04/02/20

Encore et toujours des 📚 : Aaatchoum ! - L'Or bleu des Touaregs - Noël au printemps - La Maison de Madame M - Le lac de Singes

Aaatchoum

C'est de saison : le nez coule, ça tousse, ça éternue, ça éclabousse et ça se mouche ! (On n'oublie pas de se laver les mains aussi, merci.) Bref. C'est tout petit - petit par son format - l'album est tout cartonné et nous fait l'inventaire : des bébés, des souris, des serpents, des ours et des oiseaux... oui, tout ce monde est dans la panade.

Le nez chatouille... le A se répète... et plouf on arrose droit devant soi ! Entrez dans la ronde (ou pas).

C'est simple, c'est drôle et puis voilà ! Sous le pseudonyme de The Cabin Company, se cache le duo de créateurs japonais, Kentaro Abe et Saki Yoshioka.

AAATCHOUM ! par The Cabin Company

seuil jeunesse, 2020

*******************

Un livre pour savoir à quoi ça ressemble

Cet album vous met au défi de ne pas craquer pour son histoire ! Yep. Pari tenu.

Son auteur, Henry Blackshaw, a un message important à passer : chaque adulte a un enfant qui vit à l'intérieur de lui. Oui, oui. C'est enfoui, profond, inaliénable. Mais cet enfant resurgit à des moments, pour danser ou pour désirer le dernier gadget à la mode par exemple. En tout cas, c'est cette âme d'enfant qui vous rend plus fort, plus sensible, plus gai, plus vaillant. Cherchez bien, cherchez l'enfant en vous, prenez-en soin surtout !

Avec ses illustrations pleines de facétie et de tendresse, le message passe crème. Cet album vous touche en plein cœur et vous rappelle que la vie d'adulte devient plus (facile) amusante quand on cajole l'enfant qui roupille en nous. Totalement vrai ! Ou comment concilier l'acte de grandir avec le puer aeternus sans devenir un handicap.

Un numéro d'équilibriste réussi et mâtiné de douce nostalgie... j'aime !!!

Un livre pour savoir à quoi ça ressemble d'être un adulte, par Henry Blackshaw

seuil jeunesse, 2020

*******************

L'Or bleu des Touaregs

Amzin a sept ans et c'est le fils du chef des touaregs. La tribu a coutume de se déplacer dans le désert car ce sont des nomades. Ils voyagent à dos de dromadaires, sous un soleil écrasant et dans des conditions parfois très rudes. La sécheresse, puis la tempête de sable, finissent par contraindre les hommes à regagner la ville. Une autre vie les attend, moins épanouissante.

Amzin et sa famille doivent installer leur tente aux abords des maisons, vendre leur troupeau, faire la queue durant des heures pour puiser de l'eau dans le puits et surtout travailler sur des chantiers en se brisant le dos. Mais les solutions existent ! En réfléchissant bien, en récitant les anciennes fables, ils se mettent à creuser la terre pour un filet d'eau et parviennent à labourer les champs. Leurs efforts font ainsi renaître l'espoir.

Dans le désert, l'or bleu c'est l'eau... C'est ce que nous enseigne cette belle histoire, magnifiquement illustrée. Elle nous montre aussi les difficultés de la vie dans le désert, des traditions à préserver, de la vie des nomades, du courage et de la persévérance... Dans cet album engagé, on partage donc un bout de chemin auprès d'un enfant qui voue une admiration sans borne pour son père. Et c'est vrai que son travail est remarquable ! C'est une très belle lecture, qui fait réfléchir et qui est pleine d'espérance pour un avenir fort. Bravo.

L'or bleu des touaregs, de Donald Grant

seuil jeunesse, 2020

*******************

Noel au printemps

C'est le quatrième titre de cette série que je suis avec des étoiles dans les yeux ! À la recherche du Père Noël, Les bonhommes de neige sont éternels, Un Noël pour le loup... chaque année, ce rendez-vous avec Monsieur Thierry Dedieu est incontournable. Pour ses illustrations magiques. Pour ses histoires enchanteresses. Vraiment, vraiment.

