit livre accessible et qui véhicule de bonnes idées, simples et bienfaisantes. Honnêtement une série "positive", déjà connue, reconnue et réexploitée de nos jours par un syndicat d'écrivains (etc, etc...). Offrez ces livres à vos enfants !

Ce qu'il se dit : Rédigée par un syndicat d'auteurs américains, cette série est née dans les années 30 aux Etats-Unis et a investi la France dans les années 60 sous le titre d'"Alice".

Bayard jeunesse

 

Posté par clarabel76 à 16:05:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Les Clefs du Temps, Tome 1 - Ulysse Moore

clefs_du_tempsA Kilmore Cove, en Cornouaille, la famille Covenant emménage dans une somptueuse demeure au bord de la falaise, une maison ancienne où l'ancien propriétaire, le vieil Ulysse Moore, vivait caché et dans le secret. Cette demeure porte un nom : la Villa Argo. Elle est captivante, elle est immense, ses couloirs zigzagants promettent mille et une découvertes aux jumeaux Jason et Julia, très vite rejoints par un nouveau camarade du village, Rick.

A trois, ils débusquent des grottes secrètes, des messages codés, une porte dissimulée derrière une armoire, fermée par quatre serrures. L'aventure commence, dans ce tome 1 "Les clefs du temps", les trois jeunes adolescents deviennent d'intrépides Sherlock Holmes, sous la surveillance grincheuse du jardinier Nestor, qui semble en savoir bien plus qu'il ne le suppose...

Ce roman est avant tout un objet astucieux qui s'ouvre sur un courriel aux éditions Bayard avec documents joints, photographies et avant-propos annonciateur de trouvailles "incroyables". Il se complète par des illustrations qui donnent véritablement l'impression d'avoir en main un vieux carnet maintes fois manipulé, griffonné, illustré, etc. Puis, l'idée de caractériser le personnage d'Ulysse Moore, également auteur (soit-disant) du roman, est la preuve d'un esprit ingénieux (l'expérience avait déjà été goûtée dans la série des Orphelins Baudelaire où le narrateur et auteur Lemony Snicket s'introduit en tant que personnage dans le récit !). C'est en fait l'italien Pierdomenico Baccalario qui a écrit cette aventure, qui se décompose en plusieurs tomes. Ce 1er livre convient aux plus jeunes lecteurs, dès 9-10 ans, et se lit très facilement. Les Clefs du Temps est une invitation à l'aventure passionnante servie par trois jeunes héros attachants et sympathiques. A suivre avec bonheur !

Couverture, illustrations et graphisme : Iacopo Bruno et Laura Zuccotti. Adapation des illustrations et des clefs : Alice Gilles.

Bayard jeunesse

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

03/12/06

L'apprenti épouvanteur - Joseph Delaney

apprenti_epouvanteurThomas Ward a 13 ans, il est le septième fils d'un septième fils. Pour déjouer la vilaine loi de l'héritage qui forcerait le père à mettre en parcelles son exploitation agricole (qu'il destine au fils aîné), Thomas est proposé à M. Gregory, l'épouvanteur de la région, pour devenir son apprenti. Pendant cinq ans, le garçon va recevoir l'enseignement de cet ancien prêtre pour "protéger les villages de créatures qui surgissent à la faveur de la nuit, affronter goules, démons et autres monstruosités". La tâche s'annonce guère rassurante mais Thomas, avisé du soutien de sa mère, se lance dans cette nouvelle aventure.

