27/03/17

Meilleurs ennemis, de Sally Thorne

« Tout ce que nous faisons, Joshua et moi, obéit toujours à la loi du Talion. Œil pour œil, dent pour dent. Nous ne connaissons que ça. »

Meilleurs ennemis

Collègues dans la maison d'édition qui vient de fusionner, Lucinda Hutton et Joshua Templeton travaillent leurs antagonismes en se livrant une véritable guerre froide à force de regards impénétrables, de répliques piquantes et d'allusions sournoises. Mais la tension monte d'un cran depuis qu'ils se savent en compétition pour le même poste. Lucy et Joshua affûtent leurs armes, quand soudain celui-ci manifeste étrangement un certain penchant pour sa collègue. Baiser fougueux volé dans l'ascenseur, crise de jalousie, attitude possessive et/ou protectrice... Les signaux envoyés sont totalement perturbés, ET perturbants. Lucy perd ses repères, découvre la face soigneusement cachée de Josh, sent ses sens fondre comme beurre au soleil, devient complètement obsédée... sans perdre de vue qu'il s'agit peut-être d'une technique habile pour prendre le dessus et lui voler sa promotion. Jeux de dupe, attirance fatale et numéros de charme viennent donc troubler une relation largement placée sous le signe du “je t'aime moi non plus” !

Comment ne pas sourire béatement à la lecture de cette jolie comédie éclaboussée d'humour, de séduction et de tendresse ! J'ai totalement succombé. Le couple de Lucy et Josh est affolant de quiproquo, d'interdit et d'enchantement. Le combo parfait. Chaque interaction est explosive, mais laisse place à une subtile attirance qui rend l'alchimie éclatante. Les codes de la romance sont déclinés dans la plus pure tradition, tout en étant moderne, pétillante et enlevée. Il faut, par contre, fermer les yeux sur l'attitude déjantée et incohérente de Lucy, un minuscule bout de femme qui adore porter du rouge à lèvres couleur lance-flammes, qui souffre de solitude, qui est nostalgique de son enfance parmi les champs de fraises et qui refoule son ambition par peur de se lancer tout de go. Dès lors qu'elle est en présence de Josh, c'est plus fort qu'elle, elle pète les plombs et lui fait du rentre-dedans, tout en admettant in petto être franchement pathétique. Face à elle, Joshua est en mode “control freak”, stoïque et insondable, il réussit à attiser son désir en cultivant le mystère (“mais pourquoi s'impose-t-il la frustration de séances de préliminaires dignes d'adolescents avec sa collègue un peu bizarre ?”). Ce jeu du chat et de la souris peut friser l'absurde, mais génère de fabuleuses scènes qui m'ont fait honteusement glousser. J'avoue, ce roman a été un rendez-vous déculpabilisant, frais, drôle, décalé. Il réunit clairement tout ce que j'aime, de l'humour, de l'humour et encore de l'humour. C'est sans conteste une comédie pur jus, à déguster pour le plaisir de rire et s'évader. Et ça fait toujours du bien.

Harlequin, coll. & H - Trad. Charlotte Demanie [The Hating Game] - 2016 

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13/11/13

Bulle, de Charlotte Demanie et Justine Brax

IMG_9473

Bulle est aussi légère qu’une plume. Elle ne pèse rien. Elle a sûrement la tête vide. D’ailleurs, quand on lui parle, cela rentre par une oreille mais ressort tout de suite par l’autre.

IMG_9474

Pour ne pas s'envoler, été comme hiver, Bulle porte plusieurs manteaux et un gros bonnet. Quand le vent est trop fort, Bulle accroche à ses poignets tous ses objets préférés. Ils l'aident à garder les pieds sur terre.

IMG_9475

Mais un jour, Bulle, trop occupée à regarder en l'air, oublie de s'attacher et s'envole doucement. Et elle monte, elle monte, elle monte... Soudain le monde d'en bas est vraiment petit. Les oiseaux l'accompagnent, la lune se lève, les étoiles dansent avec elle et le temps continue de filer. Il fait plus froid, Bulle commence à s'inquiéter. Elle se sent fatiguée. Comment faire pour rentrer ? 

IMG_9755

Ce magnifique ouvrage, aux illustrations poétiques, relate l'histoire d'une petite fille toujours dans les nuages. Heureusement, son papa veille sur elle grâce à un mince fil accroché à sa cheville !

Comme les illustrations merveilleuses, le texte aussi transporte le lecteur ! Jamais l'expression «être dans les étoiles» n'a semblé si réelle et subtilement traduite. 

On notera, en passant, les nombreux clins d'oeil à notre ami Totoro. Evidemment. ♥

Bulle, de Charlotte Demanie et Justine Brax (De La Martinière Jeunesse, octobre 2013)

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,