07/10/19

Ceux qui ne peuvent pas mourir : La Bête de Porte-Vent, par Karine Martins

J01868Pour son premier roman, Karine Martins promet une ambiance fabuleuse (énigmatique et inquiétante), des personnages drôles, attachants et également mystérieux. On a aussi une enquête un peu spéciale - un village breton déplore une série de meurtres sauvages - qui deviendra la nouvelle mission de notre spécialiste en créatures hérétiques, expédié séance tenante sur les lieux pour mettre un terme au massacre.

Mais Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Enrôlé par une confrérie secrète, aux méthodes parfois radicales, l'homme ne cache pas son amertume et sa méfiance car il vient de recueillir une jeune orpheline, après être intervenu dans l'auberge de ses parents, et il n'ignore pas que la présence de Rose à ses côtés est interdite. Son employeur n'est pas dupe et se montre de plus en plus menaçant. Cabochard et ombrageux, lui aussi, Voltz refuse de céder et se sauve en Bretagne avec sa nouvelle assistante (pas très exemplaire car fouineuse et têtue).

Dans ce village près de Morlaix, Gabriel est mis au parfum par le prêtre local et comprend alors que la traque s'annonce ardue. Les crimes sont atroces, les villageois sont aux abois, les esprits s'échauffent, les soupçons pointent une guérisseuse (herboriste) débarquée de nulle part et le maire s'enferme dans son manoir, replié dans son malheur et renonçant à apaiser la haine et la colère de ses administrés. Le séjour de Gabriel et Rose ne leur laissera aucun repos : la tension est explosive, les attaques se répètent et la peur fait perdre toute raison. En plus, de nombreuses révélations viennent chambouler le tableau mais rendent la lecture palpitante tant l'intrigue devient sombre et haletante. Impossible à décrocher.

En résumé, ce roman nous plonge dans un univers remarquable qui brouille tous nos repères. Cette sensation de vertige est toutefois jubilatoire et j'ai adoré chaque parcelle de cette histoire. Vivement la suite.

Gallimard Jeunesse (2019) - couverture illustrée par : Riff Reb's

#ChallengeHalloween #MonstresCréatures

Dans un XIXe siècle fantastique, la traque sombre et haletante d'un irrésistible duo d'enquêteurs.

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02/10/19

Louis Pasteur contre les Loups-garous , de Flore Vesco

Louis Pasteur contre les Loups-garousOn ne badine pas avec Louis Pasteur : brillant étudiant débarqué de sa province (seul boursier de sa promotion) et passionné de sciences au point de menacer le doyen de l'institution royale Saint-Louis d'obtenir son propre laboratoire sous les combles de l'école.
Louis vit donc en marge de ses camarades et des basses considérations existentielles. Les bacilles sont toute sa vie mais ses observations ont déjà apporté un sérieux coup de pouce à la médecine (encore balbutiante en matière d'hygiène).

Ceci dit, la véritable révélation de cette lecture s'appelle Constance de Villeneuve Letang : une demoiselle consciencieuse et déterminée à tenir son rang. En apparence, elle n'est que grâce et sourire... sauf qu'elle est inexplicablement attirée par l'aventure, l'escrime, l'enquête interdite, la traque du loup-garou.
Rien que pour ça, ce roman est un incroyable tourbillon de vivacité et de gaieté.

En un mot, c'est chatoyant !

didier jeunesse, 2016

Prix du roman de Reuil Malmaison 2018 (Gavroche)
Prix des Dévoreurs de livres 2018
Prix A l'Ombre du Grand Arbre 2017
PEEP Grand Prix des jeunes Lecteurs 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/09/19

La Pathétique Histoire de Birdie Bloom, par Temre Beltz

La Pathétique Histoire de Birdie BloomBirdie Bloom mène une triste vie de Pathétique orpheline dans une sinistre bâtisse frappée par les courants d'air et plongée constamment dans le noir. Cet endroit est également dirigée par l'horrible Maîtresse Octavie qui ne supporte pas les enfants, les livres, les rires, la désobéissance. Elle inflige les pires sévices et fait régner une ambiance délétère au sein des pensionnaires, tous repliés sur eux-mêmes et n'osant guère s'adresser la parole. Seule Birdie Bloom envisage un soupçon de changement. Depuis qu'elle a découvert un vrai livre, elle entrevoit les mille possibilités d'évasion et d'ouverture vers l'extérieur. En attendant, elle croupit dans un donjon et échappe à l'attaque d'un frelon mortel... lequel est venu lui délivrer la lettre lapidaire d'une étrange sorcière.