La chouette, le rouge-gorge, le mulot, le hérisson et l’écureuil sont cinq amis inséparables. Mais à l'approche de l'hiver, le hérisson doit se retirer dans son nid, se rouler en boule avant de dormir cinq longs mois. Son absence est un poids pour ses amis et pour lui aussi, car le hérisson loupe la plus belle fête au monde. Noël, bien entendu. Ils ont cherché par tous les moyens à le retenir, à compenser sa présence avec une marionnette, et puis non... ça ne prend pas. Le hérisson manque !

Alors, ils lancent une idée folle : organiser Noël au printemps, avec des cadeaux, de la neige, des décorations, des gourmandises... tout sera réuni pour rendre le 7 avril mémorable et formidable. Promis, c'est grandiose. ♥

Noël au printemps, par Thierry Dedieu

seuil jeunesse, 2019

*******************

La Maison de madame M

Toc-toc-toc. Êtes-vous bien sûrs de pénétrer dans cette étrange demeure ? Attendez un instant, écoutez, chut !

Oui, vous pouvez faire le tour du propriétaire. Profitez-en pendant son absence (paraît-il). Ooooh, bizarre, vraiment. Le salon, la cuisine, la salle de bains, la chambre... c'est élégant, vraiment charmant. Quoi ? fouillez les placards, ouvrez les tiroirs, sniffez le bouillon sur le feu, observez bien... vous êtes observés ! Ouhlala. Quelle ambiance...

Mais une ambiance délicieusement glauque et frissonnante ! On se régale à découvrir les petites merveilles de Clotilde Perrin : ses flaps, ses tirettes, ses créations, ses inventions... Tout est sordide, fabuleusement excentrique. Pour se plonger dans notre sempiternel #challengehalloween, ceci est l'album PARFAIT ! Une mystérieuse maison (hantée), avec une tout aussi fascinante sorcière dans une mise en scène impressionnante. Moi je dis, bravo !!!

 La Maison de Madame M., par Clotilde Perrin

seuil jeunesse, 2019

*******************

Le lac de singes

Les jours de fatigue, la maman de Pilou mélange souvent les mots, elle confond, elle inverse, elle réinvente un monde à part. Comme de ranger son chandail dans le lac de singes (au lieu du sac à linge !). Le soir venu, l'enfant s'endort sur ce malentendu cocasse et fait des rêves qui le transportent en terre inconnue...

Ainsi s'égare notre aventurier, dans une forêt aux couleurs chatoyantes, parmi des animaux fantômes. Ses pas le guident vers un lac couvert de brume. Or un gardien le prévient de ne pas s'approcher, attention aux singes, ils mordent ! En vérité, l'homme est un scélérat. Du moins, c'était avant d'avouer qu'il aimerait tant se baigner dans le brumage - « ce mot est si doux qu'il me rappelle ma mère ». Le garçon n'hésite plus et plonge en se bouchant le nez. Les tigres peuvent bien approcher... Pilou est joyeux (et un peu inquiet, mais chut). Au petit matin, une surprise attend notre ami. 

Une histoire tout en poésie qui raconte les extravagances du langage, avec parfois des dérapages étonnants qui font carburer l'imagination des enfants ! Cet album est stupéfiant... et fabuleusement illustré. 

Le lac des singes, d'Élise Turcotte & Marianne Ferrer

la martinière jeunesse, 2020

*******************


29/12/16

Weepers Circus chante n'importe nawak !

Weepers Circus

16 chansons, 16 ambiances plus rythmées et colorées les unes que les autres !

