18/10/19

Sac d'os, de Stephen King

Sac d'osSuite au décès de son épouse, un écrivain à succès peine à trouver l'inspiration. Il décide donc de s'isoler dans leur maison de campagne mais n'y trouve pas la tranquillité espérée. Chaque nuit il fait des cauchemars et commence à voir des fantômes.
Il découvre finalement que Sara Laughs est une maison hantée - son épouse aurait mené sa propre enquête - et veut en comprendre les raisons.
Sa récente rencontre avec une jeune maman célibataire le place aussi au cœur d'un délicat conflit entre le grand-père qui veut à tout prix obtenir la garde de l'enfant et la mère qui s'y oppose farouchement.

Les ennuis s'enchaînent pour Mike Noonan, faisant vaciller l'ambiance du roman entre thriller et fantastique. Il y a du bon et du moins bon dans tout ça - je pense surtout que le format audio est peu adapté car trop long. J'ai mis dix jours pour en venir à bout. Pfiou.
J'aime bien François Montagut en tant que lecteur... élégance, dandysme, compassion. Malheureusement les voix féminines sont loupées... Mattie et Kyra sont trop pleurnichardes : ça saoule !

Question roman, on sent pleinement le malaise grossir et on barbote dans des eaux fangeuses dont on déteste l'odeur de soufre. On devine que ce qu'on nous cache n'est vraiment pas beau. Aussi, lorsque la vérité éclate, on est complètement abattu. C'est pire qu'affreux. C'est franchement sinistre.
Par contre, d'entrée de jeu, j'avais aimé cette figure de l'écrivain qui raconte son travail et son mode de vie. Rien que l'introduction donnait envie de s'engager... Par la suite, l'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs mais je ne regrette pas non plus d'avoir été déstabilisée. L'effet global est saisissant. Un peu dérangeant, parfois longuet, carrément angoissant.

Stephen King s'y entend pour créer ce type d'atmosphère hors du commun. C'est souvent foisonnant - description, digression, prétention - c'est aussi sa façon de faire, productive et efficace. Croisons les doigts pour que la prochaine pêche soit bonne !

©1998 / 1999 Stephen King / Albin Michel. Traduit de l'américain par William Olivier Desmond (P)2019 Audible Studios

Les personnes que l'on aime ne meurent jamais.

Depuis qu'elle n'est plus là, Mike n'écrit plus. Reclus dans sa maison, près du lac, son souvenir l'obsède, ses nuits sont des cauchemars. Entre deux mondes, égaré dans une zone incertaine, Mike la cherche. Mais elle n'est plus qu'une ombre... Une ombre parmi celles qui hantent le domaine de Sara Laughs, avides de vengeance, prêtes à faire payer des crimes que l'on croit oubliés. 

Le roman le plus ambitieux et le plus fort de Stephen King. Fascinante histoire d'amour perdu et ressuscité.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17/10/19

Alice Crane : Les Corbusards (Tome 1), par N.M. Zimmermann

Alice Crane Les CorbusardsCette série est en fait le prolongement d'une autre : EdenCity (Milan, 2007) qui présentait l'Organisation et ses Spécialistes en chasse contre les Corbusards (toutes sortes de créatures inhumaines) pour un avenir incertain.
Les enjeux sont toujours aussi flous dans cette histoire : une légiste fraîchement diplômée, Alice Crane, n'en revient pas d'avoir perdu son cadavre pour son premier jour à la morgue. Pire, elle recroise son macchabée en pleine rue et en bonne santé. Pour en avoir le cœur net, elle se lance à sa poursuite et entre dans un bar en ignorant qu'il s'agit d'un repaire à vampires.
Dès lors, sa petite vie tranquille est fichue. Alice va être victime d'attaques à répétition, ne pourra plus rentrer dans son appartement, devra envisager une nouvelle carrière (et pourquoi pas rejoindre l'Organisation ?). En fait c'est un choix qui n'en est plus un. Pour sauver sa peau, Alice Crane doit renoncer à sa liberté.
Car si l'univers des Corbusards est obscur et dangereux, la menace au sein de l'Organisation est également réelle. Entre les ambitions des dirigeants, les non-dits et les pactes confidentiels, les motivations de l'agent James Flynn (graou), au final nul n'est vraiment ce qu'il semble être.
Et c'est ça qui est bon ! On ne devine rien, on suppose tout. On flippe et on s'interroge tout du long. En gros, c'est CAPTIVANT ! J'ai dévoré ce roman en quelques heures et enchaîné avec la suite (Les Anciens Dieux) tellement j'étais happée par l'histoire. J'ai beaucoup aimé l'ambiance, les personnages, les dialogues, les rebondissements, les doutes et l'attente qui précède l'excitation de savoir. Tout est excellent.
Faites comme moi, foncez. Il n'est jamais trop tard pour se mettre à la page !

