18/02/20

La mort au bord de l'étang (Mary Lester #3), par Jean Failler

La mort au bord de l'étang Mary LesterPetite lecture récréative : La mort au bord de l'étang n'est ni renversant ni ébouriffant mais permet une détente appréciable dans une parfaite ambiance « old school » !

Au cours d'une partie de chasse, un homme est victime d'un accident. Son fusil vient de lui exploser en pleine face, sous les yeux de sa jeune épouse et d'un autre invité. Témoin de la scène à distance, Louis Boulois se précipite pour organiser les premiers secours et prévenir la gendarmerie. Nouvellement arrivée dans la région, le lieutenant Mary Lester épluche le dossier pour valider les conclusions mais va évidemment soulever un lièvre. La jeune enquêtrice, précédée de sa réputation, ne se laisse guère impressionnée par les notables de la ville. Elle peut également compter sur la bonhomie de Louis Boulois, un ancien fermier et vieil ami de la famille, qui lui raconte le déroulement des faits dans ses moindres détails.

Il se dégage un certain charme suranné dans cette série (entamée au cours de l'été 2016). C'est assez agréable et très reposant. L'intrigue se situe dans une petite ville en Cornouaille que l'auteur décrit tendrement au point de nous faire regretter ce parfum d'antan ! N'attendez pas d'enquête criminelle médusante, le déroulement est simple, d'ailleurs Mary Lester intervient assez tardivement. Et la solution coule de source. Visez davantage l'atmosphère, les paysages, les traditions paysannes, le vieux Louis et son chien Rodrigue... un bon petit « cosy crime » !

France Loisirs, 2016

Série : Mary Lester

Collection : Collection Piment

 


07/10/19

Ceux qui ne peuvent pas mourir : La Bête de Porte-Vent, par Karine Martins

J01868Pour son premier roman, Karine Martins promet une ambiance fabuleuse (énigmatique et inquiétante), des personnages drôles, attachants et également mystérieux. On a aussi une enquête un peu spéciale - un village breton déplore une série de meurtres sauvages - qui deviendra la nouvelle mission de notre spécialiste en créatures hérétiques, expédié séance tenante sur les lieux pour mettre un terme au massacre.

Mais Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Enrôlé par une confrérie secrète, aux méthodes parfois radicales, l'homme ne cache pas son amertume et sa méfiance car il vient de recueillir une jeune orpheline, après être intervenu dans l'auberge de ses parents, et il n'ignore pas que la présence de Rose à ses côtés est interdite. Son employeur n'est pas dupe et se montre de plus en plus menaçant. Cabochard et ombrageux, lui aussi, Voltz refuse de céder et se sauve en Bretagne avec sa nouvelle assistante (pas très exemplaire car fouineuse et têtue).

Dans ce village près de Morlaix, Gabriel est mis au parfum par le prêtre local et comprend alors que la traque s'annonce ardue. Les crimes sont atroces, les villageois sont aux abois, les esprits s'échauffent, les soupçons pointent une guérisseuse (herboriste) débarquée de nulle part et le maire s'enferme dans son manoir, replié dans son malheur et renonçant à apaiser la haine et la colère de ses administrés. Le séjour de Gabriel et Rose ne leur laissera aucun repos : la tension est explosive, les attaques se répètent et la peur fait perdre toute raison. En plus, de nombreuses révélations viennent chambouler le tableau mais rendent la lecture palpitante tant l'intrigue devient sombre et haletante. Impossible à décrocher.

En résumé, ce roman nous plonge dans un univers remarquable qui brouille tous nos repères. Cette sensation de vertige est toutefois jubilatoire et j'ai adoré chaque parcelle de cette histoire. Vivement la suite.

Gallimard Jeunesse (2019) - couverture illustrée par : Riff Reb's

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Dans un XIXe siècle fantastique, la traque sombre et haletante d'un irrésistible duo d'enquêteurs.

