23/01/16

Le Meurtre de Roger Ackroyd, d'Agatha Christie

Le meurtre de Roger Ackroyd

Le village de King's Abbot est sous le coup de l'émotion après la mort soudaine de Mrs Ferrars, probablement empoisonnée, victime d'un maître-chanteur, dont seul son ami et voisin Roger Ackroyd avait connaissance de l'existence. Mais peu après avoir eu vent de son identité, lui aussi est retrouvé mort, dans son fauteuil, près de la cheminée, alors qu'il s'était enfermé à double tour dans son bureau. Le docteur Sheppard, également le médecin du village, est témoin des événements qu'il relate dans ce roman particulièrement bien troussé ! Car Sheppard va également faire la rencontre de sa vie, en la personne de son nouveau voisin, un petit belge comique, qui maltraite son potager et expédie ses citrouilles de mécontentement, manquant assommer notre narrateur. L’incomparable Hercule Poirot entre alors en scène... Soucieuse de rendre justice à son oncle, Flora Ackroyd supplie le détective, pourtant à la retraite, de démasquer la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Amen. Et il aura fort à faire concernant l'entourage du riche et exigeant Ackroyd. Tous sont vraisemblablement coupables de mensonges, petits et gros, qui nuieraient à la résolution de l'enquête. Il enjoint donc famille, amis ou domestiques d'aller à confesse, notre ami Poirot est tout ouïe. Cette lecture vaut franchement le détour, rien que pour son suspense, sa construction et sa fameuse pirouette. Le scénario ici est habile et inventif, clairement en avance sur son temps, il réinvente les codes et bouscule les traditions... c'est du grand art ! Et puis c'est drôle, raconté avec une pointe d'ironie, dont l'apparition épique de Hercule Poirot ! Notre jeune retraité, qui se languit de son ami Hastings, parti en Argentine, est en mal d'ami et va élire Sheppard comme étant son nouveau confident. La sœur de celui-ci, Caroline, mettra également son grain de sel, avec ses bavardages incessants et son goût prononcé pour les commérages, elle sera d'une aide précieuse pour la conduite de l'enquête, et séduira Hercule autrement que par sa confiture de nèfle. ;-) Une lecture indispensable. Chapeau, Dame Agatha ! 

Le Masque, coll. Masque Christie / mars 2007 ♦ Traduction entièrement révisée par Françoise Jamoul  (The Murder of Roger Ackroyd, 1926)

Le meurtre de Roger Ackroyd 2013

Bibliothèque idéale d'A.Christie (Novembre 
2013) Couverture par Martin Parr

bannerfans_16489672 (61)   bannerfans_16489672 (68)

#Jeu littéraire : Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016 : des taches de sang


19/01/16

Meurtre en Mésopotamie, d'Agatha Christie

Meurtre en Mésopotamie

Amy Leatheran vient d'être embauchée pour s'occuper de l'épouse du Dr Leidner, un archéologue actuellement sur un chantier de fouilles en Mésopotomie (aujourd'hui, l'Irak), car celle-ci est atteinte d'une maladie nerveuse, liée à un profond sentiment d'insécurité. Louise Leidner révèle rapidement à son infirmière qu'elle est persuadée d'être harcelée par son ex, qui cherche à se venger d'elle pour avoir rompu leurs fiançailles et dénoncé ses activités illicites. Sur le campement, chacun semble se désintéresser des crises hystériques de Mrs Leidner. Aussi, l'annonce de sa mort provoque un léger tumulte dans les rangs. La jeune femme s'était en effet repliée dans sa chambre, close et sans issue possible, à proximité de ses partenaires de voyage. Sous le choc, ils n'en montrent pas moins leur soulagement en évoquant le caractère exécrable de la victime. Louise Leidner aimait diriger son monde et était une femme particulièrement exigeante. Elle avait réussi à s'attirer l'antipathie de tous et n'en éprouvait pas le moindre remords. Amy Leatheran va ainsi rencontrer ce cher Hercule Poirot, de passage dans la région pour résoudre un scandale militaire en Syrie, et partager à ses côtés une expérience unique en résolvant un crime complexe. Après avoir établi les alibis de tous les protagonistes, et pris note de leurs griefs, le détective belge va épingler le cerveau de cette infamie, qui a conduit tout de même à un deuxième assassinat ! Cette évasion exotique, forcément liée au propre parcours de l'auteur, passionnée de voyages et épouse d'un archéologue, dresse une intrigue traditionnelle et distinguée, qui s'attache davantage à la peinture des personnalités et à l'ambiance du lieu qu'à décrire les recherches harassantes et la réalité sur le terrain. Mais c'était juste Miam ! Et j'ai énormément souri à la description faite par Amy Leatheran lors de sa toute première rencontre avec Monsieur Poirot. ;-)