Agnès Edmée Crabouille appartient à une longue lignée de sorcières revêches, vivant recluse dans une partie du royaume de Fabulia et nourrissant de profondes amertumes sur son destin. Par contre, elle est agacée par son manuel de maléfices qu'elle avait pris le temps de bouquiner religieusement en anticipant une fin en apothéose. Patatras... on lui vante les mérites des cheveux vert moisi et elle explose de colère. Elle rédige une lettre incendiaire et la confie au Zéphyr (un vent assez capricieux) d'où la rencontre avec cette Pathétique orpheline et néanmoins attachante fillette qui réclame à devenir MAPLV. Un pur scandale.

Débute donc une correspondante étonnante et pleine de malentendus, au cœur de laquelle vont se tisser des liens inqualifiables mais assez proches de l'amitié. Oui... ce gros mot qui donnait de l'urticaire à Sorcière Crabouille ! En fait, cette histoire est avant tout une fable cocasse et burlesque, où se mêlent des détails qu'on cherche à nous rendre effrayants et qui se révèlent autrement inventifs et délirants. Cela procure à cette lecture un délicieux parfum de dérision et une fabuleuse sensation de légèreté malgré un contexte sombre et inquiétant. Un super cocktail pour enchanter petits et grands lecteurs (et amateurs de lectures décalées) pour le challenge halloween par exemple. Yep.

seuil jeunesse (2019) - traduit par Isabelle Perrin

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Dix, de Marine Carteron

DIXUn avant-goût de lecture...
« Quand l'eau bouillante se déversa sur elle, la douleur la traversa comme une vague.
Carie hurla si fort qu'un des miroirs se fendit.
L'eau atteint le haut de ses cuisses en moins d'une minute. Les parois, brûlantes, ne lui fournissaient aucun abri. Elle ne pouvait rien faire, alors elle cessa de hurler, de supplier, priant pour que la mort arrive, vite.
Un espoir vain.
Le cœur de Carie, solide comme une pierre, battit jusqu'à la dernière seconde ; jusqu'à ce que l'eau remplisse ses poumons.
Immédiatement après, la bonde de fond se débloqua, et la cabine se vida. Ne laissant sur le sol que le corps bouilli de ce qui, un jour, avait été Carie. »

Sept adolescents vont participer à une émission de téléréalité dans un manoir retiré sur une île bretonne. Deux adultes les accompagnent, et une gouvernante les attend sur place. Le reste semble extrêmement verrouillé et secret. Mais tous sont impatients que débute l'expérience... un peu effrayés aussi par l'ambiance austère et frileuse des lieux. Certes nos jeunes gens sont tous coupables de mensonges ou de vérités non avouées et cherchent à travers ce programme une forme de rédemption ou d'échappatoire à leur emprisonnement. Ils ont donc à peine posé un pied sur l'île que déjà leur cœur s'emballe et que l'instinct de survie est en alerte rouge. Des ritournelles viennent hanter les murs de leur chambre, une voix sépulcrale s'élève pour clamer une sentence... ça ne vous rappele rien ?

Forcément, ce roman est un bel hommage au classique d'Agatha Christie - d'ailleurs cité dans l'histoire et passé à la loupe pour comprendre le piège sanglant qui s'est refermé sur tous. Mais n'imaginez pas avoir déjà résolu le mystère de l'île de Sareck car quelques surprises sont de taille et viendront vous chatouiller alors que vous tentez de vous planquer derrière votre bouquin. La lecture est franchement féroce, avec des scènes saisissantes et bien sanglantes (on adore). La tension dramatique est explosive. On retient à peine son souffle tant on tourne les pages avec avidité. Suspense, angoisse, charade fatale et personnages abominables... que de rouerie au menu ! Sous vos applaudissements, naturellement.