seuil, 2014

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15/10/19

Hollywood Monsters, par Fabrice Bourland

HOLLYWOOD MONSTERS

« Souviens-toi des minutes qui ont précédé l'instant où cette créature est apparue sur Mulholland Highway, au beau milieu de la nuit : un épais brouillard s'était mis à envahir les montagnes, on s'était trompés de route, on avait choisi un autre itinéraire que celui initialement prévu, un silence funèbre régnait partout autour de nous.
- Ah ça ! Une ambiance angoissante, digne d'un film avec Boris Karloff !
- Tu viens de le dire toi-même : une ambiance angoissante. C'est comme si on avait eu sur l'écran une succession de plans rapprochés d'une même force suggestive : un coin de paysage abandonné, un manteau de brume au-dessus de la route, la lune dans un ciel d'encre... Et soudain, au milieu de ce décor sinistre, une créature fantastique jaillie de nulle part court à perdre haleine dans notre direction. Cet être a l'aspect physique d'un homme-loup, et un air terrifié...
- Tu ne crois pas que tu renverses un peu les choses, là ?
- Pas du tout. C'est lui qui avait l'air terrorisé, mais les autres éléments de la séquence ont influencé notre cerveau et nous avons donné à cette scène une interprétation contraire à ce qu'elle était. Toute la charge négative que l'imaginaire collectif confère à la figure du loup-garou, nous l'avons spontanément affectée à cet inconnu. Pour nous, ce n'était plus lui qui était terrifié : il était devenu terrifiant ! »

Andrew Singleton et James Trelawney sont en vacances sur la côte californienne et profitent des petits plaisirs de la vie mondaine sous la houlette de leur ami journaliste et critique du cinéma. Un soir, au retour d'une soirée, ils se trompent de route et tombent nez-à-nez avec un loup-garou ! Le lendemain, ils apprennent qu'une femme a été assassinée au même endroit et décident d'en informer la police.
N'attendez pas une enquête oppressante avec un écheveau impossible à démêler. C'est assez cosy & vintage comme lecture. Par contre, c'est aussi un texte extrêmement érudit et truffé de références à la gloire du cinéma hollywoodien, pendant son Âge d'Or des années 30. C'est super distrayant pour qui s'en soucie et c'est du petit lait à boire !
C'était également la dernière enquête des Détectives de l'Étrange car à ce jour ils n'ont pas réapparu pour hanter mes nuits avec leurs sombres histoires teintées de fantastique. Dommage.

Éditions 10-18 Grands Détective - 2015

Série : Le Fantôme de Baker Street - Les Portes du sommeil - Le Diable du Crystal Palace - Le Serpent de feu

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures #AmericanHalloween

 

