15/05/19

Pêle-mêle : Gordilok - La prodigieuse Maïa - La Tarte aux Cornichons sauvages - Émile le crocodile - En voiture !

Gordilok

Prends garde à toi, lecteur, car Gordilok te scrute avec ses deux petits yeux noirs et méchants. Il attend son heure. Il sait déjà que tu vas lire à voix haute cette comptine qui va le faire sortir de son trou. Trop tard pour le lecteur. Gordilok jaillit comme une bête enragée et va tout croquer.

Oui, les enfants, vous pouvez pousser des cris de terreur. C'est le but. Gordilok est dans la place. Ou vérifie sous la cuvette des WC, là où il aime tant se planquer, faufile-toi le soir hors de ton lit, sans doute est-il installé devant la télévision à mater des films de zombis, ou surveille ta bibliothèque car il se glisse souvent entre deux bouquins pour croquer les petits doigts qui passent à sa portée.

Oh oui, Gordilok est un monstre malveillant et cruel. Mais l'histoire vous confiera aussi LE secret pour s'en débarrasser... une autre comptine, à répéter quatre fois à voix haute.

Quelle lecture rigolote, pour s'amuser à démystifier les monstres et les cauchemars, soit en exagérant leurs méfaits ou soit en inventant des contes pour roupiller en toute sérénité. C'est super drôle et décalé, avec les illustrations facétieuses de Christine Roussey. Ça fait peur pour de faux et ça revient comme une ritournelle entêtante qu'on aime partager en famille. Très sympa !

Gordilok, de Taï-Marc Le Thanh & Christine Roussey

de la Martinière jeunesse, 2019

===============================

 

La prodigieuse maia

En vrai, la couverture est magnifique et invite à la découverte. Le contenu est tout aussi époustouflant, avec des éclats de couleurs à chaque coin de page. C'est magique !

Pour l'histoire, nous faisons connaissance avec une petite fille, Maïa, fascinée par les exploits de ses tantes. Elle aussi rêve d'avoir un don prodigieux et part donc à l'aventure pour prouver son courage. La nuit promet d'être tumultueuse, mais Maïa va être épatante. Au petit matin, ses tantes sont surprises de retrouver leur fillette en dompteuse de choc et de charme. Toute la forêt est pétrifiée. Maïa aussi jubile car elle a enfin sa propre histoire à raconter.

C'est lumineux et extraordinaire ! Une lecture où bouillonne une belle énergie avec tendresse et bonheur. 

La prodigieuse Maïa, de Melissa Castrillon

de la Martinière jeunesse, 2019

===============================

 

la tarte aux cornichons

Vous connaissez la tarte aux cornichons sauvages ? Moi non. La boulangère non plus. Notre petit lapin, lui, insiste.

Antonin Louchard nous régale avec cette série hilarante, où l'expression de son héros est UNIQUE. La chute est franchement poilante. C'est à lire et à relire, pour la plus grande joie des petits et des grands.

La Tarte aux Cornichons sauvages, d'Antonin Louchard

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

émile le crocodile

Émile est un petit crocodile tout noir. Comme il en a ras-le-bol d'être pris pour un lézard, il fait sa valise pour explorer le monde. Et s'installe dans une grande ville en espérant se faire une place au soleil. Que nenni. Les gens sont méfiants et s'acharnent contre lui. Malheureux, il décide de partir toujours plus loin. Au gré de ses rencontres, il sauve la mise d'un enfant en train de se noyer. Après quoi, Émile devient le meilleur maître-nageur de tous les temps !

Encore une histoire farfelue et néanmoins pertinente, puisqu'elle raconte le manque d'ouverture vis-à-vis de l'inconnu ou l'étranger. Cette lecture a bon goût de tourner le tout en dérision et d'offrir un dénouement qui en bouche un coin. C'est chouette ! Voilà un album qui rayonne d'espoir et de bonne humeur... ça fait du bien.