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10/05/19

En poche ! Les Dix Vœux d'Alfréd ♥

les dix voeux d'alfred pocket

Ah, quel bonheur à lire ! L'histoire est simple mais adorable. Elle est pleine de tendresse et de bienveillance, avec des personnages croquignolets et des aventures truculentes, tout ça dans une ambiance bon enfant, franchement on se régale !

Direction un petit village breton, Le Camboudin, Alfréd (avec un accent) dresse une liste de vœux pour ses dix ans (rencontrer un vrai cowboy, conduire un tracteur, voir la mer et goûter la mythique trouspignôle). Rien n'est impossible pour un môme qui n'a que des petits vieux comme copains ! Son grand-père, Alfred (sans accent), est son principal partenaire dans le crime. Et il faut avouer que ces deux-là vont nous réserver de bonnes parties de fous rires. Leurs aventures sont alors racontées sans lourdeur, on sent la bonne humeur derrière chaque mot, on se berce de nostalgie et de douceur. C'est formidable.

Certes, parfois la vie est rude pour notre jeune héros : sa mère boit beaucoup trop et a un caractère de cochon. Lui, Alfréd, rêverait d'un foyer ordinaire, de vacances à la mer, de journées spéciales rien qu'à deux... Au lieu de ça, il découvre que les adultes sont des menteurs, qu'ils ne sont pas dignes de confiance et qu'ils ne comprennent rien aux surprises. Enfin bon, ça reste une belle aventure à lire et relire. J'ai adoré son énergie et son humour pétillant : je n'avais pas envie d'être à la fin, trop tôt, trop court, j'en voulais encore ! C'est bon comme tout. 

POCKET 2019

Attention... ils sont de retour !

Les Amours d'Alfréd

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08/10/18

Les Dix vœux d'Alfréd, de Maude Mihami

les dix voeux d'alfredAh, quel bonheur à lire et à écouter ! L'histoire est simple mais adorable. Elle est pleine de tendresse et de bienveillance, avec des personnages croquignolets et des aventures truculentes, tout ça dans une ambiance bon enfant, franchement on se régale !
Direction un petit village breton, Le Camboudin, Alfréd (avec un accent) dresse une liste de vœux pour ses dix ans (rencontrer un vrai cowboy, conduire un tracteur, voir la mer et goûter la mythique trouspignôle). Rien n'est impossible pour un môme qui n'a que des petits vieux comme copains ! Son grand-père, Alfred (sans accent), est son principal partenaire dans le crime. Et il faut avouer que ces deux-là vont nous réserver de bonnes parties de fous rires. C'est raconté sans lourdeur, on sent la bonne humeur derrière chaque mot, on se berce de nostalgie et de douceur. C'est formidable. Certes, parfois la vie est rude pour notre jeune héros : sa mère boit beaucoup trop et a un caractère de cochon. Lui, Alfréd, rêverait d'un foyer ordinaire, de vacances à la mer, de journées spéciales rien qu'à deux... Au lieu de ça, il découvre que les adultes sont des menteurs, qu'ils ne sont pas dignes de confiance et qu'ils ne comprennent rien aux surprises. Enfin bon, c'est une belle aventure à lire et relire. J'ai adoré son énergie et son humour pétillant : je n'avais pas envie d'être à la fin, trop tôt, trop court, j'en voulais encore ! C'est bon comme tout. 

©2018 Nil Éditions (P)2018 Lizzie, un département d'Univers Poche

La voix d'Alexandre Nguyen vous semblera familière car le comédien est très productif dans le doublage (séries ou films). Par contre, j'ai opté pour la vitesse 1.25 afin de donner une cadence plus entraînante au récit, et ainsi coller au vent de folie qui souffle sur toute la lecture. C'était extra !