14/10/19

La fille au Cœur de Dragon, par Stephanie Burgis

J01099Avant d'entamer cette lecture, j'ignorais que l'histoire se porterait sur Silke - la deuxième héroïne dans Le Dragon au Cœur de Chocolat - et non plus sur Aventurine ! Pour rappel, cette dernière est en fait un dragon piégé dans un corps humain car elle avait chatouillé un mage pointilleux et avait été punie en retour.
Lors de son arrivée, particulièrement mouvementée, en ville, Aventurine avait fait la connaissance de Silke, une petite vendeuse sur les marchés, vivant dans la forêt avec son frère et habituée à la débrouille.
C'est donc à son tour de dévoiler ses secrets et ses rêves. En effet, Silke adore raconter des histoires à tort et à travers. Elle se vante par exemple d'avoir la famille royale dans la poche. Sauf que ses propos vont tomber dans l'oreille de la princesse héritière. Convoquée au palais, Silke a la trouille au ventre. Encore plus quand elle comprend que c'est pour devenir une espionne !
En fait, à l'approche de nouvelles alliances avec la communauté des Fées, la Couronne s'interroge sur la profondeur de leur engagement. La princesse compte donc sur le culot et la curiosité débordante de Silke pour se fondre dans la masse. De son côté, Silke espère tirer profit de son poste pour découvrir ce que sont devenus ses parents - disparus des années plus tôt au cours de leur voyage avec leurs enfants.
Quel régal de plonger dans cette ambiance magique et onctueuse ! Oui... le parfum sucré du chocolat fait tourner la tête et saliver les papilles tout du long. Miam, on y prend goût et on se retient de croquer le roman lui-même. L'histoire offre aussi d'incroyables possibilités en nous conviant dans un monde en trompe l'œil... où les sourires mielleux masquent des ambitions dévorantes et des intérêts inavouables.
Ça dégouline vraiment en poudre aux yeux et ça fascine le lecteur qui perd toute notion du temps. Si j'ai d'abord regretté le changement de narrateur, l'humour d'Aventurine et le folklore des dragons, j'ai vite compensé avec la formidable énergie et la fraîcheur de Silke. Quelle pile électrique ! Avec son talent de conteuse hors pair, celle-ci montre avec quelle virtuosité elle survole les imprévus et contourne les embrouilles... même si à force de foncer bille en tête, obsédée par sa quête personnelle, Silke met parfois en danger ses amis de la Chocolaterie.
De toute façon, le sens de la famille brille de mille feux dans ce roman tant il est décliné de mille façons. C'est fort, c'est étourdissant, c'est gourmand. Et ça craque sous la dent... succulent !

Gallimard Jeunesse, 2019 - Traduit par Julie Lopez

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13/10/19

Challenge Halloween 🎃 : le retour du marathon ! 🎃

hallowrat

Ce week-end, c'est le Hallow'RAT ou le Read-A-Thon d'Halloween, comme vous préférez, mais c'est surtout un week-end dédié à la lecture !

Oui nous sommes déjà dimanche. Ahem. Zéro lecture à mon actif.

C'est sans compter sur ma lecture audio du moment : Sac d'os, de Stephen King. Par contre c'est super long = près de 25 heures d'écoute !!! Pfiou. J'ai donc mis la main sur le roman pour garder le rythme. C'est pas mal flippant et très bizarre, mais j'aime bien.

Image-1 (41)

Pour équilibrer les émotions, j'alterne avec une adorable lecture jeunesse : La Fille au Cœur de Dragon de Stephanie Burgis. Une lecture parfaite pour un parfait #CosyHalloween

Image-1 (42)

 

La suite du marathon se déroulera très probablement sur https://www.instagram.com/clarabel_helloyou/

#ChallengeHalloween #CosyHalloween

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,


10/10/19

La disparition des enfants Greystone, par Margaret Peterson Haddix

La disparition des enfants GreystoneEn rentrant de l'école, les enfants Greystone découvrent leur mère tétanisée devant les gros titres des journaux : trois enfants ont été kidnappés dans l'Arizona. Trois enfants du même âge et portant exactement les mêmes prénoms que Chess, Emma et Finn.
Ce sont plus que de simples coïncidences, non ? Mais face à leurs interrogations, leur mère se montre fébrile et évasive. Pire, elle annonce qu'elle doit s'absenter pour un voyage d'affaires et qu'elle risque d'être difficilement joignable par téléphone. C'est une vague connaissance qui se chargera d'eux en attendant.
Les trois enfants sentent que ce n'est pas normal. Ils font néanmoins semblant d'obéir aux consignes et vont retourner en douce dans leur maison pour la fouiller de fond en comble. Les indices glanés ne vont guère apaiser leurs angoisses car ils se présentent sous la forme de messages codés. Si les Greystone parviennent à les déchiffrer, c'est aussi leur monde ordinaire qui va chavirer.
Et quelle vérité ! C'est totalement imprévisible. Je ne m'attendais clairement pas à une explication aussi complexe, mais pourquoi pas ?
En fait, ce qui m'a plu dans ce roman, c'est non seulement son ambiance pleine de mystères, mais aussi la fratrie soudée dans les épreuves, travaillant en équipe, se comportant comme des mômes maladroits et agissant de manière impulsive. Ça nous attache à eux et à leur histoire dans laquelle on plonge les deux mains jointes.
La suite nous entraîne subrepticement vers des contrées insondables. Bien ou pas bien ? En tout cas, c'est captivant. Ça se lit aussi comme un thriller - suspense et tension palpable tout du long. On reste curieux et avide de comprendre. On participe ainsi à ce jeu de pistes avec plaisir... mais en trébuchant en cours de route au fil des étonnantes découvertes. J'espérais autre chose, je pense.