Rouergue jeunesse / coll. doAdo noir / 2019

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bilan du mois de Septembre 2019 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

sunset

Une rentrée plus tard .... quelques livres lus :

 

♦ Voisins, amis et rien de plus, par Anna Premoli

♦ Je déteste tellement t’aimer ! par Anna Premoli

♦ Les cœurs brisés ont la main verte, par Abbi Waxman

♦ La Reine de la comédie, par Jenny Jägerfeld

♦ Venise n'est pas en Italie, par Ivan Calbérac

♦ Le Chardon et le Tartan (Outlander 1), de Diana Gabaldon

♦ La Marque de Windfield, de Ken Follett

♦ Les Royaumes de Feu, de Tui T. Sutherland

 

♣♣ lectures également à suivre sur mon compte instagram ♣♣

 

Et des séries TV englouties :

 

DOCTOR FOSTER :  mini-série britannique créée par Mike Bartlett & diffusée en 2015 sur BBC One.

doctor foster

Gemma Foster a tout pour être heureuse : une carrière de médecin, un mari aimant, un fils, une belle maison dans un quartier résidentiel, des amis... Une vie parfaite, sans nuage. Un matin, pourtant, elle découvre un cheveu blond sur l'écharpe de son époux. Le doute s'installe, devient obsédant. Gemma soupçonne Simon de la tromper et se lance dans une enquête qui va virer à la démence. On assiste à tout ça avec effroi car on doute tout du long, on ne sait plus qui croire, on a le cœur au bord des lèvres, on tombe des nues, on a envie de hurler... C'est pesant mais terriblement accrocheur & captivant !

 

OUTLANDER : série US créée par Ronald D. Moore & diffusée depuis 2014

OUTLANDER 3-4

Saison 3 : Les retrouvailles entre Claire et Jamie sont inattendues... et tellement drôles !
Saison 4 : J'ai des bouffées de haine envers Roger.

 

THE RAIN : série danoise & post-apocalyptique (2019) 

the rain 2

Après un début poussif, la série a réussi à m'intriguer et j'ai finalement visionné les 6 épisodes d'affilée. Ce format court pour la 2ème saison était préférable pour me réconcilier avec son programme, grâce à son action plus dense, sa tension dramatique palpable et ses niaiseries moins conséquentes. Se regarde donc sans déplaisir. Une saison 3 apportera le dénouement à cette histoire de virus véhiculé par la pluie et ayant décimé une grande partie de la population. Parmi les survivants : un frère et une sœur, résolus à trouver le remède coûte que coûte.

 

GLITCH :  série fantastique australienne créée par Tony Ayres & diffusée depuis 2015 sur ABC1.

Glitch-Season-3

Dans le cimetière de Yoorana, petite ville australienne, plusieurs morts sont revenus à la vie. Sans explication. Carrément déconnectés de la réalité. Ils pensent retrouver leur place parmi leurs proches mais là non plus leur retour n'est pas accueilli les bras ouverts. Car certains ont été remplacés, pour d'autres le temps a tellement passé, enfin bon leur présence est dérangeante. Même aux yeux du public, déconcerté, choqué, effrayé par ce phénomène inexpliqué. Des chercheurs scientifiques ont pourtant de grands projets et cherchent à les attirer dans leur laboratoire. Nos revenants sont méfiants mais coincés à Yoorana où une frontière invisible semble avoir été érigée pour empêcher leur fuite. Autour d'eux, d'autres dangers surgissent et agissent au nom d'une justice divine complètement barrée. 

Grande confusion générale pour une série sombre et énigmatique. Un petit rappel des faits au début de cette (ultime) saison 3 aurait été sympa... car j'étais larguée. La conclusion aussi est décevante. Impression mitigée pour cette série aux débuts engageants.

 

À venir pour Octobre : Challenge Halloween chez Lou & Hilde !

logo-halloween-2019-candles

 

Et de nouvelles séries comme... MARIANNE (qu'on ne présente plus !).

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27/09/19

The Hallow' RAT commence!

hallow rat

Pour commencer les festivités du Challenge Halloween organisé par Lou & Hilde (dixième anniversaire !!!) et se mettre dans l'ambiance, s'ouvre donc le fameux Hallow' Rat - du 27 septembre minuit, jusqu'au 30 septembre minuit - soit, un grand week-end dédié à la lecture et aux partages de moments cosy, tea times, biscuits, séances ciné etc. 

Vendredi

L'aventure débute avec : Dix de Marine Carteron

Image-1 (9)

« Dressée sur un piton rocheux totalement dénudé, sorte de monstre néo-gothique aux hauts murs crénelés de pierre grise, la bâtisse semblait tout droit sortie d'un conte fantastique du XIXe siècle.
- C'est tout à fait comme ça que j'imaginais le château du docteur Frankenstein... »

Une bonne centaine de pages plus tard...