 

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08/08/18

De battre la chamade (Marie-Lou & Matthieu 3) de Sophie Tal Men

De battre la chamade

Chipoteuse dans l'âme, je n'ai pas retrouvé dans ce troisième livre l'étincelle aperçue dans le tout premier (Les yeux couleur de pluie) même si j'avais déjà pressenti que l'intrigue stagnait dans le #2 : Entre mes doigts coule le sable. On retrouve Marie-Lou en Bretagne, la jeune interne quitte Brest pour Quimper et intègre le service d'un grand neurochirurgien. Elle lambine toujours après le retour de son ours mal léché : Matthieu a rejoint le Bagne de Cayenne pour s'expliquer avec son père démissionnaire. 

Enfin bref, l'histoire est gentillette mais n'offre guère d'extase. Je n'ai absolument ressenti aucune émotion, aucune palpitation à l'écoute de leurs sempiternels chassés-croisés. Car OUI - hélas - le couple joue toujours au jeu du chat et de la souris. Matthieu et Marie-Lou s'aiment mais se fuient. C'est un jeu récurrent auquel on a finalement perdu le goût car devenu trop lassant. J'ai ainsi suivi leurs pérégrinations, en moins de 8 heures d'écoute, c'est assez court et pourtant ça m'a semblé fastidieux. 

La série a peu à peu perdu de son charme - moi qui imaginais une évasion vivifiante en terres bretonnes, pour prendre des nouvelles des uns et des autres (Marie, Farah, Brigitte, Écume...) comme si je retrouvais des potes perdus de vue, j'avoue n'avoir guère été inspirée. L'histoire n'apporte rien de neuf, elle tourne en rond et s'étire en longueur. Dommage. Ajoutez la narration beaucoup trop monotone d'Aurélie Le Roc'h (pour Audible Studios) qui casse le rythme et l'ambiance... mais heureusement la voix masculine de Mathias Casartelli, plus fluide et agréable, vient équilibrer l'exercice. En bref, cette lecture ne risque pas de me laisser un souvenir impérissable.

©2018 Albin Michel (P)2018 Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24/03/18

La Plage de la mariée, de Clarisse Sabard

La plage de la mariée

À 30 ans, Zoé voit son existence chavirer en apprenant l'accident de moto de ses parents. Son père est mort sur le coup, sa mère est hospitalisée, dans un état grave, et a juste le temps de souffler à sa fille qu'elle a grandi dans le mensonge et que son véritable père vit en Bretagne, près d'un site légendaire surnommé La Plage de la mariée. Sous le choc, Zoé est submergée par le chagrin et l'incompréhension, avant de tout plaquer pour partir à la recherche de son père. Elle débarque ainsi dans un petit village breton et trouve rapidement une nouvelle famille providentielle, à la Cupcakerie d'Alice. La patronne et ses habitués accueillent avec effusion cette jeune sudiste, un brin gaffeuse et empêtrée dans sa mélancolie. Tous vont guider ses nouveaux pas et lui redonner goût au bonheur. Charmant et guilleret, le roman l'est sans aucun doute. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai savouré sa lecture, heureuse de retrouver un univers qui avait tant su me séduire avec Les lettres de Rose. Cette fois, quelques couacs sont peut-être intervenus (la personnalité de l'héroïne est nunuche au possible, l'impression d'une fable utopique est également persistante) mais c'est sans rancune car la petite mélodie est légère et agréable à écouter. Une jolie balade au parfum iodé et au goût de caramel beurre salé.

©2017 Leduc.s (P)2017 Audible Studios (exclusivité)

Lu par Camille Lamache / durée : 13h env.