Milan (2019) - Traduit par Leslie Damant-Jeandel

#ChallengeHalloween #CosyHalloween

 

 

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/10/19

La Carte des jours (Miss Peregrine et les enfants particuliers 4), de Ransom Riggs

La Carte des joursQuatrième tome inattendu dans la série Miss Peregrine et les Enfants Particuliers ! Certes, on savait Jacob dans une impasse depuis son retour à la normalité. Mais ses amis lui réservent une grande surprise en débarquant en Floride. Leur objectif : s'adapter au monde moderne au cours d'un apprentissage haut en couleur.
Malgré tout, le souvenir d'Abe Portman demeure toujours vivace chez nos Particuliers. Tous ont envie de visiter sa maison et de connaître sa vie loin de leur boucle temporelle. D'où les découvertes qui vont lancer Jacob, Emma et leurs camarades sur les traces d'un ancien complice, aux abords d'un restaurant asiatique et au sujet d'une jeune fille isolée dans un monde inadapté à ses compétences. Une mission qu'ils vont relever sans l'aval de leur directrice.
Et notre Miss Peregrine va être remontée comme un coucou !
Étonnamment, cette lecture a été pour moi une vraie récréation... alors que je pensais avoir fait le tour de cette série dont l'univers insolite est aussi la très grande force. J'ai probablement lu ce roman au bon moment - période automnale propice aux ambiances surannées - tout en goûtant au plaisir de la version audio (texte lu par l'excellent Benjamin Jungers).
Au démarrage l'excitation des retrouvailles laisse vite place à un doux ronronnement car il ne se passe pas grand-chose. J'ai néanmoins apprécié cette quiétude et me dire que je reprenais contact avec de vieux amis. Bref : ça fait du bien. Ceci dit, l'intrigue se peaufine et vient grattouiller certaines zones qui méritaient de l'être (l'idylle entre Jacob et Emma par exemple...). Ce nouveau cycle est comme un prolongement à un monde déjà très riche et fascinant... c'est donc tout bon pour continuer l'aventure !

©2018 / 2019 A Map of Days, The fourth novel of Miss Peregrine's Home for Peculiar Children / Bayard Éditions pour la traduction française (par Sidonie Van den Dries) (P)2019 Audiolib

La suite tant attendue de la série culte Miss Peregrine est un jeu de piste trépidant où se côtoient humour, surprise et suspense.

#ChallengeHalloween #CosyHalloween

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07/10/19

Ceux qui ne peuvent pas mourir : La Bête de Porte-Vent, par Karine Martins

J01868Pour son premier roman, Karine Martins promet une ambiance fabuleuse (énigmatique et inquiétante), des personnages drôles, attachants et également mystérieux. On a aussi une enquête un peu spéciale - un village breton déplore une série de meurtres sauvages - qui deviendra la nouvelle mission de notre spécialiste en créatures hérétiques, expédié séance tenante sur les lieux pour mettre un terme au massacre.

Mais Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Enrôlé par une confrérie secrète, aux méthodes parfois radicales, l'homme ne cache pas son amertume et sa méfiance car il vient de recueillir une jeune orpheline, après être intervenu dans l'auberge de ses parents, et il n'ignore pas que la présence de Rose à ses côtés est interdite. Son employeur n'est pas dupe et se montre de plus en plus menaçant. Cabochard et ombrageux, lui aussi, Voltz refuse de céder et se sauve en Bretagne avec sa nouvelle assistante (pas très exemplaire car fouineuse et têtue).

Dans ce village près de Morlaix, Gabriel est mis au parfum par le prêtre local et comprend alors que la traque s'annonce ardue. Les crimes sont atroces, les villageois sont aux abois, les esprits s'échauffent, les soupçons pointent une guérisseuse (herboriste) débarquée de nulle part et le maire s'enferme dans son manoir, replié dans son malheur et renonçant à apaiser la haine et la colère de ses administrés. Le séjour de Gabriel et Rose ne leur laissera aucun repos : la tension est explosive, les attaques se répètent et la peur fait perdre toute raison. En plus, de nombreuses révélations viennent chambouler le tableau mais rendent la lecture palpitante tant l'intrigue devient sombre et haletante. Impossible à décrocher.

