25/11/15

Trop de la chance ? de Claire de Gastold

IMG_5039

Quatre renardeaux affamés décident de ne pas attendre le retour de leurs parents, partis à la chasse, et se chargent de remplir leur garde-manger. Ils sont fiers et impatients, insouciants et intrépides. Ils foncent bille en tête. Mais leur escapade va tourner à la catastrophe.

L'un après l'autre, les renardeaux sont attrapés (avalés) par leurs proies. C'est horrible, pour le petit dernier, tremblant de peur, souhaitant rentrer au terrier... mais pas tout seul. Et les parents qui ne se doutent de rien... comment vont-ils réagir devant l'insubordination de leur progéniture ?

Takk, dernier rescapé de cette battue qui a viré à la débandade, doit maintenant annoncer aux parents une bien triste nouvelle. Et puis là, coup de théâtre : une immense surprise l'attend au terrier. Qui est vraiment trop fort ? qui a vraiment beaucoup, beaucoup de chance ?

Quelle drôle d'histoire ! Sûr que ce n'est PAS BIEN de désobéir aux parents, l'extérieur est un monde truffé de dangers, il fait meilleur se blottir chez soi et compter sur la famille pour veiller au grain. L'histoire joue beaucoup sur les émotions, sur l'angoisse et l'attente. Il y a franchement un très bon suspense et on se languit de connaître la fin. Le dénouement est sauf - les enfants peuvent dormir tranquilles ! ;-)

L'École des Loisirs / Octobre 2015

IMG_5040   IMG_5041

IMG_5042   IMG_5043

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


16/04/12

Les Satellites

Ça y est, j’ai compris le secret des jeunes ! … Les jeunes sont des petits satellites qui tournent dans l'espace, en faisant des ronds... C'est pas plus compliqué ! 

IMG_7219

Aurélien est un jeune homme dont l'existence bourgeoise et confortable tend à le gonfler un petit peu, il a besoin de changer d'air. Il décide de trouver une mère adoptive, et pourtant il n'est ni orphelin ni fils endeuillé. Il va donc rencontrer Olivia, la quarantaine, jolie, élégante et exubérante, via une petite annonce dans le journal. Aurélien se fond dans son existence comme un poisson dans l'eau, il est heureux et toujours aussi nonchalant. Sa soeur Nicole manifeste cependant des signes de jalousie, elle découvre alors l'existence d'un autre fils qu'Olivia aurait voulu adopter quelques mois plus tôt. En l'apprenant, Aurélien devient obsédé par ce Michael et se considère soudain comme un second choix qui ne fait rêver personne.

Cette histoire est tout à fait surprenante et raconte l'extraordinaire oisiveté de deux jeunes gens de bonne famille, qui vivent une relation fusionnelle de frère et soeur, et qui se cherchent des buts ou des envies dans la vie, à défaut d'autres choses. Qu'ils cherchent à quitter le cocon familial ou à accepter une demande en mariage sans amour, ils sont la parfaite démonstration d'une jeunesse désabusée et désoeuvrée. Le tableau n'est pas flatteur, et pourtant il ne manque pas de charme. Les illustrations de Claire de Gastold apportent aussi une touche déterminante dans la description du cadre (les détails de leur habitation montrent un lieu baroque et très chargé, mais de toute beauté !). Bref, on suit l'errance du couple avec la sensation fugace d'être dans un film de la Nouvelle Vague. On y découvre l'instantané d'une époque où la jeunesse est en quête d'elle-même. Il y a aussi toute une galerie de personnages secondaires fort attachants! 

Les Satellites, par Alexandre Franc & Claire de Gastold
Gallimard, coll. Bayou, 2012 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,