« Jamais je n'oublierai l'impression que me causa Hercule Poirot la première fois que je le vis. J'avais dû me représenter un personnage dans le genre de Sherlock Holmes, long et mince, au visage fin et intelligent. (...) Rien qu'à le regarder, il vous prenait envie de rire. Poirot vous rappelait un artiste sur la scène ou au cinéma. D'abord, ce petit bonhomme tout rond, haut à peine de cinq pouces, paraissait tout à fait vieux avec son énorme moustache et sa tête en forme d'œuf. On eût dit un coiffeur dans un vaudeville. » (Trad. Louis Postif, 1967)

Le Livre de Poche /  Parution : Mai 2010 pour la présente éditionTraduction de Robert Nobret pour Le Masque (Murder in Mesopotamia, 1936)

La jaquette de l'édition britannique chez Collins Crime Club est illustré par Robin McCartnay. Agatha Christie l'avait rencontré au printemps 1935 sur le chantier de fouilles de Chagar Bazar et lui proposa sans hésiter d'illustrer son livre de l'époque. Elle s'inspira aussi de son amie Katharine Woolley, épouse de l'archéologue Sir Leonard Woolley, pour croquer le personnage de Mrs Leidner. ;-)

Murder in Mesopotamia      bannerfans_16489672 (61)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15/01/16

Cartes sur table, d'Agatha Christie

Cartes sur table

À l'occasion d'une étrange soirée organisée par Mr Shaitana, réunissant quatre joueurs de bridge et quatre amateurs d'intrigues criminelles, dont notre ami Hercule Poirot, le maître des lieux est retrouvé raide mort dans son fauteuil, au nez et à la barbe de ses convives. Aucun doute possible - le meurtrier se trouve parmi l'assistance. Aussi, le détective belge passe tout le monde au crible et les incite à parler librement de leur hôte et de la soirée (laquelle consistait à rassembler des “assassins qui se la coulent douce et que la moindre suspicion n'a jamais effleurés” sic). Mr Shaitana, dont le physique de dandy précieux tapait déjà sur le système, était peu apprécié par ses invités, pour la simple et bonne raison qu'il semblait en savoir trop long sur chacun et possédait un sens de l'humour pour le moins curieux. D'ailleurs, au cours de la réception, il n'a cessé de lancer des piques acerbes, ne visant jamais au hasard, puisque seuls les concernés les saisissaient au bond en tiquant. L'infect personnage aura finalement bien mérité sa punition ! Hercule Poirot, ainsi que ses acolytes (le colonel Race et le superintendant Battle), doivent maintenant déterminer qui est passé à l'acte... C'est aussi dans ce livre que l'on croise l'excentrique Ariadne Oliver, l'auteur de romans policiers à succès, dont l’enquêteur principal est le détective finlandais Sven Hjerson. Et on imagine très bien Agatha Christie en train de pouffer de rire en concevant son double de papier. C'est donc une lecture toujours aussi soignée et entraînante, qui ne laisse rien supposer de son dénouement avant la note finale et qui nous régale de cette remarque sibylinne : « Avec les yeux de l'esprit, on voit beaucoup plus qu'avec les yeux du corps. »   

Le Masque / Publication mars 2008 pour la présente édition ♦ Traduction : Alexis Chambon (Cards on the Table, 1936)

Zoe Wanamaker & David Suchet en couple infernal,

description  

bannerfans_16489672 (61)   bannerfans_16489672 (69)

#Jeu littéraire : Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016 : un instrument de musique (piano)

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14/01/16

La Mystérieuse affaire de Styles, d'Agatha Christie

Anne, des Mots et des Notes, a mis à l'honneur Agatha Christie le 12 janvier dernier, pour célébrer le 40ème anniversaire de sa disparition. J'ai réalisé alors que je manquais cruellement de lectures du genre et qu'il fallait là encore me mettre à jour en picorant savoureusement les romans de cette divine « Reine du Crime ». Quoi de mieux - donc - que son premier livre édité, en octobre 1920, aux USA (l'année suivante, en Grande-Bretagne), celui-là même où apparaît, non sans une certaine fatuité, le fameux détective belge, Hercule Poirot !? ;-)

La mystérieuse affaire de Styles

L'histoire est rapportée par Arthur Hastings, invité à séjourner dans la demeure de Styles, dans l'attente de son nouveau poste, quand la maîtresse des lieux, Mrs Inglethorp, est assassinée dans sa chambre. Tout accuse son nouvel époux, le sombre et taciturne Alfred Inglethorp, qui ne cherche même pas à se défendre et se drape derrière des attitudes fuyantes et suspicieuses. Sur ce, intervient notre bon ami, Hercule Poirot, qui réside à proximité, avec d'autres compatriotes. Le détective va ainsi assister l'inspecteur Japp dans son enquête en interrogeant les protagonistes, en fouillant les lieux et en rencontrant les domestiques. Il va mettre en lumière une redoutable affaire d'empoisonnement, orchestrée de main de maître, et c'est à l'issue d'une « enquête publique » qu'il va incriminer le coupable au terme d'une démonstration habile et irréfutable. Tout est là, dissiminé parmi des indices quelconques (un feu de cheminée allumé en plein été, une tache de café sur le tapis, un testament revu et corrigé, la peur du scandale). Notre cher Poirot ne laissera aucun détail et épluchera les dessous de cette mystérieuse affaire de Styles pour brandir la solution avec un réel génie. Hanlala... que c'était bien ! Moi qui suis friande des polars noirs, bien violents, au risque d'être trop écœurants, je fonds aussi complètement pour ces romans à l'ambiance désuète, au ton guindé et aux manières empruntées. Je m'en vais délecter d'autres  bouquins du genre... comme un besoin de me gaver de vieilleries bien réconfortantes, qui câlinent ma fibre nostalgique du moment. 

Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque ♦ Traduction originale de Marc Logé en 1932, revisitée par Thierry Arson en 1990 (The Mysterious Affair at Styles)

bannerfans_16489672 (56)

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Cozy mystery & Vintage Books Challenge 2016

Pour pimenter cette année de lectures avec des envies prononcées pour le « cozy mystery » ou les romans « vintage », voici quelques-uns des logos qui viendront fleurir les pages du blog. Ceci est bien évidemment un challenge que je mène à titre personnel (parce que je suis aussi une grande malade des listes). 

Le terme « cozy mystery » désigne tout simplement des romans policiers sans grande violence et où les enquêtes sont souvent menées par des personnages animés d'une curiosité très poussée, tout ça dans une ambiance forcément chaleureuse et bon enfant. Celle qui incarne cet esprit, pour être maintes fois citée en exemple, est Dame Agatha Christie, dont la notoriété a marqué son époque (British Golden Age of Detective Fiction) propulsant le succès des Ngaio Marsh, Dorothy L. Sayers, Josephine Tey, Patricia Wentworth, Lilian Braun Jackson, etc. 

La tradition reste de mise, puisque le « cozy mystery » inspire des auteurs comme Alan Bradley, Anne Perry, Alexander McCall Smith, Louise Penny, Elizabeth Peters, P.D James, Ann Granger, Kerry Greenwood, James Runcie, M.C Beaton, Ruth Rendell, Jacqueline Winspear, Donna Leon, Charlaine Harris (pour sa série Aurora Teagarden)... Une liste qui ne demande qu'à grossir ses rangs ! 

bannerfans_16489672 (56)   bannerfans_16489672 (61)   bannerfans_16489672 (62)   bannerfans_16489672 (63)

Et donc, forcément, ceci nous amène aux lectures « vintage », par leur date de publication ou par le cadre de leur intrigue. Du moment que l'on bascule au pays de la Nostalgie, de l'évasion, du rêve, des paillettes, des chaussettes hautes, des nattes, des uniformes, de la poudre de riz, des gants blancs, des perles, du jazz ou du rock, je dis banco. Promenons-nous dans le temps et voyageons à travers les époques, depuis notre canapé ou sous la couette, c'est tout aussi excitant.

Des envies ? Daphne du Maurier, Louisa May Alcott, Amor Towles, Margery Sharp, Betty Smith, Nancy Mitford, Elizabeth Von Arnim, Diane Setterfield, Stella Gibbons, Eva Rice, Willa Marsh, Dodie Smith, Mary Wesley, Georgette Heyer, Elizabeth Goudge, Rosamond Lehmann, Jo Walton, Maryrose Wood, Suzanne Rindell...

bannerfans_16489672 (58)   bannerfans_16489672 (59)   bannerfans_16489672 (60)   bannerfans_16489672 (57)

 

Une chouette source de références : The Cozy Mystery List Blog

 🍎🍎🍎🍎🍎🍎

 

Et si vous êtes d'humeur joueuse, avec un peu de temps devant vous, le blog US MY READER'S BLOCK  propose une chasse au trésor originale à tous les amateurs de romans policiers. Elle dresse ainsi une liste d'objets à retrouver sur les couvertures de livres lus durant l'année, une seule référence par indice, et avec une prédilection pour les bouquins vintage. ;-)

Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016   Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016   Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016

 Les principaux éléments de la liste : 

un squelette  -  une silhouette sombre  -  un fantôme  -  un couteau  -  un plan d'eau  -  un cercueil  -  un verre ou une bouteille  -  une statue  -  un oiseau  -  un chandelier -  un bateau  -  un objet cassé  -  une peinture ou une photographie  -  une infirmière  -  un téléphone  -  des bijoux  -  un château ou des ruines  -  un chapeau  -  une cigarette ou une pipe  -  une blonde  -  un instrument de musique  -  une main de squelette  -  un crâne  -  une maison hantée (ou qui fait peur)  -  un revolver  -  une bouteille de poison  -  une horloge ou une montre  -  un chien  -  un animal  -  une voiture ou un camion  -  des taches de sang  -  un escalier  -  une machine à écrire  -  du matériel de pêche  -  une ville  -  un cimetière  -  un jeu de cartes  -  un roux  -  une araignée ou une toile d'araignée  -  une corde  -  une main tenant une arme  -  un corps  -  une bibliothèque ou un livre  -  un chat  -  un avion  -  une décoration de Noël  -  un policier  -  un appareil photo  -  un décor de campagne  -  une loupe  -  une pierre tombale  -  la lune  -  une lampe-torche  -  une brunette   

Bonne chasse !

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 14:55:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,