« Quand l'eau bouillante se déversa sur elle, la douleur la traversa comme une vague.
Carie hurla si fort qu'un des miroirs se fendit.
L'eau atteint le haut de ses cuisses en moins d'une minute. Les parois, brûlantes, ne lui fournissaient aucun abri. Elle ne pouvait rien faire, alors elle cessa de hurler, de supplier, priant pour que la mort arrive, vite.
Un espoir vain.
Le cœur de Carie, solide comme une pierre, battit jusqu'à la dernière seconde ; jusqu'à ce que l'eau remplisse ses poumons.
Immédiatement après, la bonde de fond se débloqua, et la cabine se vida. Ne laissant sur le sol que le corps bouilli de ce qui, un jour, avait été Carie. »

Voilà, voilà. 

Samedi

C'est bon, c'est plié : j'ai terminé Dix ! Adieu le fracassement des os broyés, les pupilles recouvertes du jus noirâtre de sang et l'amas de méchanceté, de chair et de fibres textiles agglomérées. En clair : « Une saloperie de bête immonde que les crabes ne tarderaient pas à nettoyer. »

Excellent choix pour un début de marathon ! C'était top. Je recommande. ☺

Maintenant, je tente Ceux qui ne peuvent pas mourir, de Karine Martins

Image-1 (13)

1887. Gabriel Voltz n'est pas un enquêteur ordinaire. Sa spécialité: la chasse aux Égarés, ces créatures hérétiques qui se cachent sous une apparence humaine. Mais depuis qu'il a pris Rose sous son aile, une orpheline tout aussi insupportablement têtue et fouineuse qu'attachante, il s'expose au courroux de son puissant employeur, l'Ordre de la Sainte-Vehme.

 

...

Forcément, la curiosité de la lectrice est insatiable... instable. Donc j'ai lu pendant ma pause goûter : La vie hantée d'Anya de Vera Brosgol et c'était bien.
Une petite distraction utile pour absorber les images traumatisantes de la série MARIANNE (trèèès spéciale).

Image-1 (14) Image-1 (15)

Marianne

 

Soirée danse avec les stars pour casser l'ambiance... #guiltypleasure

....

Dimanche

Ce matin j'ai rencontré une Pathétique orpheline du nom de Birdie Bloom qui reçoit par surprise une lettre d'une sorcière mécontente de la fin de son livre (en fait, un manuel de maléfices se concluant sur une astuce pour avoir les cheveux vert moisi). La fillette, punie dans son donjon, décide de lui répondre et ainsi commence une correspondance étonnante (expédiée à l'aide de frelon mortel ou de cupcake à paillettes) mais qu'il faut à tout prix conserver à l'abri des regards curieux car l'environnement de nos deux protagonistes n'est guère serein ! 

Une lecture cocasse et avec des détails qu'on voudrait effrayants mais qui se révèlent naturellement pathétiques (ah-ah) ou disons risibles = un judicieux cocktail pour enchanter petits et grands lecteurs du challenge halloween. Yep.

Image-1 (17)

La Pathétique Histoire de Birdie Bloom, par Temre Beltz (seuil jeunesse)

...

Je retourne à la série MARIANNE et je ne suis pas fière #lastnightdjsavedmylife

 

Résultat de recherche d'images pour "marianne netflix"

Avis à la population : j'ai donc survécu à la série Marianne. Youhou.

Pour la petite histoire... Emma écrit des romans d'horreur pour exorciser les cauchemars de son enfance. Mais ses visions démoniaques sont de retour et l'obligent à rentrer à Bretagne pour solder ses comptes. Et là, bonjour l'angoisse ! Le personnage d'Emma est super agaçant.... Sinon, le reste de l'histoire vaut le détour : c'est effrayant, traumatisant et bluffant. J'ai été scotchée. Fascinée par cette ambiance et par les décors aussi.

Maintenant, en bonne insomniaque, je m'installe sous un plaid avec Louis Pasteur.

 

Image-1 (19) Image-1 (20)

 

Louis Pasteur contre les Loups Garous, de Flore Vesco (didier jeunesse) 

 

Bonne nuit aux autres amateurs du challenge halloween !

...

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags : ,