17/05/18

La vie et moi, de Cecelia Ahern

la vie et moi

Lucy Silchester, bientôt 30 ans, a rendez-vous avec sa Vie. Depuis deux ans et quelques, la jeune femme a complètement négligé son existence et ne cesse de mentir à son entourage - plaquée par son mec, elle a raconté partout que c'était elle qui était partie. Depuis, ses amis font la fine bouche et refusent de la plaindre.
Lucy a également perdu son boulot et travaille dans une agence où elle prétend parler espagnol - encore un mensonge. Ses relations avec sa famille sont également fuyantes, ses frères ont des carrières brillantes, mais face à ses échecs, son père se montre particulièrement froid et amer.
Au final, Lucy préfère vivre cloîtrée dans son petit appartement avec pour seul compagnon un chat - dont elle doit cacher l'existence, car les animaux sont interdits dans l'immeuble. Sa voisine a un bébé invisible... En bref, tout fout le camp.
Face à sa Vie - incarnée par un vieux type mal fagoté, rebaptisé Cosmo Brown - Lucy n'en mène pas large. Certes, le bilan est désastreux. Raison de plus pour détester cet individu, son contrat et leurs rendez-vous, avant de se raviser en se lançant dans une grande campagne de reconquête de Sa Vie.
Première mission : ne plus mentir. 

Ce roman de Cecelia Ahern a été un petit bonbon sucré ! Vraiment délicieux à déguster.
J'ai adoré y plonger et partager un bout de chemin auprès de Lucy. Au départ, la jeune femme collectionne les bourdes, les stupidités et les bobards. C'est un peu lourd et agaçant, et puis... on finit par découvrir une Lucy plus sensible et fragile - dont on excuse chaque faux pas au fil des chapitres.
Résultat, on peste et on soupire mais au final on rit et on glousse beaucoup aussi !

Le tandem formé par Lucy et Cosmo Brown est impayable - l'auteur a le chic de mettre en scène des duos improbables dans des aventures colorées. C'est drôle, et en même temps chaleureux et bienveillant. Tous les personnages sont attachants. On se sent en famille, très à l'aise, comme dans un cocon douillet. Oui, cette lecture fait un bien fou ! C'est joyeux et bon enfant. Tout simplement adorable. 
On ressort de cette lecture en soulignant qu'il faut chouchouter sa Vie « parce qu'elle vous appartient, elle est ce que vous êtes, elle est toujours là pour vous encourager ». ♫♪ C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup... ♪♫ 
Une lecture au TOP ! Je recommande.

©2012 Flammarion. Traduit de l'anglais (Irlande) par Perrine Chambon et Arnaud Baignot

(P)2018 Audible Studios. Texte lu par Carine Obin (durée : 13h env.)

►Excellente lecture audio ! Une jolie voix pour une écoute favorable à la détente.

 


17/03/18

Merci pour les souvenirs, de Cecelia Ahern

merci pour les souvenirs audible

J'étais ravie de découvrir un nouveau titre de Cecelia Ahern dans le catalogue d'Audible, nouvelle promesse d'une lecture feel-good, avec 12 heures d'une histoire abracadabrante, mais qui vise surtout à raconter une course-poursuite farfelue, entre Dublin et Londres, tout en évoquant la vie à travers ses drames et ses bonheurs les plus élémentaires.

Enceinte de quatre mois, Joyce Conway fait une chute dans les escaliers. Hospitalisée d'urgence, elle perd son enfant mais doit la vie sauve à une transfusion sanguine. Son père, accroché à son chevet, est soulagé. Toutefois, sa fille ressort de cette expérience meurtrie et métamorphosée. Exit son mariage, sa vie d'avant, Joyce retourne dans sa maison d'enfance et prend conscience d'un fait étrange - elle possède les souvenirs d'un autre.
Justin Hitchcock, américain expatrié à Londres, est de passage à Dublin pour donner une conférence quand il rencontre une femme médecin l'incitant à donner son sang. Après quoi, il croise à plusieurs reprises une jeune femme blonde, à la coupe de Peter Pan, sans se douter qu'elle le piste également pour comprendre quel lien étrange les pousse l'un vers l'autre.

Grosse frustration, au final, pour ce titre où les deux personnages ne font que se tourner autour pendant toute la durée du livre et ne se rencontrent qu'à la toute dernière heure. Je ne m'y attendais pas du tout, d'où ma déception. Par contre, gros big-up pour les personnages hyper sympathiques - sauf exception pour Justin, au caractère mollasson et indécis. Même la grande rencontre finale est décevante, eu égard à l'attente infernale subie pendant 12 heures ! J'ai, d'ailleurs, davantage craqué pour le couple formé par Joyce et son papa - un duo bancal mais attendrissant et tellement drôle à suivre dans leurs nombreuses péripéties. 