=======================================

23/09/17

Nos adorables belles-filles, par Aurélie Valognes

Nos adorables belles fillesDeuxième roman d'Aurélie Valognes, “Nos adorables belles-filles” s'inscrit à merveille dans le registre des comédies familiales visant à dézinguer les petits dysfonctionnements des uns et des autres. Avouez, c'est particulièrement jouissif. On a donc Jacques, le pater familias dans toute sa superbe, grincheux, radin et insupportable. À ses côtés, son épouse Martine, dont l'endurance après 40 ans de mariage force l'admiration. Viennent leurs trois fils, assez quelconques et transparents dans notre affaire, et dont la principale utilité est d'introduire leurs compagnes. Elles sont trois, elles ont un caractère bien affirmé, et n'entendent pas végéter dans un moule trop étroit. Certes, Jacques ne les épargne pas, leur fait des petits cadeaux bien pourris, mais c'est au fond sa raison d'être. On le découvre, en fin de compte, bon papa gâteau, maladroit dans ses tentatives de démonstrations affectives, enclin à bousculer sa famille pour ne pas se mettre à nu. C'est un tartuffe. Il prétend par exemple être toujours indispensable au boulot, alors qu'il a été obligeamment poussé vers la sortie. Martine n'est pas dupe, mais a décidé d'entrer en résistance pour remettre son goujat d'époux à sa place ! C'est de bonne guerre, et cela rend la soupe meilleure. La lecture, savoureuse et légère, est assaisonnée avec tendresse et humour. Le ton est facétieux, simple, généreux et plein d'entrain. Cela se lit, ou s'écoute, en toute bonne foi. On retrouve aussi avec grand plaisir Véronique Groux de Miéri, l'une des principales voix des regrettées éditions VDB, sa voix chaude, sa composition profonde et mesurée, qui sont toujours très agréables à entendre.


>> Un livre audio proposé en exclusivité par Audible et uniquement disponible en téléchargement.

Lu par Véronique Groux de Miéri - Durée : 4 h 21 

©2017 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

ATTENTION, nouveau titre pour son format poche LE LIVRE DE POCHE, 2017 : En voiture, Simone !

En voiture, Simone !

19/09/17

Pour l'amour d'une île, d'Armelle Guilcher & lu par Marie-Eve Dufresne

Pour l'amour d'une îleEn retournant vivre sur la petite île bretonne où elle est née et a grandi, Marine n'espérait guère un accueil en grandes pompes. Désormais seule médecin sur l'île, elle n'attend pas moins des habitants d'oublier les vieilles rancunes pour lui accorder sa confiance. Or, le temps passe et la résistance persiste. Serait-ce son passé familial qui lui colle à la peau ?
Car Marine a perdu ses parents dans le chaos de l'après-guerre et ne soupçonne en rien les drames et les enjeux autour. Confiée aux bons soins de son grand-père, avec son frère aîné Yves, la jeune fille a roulé sa bosse en toute innocence, mais a vite pris conscience du climat vindicatif sur l'île, avec ses rumeurs et ses jugements hâtifs. Son amie Marie-Anne a justement payé un lourd tribut pour avoir trop parlé lors d'une soirée arrosée, avant de regretter amèrement ses paroles qui vont mettre le feu aux poudres.
Les accusations murmurées deviennent vite un poids à supporter car elles ne dévoilent jamais le fond de leurs pensées. On prend ainsi vite la température qui règne sur l'île, que ce soit dans le passé ou le présent, les bonnes vieilles habitudes ont la dent dure ! Silences pesants, regards en coin, fantômes du passé, trahisons et dénonciations, désespoirs en pagaille, hontes indélébiles...
Ce roman va donc extraire tout le drame qui couvre l'île et forcer les non-dits à se dévoiler. Marine aussi va se confronter à des vérités pas toujours bonnes à entendre, lesquelles vont mettre son cœur à mal et ses émotions à fleur de peau.
Globalement, ce n'est pas une lecture déplaisante dès lors qu'on se tient à fouiller les vieilles histoires de famille et à divulguer leurs secrets. Toutefois, l'histoire a tendance à s'éparpiller et à se complaire dans le sentimental. D'où ma déconfiture. Par contre, si vous raffolez des ambiances isolées, des figures solitaires et des paysages préservés, vous ne serez pas déçus du voyage. Cette petite île bretonne, noyée dans ses brumes et ses courants d'air, procure une sensation de dépaysement vivifiant et donne envie de s'installer pour écouter davantage ce qu'elle renferme.