En résumé, ce roman nous plonge dans un univers remarquable qui brouille tous nos repères. Cette sensation de vertige est toutefois jubilatoire et j'ai adoré chaque parcelle de cette histoire. Vivement la suite.

Gallimard Jeunesse (2019) - couverture illustrée par : Riff Reb's

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Dans un XIXe siècle fantastique, la traque sombre et haletante d'un irrésistible duo d'enquêteurs.

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/10/19

Louis Pasteur contre les Loups-garous , de Flore Vesco

Louis Pasteur contre les Loups-garousOn ne badine pas avec Louis Pasteur : brillant étudiant débarqué de sa province (seul boursier de sa promotion) et passionné de sciences au point de menacer le doyen de l'institution royale Saint-Louis d'obtenir son propre laboratoire sous les combles de l'école.
Louis vit donc en marge de ses camarades et des basses considérations existentielles. Les bacilles sont toute sa vie mais ses observations ont déjà apporté un sérieux coup de pouce à la médecine (encore balbutiante en matière d'hygiène).

Ceci dit, la véritable révélation de cette lecture s'appelle Constance de Villeneuve Letang : une demoiselle consciencieuse et déterminée à tenir son rang. En apparence, elle n'est que grâce et sourire... sauf qu'elle est inexplicablement attirée par l'aventure, l'escrime, l'enquête interdite, la traque du loup-garou.
Rien que pour ça, ce roman est un incroyable tourbillon de vivacité et de gaieté.

En un mot, c'est chatoyant !

didier jeunesse, 2016

Prix du roman de Reuil Malmaison 2018 (Gavroche)
Prix des Dévoreurs de livres 2018
Prix A l'Ombre du Grand Arbre 2017
PEEP Grand Prix des jeunes Lecteurs 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/09/19

La Pathétique Histoire de Birdie Bloom, par Temre Beltz

La Pathétique Histoire de Birdie BloomBirdie Bloom mène une triste vie de Pathétique orpheline dans une sinistre bâtisse frappée par les courants d'air et plongée constamment dans le noir. Cet endroit est également dirigée par l'horrible Maîtresse Octavie qui ne supporte pas les enfants, les livres, les rires, la désobéissance. Elle inflige les pires sévices et fait régner une ambiance délétère au sein des pensionnaires, tous repliés sur eux-mêmes et n'osant guère s'adresser la parole. Seule Birdie Bloom envisage un soupçon de changement. Depuis qu'elle a découvert un vrai livre, elle entrevoit les mille possibilités d'évasion et d'ouverture vers l'extérieur. En attendant, elle croupit dans un donjon et échappe à l'attaque d'un frelon mortel... lequel est venu lui délivrer la lettre lapidaire d'une étrange sorcière.

Agnès Edmée Crabouille appartient à une longue lignée de sorcières revêches, vivant recluse dans une partie du royaume de Fabulia et nourrissant de profondes amertumes sur son destin. Par contre, elle est agacée par son manuel de maléfices qu'elle avait pris le temps de bouquiner religieusement en anticipant une fin en apothéose. Patatras... on lui vante les mérites des cheveux vert moisi et elle explose de colère. Elle rédige une lettre incendiaire et la confie au Zéphyr (un vent assez capricieux) d'où la rencontre avec cette Pathétique orpheline et néanmoins attachante fillette qui réclame à devenir MAPLV. Un pur scandale.

Débute donc une correspondante étonnante et pleine de malentendus, au cœur de laquelle vont se tisser des liens inqualifiables mais assez proches de l'amitié. Oui... ce gros mot qui donnait de l'urticaire à Sorcière Crabouille ! En fait, cette histoire est avant tout une fable cocasse et burlesque, où se mêlent des détails qu'on cherche à nous rendre effrayants et qui se révèlent autrement inventifs et délirants. Cela procure à cette lecture un délicieux parfum de dérision et une fabuleuse sensation de légèreté malgré un contexte sombre et inquiétant. Un super cocktail pour enchanter petits et grands lecteurs (et amateurs de lectures décalées) pour le challenge halloween par exemple. Yep.

seuil jeunesse (2019) - traduit par Isabelle Perrin

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,