Après le succès de leur premier livre-CD, Le grand bazar du Weepers Circus, le groupe strasbourgeois revient sur le devant de la scène avec une nouvelle série de rythmes endiablés pour honorer des chansons tendres et extravagantes. Cette énergie débordante comble aisément le lecteur qui n'aura que l'embarras du choix parmi les seize titres du disque. Rock-n-roll, hip-hop, rap, berceuse ou comptines folkloriques... L'harmonie générale est bariolée, enjouée, pétillante et pétaradante. De plus, chaque chanson nous emmène dans un univers original mais proche des enfants (Billy Cow-boy, Les Apaches, Le vieux MacDonald, Le Vampire des tropiques, ou Albert le monstre qui pue du bec...). Le ton ne manque donc pas d'humour, pour preuve Adolescent tu es un rebelle (mais tu aimes bien ta maman) ou Pipistrelle et Cacatoès, qui s'amuse avec ses allitérations pour un texte cocasse et du goût des bambins !

J'ai aimé piocher au hasard pour découvrir des mélodies malicieuses et des airs entraînants, sur lesquels viennent parfois prêter main forte des artistes comme Richard Gotainer, Anne Sylvestre, Debout sur le Zinc, Matskat et Gabriel Yacoub. Il règne une belle synergie au sein de cette composition talentueuse et créative, qui propose chansons  inédites mais aussi reprises de grands classiques, comme Ah les crocodiles ou Il court, il court, le furet... C'est un disque à l'ambiance conviviale et déjantée, auquel s'ajoute un album illustré par Clotilde Perrin qui apporte une touche espiègle et loufoque à la lecture. Encore une fringante réussite ! 

Gallimard Jeunesse - Collection : Hors Série Musique / Octobre 2016
Illustrateur de couverture : Clotilde Perrin

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19/11/16

À l'intérieur des méchants, de Clotilde Perrin

A l'intérieur des méchants

Attention les yeux ! Ce super grand album, avec des méchants à l'intérieur, se réserve le droit d'épater son lecteur. Et c'est tout à fait son droit. La couverture, d'emblée, est impressionnante. Le contenu ne déçoit pas non plus. On y découvre trois portraits hyper flippants des méchants célèbres dans la littérature enfantine : le Loup (et les sept chevreaux), l'Ogre (Jack et le haricot magique) et la Sorcière (Aliochka et la Baba Yaga).

Mais ce qui est extraordinaire, ce sont les silhouettes de nos trois vilains qu'on décortique grâce aux flaps à soulever pour ensuite découvrir quelles ruses diaboliques se cachent dans leurs têtes, ce qui se dissimule sous leurs costumes, ou quelles ont été les victimes de leurs derniers repas... Yeeerk. Une dissection franchement cocasse ! 

Car la lecture reste une vraie partie de plaisir, plutôt que de frissonner de peur, on sourit tout du long, surtout à la lecture des fiches signalétiques de nos méchants. Pour en savoir plus sur eux, leurs points forts, leurs faiblesses, leurs plats préférés, leurs passe-temps, leurs objets fétiches, leur bibliothèque fétiche... Que de fantaisie au cœur de ce vertigineux inventaire ! C'est très, très drôle.

Et si les mâchoires puissantes du loup se referment sur vos doigts en cours d'exploration, vous pourrez toujours lui tirer sur la queue, comme l'ont fait les trois petits cochons, pour vous débarrasser de lui ! ☺

Seuil Jeunesse - Novembre 2016

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

24/04/15

Mes plus belles berceuses jazz (et autres musiques douces pour les petits)

IMG_3542 

Cette lecture vous enchantera de multiples façons, d'abord par les oreilles avec Dean Martin, Billie Holiday, Louis Armstrong, Django Reinhard, Ella Fitzgerald, Nina Simone, Frank Sinatra, Sarah Vaughan... reprenant les plus grands standards (Fly me to the moon, Summertime, Lullaby for Dreamers, Little Girl Blue, Hush-a-Bye...).