Très bonne lecture de Marie-Eve Dufresne, très classique et pleine d'élégance. J'aime beaucoup cette comédienne, que j'ai principalement découvert via la Trilogie Joséphine & les Muchachas de Katherine Pancol. On trouve beaucoup de sensibilité, de distinction et de noblesse dans son jeu. 

©2015 Nouvelles Plumes / POCKET 2016

>> Livre audio en exclusivité sur Audible & uniquement disponible en téléchargement.

Texte lu par Marie-Eve Dufresne (durée : 9 h 48) pour (P)2017 Audible Studios

Pour l'amour d'une île audible

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23/07/17

Les yeux couleur de pluie & Entre mes doigts coule le sable, de Sophie Tal Men

Voici deux rendez-vous parfaitement adaptés à la saison estivale et à la période des vacances !

les yeux couleur de pluie

Sophie Tal Men nous raconte l'histoire de Marie-Lou, jeune savoyarde confrontée à un choix cornélien au moment de valider son internat : quitter ses montagnes pour s'installer à Brest, autrement dit l'autre bout du monde, et s'arracher à sa famille et ses racines. Craintive et timorée, elle part donc vivre en colocation chez Anna, autre étudiante en médecine, rue du Bois d'Amour. Cette toute nouvelle aventure force cependant Marie-Lou à grandir et multiplier les expériences. Elle découvre également les charmes de l'océan, du port, des embruns, du brouillard et des locaux... Au beau milieu de la nuit, la jeune interne rencontre en effet Matthieu, au look de marin d'eau douce, qui se révèle également interne en ORL. Le coup de foudre n'est pas loin, mais leur histoire n'est pour l'heure qu'une balbutiante ébauche.

Ce premier roman s'inscrit dans la douceur, la tendresse, la candeur, la délicatesse. Il évoque la vie dans les couloirs des hôpitaux, les patients qui vont et viennent, leurs dossiers qui s'empilent, les cas insolites ou les situations émouvantes... C'est introduit sans pathos, mais avec une profonde humanité. À côté, l'auteur s'attache à nous dépeindre le quotidien de Marie-Lou, interne débutante en neurologie, ses relations avec ses collègues, mais surtout son adaptation en Bretagne, dans sa nouvelle vie aux antipodes de son univers familier. On s'y sent vite merveilleusement bien, pris de curiosité et d'amitié pour ce petit monde. 

Cette lecture a donc occupé plaisamment quelques heures de mon temps. L'ensemble est gentillet mais ne manque pas de charme. Seule ombre au tableau, l'interprétation laconique de Aurélie Le Roc'h pour Audible Studios. J'ai trouvé son ton mou et attristant. Il m'a bien fallu plusieurs minutes avant de m'y adapter, regrettant implicitement l'absence de fraîcheur pour plus de légèreté.

>> Lu par : Aurélie Le Roc'h (durée : 6 h 07) 

Série : Marie-Lou & Matthieu, Livre 1 - Date de publication : 17/07/2017 pour Audible Studios

Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2016 Albin Michel (P)2017 Audible Studios

 

entre mes doigts coule le sable

Audible ayant préalablement édité ce titre en mai, alors qu'il faisait suite au roman « Les yeux couleur de pluie », j'ai donc pris mon mal en patience jusqu'à ce mois de juillet où j'ai pu enchaîner les deux lectures !

On retrouve ainsi Marie-Lou, qui poursuit son internat à Brest, pour un stage en psychiatrie de six mois, tandis que Matthieu rejoint l'équipe de neurochirurgie. Le couple continue de conjuguer les vagues de passion amoureuse à des périodes de creux et de non-dits. En cause, notre beau marin cultive des secrets de famille qui alourdissent ses élans spontanés à se livrer sans crainte et sans complexe. Marie-Lou accepte difficilement ses compromis, mais se ronge les sangs. Pour compenser, elle choisit de s'investir dans son boulot et s'implique au-delà du raisonnable, ce qui lui fait parfois prendre des risques ou la placer dans des situations compliquées.