Dans ce tome 1, le garçon, maladroit et naturellement inculte, va commettre une grosse erreur en libérant la plus terrible des sorcières du Comté - la Mère Malkin. L'affrontement, laissé à sa charge suite à de redoutables circonstances, ne manque pas de piquant ni de retournements de situations. En gros, le suspense va grossir au fur et à mesure de la deuxième moitié du roman. Quand on commence cette lecture, on se pose la question si le ton n'est pas un tantinet "mineur", malgré l'ambiance opaque et funèbre qui se libère. L'enseignement de l'épouvanteur prend une large place dans les premiers chapitres, toutefois l'intérêt demeure. C'est progressivement que le ton captivant surgit pour séduire le lecteur partagé entre l'enchantement et la terreur. Car oui, quelques extraits peuvent donner le frisson, dans la mesure du "politiquement correct", je précise. Conclusion en fin de lecture, ma foi, c'était très divertissant, pas mal pour un commencement (un tome 2 est paru, prochainement le 3ème...). L'angoisse est palpable, le jeune héros se pose les bonnes questions qui soulèveront d'autres rebondissements à l'avenir, du moins je le pressens. A suivre, donc, avec une très honnête impatience...

Bayard jeunesse

Posté par clarabel76 à 10:56:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/10/06

Les Guerres du Miroir, Alice en exil (T.1) - Frank Beddor

 

alyssAu cours du 7ème anniversaire de la princesse Alyss, un soulèvement conduit par Redd, la soeur de la reine Geneviève, amène au massacre du couple royal et force la fillette à fuir en traversant le miroir. Elle débarque dans l'Angleterre du 19ème siècle dans un orphelinat misérable où la famille Liddell vient l'adopter et l'emmener à Oxford. Là l'enfant grandira en se détachant de son passé, persuadée d'avoir été abandonnée, trahie et incomprise, surtout depuis la récente parution d'un livre sordide inspiré de ses confidences au Révérend Dodgson.

A près de vingt ans, Alyss a décidé de se marier avec le Prince Leopold d'Angleterre... mais c'est sans savoir le profond gouffre dans lequel est plongé son royaume, où un groupe de résistants, les Alyssiens, tentent de combattre l'Imagination Noire de la reine Redd, espérant le retour de leur princesse, un jour prochain. C'est le Chapelier Madigan qui est chargé de retrouver Alyss pour la ramener chez elle et sauver le Pays des Merveilles.

Ce 1er tome de la trilogie des Guerres du Miroir est une brillante idée et une aventure passionnante, qui s'inspire de la fameuse Alice du livre de Carrol, mais qui l'exploite de manière plus sombre. C'est effectivement une histoire de guerre dans cette saga de Frank Beddor avec soif de vengeance, réglements de compte et armée de résistance. On est honnêtement très, très loin de Lewis Carrol, et ce n'est pas un manque de respect pour l'oeuvre originale.

A chacun d'ouvrir son esprit, de rencontrer cette autre Alyss, princesse perdue de son Pays des Merveilles, en compagnie de personnages récurrents, comme le Chapelier Madigan, le précepteur Bibwit Harte, le général Doppelgänger, la Tour Blanche et le farouche Dodge Anders. En décor, on croise la Chenille Bleue, les Figures, un Gouinouk, des Jabberwocky, le Chat assassin à la botte de Redd et des soldats-cartes. "Coupez-leur la tête" ! est le cri démoniaque de la redoutable Redd. C'est par ces détails qu'on croise le "spectre" de l'original, mais sans quoi, on oublie très vite et on est complètement captivé par cet épisode, "Alice en exil".

Destiné à un public adolescent, ce livre peut ravir un public plus large, sachant qu'il prendra entre les mains un récit plus obscur, plus sanguinolent, plus romanesque aussi. L'histoire entre Alyss et Dodge Anders ne manque pas d'étincelles... Ne vous fiez pas à l'illusion guerrière, cette trilogie est également une reconstruction de soi et un hymne à l'imagination, le personnage d'Alyss est fin, délicat, très sensible. Son aventure promet monts et merveilles ! 

Bayard Jeunesse - 352 pages - Traduit par Sidonie van den Dries * 15,90 €

Posté par clarabel76 à 09:47:00 - - Commentaires [63] - Permalien [#]
Tags : ,