Mais c'est aussi un régal pour les yeux, avec des illustrations colorées, douces, apaisantes, emblématiques des univers d'Elsa Fouquier, Charlotte Roederer, Clotilde Perrin & Alexandra Huard. Cet album est une pure réussite, issue d'une collection dédiée à l'éveil musical, qui ne se destine pas seulement aux enfants. Les pages cartonnées leur permettent cependant d'y plonger tout de go, sans crainte d'abîmer l'objet-livre.

Petits et grands y trouveront leur bonheur, au chant, au piano ou à la guitare, à l'écoute de ces berceuses jazz qui vous invitent à « voyager au-delà de la lune et des étoiles vers le pays des songes », à « swinger au rythme de la ville » ou à « s'endormir au rythme du vent, au rythme de la main de maman ou au rythme des ailes des papillons ».

Après tout, « il est des musiques magiques qui nous transportent là-haut, tout là-haut au pays des oiseaux, au pays des rêves »...  Je vous souhaite à tous une très belle écoute ! 

Gallimard jeunesse, coll. Éveil musical, avril 2015 ♦ En partenariat avec TSF JAZZ

IMG_3543   IMG_3544

IMG_3545   IMG_3546

05/12/14

Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2, ill. par Aurélie Guillerey, Vincent Mathy, Clotilde Perrin, Ch. Roederer

IMG_2442

Illustré par Clotilde Perrin, Aurélie Guillerey, Vincent Mathy et Charlotte Roederer, ce livre avec CD permet de découvrir 17 des plus belles musiques classiques (oui, c'est un tome 2). Entre nous, ce livre ne s'adresse pas seulement aux petits et peut parfaitement convenir à la néophyte que je suis... De toute façon, il est précisé que c'est “ à mettre entre toutes les oreilles pour s'éveiller à la beauté du monde” ! 

C'est un régal de parcourir les pages cartonnées (pour les petites mains malhabiles) du livre, d'en admirer les illustrations (ravissantes, de mon point de vue) et d'y trouver la petite phrase d'accroche pour accompagner le morceau et son compositeur. « Un jour on est triste, un jour on est gai, un coup à gauche, un coup à droite... un coup pour rien. Finalement, la musique c'est comme la vie ! » Antonin Dvorak

C'est poétique, sans chichi, harmonieux et captivant. J'ai adoré ! 

Gallimard jeunesse, coll. éveil musical, en soutien avec Radio Classique, octobre 2014

IMG_2445  IMG_2447IMG_2448  IMG_2449

(Durée d'écoute du CD : 54 mn environ)
Liste des 17 morceaux : 
Bach - Variations Goldberg - Variation n×°1
Beethoven - La lettre à Élise
Fauré - Pellés et Mélisande - La Sicilienne
Debussy - Dr Gradus et Parnassum
Rossini - Ouverture Guillaume Tell (la fin : thème de la poursuite)
Mozart - La petite musique de nuit
Strauss - Marche de Radetzky
Vivaldi - Quatre saisons - été allegro
Rameau - Castor et Pollux Acte 2 - Air 1
Brahms - Symphonie n° 3. Allegretto grazioso
Schubert - Moment Musical, D. 780 : No. 3
Offenbach - Les contes d'Hoffmann - Barcarole
Haendel - Solomon : L'arrivée de la reine de Sabba
Dvorak - Humoresque No. 7 in G-Flat Major, Op. 101
St Saëns - Le carnaval des animaux Cygne
Tchaïkovsky - Le lac des cygnes acte II scène 1 (thème du cygne)
Grieg - Peer Gynt - Morning

24/04/13

♪♫ Le Grand Bazar du Weepers Circus ♫♪

IMG_8796

C'est un double rendez-vous qui s'offre au lecteur : d'abord la lecture, simple et légère, agrémentée par les illustrations pétillantes et colorées de Clotilde Perrin, entre humour, poésie et cocasserie.

C'est magnifique !

Puis, vous glissez le CD dans un mange-disque et vous en prenez plein les oreilles : c'est déjanté, dynamique, bariolé, ça swingue, ça groove, en bref c'est un concert enjoué et délirant. Les chansons sont toutes issues du répertoire classique du registre enfantin, mais remodelées, remixées au goût du jour.