C'est toute une ambiance qu'on retrouve avec bonheur, des personnages auxquels on s'attache, mais contre lesquels on peste aussi, car la valse des sentiments est insupportable, avec une surdose de séquences mélodramatiques qui me rendent amère. La composition mi-figue mi-raisin de Aurélie Le Roc'h est cette fois équilibrée par la lecture en alternance avec Mathias Casartelli, qui interprète les chapitres de Matthieu. L'ensemble se marie bien et donne à écouter une histoire agréable et sympathique. Quelques points noirs dans le scénario viennent sans doute ternir la très bonne appréciation du début, je reste néanmoins curieuse de connaître la suite des aventures amoureuses de ce jeune couple dans l'air du temps. 

>> Lu par : Mathias Casartelli Aurélie Le Roc'h (durée : 6 h 15) 

Série : Marie-Lou & Matthieu, Livre 2 - Date de publication : 03/05/2017 pour Audible Studios

En exclusivité sur Audible et uniquement disponible en téléchargement. ©2017 Albin Michel (P)2017 Audible Studios

 

 DISPONIBLE AU LIVRE DE POCHE

les yeux couleur de pluie

256 pages - Mai 2017

04/11/16

Les Ombres de Kerohan, de N. M. Zimmermann

Les ombres de KerohanQuel superbe roman, absolument captivant, prompt à vous arracher de votre réalité pour vous plonger dans une ambiance gothique, où les fantômes pullulent dans les recoins d'un manoir aux mille secrets. Les décors sont somptueux, rien que la couverture est déjà une invitation à la découverte, et le contenu du livre est à la hauteur des promesses vendues ! Je vous le dis, cette lecture est aussi prodigieuse qu'époustouflante.
Deux jeunes enfants, Viola et son frère Sebastian, sont envoyés chez leur oncle en Bretagne pendant que leur père file à Londres pour des affaires urgentes. C'est avec le cœur lourd et leurs vêtements de deuil qu'ils débarquent à Kerohan dans la belle demeure d'un homme dont ils ignorent tout. Deux mois plus tôt, Viola et Sebastian ont perdu leur maman, maintenant leur père file à l'anglaise et ils n'ignorent pas que celui-ci a forcé la main de leur oncle pour les accueillir. À Kerohan, ils rencontrent la gouvernante revêche, Mme Lebrun, et l'énigmatique docteur Vesper, qui leur font jurer de ne pas faire de bruit dans les couloirs et de fermer leurs portes en restant sagement dans leurs chambres. Viola et Sebastian sont d'abord trop épuisés pour se formaliser des consignes et s'endorment aussitôt après avoir avalé leur décoction pour la nuit (un bon vin chaud). Mais les jours suivants leur renvoient une réalité assez sinistre de leur situation : un oncle débordé par son travail, une tante et une cousine à la santé fragile, un étrange docteur omniprésent, des employés de cuisine isolés au fond du jardin, des grilles closes, l'interdiction absolue de sortir du domaine... La nuit, Sebastian est obnubilé par un korrigan. Des notes de piano s'échappent d'un salon abandonné. Et une silhouette rôde aux alentours du manoir.
Hello, hello. Vous pensiez vous promener entre les pages d'un livre bien gentillet, où planeraient juste quelques frissons pour la forme, erreur ! Ce roman est justement loin d'être une simple promenade de santé et vous réserve une lente, lente plongée dans un univers fantastique désuet mais prégnant. La séduction opère immédiatement, le charme de l'ancien, le climat lourd et inquiétant, les apparitions et les personnages ténébreux font de l'ensemble un écrin précieux et raffiné. La lecture est franchement saisissante. On se prête à rêver d'une échappée en terre bretonne, avec ses légendes et son folklore fantastique (l'Ankou) qui filent les jetons à la nuit tombée. 
Superbe mise en place pour une lecture qui ravira les amateurs de phénomènes étranges et inexpliqués ! Une lecture qui fait forte impression. J'ai beaucoup aimé ! 

L'école des Loisirs, Grand Format - Février 2016

Illustration de couverture : Séverin Millet

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,