Je ne sors pas totalement conquise par cette lecture, qui reste une expérience en demi-teinte en raison de la mise en scène trop diluée, mais l'interprétation de Marine Royer est toujours réjouissante à écouter ! ☺

©2008 / 2010 Cecelia Ahern / Flammarion. Traduit de l'anglais (Irlande) par Maryse Leynaud

(P)2018 Audible Studios. Texte lu par Marine Royer. Durée : 12h env.

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04/01/18

P.S. I love you, de Cecelia Ahern

PS I love you_Ahern

Brisée par la perte de son mari, Holly peine à sortir de son lit et reprendre goût à la vie. Les semaines ont passé quand ses proches se rappellent à elle pour l'extirper du naufrage. Les copines tambourinent à la porte. Le coiffeur sonne la sirène d'alarme. Sa sœur rentre du bout du monde, son frère renoue avec les liens familiaux. Ses parents lui signalent également qu'un paquet de lettres l'attend à la maison - Gerry a pensé à elle, lui léguant 12 précieuses enveloppes à ouvrir mois après mois, contenant toutes des missions à relever. Une façon pour le disparu de tenir la main et de guider Holly vers un retour à la vie, avant de lâcher prise.

Histoire terriblement émouvante, et pourtant magique et merveilleuse à lire ! J'étais sur un petit nuage et j'ai savouré chaque minute de ma lecture. Le sujet avait pourtant matière à refroidir, mais ce serait oublié tout le charme du roman qui se révèle doux, chaleureux, apaisant et vivifiant. On rit, on pleure, de manière compulsive. Mais c'est tellement bon, et fort. Je ne voulais plus quitter cette petite bulle, dans laquelle on ressent combien la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue. Roman doudou par excellence. Un rendez-vous drôle et poignant, forcément incontournable. J'ai maintenant très envie de revoir le film de Richard LaGravenese (2007) avec Hilary Swank et Gerard Butler. ♥

“Quand on trouve l'âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours.”

Le roman audio est lu par Raphaël Mathon - bonne interprétation, etc. Par contre, j'ignore pourquoi, mais j'aurais préféré une voix féminine pour cette lecture. Cela aurait été la perfection absolue. ☺



>> Ce livre audio en version intégrale est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2004 Cecelia Ahern / Éditions Albin Michel. Traduit de l'anglais par Françoise du Sorbier

(P)2017 Audible StudiosLu par : Raphaël Mathon - Durée : 13 h 

 

23/07/17

Les jours meilleurs, de Cecelia Ahern

les jours meilleurs hardigan

Kitty est une journaliste ambitieuse, qui vient cependant de connaître la pire humiliation de sa vie en colportant de fausses rumeurs calomnieuses. Lynchée sur la place publique, elle est à deux doigts de perdre son boulot et court se réfugier au chevet de son ancien mentor pour se lamenter en bonne et due forme. Malgré la maladie et la fatigue, Constance l'écoute avec patience et lui suggère de partir sur de nouvelles bases en lui demandant d'écrire l'histoire dont elle a toujours rêvé. Peu après sa mort, elle lègue à Kitty une mystérieuse liste comprenant pas moins de 100 noms. Perplexe, la jeune femme tente de décortiquer les fils invisibles reliant les uns aux autres, puis se lance dans une aventure totalement inattendue en allant à la rencontre de ces inconnus. 

Plonger dans un roman de Cecelia Ahern, c'est la promesse d'une lecture douce et réconfortante, au service d'une histoire simple et néanmoins tendre et attachante. Cette fois, l'auteur a pris le pari de nous présenter une jeune femme vulnérable et paumée, étourdie par son ascension fulgurante avant la chute vertigineuse. Elle se retrouve plus ou moins à la croisée des chemins, lâchée par ses amis et sa famille, seule en possession d'une liste dont elle ne sait que faire. Elle va ainsi avancer en tâtonnant et croiser une galerie de personnages incroyables, aux parcours de vie fascinants, lesquels vont lui inculquer une nouvelle philosophie qui ne manquera pas de la remettre à flot. 

Chaque bonne combinaison peut sembler providentielle, et quelque peu édulcorée, improbable & en mode “bisounours” ! Mais c'est justement tout le charme des livres de Cecelia Ahern - se rappeler les petits bonheurs de la vie et profiter de chaque instant en croyant aux lendemains meilleurs. Cette lecture a finalement le même potentiel fédérateur qu'un roman de Jojo Moyes et nous réserve le droit de croire que tout est possible, que chaque individu est foncièrement bon et digne d'un héroïsme insoupçonné. J'ai beaucoup aimé m'échapper du quotidien pour suivre les frasques romanesques de Kitty, sur les routes irlandaises, en quête du sens caché de son existence.