Ainsi, vous découvrez un Petit Navire rock'n roll, une Arche de Noé façon ritournelle de bistro, ou une Pirouette Cacahuète en mode rap ! Album surprenant, explosif et détonnant, vous dis-je.

A tel point que je me demandais si c'était finalement une bonne idée de le faire écouter aux enfants juste avant d'aller dormir, à moins d'avoir un public surexcité en train de bondir sur les lits, et puis finalement ... ouiii, vous pouvez le prêter car le dernier tour de piste se conclut sur des mélodies douces et apaisantes (magnifique Claire Fontaine !). Nos trublions tirent leur révérence sur une épatante berceuse intitulée Chuuut ! avec le passage sifflé (Guten abend, gute Nacht) de J. Brahms.

Notre joyeuse troupe s'est également entourée d'une poignée d'interprètes (les Ogres de Barback, Aldebert, François Morel, Dick Rivers et Babet) et offre ainsi une belle affiche, pour une lecture virevoltante !

Le Grand Bazar du Weepers Circus, illustré par Clotilde Perrin
Gallimard jeunesse, coll. Hors Série Musique, 2012

Le groupe va créer à partir de ce livre-CD un spectacle pour enfants qui va tourner dans toute la France.

 IMG_8798   IMG_8797

IMG_8799   IMG_8800

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12/09/11

Un monde en couleurs

IMG_5366

Forcément cette couverture avec un totem Maori avait de quoi m'interpeller, et puis le titre : Un monde en couleurs (implicitement j'ai repensé au projet de Régis Lejonc - Quelles couleurs !). Philippe Nessmann opte pour une approche plus pédagogique, il étale les jolies couleurs de sa palette et analyse leur place dans l'art, la nature, le monde, l'histoire et la vie de tous les jours. Ainsi le bleu est la couleur de la fraîcheur et du calme, du froid et de la tristesse, de la profondeur et de l'espace, de l'infini et du rêve ; le rouge symbolise le feu et le sang, la lutte et la révolution, la séduction et l'amour, l'interdit et le danger, la prospérité et l'enfer ; le jaune est la couleur du soleil et de l'or, de la folie et de la trahison, de la richesse et du temps, du mensonge et du désordre, de la lumière et de la fantaisie ; le vert représente la nature et l'écologie, l'islam et les musulmans, la chance et l'étrange, le bon et le sain, l'Irlande et la jeunesse... il y a aussi le noir et le blanc, plus toutes les couleurs composées (gris, rose, violet, brun...).

Il n'y a qu'à demander, le programme est alléchant et très instructif. Chaque double page est illustrée par des photographies et des petits textes accessibles. Il n'y a pas trace de poésie à la Régic Lejonc (je me répète, mais cet album était tellement marquant), c'est différent, plus didactique mais pas barbant, et voulant à juste titre pousser plus loin la réflexion. Dans un sens il faut observer et observer encore, parce que lire c'est apprendre et être ... dans un monde en couleur

de Philippe Nessmann (Gallimard, 2011) - illustrations de Clotilde Perrin & Laurent Cilluffo
80 pages - 19,90€ 

IMG_5367 IMG_5368IMG_5369

Posté par clarabel76 à 15:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/10/10

Pêle-Mêle Clarabel #8

Nous avons lu et aimé :

le_creux_de_ma_main

Cet album est tellement silencieux et beau à admirer qu'il est assez difficile d'en parler, de trouver des mots qui colleraient à son talent. Donc, je vous conseille de suivre votre instinct, de rencontrer cette petite fille qui recueille des bouts de vie dans le creux de sa main et en observe les transformations possibles : un flocon de neige, il a fondu ; un oiseau blessé, je l'ai soigné ; un petit têtard, il est devenu grenouille ; une luciole, puis je l'ai relâchée ... et ainsi de suite jusqu'à la page finale qui annonce la naissance d'un petit frère ou d'une petite soeur. C'est très, très beau ! Beaucoup de douceur et de poésie s'en dégagent. Comme une berceuse.

