17/02/16

Une nuit à la bibliothèque, de Chiaki Okada et Kazuhito Kazeki

IMG_5828

Qu'il est drôle, cet album traduit du japonais ! Qu'il est beau, aussi... et surprenant ! 

L'histoire raconte la vie secrète d'une bibliothèque, et celle aussi des doudous que les enfants apportent pour une nuit entière au pays magique des livres et de la lecture. Oui, oui... c'est incroyable ! 

Les enfants se rendent donc à une séance de lecture à la bibliothèque et y laissent leurs doudous avant de rentrer chez eux... le cœur un peu lourd, il faut bien l'avouer. La nuit tombe et le miracle va s'accomplir : les doudous se réveillent et décident de fouiller dans les étagères. Des livres, des tonnes de livres, lequel choisir ?

À force de faire un tel bazar, les doudous se font remarquer... et les charmantes bibliothécaires les découvrent, sans paraître plus surprises, car elles décident de les chouchouter. (Certes, j'ai été étonnée de voir les bibliothécaires encore à l'ouvrage en pleine nuit... mais laissons le pouvoir des mots et des images chasser notre pragmatisme d'adulte !)

Et l'histoire de nous dorloter avec son ambiance cocooning délicate et raffinée, son histoire pleine de charme et de poésie, qui invite forcément à rêver, à aimer les livres et les bibliothécaires... puisque cet album leur rend un bel hommage. ;-) C'est adorable, franchement craquant, et délicieusement onirique.

Seuil Jeunesse / Février 2016

IMG_5829   IMG_5830

IMG_5831   IMG_5832

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


05/03/14

C'est toi le printemps ? de Chiaki Okada et Ko Okada

IMG_1335

C'est l'hiver dans la grande forêt. Le premier hiver de Petit Lapin, trop petit pour grimper aux arbres comme ses frères. Sa maman lui assure que dès l'arrivée du printemps, il sera lui aussi assez grand pour y monter et voir la mer. Petit lapin trépigne d'impatience, mais qu'est-ce que c'est le printemps ? A quoi ressemble-t-il ?

Un matin, alors que toute la famille Lapin dort encore, Petit Lapin entend des pas dans la forêt. Ne serait-ce pas le printemps ? Vite, il décide de partir à sa rencontre et se retrouve nez-à-nez avec un gigantesque ours blanc. 

C'est une fabuleuse histoire, pétrie de tendresse, sur l'envie de grandir, vite et bien. Les illustrations sont extrêmement douces, pour un rendu magnifique et délicat, travaillées aux crayons de couleur. L'histoire est simple, douce et poétique. Elle entretient aussi le suspense en suivant un petit héros intrépide, mais naïf. C'est adorable, vraiment charmant. Une lecture à bichonner, les longs soirs d'hiver...

Seuil jeunesse, janvier 2014

IMG_1336

IMG_1337

IMG_1338

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16/03/12

Salon du livre de Paris 2012 : le Japon à l'honneur

Ma première nuit ailleurs, par Chiaki Okada et Ko Okada (Seuil jeunesse, 2012)

C'est la première fois que Lapin ne dort pas dans sa maison. Il doit passer la nuit chez Haruchan. Il emmène avec lui son crocodile en peluche, mais loin de chez lui et sans sa maman, Lapin est effrayé et ne veut pas jouer. Et puis, au matin c'est la catastrophe : Lapin fait une chute et la patte de sa peluche se déchire un peu. Heureusement, Haruchan lui fait un pansement...

IMG_6672  IMG_6673

L'histoire est toute simple, mais adorable. Les illustrations sont empreintes de douceur, dans la plus pure tradition japonaise. Un thème classique, indémodable, qui séduira les petits lecteurs. 

Dix petits amis déménagent, par Mitsumasa Anno (Ecole des Loisirs, 2012)

Dans ce livre, il y a deux maisons. La maison de gauche et la maison de droite. La maison de gauche est habitée par dix enfants, mais ils vont partir l'un après l'autre dans la maison de droite. On ne peut voir qu'un intérieur de maison à la fois. Dans quel ordre les enfants déménagent-ils? Et combien se cachent? Pour savoir si le compte est bon, il suffit de tourner la page.

IMG_6951  

L'originalité de l'album veut que le lecteur ne va pas se contenter de lire (album sans texte, au passage), ni de feuilleter les pages, ni d'admirer les illustrations, non, il va devoir compter. Il y a mêmes des ouvertures dans les pages pour apercevoir les petits amis, comme s'ils passaient leurs têtes à travers la fenêtre. C'est fort d'un sens de l'observation à toutes épreuves que le lecteur s'armera donc avant d'ouvrir ce livre pas comme les autres. 

Un goûter en forêt, par Akiko Miyakoshi (Syros, 2011)

IMG_6128 

Je vous invite également à découvrir l'album d'Akiko Miyakoshi parce qu'il saura à tous les coups vous surprendre ! D'abord c'est beau, gourmand, généreux, alléchant et simple. L'histoire est classique (une petite fille rejoint son père chez la grand-mère avec le gâteau qu'il a oublié). Il y a juste quelques petites touches de couleur, comme le rouge, pour rappeler le conte du Chaperon rouge... Cette fois, la petite fille va rencontrer des animaux qui vont la convier à partager un goûter. Et là j'ai fondu, le partage autour de la table est (comme je le soulignais) généreux et gourmand, c'est superbe, les dessins sont magnifiques, le réalisme est frappant... impossible de ne pas tomber sous le charme ! Un album à découvrir en toute confiance.

mais aussi, 

IMG_6960

Bien sûr, le papa de Kenji est très fort et capable de beaucoup de choses : remettre un gyrophare tombé d’une voiture de police ou redresser l’antenne tordue d’un robot. Mais dans certains cas, le papa de Kenji n’est pas le mieux équipé. Heureusement, tous les samedis, à la bibliothèque municipale, officient les champions de la clinique des jouets. Ils savent tout réparer. Devant leur comptoir, il y a une longue file d’enfants avec des jouets endommagés. Un peu de patience, quelques bons outils, et les jouets retrouvent une deuxième vie !

La clinique des jouets, de Yuichi Kasano (Ecole des Loisirs, 2011)

IMG_6959

La culotte de Kayo s’envole pendant qu’elle sèche au vent. Tous les animaux s’interrogent sur cet objet mystérieux : est-ce un bonnet ? Un drapeau ? Une couverture pour les petits ? Jusqu’à ce que Kayo arrive en courant et leur montre qu’il faut la porter « comme ceci ! »

Quelle culotte ! par Yumiko Imai (Pastel, 2011)

 

salon_du_livre2012