La lecture est soutenue par l'interprétation exemplaire de Véra Pastrélie, dont la fraîcheur de ton est toujours appréciable à entendre, en apportant aussi la bonne dose de légèreté nécessaire à l'ensemble. Un rendez-vous opportun pour la détente et l'évasion.

>> Lu par : Véra Pastrélie (durée : 10 h 19) - Date de publication : 30/06/2017 pour Hardigan

©2017 Milady (P)2017 e-Dantès / En téléchargement sur Audible.fr

Trad. Fabienne Vidallet [One Hundred Names]

16/12/15

#Challenge Il était trois fois Noël 2015 : Un cadeau du ciel, de Cecelia Ahern

Un cadeau du ciel

C'est l'histoire d'un type imbuvable, Lou Suffern, un jeune loup aux dents longues, âgé d'une trentaine d'années, ambitieux et sans scrupule, toujours entre deux rendez-vous, à tel point qu'il en oublie sa petite famille, son épouse, leurs deux enfants, en plus de ses parents, sa sœur et son mari, bref Lou n'a pas le temps de souffler, pas le temps de profiter de la vie qu'il se construit. Et puis il rencontre Gabe, un sans-abri qui squatte en face de son entreprise, avec lequel il va discuter pendant quinze minutes, lui offrir un café puis un job. Gabe est certes un jeune homme sympathique et attachant, mais il est aussi étrangement mystérieux, comme de savoir des choses, d'anticiper les actes et les pensées des autres. Il est toujours là où on ne l'attend pas, sans que sa présence semble inopportune. Ce type a un don, c'est un cadeau du ciel, se dit Lou, de plus en plus perplexe.

Le lecteur, lui, se gausse, on se dit que Gabe est un ange, on a le sentiment d'avoir déjà tout compris, c'est bon, emballé, pesé, vendu. Mais n'enlevons pas le plaisir de déguster cette lecture qui vaut ce qu'elle vaut : une histoire qui se lit avec bonheur, une histoire simple, facile et agréable. Une lecture toute douce, réconfortante, qui vous rappelle combien il faut vivre l'instant présent et prendre le temps de profiter des petits bonheurs de la vie. La magie de noël est bel et bien présente, avec une fin vraiment émouvante.

J'ai Lu / Novembre 2010 ♦ Traduit par Cécile Chartres (The Gift)

Challenge Noel Logo Chicky Poo 2015

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/09/14

Tombée du ciel, par Cecelia Ahern

tombée du ciel

Adam et Christine se croisent une nuit sur le Ha’penny Bridge à Dublin. Lui se tient sur le pont, prêt à sauter, désespéré d'avoir été largué. Et elle... apprenant que son trente-cinquième anniversaire approche, choisit de se lancer un défi incroyable : lui prouver en deux semaines que la vie vaut la peine d’être vécue. Certes, elle aussi traverse une période de chamboulement, elle est en pleine reconstruction de sa vie (échec conjugal, séparation douloureuse, une vie de famille envahissante et aucune perspective d'avenir...). C'est donc autant pour elle, que pour Adam, qu'elle doit improviser un programme de choc.

Christine pioche des idées dans un manuel de coaching (dont elle est particulièrement accro), même si les solutions proposées sont du genre médiocre. Mais qu'importe, le couple devient inséparable, parcourt la ville à perdre haleine, apprend à se connaître, cherche à cerner la source du problème, lance une campagne de séduction pour reconquérir la fiancée perdue (en se déguisant comme Charlie, un must !).

C'est assez drôle, mais surtout tendre et très attachant. On craque complètement pour les personnages (la famille frappadingue, la copine libraire au bord du désespoir, son assistante excentrique, qui connaît tous les bons plans pour draguer...),  J'ai beaucoup aimé ce roman, qui s'apprécie sur la durée, lentement et doucement. C'est de la littérature sans prétention, mais généreuse et qui fait un bien fou. On se surprend à quitter le livre avec un pincement au cœur, en regrettant cette belle aventure, simple et romantique.
Une très jolie surprise.

Flammarion, juin 2014 ♦ traduit par Florence Bellot (How to fall in love)

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/12/09

Un cadeau du ciel ~ Cecelia Ahern

Flammarion, 2009 - 350 pages - 19,90€
traduit de l'anglais par Cécile Chartres

un_cadeau_du_cielVous êtes à la recherche d'un conte de Noël ? Lisez ce roman de Cecelia Ahern, sinon passez votre chemin (ou vous risquez une crise de diabète).
Tout commence dans un commissariat de police, le sergent en tête-à-tête avec celui qu'on nomme le garçon à la dinde, va lui raconter l'histoire d'un type - Lou Suffern, une trentaine d'années, fringant jeune loup aux dents longues, toujours entre deux rendez-vous, ambitieux et sans scrupule, à tel point qu'il en oublie sa petite famille, son épouse, leurs deux enfants, en plus de ses parents, sa soeur et son mari, bref Lou est branché sur cent mille volts, pas le temps de souffler, pas le temps de profiter de la vie qu'il se construit.
Sa rencontre avec Gabe, un sans-abri qui squatte en face de son entreprise, va changer la vie de Lou. Il perd quinze précieuses minutes à discuter avec lui, lui offre un café puis lui propose un job. Gabe est un jeune homme étrange, mystérieux, il sait des choses, il anticipe les actes et pensées des autres, il est toujours là où on ne l'attend pas, mais sa présence ne paraît jamais inopportune. Ce type a un don, c'est un cadeau du ciel, se dit Lou, de plus en plus perplexe.
Du côté du lecteur, on se dit que Gabe est un ange. On se gausse, on a le sentiment d'avoir déjà tout compris, c'est bon, emballé, pesé, vendu. Mais ne nous précipitons pas. La couverture est jolie, l'histoire pas bien désagréable à lire, fluide et prenante, d'ailleurs cela se lit très vite, hélas ceci n'enlève pas la sensation que tout reste prévisible, même la fin est agaçante. Du pathos facile et bon marché, tsss. Dommage.
Toutefois, j'ai aussi trouvé que c'était une lecture toute douce, réconfortante, qui vous rappelle combien il faut vivre l'instant présent et prendre le temps de profiter des petits bonheurs de la vie. Il y a la magie de noël, d'où mon avertissement, si vous êtes allergiques aux bons sentiments, filez vite, vous vous êtes perdus entre ces lignes, vous n'avez pas votre place. 
C'est le deuxième livre que je lis de Cecelia Ahern, après La vie est un arc-en-ciel (que j'ai largement préféré !). 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

23/12/08

La vie est un arc-en-ciel - Cecelia Ahern

51sWn5PtvrL__SS500_Je n'avais pas été prévenue que ce roman allait me ravir tout simplement, me rendre gaga avec un sourire niais, ou alors c'est le miracle de noël. Je ne sais pas, mais le résultat est là : j'ai dévoré cette histoire où l'on parle d'amour et d'ironie du sort, où l'on suit la correspondance de deux amis d'enfance. Car tout est raconté à partir de lettres, de messages, de mails. Et cela commence tôt, sur les bancs d'école. Rosie et Alex ont 7 ans, ils se filent en douce leurs petits mots, au nez et à la barbe de leur maîtresse. Ils se sont jurés de ne jamais se séparer, mais le garçon doit suivre sa famille et quitter Dublin pour Boston. Et les années passent, les promesses défilent, les rendez-vous manqués aussi... Les aléas de la vie mettent en péril leur amitié, Rosie et Alex restent soudés. Ils n'ont pas conscience que cet attachement entre eux a dépassé le stade amical, ou oui ils s'en doutent, chacun de leur côté, mais jamais au bon moment. Tout le temps, ils se loupent, ils hésitent aussi. Leurs proches ont depuis longtemps deviné qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, et pourtant leur histoire ne cesse de s'écrire d'après un scénario tordu. Ah, la vie ! Elle ne fait pas toujours des cadeaux. Rosie et Alex l'ont bien compris.

C'est délicieux, adorable, craquant, drôle, crispant et tout et tout. Je n'avais pas l'intention de lire ce roman, mais j'ai mis la main dessus en faisant un peu d'ordre dans mes piles monstrueuses de livres à lire. J'ai commencé à le feuilleter, juste par curiosité, et boing j'ai été accrochée aussitôt. Rosie Dunne, principalement, est une jeune femme extraordinaire, pleine d'esprit, sarcastique, orgueilleuse, butée et attachante. Son parcours est dessiné sous le signe de l'indépendance, des coups bas, de la sensibilité et d'une force exemplaire. C'est une héroïne exceptionnelle ! Le roman, ensuite, est très vite prenant car il est écrit avec vivacité, composé de messages qui s'échangent à la vitesse de l'éclair. C'est entraînant, un subtil assortiment de badinage, de cynisme, de larmes, de colère et j'en passe. J'ai juste, en tout petit reproche, trouvé que ça s'étirait un peu trop en longueur sur la fin, cependant j'ai beaucoup beaucoup aimé !

Albin Michel, 2005 / J'ai Lu, 2007
412 pages - 6,70€
traduit de l'anglais (Irlande) par Nicole Hibert