Dans le creux de ma main, Laëtitia Bourget / Alice Gravier (Sarbacane, 2010)

 

jai_mis_du_sable

J'ai mis du sable dans mon cartable
Comme d'autres en mettent dans leurs chaussures.

La fin de l'été et des vacances rend toujours un enfant nostalgique, le petit narrateur ne veut pas rentrer, ne veut pas s'encombrer d'un cartable trop lourd, se noyer dans des histoires avec des dates, des rois et des guerres. Il fait durer le souvenir de la plage, du château de sable, des bons moments passés avec sa grand-mère. Et ainsi, chaque jour, il lui écrit un petit mot ...

Et le temps passe plus vite ainsi, me semble plus doux
En attendant les prochaines vacances

Cet album met du baume au coeur, grâce à lui la nostalgie nous paraît plus douce et le retour au quotidien nous semble moins amer. La sensibilité de Christine Beigel s'associe merveilleusement avec la fantaisie des illustrations de Clotilde Perrin !

J'ai mis du sable dans mon cartable, Christine Beigel / Clotilde Perrin (Sarbacane, 2010)

la_vie_juste___cot_

Dans la vie, on nous apprend à suivre la ligne, à regarder droit devant, à filer doux. Mais un jour, Léa a eu envie de regarder à côté. De s'échapper, de s'envoler. Et ce qu'elle découvre ne cesse de la surprendre et la séduire. Il y a notamment le nouvel élève qui vient s'asseoir à ses côtés, qui lui glisse un sourire et un regard très complice. Un fil invisible s'est tissé entre eux. Sans un mot. Le maître peut lui seriner, C'est devant que ça se passe ...

Non, monsieur, la vie, c'est pas droit devant
... c'est juste à côté !

C'est un formidable hymne à la liberté, au rêve et à l'imagination. C'est une petite révolution de sortir du rang, de laisser son regard s'échapper, ses esprits divaguer, de lever son nez et de moins regarder son nombril, de s'extasier sur ce qui nous entoure, d'aimer ça et d'en redemander ! Cet album ravira petits et grands lecteurs.

La vie juste à côté, Anne Mulpas / Marjorie Pourchet (Sarbacane, 2010) 

09/12/09

Préparer Noël #5

 

******

Bon anniversaire princesse ~ Chamo

bon_anniversaire_princesseCouverture hyper sucrée, couleurs acidulées, hmm attention à la dégoulinade de guimauve, pense-t-on. Et l'histoire de nous surprendre : Au coeur d'une contrée ravissante, dans une vallée verdoyante, vivait une princesse gracieuse à la chevelure soyeuse. Et blablabla. Un summum de niaiseries, soupire-t-on. C'est alors que des petites fenêtres magiques se découvrent et donnent lieu à une histoire tout à fait différente : la contrée est finalement répugnante, la vallée dégoûtante, la princesse crâneuse et sous la perruque se cache un maigre cheveu dressé ! Malheur à ceux qui pensaient lire un conte gentillet, potentiellement lisse et ennuyeux, car cette double lecture relance l'intérêt, fait sourire et déclare ouverte la chasse aux nombreuses surprises. Armez-vous d'un sens de l'observation affûté pour prendre d'assaut ce livre flip-flap au graphisme actuel et à l'humour décapant.