Émile le crocodile, par Benoît Debecker

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

en voiture

Coup de cœur pour cet album ! C'est très, très drôle... mais surtout raconté en rimes et rondeurs (oui, oui) à partir d'une histoire toute simple : un surfeur monte en voiture pour se rendre à la plage. En chemin, il prend en stop une ribambelles d'individus aux motivations diverses et variées.

En plus de susurrer cette fable joliment écrite, on découvre les illustrations qui en disent long... Les détails grouillent dans cet album étonnant, avec une préférence pour notre surfeur, toujours lui, qui sera de moins en moins emballé par cette expédition pleine à craquer !

La lecture est TOP ! On croise aussi les grandes figures de la littérature enfantine, mais où on s'esclaffe à chaque page tant la surprise est GRANDE. J'ai été conquise par cet auteur débarqué du Brésil dont le ton et le style sont vraiment savoureux.

En voiture ! de Guilherme Karsten

seuil jeunesse, 2019

===============================

 

 

 


08/02/19

Pêle-mêle : Mon cochon dingue - Ballade en mer - Les Dinosaures n'existent pas !

Mon cochon dingue

Pour oublier le gris et la tristesse, rien de mieux qu'un cochon dingue ! Cette petite boule de poils va ravir le cœur de notre fillette et apporter joie et couleurs dans son cœur. Tout paraît plus merveilleux, plus doux, plus drôle. Car le bonheur est contagieux : il n'y a qu'à regarder autour de soi, « des fois que la joie passe par là, je voudrais pas la louper » !

Un petit album absolument génial sur la complicité entre un enfant et son animal de compagnie, mais aussi sur la force des émotions (quand on peut broyer du noir un instant puis rire aux éclats en un clin d'œil). Les enfants sont les champions du monde pour ça ! On adore la tendresse et la fantaisie de Christine Roussey, son univers est espiègle, avec sa touche de poésie et son humour dévastateur. Une vraie bonne dose de vitamines, miam.

Mon Cochon Dingue, de Christine Roussey

de la Martinière jeunesse, 2019

=======================

 

Ballade en mer

Quelle étonnante aventure ! À lire comme une chanson, tendre et poétique, qui raconte l'incroyable odyssée d'un fragile équipage en pleine mer. Un enfant et son ami montent à bord d'une petite barque pour une escapade ensoleillée, mais bientôt la tempête s'annonce et la promenade vire au cauchemar. Heureusement, les poissons et les oiseaux viendront à leur secours pour guider leur chemin jusqu'à la terre ferme.

Cette jolie ballade est non seulement passionnante, mais aussi très apaisante à lire (au-delà des intempéries et des vagues en folie). On tombe fatalement sous le charme des illustrations et de l'atmosphère sucrée de cet album ravissant. Un bonheur pour les yeux.

Ballade en Mer, de Nina Laden & Melissa Castrillon

de la Martinière jeunesse, 2019

=======================

 

Les Dinosaures n'existent pas

Tim et Jules sont deux vaillants aventuriers. Un soir, ils décident de partir à la chasse au dinosaure. Ils sont décidés, ils vont capturer un dinosaure géant. Le plus grand prend rapidement la tête de l'expédition, tandis que le plus jeune le suit à la trace mais avec la trouille au ventre. Il a de moins en moins confiance dans les chuchotis et les ombres autour de lui. Il a beau se dire, tout ça n'existe pas, sauf que la vérité est ailleurs ! Ha, ha. Fox Mulder, sors de cette histoire.

En vrai, attendez-vous à une lecture rigolote et spectaculaire ! Car cet album est FANTASTIQUE ! Son atmosphère très sombre peut rebuter, d'ailleurs l'histoire fait vraiment peur même si tout est mis en scène exprès pour susciter frissons et tremblements. Notez aussi la dérision car l'auteur en rajoute des tonnes. Même son graphisme est remarquable (avec des volets qui s'ouvrent pour donner une dimension xxl au monstre de l'histoire). Je ne vous ai rien dit, par contre. En bref, c'est un album surprenant et prodigieux, riche en sensations, en sourires et en dents pointues... mais chut !

Les dinosaures n'existent pas ! de Mark Janssen

de la Martinière jeunesse, 2018

=======================

01/02/18

Pêle-Mêle Clarabel : Sens dessus dessous - L'autobus - Allez, au Nid !

sens dessus dessousDans cet album aux couleurs pimpantes et aux illustrations acidulées, la lecture nous embarque vers une drôle d'épopée qui fait à la fois sourire, réfléchir... donc apprendre en s'amusant !

Les contraires, on connaît. Je dis gauche, tu dis droite. Dedans, dehors. Jour et nuit. Jusque-là, ce n'est pas compliqué. Mais qu'advient-il du minuscule sans le poids immense ? ou le petit sans le grand ?

Eh oui, ça se corse. Et plus on avance dans la réflexion, plus on note que le sens dépend réellement d'où l'on se place ou d'après ce qu'on peut voir. Réflexion, réflexion. 

Les petites cellules grises vont se dérouiller en parcourant ce joli album qui donne une réelle ampleur à la discussion et à la démonstration. C'est assez philosophique - n'est haut que ce l'on regarde du bas, ou lent si l'on est rapide. Qui est près, qui est loin ? qui est devant, derrière ? le plus fort n'est finalement que le plus faible de quelqu'un ?

Voyez, voyez... Cela peut porter très loin, et c'est réjouissant ! J'ai beaucoup aimé cet album - pour son esthétisme rafraîchissant d'abord - pour sa perspective d'ouverture et ainsi encourager le jeune lecteur à élargir son champ de vision sur le monde.

C'est charmant ! Épatant, dans le sens noble. Clap-clap-clap des deux mains.

Sens dessus dessous ! Mon livre des contraires, de Susan Hood & Jay Fleck

De la Martinière Jeunesse, 2018

Trad. Sébastien Cordin

--------------------

L'Autobus

Grande journée pour Clara ! Pour la première fois, la fillette va prendre l’autobus seule, comme une grande. Excitée par cette aventure, elle fait de grands signes à sa maman en lui assurant que tout va bien se passer. Avec son petit panier et sa veste rouge, elle peut s'installer sagement sur un siège et contempler le paysage à travers la fenêtre, ou imaginer la vie des autres voyageurs, partager ses galettes avec un petit loup de passage, compter les arrêts avant le sien, démasquer un voleur et tirer la langue en le poussant vers la sortie...

Quelle joyeuse virée à travers la forêt, les champs ou même un tunnel ! Avec son format à l'italienne, l'album souligne au mieux la longueur de l'autobus, son allée principale, ses rangées de fauteuils, ses déplacements incessants des passagers, dans tous les sens. De plus, chaque double page réserve des indices cachés, des détails à retrouver (il y a quelque chose qui cloche après la traversée du tunnel et la plongée dans le noir complet, à toi de le découvrir !).

En bref, c'est un album ravissant... évidemment inspiré du conte classique de Perrault, car la fillette part rejoindre sa grand-mère mais on avait largement compris la référence avant le dénouement. La lecture grouille de détails cocasses et amusants, pour une lecture pétillante et qui donne le sourire !

L' Autobus, de Marianne Dubuc

La Martinière Jeunesse, 2018 

--------------------

Allez au nid

 

Autre rendez-vous incontournable - le coucher du soir et son rituel immuable ! La toilette, les bisous, les histoires, les câlins, les doudous... Ici, tout est prodigieusement mis en scène pour préparer à merveille l'enfant et le rassurer pour la nuit (la séparation, la solitude, l'obscurité...). Bref, on le sait, ce moment est à appréhender avec douceur, tendresse et sérénité. Jo Witek et Christine Roussey - magiciennes en chef - ont ajusté leurs pinceaux et servi une lecture délicieuse, tout en charme et en poésie. Elles glissent “des mots flocons tout ronds, tout tendres, si rassurants” parmi de fabuleuses pirouettes colorées. Elles déclinent les étapes du coucher, alternent la fantaisie et le miel, elles chuchotent à l'oreille et annoncent “l'heure bleue du coucher”, avant de promettre - juré, craché - “demain, quand le soleil s'éveillera, le monde entier de nouveau chantera”.

Tout simplement PARFAIT ! ♥

Allez, au Nid ! de Jo Witek & Christine Roussey

De la Martinière Jeunesse, 2018

 

 

14/11/17

Pêle-Mêle : Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin - La clé à molette - Un amour sur mesure - Samedi

le manchot qui en avait marre

Qu'on se le dise : un manchot n'est pas un pingouin ! Et que dire du lièvre qu'on prend pour un lapin, l'otarie qu'on confond avec le phoque, la chouette et le hibou, le bonobo pour le chimpanzé, l'alligator pour le crocodile, la guêpe et l'abeille... Ils sont légion à porter plainte et protestent d'être des animaux oubliés ! Quid de leur identité ? C'est comme s'ils étaient effacés. Alors, Pierrot Manchot, désormais leur porte-parole, a juré de s'époumonner pour être entendu et qu'on cesse ces abominables méprises. Convié à une célèbre émission tv, Monsieur Manchot se réjouit de la portée de cet entretien, et là... rions en chœur ! C'est franchement désopilant. Un album cocasse, intelligent et illustré de façon tout aussi humoristique. J'ai adoré ! ☺

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin, de Nicolas Digard & Christine Roussey

album Nathan, 2017

-----------------------------

 

La clé à molette

Bob a cassé son tricycle et souhaite le réparer, mais il ne trouve plus sa clé à molette. Il se rend donc au mégamarché où le vendeur l'embobine tant et si bien que notre jeune ami fait l'acquisition d'un chapeau-frigo, d'un pyjama musical et d'une machine à crier. Point de clé à molette dans tout ça ! Ses amis n'en reviennent pas de sa naïveté. Par contre, Bob se sent floué car il a entassé dans son placard des tonnes de gadgets inutiles et n'a plus un rond en poche. Mais en fouillant bien dans tout ce fratras, que ne voit-il pas là ? ... Une jolie fable pleine de drôlerie, qui dénonce tout de même notre tendance consumériste à outrance. C'est délicieusement illustré et raconté avec un zeste d'ironie. Génial à lire ! ☺

La clé à molette, d'Élise Gravel

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

un amour sur mesure

Garganton est un géant minuscule et Mimolette une naine très très grande. Ces deux-là sont malheureux dans leurs royaumes respectifs, car rejetés et moqués, du fait de leurs différences. Tous deux, en larmes, finissent par se rencontrer et se confient leurs déboires. Bingo, ils tombent l'un et l'autre sous le charme et choisissent de filer en douce pour vivre leur amour loin du regard des gens haineux. Voilà un conte symbolique d'une grande force et qui explique aux enfants la notion de tolérance dans un monde où l'on cherche parfois à tout formater. Les magnifiques illustrations d'Alexandra Huard trouvent ici leur pleine mesure dans cette édition en grand format d'un texte déjà paru en collection poche.

Un amour sur mesure, de Roland Fuentès & Alexandra Huard

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

samedi

Souvent, le samedi, les parents ne vont pas au travail et les enfants ne vont pas à l'école. C'est donc la journée idéale pour en profiter pleinement, dès potron-minet. Car une journée en famille, c'est sacré ! On partage tous les repas ensemble, mais aussi les jeux, les bêtises, les corvées. C'est une journée sensationnelle, qui hélas se termine trop tôt. Enfin, le lendemain, c'est dimanche. Et viva la fiesta ! Hanlala, cette lecture m'a carrément épuisée. Que d'énergie chez ce petit bonhomme - j'ai compati tout du long avec l'expression harassée des parents. Vivement lundi qu'on retourne au boulot, tiens. Cet album se destine idéalement aux familles dont le rythme de vie est coordonné de façon à ce que le weekend débute concrètement le vendredi soir, et ça... ce n'est pas gagné pour tous. Mais le message n'en demeure pas moins entendu - du temps libre en famille, quand on veut, dès qu'on peut ! ☺

Samedi, de Ian Lendler & Serge Bloch

album Nathan, 2016

 

 

08/02/17

Pêle-Mêle : Vilain monstre ! - La vie de Smisse - Mon lapin Patate

vilain monstre

Oh ! Il y a un vilain monstre gourmand dans la maison ! Il chipe sans vergogne les gâteaux ou les bonbons, il vole aussi l'électricité et empêche la télé de fonctionner. Le petit loup harcèle son papa pour trouver la solution aux problèmes. D'accord. Il va passer un coup de fil à la brigade anti-monstre. Mais à peine le temps de tourner le dos, zou... le poulet sur la table disparaît à son tour !

Tel est pris qui croyait prendre ! Cette formidable histoire de roublardise est cocasse et fantastique à souhait. Elle met aussi en valeur la complicité entre le duo père et fils dans cette jolie mascarade stimulée par la gourmandise. C'est drôle et facétieux. Un album tout-carton qui donne le sourire aux lèvres. 

Vilain Monstre ! de Raphaël Fejtö

Seuil Jeunesse, 2017

 

 

la vie de smisse

La vie de Smisse est une nouvelle série qui s'adresse aux plus jeunes lecteurs et qui se propose de raconter le quotidien d'un garçon de trois ans pour coller au plus près de son public et lui donner ainsi la sensation de se retrouver dans l'histoire. Chaque expérience rapportée est aussi un moyen de rassurer l'enfant. Et cela commence, bien évidemment, par la rentrée des classes. Ce fameux jour où les enfants éprouvent la peur de l'inconnu, la cacophonie ambiante et la séparation avec un univers familier (la maison, la crèche, la nounou). 

Smisse se lance ainsi dans le bain, entre excitation et témérité, pour une journée riche en émotion ! Il se fait un nouveau copain, Boubou, avec lequel il va d'abord se chamailler. Il apprend à écouter la maîtresse, à jouer avec les autres, à se tenir en rang, à chanter et à dessiner, à faire la sieste sans son doudou, à mettre son manteau tout seul, à faire moins le difficile à la cantine ou au goûter de l'école.

Ce portrait est plus vrai que nature : le môme est turbulent, curieux, intrépide et capricieux. Sa sensibilité le rend également touchant, car vivre de telles aventures est forcément très éprouvant ! J'ai beaucoup souri à la lecture de cet album plein de fraîcheur et d'innocence. 

La vie de Smisse : Jours d'école, par Isabelle Chavigny, Ivan Grinbert & Marie Caudry

Seuil Jeunesse, 2016

 

 

Mon lapin patate

Quand on rêve d'un lapin nain rikiki, pas plus gros qu'un kiwi, qui vous chanterait du blues pour vous bercer, et qu'à la place vous recevez une espèce de grosse patate velue, aux oreilles ressemblant à deux poireaux flétris, avec des yeux globuleux et un gros nez en carotte fânée, au feu les pompiers ! Grosse colère rouge écarlate à l'horizon. Notre petit bonhomme de six ans est en pétard. Ce n'est pas du tout le cadeau de ses rêves !

Bon, une fois la tempête apaisée, l'enfant fait face à son lapin et le découvre sous un jour nouveau : craquant, rigolo, affectueux et attachant. Il est alors navré d'avoir réagi aussi violemment et explique que sa colère est souvent incontrôlable. Elle explose d'un seul coup, puis disparaît tout aussi vite. Il est temps désormais de repartir de bon pied. Et si tous deux devenaient amis ? En réponse, le lapin le bombarde de petites crottes. 

Un album adorable et tendre, non seulement pour les illustrations de Christine Roussey, mais également pour son texte plein d'humour et de sensibilité. L'histoire aborde avec simplicité le trop-plein d'émotion et la difficulté de gérer ce magma en fusion, tout en envisageant une issue de secours pour dédramatiser tout sentiment de catastrophe. Franchement top !

♥♥♥ Mon lapin Patate, de Christine Roussey ♥♥♥

De la Martinière J., 2017 

 


22/06/16

Crotte ! de Davide Cali & Christine Roussey

IMG_6482

C'est l'histoire d'une crotte de pigeon qui tombe sur le nez du président, lequel, pas content, décrète qu'il faut nettoyer sa ville sur le champ. Ses conseillers pensent aussitôt à se servir des chiens pour faire fuir les pigeons, sauf qu'après ça il y a trop de crottes de chiens sur les trottoirs, alors il faut commander des mouches qui en raffolent, et là encore se pose le problème de l'invasion de mouches, que les caméléons adorent, mais eux aussi vont prendre trop de place, alors il faut faire appel aux serpents, qui se propagent vicieusement et qui fileront aussi vite devant la cargaison de hérissons appelés en renfort, mais comment les recycler ?  

Quel micmac ! Le président et ses conseillers n'en finissent pas d'échafauder des plans tordus pour éradiquer des problèmes aussi futiles que des crottes de pigeons (certes, nocives pour la santé) et qui vont finir avec des aigles sur les bras (et toujours autant de crottes). C'est une histoire complètement dingue, et fabuleusement cocasse et drôle, qui tourne en dérision la politique affairée autour du caca polluant. Cette propension au ridicule est forcément le clou du spectacle, combinée aux illustrations de Christine Roussey et au texte de Davide Cali. Tous deux ont réuni leur talent pour configurer des séquences saugrenues et les gags à répétition. 

Un album bio très rigolo ! ^-^

Album Nathan, juin 2016

IMG_6483   IMG_6484

IMG_6485

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13/02/16

Mon chat Boudin, de Christine Roussey

IMG_5725

Ah, quel album ! Il réunit le talent, l'humour, l'élégance, le délire et le cocasse. C'est drôle, tout le temps. C'est écrit avec une vivacité éclatante, et qui fait un bien fou. C'est illustré avec tendresse et simplicité... miam, ça me plaît.

C'est donc l'histoire d'une fillette hyperactive, au planning chargé du matin au soir, pas le temps de souffler, c'est la course tous les jours, pas une minute à perdre, sous peine d'être en retard. Son chat Boudin, c'est tout le contraire. C'est le roi des flemmards. Il excelle dans l'art de la paresse et cultive avec génie le droit de glander, de se prélasser, de paresser.

À sa façon, il va envoyer voltiger l'empressement hystérique de sa jeune maîtresse pour la conduire au jardin, près de l'étang ou sous le grand sapin, et ainsi la surprendre. Tous deux vont ronronner de plaisir, juste regarder les coccinelles, écouter le vent ou le bloup des carpes dans l'eau. On oublie trop souvent que l'eau qui claquette et clapotte, c'est si chouette ! ;-)

Cette lecture facétieuse est quelque part une ode au farniente ou rappelle simplement l'importance de profiter du moment présent, de savoir ne rien faire, juste prendre le temps de s'asseoir, de regarder la vie autour et et de sourire juste pour le plaisir. Une lecture FORMIDABLE et craquante sous toutes les formes. Je recommande, chaleurement. ♥

De la Martinière Jeunesse ♦ Janvier 2016

IMG_5726   IMG_5727

IMG_5728   IMG_5729

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/10/15

Mes petites peurs, de Jo Witek & Christine Roussey

IMG_5193

Cette petite fille a des tonnes de peurs, de quoi en faire un tas aussi gros qu'une montagne, tellement il y en a. « Des petites qui piquent, des grosses qui croquent, des vertes, des bleues, des glaçantes, des gluantes. Elles foncent droit vers moi et veulent m'attraper avec leurs grands bras. » De quoi a-t-elle peur ?

De la nuit noire, des bruits sous le lit, dans le placard ou au bout du couloir, du gros chien tout moche, qui aboie en montrant des milliers de dents, du supermarché où maman disparaît, des fantômes, des sorcières et des zombies, des contes avec des loups qui mangent les enfants, des coups de tonnerre ou des yeux noirs de la maîtresse pas contente, mais aussi des bébêtes qui piquent...

Jo Witek et Christine Roussey recensent ainsi toutes les petites peurs du quotidien, dans cet album au style poétique et délicat. Grâce à un jeu de découpes, le lecteur accompagnera la fillette dans son apprentissage et retiendra aussi les bons tuyaux pour aider sa «montagne» de peurs à rétrécir. On notera, par exemple, la chemise de nuit toute douce, 100% anti-dangers, ou la main de maman à serrer très fort, les chansons, les danses, l'imagination...

Un album tendre, parsemé de petites touches fluorescentes, pour un doux message de confiance en soi.

La Martinière J. / Mai 2015

IMG_5194   IMG_5195

IMG_5196   IMG_5197

 

 

☠-☠-☠-☠

Rendez-vous, tous les samedis d’octobre, sur le blog de Sophie (Délivrer des Livres)  pour découvrir des albums effrayants, poilus ou drôles, en association avec le #Challenge Halloween ! 

challengehalloweenalbum

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20/03/15

Mon chien qui pue, de Christine Roussey

IMG_2997

Le garçon de cette histoire a un chien qui s'appelle Alfred. Il l'adore, plus que tout au monde. Mais il doit reconnaître que son chien a un gros problème : il sent super fort et super mauvais. « Il schlingue, il cocotte, il fouette, il empeste, il attire les mouches... » Une bombe puante ambulante.

Comme le garçon doit bientôt déménager et prendre l'avion, il ne conçoit pas de balader son animal nauséabond et risquer une asphyxie générale. Aux grands maux les grands remèdes : il sort l'artillerie lourde et bichonne Alfred jusqu'au bout des ongles. Le chien est méconnaissable !

« Il brille tellement qu'il étincelle ! Il sent bon, le frais, le grand air, la citronnelle ! 
Il sent tellement bon qu'on ne le sent plus... »

Eh oui, le garçon va finalement se rendre compte que c'est très, très ennuyeux d'avoir un chien parfait, limite chichiteux (il ne bouge plus car il a peur de se salir les pattes !). Qu'on lui rende son Alfred puant, crotté, tout pourri ! C'est plus rigolo.

Une lecture facétieuse, tendre et éclatante de délires, qui sait mettre en avant les instants de complicité entre un enfant et son animal de compagnie. Avec un tacle discret contre les “chichiens à sa mémère”. C'est super drôle, avec des illustrations géniales et un texte tout aussi déjanté.

De la Martinière jeunesse, janvier 2015

IMG_2998  IMG_2999

IMG_3000  IMG_3001

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07/03/15

Ma boîte à petits bonheurs, de Jo Witek & Christine Roussey

IMG_2812

Les boîtes à bonheurs ont le vent en poupe, comme le prouve cet album de Jo Witek & Christine Roussey.

On suit une fillette partager ses petits riens qui font ses grandes joies : les cerises qui coulent, les mouillettes dans l'œuf à la coque, sauter dans les flaques, les bulles de savon, les copains, les copines, les marelles, les billes, les cordes à sauter, les goûters déguisés, les premiers pas de la petite sœur, les câlins et les bisous, les petits navires en papier plié, les éclats de joie, le pain, le lait et le chocolat...

Cet album vous réserve d'étonnantes trouvailles à travers un texte poétique, des illustrations pétillantes et des petits volets à soulever. C'est une lecture joyeuse, riche en surprise et émotion, qui complète une collection de titres (Le ventre de ma maman, Les bras de mon papa, Dans mon petit cœur) déjà fort séduisante. J'apprécie infiniment le mélange de tendresse derrière l'espièglerie des expressions de la fillette, les textes font voyager, rêver, penser, réfléchir...

La combinaison est une franche réussite, un plaisir sans cesse renouvelé ! Prochain livre à paraître en mai 2015 : Mes petites peurs.

de la Martinière jeunesse, septembre 2014

IMG_2813  IMG_2814

IMG_2815  IMG_2816

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,