Gallimard jeunesse, Giboulées, 15€

 

******

 

Un baiser à la figue ~ Raphaële Frier
illustrations de Clotilde Perrin

un_baiser_a_la_figueFestival de couleurs et de senteurs pour ce merveilleux album ! Au centre, monsieur Cyril souffre de solitude et ne sort jamais de chez lui car tout le monde se moque de lui à cause de son appendice nasal d'une longueur disproportionnée. Et pourtant, monsieur Cyril possède un talent caché : le temps d'un frisson, le nez baignant de ravissement dans un tourbillon de parfum (de café, pour commencer), les yeux brillent, les cheveux frisent, la peau frissonne et le coeur gonfle. Aussitôt, monsieur Cyril se sent inspiré et se met à peindre, peindre, peindre sans arrêter. Ses tableaux sont d'une beauté stupéfiante, il les accroche sur son balcon lorsque la jolie Roxane s'enhardit à toquer à sa porte. Elle désire connaître ce peintre exceptionnel, qu'importe son physique pas banal (de l'avis des badauds), Roxane est sous le charme. Elle découvre également le secret de monsieur Cyril, lui offre alors la chance unique de sortir de sa coquille et de trouver l'extase sous un figuier... Un baiser à la figue, rien que le titre, c'est déjà tout un poème !
L'histoire est vraiment très belle, admirablement écrite, presque sensuelle dans la description des sensations (olfactives ou visuelles). Les dessins de Clotilde Perrin complètent la fascination (finesse, élégance, tout y est !). Bref, l'opération séduction est bien en place. Impossible de résister... c'est beau, tout simplement.

Mango jeunesse, 12,50€

******

Céleste - Une étoile dans la nuit ~ Gaëlle Callac
illustrations de Marie Desbons

celesteCéleste est une allumette qui rêve de briller de mille feux.  Elle s'ennuie dans sa petite boîte auprès de ses copines, cela ne vaut pas les promesses d'un scintillement, d'une bravade, d'une exception, de la splendeur. Céleste a des envies incandescentes, elle s'imagine être une étoile dans la nuit, sauver les âmes en détresse, apporter de la chaleur et du réconfort, elle frémit de finir déchiquetée, cassée, piétinée sans même avoir flambé (c'est déjà arrivé à ses comparses !). Céleste attend que sa bonne étoile se mette à scintiller, tel un diamant ou une star de cinéma, elle aimerait briller pour l'éternité.
Hommage à la petite fille aux allumettes, bien évidemment. C'est néanmoins beaucoup moins triste, ouf, puisqu'on suit l'ambition secrète de la petite allumette avant sa rencontre avec la fillette. Et même la fin est toute belle, on sent le souffle d'espoir, la promesse d'une éternité.
Dans ce livre, place aux rêves de grandeur et aux douces illusions. Marie Desbons y apporte son grain de sel grâce à ses illustrations colorées et poétiques, en accord parfait avec le texte, ou qui le transcendent carrément, et puis les petites allumettes avec leur capuche rouge sont vraiment très mignonnes.
La suite, ça se passe en lecture... lisez, admirez, saoulez-vous de bonheur.

Le Buveur d'encre, 15€

******

L'orage magique ~ Gudule
illustrations de Caterina Zandonella

lorage_magiqueUn petit garçon est surpris par un orage alors qu'il se promène dans la forêt. Il trouve un abri sous un arbre, au même moment un éclair strie le ciel et le garçon se retrouve de la taille d'une fourmi. Lui qui rêvait se réfugier dans une coquille d'escargot trouve enfin son bonheur. Une coquille digne d'un palais de conte de fées, avec des gourmandises pour tuer le temps. C'est la belle vie, mais une visite impromptue brise cette tranquillité. Il est temps de sortir de sa coquille, et un nouvel éclair vient rendre la taille humaine du garçon. Il découvre alors une demoiselle qui faisait la cueillette des escargots, elle est aussi étonnée que lui de le découvrir, puis d'apprendre son aventure. Soudain, tous deux se surprennent de rêver à l'unisson pour s'isoler dans cette coquille, ils savent aussi qu'il suffit d'attendre... le coup de foudre !
Délicieux, délicieux, délicieux.
Et puis, charmant.
Je voulais compléter cette sélection avec cet album aux couleurs de guimauve. De plus, l'histoire de ce coup de foudre me rappelle d'autres petits couples, comme Sidonie et Marius ou Zazie et Max, et j'en oublie.

Mic_Mac, 9,90€